Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Washington s’inquiète pour la liberté de religion en France

Un haut responsable américain a critiqué mardi la riposte de Paris contre l’islamisme radical après les récents attentats en France, illustrant le dialogue de sourds entre la « liberté religieuse » chère aux États-Unis et la « laïcité » défendue bec et ongles par le président français Emmanuel Macron.

 

« Je suis inquiet, évidemment, pour ce qui se passe en France », a dit l’émissaire des États-Unis pour la liberté religieuse, Sam Brownback, lors d’un échange avec des journalistes.

« Il peut y avoir un dialogue constructif qui peut, je pense, être utile », mais « quand on est trop répressif, la situation peut s’aggraver », a prévenu cet ambassadeur respecté, au lendemain de la publication de la nouvelle liste noire américaine sur la liberté de religion, qui met à l’index cette année le Nigeria aux côtés de l’Arabie saoudite, la Chine ou encore l’Iran.

« Notre point de vue, c’est que le rôle du gouvernement est de protéger la liberté religieuse. Vous ne pouvez pas pratiquer votre foi de façon violente […] mais si vous pratiquez votre foi pacifiquement, vous êtes dans votre bon droit », a-t-il ajouté.

Selon Sam Brownback, « les pays s’en sortent mieux lorsqu’ils travaillent avec les chefs religieux pour identifier les inquiétudes et les problèmes, sans entrer en conflit avec des groupes religieux ».

Emmanuel Macron a nettement haussé le ton contre l’islamisme radical depuis l’assassinat en octobre d’un professeur qui avait montré en classe des caricatures de Mahomet dans un cours sur la liberté d’expression, suivi d’un attentat qui a fait trois morts dans la basilique de Nice, dans le sud-est de la France.

 

« Pas de problèmes avec l’islam »

Le gouvernement français a annoncé une « action massive et inédite » contre 76 mosquées et a dissous des associations décrites comme des « officines islamistes » œuvrant « contre la République ». Il doit présenter mercredi un projet de loi « renforçant les principes républicains », qui vise à lutter contre « les séparatismes » et l’islamisme radical.

Dans le monde musulman, cette réponse a souvent été perçue comme une attaque contre l’islam en général, et des appels au boycottage de produits français ont même été relayés par le président turc Recep Tayyip Erdoğan, engagé dans un face-à-face sans merci avec Emmanuel Macron.

Mais la position française a été critiquée aussi au-delà, et notamment dans le monde anglo-saxon.

« La France se bat contre le séparatisme islamiste, jamais contre l’islam », avait répondu le président français dans une tribune publiée début novembre dans le quotidien britannique Financial Times.

Quelques jours plus tard, il avait décroché le téléphone pour se plaindre, auprès du New York Times, de certains médias anglophones qui « disent que le cœur du problème, c’est que la France est raciste et islamophobe ».

Selon le journaliste du quotidien américain qui avait recueilli les doléances d’Emmanuel Macron, ce dernier reproche aux médias américains de chercher « à imposer leurs propres valeurs à une société différente », sans comprendre « la laïcité à la française ».

Vendredi, il est encore longuement revenu sur ces critiques, assurant que la France n’avait « pas de problèmes avec l’islam » et tentant d’expliquer que cette vision très particulière de la « laïcité » – qui n’a d’ailleurs pas de traduction optimale en anglais – trouvait ses racines dans la séparation entre la politique et le religieux qui est à la fondation de la République française.

De la même manière, il a défendu une fois de plus la liberté d’expression et le droit de critiquer et caricaturer les religions.

Jusqu’ici, le gouvernement américain avait vivement dénoncé les attentats d’octobre en France et s’était tenu à l’écart de cette polémique.

Les critiques de l’ambassadeur Brownback reflètent toutefois un positionnement très différent, à Washington, dans la relation de l’État à la religion.

Les États-Unis défendent la « liberté de religion » avant tout et voient avec suspicion toute restriction à sa pratique. Ce principe a été érigé en « première des libertés » par le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo, un chrétien évangélique fervent, qui invoque régulièrement Dieu dans ses prises de position publiques.

