Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Vote italien : l’incompréhension acharnée de l’élite politique et médiatique française

On en parle et en reparle parce que c’est vraiment un tremblement de terre majeur sur le sol européen. Le Brexit, cette sortie britannique de l’UE, c’est de la petite bière à côté. Et surtout, les Italiens ont joué le jeu de l’Europe depuis le début, ce qui n’a pas toujours été le cas de la traîtresse Angleterre, cette fifille à peine cachée des USA.

 

L’Italie a voté à 70% contre l’Europe et l’invasion migratoire ce dimanche 4 mars 2018. Ce qui ne veut pas dire que les Italiens ne se sentent plus européens – ou frères d’Europe – ni qu’ils haïssent les étrangers. Bien au contraire : l’Italie est un pays de grande culture et d’ouverture. Ce dont l’oligarchie européenne ou européiste a profité pour déséquilibrer les rapports sociaux dans le pays, à l’image de la France.

Tous les pays européens où la gauche (anti-impérialiste et anticapitaliste) était traditionnellement forte (c’est en rapport avec le catholicisme qui constitue sans doute le socle moral de la gauche, même si cette dernière a cru s’opposer à l’Église) subissent la punition migratoire.

On le sait : les multinationales et les banques qui décident à Bruxelles à la place des peuples construisent des pays, ou les détruisent, selon leurs exacts intérêts. Plus de barrières, plus de douanes, plus d’opposition à la marchandise, et cela inclut la marchandise humaine, bon marché, pas syndiquée, peu formée : les migrants.

Le Capital place beaucoup d’espoirs en eux, plus que dans l’ouvrier local, trop marxisé à son goût. De plus, ce dernier est de plus en plus social et national, ce que le migrant n’est pas ou plus, par définition. Le libéralisme a besoin de déracinés désocialisés ! C’est pourquoi, entre autres, il produit de la racaille... à tous les étages.

Les systèmes politique et médiatique ont été façonnés dans ces pays de sorte qu’ils jouent pour l’oligarchie et contre les peuples. On l’a vu en Italie avec Renzi, on le voit en France avec Macron. Pour le coup, la France est en retard sur l’Italie. Et ces deux cousins le sont sur leur lointain cousin américain depuis la prise de pouvoir de Donald Trump. La réaction au vote du peuple italien des responsables politiques et médiatiques français prouve leur positionnement à l’opposé de la volonté des peuples, et donc de leur peuple.

Un tweet résume tout ce mardi 6 mars 2018, celui de Jacques Attali, le chef d’orchestre (il l’est aussi, en sus de ses talents de « conseiller » des princes, tel Isaac Abravanel, au sujet duquel l’article d’E&R a mystérieusement disparu de Google) :

 

 

Seconde louche dans la soupe de la collabosphère, ce petit sujet de L’Info du Vrai, l’émission quotidienne d’Yves Calvi qui n’a jamais marché, et pour cause : elle ne comprend rien aux gens !

 

 

Le premier assure que le problème vient de ce que les Italiens ne savent pas recevoir les migrants (et les Israéliens, monsieur Attali ?), le second confond volonté populaire et crime contre la pensée dominante.

Quant au président français en exercice, le Renzi de l’Élysée, il commence à sentir le vent du boulet.

 

 

« Je prends note que, dans le monde où nous vivons, on peut défendre des belles idées mais on ne peut pas les défendre en faisant abstraction de la brutalité du contexte. Et l’Italie a aujourd’hui indéniablement souffert de la pression dans laquelle elle vit depuis des mois et des mois. et le contexte d’une très forte pression migratoire, nous devons aussi le garder en tête. »

Sinon elle risque de tomber ! Heureusement, malgré ce coup de semonce transalpin, le Renzi français reste européiste, comme son Don Isaac Abravanel de conseiller le lui a demandé :

« Pour ce qui concerne la France, nous continuerons à défendre cette Europe qui protège, cette Europe de l’ambition que je promeus depuis mon élection. »

À vos risques et périls, les gars !

Comprendre le macronisme par l’attalisme,
en lisant sur Kontre Kulture

 

L’attelage Attali-Macron qui étrangle la France, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

64 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Si les législatives de 2017, en France, avaient eu lieu à la Proportionnelle, comme en Italie, il y aurait eu le même résultat, tous les journaputes se savent mais ils parlent d’autre chose, pour enfumer, et noyer le poisson . L’essentiel est que le public ne comprenne pas ce qui se passe .

     

    • C’est exactement ça, des pseudos émissions politiques d’une heure trente qui font genre d’entrer dans les détails alors que ça n’aborde aucun sujet de fond et comme vous dites, noie le poisson ...

