Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Hystérie féministe : un Québecois réagit

Irrité par une propagande féministe qu’il n’hésite pas à qualifier d’incitation à la haine contre les hommes, et notamment à travers le soi-disant concept de « culture du viol », un Québecois youtubeur explique son mécontentement avec un peu d’humour et beaucoup de bon sens :

 

La virilité, c’est d’abord protéger les femmes,
sur Kontre Kulture :

 

L’arnaque du féminisme décryptée chez Kontre Kulture :

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

25 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1591466

    Et bien que ce sympathique cousin sache que je soutiens totalement son analyse... et c’est une femme qui l’écrit hos’ztie tabarn’ac !
    Mon gars, en France aussi on a ces furies en manque de je-ne-sais-quoi qui occupent la plupart des plateaux télés, radios et espaces presse et qui crient à l’horreur dès qu’on mate leurs roberts qu’elles adorent, au demeurant, mettrent en avant scène avant leur intelligence...
    T’inquiète mon gars, on est encore nombreuses à aimer les vrais mecs et ces hystériques ne renverseront que leur coupe de champagne frelaté à défaut de la table :o)


  • #1591469

    Les chiffres sont souvent énormément grossis et exagérés pour faire dramatique, en effet, j’avais déjà vu une enquête biaisée sur les agressions de rues et pour établir leurs stats les "enquêteurs" avaient posés la question aux femmes de telles manières à ce que le simple fait de se faire aborder était considéré comme une agression... donc du coup ça faisait un énorme chiffre tapageur "oulala toutes les femmes ont au moins été agressé une fois dans leur vie"
    C’est un peu le même principe que les référendums : on veut faire dire aux gens ce qu’on a déjà en tête en imposant la question de telle manière à ce que la réponse aille dans notre sens...
    Et c’est en voyant des procédés malhonnêtes de ce genre qu’on se rend compte que la défense des femmes ou des minorités n’est pas du tout désintéressé, si on manipule les chiffres et on dramatise le phénomène c’est qu’on a une idée derrière la tête... mais Soral en a déjà parlé, et il est pas le seul, notamment la question de l’omniprésence du sociétal pour cacher les véritables violences, les violences économiques et sociales.

     

    • #1593189

      ( Desolee pour les accents je suis sur un clavier tcheque)
      C’est vrai ce que tu dis sur l’exageration hysterique des feministes.
      Personnellement quand on m’aborde dans la rue pour me dire simplement qu’on me trouve charmante, meme si c’est precede d’un "Moimoizelle", ca me fait plaisir, je remercie toujours et continue ma route avec le sourire.
      Apres il y a peut-etre une exageration dans les faits mais SURTOUT une utilisation de ceux-ci pour justifier une cause ou des agissements completement immoraux et illegitimes. Comme c’est le cas pour d’autres communautes... Et c’est bien ca qui est repugnant et qui la plupart du temps ne va pas dans le sens de regler le conflit mais d’attiser la haine pour de diaboliques desseins.
      Comme je l’ai dit dans un autre commentaire il y a cependant reellement des problemes d’agressions, harcelements ou viols consequents sur les femmes. J’en suis une, je le sais et ca n’est pas peu frequent.
      Dernier exemple en date et pas le pire, y a environ deux mois j’ecoutais de la musique la tete appuyee contre la vitre dans le tram, et le mec a cote de moi devait penser que je dormais et s’est mis a me caresser la cuisse. Bon je voyais pas au debut l’interet de le preciser, mais en tout cas dans mon cas, la majorite etait apparemment (je n’ai pas demande de papiers d’identite bien sur) etrangere aux moeurs francaises, par le language et la pratique.
      Et je ne fais pas de fixette


  • #1591477

    Moi, je ne suis pas d’accord avec le gars en short... tout ce qui est dit des hommes est vrai, c’est pas ça le problème... oui, on ne s’intéresse pas vraiment aux prises de têtes des femmes de 2016...

    Pour tout dire, ça nous emmerde les histoires et les problèmes des femmes d’aujourd’hui... On est beaucoup plus intéressé par les rapports sexuels... même que ça nous hypnotise, c’est le singe en nous qui dirige...
    Mais on fait des efforts, on essaie de bien faire... le problème c’est que ça ne suffit jamais.... alors là on commence à comprendre pourquoi durant tant de temps et dans tant d’endroits du monde, les hommes ont serré la vis à leurs femmes.... parce que lorsque c’est elles qui décident, ça nous emmerde... la vie devient un enfer...

