Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Y a-t-il un axe (du mal) Raoult-E&R-Cossette-Trump ?

 

 

Sans vouloir amalgamer les uns aux autres idéologiquement, il y a manifestement un axe informationnel E&R-Raoult-Cossette-Trump ! Le titre proposé par Alexis Cossette – « Vers la fin de la pandémie ? » – est peut-être un peu optimiste, mais l’information des résultats du Pr Raoult a été reprise à la vitesse de la lumière par Gregory Rigano (le conseiller de la prestigieuse université de médecine de Stanford) qui a probablement inspiré Trump dans son discours 24 heures plus tard. Le président américain a parlé de tests encourageants et a décidé de l’utilisation massive de la chloroquine dans le traitement du coronavirus.

 

Ce qui est intéressant dans cette séquence, c’est la vitesse de réaction des Américains aux tests d’un chercheur français qui a été littéralement blacklisté par les médias mainstream. On rappelle que les services de vérification de l’info du Monde et de Libération ont classé les études du Pr Raoult comme « douteuses », entraînant une probable désinformation. C’est-à-dire de faux espoirs. Le chercheur s’en est ému et moins de deux jours plus tard, le bandeau fallacieux et infamant était retiré par les maîtres censeurs.

Voici ce qu’écrivait encore Libé le 16 mars :

« Cet essai, dans sa présentation, laisse perplexes bien des chercheurs qui notent que la comparaison entre les deux groupes – ceux recevant la molécule et ceux ne la recevant pas – est imparfaite. De plus, on ne sait pas grand-chose des malades traités : selon le site d’enregistrement européen des essais cliniques, accepté le 5 mars par l’Agence nationale de sécurité du médicament, cet essai aurait concerné jusqu’à 25 patients : cinq âgés de 12 à 17 ans, dix âgés de 18 à 64 ans et dix autres de plus de 65 ans. “Il est dommage qu’il ne se mette pas dans les clous pour bien évaluer son essai, argumente un infectiologue parisien. En allant trop vite, on perd souvent beaucoup de temps”.

Reste qu’il y a des partisans de cet essai. À l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris, le Dr Alexandre Bleibtreu s’est montré offensif. Il a expliqué mardi que la molécule était utilisée depuis vendredi sur presque tous les patients de son service : “Ce n’est pas le traitement qui paraît le plus évident, il marchait in vitro mais on n’avait pas de données in vivo. L’objectif, ce n’est pas d’avoir raison mais que nos patients aillent mieux. Aucun traitement n’est magique, la publication des résultats lèvera des interrogations, mais entre ne rien faire et repositionner des molécules en fonction des effets secondaires, des interactions, etc., on essaie des choses au fur et à mesure”. »

Et au Monde, on concluait ainsi l’article sur le Pr Raoult :

« Le faible nombre de patients concernés par ces essais cliniques, l’absence de précisions sur le traitement de référence qui a servi de point de comparaison et l’absence d’éléments chiffrés et de détails sur l’état clinique initial des patients invitent cependant à une lecture prudente de cette annonce. »

 

En France, tout ce qui sort des sentiers battus, que ce soit dans le domaine de l’information, de la politique ou de la médecine, est automatiquement dénoncé et fusillé par les forces en présence. C’est aussi cela dont souffre notre pays : une bande d’incapables repus qui empêchent les forces vives de la nation de prendre leur place dans les instances de décision. La décision appartient à un parterre de nantis reliés par des réseaux occultes qui interdisent toute promotion sociale réelle, préférant la reproduction sociale, une reproduction qui prend un tour dangereusement communautaire. Et le pouvoir de ces incompétents (dans le meilleur des cas) ou de ces corrompus (qui n’ont plus le sens de l’intérêt commun, seulement celui de leur communauté d’intérêts) a une incidence terrible sur la qualité de vie de notre pays, et on ne parle même pas de la démocratie, qui entre leurs mains n’est plus qu’une coquille vide.

Il suffit qu’un prof de médecine original mais brillant propose un traitement nouveau contre une maladie nouvelle pour que tout le monde lui tombe dessus, l’élite médicale comme l’élite journalistique. Sauf qu’aujourd’hui, avec le poids grandissant des réseaux sociaux dans la décision politique – qui ne peut plus l’ignorer –, le rapport des forces a changé. Le haut ne peut plus mentir aussi facilement et aussi longtemps au bas. Le haut et le bas n’ont plus les mêmes intérêts, et cela se voit. Et cela change tout.