      On voit bien que les médias de grande écoute reçoivent la consigne de traiter des sujets secondaires à longueur d’antennes, pour NE PAS aborder les vrais sujets qui pourraient changer notre futur positivement, avec légèreté, comme si il s’agissait de défendre les intérêts d’une caste de pourritures au détriment du plus grand nombre, c’est à dire les 99% qui croient encore dans sa grande majorité à toute cette bouffonnerie !
      C’est maintenant un fait établi qu’en France la dictature s’est installée subrepticement.


    • Il y a quelques jours, j’ai regardé 2 min le journal de France 2 avec Delahousse. Les élections en Italie : La seule image proposée, le seul commentaire concernait une femme qui se met seins nu devant Berlusconi au moment du vote...circulez, y’à rien à voir...ça montre bien l’enfumage et le mépris que nos merdias ont pour la démocratie réelle et les gens.


  • "les responsables politiques et médiatiques français" défendent le prétendu droit biblique d’Israël à disposer des peuples, et combattent avec acharnement le principe du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes .


  • Ces salopes font semblant de ne pas comprendre : c’est pourtant très simple, les Italiens ont la proportionnelle et une Assemblée qui représente équitablement les diverses opinions de leur peuple . Les Français, à l’Assemblée "Nationale", ne sont pas représentés équitablement : les patriotes (FN) représentent 1% des députés, les partis ayant fait allégeance à Israël : 99% !! Or les israélites ne représentent que 1% de la population du pays . Monstrueuse inversion comme l’abrutissement de notre peuple .


  • Si on analyse les résultats du lremier tour de la présidentielle française, nous ne sommes pas loin des Italiens, en tout cas d’une contestation plus ou moins virulente de l’Europe telle qu’elle s’est construite. Les seuls européistes purs et durs étaient Hamon et Macron. Cela a été peu souligné, mais même Fillon proposait des inflexions significatives en direction d’une Europe des nations, d’une moindre soumission aux USA et d’un rapprochement avec la Russie.
    Je pense d’ailleurs que c’est pour ces raisons que le système l’a flingué.

     

    • « Je pense d’ailleurs que c’est pour ces raisons que le système l’a flingué. »
      Plus sûrement parce que c’était un tartuffe derrière ses airs austères, et que ceux qui l’ont mis à terre le savaient et ont voulu lui faire payer justement ses leçons de tartuffe précisément. Pour le reste, ses positionnements sur les sujets sérieux, m’est avis que c’était pour la galerie, c’est-à-dire du flan. Flan qui aurait pu marcher si ces affaires n’avaient été révélées, comme cela aurait bien évidemment pu être le cas s’agissant d’autres candidats. Simplement, les autres ont eu le bon sens, ne se sachant pas exemplaires, de ne pas aller sur ce terrain-là. Fillon a péché par une extrême naïveté.


    • je comprend votre analyse, mais voyez vous fillon, c’est "bonnet blanc" face a "blanc bonnet"

      un inflexion est, me diriez vous, toujours mieux que rien mais cela au final ne débouche sur rien,
      un peu comme si l’on demandait a une personne atteinte d’un cancer du poumon d’arrêter de fumer et de faire une cure de "grand air" en montagne

      lorsque dernièrement les usa se sont opposés , encore une foi, à la vente de rafale a l’Egypte, les pressions se sont exercées sur le pays acheteur, pas sur le pays vendeur, pour mémoire l’autosuffisance agricole de l’Egypte est son tendon d’achille, sans blé US, plus de pain ( cqfd )

      face a cela, seul une politique de rupture serait efficace, mais la France en a t elle encore les moyens, les Français sont ils préparés à faire face à l’ensemble des conséquences ?


  • Après ce coup-là, il va en falloir des manifs "pro-envahisseurs" pour tenter de faire croire que... Alors qu’en fait...

    PS : j’ai benné Google et surfe avec QWANT, d’où mon adresse modifiée.

     

    • @GERARD R,

      Heu pardon pour ce petit hors sujet, mais je tiens à dire que peu importe le navigateur que tu utilises, cela ne change pas ton ip public de ta box ou de ton tél si tu surf avec ton mobile.
      Certes, le navigateur qwant est sensé ne pas collecter tes habitudes de surf, cependant ton adresse ip ne change pas et il reste toujours possible de savoir ce que tu fais sur le net.
      La seule manière d’être tranquille est le chiffrement, soit passer par un vpn, mais après il faut avoir confiance en ce service car il n’est pas possible de savoir ce que fait ce vpn (car lui aussi connaîtra de fait tes habitudes de surf !)

      Sinon pour revenir au sujet, vivement que les peuples se débarrassent de la gangrène égotique capitalliste communautaire, qu’elle soit lumineuse ou sombre d’ailleurs !


  • 70% malgré tout le bourrage de crâne médiatique, c’est un NON catégorique.

    Jetez un oeil à Viol en première page (Sbatti il mostro in prima pagina), film dramatique italien de Marco Bellocchio sorti en 1972 :
    Bellocchio est un gauchiste, mais sur l’essentiel, la vérité apparaît sans fard.



