Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
            Contact | Forum | Boutique | Atelier
A A A
imprimer

Annulation de la conférence de Piero San Giorgio le 26 novembre à Tel Aviv

Il y a quelques mois, j’ai reçu une invitation pour me rendre en Israël et donner une conférence publique à Tel Aviv sur le thème de la survie liés à mes livres Survivre à l’effondrement économique et Rues barbares.

J’ai l’habitude de me rendre là où je suis invité et j’ai bien sûr accepté.

De plus, je ne fait pas secret que, par le passé et de par ma carrière professionnelle, je me suis rendu de nombreuses fois en Israël, pays que je connais très bien et j’y ai même sur place de nombreux amis. Enfin, Israël est un pays où je peux vérifier si mon expérience sur les techniques de survie peut se comparer à celles que de nombreuses personnes sur place ont mis en place, à titre individuel ou en communauté, notamment dans le cadre – dans le passé – des Kibboutz.

J’ai également profité de ce voyage pour organiser une visite à des contacts dans les territoires palestiniens occupés, notamment à Ramallah, Jérusalem et à Jenin, afin d’écouter les expériences de survie quotidienne des personnes sur place.

À cause de la situation de guerre de ces derniers jours, je me vois malheureusement contraint d’annuler la conférence publique prévue le 26 novembre.

Mon approche quant à la survie a toujours été d’alerter et de conseiller les gens de bonne volonté quelles que soient leurs croyances, leurs opinions politiques et leurs origines. Volontairement apolitique et neutre, ma visite en Israël et en Palestine pourrait être interprétée comme un soutien à l’une des parties et servir de propagande, ce qui va à l’encontre de mes objectifs et de la morale.

Je n’ai aucune hostilité envers les peuples israéliens et palestiniens, même si j’ai, en privé, une opinion critique et sévère sur certaines politiques de leurs gouvernements.

Je souhaite pouvoir continuer à parler du contenu de mes livres de manière sereine, impartiale, apolitique et neutre. Il m’est important de souligner que mon allégeance n’est que pour ma famille et mon pays, la Suisse.

Comme le dit le texte d’une chanson de Van Halen : « Ce qui est compris, n’a pas besoin d’être discuté. »

Je pense donc que vous comprenez ma démarche.

Piero San Giorgio

Découvrir Piero San Giorgio sur Kontre Kulture :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont maintenant désactivés



53 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • peut-être y ’a-t-il une autre explication à cette annulation....quand on fricote avec un certain Alain Soral lol ;il risque d’y avoir des conséquences fâcheuses !


  • J’ai l’impression que Piero n’aime pas prendre partie même sur des conflits (comme en palestine) ou les oppresseurs sont identifiés par tous.. Peut être est-ce son coté businessman qui pour des raisons "marketing" préfère rester vague sur ses positions pour vendre plus de livres à tout le monde sans se faire boycotter ? Pas très courageux quand même..

     

    • votre réaction prouve le contraire.


    • Jme suis fait la meme remarque,vraiment pas glorieux....c encore et toujours du deja vu, ceux qui soutiennent en privé mais ne rallient pas le rang de la justice au grand jour pour des "raisons" ...obscur,ds intérets...


    • A chacun son boulot et à chacun sa croix...

      Ce n’est pas le rôle de Pedro de nous parler du conflit israélo-palestinien... Ce n’est pas là dessus qu’il est le plus compétent, il en a conscience (ce qui prouve qu’il est loin d’être con) et préfère à très juste titre laisser à d’autres mieux informés que lui la responsabilité de s’exprimer sur ce dossier éminemment casse-gueule.

      Personnellement je comprends parfaitement son choix.


    • Comme dit plus haut : "chacun son boulot".

      En attendant, si Piero San Giorgio était motivé par l’argent, je ne pense pas qu’il aurait délibérement quitté son ancien emploi pour se lancer dans son actuelle aventure dont le but est avant tout d’alerter le public afin de nous préparer en cas de coup dur.

      J’aime beaucoup dans les commentaires que je peux lire ici et là de personnes parlant, via leur clavier, de courage vis-à-vis de personnes s’exprimant à visage découvert. Je me demande s’ils sont aussi loquaces en public d’ailleurs...