    Je ne dis pas qu’elles sont pires que nous... je dis juste qu’elles ne sont pas mieux et que surtout on ne vit pas dans le même monde, qu’on ne voit pas les choses de la même façon, on n’a pas les mêmes envies... et que ça ne changera jamais... les hommes et les femmes ne s’entendront jamais... et faire croire que si ça ne va pas c’est parce que nos sociétés sont arriérées, c’est un mensonge.... ça ne va pas parce que les hommes et les femmes sont condamnés à vivre ensemble alors qu’ils ne s’entendent pas... et qu’il faut en dernière instance, qu’il y en ait un qui décide pour les deux... si c’est l’homme qui décide, c’est la femme qui subira et si c’est la femme, ce sera l’homme qui en chiera...

    Moi perso, j’ai arrêté de faire plaisir aux femmes, ça ne sert à rien, ça ne s’arrête jamais, et ça ne les rend pas plus agréables ni heureuses... l’époque est à la névrose et finalement, une femme préfèrera toujours être menée par son mec plutôt que par ses névroses.... parce qu’au moins, dans le 1er cas, elle pourra se plaindre de son mari... alors que dans le second, elle ne pourra s’en prendre qu’à elle-même et ça c’est l’enfer...

    Alors oui, les hommes souvent sont menteurs, bêtes, méchants, peureux, agressifs, j’en passe et des meilleurs... mais les femmes c’est pareil... c’est l’humanité qui est comme ça... on a peur et on n’est pas bien brillant... la vie c’est un truc difficile à avaler... et on est pas outillé pour... pas plus les hommes que les femmes...
    L’injustice est partout et l’on ne trouve pas de solution pour satisfaire tout le monde...

    Laissez parler les féministes, si ça leur fait du bien... moi je ne les entends pas... je ne les fréquente pas et je n’écoute pas les médias...

     

    • #1591633
      le 02/11/2016 par francedebout
      Hystérie féministe : un Québecois réagit

      Bien vrai !


    • #1591653

      Tout ce qui est dit des hommes...par les féministes (parce que c’est un peu l’objet de sa vidéo) serait vrai ? Il est dit que les hommes propages la culture du viol, que les hommes eux mêmes sont des prédateurs potentiels (entendre par là que si on t’enferme dans un ascenseur et qu’il n’y a personne autour tu succomberais a tes instincts primitifs), que tous les hommes passent leur temps à agresser les femmes à travers x et y compliments/blagues etc (regarde la fin de la vidéo et choisit la vidéo en noir et blanc pour comprendre l’hystérie en cours). Bref, être contre ce que dit le monsieur en short c’est ne pas voir de problème avec le féminisme en 2016 et accessoirement ses dérives comme l’histoire du lycée à La Rochelle avec ses 539 élèves violeurs potentiels parce qu’ils sont de genre masculin...résultat pratiquement passé sous silence par les médias ? Tests négatifs...même pour les récalcitrants qui ne souhaitait pas participer par principe et a qui on a mis une pression massive (dont le juge qui est une femme il me semble)...

      Tout va bien madame la marquise.


    • #1591801
      le 02/11/2016 par Giustizia
      Hystérie féministe : un Québecois réagit

      @ Al : bien vrai, aussi. Mon mari dit souvent qu’une femme qui dirige le couple ou une femme seule n’a pas de (bon) gouvernail, ça ne plaira pas aux féministes mais c’est vrai.


  • #1591508

    Tout un programme chez les féministes à la Fourest : Diviser pour régner. Les sexes sont complémentaires depuis la nuit des temps. L’idiotie est que l’on appelle progrès social et sociétal le fait de les mettre en concurrence.
    La culture du viol c’est les pubs insupportables où la femme est considérée comme un objet, les magazines pour femmes qui formatent des consommatrices frustrées, la marchandisation des enfants avec la GPA, la théorie du genre qui produit des psychopathes à la sexualité débridée et violente.
    Comme dans d’autres domaines ce sont les responsables aux commandes de cette culture matérialiste et pornographique qui jouissent d’une impunité éternelle ; Il s’agit pourtant d’un viol psychique dramatique car avec consentement des victimes.

