Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Élise Devieilhe à l’assaut des repères sexuels de vos enfants

Misère de la sociologie d’État

Extrait du colloque « Éducation : amplifions la lutte contre les LGBTphobies » tenu le 13 mai 2015 à l’auditorium de la Mairie de Paris. Dans son intervention sur « l’éducation affective et sexuelle » à l’école, Élise Devieilhe, docteur en sociologie à l’université de Caen, y présente les dispositifs mis en place par le « Collectif éducation contre les LGBTphobies en milieu scolaire et universitaire » pour, à l’école, « neutraliser » la différenciation garçons-filles, « rendre visibles des catégories invisibles », aborder la « question trans » et la « question cis », « montrer que l’homosexualité est tout à fait dans la vie courante », donner des conseils au personnel éducatif sur la manière d’aborder ces « questions » en classe, expliquer « le système du genre », c’est-à-dire « la fabrique des filles et des garçons » ou encore, last but not least, critiquer « la présomption d’hétérosexualité »...

 

 

L’affiche du colloque annonçait le programme :

 

 

La subversion de toutes les normes, effet de système
ou programme concerté ? À lire chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

41 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Plus nous saurons qui sont ces gens - tous payés par l’argent public, TOUS ! - mieux cela vaudra.


  • Élise Devieilhe peut remercier la génération de ses parents, Mai 68 et tout son cortège de transformations sociétales au service du capital.

    C’est grâce à cette séquence historique qu’il est aujourd’hui possible que ce genre de discours absolument creux, où tout est alignement de faux concepts et d’idéologie, puisse être non seulement hébergé par la Mairie de Paris à l’occasion d’un colloque subventionné, mais également reconnu à l’Université comme contenant un savoir sérieux, récompensé par le titre de docteur.

    Après tout il est compréhensible que les gens comme Elise luttent également, de toutes leurs forces et dans toutes les directions, pour que le pouvoir ne change pas de mains. Qui voudrait troquer une journée de conférences dans le confort tamisé des amphithéâtres contre une journée passée à apporter leur café aux vrais professeurs ?


  • Donc si les femmes sont sexuellement attirée par des hommes musclé ça veut dire quoi ? Hein Elise Devielhe ? Tu crois que la nature est une insulte à la Vie ?

    Mes enfants ne foutront jamais un pieds dans l’école de la République.

     

    • si les femmes sont attirées par des hommes musclés c’est qu’elles sont cyniques et veulent les utiliser comme gardes du corps !
      Les hommes eux sont sentimentaux, mais comme pour trouver une femme qui sait aimer et être fidèle il faut se lever matin ! ils restent seuls.


    • L’école de la République, quand j’y étais (OK ça date pas d’hier) n’avait rien à voir avec ça.

      Donc attention à ne pas tout mélanger : je ne suis quand même pas né sous l’Ancien Régime ! Et j’estime avoir reçu une éducation de qualité... meilleure même, à l’époque, que celle des écoles privées environnantes dans lesquelles on trouvait pas mal de fils à papa pas très portés sur l’effort scolaire.


    • Il reste des écoles, collèges et lycées publiques bastions d’un apprentissage incompressible de connaissances et de savoirs fondamentaux, surtout dans les petites villes et villages où persiste une certaine méfiance vis à vis des théoriciens de salon.


    • Les femmes sont plutôt attirées par les hommes musclés parce que c’est la société qui les a conditionnées à aimer cela :-)


    • ça veut dire qu’il reste du travail pour qu’elles cherchent des hommes vibros riches...



      I work all night, I work all day, to pay the bills I have to pay
      Ain’t it sad
      And still there never seems to be a single penny left for me
      That’s too bad
      In my dreams I have a plan
      If I got me a wealthy man
      I wouldn’t have to work at all
      , I’d fool around and have a ball...



      Abba - Money Money Money

      Et je suis sur que cette "dame" nie l’existence de tout Caractère sexuel secondaire


    • L’Homme musclé attire la Femme pour des raisons purement eugéniques au départ, mais c’est inconscient. Il faut arrêter de s’imaginer qu’on ne choisit que pour de basses raisons pratiques. Ça ne provoque pas le coup de foudre.


  • vers 1m00 :

    " le pénis fonctionne comme le clitoris etc etc..