  • Tous les pays européens où la gauche (anti-impérialiste et anticapitaliste) était traditionnellement forte (c’est en rapport avec le catholicisme qui constitue sans doute le socle moral de la gauche, même si cette dernière a cru s’opposer à l’Église) subissent la punition migratoire.




    Je ne crois pas que l’Italie ait été un pays où la gauche était traditionnellement forte...L’Italie était gouverné par Mussolini et sa coalition nationale( regroupant des partis fascistes, nationalistes et la plupart de la droite) au moment où la France et l’Espagne étaient dirigé par le Front populaire socialo-communiste...la gauche était forte en Italie entre 1946 et 1995 ( et encore elle faisait moins de 40% avant les années 70...) mais cela n’a été qu’une parenthèse de l’histoire politique italienne, de même dans les autres pays catholiques comme la Pologne on ne peut pas réellement dire la gauche y a été réellement une force politique d’importance...

    Dans les faits les seuls pays réellement socialistes sont les pays scandinaves ainsi que l’Allemagne mais il ne s’agit pas réellement d’un socialisme internationaliste si vous voyez ce que je veux dire...

     

    • #1913677
      le 06/03/2018 par national-socialo-communiste de droite...
      Vote italien : l’incompréhension acharnée de l’élite politique et médiatique (...)

      Mussolini de droite ? Bof, moi je classe Mussolini comme un authentique homme de gauche qui a brûlé symboliquement la dette en place publique (on peut difficilement faire plus à gauche). Vous êtes enfermé dans la sémantique gauche/ droite imposée par l’empire pour diviser les peuples.
      Je vous cite à nouveau mon commentaire auquel vous avez répondu caricaturalement : "les peuples aspirent à un nationalisme de gauche mais le malheur c’est qui ne le savent pas !"


    • Il est de notoriété publique que Mussolini a commencé sa vie politique en tant que député socialiste, mais par la suite il a bel et bien rejoint les rangs de la droite (l’anti gauche donc) du fait de ses alliances et de ses postures, il faut se souvenir que le Duce était opposé aux syndicats et que sa coalition de gouvernement était composée de libéraux, de monarchistes, et de nationalistes mais pas vraiment de communistes ou de socialistes...

      Certe la droite et la gauche sont de faux clivages car très souvent ces deux camps se trouvent sur la même ligne mais cela n’empêche pas de remarquer que la plupart des idées et des politiques nuisant à notre société on été mise en place et théorisées par la gauche et combattues par une partie de la droite, à l’exception notable des pays scandinaves et encore ( notamment en Suède où le multicturalisme a été promu par la droite dès les années 60 sous l’influence du premier leader juif de celle-ci, avant d’être approuvé à l’unanimité par le parlement) on observe que l’extrême gauche a toujours été le fer de lance de la destruction de l’Occident.


    • #1914427
      le 07/03/2018 par national-socialo-communiste de droite...
      Vote italien : l’incompréhension acharnée de l’élite politique et médiatique (...)

      Ah, je préfère ce commentaire plus consistant... ;) Le fait que Mussolini refuse les syndicats fait-il de lui un homme de droite ? On peut se poser la question surtout quand on voit les syndicats français qui sont en fait un outil contrôlé du capital et qui n’ont cessé, depuis plus de 40 ans, d’accompagner l’ultra-libéralisme en faisant mine de s’y opposer.. Je pense que nous devons changer de sémantique : opposition gauche/droite et même libéral/communisme beaucoup trop flou (une dose de libéralisme peut avoir du bon alors que l’ ultra-libéralisme d’aujourd’hui c’est la loi de la jungle la loi du plus fort, avec une règle du jeu tronquée, qui profite à 1% de la population) et qui laisse entendre qu’il n’y aurait que 2 choix de vivre ensemble. Il est grand temps de raisonner en ces termes : qu’est-ce qui est bon pour nous (je veux dire les 95% de la population) et qu’est-ce qui ne l’ai pas !!!
      Je vais prendre un exemple concret : jmlepen. Beaucoup le classe comme un homme de droite. Mais si l’on analyse son parcours, on s’aperçoit que c’est loin d’être évident. JLMP s’est opposé fermement à ses débuts au développent de la grande distribution (poujadistes) c’est anti-libéral mais il avait raison car il savait que cela nuirait à la majorité des petits commerçants/artisans qui font le tissu de la France. Une position que l’on pourrait qualifier de gauche alors que c’est seulement du bon sens. De même, Georges Marchais voulait stopper à juste titre l’immigration de masse qui tuait le monde ouvrier.Une position que l’on pourrait qualifier de droite alors que c’est seulement du bon sens. La palme revient à Jlmp qui est le seul homme politique à avoir dit que l’Iran en tant que nation souveraine avait le droit à la bombe nucléaire. Cette position on la classe où ?.... ;)


    • Veuillez cesser de dire n’importe quoi au sujet du Duce.

