Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
          Contact | Forum | Boutique | Atelier
A A A
imprimer

Émeutes en banlieue : la Suède s’interroge sur l’intégration de ses immigrés

« Ça ne sert à rien de dire “We shall overcome” lorsque la capitale de notre pays brûle... »

« Non, Stockholm ne brûle pas, la Suède ne brûle pas ! », martèle vendredi un porte-parole de la police suédoise en écho à certains titres de la presse étrangère et des mises en garde de la Grande-Bretagne à ses ressortissants de faire preuve de prudence et d’éviter les rassemblements de foule dans le royaume scandinave.

Les autorités suédoises cherchent à relativiser la flambée de violences dans les banlieues populaires du nord et du sud de Stockholm, chaque nuit, depuis dimanche dernier. Des voitures, des écoles et un poste de police ont été incendiés par des centaines de jeunes, le visage masqué pour la plupart. La police de Stockholm, qui a demandé des renforts des autres régions du pays, a procédé à de nouvelles arrestations de « casseurs », dit-elle, « connus de (ses) services, et au casier judiciaire chargé ».

À Husby, où tout a éclaté dans la nuit de dimanche à lundi, les habitants ont manifesté pour réclamer le retour au calme et la fin des hostilités et dire non au vandalisme. Des Sages de la cité ont sillonné les rues pour parler aux jeunes et pour les convaincre de renoncer à la violence, les exhortant à ne pas détruire la ville où ils sont nés, où ils ont grandi et de ne pas incendier leurs écoles ou les voitures de leurs voisins.

Débat au Parlement

Au Riksdag, vendredi, lors d’un débat houleux à l’initiative des Démocrates de Suède (droite populiste), le Premier ministre conservateur Fredrik Reinfeldt, a maintenu sa position des derniers jours, réaffirmant la fermeté de son gouvernement face aux casseurs.

Les émeutes sont « le fait d’une minorité qui veut changer la société par la violence » , dit-il, estimant « important de souligner que nous ne laisserons pas la violence prendre le dessus de la démocratie ». « Il est aussi essentiel de montrer notre fermeté. Nous ne laisserons pas les casseurs faire la loi », insiste-t-il.

Ce discours ne semble pas avoir convaincu les députés notamment de la droite populiste (anti-immigrés). Son président, Jimmie Akesson (qui est bien du parti des Démocrates de Suède et non de la social-démocratie comme nous l’avions indiqué par erreur dans notre édition de jeudi, NdlR), a accusé le chef du gouvernement de passivité et d’inefficacité dans cette crise. Il est allé jusqu’à le qualifier de « Néron », et de comparer sa gestion de la crise à « la catastrophe du Titanic ». « Ça ne sert à rien de dire “We shall overcome” lorsque la capitale de notre pays brûle », lance-t-il à l’adresse du chef du gouvernement qui a rejeté sèchement ces accusations de passivité.

Face à ces émeutes qui perdurent et ébrèchent le modèle suédois d’égalité, d’ouverture et de tolérance, la population s’interroge sur l’échec de la politique d’intégration des immigrés dans un royaume qui a été depuis les années soixante, et continue de l’être, dans une moindre mesure, le port de l’espoir des immigrés et réfugiés fuyant les dictatures et les guerres.

Un pays accueillant

La Suède, qui compte 15 % d’habitants d’origine étrangère, est le pays d’Europe du Nord qui a accueilli le plus de gens venus d’ailleurs. Mais cette large ouverture des frontières a entraîné aussi des tensions et favorisé la naissance, ces dernières années, d’un courant populiste qui a bâti son succès sur le rejet de l’immigration, parvenant même à entrer au Parlement. La Suède est « en train de devenir comme les autres pays » d’Europe avec ses problèmes d’immigrés et ses révoltes, constate Mourad, 40 ans, qui a vécu une partie de sa vie en France.

Car les émeutes d’aujourd’hui ne sont pas un phénomène passager, même si elles ne sont pas les premières à bouleverser et choquer la paisible Suède. En 2008, les troubles du même genre, alimentés par les mêmes frustrations d’une frange de jeunes immigrés sans perspectives d’avenir, avaient éclaté à Rosengaard, un ghetto dans la banlieue de Malmö (sud du pays), mais aussi dans d’autres villes en 2009.

En 2010, le vent de la révolte soufflait à son tour sur Rinkeby, une ville-satellite dans une banlieue sensible de Stockholm avec son lot de voitures brûlées, de magasins saccagés et d’affrontements violents avec la police.

« Ce qui vient de se passer à Husby et ailleurs n’est pas une surprise », dit Rouzbeh Agah, qui prépare la sortie de son premier roman cet été. Ce résident iranien de Husby est arrivé en Suède en 1993 à l’âge de 14 ans. « Tous les facteurs de risques d’une explosion sont réunis : ségrégation socio-économique, chômage, isolement », dit-il. « Les immigrés sont une nouvelle sous-classe », délaissée, marginalisée, selon lui, un constat approuvé par nombre de chercheurs.

À qui la faute ? « Aux hommes politiques qui portent une grande responsabilité dans ces troubles, tout comme les hooligans », pense le criminologue Manne Gerell. Et il n’est pas le seul.

Décrypter l’actualité avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont maintenant désactivés



60 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Here is the full text of Enoch Powell’s famous speech to the Annual General Meeting of the West Midlands Area Conservative Political Centre, Birmingham, England, April 20, 1968.

    [...] Like the Roman, I seem to see ’the River Tiber foaming with much blood’. That tragic and intractable phenomenon which we watch with horror on the other side of the Atlantic but which there is interwoven with the history and existence of the States itself, is coming upon us here by our own volition and our own neglect. Indeed, it has all but come. In numerical terms, it will be of American proportions long before the end of the century.

    Only resolute and urgent action will avert it even now. Whether there will be the public will to demand and obtain that action, I do not know. All I know is that to see, and not to speak, would be the great betrayal.

    Je préfère restituer en langue originale les dernières phrases du discours de Powell. Il n’est malheureusement pas suffisamment connu en France. Mais tout était malheureusement dit dès 1968. Seule la folie des dirigeants et des "usuriers" comme l’aurait dit Ezra Pound aura conduit à cette situation des rivières de sang.