 

 

Précision

Dans l’article sur Buzyn et l’interdiction de la chloroquine, il s’agit plus précisément de l’interdiction de l’hydroxychloroquine en janvier 2020, la chloroquine ayant été non pas interdite mais placée en substance délivrable uniquement sur ordonnance en 1999.
Il reste que les arguments des deux camps se tiennent : les uns pensent que Buzyn travaille pour le Big Pharma et la production prochaine d’un vaccin (pas forcément efficace, comme tous les antigrippaux qui affaiblissent parfois les forces propres de l’organisme) à grande échelle, les autres que cette interdiction tombe à pic pour bloquer toute solution non profitable par rapport à une stratégie établie à l’avance, ce qui signifie que les pouvoirs politiques « savaient ».

C’est ce que suppose François Coq, qui a signé une violente tribune dans le média d’Aude Lancelin, QG (Quartier général) :

« L’essayiste politique, membre des Constituants, l’affirme dans une tribune aujourd’hui publiée par QG : avec le maintien des élections, et le retard pris dans les mesures de confinement, la caste politique est coupable d’atteinte à la sûreté du peuple. Le président de la République, lui, devra en répondre un jour. Il s’agit désormais d’une affaire d’État »

La crise morale profonde de ce régime qui mène la France au désastre dans de nombreux domaines vitaux (politique, géopolitique, médiatique, médical, sociétal) permet à ceux qui étaient hier bannis d’exister médiatiquement, grâce au changement de barycentre entre les médias mainstream et les réseaux sociaux. Les médias dits dominants ne le sont tout simplement plus, le basculement a eu lieu, mais il a fallu l’aider, et que le grand public prenne conscience du mal que produit le régime néolibéral dans tous les domaines précités.
Aujourd’hui, terrorisé et confiné par une information d’État qui ressemble de plus en plus à de la désinformation qui cache de dangereux intérêts, le peuple français est en train de comprendre que ses élites ne lui veulent pas que du bien.

L’axe du mal n’est pas celui qu’on croyait.

Cossette et le coronavirus, sur E&R :

 






Alerter

100 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2413846
    Le 22 mars à 00:38 par anthony
    Y a-t-il un axe (du mal) Raoult-E&R-Cossette-Trump ?

    Cette épidémie de covid est difficile à comprendre.

    Reprenons les éléments 1 par1

    - Le covid19 tue. Je connais plusieurs seniors qui en sont mort
    - Il tue principalement nos anciens.
    - Un grand manitou du virus nous dit qu’un médicament marche très bien dessus

    Une bonne façon selon moi d’avoir une réalité sur les cas positifs c’est les équipes de foot pros : Plus de la moitié des effectifs sont positifs. Fait bizarre ils ne développent aucun symptômes, sans test ils ne sauraient pas qu’ils l’avait.

    Je ne pense pas m’aventurer sur des conneries en disant qu’on peut facilement transposer à la population ce qui se passe dans les clubs de foot sur le taux de contaminations . A la louche, la moitié de la population est positive.

    Mais alors pourquoi le gouvernement réagi seulement à moitié, en retard et de la pire des façons ?

    Ce covid19 est peut être pour eux une aubaine :

    - Economiser des retraites
    - Passer des contrats juteux avec les labos
    - Mettre la crise économique sur le dos du covid19 pour éviter de se faire couper la tête .
    - Réactiver le sentiment d’unité nationale comme avec charlie et le bataclan
    - Rehausser la cote de popularité.

    Si j’étais président, bienveillant avec le peuple de mon pays j’aurais

    - fermé les frontières d’entré de jeu.
    - Envoyé du masque et des gants en gros
    - Distribué de la Chloriquine à tour de bras

    Ce qui ressort c’est l’absence de volonté de protection de la population..

    On aura la réponse dans quelques mois.

     

    Répondre à ce message

    • #2413901
      Le 22 mars à 03:43 par Grégory Forest
      Y a-t-il un axe (du mal) Raoult-E&R-Cossette-Trump ?