     

    • #1591576
      le 01/11/2016 par ptitblanc
      Hystérie féministe : un Québecois réagit

      Bien d’accord avec vous !
      Par ailleurs, j’ai souvent pensé que la pornographie avait probablement joué un rôle
      prépondérant dans l’explosion de la "guerre des sexes" contemporaine.
      Je suis certains que beaucoup de jeunes filles deviennent hystériquement féministes
      après avoir subi un certain nombre de "mufleries" de la part des hommes qui aujourd’hui, du
      fait de la consommation de pornographie, sont incités à considérer les jeunes filles
      comme des objets de consommation.
      Ces jeunes filles vont donc naturellement être incitées à éprouver un sentiment de révolte,
      pouvant se traduire par une adhésion à des idées féministes censées les
      défendre.
      Or les idéologues féministes ne s’attaquent pratiquement jamais à la pornographie (voir à quel point le porno est "tendance" dans des revues "de gauche" telles que les inrocks ou vice), mais passent au contraire leur temps à batailler contre les dernières
      survivances de patriarcat, de religion, de morale chrétienne...bref contre toutes les institutions
      qui se faisaient une haute idée de l’honneur et de la dignité des femmes.


    • #1591933

      C’est vrai que je n’avais jamais réellement vu les choses sous cet angle-là. Le culte de la femme-objet via la société de la libéralisation sexuelle a mené à cette frustration de certains hommes, ou plutôt a façonné la prédation de certains hommes ou encore des gens qui ne sont pas forcément dans la culture de la "femme libérée" poussent ces femmes à qui ont a mis non sans mal dans le crâne que l’homme est un salaud, l’homme est un bourreau, l’homme est à abattre, Ce même féminisme qui en luttant contre le harcèlement et amalgamant vont tuer tout désir de deux êtres de s’unir devant Dieu. Le féminisme et certaines femmes sont clairement un cancer pour l’homme, pour l’humanité mais aussi pour la femme elle-même, car ne nous y trompons pas, c’est bien le féminisme qui a isolé la femme.


  • #1591553

    J’ai voulu voir qui était cette Anne-France Goldwater.

    Youtube/ Denis Coderre répond à Anne France Goldwater / 0.57

    Un petit regard à l’arrière plan...

     

  • #1591609

    Je comprend exactement ce qu’il dit le mec. Et quand il dit hystérie dans ce coin le mot est petit. si tu oses publiquement dire "j’aime trump il a eue des propos privés de vestiaire d’un homme qui aime le rapport intime avec la gente féminine". Une majorité de 16-25 ans soutenue par une minorité de "folles" te tombent sur la gueule pratique style sjw(enquete-harcelement facebook-etc).


  • #1591617
    le 02/11/2016 par Gilles Chapdelaine
    Hystérie féministe : un Québecois réagit

    Je suis bien d’accord, au québec il n’y a jamais eu de culture du viol. Nous avons plutôt une culture de la misandrie fortement alimenté en continue par les féministes extrémistes mâleophobes du culte de la misanderies.


  • #1591681

    Salut à tous !

    Bon dans un premier temps soutien au cousin canadien, dans l’ensemble ce qu’il dit est juste.

    Mais, il ne faut pas oublier une chose, et je renvoie vers les explications de l’excellent Francis Cousin ; que dit-il ? pour simplifier, qu’il y a chez les populations d’origine européennes, un potentiel à envoyer chier les pouvoirs qui veulent s’imposer. (cf les jacqueries, les luddites, les canuts, FC explique tout ça très bien dans ses interventions).
    Cette potentialité de se dresser contre les pouvoirs, existe nettement moins chez les autres populations.
    Donc l’ennemi pour nos élites, sont avant tout les populations de cette origine européenne (et les canadiens en sont), donc un des objectifs principaux, et de les affaiblir en effectifs !
    Ils ont déjà prévu et intégré, que ces populations doivent être remplacées !

    Bon, si on se place dans la pure hypothèse qu’il y aurait un truc de génétique là-dedans, il faudra donc que se patrimoine génétique soit affaibli, jusqu’à disparaître !
    Donc pour ça, il faut limiter la rencontre des individus possédant ce patrimoine génétique, et ainsi éviter qu’ils procréent et ransmettent !

