Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Yascha Mounk sur France Culture : le "peuple est contre la démocratie"

Attention, on va s’énerver

 

 

Certes, c’est le grand penseur avec sa tétine dans la bouche Yascha Mounk qui explique ça à Guillaume Erner, champion du monde de Bien-pensance 2018, mais France Culture passe toujours le même genre de daubes pro-Système alors ça commence à bien faire, il fallait qu’on réagisse.

 

Écoutez la présentation du livre de Mounk :

« Dans la version originale, il y a un sous-titre : “Pourquoi notre liberté est-elle en danger, et comment la sauver”. Tout le projet du livre est là. Yasha Mounk part du constat de la rencontre entre la montée du populisme, et une forme de sécession des élites libérales qui affaiblit l’attachement à la démocratie, jusqu’à mettre celle-ci en danger de mort. »

Merde, là ça commence à gaver grave ces bouffons qui pensent penser et qui nous donnent des leçons, et des leçons mensongères ! Si encore ces intellos-Système nous infligeaient de temps en temps quelques trucs justes, on aurait un peu honte mais on finirait par acquiescer... Là c’est tout le contraire : non seulement ils occupent le terrain, saturent notre espace médiatique, mais en plus c’est avec un flot de conneries sans nom !

« Sa thèse est assez simple et elle est assez catastrophiste, il prend acte de ce qu’il appelle la décomposition des démocraties [...] Cet effondrement que l’on constate dans le monde entier Yasha Mounk estime que ce n’est pas seulement un moment populiste, il fait l’hypothèse que ce moment va se pérenniser et qu’on va assister à l’effondrement de notre système démocratique libéral. » (Jean-Marie Durand)

Franchement, voici un penseur, de métier, qui fait un livre dont la thèse, qu’on a résumée dans le pitch précédent, est fausse de A à Z ! Non mais on va où là ? On va se calmer et vous expliquer pourquoi, même si tout le monde a déjà compris.

Ce qu’il se passe sur le Net depuis quelques années, c’est justement la montée de la DÉMOCRATIE, que ces inverseurs appellent populisme. La démocratie, depuis l’avènement de la contre-information sur le Net, ne s’est jamais aussi bien portée ! Elle est en pleine forme, elle est vivace, on en est la preuve vivante. On peut enfin respirer autrement que par le trou du cul de toute la bande des imposteurs qui pensent à notre place. Ce sont ces fourbes aux commandes qui voient le pouvoir leur échapper, sable qui file entre les doigts, et qui essayent de retourner le truc pour nous faire culpabiliser !

 

Macron, fils de Soros

Le peuple contre la démocratie, a-t-on déjà entendu saloperie pareille ? C’est l’oligarchie qui est par définition contre la démocratie, même si elle fait semblant d’en être à l’origine, alors qu’elle la tient prisonnière. Toutes ces définitions simples sont à apprendre par cœur, évidemment.

Pour bien comprendre l’inversion abjecte dans la thèse de Mounk, il suffit d’inverser les items pour remettre les choses à l’endroit. Ainsi, la vraie démocratie est ce que ces traîtres appellent le populisme, et ce qu’ils appellent démocratie n’est que le masque de l’oligarchie, cette hideuse oligarchie magnifiquement incarnée par Soros et son visage d’ange déchu. Pour résumer, Macron est le masque de Soros.

Dire qu’on finance ce « service » public avec nos 130 euros par an, c’est pas dieu croyab’. On paye ces fumiers pour qu’ils nous enfument la gueule avec un shit storm permanent. Ce sont eux les nauséabonds, les fascistes, les fabricants d’obscurité et d’obscurantisme, les diviseurs et les salauds. Ce sont eux qui produisent par leur perversité ce monde violent et dégueulasse. Qu’ils crèvent (et nous avec) ! Vive la bombe atomique !

 

Le calmar tient la corde

Comme de toute façon il y a mille fois plus d’inconscients que d’humains conscients sur cette Terre, une apocalypse nucléaire ne peut pas vraiment faire de mal. Bonne chance aux animaux mutants qui nous survivront.

On parle des cafards, mais plus sûrement des calmars, ces petits êtres qui ne payent pas de mine mais qui ne sont pas cons du tout. On vous refile le bébé, l’Évolution, bonne chance les calmars, nous les humains on a eu notre chance et on l’a un peu piétinée. À vous de jouer !