      Pour avoir été diagnostiqué psychotique depuis longtemps et avoir donc vécu la psychose "obligation de soin pour ne jamais guérir" de tout le système à mon sujet depuis pas loin de 20 ans, et pire que ça , ayant "presque guerri" sans me soigner par les méthodes imposées du système, je suis bien placé pour savoir que le système n’accepte pas que l’on ne suive pas ses règles imposées, pire si on y arrive en faisant à notre sauce, le but du système est de nous considérer comme "dangeureux" ou "toxique" et de nous faire considèrer ainsi par tout notre entourage. Par contre quelq’un qui reste malade à vie en prenant les médocs du système, lui sera "quelqu’un qui se soigne , un bon croyant ". Je vois ça a plus grande échelle avec la cloroquine, la France et le reste du monde. Le système fera tout pour que les français restent des "bon croyants", quand le reste du monde se soignera avec ce qui marche vraiment. En sommes de mon point de vue et après avoir beaucoup voyagé, c’est dans mon pays la France que ça va le plus mal entre les gens, pire, qu’on détruit, sciemment ou non, les gens qui cherchent vraiment à se guérir eux même et à guérir les autres. Je ne dirais pas que Nicolas, François ou Emmanuel sont tous forcément dans le coup, mais ça pue vraiment la merde ce qu’on fait aux "psychotiques qui vont mieux" dans ce pays. Je pense même I j’ai pas le droit, que le but est de faire des français des individus psychotiques séparés les unes des autres, tous unis uniquement avec sa psychopathologie à "pas soigner" avec des médocs très chers. Corona virus y compris. Ca tuera 1 pour 1000 , et ça rendra psychotiques 999. Les autres , ceux qui voudront pas "se soigner" devront ne plus "exister" en tout cas en France. Je dis ça depuis mon point de vue de "confiné à vie depuis 20 ans et pire depuis 6 mois devant pointer deux fois par semaines à la gendarmerie" , étant accusé de risque terroriste sans aucun recours à cause de la fausse identité de fou furieux que m’a fabriqué le système français . Même le président des U.S.A montre mieux l’exemple pour son peuple que Macron. Et ça serait moi le danger terroriste pour le système ? Tout ce cirque de mise au banc par la terreur , pour nous mettre une puce dans le cul pour continuer d’exister dans le projet.. c’est tout vu l’avenir pour tous, parole de détruit par le système français, mis au rebut et confiné avant les autres. Merci quand même à E&R, pour que l’idée de sacrifice pour le bien commun existe encore un peu.

       
    • #2415202
      Le 23 mars à 15:08 par Alain
      Y a-t-il un axe (du mal) Raoult-E&R-Cossette-Trump ?

      Merci pour ton témoignage.
      Je pense depuis longtemps que notre pays est hacké, piraté et qu’il en résulte une sorte de nevrose que l’on ressent chez les français. C’est terriblement visible quand on voyage à l’étranger et qu’on se coupe de la population française, dès qu’on revoit des français c’est alarmant de constater à quel point ils râlent en continu, incapables de s’emerveiller de rien, critiques au point que cela devient névrotique (la critique est une bonne chose quand elle ne devient pas maladive). En réalité cet esprit critique est lié à cette occupation de notre pays par le gouvernement profond.
      Etre lucide aujourd’hui sur notre société c’est vu comme être dépressif (en fait dire que tout est mal foutu même si c’est vrai fait que nous sommes stigmatisés par nos proches comme voyant le mal partout).
      Une autre des colonisations de l’esprit consiste à nous rendre tous flic les uns des autres, à constamment juger les actions des autres. L’école nous formate à ça.
      Donc ne vous inquiétez pas si on vous dit que vous êtes malade, c’est pas forcément vous. C’est ce système qui est malade. Et les gens confondent toujours le message et le messager. Les anglo saxons disent "Don’t kill the messenger" quand celui çi apporte une mauvaise nouvelle...
      La lucidité est preuve d’intelligence bien souvent... Ceux qui en prennent le plus dans la gueule (à l’image d’Alain Soral ou Dieudonné) sont souvent des gens brillants qui gènent le système. Cette lucidité peut être source de pas mal de souffrance. Les gens moyens ne comprennent pas tout ça, ils sont dans leur routine, ça leur passe à 5 000...

