Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
            Contact | Forum | Boutique | Atelier
A A A
imprimer

La Controverse de Sion

Traduction E&R

On m’a une fois posé cette question pendant un débat télévisé patriote américain. L’hypothèse était que, en tant que Juif*, je pourrais y répondre. Après avoir lu La controverse de Sion, de Douglas Reed, je peux hasarder une réponse.  

Je commence par expliquer mon point de vue. Récemment, j’ai emprunté une vidéo sur le judaïsme à la bibliothèque. Je n’étais pas sûr de ce en quoi les Juifs croient. Je pense que je suis assez typique à cet égard. La vidéo montre comment les Juifs ont été persécutés en Égypte et comment Dieu a puni les Égyptiens. Après quelques minutes, je l’ai éteinte. Il semblait que la religion du peuple juif était le peuple juif. Il n’est pas étonnant que tant de Juifs cherchent un sens religieux ailleurs.  

Mes parents étaient des Polonais qui ont survécu à la guerre en se faisant passer pour des catholiques. Après avoir immigré au Canada, ils ont juste voulu s’assimiler. Ils ont donné à leurs enfants des prénoms anglicisés. Papa a flirté avec les Unitariens. Maman disait la prière le jour du sabbat. À l’exception de la visite à la synagogue deux fois par an, c’est tout. La religion est notre lien avec l’éternité. Grandir sans elle revenait à grandir dans le vide.

Au début, j’ai cherché mon « identité » en termes de communauté. Je suis devenu un nationaliste canadien, puis un sioniste. En 1972, à l’âge de 22 ans, j’ai essayé de « faire mon aliya » (immigrer en Israël), mais cette expérience m’a fait réaliser que je ne pouvais pas sacrifier ma liberté individuelle pour celle d’une « communauté ».  

Par exemple, un jour, je ramassais des oranges sur un arbre dans un kibboutz. Ma radio était sur le terrain, réglée sur la BBC. Quelqu’un est venu, a changé la station, et s’en est allé. J’ai quitté le kibboutz pour me rendre à Jérusalem, mais l’attitude était la même. Israël semblait dévorer ses citoyens. Israël avait beaucoup de qualités attachantes, mais je n’ai pas trouvé d’esprit de fraternité dans la vie quotidienne. Israël semble plus une société ou « l’homme est un loup pour l’homme » que le Canada. Je rentrai chez moi, en me considérant quand même comme un sioniste.

Le livre de Douglas Reed La Controverse de Sion (achevé en 1956, mais publié en 1978), m’a aidé à comprendre ma réaction ambivalente à la fois au judaïsme et à Israël. Pendant les années 1930, Reed était le correspondent du London Times à Berlin, Vienne et Budapest. Il a accompagné Anthony Eden à Moscou en 1935. Lorsque ses avertissements à propos des intentions guerrières d’Hitler n’ont pas été publiés, il a quitté le journal pour rechercher les intentions cachées.

Le titre du livre de Reed se réfère à une vieille « controverse » entre les Juifs qui croient en un Dieu d’amour et ceux qui ont l’image d’un Dieu méchant et tyrannique. Selon Reed, la « Maison de Joseph » croyait que le principe divin était l’amour et la fraternité universelle. Ces Juifs avaient tendance à s’identifier avec leurs voisins non-Juifs et à consacrer leurs énergies à l’amélioration de l’humanité.  

D’autre part, les « Lévites » défendaient la vision d’un Dieu capricieux vengeur (Moloch) qui demandait à ses disciples de s’isoler (« peuple élu ») et d’obéir à une loi arbitraire. Obéir au Seigneur et accomplir l’hégémonie sur les Gentils étaient synonyme. Si les Lévites n’obéissaient pas, ils seraient persécutés. S’ils le faisaient, ils détruiraient les nations et régneraient sur la terre. La persécution, la vengeance et la destruction, faisaient partie intégrante de leur identité.