 

Charlie Macron, sur E&R :

La laïcité expliquée aux Américains et à Macron, grâce à E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

51 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Bravo,les musulmans ont un pays d’accueil:les USA.
    J’encourage !
    Mince,il y a moins de prestations sociales,mais quand on relève les manches,il y a une place à se faire au soleil...
    Plus sérieusement,les USA ont une immigration choisie,ce que ne dit pas l’ambassadeur.
    Là encore j’encourage nos autorités à prendre exemple sur ce pays qui est devenu la première puissance mondiale..

     

    • Je pense que si les étrangers du Maghreb avaient immigré aux états-unis l’avenir de leurs enfants en majorité auraient été beaucoup plus prometteurs et leurs parents et leurs enfants auraient eu beaucoup moins de problèmes de discrimination et de violence policière... et ne parlons même pas de leurs religions le destin en a décidé autrement...


    • Il ne leur reste plus beaucoup de temps pour être coiffes au poteau. Par la Chine, pays sans immigration, choisie ou non, actuelle ou passée. Un changement de paradigme qui réhabilitera les nations enracinees, millénaires, au détriment des nations artificielles, faites d un magma de déracinés venus des quatre coins du monde.


    • clair...quand les USA auront 10% ou 15% de musulmans bi-nationaux sur leur sol (et 20% à la naissance), on verra comment ils parleront... à un moment, c’est une question de cohésion nationale, tout simplement.

      Les musulmans en France proviennent de cultures très différentes sur le plan des moeurs : les systèmes familiaux islamo-magrébins sont endogames, communautaires et très patriarcaux (voir les travaux des anthropologues). Le statut de la femme n’y est pas le même. C’est très différents des systèmes familiaux français, beaucoup plus libéraux en moyenne (et je ne parle pas des derniers "progrès" en la matière, mais de la matrice de la famille française traditionnelle).

      Par ailleurs, ils sont bercés pour beaucoup par une histoire post-coloniale "tiers-mondiste" ouvertement antagoniste avec la communauté française. Enfin, ils sont pour la plupart bi-nationaux, ce qui pose clairement une question de loyauté nationale à partir d’un certain seuil de tensions (suffit de lire les réactions sur les réseaux sociaux à l’occasion de la crise avec la Turquie ou avec l’Arménie).

      Cela n’a donc rien à voir avec l’islamophobie, ni avec la question purement religieuse (à ce jour, les musulmans bénéficient d’une totale liberté religieuse en France). C’est une question de cohésion de la communauté nationale et de paix civile.

      par ailleurs, la juxtaposition de communautés est une vision anglo-protestante de l’homme. Pas une vision catholique, latine et française. Donc, chacun ses traditions. Les USA donnent des leçons alors qu’ils parquent encore les indiens dans des réserves.


    • #2614993

      @glauque : bonjour les raccourcis. vous ne pensez pas que l’armée des branleurs que sont les bobos-intermittents-gaucho fait du nombre aussi ? je n’ai jamais mis les pieds dans un Uber sans voir un "musulman" derrière le volant. ils livrent aussi vos colis et vident vos poubelles.. ne parlons pas des autres médecins, ingénieurs, infirmiers, techniciens, travailleurs dans le BTP..

      sinon il y a beaucoup de musulmans aux états unis et au Canada.


    • Là encore j’encourage nos autorités à prendre exemple sur ce pays qui est devenu la première puissance mondiale..
      De quelles autorités tu parle ? Du crif, des loges ou des sionistes mondialistes ? Et dès quand parle de Musulmans, certains, comme toi, se lâchent et montrent leur véritable pensée.
      On est pas encore sortie de l’ornière.


    • @Paul Il n’y a pas de communauté française, il y a un remplacement de ceux qui ne réussissent pas par ceux qui réussissent, quelque soit la religion. Le problème dit communautaire est en fait le saccage du système économique par la solidarité. La religion ne doit pas être un exemple. Et la seule qui persiste en qualité et en nombre de pratiquant en France c’est l’Islam. La laïcité signifie, business only.