    • On ne le répétera jamais assez : n’est pas Soral qui veut et chacun son job !
      Il n’y a pas besoin d’avoir des dons d’observation particulièrement aiguisés pour comprendre que Piero n’a pas le profil d’un militant politique. De plus à moins d’être un jeune militant gauchiste on ne s’improvise pas anti-bidule ou pro-machin du jour au lendemain ! Il y a un long processus de maturation intellectuelle, or Pïero était jusqu’à tout récemment un mec "normal", il vient tout juste de mettre un pied dans le côté "obscur"...
      Enfin parmi ceux qui lui reprochent d’être timoré par calcul intéressé combien se sont de par leur prise de position mis dans des situations leur rendant la vie impossible ? Et non ! avouer à son papa et à sa maman pro gay militants au PS que l’on est soralien au risque de se faire virer du foyer familial à coups de pompe dans le cul ça ne compte pas ! Je parle de prise de position qui mettent en péril votre intégrité physique et potentiellement celle de vos proches, qui peuvent faire de vous un paria...Il est quand même bien facile de faire des procès d’intention quand on mène soi même une petite vie paisible et sans risque !
      Et répétons-le une fois de plus : chacun son job ! Piero est beaucoup plus utile en tant que conseiller de mise en place de base autonome durable. D’ailleurs un projet qui pourrait être intéressant pour ER serait comme l’avait abordé Soral d’acheter un village. Ce village pourrait être un centre de formation à l’autonomie, une sorte de modèle d’organisation où serait appliqué des techniques de permaculture, où serait transmis des savoirs authentiques artisanaux, où l’on essaierait de recréer à échelle réduite un modèle de société résilient, où pourrait être organisé pour les adhérents ER des stages d’initiation et de formation. En d’autres termes passer du logos à la praxis, or cette praxis n’est pas de déambuler dans les rues en vociférant des slogans mais de mettre la main à la pâte en organisant sa survie et par extension celle des autres. Ceci ne peut passer que par une réappropriation de la maîtrise du réel. Avec Aubonsens, Sanguis terrae...ER a déjà fait un pas dans ce sens.


  • Je suis peut être mauvais, mais je ne parviens toujours pas à comprendre "les complexités" de M. San Giorgio. Pour le cas, il a bien fait d’annulé son déplacement, un accident "ça arrive à n’importe qui". Surtout à Tel-Aviv...


  • C’est tout de même bizarre que la communauté "qui ne pardonne jamais" n’a rien fait pour vous empêcher de partir car même si votre discours est neutre, votre affichage avec Alain Soral doit sans doute en déranger certains.
    PS(Encore merci pour vos interventions au Quebec)


  • Bravo,c est une decision raisonnable, et qui vous fait honneur.


  • Si j’avais un ami israelien, la premièrer question que j’aimerais lui poser serait la suivante :
    "Es tu conscient que les véritables descendants de la Judée ancestrale sont les actuels Palestiniens ?"

     

  • Je ne suis pas d’accord avec les précédents commentaires .. N’as t-on pas le droit d’etre engagé sans l’etre pour autant sur TOUT ? Comme Mr San Giorgio l’explique et ce de manière très explicite, le but de son oeuvre est de transmettre des techniques de survivalisme, de réveiller certains endormis qui pensent que demain ça sera tout rose . Et tout ça à un plus grand nombre, sans point de vue politique et religieu . Je suis personellemnt très croyant et engagés vis a vis de ce qu’il se passe en Palestine et ailleurs, mais je crois que chacun à également le droit de ne pas toujours donner son point de vue PUBLIQUEMENT sans etre pour autant "peu courageux".


  • Chacun sa position dans la vie...chacun voit midi a sa porte.

    Ce qui est louable c’est l’honnete, ce qui est blamable c’est le mensonge.

     

    • Une vérité non-défendue peut malheureusement devenir un mensonge... un mensonge répété 3 fois reste un mensonge,un mensonge répété 1000fois devient une vérité....héhé ! oui chacun fait ce quil souhaite mais cela ne changera pas la dialectique : une injustice indéfendue pour tel ou tel considération,RESTE UNE injustice...oui c dommage,...parfois détourner le regard ne suffit pas ....ne fais pas disparaitre le conflit et notre réaction a ce conflit....