       
  • #2413885

    Il y a déjà plus d’un mois que mes étudiants Coréens m’envoyaient des photos de boites de chloroquine en me conseillant d’en trouver et d’en acheter car c’était selon eux bon contre le corona.
    Raoult a tout à fait raison. Les Coréens n’ont pas de confinement officiel, mais ils testent, ils isolent et ils soignent...

     

    Répondre à ce message

  • #2413902

    Le vrai essai dans tout ça, c’est le confinement.
    Test d’ingénierie sociale grandeur nature pour analyser les réactions de la population et organiser la suite.
    Autre chose, je sais pas si vous avez remarqué, mais les délais prédictifs de sortie d’un vaccin se réduisent comme peau de chagrin au fur et à mesure que l’hydroxychloroquine associée à l’azithromycine s’impose comme remède très probable.
    Etonnant, non ?

     

    Répondre à ce message

    • #2415681
      Le 24 mars à 09:28 par Mon Cult aussi !
      Y a-t-il un axe (du mal) Raoult-E&R-Cossette-Trump ?

      Le vrai essai dans tout ça, c’est le confinement.
      Test d’ingénierie sociale grandeur nature pour analyser les réactions de la population et organiser la suite.



      Exacte. N’oubliez pas les expérimentations de la 5G...

       
    • #2424068
      Le 1er avril à 17:15 par Canis aureus
      Y a-t-il un axe (du mal) Raoult-E&R-Cossette-Trump ?

      Très juste Xav.
      Le confinement est une sorte de prélude. A vrai dire "à la libération" ça risque fort de souffler. Le sens du vent ?

      Puisque nous sommes dans le décompte médiatique et morbide : la canicule de 2003 a fait 15 000 morts.
      A l’époque le professeur Raoult avait alerté Mattei, le Ministre de la Santé :
      fr.sputniknews.com/france/202004011043446279-un-rapport-remis-par-le-pr-raoult-il-y-a-17-ans-predisait-le-chaos-a-venir-mais-le-gouvernement-la/

       
  • #2414012
    Le 22 mars à 09:12 par Adolfo Stalini
    Y a-t-il un axe (du mal) Raoult-E&R-Cossette-Trump ?

    A propos de la médiocrité des élites françaises : ce n’est pas nouveau. Le phénomène existait déjà à l’époque de Jeanne d’Arc. La mesquinerie, la jalousie, la vanité, les haines recuites, la sournoiserie, la lâcheté, l’incapacité à s’amuser gentiment (il faut toujours que ce soit sur le dos de quelqu’un, voir "le dîner de cons"), sans compter la désastreuse intempérance du Gaulois, qui ne pense bien souvent qu’à baiser, bouffer et biberonner du pinard, bref ! Il y a toujours eu dans ce pays trop favorisé des dieux une tendance au relâchement.

     

    Répondre à ce message

  • #2414041

    Cossette a raison. Le but de toute cette affaire est l’écroulement économique.
    Le confinement n’a servi à rien, nulle part. La fraction de personnes infectées est la même dans toute la Chine. Si en France et en Italie ce sont les régions les plus ouvertes à la mondialisation qui sont touchées les premières, ce n’est pas étonnant.
    Alors comme tous les pays confinent, il faut faire pareil, comme des ânes car les médias de la phynance attisent l’hystérie. IL VEULENT l’écroulement.
    Souvenez vous des premières réactions de Macron et Trump de ne pas la prendre au sérieux.
    La moyenne d’âge des décès est de 79 ans. en Italie. 99% des morts avaient d’autres pathologies bien plus graves.Le nombre de décès corona seule+grippe est le même que le nombre de décès de la grippe seule l’an dernier :

    Souvenez vous de la folie lors de Tchernobyl. Les Allemands hystériques alors que le nuage radioactif suivait les vents dominant (toujours) vers l’Est et pour une fois à l’époque les autorités françaises ont bien réagit.

    Résultat ? Les Allemands chauffent aujourd’hui à la tourbe...
    Et nous, cette fois ci on aura deux millions de chômeurs en plus.