    • glauque

      Tu parles des français musulmans ? C’est les seuls qui m’intéressent
      Ton humour est à la hauteur de ton pseudo, n’est pas Dieudo qui veut, mais ça tu le sais.


    • @ lecteur Soralien
      A votre liste professionnelle à la Prevert...vous oubliez tous ceux enfermés en prison, surement victime de leur passé de colonisés, qui font travailler l’administration pénitentiaire...Faut il, là aussi ,leur dire merci ?



    • leurs parents et leurs enfants auraient eu beaucoup moins de problèmes de discrimination et de violence policière...




      Le Français a toujours interpellé son congénère de cette façon : « Hé le Lyonnais, hé le Breton, hé l’Auvergnat ». C’était la même chose entre villageois de différents villages (l’interpellation entre villageois du même village était patronymique). Et ça a continué avec (hé) le Portugais, l’Italien, l’Algérien, le Marocain, etc.
      À partir de quand cela devient-il de la discrimination ?
      Les immigrés maghrébins s’entendaient très bien avec leurs collègues français avant le regroupement familial.
      Les choses se sont envenimées au moment du regroupement familial où les femmes sont arrivées en France avec leur progéniture sans que cela relève de leur choix et sans faire aucun effort (c’est le moins qu’on puisse dire) pour être appréciées par les Français. Les Français voyant ces hordes "d’envahisseuses" refusant tout contact social avec eux arriver au même moment que le chômage explosait, il est vrai que les réactions n’ont pas toujours été très fines.
      Quant aux violences policières, là tu nous fais l’inventaire trotskiste du malheur infligé par les horribles Français aux gentils Maghrébins.
      Quand la gendarmerie débarque dans une campagne pour dissoudre ou appréhender une bande de délinquants locaux, elle le fait souvent violemment, à la demande quelquefois de parents de certains de la bande ou d’édiles locaux. Rien de plus normal.
      Mais lorsque c’est auprès d’allogènes délinquants, la violence devient caractérisée, illégitime et abusive.

      Dans combien de pays défend-on les étrangers contre son propre peuple ? Aucun pays ou presque n’accorde sa propre nationalité à un étranger. Dans la plupart des pays, les étrangers encourent des condamnations et peines fortement majorées par rapport aux autochtones. Peines durant lesquelles ils doivent travailler pour systématiquement payer leur billet retour vers leur pays d’origine (extradition systématique des délinquants et criminels vers leur pays d’origine dans tous les pays du monde où presque, sans aucun prise en charge des frais de justice ou d’incarcération par les fonds publics).
      L’école a fabriqué des citoyens qui sont traîtres à leur propre pays et indignes de leurs ancêtres, manipulés par une propagande qui n’a rien à voir avec la réalité historique ni même avec la psychologie ancestrale et pour beaucoup perdue du peuple français.


    • Lecteur soralien : sortez du cliché ! Tous ces gens n’ont pas le niveau des européens, et en plus ils sont embauchés car acceptent des conditions de travail et salaires qui anéantissent des années de lutte des français pour obtenir niveau correct et des droits. Ces gens prennent la place des français de souche, bien formatés par SOS racisme, et j’en veux pour preuve des chefs d’entreprise qui n’embauchent plus aucun occidental car pas assez maleable et trop soucieux du code du travail. Alors basta, il y a plein de gens qui accepteraient ces postes pour peu qu’on. Ne les traite pas d’esclaves. Uberisation c’est la destruction de nos PME/pmi, de nos commerces, artisans , donc de la qualité et de la concience professionnelle. Discutez de ça avec des taxis, vous verrez leur réponse !


    • Vous parlez tous de votre appartenance nationale et où communautaire alors que nous sommes tous des créatures qui le jour du jugement retournerons rendre compte il n’y a qu’un DIEU unique... ceux qui pense se l’accaparer pour leurs seuls paroisse... suivez mon regard se trompe de chemin.. l’arrogance a montré au fil de l’histoire la cruauté des hommes envers l’homme malgré ces valeurs croyantes... et nous savons tous qui s’érige en donneurs de leçons suivez encore mon regard... les mêmes qui aujourd’hui essaye de détourner l’attention de leurs domination diabolique et de leurs méfaits...