Reed cite le Deutéronome comme exemple : « Aujourd’hui je commencerai à répandre la crainte et la terreur de ton nom sur les peuples qui sont sous tous les cieux... lorsque l’Éternel, ton Dieu, te les aura livrées et que tu les auras battues, tu les dévoueras par interdit, tu ne traiteras point d’alliance avec elles, et tu ne leur feras point grâce... Car tu es un peuple saint pour l’Éternel, ton Dieu ; l’Éternel, ton Dieu, t’a choisi, pour que tu fusses un peuple qui lui appartînt entre tous les peuples qui sont sur la face de la terre... »

Selon Reed : « Ainsi, les prêtres nomades ont détourné un petit peuple captif loin de l’idée grandissante d’un Dieu de tous les hommes, pour rétablir une divinité tribale sanguinaire ainsi qu’une loi raciale, et pour envoyer les adeptes de cette croyance sur leur chemin à travers les siècles avec une mission destructrice ... La fin étant le couronnement triomphant à Jérusalem quand la domination du monde sera établie sur les ruines des nations et de leurs royaumes. »  

L’Ancien Testament contient à la fois l’image de haine et d’amour de Dieu, ce qui est très déroutant. Jésus défendait l’image d’amour et dénonçait les prêtres qui faisaient des lois arbitraires au nom d’un dieu tyrannique. Retour 2 500 ans en arrière. Les Juifs de la Maison de Joseph étaient satisfaits de s’assimiler. Les [descendants des] Lévites, centrés en Russie, ne l’étaient pas. Vers 1850, Reed estime qu’ils se sont emparés de la « conspiration des Illuminatis » qui a finalement contrôlé le communisme (et éventuellement le sionisme.)   Winston Churchill a décrit cette conspiration dans : « A Struggle for the Soul of the Jewish People », (1920). Il fait la distinction entre les Juifs « nationaux » (Maison de Joseph) et « internationaux » (Lévi) : « Ce mouvement parmi les Juifs [internationaux] n’est pas nouveau. Depuis les jours de Spartacus-Weishaupt [fondateur des Illuminatis] à ceux de Karl Marx, en passant par Trotsky (Russie), Bea Kun (Hongrie), Rosa Luxembourg (Allemagne) et Emma Goldman (États-Unis), cette conspiration dans le monde entier pour le renversement de la civilisation et pour la reconstitution de la société sur la base de l’arrêt du développement, de la malveillance envieuse, et de l’impossible égalité n’a cessé de croître.  »

http://www.corax.org/revisionism/do...

Reed décrit comment le sionisme et le Nouvel Ordre Mondial ont pris le contrôle de l’Angleterre pendant la Première Guerre mondiale. Chaim Weizmann, leader sioniste, a fait pression sur le Premier ministre Herbert Asquith et sur le chef de l’armée sir William Robertson afin de détourner les soldats du front de l’Ouest pour la conquête de la Palestine. Lorsque les dirigeants britanniques objectèrent, Weizmann utilisa l’argent et le contrôle de la presse pour installer Lloyd George et sir Henry Wilson à leurs places.

Plus d’un million d’hommes ont ensuite été détournés vers le Moyen-Orient. La Palestine a été conquise et promise aux sionistes dans une lettre à lord Rothschild en novembre 1917 (la déclaration Balfour). Au cours de la même semaine, les bolcheviks prirent le pouvoir à Moscou. Les soldats américains ont remplacé les troupes britanniques sur le front occidental. Le complot tournait à plein régime. Les autres personnes dans le gouvernement pro-sioniste de Lloyd George – lord Milner, Philip Kerr (et plus tard lord Lothian), Robert Cecil – étaient tous des membres de la « Round Table », la société secrète de Cecil Rhode dédiée à un gouvernement mondial.  

Écoutez ce que dit Weizmann dans son autobiographie Trial and Error à propos de Robert Cecil : « Pour lui, le rétablissement d’une patrie juive en Palestine ainsi que l’organisation du monde en une grande fédération étaient des caractéristiques complémentaires de la prochaine étape dans le gestion des affaires humaines ... » (Reed).

  Comment les sionistes font-ils cause commune avec les aristocrates britanniques ?  