     

    • Enoch Powell est un visionnaire, j’espere que le président le mentionnera dans une de ses vidéos du mois. L’immigration de masse extra-européenne est un fléau pour l’Europe. Ce n’est pas la religion qui est en cause, après tout qui sommes nous pour juger des valeurs de l’islam. Par contre, la juxtaposition d’ethnies provenant d’autres continents sur un même territoire est une pure folie.


    • Il a ajoute plus loin :

      "We must be mad, literally mad, as a nation to be permitting the annual inflow of some 50,000 dependants, who are for the most part the material of the future growth of the immigrant descended population. It is like watching a nation busily engaged in heaping up its own funeral pyre. So insane are we that we actually permit unmarried persons to immigrate for the purpose of founding a family with spouses and fiancées whom they have never seen"

      Pensez, il s’inquietait de 50 000 immigrant par an, alors que c’est 200 a 300 000 par an qu’il faut compter ajourd’hui...


    • lol :"Je préfère restituer en langue originale les dernières phrases du discours de Powell. Il n’est malheureusement pas suffisamment connu en France." Ceci expliquant peut-être cela, étant donné le niveau en anglais...

      Il se demande s’il va y avoir une profonde demande de la population à ses dirigeants de stopper de toute urgence le flux migratoire. Il ajoute qu’il se serait senti un traître à son peuple s’il n’avait pas mis en garde sur le danger qu’il a constaté.

      lien sympa ? http://fr.altermedia.info/general/l...


  • Article au ton on ne peut plus gauchiste et "déresponsabilisateur"...

    Ces émeutiers, c’était de l’immigration, mais d’où ? D’Amérique du Sud, d’Asie ? Manifestement non... Il va falloir arrêter de se voiler la face, autant les politiques et la situation économique ont leurs responsabilités autant le système de valeurs de ces gens est manifestement en cause vu la différence entre leur comportement et celui d’autres immigrés. L’Islam ou peut être plus exactement sa nouvelle forme dévoyée sont objectivement en cause.

    La réconciliation ça va un temps et l’on ne pourra pas reprocher aux Suédois ne pas avoir essayé !

     

    • T’as raison la reconciliation est un echec...

      on fait quoi, on se donne rendez vous et on se fout sur la gueule, toi et moi ?

      Cui bono ?

      qui va nous vendre des armes ?


    • Quel est le rapport entre les valeurs de l’islam et le cassage et le trouble à l’ordre public ??
      Les suedois seraient fort heureux et paisibles si ces delinquants se mettaient effectivement aux valeurs de l’islam...


    • Bonjour,
      Non, l’islam n’est pas en mettre en cause ni une de ces formes dans ce cas-là. Mais plutôt la politique probablement parternaliste proposée par les trotskystes francs-maçons de Suède qui proposent à ces jeunes d’être tenus par la main et rien d’autre. De plus, la promotion d’un rap des cités libéraliste et pro faux islam suédois (voir L’imposture du rap de Cardet) par des publicitaires à l’idéologie douteuse est une possibilité qui n’est pas à écarter. Enfin, l’effet de groupe (voir Psychologie des foules de Gustave Lebon) est un facteur qui peut transformer un jeune en difficulté social et psychologique en dangereux individu en peu de temps.
      Ceci étant dit, en tant que musulman, je me désolidarise totalement de la crise d’adulescence de ces personnes.
      Voilà, en espérant n’avoir pas été trop rentre-dedans dans mon discours. Simplement, je suis d’avis que les processus de ghettoïsation et leurs conséquences sont des projets politiques probablement issus des loges afin de créer des boucs émissaires manipulés et manipulables.
      Sur ce mes salutations,
      Un musulman.


  • Il faudrait quand même arriver à mettre des mots sur les faits. L’immigration EST le problème. Il n’existe pas de peuples inférieurs ou supérieurs, mais des peuples qui ont évolué différemment au cours de l’histoire et qui ne peuvent pas, hormis le tourisme et une immigration raisonnable, être mis en contact direct les uns avec les autres. D’autant que l’immigration massive est mono-couche : des masses de miséreux, les moins éduqués, les moins intégrés dans leur propre pays, qui débarquent en masse et par flots continuels parmi des populations ayant acquis un pacifisme né d’un standard de vie plutôt élevé. Non seulement l’immigration est trop excessive pour être absorbée, mais les pays d’accueil se paupérisent et les populations autochtones sont accablées de taxes et impôts pour subvenir aux besoins élémentaires de migrants pour lesquels n’existe aucun avenir autre qu’entrer en concurrence sur un marché de l’emploi atrophié avec la population locale.

     

    • Un commentaire très intelligent et raisonnable, en particulier l’analyse sur les peuples.

      J’ajouterai que l’immigration de masse a menée de telle sorte que les tensions et les conflits soient inévitables, tout cela a été prémédité et voulu afin de créer le choc des civilisations, Alain a tout à fait raison sur ce point, c’est ce que j’essaie de faire comprendre à mon “camp”.
      Par contre je donne partiellement raison à mon "camp" sur un point, c’est que le système ne veut pas que ça éclate complètement tout de suite, que ça aille trop loin, ils sont prêts à les arroser de pognon pour cela. Non, ce qu’ils veulent, c’est que ces émeutes se répètent demain ou après-demain, mais avec une ampleur monstre. Aujourd’hui, c’est encore trop tôt, alors ils vont essayer de calmer le jeu. Mais il n’en sera pas toujours ainsi.

      Quant à savoir qui est derrière tout ça, cf. Barbara Lerner Spectre.



    • qui débarquent en masse et par flots continuels parmi des populations ayant acquis un pacifisme né d’un standard de vie plutôt élevé.



      Ils (les pays européens) ont pillés est pillent encore les pays Africain et autres, alors c’est facile d’avoir un standard de vie plutôt élevé lorsque l’on plumes les autres...

      l’Europe moderne c’est malheureusement bâti sur l’usurpation et le vice et elle va a son tour périr par l’usurpation et le vice. Remerciez les khazars (et non pas les immigrés)...


    • Je ne veux pas te vexer camarade, mais le problème, ce n’est pas l’immigration,
      le vrai problème, ce sont ces gens qui nous dirigent, qui nous gèrent : les grosses tronches quoi.
      Tous les riches qui nous considèrent comme du bétail.