    Pardon ?

    Et la phrase d’après " les sexes peuvent avoir des formes très diverses"
    Le laid, le beau, le dur, le mou qui a un grand cou, le gros touffu, le p’tit joufflu ; le grand ridé, et le mont pelé... Ce sont les nouveaux programmes de l’Educnat ?


  • C’est pas du réchauffé l’affiche ? En tout cas il revient souvent cette idée (envie plus probablement) que le gamin de ceux qui sont contre la propagande gay sont eux même des gays. C’est dire le niveau de gaminerie de ces gens là.

     

    • Ecoutez, ne cherchez même plus à comprendre.
      Dites vous bien que ces gens ont été sortis accidentellement de la catégorie psychiatrique lourde (et on comprend alors pourquoi)... qu’ils n’auraient jamais dû quitter.
      Pourquoi essayez vous donc à tout prix de comprendre... des fous ?
      Il n’y a rien à comprendre ni à expliquer... au risque de le devenir soi-même.


  • A quoi servent les subventions de la région Ile de France ?
    A servir encore une fois une infime minorité contre l’avis de la majorité, et avec sa thune qui plus est.

    Amplifions la lutte contre la démocratophobie.


  • #1573665

    Pour contacter cette dame :
    elise.devieilhe@unicaen.fr


  • Certains disent que la théorie du genre sape les bases des civilisations humaines.

    C’est très excessif.

    Elle s’attaque seulement à la reproduction sexuée, vieille d’environ 1,5 milliard d’années (selon la police), autant dire ultra-réactionnaire vu son âge.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Sexua...)


  • L’antidote après cette vidéo, c’est lire et relire "Neuro-pirates" de Lucien Cerise histoire de nettoyer toute ces attaques cognitives ! Punaise, j’ai rarement écouté autant de conneries en moins de 10 minutes. Lucien Cerise explique bien le fonctionnement épigénétique du cerveau :
    - Il est mimétique (imitation d’un référent, apprentissage...)
    - Il analyse et sélectionne (discrimination et hiérarchisation...)
    - Il modélise (représentations, stéréotypes, schémas...)
    Si un seul de ces trois piliers est "piraté", le cerveau ne peut plus fonctionner correctement.
    A partir de là, tout ce que cette personne affirme constitue un virus cognitif à implanter dans le cerveau des gamins. Effrayant.
    Pour les camarades qui veulent argumenter face aux défenseurs de toute cette saloperie, je conseille vraiment le travail de Lucien. Face à une telle rhétorique, c’est inutile d’invoquer la morale. J’ai eu mainte fois l’occasion de débattre avec des personnes convaincues par cette idéologie, et l’argumentaire, bien que complètement fallacieux, est redoutable ! Si on a pas la méthode contre-argumentative, on en perd son latin tellement c’est n’importe quoi.


  • #1573746

    « montrer que l’homosexualité est tout à fait dans la vie courante »,

    Donc , d"après Madame la professeur , ça voudrait dire que c’est une bonne chose désirable pour la société ... et à enseigner aux gosses ?!?

    Je signalerai que l’arnaque , la perversité , le viol , les crimes , les mensonges , la cupidité , la connerie humaine tout cours etc ... sont aussi
    " dans la vie courante " !!!


  • Premiere phrase du resume de these de Elise DEVIEILHE : "Parce qu’elle indique l’expression socialement acceptable de la sexualité, l’éducation à la sexualité diffusée par une société reflète ses représentations et ses choix en matière d’organisation sociale de la sexualité. "
    Cela en dis long sur ses objectifs....

    http://www.unicaen.fr/recherche/mrs...

     

    • L’esprit féminin est pour le moment le parfait alié du système. Hypnotisable, gobant et relayant toute forme de propagande et surtout capable d’une attention permanente, il est de bon ton aujourdhui
      d’avoir l’air pédé. Pour trouver un travail correct, c’est mieux. En fait, elle donne des idées de formation.