    • il faudrait essayer d’être constant dans sa pensée. comment admettre l’idée sophiste de « Chacun voit midi à sa porte » et le concept de mensonge ?


  • Peut-être est-ce son côté Suisse ( neutre).


  • Si un jour je dois me battre et mourir je préfère choisir si possible qui sera a mes cotes .
    Un neutre à quoi bon ? tout comme le hermaphrodite , il se soufi a lui même .

     

    • Ton message ne veut strictement rien dire car tout est fonction des circonstances.
      Une personne "neutre" normalement ne s’engage pas dans un conflit,ce qui signifie nullement qu’elle soit incapable de se battre ou pas préparée à se défendre en cas d’agression !!
      Un "neutre" dans un conflit généralisé de "tous contre tous"peut aussi dégommer ton ennemi avant qu’il ne te dégomme toi-même !!!
      Pour peu qu’il soit plus rapide que toi,ou plus aguerri ou qu’il prenne les devants simplement parce qu’il a plus la frousse de lui que toi...
      Les choses ne se passent que RAREMENT comme on penserait qu’elles devraient se passer,surtout en temps de crise aggravée et encore plus en temps de guerre...


  • Tu as raison, par décence morale, il vaut mieux ne froisser personne. Etre serein, impartial, apolitique et neutre permet de faire son travail dans les meilleurs conditions. Et puis, ce n’est que partie remise. L’an prochain...


  • Il n’a peut-être pas envie de se prendre une roquette sur la tronche ? Ou une main "mal placée" lors de la fouille à l’aéroport ?
    Du point de vue de la survie, il semble tout à fait logique de ne pas aller là où ça chauffe.

     

  • Eh Piero San Giorgio est un vrai Suisse ma parole !


  • A chaque fois qu’on mène un combat, on se fait des amis et on se fait des ennemis. Donc plus on mène de combats simultanés, plus l’auditoire se réduit.

    Tout le monde se comporte ainsi pour ne pas être exclu de la "société des égaux".

    Exemple : l’écrivain René crache sur Robert, crache les truthers, fait l’apologie de la mondialisation, défend la tribu qu’on a pas le droit de nommer, n’a jamais parlé du Linceul de Turin,... pour faire avancer ses idées.


  • « Ce qui est compris, n’a pas besoin d’être discuté. »

    rien à ajouter.


  • je n’ai pas lu San Giorgio
    mais je me demande quand même ce qu’il fait des solidarités
    en ressent-il ?
    va-t-on à Jénine pour étudier les techniques de survie ?

     

  • Personnellement,je soutiens a fond San Giorgio dans démarche survivaliste,et je comprends tout a fait son besoin de neutralité exprimé dans cet article....
    Le survivalisme doit être "enseigné" a tous les êtres humains qui en font la demande,et refuser de l’enseigner a un "peuple"( en l’occurence là le peuple israëlien) pour raison politique ou religieuse exprimerait au final un message assez diabolique ("Non vous ,allez vous faire voir vous pouvez crever"...en gros ...)

     

  • J’aime bien Piero San Giorgio et j’adore ce qu’il fait mais ça : "Volontairement apolitique et neutre" c’est n’importe quoi. ça doit être à cause du fait qu’il est Suisse. Mais être apolitique c’est un choix politique ! et surtout dans certains contextes. La neutralité n’est pas forcément une vertu. Quitte à faire une analyse survivaliste : la question qu’il devrait poser et y répondre c’est : Qui entre Israel et la Palestine occupée est plutôt expansionniste (prédateur) et lequel est plutôt dans une optique de survie. A mon avis un survivaliste prônant la BAD (principe de survie non prédatrice) ne peut pas rester neutre sur tous les sujets. Cordialement

     

    • @Eric,lorsque bientôt cela pétera (et ça va péter !!!)et que selon l’endroit du pays dans lequel tu te trouves ,faire trente km,à pied,à vélo ou en bagnole,sans se faire tirer dessus ou agresser violemment relèvera de la roulette russe, tu prieras tous les soirs de pouvoir rencontrer de temps à autre des gens neutres...