Les aristocrates étaient actionnaires de la Banque d’Angleterre avec les Rothschild. Les banquiers centraux voulaient un Nouvel Ordre Mondial (NOM) pour protéger ce monopole qui leur permet de facturer des milliards d’intérêts pour de l’argent qu’ils créent à partir de rien. Les banquiers et les entreprises alliées consolident un système mondial de privilèges et d’oppressions. Ils ont trompé les juifs athées, le produit de la tradition lévite primitive stérile, avec des promesses d’un « meilleur des mondes » égalitaire ou d’un « foyer national ». Reed apporte les preuves, à partir de chroniques et de biographies, que les banquiers internationaux et leurs alliés ont utilisé les communistes et les sionistes (les Juifs et les Gentils), pour contrôler la politique britannique, américaine et mondiale depuis la Première Guerre mondiale.

  Retour en arrière sur l’attaque projetée contre l’Irak

Compte tenu de la perspective de Douglas Reed, Israël a sans doute un rôle secret dans l’étrange NOM des banquiers. Israël sera le siège d’un gouvernement et d’une religion mondiale et aidera à « convertir » les musulmans à des manières « modernes ». Les Américains et les Israéliens, et d’ailleurs le monde entier, sont les otages de fanatiques qui adorent Moloch et créent une tyrannie orwellienne gouvernée par quelques « élus ». Est-ce juif ? Beaucoup de Juifs abusés ou opportunistes en font partie. Ainsi que de nombreux gentils. Les propriétaires des banques centrales et des sociétés alliées sont à la fois juifs et non-juifs.

La véritable tradition juive, comme le christianisme et l’islam, croit que Dieu est synonyme d’amour, de vérité et de justice. Comme moi, la plupart des Juifs s’identifient à la cause de l’humanité. Dieu est la seule réalité. Aucune puissance de ce monde ne changera jamais cela.

*L’auteur, Henry Makow, est un écrivain canadien, auteur d’ouvrages sur le cartel bancaire et le Mondialisme.

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont maintenant désactivés



35 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #283274
    le 14/12/2012 par Barnocode
    La Controverse de Sion

    Il manque la question initiale : Est ce que la conspiration est juive ?

    L’article commence par "on m’a souvent posé la question" sans que cette question n’apparaisse. Il faut se référer à l’article original pour trouver dans le titre complet :

    "Is the Conspiracy Jewish ? - The Controversy Of Zion"

     

    • #283390
      le 14/12/2012 par KarG
      La Controverse de Sion

      Justement, c’est ça la controverse de Sion, et c’est un sujet sur lequel se sont penchés plusieurs rabbins, c’est pas demain matin qu’on le saura... Et Reed nous laisse aussi à notre appréciation personnelle comme un bon film psycho.


  • #283280
    le 14/12/2012 par Mike
    La Controverse de Sion

    "Israël sera le siège d’un gouvernement et d’une religion mondiale et aidera à « convertir » les musulmans à des manières « modernes »."

    On sait que les organismes internationaux et certains pays édictent de plus en plus des chartes de valeurs sur les bases des lois noachides (un judaïsme light pour les non-juifs). Ce sera probablement l’islam, qui est déjà un judaïsme light (hallal : cacherout simplifiée, bite coupée, pas de porc sinon tu vas en enfer, copie de la charia sur le lévitique...)

     

    • #283450
      le 14/12/2012 par Mohamed
      La Controverse de Sion

      N’importe quoi ! Tes écris sur l’Islam comme étant un copie du Judaïsme prouve ta totale ignorance de ce qu’est l’Islam. sincèrement si c’est pour vomir autant de niaiserie et d’approximation fait nous une dieudo : Ferme la à tout jamais !


    • #283557
      le 14/12/2012 par idealist68
      La Controverse de Sion

      ferme là à tout jamais... ton ignorance se voit à des km !


  • #283295
    le 14/12/2012 par henri robert
    La Controverse de Sion

    Henry Makow vient d’être traduit en français en exclusivité :

    http://www.amazon.fr/Illuminati-Cul...

    Pour un aperçu de ses brillants articles :

    http://henrymakow.wordpress.com/


  • #283313
    le 14/12/2012 par Thomas M.
    La Controverse de Sion

    Le grand projet pour Israel, pourquoi Israël et j’en passe, aucune explication ne me convainc. Sur l’émission radio du Dr. Duke, un intervenant disait qu’Israël est le centre du monde, le point capital à contrôler. Cela ne me convainc non plus pas, mais j’ai la forte conviction que le NOM a une structure majoritairement tribale ; on ne sait pas non plus combien de frankistes, combien de zabataiste ou de marranes sont inclus là-dedans tout en se faisant passer pour des "gentils". Cela fait des siècles qu’ils masquent les traces, trafiquent l’Histoire, qu’ils sautent sur les occasions et qu’ils concluent des alliances avec des gens qui n’ont rien à voir aux premiers abords.