    • @khurassan
      Les immigrés sont une des armes de l’oligarchie pour détruire les peuples : l’arme de destruction massive que constitue l’immigration massive. Les immigrés ne sont pas venus le "couteau sous la gorge", peupler "contre leur gré" l’Europe de l’Ouest. L’immigration massive a été organisée par les élites laïco-maçonniques cosmopolites dés la fin du XIX éme siècle. En même temps qu’une immigration intra-européenne était organisée par l’oligarchie économique et financière (polonais, italiens, espagnols..), l’émigration des Français était encouragée, ce qui apporte déjà un éclairage sur la mise en place du système fou et destructeur que nous subissons aujourd’hui. L’immigration est une arme de guerre, sans drapeau, sans hymne, dont les chefs se planquent dans des résidences multiples hautement sécurisées ou sur des iles paradisiaques. Le peuple de souche perd son pays, son histoire, sa culture, son niveau de vie, sa sécurité et son âme, les immigrés venus des couches les plus pauvres et de tous les horizons profitent, pour un certain temps, de tout ce dont ils étaient privés dans leur pays d’origine. La pompe s’arrêtera lorsque le niveau de vie des "Français" rejoindra celui du Nigéria ou de la Roumanie. C’est le but. Lorsque tous les pays au standard de vie élevé auront basculé dans la pauvreté généralisée et la violence qui l’accompagne, il n’y aura plus aucun modèle sociétal de qualité pour les peuples du monde entier.


    • @scmitas
      Bien sûr, mais l’immigration est une de leurs armes. Les immigrés et descendants d’immigrés doivent savoir qu’ils ont été instrumentalisés par le système oligarchique mortifère qui nous domine TOUS et sur ce site, beaucoup ont fait ce travail de prise de conscience nécessaire, absolument nécessaire, pour que nous puissions nous rejoindre et lutter ensemble.
      La réconciliation ne peut pas se faire avec les abrutis qui continent à utiliser la propagande du grand patronat consistant à amalgamer l’élite illégitime et le peuple, dans des slogans récurrents de stupidité ou d’ignorance : le peuple Français aurait profité de la colonisation et il profiterait toujours du pillage de l’Afrique.
      Le peuple Français a du PAYER de sa chair pour la colonisation à travers le service militaire OBLIGATOIRE ET SOUS PEINE DE COUR MARTIALE service de 2 années ayant cours à l’époque et a été envoyé par ses élites maçonniques et cosmopolites faire la guerre aux peuples colonisés. Puis il a du payer de ses impôts les infrastructures nécessaires aux grandes compagnies oligarchiques (ports, routes, bâtiments, aérodromes, services administratifs..) alors que le peuple vivait dans la pauvreté. C’est un manque de culture élémentaire qui fait le jeu de la propagande du système que de croire encore que le peuple vivait dans l’opulence grâce à la colonisation. Il trimait dés son plus jeune âge dans les usines, les mines, les filatures du grand patronat. Et c’est parce qu’il s’est révolté régulièrement contre ses exploiteurs que ce même grand patronat à mis en place l’immigration.
      Les idiots "utiles" qui continuent à utiliser les arguments des ligues communautaires et de l’oligarchie ne sont pas à une contradiction prés lorsqu’ils se réclament de la colonisation, depuis quand la "France" a t-elle colonisée la Roumanie, la Bulgarie, l’Albanie, le Pakistan, les Philippines, la Tchétchénie, la Slovénie .. liste non-exhaustive ?
      La colonisation prétexte à l’immigration est une saloperie conceptuelle qui ne résiste pas aux faits


    • je rajouterais dans ta phrase (en gras) :
      "les immigrés venus des couches les plus pauvres et de tous les horizons profitent, pour un certain temps, depresque tout ce dont ils ont étaient privés ou volés dans leur pays d’origine. La pompe s’arrêtera lorsque le niveau de vie des "Français" rejoindra celui du Nigéria ou de la Roumanie".

      Et ce sera la monnaie de la pièces pour les peuples qui ont suivi aveuglement leurs gouvernements pourrit jusqu’à a l’os... De-Gaulle dois ce retourner dans sa tombe...
      Dans ma religion il est dit que la majorité des gens de la fin des temps passeront par l’enfer en punition pour avoir vécu leurs "petites vies minables" car ils ont pratiquement tous suivi aveuglement le dajjal et son de ce faite devenues des Gog et Magog.

      Bienvenue dans la fin des temps.


    • @Khurassan
      Charles de Gaulle a effectivement beaucoup fait pour relever, déjà l’honneur du pays après que ses élites l’aient livré à l’Allemagne nazie sur un plateau, et pour l’extraire de la domination USraël, il a été éliminé et vaincu par l’oligarchie et ses porte-flingues : les médias. Le peuple a les élites qu’il mérite ? Non car il n’a pas le pouvoir, les événements récents (manifs anti-mariage pour tous) vous montrent que le peuple est trop souvent impuissant face à l’oligarchie dégénérée, certes, mais détentrice de l’autorité policière, militaire fiscale du pays : le pouvoir de voler, détruire et tuer.
      Lorsqu’un peuple est gouverné par des élites de qualités morales et patriotiques ; Chavez, Poutine, Ahmadinedjad, Bachar Al Assad...le peuple dans son immense majorité ne se trompe pas.
      En France nous avons un gouvernement qui s’humilie tous les ans au diner du Crif, qui humilie un peuple innocent par une repentance continuelle, qui obéit servilement aux ordres d’Usraël au point qu’un trisomique peut s’en apercevoir, qui vole, trompe et pique ouvertement dans la caisse, mais.... il a fallu plus de deux cent ans de violences, de mensonges, de trahisons, de manipulations et de propagande alors que nous pouvons constater que, bien que moribond, le peuple dans sa composante la plus saine se bat encore. Vive le peuple.


    • @ khurassan

      Tu as raison ,les méchants babtous s’ empiffrent sur le dos de tous ces pauvres Africains .