    Et rien de tel que de "monter" les femmes de cette engeance, contre les hommes de la même engeance (songez au témoignage transmis par E&R il y a quelques semaines, sur cette femme "allemande d’origine turque", qui ne voulait pas dénoncer son viol par des envahisseurs/migrants, pour ne pas donner des billes aux anti-migrants....par contre, si le violeur avait été Gunther avec ses yaux bleus et ses cheveux blonds, là il aurait été dénoncé) : je pense que le fait d’attiser un féminisme extrémiste chez les caucasiens, a deux objectifs : rendre les caucasiennes improductives d’enfants caucasiens, et deuxième objectif, favoriser le métissage, car le caucasien moyen sera alors tenté par une femme d’un autre continent ( faut quand même avouer que bon nombre de caucasiennes snt purement invivables), et ainsi produira unne descendance métissé, ce qui est bon pour le système !
    De l’autre côté, la caucasienne programmée féminisme et droits de l’home, se tournera vers un mâle importée, et le résultat sera idem !

    Bon cette hypothèse vaut ce qu’elle vaut, mais quand on y réfléchit, c’est logique non ?

    Adishatz

    H/

     

    • #1592045

      Tout juste August ! Vous avez compris comment ça marche. En effet, les guerres dites de religions (et autres risk inter-ethniques) ne sont que des façades à des conflits dévelopé sur du racial déguisé.
      La raçe souveraine actuelle (contrôle système monétaire globalisé) use des contradictions religieuses culturelles et des politiques politiciennes pour diminuer les raçes adverses.

      Avant Nuremberg, employer le mot Aryen était un standard. Un fait biologique et historique. Pour détruire une race, il faut affaiblir discrêtement le mâle et séduire la female avec du blink - Ô jolie miroir... qui est la plus.. etc...)

      La femme allemande fut la première corrompue par le tout commercial. Puis tout l’Est. Elles n’avaient finalement plus d’autre choix. Le Père, son symbôle, détruit.

      Beaucoup de blancs ont quitté l’europe pour survivre, en effet, la femme blanche c’est embrasé dans le coupage de couille endiablé... Gardiennes du frigot et bénéficiaires de la nouvelle morale internationale kosher, la grande victimisation des faibles... la pauvre femme gardienne du bien et surtout, du porte monnaies...enfin libéré des responsabilités intemporaires.

      C’est mal écrit, certes, ceci ne sera pas publié, mais tout concorde parfaitement.

      Le diable vit dans les femmes perdues et ses progénitures, l’homme féminisé, dégénéré, faible. Cf bhl et la racaille de l’avant garde...


  • #1591696

    Il a tout bon sauf sur l’exemple de l’Iran .

     

    • #1592197
      le 02/11/2016 par Ostie de Calice
      Hystérie féministe : un Québecois réagit

      Tout à fait. En même temps, quand on connaît les canadiens... Ils sont amicaux et attachants mais bon, la culture générale ou la géopolitique, c’est pas trop leur truc. Ils se font ruiner le cerveau par les médias sur tous les plans. Pire qu’en France. Quant au lobby féministe au Canada...il faut le vivre sur place pour se faire une idée de leur influence maraboutique sur les esprits en général et les institutions judiciaires.


  • #1591703

    Quand la Golwater parle des hommes, il faut préciser, elle ne parle que des hommes blancs évidemment. Vacancière en Jamaïque avec payé par le mari pour celle là, si vous voyez ce que je veux dire.


  • #1591756

    D’après les nombreux articles canadiens et les groupes facebooks que je me permets de lire assez assidument, je peux vous dire que la France à côté c’est encore le patriarcat.
    L’Amérique c’est l’avenir de l’Europe dans quelques années en fait.


  • #1591916
    le 02/11/2016 par super repentant
    Hystérie féministe : un Québecois réagit

    "Des che Guevara avec un vagin" : j’aime beaucoup l’esprit québécois, surtout avec une verve pareille !
    Une bien belle contrée, ou l’on sait aussi polémiquer, qui a donné de grands chanteurs, du sirop d’érable (...mais on ne parlera pas des films de xavier Dolan, j’évite toujours les sujets qui fâchent...)


