Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Euronews pris en flagrant délit de désinformation sur la Russie

Deux fois en une semaine

Dans un article traitant du vote d’une région italienne en faveur de la levée des sanctions contre Moscou, le service anglophone d’Euronews a cru bon d’insérer un tweet du ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov.

 

Sauf qu’il s’agissait en réalité d’un faux compte, et le pire c’est que tout indiquait cette évidence. En effet, le pseudonyme Twitter du prétendu ministre n’est autre que « @SovietSergey ». Et si cela n’était pas assez, la courte présentation du compte indique qu’il ne s’agit « PAS » du ministre des Affaires étrangères de la Fédération de Russie. « Le grand public peut être pardonné s’il tombe dans le panneau, mais il en est autrement pour les journalistes », note RT France, la filiale francophone de la chaîne russe d’information RT, financée par le Kremlin.

Ainsi, « plutôt que de simplement rapporter le choix démocratique de la région de la Vénétie, Euronews a essayé de déshonorer les élus locaux en intégrant les commentaires du faux Sergueï Lavrov ». Et de souligner : « C’est la deuxième fois en une semaine qu’Euronews a été pris en flagrant délit de diffusion de grave désinformation sur la Russie ».

En effet, il y a une semaine, dans un article traitant de l’Eurovision, le correspondant d’Euronews Robert Hackwill a affirmé que Staline avait déporté « plus de 2 millions de Tatars de Crimée en 1944 ».

Lire la suite de l’article sur ojim.fr

La soumission des médias dominants, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

11 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.