  • C’est toujours le même schéma, des révoltes dans des quartiers populaires (donc pauvre) serait dut aux origines de ses habitants, jamais à la précarité financière dans laquelle vivent ses personnes.
    Alors évidement, brûler des voitures et casser les infrastructures de ces quartiers n’à rien de bon, bien au contraire, car les voitures brûlées, elles appartiennent à qui si ce n’est aux mêmes habitants de ces quartiers.
    La seule conclusion de ce phénomène, qu’on à bien connu ici en France, c’est que quand on organise une immigration de masse dans un pays sans donner les mêmes chances de réussite aux immigrés que celles des habitants originaire du pays, on place (comme le disait le grand Malcolm) une "bombe communautaire" dans son salon.
    Tout ceci, bien évidement au détriment du peuple et au plus grand profit du patronat.
    Une fois de plus, la lutte de classe "travestie" en lutte raciale (ou ethnico-religieuse selon les goûts).
    D’ailleurs, avant de balayer devant la porte Suédoise, on en est à combien de millions de chômeurs en France ??? et combien d’immigrés continue t-on à laisser entrer ??? que deviendront ils si ce n’est des "assistés sociaux" vu qu’on à pas de boulot à leur proposer ???

     

    • Lorsqu’il y a des "révoltes" dans les quartiers populaires, les écoles sont systématiquement dévastées ; on peu dire que c’est parce qu’elles "représentent" l’Etat, son autorité, comme le poste de Police.
      Mais les BIBLIOTHEQUES, mon ami ? Une bibliothèque... (j’ai presque envie de citer http://www.boobieblog.com/img3/Nabi...)


    • Tu as tout dit.



      que deviendront ils si ce n’est des "assistés sociaux" vu qu’on à pas de boulot à leur proposer ?




      Des assistés sociaux que certains patrons nécessiterons pas a exploiter (souvent au "black") comme des bêtes de sommes comme c’est déjà le cas partout et maintenant chez eux depuis quelques temps.


    • On te répondra qu’ils vivent dans les quartiers les plus aidés, ce qui est vrai en France, ou que d’autres pauvres ayant d’autres origines ne font pas d’émeutes, ce qui est aussi vrai.
      Justement, le truc c’est que jamais dans nos médias les origines ne sont mises en avant, elles sont camouflées, comme récemment au trocadero, où ils ont été jusqu’à renommer les prénoms en les francisants, comme ils le font régulièrement, c’est tellement visible et énervant pour beaucoup, que c’est ça qui au final fait dire aux gens que ce sont des immigrés etc..

      Pour l’immigration, la France et les pays européens ne contrôlent pas grand chose je crois...
      http://french.ruvr.ru/2013_05_14/L-...
      L"immigration c’est le projet mondialiste, ils pourraient proposer des politiques de natalité etc.. mais non, le but est dans finir avec l’ancienne europe,
      Des dingues..


    • C’est tout "le raffinement" de l’exploitation politique de l’immigration. Des "progressistes" se font passer pour des humanistes tolérants, accueuillant en masse des centaines de milliers d’immigrés (A l’échelle de la Suède) sans se soucier des conditions dans lesquelles ils vont vivre et pouvoir s’intégrer. Parallèlement les droites "néo-conservatrices" (sous-entendre 100% libéralistes) jetent de l’huile sur le feu afin de faire exploser les banlieues (quelques "bavures" policières savament médiatisées, propos crypto-racistes, attitudes islamophobes et maintenant attentats en false flag). Parfois le "progressisme" et le "néo-conservatisme" se retrouvent au sein d’un même gouvernement : niaiserie droit-de-l’hommisme cotoit des propos provocateurs crypto-racistes. Pour mieux faire prendre la sauce, un peu sous-culture "urbaine" à base de rap violent et vulgaire, où les valeurs fondamentales sont foulées du pied achève de transformer l’immigré en sauvageon.
      Tous les ingrédients sont réunis pour arriver à cette confrontation "civilisationnelle" entre les populations européènes chrétiennes et les populations immigrés à majorité musulmane tant voulu par les sionistes et les anglo-saxons.

      Malgré tout on reste toujours responsable de ses actes. Il ne s’agit pas d’excuser tous les voyoux même passablement manipulés.


    • ON , ON , ON..

      C’est qui ON ?


    • Faux argument, la précarité financière, depuis quand donne-t-elle une légitimité à tout casser, surtout dans un système où on peut s’en sortir légalement !? En faisant des études, en travaillant, en se formant, en arrêtant de claquer ses alloc en airmax...

      Aujourd’hui c’est la merde pour tout le monde, mais on va pas tous brûler la voiture du voisin. C’est quand même l’acte le plus improductif, se tirer les uns sur les autres entre nous, gens de la même condition...


    • Alors peut être me suis-je mal exprimé, je tenterais donc d’être plus précis :
      - je dit qu’avant de regarder sur la religion ou l’origine de certains pays d’habitants de ces quartiers, c’est avant tout la précarité qui les poussent à en arriver là.
      - la violence gratuite ou la détérioration matérielle qui en découle n’en est en rien excusable pour autant, contre productive à tous les niveaux même, vu que ces abrutis brûlent leur propres voitures, écoles ou bibliothèques et donc s’enfoncent encore plus dans la précarité,dans le niveau d’instruction en chute libre, sans parler de la réputation resplendissante qui en émane.
      - Mais en même temps, les casseurs, étant non solvable sont rarement inquiété par les force de l’ordre, qui de toute façon sont occupé dans d’autres zones ou elles peuvent faire du chiffre en verbalisant à tout va le citoyen solvable (traduction : le con qui bosse pour financer tout ce merdier....j’en fait parti,n’y voyez là aucune insulte ou un manque de respect envers qui que ce soit).
      - L’immigration de masse ayant été organisé pour casser le niveau de vie de l’ouvrier européen, l’immigré doit toujours être maintenu à un niveau de vie plus bas, sinon l’arnaque ne marche plus, ceci étant voulu par le patronat et non par la "population accueillante", j’entend bien, n’y voyez donc pas une quelconque "pleurnicherie communautaire", c’est une simple logique mondialiste dans laquelle l’immigré comme l’autochtone sont les 2 victimes, monté l’un contre l’autre alors que celui qui en tire tout le profit, lui, ne sera jamais inquiété car protégé par les forces de l’ordre et si ça venait un jour à sentir le roussi pour eux,nul doute qu’ils n’auront qu’à changer de pays (qu’ils considèrent comme de vulgaires hôtels),emmenant avec eux, évidement toute la richesse qu’ils ont accumulé dans ce pays.
      - Dernière précision, quand je parle du "patronat" c’est évidement aux gros poissons que je fais référence, le petit artisan se battant au quotidien pour bosser et faire bosser ses quelques collègues lui et tout autant dans la merde que l’ouvrier.
      Je conclurais donc en posant une question simple.... qui est celui qui trahi le peuple dans cette histoire ???
      - est ce l’immigré, à qui ont peut certes reproché un comportement irréfléchi et contre productif, mais bon ???
      - est ce l’autochtone qui lui voit tous ses acquit sociaux se faire exploser par l’immigration de masse, de même que son niveau de vie ???
      Suis-je un BOBO-gauchiste pour me poser ses questions ???