    Bravo les hystéros.

     

    Répondre à ce message

    • #2415665
      Le 24 mars à 09:07 par Mon Cult aussi !
      Y a-t-il un axe (du mal) Raoult-E&R-Cossette-Trump ?

      Cossette a raison. Le but de toute cette affaire est l’écroulement économique.



      Sur les statistiques, oui... Par contre, les procédures qui vont s’installer autour de ce remède-americano-friendly risquent d’être beaucoup plus néfastes que des vaccins facultatifs...

      Imaginez que "l’Etat d’urgence sanitaire mondiale" se prolonge,
      que les tests "fraîchement achetés pour des milliards de dollars par tous les Etats du Monde" sont très sensibles,

      et que ce même “état de Guerre contre le Mal” obligerait les passants "positifs" à prendre leurs petits traitement "fraîchement fabriqué" par la Maison Mère... (il le dit lui-même ! Trump a lancé des équipes de dépistage mobiles, dans les rues, les Malls, les Ecoles, les maternités, et bien sur, les hôpitaux etc...)

      Cossette aussi culturovore & Fleur de Lys soit-il, propose des théories très exaltantes, mais c’est le 1% qui vous baise... (Le Docteur Raoult fait aussi partie de la "famille"... Comme Trump...)

       
  • #2414053
    Le 22 mars à 10:26 par Sam de Bruxelles
    Y a-t-il un axe (du mal) Raoult-E&R-Cossette-Trump ?

    Bonjour à tous,
    Simple informations la chloroquine est connue est découvert depuis 2004 à l’Université de Louvain, et avant que le Pr Raoult en a parlé comme possible solution, ou partie de la solution face à la crise du Corona virus, les médecins et chercheurs de l’Université de Louvain en avait déjà parlé et envisageaient sont usage contre le corona virus.

    https://nieuws.kuleuven.be/en/conte...

     

    Répondre à ce message

    • #2415481
      Le 23 mars à 22:32 par rectificateur
      Y a-t-il un axe (du mal) Raoult-E&R-Cossette-Trump ?

      Non la chloroquine est connue depuis 1934, c’est son action anti-virale sur le virus du SRAS qui avait été testée in vitro en 2004 par ces chercheurs.

      Quant à Raoult, il n’a pas manqué de rappeler que c’étaient des Chinois qui l’avaient testée en vrai sur des humains. Lesquels Chinois avaient sans doute eu connaissance des travaux belges, car il est normal de partager des connaissances dans le monde scientifique (qui n’est pas celui des "élites" mondialisées), c’est même la seule façon raisonnable pour que ça avance.

       
  • #2414060
    Le 22 mars à 10:34 par 4 anonyma
    Y a-t-il un axe (du mal) Raoult-E&R-Cossette-Trump ?

    Au lieu de consommer des vaccins anti-grippe saisonnière , consommez des fruits .

     

    Répondre à ce message

  • #2414696
    Le 22 mars à 23:10 par gallier2
    Y a-t-il un axe (du mal) Raoult-E&R-Cossette-Trump ?

    En Allemagne certains crétins de gauchistes ont fustiger la chloroquine parce qu’elle a été découverte par I.G.Farben* en 1934. Et oui, la chloroquine est originaire des heure les plus sombres de notre histoire.
    * par Hans Andersag dans le labo Bayer en Westphalie . Commercialisé sous le nom Resochin.

     

    Répondre à ce message

  • #2415630
    Le 24 mars à 08:00 par spartakus
    Y a-t-il un axe (du mal) Raoult-E&R-Cossette-Trump ?

    https://www.20minutes.fr/sante/2239...

    en 2018 aussi les urgence était déjà saturé par la grippe

    aujourd’hui ont fait passé ça pour une pandémie

     

    Répondre à ce message

  • #2423896
    Le 1er avril à 13:30 par Ferdinand
    Y a-t-il un axe (du mal) Raoult-E&R-Cossette-Trump ?

    Le Professeur Raoult et son équipe vont communiquer en fin de semaine sur les résultats obtenus des patients traités par l’association hydroxychloroquine et Azithromycine en début de contamination. Et ça va faire mal au cul à nos gouvernants et à BigPharma

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents