Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

États-Unis : suspension du président de la Cour suprême d’Alabama, opposé au mariage gay

Le président de la Cour suprême de l’Alabama a été suspendu vendredi après la plainte d’un organisme de supervision judiciaire concernant ses efforts pour empêcher les mariages entre personnes de même sexe dans cet Etat du sud, ont rapporté des médias.

 

Roy Moore, 69 ans, pourrait devoir comparaître lors d’une audience devant un panel constitué notamment de juges et d’avocats. Il risque la destitution.

Selon les médias, la plainte de la Commission d’enquête judiciaire estime que le juge Moore a « fait preuve d’un mépris flagrant et abusé de son autorité » en essayant de bloquer les mariages homosexuels.

 

 

Le juge a rétorqué que la Commission n’avait aucune autorité en la matière, a affirmé qu’il allait combattre ces accusations et qu’il s’« attendait à l’emporter ».

Il a accusé l’entité de supervision d’écouter des « gens comme (la militante transgenre locale) Ambrosia Starling, qui se présente comme un travesti, et d’autres personnes homosexuelles et bisexuelles, ainsi que des organisations qui soutiennent leur cause ».

Le juge a essayé à maintes reprises d’empêcher le mariage gay en Alabama, même après le feu vert historique donné au niveau national par la Cour suprême des États-Unis en juin 2015.

Lire la suite de l’article sur fr.news.yahoo.com

 


 

Pour voir jusqu’où vont les délires LGBT, la pression est maintenant sur les multinationales dites culturelles, qui façonnent les tendances et les genres dans l’esprit du jeune public...

 


 

La Reine des neiges est-elle une princesse lesbienne ?

La plus « libérééééeee, délivréééeeee » des princesses Disney, Elsa, sera-t-elle la première héroïne gay de l’histoire ? Les fans et la communauté LGBT se mobilisent pour qu’elle fasse son coming-out dans la suite de ses aventures.

 

 

La suite des aventures d’Elsa, la plus « libérééééeee, délivréééeeee » des princesses Disney, devrait arriver sur les écrans en 2019, avec La Reine des neiges 2.

Mais déjà, les fans se mobilisent sur les réseaux sociaux pour demander que dans ce volet, Elsa fasse son coming-out. Le mouvement a été lancé il y a une semaine par la jeune Alexis Isabel qui est la première à avoir tweeté son envie de voir Elsa tomber amoureuse d’une fille, « parce que les filles gays sont aussi des princesses ».

Son hashtag #GiveElsaAGirlfriend est rapidement arrivé dans le « top tweet » mondial.

Interrogée sur CNN et MTV, la jeune femme a expliqué les raisons de son tweet :

« Quand j’étais petite, je n’ai jamais vu de princesse tomber amoureuse d’une autre princesse. Et c’est toujours le cas. L’industrie du divertissement nous a fait tomber amoureuses, nous les filles, d’ogres, de monstres, d’abeilles. Mais on n’a jamais pu voir la pureté et la beauté d’une relation amoureuse homosexuelle. »

Lire la suite de l’article sur leprogres.fr

La puissance vénéneuse du lobby LGBT, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

12 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1461138
    le 08/05/2016 par The Shoavengers, le Réveil de la Farce
    États-Unis : suspension du président de la Cour suprême d’Alabama, opposé au (...)

    Attention, le public de Disney est très majoritairement "réac" et conservateur. Mais il y a une volonté clair de subversion de la jeunesse, menée aussi par le pseudo-Spielberg JJ Abrams (de l’écurie Disney, comme par hasard) qui a injecté des doses massives de féminisme et d’anti-fascisme dans "son" nouveau Star Wars (Premier Ordre, Héroïne fille et peut-être lesbienne, Capitaine Strotrooper femme, noir...).
    Sans oublié le pirate-gay Jack Sparow dans Pirates des Caraïbes.

     

    • D’où tiens-tu cette info comme quoi le public de Disney serait réac et conservateur ?! C’est juste qu’au départ Disney s’en tenait pour thématique de ses dessins animés aux contes de fées traditionnels qui effectivement sont par essence réacs et conservateurs...mais le public lui a toujours été représentatif de la société...Blanche-Neige et les sept nains, Peau d’âne...sont aussi bien reçus dans les milieux de "gauche" traditionnel qu’à droite. Je n’ai jamais vu une famille communiste interdire leurs gosses de mater Blanche-Neige parce que cela serait réac’...ce n’est que très récemment sous l’impulsion du lobby LGBT que les dessins-animés de Disney ont été pointés du doigts comme étant honteusement réacs...et si pour cette raison Disney se met à pondre des héros gay cela sera contre-productif au niveau business parce que la majorité des gens, de gauche à droite, trouveront cela complètement con et ridicule...il ne faut pas oublier que la majorité des gens reste tout de même hétéro !