  • Bien fait pour la Suède, pays de la "tolérance" dont on nous bassine en permanence ici en France comme modèle !!!


  • Au moins les gauchistes de là-bas ne pourront pas dire que la Suède paye pour son "passé colonial"...
    Comme quoi cet argument est vraiment de la merde


  • Entre les Suédois dégénérés avec leur égalitarisme confinant à la maladie mentale et leurs immigrés communautaires et barbares... Pauvre pays.

     

  • zemmour le Maghrébin doit en faire des bonds sur sa chaise,ça va lui permettre d’effectuer un parallèle avec les banlieues Françaises dans ses prochaines prestations,lui que j’ai déjà entendu brocarder la Suède va désormais l’adorer(mais pas un début d’analyse bien-sûr sur les instigateurs de cette immigration irresponsable et les effets pervers recherchés)...Féthi

     

    • Le problème c’est pas l’immigration en soi mais la qualité des immigrés . Les asiatiques prouvent partout ou ils vont que des gens qui savent se prendre en main ne représentent pas une menace et ne provoquent pas de délinquance disproportionnée.


    • Zemmour doit faire la propagande contre le choc des civilisation, sinon il sera ou bien éjecté, ou bien on mettra face à lui des contradicteurs plus intelligents. En effet zemmour fait figure de patriote, de dissident... uniquement parce qu’il gagne tout ses débats contre des adversaires (bien choisis par le système) ou bien tenu par le politiquement correct (typiquement ces gauchistes qui nous vante le métissage, mais qui ne voudraient certainement pas que leurs enfants côtoient des "étrangers" à l’école) ou bien débiles (yamina benguigui...).
      Là où c’est intéressant c’est lorsqu’il est piégé et qu’il doit être anti système (quand il dit que charlie hebdo ne se foutrait jamais de la gueule de la shoah, quand il critique les taupins qui exigent un report d’épreuves de concours Centrale pour des raisons religieuses...) Ce que j’ai bien aimé, c’est lorsqu’il parle d’inégalité de civilisations mais n’a pas les couilles de dire ce qu’il pense (on sait très bien qu’il se référait à la civilisation islamique, et certainement pas la civilisation japonaise).
      Zemmour, c’est la soupape de sécurité du système. Il existe pour que le goy lambda se dise qu’il a le droit de tout critiquer. Et puis il devient une icône que les gens suivent comme des moutons.
      Certains diront que Zemmour est courageux, qu’il a dénoncer le système alors que je n’ai rien fait.
      Je leur dirait que c’est son boulot, pas le mien. Ensuite, contrairement à Alain Soral, zemmour ne subit aucune pression, est soutenu par une grande partie de l’ump et même le fn, a on ne sait combien d’emplois. Il est invité à toutes les émissions pour présenter ses livres, ne subit pas de menace physique...


  • J’attends au tournant ceux qui veulent vendre le modèle suédois ... pure connerie.


  • c’est amusant que tous les pays soumis au mondialisme avec en arrière plan une féminisation et une immigration sans assimilation aboutit aux mêmes problèmes.
    Et c’est d’autant plus amusant que c’est flippant que n’importe quel pays, même faits, même problèmes.
    Faudra bien qu’un jour le peuple se pose des questions sur la traitrise de ses dirigeants et sur leur société dont le twou dbal ne fait que s’agrandir.

     

    • Modèle suédois , parlons en j’y étais durant plus d’un an :
      les bons cotés : campement autorisé sur n’importe quelle propriété privée , golfs à moins de 15mn et coutant 20 euros maximum,
      les points négatifs : pas de soins, pas d’alcool, pas de vitesse, pas de sexe mais des moustiques
      - hôpitaux et système médical en berne, surchargé, et avec des délais longs : les Suédois courent se faire soigner au Danemark
      - prohibition et monopole gouvernemental de l’alcool : seuls les magasins du gouvernement avec des fonctionnaires ont le droit de vendre bières , vins, alcools : il y en avait 2 pour une ville de 120 000 habitants : imaginez la queue de 100m le samedi matin. Les Suédois ne boivent pas pendant la semaine mais se rattrapent en fin de semaine. l’Akvavit est infect. Les restaurants et bars servent tout alcool à des prix doubles de la France
      - vitesse limitée à 110 sur les autoroute : nombreux radars fixes sur les routes, un dépassement flashé de moins de 10km/h coute 175Euros ! un stationnement le long du trottoir à moins de 10m d’un virage sera verbalisé
      - clients d’une prostituée sont criminalisés depuis 1999 : 2000 euros d’amende , résultat : les anciennes masseuses bossent à l’usine. Les Suédois pressés vont au Danemark.
      - féminisme égalitaire : les femmes sortent entre elles le samedi tandis que l’homme reste à la maison devant la TV et plusieurs pack de bière. Elles se feront draguer par les petits bosniaques entreprenants mais juste pour un instant. Par contre elles seront promptes à changer les serrures et à interdire définitivement au mari de rentrer à la maison
      - immigration et travail : tout immigré reçoit un permis de travail dans les 3 premiers mois. Dans les usines les immigrés travaillent à tous les postes de base., le Suédois se réservant les postes qualifiés ou d’encadrement. Notons que la morale du travail est très légère, moins on en fait mieux on se porte , d’ailleurs on travaille en groupe et on se tient les coudes , il faut tout mettre sous clef. Un chef d’entreprise français a été débouté parce qu il avait découvert que ses employés partaient depuis des années, une heure avant la fin du travail et qu il voulait abroger cette "coutume".
      Enfin il n’y a pas de rapprochement entre les cultures immigrées et suédoises, on ne vit et sort que entre soi entre même race. Signalons aussi que tout suédois de souche parle un parfait anglais avec l’accent de Hollywood car les feuilletons US sont sous-titrés.
      Modèle suédois = Modèle pour bobos


    • cher jULES,

      J’AI AUSSI VéCU 18 MOIS EN sUèDE ET LE MALE BLANC VIRIL N’EST PAS LE BIENVENU Là-bas !

