Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
            Contact | Forum | Boutique | Atelier
A A A
imprimer

Entretien avec Alexandre Douguine

Retrouvez Alexandre Douguine chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont maintenant désactivés



21 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #279775
    le 09/12/2012 par Nichiren
    Entretien avec Alexandre Douguine

    voilà le vrai sens du dialogue inter religieux. D’abord désigner en commun la figure du Malin : la modernité libérale . Comme nous aurions aimé entendre cela à Vatican II au lieu de cette ouverture au dialogue tout azimut. Cette attitude de lutte contre l’Adversaire satanique est présente du début à la fin de l’Evangile, ce n’est pas un repli frileux sur une identité close figée sur le Passé car comme le dit fort bien Douguine ce qui est au coeur de la Tradition ce n’est pas le passé mais l’Eternité, le sens de la verticalité . Cette Eternité s’incarne dans la multiplicité de nos religions. Que les catholiques ne désespèrent pas , qu’ils laissent tomber la pesanteur de l’appareil écclésial pour réanimer un sens prophétique bien compris en ne nous trompons pas d’Ennemi. Enfin il est nécessaire de bien comprendre que la pensée moderne libérale issue de la Renaissance est la matrice aussi bien de l’ulta libéralisme que du communisme marxiste que du nationalisme chauvin , du sionisme comme du racisme et c’est là la plus grande difficulté , car il s’agit de trouver une nouvelle voie fidéle à l’Eternel qui n’emprunte rien à ce paradigme ni une pâle singerie d’un retour au passé... Je me sens donc trés en phase avec Douguine

     

    • #280471
      le 10/12/2012 par bibi
      Entretien avec Alexandre Douguine

      Je ne comprends pas pourquoi la religion (en particulier musulmane, mais aussi catholique) est prise comme référence permanente, comme outil de lutte contre le satanisme (qui est une autre religion, bien pire,bien plus dégueulasse dans ses effets et qui existe, j’en suis certain). Revenons donc au fait : la bigoterie a existé dans toutes les cultures, y compris paiennes (la grecque notamment, avec la mise à mort de Socrate) mais il y a un miracle grec, tout comme il y a un miracle italien à la Renaissance, laquelle est née du retour aux textes de l’Antiquité. On ne peux pas parler, toutefois, de miracle arabo-islamique, et encore moins de miracle judeo-hébraique. D’ailleurs, pour ceux qui ont un peu de culture, le Malin n’a pas de figure ; pour ceux qui s’y connaissent, il était incarné diversement : parfois par les Torquémada, les Bernard Guy, les Borgia dégénérés, ou dans un autre genre par leurs opposants (Savonarole, Luther, Calvin). Mais tant qu’on continuera à confondre CREDO ou Profession de foi, avec les OEUVRES, qui seules comptent, on ne sortira jamais de ce genre de débats stériles. Voilà pourquoi je suis agnostique et ne me recommande pas moi-même comme juste ou mignon de l’Eternel, d’Allah ou de la Trinité. Avoir l’orgueil de se mettre Dieu dans sa poche par des simagrées est proprement dégueulasse non seulement du point de vue de la Raison et mais aussi de la Morale car c’est cela qui détourne des OEUVRES VERITABLES. A bon entendeur.


  • #279778
    le 09/12/2012 par Eric
    Entretien avec Alexandre Douguine

    Le combat louable d’Alexandre Douguine est voué à l’échec car il ne s’attaque pas à la racine du mal, à savoir le système monétaire. Les oligarchies sataniques occidentales ne sont que des produits du système monétaire et seule l’abolition de celui-ci pourra les éradiquer.

     

    • #279823
      le 09/12/2012 par Nichiren
      Entretien avec Alexandre Douguine

      non, la racine ce n’est pas le système monétaire , celui ci est la conséquence du Libéralisme économique. Les oligarchies ne sont que les instruments d’un système anti religieux qu’est la modernité libérale.
      Un bel exemple Olivier Delamarche fort écouté sur ce site dénonce parfaitement la crise du système monitaire mais répête sans cesse qu’il n’y a pas de solution !! logique quand pour lui il n’y a pas d’autre univers que le Libéralisme. Se limiter à la crise monétaire c’est se limiter au symptôme. L’Ennemi c’est donc bien la pensée libérale


    • #279876
      le 10/12/2012 par Karl Marx et Satan
      Entretien avec Alexandre Douguine

      Tu te trompes lourdement, le système monétaire n’est qu’un instrument (comme le système politique d’ailleurs). Faudrait peut-être songer à se défaire de cette satanée illusion marxiste qui veut faire du facteur économico-financier le moteur de toute chose...