  • Rassurez-vous, s’il y a bien un truc qui échappe à la raison et au conditionnement, c’est la sexualité, tout simplement parce qu’elle dépend de notre sécrétion hormonale./
    L’espèce humaine est probablement située entre les gorilles, qui vivent harems, et les bonobos, rares espèces qui n’ont pas de période de rut précise et qui, très intelligemment, utilise la sexualité pour apaiser les conflits.
    Manifestement nous ne baisons pas assez.
    Les comportements sexuels dans la dans la nature sont d’une diversité inouïe. Même les lions s’enculent et les tigresses se léchouillent, sans parler des pénis perforateurs, brefs cela dépasse notre entendement, les hommes sont des enfants de choeur à coté.
    Il faut bien intégrer que tout ces comportements sont fossilisés dans nos cerveaux primitifs, et qu’ils peuvent ressortir avec plus ou moins de bonheur… de plaisir plus exactement, d’où nos attitudes bestiales et pires encore.
    Heureusement notre dernier appendice cérébral, le néo cortex, tempère quelque peu, par la morale, et l’amour ? les aspects les plus brutaux de notre sexualité.
    Je suis persuadé que les aspects les plus maléfiques de cette sexualité complexe qui nous a bite, se révèle chez les impuissants, parce qu’elle se traduit par un impératif de croissance. Dans l’architecture à n’en pas douter, dans l’économie, c’est une évidence, dans la mécanique et la technologie …etc. Tous ces domaines étant squatter par les mâles, y compris quand on s’appelle Lagarde.
    Maintenant il faut bien distinguer la sexualité et la procréation, même si elles sont intimement liées.
    Eduquer, prendre soin d’un enfant est la plus belles chose qui soit. Et ce niveau bien supérieur d’attentions doit impérativement reléguer nos gras plaisirs, à leur place, c’est à dire en dessous de la ceinture.
    On a beau critiquer le mariage, la famille, à juste titre souvent, mais on a rien trouvé de mieux comme cadre naturel pour faire grandir notre progéniture. Laissez les jouer à touche pipi, au docteur, ne pas les culpabiliser leurs branlettes, ne pas se voiler le cul et respecter leur pudeur.
    Je respecte la sexualité de tout le monde tant qu’elle est consentie, pas exhibitionniste, et morbide, mais j’avoue que le mariage gay, forcé, ou a dote est d’une con nerie sans nom. J’enfonce…le clou, je suis moins choqué de voir une papou allaiter un petit cochon que de voir couper la bite à un enfant !
    Pour moi la sexualité est un travail de longue haleine pour être au top !

     

    • Quelques mots intéressants, au milieu d’énormes conneries. La prochaine fois contente toi d’une seule phrase. Lorsque l’on a peu de science on l’étale comme la confiture. Le Néocortex pour la morale et l’amour ?!! Quoi ? Mais le pire, des lions qui s’enculent ???
      En tout cas, je te remercie quand même parce que j’ai bien rigolé.


    • Les lions mangent régulièrement leurs portées pour que les lionnes retombent en chaleur et qu’ils puissent les monter... Dur dur la loi de la nature !!!


  • Sur l’affiche on peut voir tous les satellites du PS et assimilés ( Grand Orient de France, Trotsky) au sein de l’Education (FCPE, FSU, SGEN, Sud éducation,etc). Chose intéressante : la branche "écoles privées" de la CFDT participe à ce colloque. Cela signifie clairement que, contrairement à ce que beaucoup croient, vos enfants ne sont pas à l’abri du bourrage de crâne LGBT, dans les écoles "catholiques". Seule solution : le hors contrat ou l’école à la maison.