      Si la plupart des suédoises se laisseront aborder avec le sourire par des petites racailles, elles se réservent le droit de castrer les petits blancs sympa.

      le féminisme castrateur c’est bon pour l’homme blanc, c’est tout ! les autres ils ont soufferts alors il faut les comprendre....voilà ce qu’elles se disent.
      Elles ne cherchent qu’une chose : se faire épouser, traitent leur mari comme une bonniche tout juste bon à torcher les mômes.
      Ce qui m’a le plus frappé c’est aussi le nombre de jolies filles qui souffraient visiblement de maladies congénitales, défauts de hanches, redressement de colonne vertébrale.
      Il semble qu’il y ait quand même pas mal de consanguinité, et le plus fort taux de sucide chez les hommes et les jeunes jamais vu auparavant !

      Le métissage est aussi prôné là-bas et ce partout, même à la télé !

      Sinon que dire à part qu’ils sont très sociaux, qu’on a un personnumer qui est une sorte de numéro que même certains commerçants peuvent vou sdemander, comme un numéro de sécu mais qui sert même pour ouvrir un compte en banque.

      très à gauche politiquement et obligé à la féminisation, l’homme suédois n’est plus un viking, il est plus une sorte de papa allaiteur, futur divorcé lui aussi victime des femmes....

      étrange, il semble que partout où l’homme a mis les femmes sur le même èpied d’égalité, il s’en est suivi une immigration massive et un métissage organisé......aucun lien direct à priori, mais c’est tout de même étrange.


  • Excellent choix de la rédaction que d’avoir mis “Les espérances planétariennes de Hervé Ryssen” comme conseil de lecture à la suite de cet article, c’était effectivement le plus adapté.

    Sur la Suède et l’immigration incontrôlée, il y a une vidéo que vous devez absolument voir : Barbara Spectre et le multiculturalisme en Europe.

    http://www.youtube.com/watch?v=vqYi...

    C’est l’histoire d’une judéo-khazare américaine qui a fait son aliyah en Israël pour ne plus être au contact des goyim puis qui a ré-émigré en Suède pour apprendre à ce pays à devenir plus "multiculturel", plus "tolérant", que "l’Europe ne sera plus comme les sociétés monolithiques d’autrefois" et enfin, et surtout, que les juifs sont "au centre de cette transformation".


  • Il ne fallait pas les faire venir, il ne fallait pas avorter, il fallait faire davantage d’enfants , vous avez été imprévoyants et inconséquents, comme nous . Ils ne repartiront jamais et il nous emmerderont toujours .

     

    • "il fallait faire davantage d’enfants "

      Non ça n’a rien à voir, le but et de mieux vivre pas de se reproduire comme des virus. Les gouvernements qui veulent plus d’enfants (ou d’immigrés) sont des gouvernements cherchant à pérenniser un système ultralibéral. Il leur faut des esclaves. D’autres systèmes existent avec un chômage presque inexistant et un niveau de vie très confortable, qui plus est, respectueux de l’environnement, donc en accord avec nos ressources terrestres (exemple possible, la Norvège ou d’autres pays du Nord). Mais bien sûr le nombre de personnes très riches diminue. Il faudrait vraiment que les gens arrêtent de croire en cet argument de la croissance démographique pour payer les retraites ou autres sornettes, notre ignorance arrange bien l’oligarchie...


  • La Suède compte 15 millions d’immigrés : ils remplacent 15% de Suédois et Suédoises qui ne sont pas nés du fait des avortements . Fortiche ! En France, 200 000 avortements par an, 200 000 immigrants légaux par an ! Fortiche !

     

  • Tiens donc, un miroir de ce qui se passe chez nous actuellement.

    Je ne connais pas les causes exacts chez eux mais chez nous, le problème vient à la base du grand patronat qui a voulu ces vagues d’immigration massives et donc des politiques qui ont permit cela et par la suite, ceux qui les ont succédé et ont continué dans cette voie.

    Regardez aujourd’hui, la France explose sous la crise, on a jamais vu un chômage pareil par exemple et on continue à en accueillir massivement... c’est n’importe quoi, on se précipite vers une guerre civile mes amis.

    La politique d’intégration ratée n’ayant rien arrangé...

    Mais il ne faut pas cautionner ces racailles d’en-bas à côté, surtout pas. L’insécurité est un vrai problème également. Il faut lutter contre les racailles d’en haut et celle d’en-bas également... l’une étant le corollaire de l’autre. Ces gens font tout d’abord du mal directement à ceux qui vivent dans les mêmes quartiers qu’eux et salissent l’image de ceux issus de l’immigration et de l’islam aussi.

    En général, c’est impossible de dialoguer avec eux, ils sont désagréables, vulgaire, incultes etc... aucune "réconciliation" possible avec eux, regardez de purs clichés comme Morsay, Ades etc...

     

    • C’est dingue vous ne pouvez pas vous empechez de parler de l’islam,c’est vicérale chez beaucoup de commentateur et rien que ça prouve que les métiatiquos-sionnistes ont gagner c’est dramatique de tout expliquer par le prise de la religion !!!


    • En fait, Kamika, il a dit que ces gens caricaturaient et salissaient l’image de l’Islam.
      Ce qui est vrai. Si ces gens-là se réclamaient d’une autre religion, ils la saliraient aussi.