  • En ce moment c’est surtout l’église qui est attaquée...

     

  • "La France se bat contre le séparatisme islamiste, jamais contre l’islam"
    En langage franc-maçon, cela signifie :
    La République, dans son objectif de guerre civile à tenir prête, souhaite la séparation avec l’Islam - notre ennemi-partenaire - de la population de souche (la France).
    Nous appelons cette opération séparatisme.

    Inversez toujours tout dans leur bouche et comprenez bien ce qu’ils nous disent vraiment face caméra.
    Rappelez-vous que "nous sommes en guerre" (contre vous).

     

    • je suis d’accord que la question de l’islam est manipulée par les élites pour nous tenir. D’ailleurs, le soutien simultané à l’islam radical et au sionisme est une marque de fabrique de l’Empire anglo-américain depuis un siècle (d’abord au Moyen-Orient, puis dans le monde entier).

      Mais cela ne doit pas occulter le fait que l’islam pose un problème en lui-même. Au-delà de toute querelle religieuse, les musulmans de France proviennent concrètement de cultures très différentes de la nôtre au plan des moeurs (qu’on songe aux systèmes familiaux endogames, au statut de la femme, au rapport à la religion, aux représentations artistiques, etc.), sans oublier la divergence sur l’histoire coloniale récente et ancienne (reconquista, etc.), et la bi-nationalité de masse qui ne se pose pas dans d’autres situations de migrations sur terre.

      Le nier, c’est refuser de regarder les vérités anthropologiques en face. Et les conséquences sur la cohésion nationale et la paix civile.

      A mon avis, il faut parvenir à articuler une réponse patriotique aux deux problèmes.


    • @ peace
      Non macron et sa clique se battent contre les Français de souche ou de souche européenne qui ont décidé d’éduquer et d’instruire leurs enfants comme on le faisait il y a 45 ans, quand on apprenait à lire et écrire en trois, mois, et qu’au bout d’un an de CP on savait additionner et soustraire... Actuellement, les élèves de 5e n’ont même pas le niveau en Français des CM1 de l’époque
      En outre l’Instruction en famille protège les enfants du formatage de l’Education Nationale, et évite qu’ils s’habituent aux langages et aux moeurs ignobles de certains allogènes.
      On peut rencontrer "l’autre" sur des tatamis, et diverses activités extra-scolaires, en général ce sont des enfants bien élevés de familles honnêtes et responsables.


  • Macron écoute Kepel... Voilà


  • Les musulmans ? Le "balai d’Israël" pour certains ! Et c’est plutôt la poussière que doit nettoyer ce balai qui en prend actuellement pour son grade !


  • #2614941

    Parce que aux États-Unis, nous avons le droit de croire que Jésus a marché sur l’eau, que des extraterrestres nous ont déposés sur terre, que nous sommes des descendants d’arbres, la liberté de croire.
    Le droit d’être antisémite, le droit d’être radical, et essayer par le débat, par la conversation de faire changer, ou de faire croire.

     

    • Oui en effet, on peut au moins leurs accorder ça aux USA.
      Je vais pas dire que tout est rose là-bas, mais"enlever" le droit de croire à un croyant c’est une très grande atteinte à ça liberté.


    • Yjack,
      même sous la torture, on ne peut ôter la foi, un croyant dira qu il renie celle ci pour ne plus souffrir mais croira toujours. S il croit, il croit, que peut y faire la loi ? Rien du tout. C est la ou ces opérations laïcité doivent être regardées avec hauteur pour ce qu elles sont aux yeux de croyants : ridicules. C est fou que les States recueillent tant d indulgence de la part de français musulmans, vous ne savez pas quels hypocrites sont les officiels yankee ?! Chez eux, il y a la liberté religieuse et celle des gays qui sont dans la place, si ça vous botte moi pas trop...Je suis d avis que chaque pays s écrase et balaie devant sa porte, ces deux là, le notre et les États-Unis, en premier...
      Bien à vous.