  • Cette histoire de "mariage gay" totalement contraire au droit naturel et à l’essence du mariage qui est de stabiliser les mœurs et de donner à la société un rôle à cet égard, est venue des Etat Unis car il y est donné aux juges de la Cour Suprême (non aux petits juges qui ont quasiment disparu au profit des procureurs) le pouvoir de juger de tout et notamment des principe supra-constitutionnels. Donc on leur demande de pontifier et ils pontifient. Ils ont le rôle qu’avaient les papes.

    Telle n’avait pas été la conception française qui avait envoyé les "Parlementaires" de l’Ancien Régime au rasoir républicain. La France détestait les "Grands Sages" et les pontifes de toute espèce, car le juge suprême, c’était le Peuple.

    Donnez un pouvoir à quelqu’un et aussitôt il en abuse. Or les américains, qui ont du droit une conception rustique et purement conventionnelle, ("pratique") ont confié les principes du droit à des personnes, les Juges de la Cour Suprême, et les voilà qui commencent à déconner évidemment. Il nous baladeront encore longtemps dans la sixième dimension du droit, je le garantis. Que vont-ils inventer ? Le droit de vote pour certaines espèces de grands singes est, paraît-il, est dans les tuyaux. Nous, les européens, nous nous bornons à les imiter béatement en suiveurs et petits collabos minables et obséquieux. Les américains définissent souverainement le réel, le droit, le juste ! (il vaut mieux ne pas se promener dans leurs abominables tribunaux, cela dit)


  • Ce qui se passe en Pologne est intéressant : le tribunal constitutionnel qui est sur la touche est composé de juges nommés et non élus ! Et les médias de l’Ouest parlent de "démocratie bafouée" ! Tu parles ! Le parlement polonais élu par les citoyens polonais a droit à toutes les insultes.

    Autant supprimer les élection et confier tous les pouvoir du monde au juge de la Cour Suprême américaine. Ce sera plus clair ;


  • Quant la folie de dégénérescence monte au créneau contre la morale, elle infante les disciples du diable.


  • Ou comment monter n’importe quoi en épingle sur les "réseaux sociaux".Je trouve très étonnant qu’un dessin animé pour enfants ait des "fans" adultes,et très surprenant que des adultes veuillent faire prendre conscience de l’homosexualité à des enfants qui n’ont encore aucune conception de la sexualité


  • Ce qui est beau dans tout cette histoire c’est qu’il ne s’agit plus de complot ou idée paranoïaque à l’heure actuelle puisque cela est fait devant nos yeux sans fioritures.

    Il y a 4 ans, en 2012, on vous aurait parlé de théorie du complot. Maintenant, la vérité est affichée devant nos yeux.

    Toutes personnes s’opposant au lobby gay peut dire adieu à sa carrière et au respect de son intégrité humaine.


  • Même le bon sens est réprimé .....


  • Je crois, après avoir lu la phrase qui constitue la réponse de la jeune "femme" (ce mot sera t-il encore autorisé longtemps, lui qui représente l’oppression des femmes, trans, PD, lesbi-ennes, et autres prolétaires sexuels souffrant depuis la nuit des temps ?), qu’il ne pourrait exister de réponse qui soit plus caricaturale et dénuée de fondement moral que celle-ci. Ils ont bien réussi leur coup, et ils sont largement entrain de remporter la victoire à l’échelle mondiale, aussi désagréable que cela puisse paraître pour nos âmes et nos esprits. Ils conquièrent pan de la société après pan de la société. Ils s’en sont pris à l’école, à la politique, bientôt aux entreprises culturelles mondiales (qui, par ailleurs, constitueraient un excellent vecteur d’influence au niveau planétaire). Quelle vaillante nation, fière, libre, et souveraine d’elle même, de son peuple, et de ses traditions, osera encore se dresser contre cette vague immonde, terrifiante, éblouissante, qui déferle et ébranle le monde ? En voici un communisme qui a "réussi", et envers lequel les gens se soumettent volontiers.


  • Le mariage des pédés ravale les maris au niveau des enculés .


  • Comme quoi le délit d’opinion est inhérent à l’exercice du pouvoir pseudo-démocratique. Toute leur communication autour du monde libre que constituerait le camp du bien n’est que poudre aux yeux.


  • Nous pouvons mettre fin à ces mauvaises nouvelles. E&R semble l’ignorer et pourtant, depuis plusieurs années, la racine du problème est traitée : le SIDA. Car pas de lobby gay sans SIDA.
    Quand est-ce qu’on rétorque aux "zanti-homophobes" que l’AZT a tué des dizaines de milliers de séropositifs ? Pourquoi a-t-on donné comme médicament un terminateur de chaînes ADN ? Pourquoi ceux qui dénonçaient ce poison, comme Peter Duesberg, ont été victimes de procès d’intention en homophobie ?
    Si le concept d’homophobie s’applique à tous ceux qui ne pensent pas du bien des gays, pourquoi n’est-il pas appliqué à ceux qui ont programmé leur empoisonnement ?
    Le jour où la "droite des valeurs" fera entendre la véritable histoire du SIDA, alors on pourra décompter les jours avant la restauration du droit de la famille !


Commentaires suivants