      L’Islam n’y est pour rien mais après Jessica Lederman amène sa caméra, les filme et David Rothstein fait un reportage qui en gros veut dire : "vous voyez, c’est ça l’Islam, regardez le danger qui pèse sur la pauvre communauté de lumière et sur Israël ! Il faut défendre la civilisation judéo-chrétienne contre ces barbares !".

      Il est clair qu’il est impossible de se réconcilier avec ces mecs-là. On peut essayer mais il n’y a pratiquement aucune chance, ils sont mauvais, sans culture, violents, bêtes et ce sont des idiots utiles du système. C’est pour ça que le système les a aussi bien cultivés et chéris toutes ces années.


    • @Kamika
      L’islam est l’avatar de l’immigration. L’islam ? parfait pour les pays musulmans d’où il provient et où il aurait du rester si nos élites oligarchiques et maçonniques n’avaient pas décidé de l’immigration la plus massive et la plus allogène pour être bien certains que les autochtones ne s’en remettent jamais.
      D’autant que "l’islam" est une auberge "espagnole" où l’on rencontre tout et son contraire. De quel islam parle t-on, de celui qui mutile, viole, massacre et bouffe de l’humain comme en Syrie ou de celui de cheik Imran Hossein ? Car l’immigration massive de pauvreté ne fait pas le tri.
      Mais soyez rassurée, concernant la France, l’immigration massive d’Européens de l’est : Roms, Albanais, Slovènes, Bosniaques ...est tout aussi désastreuse pour le pays que celle venue du sud. Les musulmans ne sont ciblés que par ceux qui les ont fait venir et cautionné : les ligues et lobbys communautaires qui opèrent un virage à 18O ° pour des raisons aussi extérieures à l’intérêt du pays que délétères. L’islamophobie vendue par des individus comme Finkelkraut, relayée par E.Zemmour est une affaire entre vous et eux.


  • Bonjour,

    La situation suédoise a été mise en place délibérement : il n’y avait aucun besoin d’importer de la main d’oeuvre étrangère dans un si petit pays avec un niveau de vie si élevé. Il n’y a pas de place pour ces immigrés, donc pas de travail et le système social est loin d’être aussi généreux que le notre.

    Les seules motivations était de faire baisser un peu les salaires et surtout de faire passer la minorité qui refuserait cette invasion programmée pour des racistes. Quel avenir pouvait avoir une jeunesse sans racine, sans travail, sans valeur et sans emploi. Saupoudrez le tout avec un peu de misérabilisme sauce US, "t’as vu, c’est la misère, c’est la galère, y a rien à faire, je me roule par terre". Vous obtenez le cocktail scandinave.


  • bon alors loin de moi l’idéé de faire de l’angélisme, loin de moi l’idée de dire que ces gesn sont une chance pour la suède,
    MAIS

    il faut rappeler quel phénomène les a fait migrer chez nous ? la mondialisation et l’exportation de nos guerres chez eux !
    je m’explique non pas que les suédois ou les français en tant que peuple soient responsables de l’état des pays africains et du Magrheb, la corruption des dirigeants au moins égale à celle des nôtres y est pour beaucoup voir majoritaire !
    Mais c’est bien le mondialisme, le libéralisme et une certaine idée libertaire qui les a fait rentrer chez nous !

    au départ, on essaie de vous vendre l’immigration comme ne pouvant atteindre les indigènes car n’étant utilisée que pour des métiers que les "locaux ne veulent pas faire", puis après on vous dit qu’ils ont construit le pays.
    Ensuite demandons nous quel modèle nous avons proposé à ces gesn ?
    un modèle ultralibéral, ne montrant que l’argent comme critère principal de réussite, montrant nos femmes comme des putes, nous montrant comme des sans-couilles racistes et collabos qu’il faut haïr et surlesquels on peut frapper car on est des méchants ou si on l’est pas on a des parents méchants méchants.

    Bref que cette jeunesse se rebelle et foute la merde, c’est normal ! nos dirigeants sont responsables et eux ne sont qu’un symptome d’une société occidentale malade incapable de se définir ethniquement (blanc), culturellement(hélénique), et religieusement (catholique) !
    Tant qu’on ne gravera pas ces trois préceptes dans le marbre , on n’y arrivera pas !

    comment vouslez-vous que les nouveaux arrivants s’intègrent ou même s’assimilent avec touttes la violence que cela implique si le modèle d’assimilation est aussi creux et matérialiste ?

    qui plus est, qui a voté la loi sur l’avortement, la liberté sexuelles (qui entre nous a entraîné la misère sexuelle de nombreuse personnes et la transformation en prostituées de nos femmes occidentales), le métissage, l’immigration massive ?
    l’UMPS ! je vous rappelle que les immigrés ne sont pas arrivés en vous mettant un couteau sur la gorge, ils ont été appelés par nos dirigeants et souhaités par l’ONU ?
    qui est votre véritable ennemi ?

    oui ils sont une menace, mais vous l’avez "mérité" ! vous avez toujours voté républicain libéral !

     

    • @titicanar
      Aucune personne censée ne peut remettre en cause que le désir d’améliorer leur niveau de vie , de la part de populations pauvres voire misérables, ait rencontré le désir d’une oligarchie prédatrice et mortifère de conserver le sien. Les peuples des pays d’accueil, à qui vous reprochez leur passivité, ont été laminés par deux guerres transformées en boucherie par la volonté des oligarques, ces deux guerres et l’utilisation de la shoah ont pesé lourd dans l’incapacité des peuples à comprendre la nouvelle guerre, sans armes, sans drapeaux, sans tanks et sans uniformes qui est menée contre eux par l’arme d’immigration massive.
      Vous évoquez les armes idéologiques qui ont été utilisées en même temps que l’arme de l’immigration par les mêmes traîtres et scélérats au pouvoir à travers gouvernements illégitimes, ligues communautaires, lobbys de pression et club plus ou moins secrets d’oligarques et maîtres à penser. Que dire des masses d’immigrés qui savent pertinemment qu’ils ont quitté la plus grande misère, l’absence d’avenir et le blocage de sociétés fortement hiérarchisées, pour s’installer en Europe de l’ouest sans que les populations n’aient jamais été consultées sur leur venue. Les immigrés et descendants d’immigrés peuvent-ils faire semblant d’ignorer qu’ils se sont adonnés en masse aux fraudes de toutes sortes (je vous rappelle qu’il y a peu de temps encore en "France" , il suffisait de raconter n’importe quoi pour percevoir des allocs sur la bonne foi d’ une attestation sur l’honneur, il n’y avait quasiment pas de contrôles) faux contrats de travail, faux certificats d’hébergement, faux mariages, fausses relations familiales, fausses déclarations pour asile politique, dans ma vie, des exemples de relations de prédation venues de ressortissants d’Afrique (nord/sud) je peux vous en citer des centaines : squats, fausses déclarations de maladies, fausses déclarations de loyers, fausses déclarations de vol, d’incendie, d’agressions, occupations illégales de logements, toute la misère et système D de l’Afrique (nord/sud) mais pas seulement : la tontine, la travail clandestin massif, les faux morts et vrais trafiquants, les trafics de mal-bouffe, le blanchiment d’argent, les faux japonais et vrais chinois, l’immigration asiatique donc, n’a rien à envier à la prédation, la volonté de profiter des failles et des largesses du système venus de toute part pour prospérer en France au détriment de la population locale .