      La racine du mal, c’est Satan, et tout ce qui en émane de près ou de loin : subversion de l’ordre divin, édification de pseudo-principes, de contre-principes, création d’idéologies-idoles (nationalisme, tribalisme, racisme, etc), bref...tout ce qui peut se résumer par l’antitradition/la contre-initiation.


    • #279975
      le 10/12/2012 par Babar
      Entretien avec Alexandre Douguine

      Pour débuter, le combat louable d’Alexandre Douguine n’est, de fait, pas voué à l’échec ; preuve en est qu’il s’est matérialisé en la politique des présidents russes de cette dernière décennie... Ensuite je voie bien en effet que nous avons en théorie les mêmes ennemis à savoir "les oligarchies sataniques occidentales qui ne sont que des produits du système monétaire" auquel cas je te ramène à son livre "La quatrième théorie politique" qui est recommandé à la fin de cette vidéo... Tu verras que si, il s’y attaque intelligemment.


    • #280072
      le 10/12/2012 par tartiflette
      Entretien avec Alexandre Douguine

      Franchement je ne suis pas d’accord avec vous, faisant un peu d’informatique, je pense qu’il faut un système pensé à l’avance, finalement on a un problème exponentiel actuellement, et nos algorithmes ne sont pas du tout efficace...mais l’algorithmique nous montre bien que des problèmes dis compliqués peuvent être résolus (d’ailleurs souvent ces problèmes sont bien plus simples à résoudre que nous le faisons actuellement CAD qu’on applique très rarement des algorithmes SUPER MASTER du coup on perd grandement en efficacité) en un temps presque linéaire approchant O(n+log(n)) au lieu de ce que l’on trouve le plus souvent aujourd’hui ( O(2^n) voir O(n^n) ).
      En gros il faudrait concevoir des algorithmes pour gérer la société car l’homme n’est qu’un "enfant" en général, tout le monde sait appuyer sur les boutons d’une télécommande mais très peu savent comment elle fonctionne ... alors que c’est plutôt simple.

      Se limiter à penser que le mal c’est Satan, qu’il y a le bien contre le mal est extrêmement réducteur, il y a probablement bien plus que ça... d’ailleurs à l’origine des religions monothéistes il y a des religions polythéistes !

      D’ailleurs il faudra qu’on m’explique un jour comment on peut penser que Dieu est le bien et Satan le mal, car si il crée le bien et le mal, pour moi il est le bien et le mal, d’ailleurs qu’est-ce que le bien sans le mal, ou le mal sans le bien, ces mots ont-ils encore une significations une fois dissociés ?

      En tout cas, qu’il n’en plaise ou n’en déplaise, à l’heure d’aujourd’hui, les religions sont toujours un prétexte pour faire la guerre, tout un chacun se fait manipuler et pense sans preuve que la sienne est la meilleure. Elles octroient parfois le droit de tuer ce qui est pourtant interdit via les 10 commandements (non sens ?) c’est donc un euphémisme de parler de religions du "bien" contre le "mal".

      Conclusion : les religions du futur proviendront de la conscience des gens, l’individu développant une relation personnelle avec dieu et rejetant toutes ces simagrées inutiles.
      Car il vaut mieux vivre comme un bon chrétien sans être baptisé plutôt qu’être baptisé, se confesser mais vivre comme un gros hank hulet.


    • #280251
      le 10/12/2012 par Preuß
      Entretien avec Alexandre Douguine

      Tartiflette ;

      Selon la tradition héléno-chrétienne qui est la notre (et là je renvoie à Aristote etc) ; le "mal" est une absence de bien. Tout comme les ténèbres sont une absence de lumière. Le mal n’ayant pas d’existence propre c’est au contraire la définition de la non-existence ; le chaos, le vide, le nihilisme. Autrement dit lorsque un homme fait le "mal" ce n’est pas parce qu’il est intrinsèquement mauvais mais parce qu’il ne sait pas faire le bien et donc qu’il échoue à s’accomplir en tant qu’être humain. Dieu est le "Bien" car c’est un être de plénitude sans imperfection ; autrement dit l’absolue.
      Satan c’est le vide spirituel, le matérialisme pure et donc l’inverse de dieu ; le "mal" en quelque sorte.