    Israël, fait aussi ressortir la réalité juive au grand jour, c’est plutôt un fardeau de ce coté-là. C’est assez étrange qu’ils y tiennent tant, sauf si autre chose s’y cache. Faire de Jérusalem la capitale du monde, c’est ridicule du point de vue pratique, ce n’est absolument pas nécessaire d’en faire la capitale, c’est plutôt une gaminerie. Israël état juif, c’est soit un signe qu’ils sont pilotés par une force extérieur (un petit groupe ou satan), soit qu’Israël a un secret inconnu de nous. Une structure mondialiste aussi puissante ne peut pas risquer de se révéler pour un caprice symbolique et prématuré du genre - en effet, pourquoi ne pas s’en emparer après avoir conquis le monde sous un seul gouvernement-.

    Quoiqu’il en soit, j’ai le sentiment que cet article nous dévie un peu de la dimension réellement tribale du NOM.


  • #283325
    le 14/12/2012 par skawiwen
    La Controverse de Sion

    il est rangé avec les 2 tomes "2 siècles ensemble" d’ Alexandre Soljenitsyne , pour comprendre la révolution russe , les 2 grandes guerres , et la suite à venir , tout y est cohérent et largement documenté.
    Très bien traduit et aisé à lire ... mais 700 pages.


  • #283332
    le 14/12/2012 par KarG
    La Controverse de Sion

    C’est beau. Je suis en train de lire ce livre, et je trouve qu’il manque un peu de sources, notamment au sujet de Marx mais bon... Ça ne remet pas en cause l’essentiel.


  • #283338
    le 14/12/2012 par seber
    La Controverse de Sion

    Tout converge et tout s’éclaire. L’apothéose ne peut plus être très loin.
    Au passage, une réflexion : ceux qui s’affirment athées (en réalité des anti-religion primaires) sont en fait les vrais antisémites, la religion juive étant la première religion monothéiste avec tous les défauts décrits synthétiquement dans cet article. Ils défendent sans le savoir Moloch. La laïcité n’est qu’un concept servant d’emballage présentable de pseudo-neutralité, un concept vide de neutralité par le vide. Comme chacun sait, la nature a horreur du vide. La salsa du démon...

     

    • #283562
      le 14/12/2012 par cerebrum
      La Controverse de Sion

      "la religion juive étant la première religion monothéiste". C’est faux. Le premier monothéisme était égyptien, et d’autre part les Hébreux n’étaient pas monothéistes mais monolâtres. Ce qui est absolument différent. D’ailleurs longtemps Yahweh avait une épouse, comme beaucoup d’autres dieux de l’Antiquité, nommée Asherah. Yahweh n’était qu’un dieu parmi tous les dieux, mais il était, selon la mythologie hébraïque, le seul dieu des Hébreux. C’est à dire que Yahweh n’était pas "Dieu", mais simplement le dieu d’un petit peuple, parmi tant d’autres.


    • #283728
      le 15/12/2012 par seber
      La Controverse de Sion

      @ cerebrum,
      Tiens donc, on en apprend tous les jours.


    • #283751
      le 15/12/2012 par zizanie
      La Controverse de Sion

      je vous propose l’oeuvre d’Epiphanius qui rejoint la thèse de Douglas Reed concernant les racines analogues du communisme et du capitalisme :

      Maçonnerie et sectes secrètes, d’Epiphanius ! A vous procurer d’URGENCE !