      Il était pour le syndicalisme organisé en tri-partie ( corporation, Etat, syndicat). Ce qu’il signifie qu’il voulait éviter que la corruption n’atteigne un syndicat privé indépendant et a nationalisé les corporations avec leurs syndicats et un système de contrôle en trois parties.

      C’était astucieux et ça empêchait les services privés étrangers de corrompre comme c’est le cas avec la Cgt et compagnie.

      Les jeunes, lisez un minimum et analysez par vous-même.


  • Avec son faux air dépité, on dirait qu’il sort d’un enterrement. En tout cas, ça sent le sapin pour son "Notre projet". Et c’est ça qui est bien.

     

    • L’Arrivée massive des "migrants" dont on se rend compte que la majorité n’est pas assimilable, si elle est un déclencheur, n’est peut etre pas le seul élément à considérer. Les médias nous bassinent à longueur de temps du "couple franco allemand" de l’accord " macron -merkel" etc....dont on voit les effets un peu partout en Europe, notamment en GRECE , CHYPRE, etc...La plupart des pays européens ne se sont débarrassés du joug allemand qu’à la fin du XIX /XX siècle, c’est le cas de l’Italie , des pays d’Europe centrale , des Balkans, et meme de la France. L’UE , représente pour beaucoup de peuples la mise sous la tutelle germanique , et le fait que JUNKER soit luxembourgeois ne change rien au résultat ni aux méthodes .


  • La montée du populisme qui s’observe un petit peu partout en Europe a une origine et ne pas vouloir comprendre les raisons profondes c’est comme buter contre une porte. L’immigration est une cause, la crise économique en est une autre, ceux qui imposent à l’Europe l’immigration de masse et la baisse sur les salaires pensent que l’Europe c’est les Etats-unis, ce qui est faux, l’ensemble des réflexions intellectuelles que l’on peut lire ou écouter dans les médias et émanant des essayistes ou des intellectuelles ne sont pas bonnes car elles ne sont pas véridiques.
    Les Etats-Unis se sont construit sur l’immigration, ça fait partie de leur histoire, les autochtones ont été éliminés, et puis au fil des années des millions de personnes ont peuplé cette terre pour en faire la grande puissance économique que nous connaissons. J’ai comme l’impression qu’on veut faire de l’Europe une puissance économique similaire. L’aspect économique d’une nation est important mais que représente l’économie pour un état ?
    Peut-on réduire une nation uniquement à son indicateur de croissance ?
    La réponse est incontestablement non !
    L’économie d’une nation c’est important mais ça ne fait pas tout, tant que les dirigeants de l’union Européenne continueront de détériorer l’identité des états, alors l’extrême droite continuera à progresser partout en Europe.
    Tant qu’ils continueront à bafouer l’identité, l’histoire, la culture, la civilisation, et la religion des pays, alors l’extrême droite continuera à monter partout en Europe.
    La crise économique peut-être surmonté par des réformes et par une adaptation progressive sur la durée. Malgré la crise ce n’est pas cela qui fait que les gens deviennent dépressifs, aucun peuple au monde ne peut supporter la venue de 187 millions d’étrangers sur son territoire même si ce peuple pourra exploiter d’une façon inhumaine ces mêmes étrangers. Là n’est pas la question, le phénomène migratoire est déroutant et les dirigeants politiques semblent montrer une impuissance absolue.
    Moi je suis pour une politique souple qui tend parfois à s’adapter aux besoins d’une nation mais ce n’est pas possible d’accepter actuellement des étrangers sur le sol Français par exemple car on sait que de très nombreux Français sont sans-emploi. D’abord du travail pour tous.


  • ’’nous continuerons à défendre cette Europe qui protège, cette Europe de l’ambition’’...
    Protection, Ambition :
    encore deux mots valises dont il convient de préciser clairement les contenus afin de les admettre ou pas. Protection et ambitions de quoi, de qui, comment, avec quelles conséquences puisque tout à un revers ? Un constat objectif donne à penser qu’il ne s’agit probablement pas de la protection et des ambitions de ceux dont on a commencé par outrepasser les votes lors d’un référendum décisif...Autrement dit tout simplement la population prise en otage.

     

    • ’’nous continuerons à défendre cette Europe qui protège, cette Europe de l’ambition’’...

      Il oublie les attentats historiques qui ont frappé le pays suite à la politique de Valls et Hollande le suiveur, c’est à dire pour les intérêts exclusifs d’Israel puisque la France de part sa tradition et son histoire ne prend jamais de position aussi ferme tant qu’elle n’est pas attaquée frontalement.
      La France n’avait aucun intérêt à prendre position aussi fermement sur le dossier Syrien.