  • #1592027
    le 02/11/2016 par Alpiniste en herbe
    Hystérie féministe : un Québecois réagit

    Il en va du féminisme comme de toutes les postures contre-nature, le jour où l’on croise des contre exemples probants on comprend combien tout cela n’est que du flan.
    Ma chérie qui a repris des études sur le tard afin de privilégier sa vie de femme (et de mère), a été surprise de voir combien certains profs (pas tous) mettaient en avant la réussite de leurs étudiantes de sexe féminin. Pa franchement la sienne vu qu’ elle s’est pas prise au sérieux sur les bancs de la fac, même si elle en a profité pour gagner en autonomie. Elle est ravie et sans complexes face à ses "amies" féministes et femmes battantes qui jaugent tout ce qui bouge et se font des comptes-rendus sur leurs compte-rendus (c’est du vécu).
    En tout cas perso ma chérie je la trouve chouette et bien dans ses baskets (quand elle en porte).


  • #1592076

    C’est la tendance américaine du "Social Justice Warrior" (SJW), qui arrive en force en France, surtout via les réseaux sociaux, mais aussi avec une base militante encore marginale mais de plus en plus influente.

    Le principe : Tout homme est un dominant, tout hétéro est un dominant, tout blanc est un dominant. Par opposition, toute personne qui n’appartient à ces catégories est dominée. Si tu es un homme (ou une femme) qui vit parfaitement bien d’être une homme (ou une femme) hétéro, tu es "cis-genre".

    Mais ce n’est pas si simple, il y a le concept d’intersectionnalité.

    C’est-à-dire : Un homme blanc domine une femme blanche. Mais la femme blanche domine la femme noire. Qui elle-même domine la personne "transgenre". Donc attention, si tu es une femme blanche, tu ne peux pas donner ton avis face à une femme noire, tu n’es pas réellement concernée. C’est le terme : Il y a les "concernés" et les "non concernés".

    Le "mâle blanc hétéro cisgenre" n’est concerné par rien. Il n’a pas à donner son avis sur les rapports hommes/femmes pas plus que sur le racisme. C’est un privilégié. Un chômeur blanc est privilégié face à une employée de banque noire. La question du statut social n’entre quasiment pas en ligne de compte.

    Tout est discrimination : La grammaire française est discriminante. L’Histoire de France est discriminante. Le genre "assigné" (c’est le terme utilisé par les "social justice warriors") à la naissance sous prétexte qu’on a un pénis ou un vagin est discriminant (on ne devrait pas décréter qu’un garçon est un garçon avant qu’il le décide lui-même).

    La riposte se fait à base de "Check Your Privilege", de "male tears" de "white tears" condescendants ou agressifs dés que vous émettrez un avis contradictoire face à ces militants.


  • #1592078

    Monsieur ...pourquoi l’Iran..plutôt l’Arabie saoudite...ou aux usa où on trouve des femmes sdf dans les rues.(chez nous aussi) ...ils me semble que c’est un peu plus violent que de cacher une partie de ses cheveux...sinon il a raison à 100 pour cent...


  • #1593178

    Je suis d’accord a propos de la psychose et de la caste des feministes enragees et leur "pseudo combat pour l’egalite". Ca se resume simplement, oui pour l’egalite des droits du citoyen, non pour une confusion des sexes. Un homme n’a pas pas le droit d’etre enceinte il ne peut pas point, c’est la nature. La nature ne decide pas du droit de vote ou du montant des salaires.
    Cela dit il y a une realite, c’est qu’une grande majorite de mon entourage feminin moi y compris a deja ete sujet a des agressions masculine a caractere sexuel. Sans forcement parler uniquement de viol au sens juridique du terme c’est a dire lorsqu’il y a penetration dans un des orifices. C’est un reel constat. Apres je ne parlerai pas des carecteristiques majoritaires de ces agresseurs, c’est un autre debat.
    En tout cas ca ne sert a rien d’essayer de creer une scission entre les sexes, nous sommes complementaires et les femmes ont toujours eut besoin des hommes dans les rapports de forces.Nous proccreons ensemble dans le but commun de la survie de l’espece, la femme porte l’enfant et l’homme les protege (parfois d’autres hommes).

    Je suis desolee pour les accents mais je suis sur un clavier tcheque.


Commentaires suivants