 

Contre l’entreprise de mensonge oligarchique,
lire sur Kontre Kulture

 

France Culture et sa grande sœur France Inter, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

37 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Intervention pertinente de Michel Onfray qui explique que la France est sous le joug d’une dictature : « Une dictature qui n’est ni armée ni casquée ni bottée mais qui est faite pour entrer dans le cerveau des gens, les enfants à l’école sont formatés » (https://www.youtube.com/watch?v=f1s...). Notez que le titre de la vidéo est trompeur, il témoigne de l’entendement limité du journaliste ! Pour Michel Onfray, la sortie de la dictature ne peut s’opérer que grâce aux gens qui enfin ont compris le système et qui alors ne votent plus. C’est mon point de vue, voter c’est s’offrir en pâture ! Le 29 mai 2005, les Français ont rejeté à 54.67 % le projet de traité constitutionnel européen, en 2007 Sarkozy a fait ratifier le traité de Lisbonne par voie parlementaire, le 30 octobre 2017 Macron a fait supprimer les Droits de l’Homme avec la loi n°2017-1510. Préambule de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme : « Considérant qu’il est essentiel que les droits de l’homme soient protégés par un régime de droit pour que l’homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l’oppression ». Soral espère que la Russie libérera la France, Asselineau a appelé à la destitution de Macron, le CNT a édicté les mandats d’arrêt "pour haute trahison" à l’encontre du Président de la République et des hauts fonctionnaires. Selon Eric Fiorile, le décret du 5 décembre 2016 - qui "annexe la Justice" - annule la Constitution, l’existence légitime de la France ne repose donc plus que sur la Déclaration des Droits de l’Homme. Le peuple, pour l’immense majorité, n’a aucune connaissance des faits ni de la légitimité, le pouvoir repose essentiellement sur la propagande véhiculée par les médias et leur soumission totale. Le monde est ainsi fait, l’intérêt personnel prévaut sur tous les autres, l’ignorance et la lâcheté font le reste. Si l’Europe est fichue, du moins profondément contaminée et dégénérée, l’espoir renaît aux USA (où j’aurais aimé vivre) avec Trump*, et en Russie avec Poutine.

     

    • Le passage : " et une forme de sécession des élites libérales qui affaiblit l’attachement à la démocratie " est intéressant, car si cette sécession concerne le respect de la démocratie, c’est effectivement l’origine du populisme. Il faudrait lire le livre pour découvrir à quel point son auteur ne considère pas non plus que l’élite trahit ses principes !


    • Et vous croyez pouvoir tenir combien de temps encore avec la solution du non-vote ? Vous êtes rentier ? Vous ne vivez pas en France ?? Parce que pour la disparition des élections, faudra attendre encore longtemps. Vous ne pensez pas que ce n’est pas le vote en lui-même qui est mauvais mais plutôt le choix de vote des Français qui plébiscitent les mêmes escrocs et qui réagissent comme des chiens de Pavlov quand on leur agite le drapeau du fascisme -fantasmé - devant le nez ?


    • Je cite : "Vous ne pensez pas que ce n’est pas le vote en lui-même qui est mauvais mais plutôt le choix de vote des Français qui plébiscitent les mêmes escrocs et qui réagissent comme des chiens de Pavlov quand on leur agite le drapeau du fascisme -fantasmé - devant le nez  ?".

      Vous répondez vous-mêmes à la question, car vous postulez à l’envers ! Comment allez-vous faire pour que les Français ne réagissent plus comme les chiens de Pavlov ? Croyez-vous que la dissidence suffira ? Regardez "Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil" réalisée par Jean Yanne, et vous aurez votre réponse. Quant à moi, j’aime la France royaliste mais un Roi chrétien n’est pas envisageable en France gauchiste, j’ai + 60 ans et je touche 600 euros de retraitre par mois, et si j’ai l’occasion avant de crever, je me barre enfin de France.
      J’ai été photographe pendant 40 ans et je n’ai jamais édité ni exposé, partout le blocage dans la gueule ! J’ai besoin de grands espaces comme en Argentine ou en Australie, d’immenses espaces !, J’en suis à passeer et à repasser les ralentisseurs sur les routes pour me divertir !


  • Quand on voit ce type, on se dit que le Harvard ne fait pas toujours bien les choses.


  • Comme l’a dit lui même le patron dans une de ses vidéos il y a quelques années, il faudrait creuser pour savoir pour quelle(s) raison(s) les inuits polonais sont souvent les plus méchants.


  • Pas de polémique.
    Juste, simple et clair.
    Merci la rédaction.