      Donc l’Europe ne protège PAS, ni sur le plan physique puisque c’est la porte ouverte aux 4 vents, ni sur le plan économique donc du bien être des citoyens comme on nous l’a tant vanté depuis tant d’années ... Puisque la pauvreté gangrène notre pays, qu’on s’attaque à notre modèle social, qu’on brade nos fleurons industriels, que la liberté régresse partout, que l’insécurité a explosé, que les Français font moins d’enfants, qu’ils paient toujours plus pour toujours un peu moins, etc ...

      Donc il va falloir que Macron arrête de se foutre du monde et qu’un jour quelqu’un lui dise clairement que son mépris de classe commence à devenir sérieusement gonflant !
      Et qu’il arrête de prendre les gens pour des cons !


  • Qu’en-est-il de la mafia ? Ne peuvent-ils pas se retrouver finalement en défenseurs des Italiens ? Tous ces migrants, est-ce bien idéal pour les "affaires" ?


  • Démodée ! Les italiens ont compris une chose avant les français : l’Europe est une chose tout simplement démodée. Horriblement démodée. Ceux qui sortent leurs discours européens font pouffer de rire et tombent sinistrement à plat. Elle est condamnée au ridicule comme une espèce de dame au chapeau vert dans un mariage..

    Les pays d’Europe n’ont nullement besoin de "l’Europe" pour prendre des accords commerciaux ou autres avec le Brésil, la Chine, l’Inde etc.. Et l’électeur italien voit bien que l’Europe est incapable de résoudre le moindre problème concret, comme celui des frontières. Ce n’est tout de même pas difficile de faire de la méditerranée une frontière ! Merde ! Mais non ! L’Europe ne peut pas ! Elle ne peut donc rien ! Elle est nulle.

    Les italiens sont les premiers à le faire voir nettement : L’Europe est vieille, vieillotte, archaïque, surannée, désuète, périmée, dépassée, antédiluvienne, arriérée, usée.

     

    • Ce n’est pas que l’Europe soit incapable de quoi que ce soit, c’est qu’elle obéit aux ordres de personnes qui veulent absolument la couler. À qui donc tout cela profite t’il ?


    • Vous avez raison. Le problème, c’est qu’on reproche à l’Europe d’être "technocratique" alors que les seuls domaine où elle aurait pu développer des compétences utiles, est justement des domaines très ingrats et très techniques. Lorsqu’elle commence à s’occuper de politique, elle fait peur. Et n’ayant rien de démocratique, elle finit par scandaliser ;


    • "Ceux qui sortent leurs discours européens font pouffer de rire et tombent sinistrement à plat."

      Je pense comme toi sur ce sujet PAR CONTRE lances le sujet au boulot, ou dans ton entourage quotidien, tu verras que c’est loin d’être le cas ... La plupart des gens sont pro-européens puisque les politiques leur rabâche depuis 30 ans que c’est le progrès, la sécurité, etc ...
      Même si c’est tout le contraire, ils y croient encore fermement.


  • Ils comprennent très bien mais n’en ont strictement rien à foutre et continuent donc de raconter n’importe quoi pour donner le change. Quant à Attali, ce n’est pas que les mots me manquent mais plutôt que pas un ne passerait la modération.


  • Ce serait plutôt les usa qui sont la fifille de l Angleterre ; et a tous les points de vue d ailleurs ; y compris sur la question du mondialisme A ne pas oublier. Une fois les usa off ; si cela arrive un jour ; la city aura toujours le même pouvoir de nuisance : Bon article sinon. Merci de votre présence et de votre boulot.

     

  • « Les élections italiennes montrent ce qui peut arriver aux pays européens qui ne font rien pour intégrer les exilés légalement présents sur leur territoire. Et en particulier pour leur permettre de travailler au plus tôt. »

    Encore cette insolence. C’est violent et ils peuvent aller beaucoup plus loin...

    Quand on peut user de violence, il n’est nul besoin de procès, disait Thucydide. Et là on pense à Soral et Ryssen. Ils savent.

    Regardez ce qui se passe au Maroc...

    La contestation est toujours là, mais le problème est que la région vit sous un état de siège et d’embargo. Il y a des militaires et des policiers partout. Juste pour la ville d’Al-Hoceïma, les chiffres officiels parlent de 50 000 policiers, militaires, forces auxiliaires et toutes les autres forces de maintien de l’ordre. Pour une toute petite ville de 60 000 habitants, imaginez-vous la situation. Les gens n’osent même pas parler actuellement dans la région, surtout dans les régions d’Al-Hoceïma, d’Imzouren, de Beni Bouayach, de Tamassint et tous les villages environnants.

    https://www.rtbf.be/info/monde/deta...


  • "A vos risques et périls les gars ".