  • Terrifiant et édifiant, mais il ne suffit plus de mentionner la responsabilité de Mai 68. Il faudrait pouvoir mettre des noms ! Mais ce n’est pas évident ; qui est responsable de quoi ! Francis Cousin nous rappelle que 68 a vu 10 millions de grévistes avant d’être pervertie méthodiquement.
    De telles conférences prouvent que nous arrivons au terme d’un processus de sape psychologique, qui happe la morale, l’âme quasi incognito. "Ne pas savoir ce que l’on fait, tout en se déclarant responsable !!!"
    Vraiment intéressant et effrayant de voir à l’oeuvre ces possédés (utiles) que nous croisons régulièrement. Donner le pouvoir aux crétins !
    La caution scientifique ("cela provient d’études scientifiques sérieuses, confirmées, , publiées..de médecins à 3 maisons et 12maîtresses !), elle est parfaitement illustrée par l’expérience de Milligramm, que l’on vit dans le film IP5 : on s’y rend compte qu’une habitude perverse est intégrée par la plupart d’entre nous : d’obéir sans savoir, par réflexe éducatif ; c’est sain, mais parasité.
    Et là, la dialectique peut rapidement s’avérer insuffisante (la considération binaire, disons).
    L’obéissance présentée comme une vertu vient de l’éducation, les parents ; le père en haut, garants de la sécurité et la valeur morale, donc sociale des enfants. Cela vient de la religion, dont il faut bien comprendre que les préceptes sont les armes du pauvre, pour se défendre et survivre.
    Ces bienfaits étant connus dans la chair de chacun, ils ont été pervertis en ayant réussi à combler la place vide, laissée par l’autorité morale usurpée (l’église chassée chez nous, la synagogue occupée de plusieurs diasporas, la mosquée volée et nostalgique..).
    Il s’agit d’un tour d’usurpateur , qui a réussi a capter l’obéissance (la reconnaissance de son autorité morale) à soi.
    On comprend bien, dès lors que l’on a pas conscience de qui est la personne à qui l’on obéit, elle-même n’étant souvent qu’un sous-fifre inconscient de son rôle, que l’on avance à l’aveuglette.
    La remise en question va aux fondements ; toujours de demander : "Est-ce bien ? Oui,non, pourquoi ?"
    Pour nommer des responsables : il faut identifier le rôle et le moteur de chacun à son niveau (avidité bourgeoise, volonté farouche de s’extraire de sa condition, envie de séduction, et quand le futile est pris pour légitime, c’est ; diable contre Dieu, par moyens détournés et sous toutes formes : à chacun de trier).
    Bref pour comprendre comment on peut assister à des conférences de ce niveau d’inconscience.


  • "Une personne CIS est quelqu’un dont le corps biologique correspond avec comment elle se sent et comment les autres la perçoivent"
    Tout est dit...


  • "A la fois parfois depreciser c-a-d neutraliser...enfin bref voila"

    Les antonymes du verbe "preciser" : "(em)brouiller", "obscurcir", "compliquer", "confondre".

    Le verbe "depreciser" n’existe pas et s’il existait dans cette forme il ne signifierait la neutralite du prefixe "a" (athee, aphone) mais le contraire de la chose (demonter, detruire)

    Enfin bref voila... pourquoi il est important de maitriser la langue francaise, un minimum, afin de ne pas se faire entuber par des clowns incultes...


  • Elise Devieille est à la sociologie ce que BHL est à la philosophie, mais en vraiment bas de gamme.

     

    • BHL parfois, était philosophe, vraiment.

      L’errance de la jeunesse, les désillusions politiques, les idéaux improbables... il a fait le tour de pas mal de bon sujets.

      Mais ça c’était avant, quand il prenait consciencieusement ses drogues avant d’aller au dodo.

      Maintenant, c’est un tacticien mercenaire.


  • Je suis père de deux enfant fille et garçon, et j’ai dû m’adapter dans leur éducation à leurs différences comportementales visible dès leur plus jeune âge (avant même qu’ils apprennent à marcher). Je n’ai jamais cherché à les orienter vers tel ou tel jouet, ou tel ou tel activités, les laissant libre de choisir et à mon grand étonnement, ils se sont naturellement orientés vers des domaines dit "stéréotypés". Ils ont des centres d’intérêts commun et d’autres qui divergent en fonction de leur sexe, de leur âge ou de leur personnalité respective, tout en se construisant aussi par imitation et ou reproduction de nos comportements en tant que père et mère.
    La plus grosse conneries de cette vidéo étant pour ma part celle du néologisme sonnant presque comme un pléonasme : l’hétéronormativité. Etant la forme la plus répandue dans le règne animale, c’est qu’elle se révèle être la plus efficace. Toutes les autres formes étant des exceptions confirmant la règle normative du vivant !
    Alors oui la sexualité connait bien d’autres fonctions que la reproduction (fonction naturel) et qu’elle a des formes organisationnelles aussi variées que les cultures humaines. On est cependant stupéfié par l’incroyable récurrence d’un schéma identique primordial à partir duquel s’est développés nombres de particularismes sociaux-culturel, qu’on les observe chez l’homme ou dans la nature.
    Je pourrait prendre l’exemple des alliages tel que l’acier qui s’est révélé plus efficace que l’utilisation d’un seul métal, améliorant la solidité (et pas que) des outils, des matériaux de construction.... et là on parle rien que du minérale !
    Enfin bref, ce n’est pas en balayant d’un revers de la main, ce qui a constitué et constitue en partie encore notre nature profonde, que nous mettrons en place une société qui ne soit pas tournée exclusivement vers la mort !