    • #283756
      le 15/12/2012 par Amendis
      La Controverse de Sion

      Je ne comprends pas vraiment votre commentaire en fait.
      Je me considère athée, ne croyant pas en une quelconque divinité, mais je suis pourtant tolérant envers ceux qui ont une foi religieuse.
      Si on est athée, on est diabolique, et on ne peut concevoir aucun sens moral de ceux dictés dans les religions ?
      Je trouve ça un peu réduit comme raisonnement.
      Je ne vois pas pourquoi vous parlez de "neutralité" non plus.. On a bien le droit de ne pas être croyant, de ne pas accorder d’intérêt particulier pour tout ce qui est religion, de laisser croire ceux qui veulent y croire en toute légitimité.
      Attention de ne pas jouer les fanatiques de votre côté aussi !


    • #284121
      le 15/12/2012 par dédé75
      La Controverse de Sion

      Quel rapport entre athéisme et laïcité ? De plus comprenez une bonne fois pour toute que si N.O.M. il y a alors ce sera l’œuvre de croyants, francs-maçons inclus, et non d’athées. Un athée véritable ne peut pas être franc-maçon.

      Sur le dollar on ne trouve pas seulement des symboles maçonniques mais aussi "in God we trust"...


  • #283371
    le 14/12/2012 par anonyme
    La Controverse de Sion

    Cette histoire de juif adorateur de Moloch a fait l’objet d’un livre intitulé Du Molochisme juif écrit par Gustave Tridon, qui était membre de la commune de Paris et était proche d’Auguste Blanqui.
    http://gallica.bnf.fr/ark :/12148/bp...

     

    • #283499
      le 14/12/2012 par chris de beaumesdevenise
      La Controverse de Sion

      merci pour ce livre en pdf ,qui, bien que d’une lecture mal aisé ,me laisse a croire qu’il fourmille d’infos ...
      En plus lire un livre de 1884 a quelque chose qui me procure une grande joie ...
      Oui,je suis comme ça,j’aime les vielles pages .. mon esprit voyage jusque cette époque et je vois les connexions avec la notre ... il n’y a rien que je trouve plus stimulant intellectuellement parlant ;)


  • #283460
    le 14/12/2012 par anonyme
    La Controverse de Sion

    S’il est incontestable que Douglas Reed a produit un remarquable travail d’investigation et
    d’érudition sur les mutations religieuses imposées par des prêtres psychopates sur un
    petit peuple au demeurant paisible,il est peut-être vain de se focaliser uniquement sur
    l’aspect "juif"du problème.Un auteur américain que je viens de découvrir plonge plus
    profondement dans l’histoire et donne une autre interprétation de ces mutations en se
    référant aux textes gnostiques "Les codex de Nag Hammadi" entres autres,et nous fait
    entrevoir une vision poético-mystique de nos lointains ancêtres quant à l’origine du "mal".
    "Au 7eme siècle avant notre ère,une entité extraterreste de passage,appelée Yahvé-mais
    que les gnostiques paiens appelaient Yaldabaoth,le démiurge,le dieu dément-proclama
    du haut de son chariot de feu :"Détruis tout ce qui vit sous l’arbre vert"(Deutéronome).
    En ce début de 21ème siècle,la théologie de l’annihilation peut se targuer d’une mission
    presque accomplie:l’agriculture toxique et l’industrie ont transformé une grande partie
    de la planète en une poubelle cancérigène,la biosphère s’étiole,les grandes forêts ont été
    coupées,la biodiversité est éradiquée,les richesses planétaires ont été pillées,les peuples
    Premiers et indigènes ont été massacrés et l’humanité se meurt empoisonnée
    physiquement et psychiquement". JOHN LASH "La passion de la terre-traité d’écologie
    sacrée" Trad.Dominique Guillet.
    Cet auteur renverse totalement l’idée selon laquelle les religions luttent entre elles.
    Elles ne font qu’accomplir un dessein "cosmique" contraire aux intérêts de l’humanité.
    Les "Juifs" ne sont qu’un outil puissant et terrifiant d’opression mais ils cachent quelque
    chose derrière ou au-dessus d’eux de bien plus inquiétant.


  • #283463
    le 14/12/2012 par chris de beaumesdevenise
    La Controverse de Sion

    Il me reste quelques dizaines de pages pour finir ce livre ...
    Sans rire ,et pourtant j’en ai lu des bouquins,mais ma compréhension du monde et d’une certaine "judaïté" omniprésente a fait ce que les physiciens appel "un bon quantique" !!!
    Ce livre est ,j’allais dire "peut-être" mais non,un des livres les plus important que j’ai jamais lu...