    Visages fermés,queues basses,rires grotesques,
    c’est le bilan des médias qui clament :
    "C’est le bordel " en Italie !
    Aveux d’un système prêt à Tout .
    V Poutine,regarde le spectacle d’une fin
    d’ Empire qui n’a pas la dignité romaine
    d’un Aétius et d’une Galla Placida .
    Attali,médiocre menaçant,vaniteux est le
    représentant ridicule d’une imposture centenaire
    qui vieillit mal .Ajoutons la syrie où l’Empire
    de BHL,prétendait imposer ses méthodes
    et ses intérêts,qui se termine en fiasco sanglant
    où les organisations humanitaires sont prises
    "la main dans le sac terroriste " !
    Dure époque pour l’Empire habitué depuis
    plus d’un siècle à l’impunité totale .


  • Si le Cui-Cui d’Attali est vérifiable et véridique,
    c’est une perle.

    De deux choses l’une, l’autre le soleil. (Prévert)

    Pour un essayiste français de renom, avoir un style d’écriture aussi pourrave est bien la preuve qu’il n’écrit rien.
    Il signe de son nom à la fin.
    Pour un essayiste français de renom, censé maitrisé la grammaire, l’orthographe, la conjugaison et surtout la syntaxe, poser deux signes au lieu d’un dans un message aussi court, c’est révélateur.
    On sent qu’il a hésité.
    On sent qu’il est fatigué pépère.

    Jean-Ma sent le vent tourner.
    Jacques A sent le vent fournée.


  • Ce ne sont pas les urnes qui débarrasseront l’Italie de l’UE ET de l’immigration.

    C’est la dette.

    C’est bien ce qui embête tant l’UE et Macron : les urnes ça n’a jamais été un problème, comme on a pu le voir avec la Grèce et Tsipras.

    La dette, si : il faut bien écouter Macron quand il nous parle du "contexte".
    En fait, il y a deux contextes : l’immigration faisant paravent à celui de la banque

    Les élections sont passées, la dette demeure.
    Hier, il y avait la dette gérée par des vendus à la dette et à l’UE.

    Aujourd’hui, il y a une dette aggravée, d’une aggravation telle qu’elle est devenue hors gestion : c’est elle qui dicte sa loi et non plus nos gouvernants qui lui dictent son rythme !

    Ça porte un nom : la banqueroute.

    Il faudrait au moins une majorité qualifiée, la suspension des libertés publiques et la mise en place d’une économie de rationnement pour seulement arrêter la spirale de la dette italienne.

    La Grèce mais en pire.

    La prochaine banque qui tombera ne pourra pas être sauvée.

    Macron est un peu gêné : la peste de la dette bancaire en 2 jours sera à Paris, et en 3 jours à Berlin.

    "Je maintiendrai la protection sociale !" = nous n’allons plus pouvoir maintenir la protection sociale.

    Faut dire aussi : depuis 2008 ,on a bien fermé la valve de la cocotte mais pas le gaz en dessous.

    Déjà que ça ait tenu dix ans, c’est un miracle.

    Mais les miracles se paient.
    Surtout les miracles à crédit.

    On a pas vu la tête d’Attali : c’est dommage.
    Ca aurait convaincu les derniers sceptiques.

    Les élus en Italie ?
    Tous des gens charmants....
    ...Comme Tsipras ?...

    Le bateau coule et on nous parle de l’air sympathique du stewart et du bon tour des élections.
    On se croirait à la belote : dix de der !
    Vas-y, compte les points...
    T’as trouvé combien ?
    Tu vois : ça sert à rien...c’est plié...

    A mon humble avis, c’est parce que le nombre de places dans les canots est inférieur (de loin) au nombre de passagers sur le pont (sans même parler des clandestins dans la soute)...

    Donc, peut-être est-ce un peu pessimiste (j’espère) , il va y avoir :

    - les rares sauvés de justesse dans les canots
    - les sauvés à la nage parce qu’ils savent nager
    - les noyés dans l’eau et leurs larmes parce qu’ils ne savaient pas assez bien nager
    - et les noyés dans la soute "nés pour mourir", morts en surnageant dans leur soute

    Oui, Macron était un peu gêné.


  • A quoi servent tous ces débats entre spécialistes autoproclamés à la télé ? A faire croire au peuple que "ça se discute", que TOUT se discute, même ce qui est d’évidence intolérable . Une façon de dire que "tout est relatif" et qu’il faut donc s’abstenir de trancher, pour inciter les gens à ne rien faire et surtout à laisser faire...

     

  • Pas mal la formule de "brutalité du contexte" pour parler de l’assaut migratoire et des exactions afférentes et éviter de prononcer les mots "migrants"et " viols" .
    Si ces votes italiens arrivent à s’incarner dans un gouvernement, les migrants italiens risquent de déferler sur la France. Et là peut-être que la France va avoir la même réaction que les italiens. La clique Macron a du souci à se faire.