  • La bonne démocratie c’est quand le peuple choisit les elites qui les détruisent. La mauvaise c’est quand le peuple met son propre intérêt au-dessus de celui des individus.


  • La démocratie n’a jamais existé, c’est un leurre pour imbéciles. Seul Satan le boutiquier gouverne. C’est pour cela que la population mondiale, à 70% croyante, n’a pas peur de cette mascarade pitoyable et risible qui disparaitra aussi vite qu’elle est apparue.


  • En dernière analyse : Notre-Dame versus Yad Vashem !
    Fight !


  • En fait le terme démocratie ne peut s’employer seul, il y a nécessairement en droit constitutionnel de base un ADJECTIF, ici c’est bourgeoise, donc qui légifère pour le bénéfice exclusif d’un habitant sur 100. Les électeurs sont complices mais anonymes.
    La démocratie populaire a hélas été confondue sciemment par l’OTAN pour désigner les pays de l’est soviétisés par Staline, donc l’expression ne peut plus s’employer telle quelle, trop connotée.
    Le meilleur contrôle serait de déprofessionnaliser la vie politique avec droit de regard citoyen.


  • En sens inverse, ça peut aller très vite aussi... Jésus n’a-t-il pas dit : ’’Ce que je fais, vous pouvez le faire aussi... et bien plus encore.’’ Enfin, pourquoi certains êtres s’évertuent à détruire la beauté et l’intelligence ? Quelle est cette nature, jamais nommée, qui se cache en vérité derrière cet obscurantisme et qui a rendu malade toute une humanité ? Jean-Jacques Rousseau disait d’ailleurs à ce propos :’’ Ce ne sont pas là des hommes, il y a quelque bouleversement dont nous ne savons pas pénétrer la cause.’’


  • La démocratie, quelle démocratie ?
    Ici c’est la dictature qui est aux commandes, et est sans pitié, avec ceux qui ont compris que la prétendue démocratie est une énorme escroquerie !


  • #2038442

    "Le terme démocratie désigne le plus souvent un régime politique dans lequel les citoyens ont le pouvoir."
    Dans une démocratie, on ne connaîtrait pas l’existence de Nabilla.
    (rien de perso contre elle, juste un exemple)

    Ce ne sont que lobbies, réseaux, mafias et abrutissement généralisé.
    Non seulement la démocratie n’existe pas, mais c’est complètement neuneu.


  • Peut être parce que la démocratie est contre le peuple ? La démocratie n’est pas un système de gouvernement, c’est un système de légitimation du régime en place que celui-ci soir théocratique , oligarchique ou ploutocratique


  • ”La démocratie consiste, pour les élites, à se faire élire par des imbéciles”.

    Je ne crains pas le suffrage universel, les gens voteront comme on leur dira !
    disait le royaliste Alexis de Tocqueville


  • Prof de théorie politique...bientôt des profs de théories économiques, de théories scientifiques, de théories historiques, de théories géographiques...à moins que ce ne soit déjà le cas.


  • La démocratie, c’est d’éviter déjà la censure par une pirouette inversé appelé "fack news" ou propagande, et d’éviter aussi d’obliger le peuple à se soumettre qu’a une seule et unique pensé, sans quoi il est traité de fasciste .
    Alors ce jour-là on parlera de démocratie .Mais pour le moment , c’est mal barré...


  • La démocratie représentative, ce sont les (sous-)maîtres qui demandent au Peuple de choisir l’un d’eux afin de s’engraisser cinq années tout en faisant avancer l’Agenda.
    La démocratie participative, ce sont les joueurs de jeux vidéo, les fans de séries et les supporters de foot qui se battent pour la libération du shit et de la sodomie.
    Dans un sens comme dans l’autre, la démocratie, c’est de la merde.


  • Démocratie libérale, démocratie parlementaire...

    Je pense qu’à partir du moment où l’on est obligé d’ajouter un adjectif c’est que ce n’est plus LA Démocratie, mais de la manipulation.


  • Démocratie libérale avancée.


  • Il n’y a pas de démocratie véritablement représentative des opinions du peuple sans proportionnelle . La "démocratie" française est entièrement pourrie car les législatives y sont entièrement truquées par le mode de scrutin . C’est ainsi que le FN a UN% des députés après avoir obtenu 13,5% des votes !