    • je suis plutot d’accord avec ça. Tout d’abord je respecte beaucoup son travail de qualité et ses théories, ce n’est donc pas de cela dont il est question. mais on voit bien les limites de se prétendre "apolitique" puisque sur ce coup là M.San Giorgio fait justement de la politique : si il était allé en Israel en pleine agression d’Israel sur Gaza...ça aurait été une déclaration de guerre et un signe fort contre la cause Palestinienne et ceux qui y adhère. donc, choix judicieux, il n’y est pas allé.
      cela montre que quoi que l’on dise on est obligé de faire de la politique...car tout est politique ! donc en tant qu’homme public autant assumer ses choix et ses opinions.


  • Pas mal de commentaires limites insultants pour Piero pour l’annulation d’une conférence !! J’aime énormément ER et ceux qui font que ce site marche pour qu’on puisse respirer un peu et comprendre le monde !! Cependant je vois dans pas mal d’articles un certain nombre de commentaires primitifs !! Comment critiquer un type qui souhaite être neutre et pas récupéré par telle ou telle cause autre que la sienne (si tant est que la survie en soit une, chacun voit la chose comme il le souhaite) !! Le mec fait des conférence un peu partout, et sincèrement je ne pense pas qu’il ai besoin de se justifier auprès de qui que ce soit sur ER ou ailleurs !! Le site relaie ses vidéos parce qu’un jour on aura certainement besoin de ses conseils ou d’une partie du moins !! Qu’il ne veuille pas se rendre en Palestine occupée pour des raisons de sécurité ou autre ne le regarde que lui !! A un moment faut arreter de s’attendre à ce que tous ceux qui sont relayés par ER soient des nationalistes, pro FN, anti Israel etc..., ici il y a des républicains, des royalistes, des Gaullistes des Le Penistes etc... d’autres qui veulent deux états en Palestine, d’autres qui pensent que la France n’a fait aucune erreur dans son histoire des colonies etc... !! Certains veulent rester publiquement neutre, respectons ça !!

     

    • Merci pour ce message.J’adore également ce site,mais je constate également trop souvent des commentaires insultants de forumeurs visiblement déçus par certaines personnalités qu’ils pensent anti-sionistes ou anti-impérialistes,mais qui ont l’audace de vouloir préserver des bons rapports avec des ....Israëliens....comme si être anti-sioniste voulait dire boycotter tout être humain venant d’Israël...
      Nous avons pu constater des messages quasiment insultants à l’egard de ...Poutine lorsqu’est paru un article sur ce dernier sur le fait qu’il ait reçut dans son pays un ministre israëlien pour l’inauguration d’un muséum sur l’Holocauste en Russie (Car antisioniste veut dire nier l’holocauste pour certains.....A l’égard de Marine Lepen après un article ici même qui expliquait que cette dernière avait mangé Kasher en Belgique avec des representants juifs...Etc....Et maintenant a l’égard de San Giorgio par rapport a cet article ici présent...
      C’est dommage...


  • De toute façon, on ne serait pas venu...

     

  • Se serait il rendu en Afrique du Sud a l’époque de l"apartheid ?

     

  • Les Palestiniens se font canarder ; le peuple vit dans la mouise, asphyxié par le blocus et lui veut faire une conférence pour expliquer aux "israéliens", qui n’ont aucun soucis à se ravitailler, comment survivre. Faut-il rappeler à ce monsieur que les "israéliens" ont fait une épuration ethnique, qu’un régime d’apartheid s’est mis en place et que c’est le peuple palestinien qui est en position de survie et de résistance. Bref, Ca n’a aucun sens, il perd tout crédit à mes yeux.

     

    • T’as lu son message ou pas ?
      "J’ai l’habitude de me rendre là où je suis invité et j’ai bien sûr accepté."
      "je me suis rendu de nombreuses fois en Israël, (...) et j’y ai même sur place de nombreux amis"
      "organiser une visite à des contacts dans les territoires palestiniens occupés"

      Idiot, ou idiote plutôt, après tout une pantoufle c’est féminin. Tu ne dois pas avoir beaucoup de neurones qui se touchent pour écrire un truc aussi stupide alors qu’il exprime clairement son point de vue.

      Firas a raison, c’est même insultant par moment.