  • #2614950

    Washington ne supporte pas que l on touche aux takfiristes partout dans le monde

     

  • Je sens que les chauvinistes vont peter un cable


  • Voilà un paradoxe qu’aucun média français n’ose discuter... (avec l’arrogance de la laïcité érigée en une idée suprême) On a aux États-Unis, qui a supposément subit l’acte le plus terroriste qui soit avec le WTC (je met supposément en valeur, chacun en conclura ce qu’il voudra) de la part des "islamistes", qui a le plus guerroyé avec les pays du monde arabe... mais c’est pourtant le pays où les musulmans se sentent le mieux dans l’ensemble occidental... cherchez l’erreur.

     

    • si les musulmans se sentent mieux là-bas, qu’ils n’hésitent pas... quand ils deviendront gênants pour l’oligarchie anglo-protestante, ils verront comment ceux-ci règlent ce genre d’angoisses (les protestants sont beaucoup moins tendres que les catholiques... génocide amérindien et australien, apartheid sud-africain, nazisme allemand, etc.).

      La question c’est pas comment "se sentent" les musulmans en France ou en Belgique. C’est pas l’hôtel ici ! La question c’est plutôt : comment se sentent les français de souche en France, malgré la présence imposée de communautés aux moeurs éloignées (et je parle d’anthropologie sérieuse, et non de racisme évidemment).


  • #2615010

    De quoi j’me mêle !... c’est vrai que les USA ont vocation à nous donner des leçons ...on l’a vu encore récemment à travers leurs élections , par exemple !
    C’est egalement vrai que via les instances européennes , leur Mondialisme nous impose des dizaines de milliers de migrants ... et nous prépare le chaos sociétal ,
    donc stop Svp ! Depuis 45 , ils n’ont cessé de déstructurer notre mode de société ,
    et imposer le leur , jusqu’aux bases militaires ( que De Gaulle a virées ) , mais quand même , occupez vous de votre super democrachiasse !!!! Et laissez nous virer en temps et en heure , vos kapos qui sévissent chez nous !!!

     

  • on voit bien que le plan US-sioniste est de détruire la France par un remplacement de population ultra malléable et par nature ultra capitaliste, une fois remplacé récupérer les blancs et toutes leurs œuvres deplacables


  • #2615038

    Ils devraient s’inquiéter pour la France tout court

     

    • @ toujourspascharlie

      Non mais il me semble qu’il a dit que nous étions en guerre ,sauf qu’il ne nous a pas dit contre qui .Sauf que c’est lui qui a déclaré la guerre aux Français avec ses amis ,comme Soros Attali et toute la bande après avoir choisi des ministres kapos qui marcheraient dans la combine ,et aussi l’aval de la franc maçonnerie
      macron est un ennemi au ordre pour faire le boulot qu’on lui a demandé de faire ,c’est à dire détruire le fondamentaux de ce pays ,et il a 5 ans pour faire le boulot .Ne cherchez pas midi à 14 heures .Tant qu’on ne sera pas débarrassé de cet énergumène néfaste et de toute sa bande ,nous vivrons l’enfer .et tous les jours un peu plus .Surtout n’espérez rien de lui .


  • Et la liberté d’écrire des livres dénonçant une certaine communauté ?
    Non, le lobby est sans avis ?


  • "La France [...] raciste et islamophobe"

    On reparle du chauvinisme des Anglo-saxons ?Quant à l’islam, non ce n’est pas une phobie. Des inquiétudes, des critiques, des discussions animées parfois.... Mais rien de pathologiques (sauf chez certains, mais ils sont minoritaires). Ah le culot des Rosbeef et compagnie n’a rien à envier à celui des Juifs !


  • Paul,
    c est exact, et d ailleurs c est bien ce "modèle" américain communautaire, déformé, qui nous a été imposé en France.
    Par ces déclarations, les États-Unis cherchent simplement à humilier la France et à lui nuire, comme ils le font toujours. C est ainsi que je perçois les choses.
    Cordialement.