      Quant à votre histoire d’algorithme qui devrait régir l’homme ça me fait doucement sourire. L’homme ne doit en aucun cas se soumettre à la science, mais la soumettre à ses besoin. C’est en faisant ce que vous semblez préconiser que l’économie est devenu une sorte d’entité propre sur lequel l’homme n’aurait que peu de contrôle : en gros on dit que l’économie c’est avant tout des algorithmes mathématiques pures sur lequel l’homme n’a pas de prise et que tout ce qu’il peut faire c’est serrer les dents et se préparer à prendre la tempête de face.


    • #280372
      le 10/12/2012 par Gerard John Schaefer
      Entretien avec Alexandre Douguine

      @PreuB
      "Lorsqu’un homme fait le mal, ce n’est pas parce qu’il est intrinsèquement mauvais etc..." je te garantis que c’est justement parce qu’ils établissent très nettement la différence que certains choisissent, au contraire ; va voir un peu à quoi correspond mon pseudo du jour... tu as aussi John Wayne Gacy, Richard Ramirez, David Parker Ray, etc..
      Sinon, le "vide" a un tout autre sens dans les philosophies orientales, Lao-Tseu, Musashi, etc...


    • #280428
      le 10/12/2012 par Grindsel Tirédunevi
      Entretien avec Alexandre Douguine

      Effectivement, en ce qui concerne le christianisme, le mal ne vient de Dieu, ou n’a pas son propre Dieu, comme dans le manichéisme, mais il est définit comme l’absence de Dieu. Satan est un ange qui s’est détourné de Dieu, entraînant avec lui les autres, et l’enfer est le lieu ou Dieu est complètement absent. La possibilité du mal s’explique par la liberté. Dieu a laissé une part de liberté à certaines de ses créatures (c’est une sorte de cadeau empoisonné), qui se sont rendues mauvaise par elle-même, en se détournant de Dieu (c’est ce qui s’appelle "pécher"). C’est cette liberté qui donne sa valeur au bien.*


    • #280438
      le 10/12/2012 par alimdza
      Entretien avec Alexandre Douguine

      L’antéchrist a crée le système monétaire actuel. C’est lui la véritable racine comme le dit le Sheikh Imran Hosein.


    • #280498
      le 10/12/2012 par tartiflette
      Entretien avec Alexandre Douguine

      @Preuß

      Franchement l’économie n’a rien de complexe, on la rend complexe dans un sens mais on n’y applique pas les meilleurs algorithmes. D’ailleurs je sais même pas si on peut appeler ça des maths c’est plutôt des stats :
      exemple(Keynes) : C = cY + b
      ou c : propension marginale à consommer.« La loi psychologique fondamentale, à laquelle nous pouvons faire toute confiance, à la fois a priori en raison de notre connaissance de la nature humaine et a posteriori ...
      pour moi c’est une science humaine, rien a voir avec la vraie science car cela n’est pas toujours juste, mais bon le problème vient de ceux qui imposent ce genre de lois, d’ailleurs il est marrant d’annoter que pour keynes, l’épargne c’est de l’investissement mais la je sais qu’il a tort quand on voit l’inflation ^^ enfin si c’est un investissement avec un taux négatif (super :p)

      Prenons un exemple, Dijkstra nous donne par exemple le plus court chemin d’un point à tous les autres, que tu sois d’accord ou non c’est la solution la moins couteuse et comme le cout est amoindrit cela équivaut à un gain en temps mais aussi en consommation d’énergie (car pas de calcul inutile) moi je pense que le but de l’homme est de tendre vers ce qu’il y a de mieux et ça commence par ne pas prendre plus que ce dont on a besoin et dans tous les domaine, ce raisonnement se vaut ! Je reconnais donc que cet algorithme est génial, à l’heure d’aujourd’hui c’est l’un des meilleurs pour résoudre ce genre de problème (après tout dépend des données du problèmes) et c’est normal car il a été crée par quelqu’un de brillant ;)

      (il peut être compris par tout le monde et il ne fera du mal que si il est employé pour de mauvaises raisons comme par exemple le plus court chemin pour bombarder un maximum de ville, mais si c’est le plus court chemin pour ammener des ressources et gaspiller le moins de carburant là c’est de suite plus sympa) ;)

      encore une fois l’élément perturbateur c’est l’homme ^^
      sinon pour le bien et le mal j’aime bien ta réponse ;)


    • #280882
      le 11/12/2012 par Leader price
      Entretien avec Alexandre Douguine

      Ce n’est pas Marx qui a inventé le capitalisme.
      Or, c’est bien le capitalisme qui, par définition, met nos vies dans la dépendance totale vis-à-vis du capital économique.
      En contexte capitaliste, le destin c’est le compte en banque.
      Et les gens qui ne s’en rendent pas compte sont ceux qui n’ont jamais eu de problèmes d’argent.