      Tu fais quoi toi à part critiquer derrière ton clavier ? Si t’étais logique jusqu’au bout, connaissant le personnage tu comprendrais qu’en plaçant la survie (et donc la prévention) au dessus de tout, tu ne vas pas dans une zone de guerre courir des risques quand tu as une famille à nourrir et à protéger. Donc sans même s’occuper du caractère politique, un survivaliste de la trempe de Piero ne va pas se pointer la bouche en cœur entre une bombe et une roquette.

      Idiote !


    • @Giyom
      Bel exemple d’ouverture d’esprit que d’insulter directement une personne qui n’est pas d’accord avec vous et qui s’est exprimée poliment.

      En l’occurrence je pense que San Giorgio met en pratique sa théorie : pour survivre la première chose à faire par définition est de ne pas risquer de s’attirer des ennuis inutilement. Le courage nécessaire pour défendre des valeurs ou la vérité (dont font preuve Soral, Faurisson, Dieudonné et d’autres) peut être une prise de risque inutile au regard de son intérêt premier qui est la préservation de soi et de sa famille avant tout. C’est tout à fait cohérent et compréhensible mais on peut aussi dire : heureusement qu’il existe à côté des hommes qui placent certaines valeurs comme la vérité avant tout, quitte même à se mettre en danger physiquement.


    • jsuis daccord avec toi. Mais cela semble logique, puisque la demarche de " survie " de San giorgio reclame une somme d’argent trés conséquente a la base, et donc s’adresse uniquement à une toute petite partie de la masse populaire. Il n’a donc pas peur du tout de laisser sur le coté le plus grand nombre d’entre nous. San giorgio est un vendeur, et son produit est le survivalisme. Et il cherche à le vendre partout où il y a des gens qui peuvent payer autant d’argent pour ça.
      Ca pourrait illustrer la " neutralité " historique de la Suisse. L’argent n’a pas d’odeur. Amicalement.


  • Les Suisses n’ont pas le même goût que les Français pour les effusions idéologiques et les clivages politiciens (cf psychodrame de l’UMP). Un de mes amis vivant en Suisse me dit souvent que les Suisses s’intéressent énormément à la vie politique française, mais qu’ils suivent ça comme un sitcom.

    Les gens sont plus posés, pragmatiques, etc., ce que l’on ne doit pas idéaliser outre-mesure, la gestion d’un "pays-monde" comme la France ne pouvant se comparer avec celle d’un pays-communauté de 8 millions de personnes. Contrairement à l’idée reçue, il y a d’ailleurs beaucoup d’immigration en Suisse... mais les immigrés ne bronchent pas... ou plus exactement, on ne les laisserait pas broncher.

    Mais la force du consensus suisse vient directement du fait que personne ne veut ni n’a intérêt à tuer la poule aux oeufs d’or. Voilà un pays propre (voire propret), calme (trop, même), apparemment bien géré, prospère, et qui a à la fois l’intelligence (l’opportunisme, diront certains) de n’accepter que les apports positifs de l’étranger tout en refusant la chienlit (nous on fait plutôt le contraire).

    Rappelons que la Suisse n’a rien en termes de ressources, que sa structure sociologique de base, du moins en suisse francophone, est comme celle de la France plutôt rurale (canton de vaud) et que le pays doit précisément à son "apolitisme" (cet apolitisme devant être évidemment compris comme une forme d’engagement politique) sa capacité continue à attirer les capitaux étrangers, qui reste le fondement de sa prospérité.
    Il est clair que nous Français qui cultivons ce goût démesuré du "débat" et du clivage sous toutes ses formes (en France on se définit avant tout "contre" quelque chose ou quelqu’un, quelque soit le plan considéré : politique, culturel, aujourd’hui familial, etc.) devrions réfléchir sur le fait que des ennemis politiques et économiques parviennent à "cohabiter" pacifiquement sous la bannière suisse : mais tout cela amènerait très concrètement à remettre en doute tout le logiciel de compréhension que l’on nous inculque depuis la petite enfance (clivage droite/gauche, etc.)
    Même les Juifs n’ont jamais vraiment fait chier les Suisses en dépit de très gros contentieux financiers... quand on voit que 70 ans après la France est pratiquement jugée au même niveau de responsabilité que l’Allemagne dans les évènements de la seconde guerre mondiale, sinon à un niveau supérieur sur le plan moral, cela donne encore une fois matière à réflexion.