  • Je croyais que parler de sexualité à des mineurs qui ne sont pas vos enfants ça s’appelait corruption de mineurs. ...


  • Même les animaux qui respectent encore les lois de la nature observeront bientôt la dégénérescence humaine inculquée aux enfants par l’école de la franc maçonnerie démoniaque !!!


  • Non mais franchement ! La question de l’homosexualité (et je ne parle pas des trans...) a t’elle sa place à l’école ??? Au collège, les enfants ont entre 11 et 14 ans en gros, je doute qu’à cet âge on se pose vraiment des questions existentielles par rapport à sa sexualité ou à celle des autres, on a d’autres préoccupations ! Vous en avez vu beaucoup, vous, des homos de 11 ans discriminés par les élèves de sa classe ?


  • Tous ces "esprits larges" cachent toujours le même but : affaiblir les peuples.
    S’ils combattent la "normalité", c’est bien parce qu’ils veulent établir une société d’anormaux.
    Le système se réjouit de la multiplication de ces dégénérés, incapables de mener une saine révolution.


  • Les spécieuses ridicules.
    C’est quand qu’elles dégagent ?


  • Bientôt des représentant du NPZ ( necro,pédo,zoo ) dans les écoles ? on attends, c’est bon pour " l’ouverture d’esprit " et " l’éducation " .



  • "Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement
    Et les mots pour le dire vous viennent aisément."
    Molière



    En quittant la forme pour passer au fond de l’affaire : comment peut-on utiliser tant de méandres, de masques, de communication, pour nous révéler des choses si naturelles ? ? ?


  • #1574559
    le 08/10/2016 par Heureux qui, comme Ulysse...
    Élise Devieilhe à l’assaut des repères sexuels de vos enfants

    Pour avoir été confronté très récemment aux agents du Mammouth, je puis affirmer qu’ils sont actuellement terrorisés par la diffusion sur Internet de tout ce que leurs maîtres tentent de cacher.
    Après les avoir mis le nez dans leur merde et servi moult détails sur Alfred Kinsey, la Ligne Azur, et les mensonges de Belcassine, leur mine déconfite ne parvenait même plus à masquer leur panique.
    Ils sont cuits, ce n’est plus qu’une question de temps, et le temps s’accélère !
    Bientôt 200 000 vues sur YT de la video de Marion Sigaut traitant des "droits sexuels"... en seulement un peu plus de trois semaines !


  • Ces gens là sont aussi dangereux pour l’éspèce humaine que daesh l’est pour des sites archéologiques .

     

  • Ils savent très bien qu’ajouter les exceptions en mêmes temps que les règles, ça brouille tout chez les enfants. C’est pareil en grammaire et en orthographe ! "Tous les noms en -ou prennent un S sauf bijou, chou..." Ça ne fait que mélanger les quelques cas à part à la majorité, et ainsi le môme accorde autant d’importance aux exceptions (qu’ils doivent apprendre par cœur hein) qu’à 99% des autres cas. C’est bien le but ici avec les sexes !


  • Bravo à la personne qui a filmé...
    On est dans le marais (cas de le dire) ; si l’ultime objectif du PS est de sauvegarder son réservoir de voix lgbt, c’est que ça ne se bouscule plus beaucoup au portillon ; est-il important que l’hermaphrodisme soit évoqué à des gamins ?
    II y a des "questions trans", je l’apprends !
    Notez qu’il y a une concession sur l’affiche : les 2 filles qui s’embrassent sont en jupes, (ouf). ce genre d’apprentis sorciers pourra intervenir en primaire, donc.
    Le PS aura le sort d’EELV : une coquille vide avec moins de 30 000 adhérents.


Commentaires suivants