Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Yassine Belattar éclate la chanson française sur Radio Nova

L’agent de Macron sur Radio Pigasse

Yassine Belattar, le Jamel Debbouze de Macron, a les coudées libres. Omniprésent dans les médias sur tous les débats qui concernent la France, l’identité, le foot, l’humour, le terrorisme, l’immigration ou la gauche, le déconneur est devenu le lien vivant entre les cités et l’oligarchie. C’est un anti-Dieudonné façonné par le Système pour contrecarrer la puissance de l’humoriste anti-Système.

 

De ce fait, et à l’inverse de Dieudonné que les autorités poursuivent jusque dans les champs, Belattar peut tout se permettre : il bénéficie du parapluie nucléaire élyséen. Normalement, si Macron n’est pas réélu en 2022, Belattar devrait être jeté aux oubliettes. Et tout ce qu’il dit et fait aujourd’hui risque de lui être reproché par le camp d’en face. Un jeu à pile ou face !

Cette épée de Damoclès explique son engagement total pour la cause macroniste, ce libéralisme libertaire antifrançais qui ridiculise le petit peuple et la culture nationale. Qu’on ne se leurre pas, derrière l’hommage en chansons, il y a une intention politique claire : endormir la jeunesse et contrôler sa radicalité avec un rap faussement subversif, comme avec le rock 50 ans plus tôt.

 

 

Le 19 juin, avec son complice et parolier Thomas Barbazan, Yassine compose un mix entre La Fouine et Téléphone.

 

 

Ce qui compte, c’est que la culture banlieue, ce faux-nez de l’américanisation, démonétise la culture française. Là, en l’occurrence, c’est le rap qui prend la place du rock. Il faut aussi régler son compte à la variété :

 

 

Objectif culturel manifeste dans le mix entre Patrick Sébastien – la France des beaufs – et Lacrim :

 

 

Et à qui appartient le groupe Nova Press ?

Réponse de Wikipédia :

« En octobre 2014 le groupe Novapress cherche des investisseurs intéressés par Radio Nova pour ouvrir son capital. À cette date, selon son directeur Bruno Delport, le groupe est rentable mais ne dispose pas des moyens de se développer. _ Libération serait candidat au rachat du groupe, en concurrence avec le groupe NRJ, NextRadioTV, Les Inrocks, Didier Quillot et Fiducial.
En mai 2015, c’est Matthieu Pigasse (propriétaire des Inrocks) qui entre en négociation exclusive pour racheter le groupe, ce qu’il annonce avoir fait le 16 septembre 2015. »

Moralité : derrière les amuseurs officiels, on trouve toujours la Banque. Avec son idéologie et sa stratégie.

Pour comprendre les manipulations culturelles,
lire sur Kontre Kulture

 

Belattar, le pion de Macron, sur E&R :

 






Alerter

59 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
Afficher les commentaires précédents