  • #279865
    le 10/12/2012 par daoud
    Entretien avec Alexandre Douguine

    Intéressant, sinon
    http://www.youtube.com/watch?v=MKeiChMRWTU

    Pour bien comprendre son contexte, dès 37 38 min ...

    La stratégie du choc, c’est ce qui nous pend au nez, pour enfiler comme il faut le peuple.

    Je sais pas comment il vont s’y prendre en France tout les pistes tradi sont possibles :
    * un dictateur (comme dans l’AL catho)
    * au nom de la liberté + titytellement comme chez les anglo-saxons
    * se planquer derrière le principe Européen comme tout vieux franc-mac
    ...
    un peu de tout ça
    + troubles intérieurs

    ça passe comme dans du beurre.


  • #279941
    le 10/12/2012 par karmos
    Entretien avec Alexandre Douguine

    Avec toute modestie, je ne sais pas si Mister Alexandre Douguine est bien initié au mondialisme. Administrativement parlant pour gouverner la terre, il faut la découper en bloc. L’Eurasie n’est qu’un parmi d’autre. Les Khazars talmudistes ont déjà ancré les pieds de l’antéchrist en Russie par leur révolution bolchevique. Les russes trahiront le pacte conclu aves les musulmans résistants à l’émergence de l’antéchrist. Ce default ne s’expliquerait que par la domination de l’antéchrist sur la Russie. Mister Alexandre Douguine devrait passer à un niveau supérieur pour comprendre cela. Il a des bons intentions ce qui laisse croire qu’il marche dernière les mondialistes sans qu’il le sache. Pareille pour Mister Poutine !

    Un aspect du génie de l’antéchrist consiste dans le fait que personne n’est autorisée de le combattre en dehors de son système. En effet, pour que la Russie survie à son rouleau compresseur, elle est obligée de se protéger dans un bloc géopolitique naturel : L’Eurasie. En fait, Poutine (peu probable) ou ses successeurs (fort probable) devant une pression internationale irrésistible ou un mondialisme dissimulé passeront la clé de l’Eurasie à l’antéchrist. La Russie fut jadis utile à l’antéchrist et elle le sera dans le future.

    A ce stade de l’humanité le seul bloc naturel restant et fondamentalement opposé à l’antéchrist est la nation musulmane, elle seule forme le bloc du salut. La piqure dissimulée de l’antéchrist la fait sombrer dans un sommeil profond, croyant qu’elle est mortelle. Elle sera purifiée de toute cette pourriture accumulée sur des générations. L’humanité verra son étoile brillée juste avant le défaut Russe. Une fin hollywoodienne, le plus méprisé l’emporte. Elle sera une victoire pour l’humanité et personne ne pourra changer le scénario Divin.


  • #279970
    le 10/12/2012 par Babar
    Entretien avec Alexandre Douguine

    Très grand Monsieur... Son livre "La quatrième théorie politique" est à lire... C’est absolument fondamental si l’on veut éviter les pièges qu’on a pu Nous tendre par le passé (NOUS les incompréhensibles, les insoumis, citoyens et maîtres au sens grec)... C’est presque étonnant qu’il existe encore ce genre de personnage dans une culture chrétienne et européenne (pas occidentale entendons nous bien)... Cet homme a compris que Nous nous battions contre un ennemi qui se cache et Nous divise... Un ennemi millénaire qui se donne l’apparence d’un nouveau né (l’Amérique)... d’un moderne... d’un post-moderne même... Alexandre Douguine a compris qu’il était inutile de mentir, on est mal barré, tt part en vrille, mais ce qui est éternel est éternel... Et la vérité vainc toujours en même temps qu’elle délaisse ceux qui l’ont délaissé... On peut se diviser autant qu’on veut, Notre RÉEL ennemi reste le même... Appelez-le sioniste, libéraliste, maçon, illuminé, takfiriste... Notre ennemi, notre hydre aux multiples visages reste le même en dernier recours... De l’Antéchrist au Dajjal... Satan nous éblouit des paillètes du spectacle abrutissant mais les clairvoyants et les bons restent fermes et étrangers à ses sollicitations.