     

    • Un pas supplémentaire, c’est la démocratie directe. Propositions émanant du peuple, questions posées directement au peuple. Bien sûr, ça n’empêche pas la désinformation massive, la propagande, les lobbies et la mise en œuvre a minima de la volonté du peuple. Mais c’est mieux que rien. En passant, c’est grâce à la démocratie directe (vote du 6 décembre 1992 - date que les bien-pensants appellent "le dimanche noir") que nous autres Suisses avons échappé à cette calamité nommée UE...


  • "Notre" démocratie ? Ce fumier parle de "sa" démocratie : qu’il arrête une bonne fois pour toute de parler à "notre" place. Comme vous le dites, ce traitre retourne les mots, il veut être le seul à avoir le droit de les utiliser. Pour lui, le peuple n’a pas le droit de dénoncer quoi que soit, ce monsieur veut être le seul à avoir le droit de s’indigner, seuls ses constats sont justes et le peuple raconte de la merde.
    Je n’ai pas du tout envie de laisser ce connard appuyer sur le bouton pour voir si les les poulpes se démerdent mieux que les humains !
    Ce type sent arriver le coup de pompe dans le derche et il commence à paniquer ! Et bien qu’il se fourre un airbag dans le fion car le coup de savate approche !


  • "Le peuple est contre la démocratie". Et pour cause ! Il reste persuadé que l’Europe en est une !


  • C’est devenu la démoncratie.


  • J’aime trop l’image choisie sous le titre.
    Elle resume bien le truc.
    Et pourtant, j’adore les calamars.....


  • Personnellement, j’ai la mauvaise habitude d’écouter le matin cette radio, Racaille Culture.
    Espérant trouver une peu autre chose que la bouillie des autres radios, je paase mon temps a mesurer oh combien cette radio ne vaut pas mieux que les autres en fait.
    Entre Catherine Dutu, Guillaume Erner et les autres, c’est tous les matins la même propagandastaffel.
    Je me souviens le matin même ou j’avais entendu cet entretien, ce qui m’avait fait bondir.
    En fait, grâce aux infos alternatives dont je dispose grâce notamment à ER, je m’amuse plus à mesurer et identifier la manière au cette radio a de formuler sa propagande que d’écouter l’info elle-même. Cette radio me fait marrer (jaune).


  • Si on enlevait les lois Plében et Gayssot, nous serions véritablement en démocratie ! On attend toujours ...


  • Bonsoir

    Le problème est la suite, nous avons tous des problèmes là dessus. Nous avons travailler et nous avons rien à donner à nos enfants :
    et qui travaille à nous déposséder du fruit de notre travail ?

    chercher la nationalité de votre notaire, de votre médecin.

     

  • La réalité est que la démocratie n’a jamais véritablement existé. Une masse se fait toujours contrôler par le cadrage des intellectuels, des médias et autres idéologues. La démocratie n’est qu’une chimère qui fait croire à ceux qui y croient encore qu’ils sont libres. Belle illusion que les pouvoirs économiques s’empressent d’entretenir à coup de millions produit par la planche à billet. Notre démocratie n’est qu’une ploutocratie. S’il est vrai qu’internet apporte un ballon d’oxygène à ceux qui pensent, une vrai démocratie supposerait un peuple éclairé, une population de Boudha ou de Jésus. Ce n’est pas l’époque actuelle.


  • Leur demo-crassie est en effet une abjecte mascarade. Et je suis donc contre ! C’est quoi au juste les "valeurs" de ce regime menteur, corrompu, parjure, et qui emballe dans un joli papier cadeau droit de l’hommeux ses pires exactions ? La raie publique en vrac de messieurs attali, soros, rothschild et macron ne merite aucun respect et puisque elle se drappe dans le mot de "democratie" je la qualifie d’infâme democrature et je la conc...ie. Oui je suis desormais contre cette raie publique maconnique et donc contre cette demo-crassie.


  • La democratie c’est faire croire aux chaussures qu’elles ont la place de la couronne . L’idée même de democratie est un mensonge , une chose irréalisable et certainement pas souhaitable . Donc a la place il y a une mascarade et ça ne peut tenir qu’avec toujours plus de mensonges , de corruption et de magouilles .


  • ils vont opposer démocratie et populisme...


  • "Pourquoi la démocratie ne fait plus rêver" ?

    Lapsus intéressant puisque ce Mounk reconnait indirectement que la démocrassie n’est qu’un rêve, un leurre depuis tout ce temps qui a maintenu les consommateurs zombies en l’état ! Il reconnait aussi que certains se sont enfin réveillés du sommeil dans lequel ils avaient été plongés d’une certaine façon.


Commentaires suivants