     

    • L’Angleterre se ferme à l’immigration massive, si c’est aussi le cas de l’Italie, les millions de migrants sur place ou à venir vont investir la Fronce et l’Allemagne. Dans la ville moyenne où je vis, c’est de semaine en semaine que l’on peut constater l’installation d’Africains en masse, de roms et d’Afghans encouragés par un maire PS et de famille metissée. Bagarres, deal, saleté, incivilités, délinquance en hausse exponentielle. En revanche, des spectacles, expos, événements sur le "vivre ensemble" , l’enrichissement culturel, le parcours douloureux du migrant par amour de la Fronce, la solidarité, le partage, en constante augmentation proportionnelle par la mairie.


  • Toutes ces putes survendues savent que si on avait la proportionnelle le résultat aurait été le même en France, mais cela, elles ne le diront jamais .

     

    • Et oui et c’est bien pour cela que la proportionnelle intégrale ne sera jamais instaurée en France,notre système à deux tours légitimant les petits arrangements,les alliances douteuses et autres magouilles et combines pour que l’oligarchie en place puisse garder le pouvoir.
      Le système et ses larbins ne peuvent plus se passer de ce modèle électoral à deux tours,d’autant que les médias manipulent encore assez facilement les "veaux" français et ont trouvé la recette:laissez monter un parti patriote et populiste pour qu’il accède au deuxième tour,puis "haro sur le baudet" en criant au retour de Vichy et des "zeurléplusombredenotristoir",et avec les trouillards et les décérébrés par les merdias (surtout les anciens qui continuent à écouter les journaux et les débats politiques "d’experts" télévisés) c’est toujours "bingo" pour le système...
      Je pense que le "veau" français,hélas majoritaire encore aujourd’hui dans le pays, préfèrera se faire tondre,laver le cerveau,submerger par l’invasion migratoire et même châtrer et marquer au fer rouge que de remettre en cause le système comme le modèle social français...
      La France,contrairement à l’Italie,la Hollande ou la Grande-Bretagne, boira à mon avis le calice jusqu’à la lie...


    • Dans les prochaines semaines , nous allons assister au bricolage de la loi électorale : réduction du nombre de parlementaires, une "dose " de proportionnelle ( ?)...etc Mais ne nous trompons pas , à la moindre occasion - peut etre une crise financière sans précédent, choupinet et merkel qui veulent plus d’UE réussiront à faire passer la pilule de la suppression des parlements nationaux devenus trop dangereux du fait de la montée des populismes chez ces peuples qui ne comprennent décidément rien , et qui sont si peu reconnaissants de tout le bien que leurs dirigeants, comme tsipras, renzi font pour eux .


  • L’Italie est un pays ingouvernable, et qui plus est dans le carcan européiste...
    ces élections italiennes sont instrumentées par le système pour serrer la vis aux autres pays européens ...

     

  • #1913733

    Le vieux sénile ose parler "d’exilé" au lieu d’immigrés clandestin et ose dire qu’ils sont "légalement" sur le territoire pour prendre "au plus tôt" le travail des Nationaux... ce foutage de gueule est insupportable mais qu’il ne crois surtout pas que l’on va oublier toutes ces années d’affronts.

    Qu’Israël donne l’exemple en ce qui concerne l’accueil des immigrés clandestins, n’est-ce pas Jacques ?

    Ensuite, on verra se qu’on peut faire et surtout si on VEUT faire.


  • Vous voyez quand on lit dans ce texte :
    "Plus de barrières, plus de douanes, plus d’opposition à la marchandise..."
    Il faut comprendre "suppression".
    Pourtant pour dire " en augmentation", nous écririons la même chose :
    "Plus de barrières, plus de douanes, plus d’opposition à la marchandise..."

    Je me trompes ou est ce bien là une bizzarerie de la langue française ?

     

  • Un début de prise de conscience, enfin ...


  • #1913834

    Repli sur soit !!!
    Au contraire, ils doivent en avoir marre de manger des pâtes...


  • Comment on dit quenelle en italien ?

     

  • D’abord,bannissons de notre langage quotidien le vocable"élite
    politique".Tout adjectif jetant l’opprobre sur cette caste serait le bienvenu. Laissons le choix du terme le plus approprié au peuple.
    Ce n’est certainement pas à cette caste que revient d’émettre un jugement honnête et exempt de toute arrière pensée malpropre sur un événement politique national,européen ou mondial majeur.
    Il est temps de renvoyer chez-eux ces groupuscules de politicards usés et dépourvus de toute confiance et respect populaires. Le temps est venu
    pour le peuple de prendre les devants de la scène et de refuser de s’adapter à un monde qui n’est pas le sien. Un monde imposé par une mafia qui s’est faufilée dans les différentes couches de la population pour l’avilir,l’asservir,en recourant à des stratégies fomentées dans les ténèbres. Se débarrasser de cette gangrène,cela implique l’urgence pour le peuple de placer des citoyens,au dessus de tout soupçon,pour le représenter. Le représenter pour écrire une nouvelle constitution,qui exprime loyalement ,sans détours,sans équivoques les aspirations populaires sur le destin des générations d’aujourd’hui,de demain et du lointain avenir. Il faut savoir que ce n’est écrit nul part que des lobbys,autoproclamés privilégiés et se mettant dessus de toute critique par la ruse,supercheries,mensonges,chantages et intimidations...
    Seul le peuple a raison. Les individus,quels qu’ils soient,doivent se soumettre à la souveraineté de la nation ou se démettre.
    Un des principes,qui doit régir le renouveau de la France,et à graver dans le marbre,est le suivant : personne ne peut faire carrière dans la politique. C’est à dire"faire"de la politique doit être synonyme de : SERVIR LE PEUPLE ET NON SE SERVIR. Cela veut dire,que tout politicien doit d’abord faire ses preuves dans les secteurs productifs - privés ou publics- et plus particulièrement servir la population sur le terrain,avant de prétendre à un quelconque mandat politique. Et graver également dans le marbre que tout politicien ,quel qu’il soit,ne doit jamais prétendre à plus de deux mandats.
    Il est temps pour le peuple français de comprendre que c’est à lui d’écrire son destin,et c’est une tache qui lui revient à lui,et à lui seulement.

     

  • Le gnome attali a t-il bien calculé l’équation peuple patriote et prédateurs hors-sol pour afficher des positions de plus en plus extravagantes sur le remplacement de population ? Que sait-il que nous ignorons pour exiger toujours plus de migrants, toujours plus d’argent pour les migrants, toujours plus de droits pour les migrants alors qu’il n’a jamais eu 1mot pour les droits et les aspirations des Fronçais ?
    le vote communautaire, qui avait permis l’élection du flan, très impliqué dans celle de maqueron est-il le but visé à marché forcé qui permettra définitivement d’annihiler le vote patriotique...Rien d’étonnant au remplacement des Français de souche par des immigrés ou descendants d’immigrés en politique ou tout ce qui représente la Fronce.


  • Je suis sidéré par la posture autiste des medias et gouvernements européens. Perchés sur leur indétrônable socle de supériorité arrogante et drapés d’une bienséance de tartufe, ils ne se remettent jamais en question, considérant que leur perte d’influence est le résultat d’une incompréhension du peuple, alors que c’est eux qui n’y comprennent plus rien.
    Assimilant nationalisme et souverainisme, égoïsme et liberté, jetant l’opprobre sur ceux qui ont osé sortir du rang, ils n’ont tout simplement pas compris que leur offre politique est caduque et qu’elle n’intéresse plus qu’une minorité de l’opinion. Dans une démocratie digne de ce nom, le peuple décide et les gouvernants exécutent. Si les responsables en place ont été désavoué qu’ils s’en aille et dignement s’il vous plaît....

     

    • Ce qui est siderant c’est que vous n’ayez toujours pas compris. Ils ne pas autistes ni drapés d’une bienséance de tartuffe, ils sont soit partie prenante de l’armee des sayanim parce que du peuple elu, soit ils disent ce que les premiers veulent en chiant dans leur froc s’ils n’en sont pas (du peuple elu). Il n’y a aucun espoir de remise en cause possible pour des gens qui executent sciemment un plan de manipulation des masses.


    • J’ai bien compris et ce depuis longtemps que les politiques et les medias sont les deux premiers cordons sanitaires du vrai pouvoir en place. Je ne serais pas sur site autrement...
      Cependant il y a parmi les lobbyistes ceux qui oeuvrent en connaissance de cause (CRIF) et les illuminés qui agissent par conviction et qui sont les idiots utiles des premiers (antifa).
      Je voulais par ce billet d’humeur exposer le contraste et l’hypocrisie de plus en plus patents, entre le discours médiatico-politique et l’opinion publique, qui me fait bondir à chaque fois que j’y suis confronté et qui atteste de fait de leur déclin idéologique....


  • Comme disait mon beau-père :

    "Si il était inscrit dans la loi, que celle-ci a pour objectif le bien commun de tous...alors, Jacques Attali, en tant que conseiller, devrait être mis en examen..."


  • « Pour ce qui concerne la France, nous continuerons à TRUQUER LES ELECTIONS qui protège, cette Europe de l’ambition que je promeus depuis mon élection. »


  • Lisez les commentaires sur le tweet d’attali. 99% le remettent en place. Ça fait du bien quand on ne peut pas censurer les commentaires ou les desactiver comme sur certains sites de (des)informations.

     

Commentaires suivants