  • #280133
    le 10/12/2012 par pseudonem
    Entretien avec Alexandre Douguine

    Que nenni ! La vraie racine de la racine du Mal c’est l’argent, car il est le parasite intermédiaire qui fausse l’intéraction humaine naturelle. Mais son projet final au Diable, c’est de faire de nous ses démons et non plus des créatures de Dieu ("Dieu a fait l’homme a son image") soit en dernière instance, une créature retournée à l’état sauvage, soumise aux plus bas instincts, sans capacité de penser ni de réfléchir donc abrutie (Éducation Nationale), ni même de parler (SMS), encore moins d’agir (abrutissement TV + internet + malbouffe - sport), analphabète, constamment malade (Mc Do, Monsanto, OGM, ondes, chemtrails), alcoolisée (boîtes de djeuns), et son seul plaisir, à cette créature, sera de CONSOOOMMMER, et ce toute la journée, tel un ruminant. L’objet phallique dans une main (çà peut être un stylo ou une télécommande ou un mobile), le chéquier ou la CB dans l’autre, le tout sous perfusion d’euros pour que la créature puisse continuer à consommer, avec un écran 3D implanté dans les binocles, et le dernier Lady CraCra dans les oreilles, à fond, et en boucle.
    Or le XXIème siècle sera spirituel ou c’est ce sera la fin des haricots : nous observons donc un décalage.
    La soluce : couper le cordon à la base, celui qui nous relie à ce projet infâme, qui est L’ARGENT ! ...et le remplacer par le temps... . . .

     

    • #280323
      le 10/12/2012 par osman
      Entretien avec Alexandre Douguine

      C’est vrai , la racine du mal est l’amour que les gens ont pour l’argent . Le système monétaire est le pilier de la domination des oligarchies . Finalement l’argent et l’abondance matérielle a apporté plus de mal que du bien a nos sociétés (pas la peine de vous citez les méfaits , vous les connaissez déjà) , en plus de cela c’est un système qui ne peut pas durer a long terme comme l’explique bien notre camarade Piero san giorgio.

      Je prône un retour aux valeurs traditionnelles et religieuses qui impose des limites et de la retenue aux humains pour le bien de tous . Aujourd’hui c’est devenu presque impossible d’apaiser ou satisfaire l’appétit matérielle des humains car c’est dans la nature des hommes de demander toujours plus . La religion et la tradition donne des repères indispensables pour la survie de la race humaine sans ces repères l’homme est perdu .


  • #280371
    le 10/12/2012 par Eric
    Entretien avec Alexandre Douguine

    Nichiren, ton commentaire de mon commentaire est absurde car le système monétaire ne saurait être la conséquence du libéralisme économique étant donné que ce premier est apparu au VIIIème siècle avant J.-C., donc 2700 ans le libéralisme économique.


  • #280546
    le 10/12/2012 par frederic
    Entretien avec Alexandre Douguine

    « L’extrême droite en France serait les premiers à lutter contre leurs traditions et serait des libéraux. » Parce que reprendre l’arme monétaire c’est être libéral peut-être ? Le protectionnisme et La fin de l’immigration patronale c’est être libéral peut-être ? Sortir des traités européens c’est être libéral ? Cette manière de penser venant d’un musulman ne m’étonne pas beaucoup, d’autant plus que la grande majorité des musulmans ont voté Hollande. Le front national et largement l’équivalent de poutine, si vous ne l’avez pas compris faudra peut-être réviser un peu. Quand à être moderniste ça ne veut rien dire du tout, à moins que l’électricité vous pose un problème, peut-être que c’est trop luxueux pour certains d’entre vous. Il serait quand même temps que les musulmans français commence à connaitre leurs véritables ennemis, s’ils le connaissaient ils pourraient largement voter FN sans entrer dans le choc des civilisations. Le FN et le seul parti politique qui se rapproche de la gauche du travail et la droite des valeurs, et contrairement à ce que dit Douguine et d’autres, les français sont bien plus catholiques qu’il ne le croit. La religion existe, mais il y a aussi la réalité, les français comprennent très bien la morale catholique et la morale politique contrairement à se musulman qui semble lui comprendre que la religion, et non la morale politique, « Paris vaut bien une messe », c’est la moral du FN, y faudrait peut-être méditer sur ça,comment croyez-vous que Poutine est arrivé au pouvoir ?


  • #281653
    le 12/12/2012 par Grindsel Tirédunevi
    Entretien avec Alexandre Douguine

    Point de vue chrétien catholique traditionnel sur le dialogue inter-religieux.