     

    • Quelques clichés tout de même :
      - Si la Suisse est un pays-communauté : j’aimerais connaître sa langue (allemande ? française ? italienne ?) et sa religion (catholique ? protestante ?) Et pourquoi donc un système fédéral complexe pour un pays-communauté ? Si vous pensez que la Suisse est un petit pays : dites simplement que la Suisse est un petit pays.
      - Pays propre, pays calme... Voilà un beau cliché. La Suisse est une plaque tournante de plusieurs sortes de trafic illégal et le lieu de beaucoup d’affaires très "sales". De plus , je rappelle que les Suisses sont parmi les plus grands consommateurs de drogues, alcool, cigarettes ; le taux de suicide est un des plus élevé au monde ; Et pour les sorties : Zurich est certainement plus coté que Paris. Si vous pensez que les rues sont nettoyées : dites que les rues sont nettoyées.
      - La Suisse est un pays rurale : je rappelle que le plateau suisse a une densité de 500 habitants par km2 (une des zones urbaines les plus denses d’Europe) et regroupe plus de 6 millions d’habitants. 74% de sa population vit en ville.
      - Merci toutefois de rappeler que la Suisse connaît elle aussi une forte immigration - ce que même le binational Alain Soral fait mine d’ignorer - en effet : "La Suisse est également le pays en Europe, après le Luxembourg, qui compte proportionnellement en 2008 le plus de personnes issues de l’immigration (1re et 2e générations) parmi les personnes âgées de 25 à 54 ans avec 31,1 % d’immigrés et 15,3 % d’enfants d’au moins un immigré, soit un total de 46,4 %, loin devant la France (26,6%)" (source wikipédia)
      A bon entendeur


  • Le peuple d’élite, sur de lui même et dominateur n’a pas besoin des leçons d’un goy pour lui apprendre comment survivre à l’effondrement économique planétaire. Le petit coq a toujours su survivre sur le décombres des nations, lui qui est aujourd’hui derrière l’idéologie mondialiste qui mène l’humanité non juive au chaos total et intégral. Ne t’inquiète pas pour eux, Piero, en cas d’hécatombe économique globale et de guerre mondiale ce sera le sauve qui peut, comme toujours. Ils seront, comme à leur habitude, bien planqué au chaud à compter l’oseille pendant que les goyim de l’Orient et de l’Occident iront au casse-pipe ! Je trouve indécent d’aller discuter avec des usurpateurs sionistes qui ne se soucient que de leur éternel bien être tribal et ce quitte à cautionner l’apartheid, le nettoyage ethnique et toutes les guerres dans la région. Piero, tu ne peux pas mettre sur le même plan les palestiniens spoliés, bombardés et affamés et les envahisseurs sionistes qui bâtissent leur bonheur sur le malheur des autres.


  • C’est propre, bien tourné, pragmatique. On comprend...


  • Le fait meme de fuire cette zone en temps de guerre est un acte
    De survie je pense que ta bien compris
    comment sauvé ta peau mec !!
    je vais lire ton livre pour y voir plus claire


  • Pourquoi faire un communiqué d’annulation pour une conférence dont on était pas au courant !??? je n’ai pas souvenir de l’avoir vu relayé sur ER

     

  • La critique ne porte pas sur M. San Giorgio (je ne le connais pas personnellement), ni sur son livre, ni sur son travail, ni sur le fait qu’il aille ou pas en Israel ou même en Palestine. Il est libre de faire ce qu’il veut.

    Il est juste question de pointer du doigt l’illogisme qui consiste a dire : je ne fais pas de politique, donc je ne vais pas en Israel en pleine aggression d’un état théologique et raciste contre Gaza. car de fait, ne pas y aller c’est justement un calcul éminemment politique ! Et permettez moi, mais ça n’a rien a voir avec la survie, car d’après les articles et videos du site ER, pas beaucoup de roquettes tombent sur les salles de conférences Israeliennes.
    Sinon, c’est juste une histoire d’argent (qui n’a pas d’odeur) car comme suggéré par l’auteur lui même lors de la dernière conférence..."il y a un marché pour tout !"

    Sinon bonne continuation à tous et COURAGE !


  • merci à piero, je vais bientôt entamer ton livre !... ;)


Afficher les commentaires suivants