     

    • Le communautarisme n’est pas quelque chose de mauvais en soi.


    • Défenseur de la macronie ? Ça fait de très nombreuses années qu’on (gouvernements successifs) qu’on a absolument rien à leur envier, je dirais même que sur ce sujet précis (chasse à l’islam et ce qu’il reste d’autres religions) la "France" a pris beaucoup d’avance.


    • Arcy,
      j irais dans votre sens si nous avions ici, pour les musulmans par exemple, une organisation type Nation of Islam. Sans le racialisme bien sûr mais avec le combat contre la délinquance et la dépravation, la fronde à l égard de l etablissement, l indépendance d esprit, le courage (qui a amené Farrakhan à mettre radicalement en cause le parrainage des noirs par la communauté juive américaine. Mais aussi à envoyer les monarchies du Golfe dans les cordes) Hélas, nous en sommes très loin. Le communautarisme chez nous est une arme du pouvoir officiel comme profond contre le peuple (au sens "peuple du travail"). Sûrement une de ses armes les plus efficaces qui plus est.
      Salutations.


  • La troupe atlantiste nous la joue bon flic mauvais flic.


  • Le Point
    Philippe Labro – « Donald Trump appelle à l’insurrection »
    t’as pas honte de raconter des conneries sur un Président qui veut défendre son peuple ?
    tu vas finir comme Duhamel , Apathie et les autres vieux cons de la télé
    pôv vieux !!!!!!


  • #2615190

    Et pour la Liberté tout court ???

    Le Pr Fourtillan, qui fait une apparition dans le
    documentaire HOLD UP,
    qui démontre que le virus
    Sars-cov 1 et 2 ont été breveté par
    l’Institut Pasteur (voir son site où les brevets sont consultables et téléchargeables)
    http://www.verite-covid19.fr

    Et bien le Professeur Fourtillan
    vient d’être interné de force
    dans un Hopital psychiatrique près d’Uzès.

    Il venait
    de portée plainte pour crime contre l’humanité
    contre l’Institut Pasteur.
    La dictature en Marche.

    https://mobile.twitter.com/silvano_...

     

  • Les Usa, quoi qu’on en dise, sont en conformité avec leur concept de liberté,en mettant en adéquation le discours et les actes. On peut croire en ce que l’on veut, religieusement ou politiquement,contrairement à cette France Potemkine ou seul le discours (démagogique) prévaut.
    Qui osera dire le contraire sans faire preuve de mauvaise foi ?


  • Le Coucou-LGBT-apprenti-dictateur s’en fout des commentaires, sa religion à lui c’est le satanisme !


  • Le logiciel de la France n’est ni la laïcité républicaine, ni l’Allahïcité ( la cité d’Allah ), ni la liberté religieuse protestante. C’est la laïcité catholique traditionnelle.

     

  • #2615481

    Personne dans le monde, ni aucun pays n’arrive à comprendre la "laïcité ", pillier des "valeurs" de la Ripoux biblique franc-macrone ! Des "valeurs" qui font la promotion de dessins obscènes et blasphématoires et qui stigmatisent une religion !
    Apres la farce anti-voile "islamique" qui c’est terminée par le masque pour tout le monde, voici la lutte contre le "séparatisme " des anti Charlie !
    La France franc-macronne a raison contre le reste du monde !
    C’est nous les lumières !


  • #2615524

    Cette loi contre le "séparatisme" est tout simplement une loi contre ceux qui n’adhèrent pas à l’idéologie Charlie ! Saintcric (la boulotte qui voulait traquer les anti Charlie ) et Barbier, admirateur de la surveillance à la chinoise, avait préparé le terrain. Ils en avaient rêvé, Macron l’a fait !


  • #2615545

    Macron Emmanuel ne peut se présenter en tant que laïc puisqu’il influe sur les cultes y compris catholiques romains en France.
    En imposant des mesures dans les églises de France depuis leurs extérieurs, Macron Emmanuel a rompu le pacte laïc républicain à lui tout seul.


Commentaires suivants