    • Moshé,
      nous sommes bien d’accord sur le diagnostique, et les symptôme, je veux juste éviter des affrontements entre fds et allogènes comme vous les appelez, mais qui ont plus figure de déracinés !

      ils n’ont comme langage que le nôtre, que feront-ils dans leur pays d’origine ???

      un affrontement entre eux et nous ne mènera qu’à une intervention des usa et de l’onu pour nous écraser comme ils l’ont déjà fait pour les serbes au kosovo !

      si il y a un affrontements je veux que ce soit les salauds qui payent ! pas des gens de bonne foi !
      je ne veux pas transformer mes compatriotes en bourreau d’enfants nés sur le sol de France !
      je veux que mes compatriotes se révoltent enfin contre leur dirigeants et les foutent en l’air !

      un affrontement d’en bas entre gens d’en bas, les upper class regarderont cela avec un sourire amusé, en se demandant qui ils pourront présenter dans les merdias comme gentils ou méchants !

      ne vous laissez pas prendre au piège.


    • @titicanar
      Le jour où il faudra choisir son camp "tirés par les cheveux" selon l’expression du rabbin Rabinovitch (j’ai oublié son nom) je choisirai, malgré le passif que je dénonce, le camp des musulmans, sans hésitation. Les immigrés et descendants d’immigrés ont profité du filon, mais ils n’en sont pas les instigateurs. La réconciliation ne peut pas être basée sur le mensonge, la propagande et l’ignorance, de quel coté qu’ils se trouvent, les immigrés et descendants d’immigrés qui auront fait le boulot de reconnaissance sur les vraies raisons de leur présence en France (et en Europe de l’Ouest) et qui nous aideront à nous libérer du joug d’une oligarchie prédatrice, dégénérée et mortifère ou d’en mourir, gagneront ad vitam aeternum leur place méritée dans le pays.


  • J’étais allé à Stockolm il y a dix ans, il y avait très très très peu d’immigrés, je ne m’en rappelle que de un, mais je vais dire trois ou cinq.
    Soit ils étaient parqués en banlieues que je n’ai pas visitées, ou bien l’immigration a explosé ces dix dernières années.


  • Ils ont souffert ; leurs parents ont souffert, leurs grands parents ont souffert, leurs arrières grands parents ont souffert aussi.... Ils ne sont pas responsables ces pauvres petits ils cultivent consciemment la politique sioniste qui est de demander à l’autochtone besogneux bien sûr des droits sans devoir car je me répète ILS ONT SOUFFERT ! Ils n’ont qu’à se mettre enfin à travailler à l’école ? non ? Ou alors il y a quelque chose leur empêche de le faire ???


  • On peut détester l’arabe ou le musulman, je m’en fou, mais n’empêche que la présence des "islamo -égorgeurs" est la responsabilité des dirigeants de l’Europe, qui ne sont ni arabe, ni musulman. Moi quand je vois tout ces touristes européens qui viennent au Maghreb en quête de viande fraiche des petits enfants, c’est pas les européens que je blâme, ni la race blanche, mais plutôt les dirigeants maghrébins lâches !


  • Une preuve en plus que les idées mènent le monde.
    La Suède n’avait aucun intérêt à faire venir ces populations.
    C’est de l’idéologie multiculturelles.

    Et voici le grand retour du réel.

     

    • @anonyme......." la Suède n’avait aucun intérêt à faire venir ces populations"...oui, d’autant que la Suède n’a aucun lien historique avec ces pays, elle ne fut pas un empire colonial...d’où l’impression de plus grande absurdité encore concernant la Scandinavie....par contre celà confirme bien l’idéologie sous-jacente : le mondialisme, le melting-pot, l’injonction au métissage !........tous les pays, tous les peuples serviront d’ingrédients à la grande soupe mondialiste !.....cordialement.


  • Pitié, arrêtez ce discours victimaire qui est une insulte à l’intelligence.

    Constats :
    C’est toujours avec les même que l’on à des problèmes.

    Quand on fait venir des population qui ont des valeurs digne de l’age de pierre (tribalisme, vendetta, razzia, prédation, viol des femmes ennemies, loi du plus fort) et incompatible avec les siennes propres, il ne faut pas s’étonner que ça chauffe.

    Les hommes suédois on beaucoup travaillé leur coté féminin ces 30 dernières années, cela va surement être très utile dans les années qui viennent...


  • Après la Norvège, voilà la Suède. On nous a tellement bassiné avec la soit-disante tolérance de ces pays, surtout les bobos gauchistes, chassez le naturel...Si nos "chères" démocraties n’ont plus d’exemple à suivre, que va-t-il leur rester ?


  • @kamika.........pas la peine de s’énerver camarade, Ali ne faisait qu’énoncer une conséquence, évidente pour nous ici sur E&R, mais qu’il est néanmoins bon de rappeler...il ne faisait pas de prosélytisme par exemple...son message est clair, c’est celui d’un français désabusé et pris entre les deux fléaux (racaille du haut et du bas) qui saccagent notre pays (et d’autres) et ruinent un peu plus les espoirs de compréhension et donc de conciliation entre diverses populations !...bonne soirée.


Afficher les commentaires suivants