    Et dire que j’ai hésité a l’acheter ....


  • #283465
    le 14/12/2012 par nichiren
    La Controverse de Sion

    je vais finir par lire Douglas Reed pour me faire une opinion car là :
    "Les Juifs de la Maison de Joseph étaient satisfaits de s’assimiler. Les [descendants des] Lévites, centrés en Russie, ne l’étaient pas. Vers 1850, Reed estime qu’ils se sont emparés de la « conspiration des Illuminatis » qui a finalement contrôlé le communisme (et éventuellement le sionisme.) "
    désolé je trouve cela obscur, on n’a plus de trace des Illumninatis depuis la Revolution française, par contre ce sont bien les idées des Lumières du XVIIIè qui les irriguent toutes globalement,pas besoin de se faire peur avec des organisations occultes
    de plus c’est la première fois que j’entend parler des juifs de la Maison de Joseph, affaire à suivre...


  • #283471
    le 14/12/2012 par le grenoblois
    La Controverse de Sion

    Au sujet des sources de Douglas Reed, il y a... Robert Wilton... qui a écrit sur la révolution russe et l’assassinat des Romanov... Les derniers jours des Romanov... Wilton qui était sur place, adjoint du juge chargé de l’enquête pour le compte des Blancs, et qui a dénoué un certain fil... Reed le cite assez...

    Il vient d’être réédité... On le trouve sur ebay :)


  • #283536
    le 14/12/2012 par Melyzandra
    La Controverse de Sion

    Un rabbin dit la vérité :

    http://youtu.be/345-cZGpyB4

     

    • #283586
      le 14/12/2012 par nichiren
      La Controverse de Sion

      pourquoi E&R ne passe jamais la parole des rabbins antisionistes ?
      à écouter ! le rabbin parle de sa fidélité à la Torah (et non au Talmud). C’est elle qui lui permet d’être ce qu’il est, c’est un gentil message pour Soral pour nuancer sa relation à la Torah
      de la part d’un catholique traditionnel , nul n’est parfait


    • #283639
      le 14/12/2012 par bb46.6
      La Controverse de Sion

      si le Sionisme est inventé pour degouter les hommes des Juifs ,je me demande si le but n’est pas notoirement atteint .
      bravo à ...mais au fait qui féliciter ?


  • #283561
    le 14/12/2012 par YuL
    La Controverse de Sion

    Moi j’aimerai bien qu’on nous traduise les écrits de Jack Bernstein The life of an american jew in racist marxist Israel et My Farewell to Israel

    c’est vraiment détonant, Jack Bernstein est un juif américain ashkénaze qui est parti vivre en Israël au début des années 1970, là-bas il s’est marié avec une séfarade on lui a alors fait vivre le vrai racisme, un racisme qu’il dit n’avoir jamais connu aux US...
    Un des trucs qui m’a le plus frappé (lu ici) c’est quand il parle du triangle New-York/Moscou/Tel-Aviv en gros il dit qu’en plus de dominer totalement la politique étrangère US, les sionistes ont conclu un accord avec Moscou de telle sorte que, je cite :
    <<
    Representing Israel, Ambassador Golda Meir, a Bolshevik Jewess, met with two representatives of the Soviet Union : Kaganovich, a Bolshevik Jew and Stalin who had married a Bolshevik Jewess. They made a secret agreement — a pact.
    [...]
    SOVIET UNION’S PART OF THE PACT WAS :
    The Soviets would institute a pro-Arab policy solely as a camouflage for its true intention, which was to furnish aid to the Arabs, but never enough to enable the Arabs to destroy Israel.
    The Soviets would open the gates of Soviet satellite countries to Jewish immigration to Israel. Should this be insufficient, Soviet Russia then would open its own gates to immigration.
    The Soviets would absolutely guarantee the security of Israel.
    >>

    En gros ça dit que
    - Golda Meir "une juive bolchévique" ambassadrice d’Israël en URSS a conclu un pacte avec Kaganovich "un juif bolchévique" et Staline "marié à une juive bolchévique"
    - En vertu de ce pacte l’URSS devait aider être pro-arabe mais seulement de manière à camoufler ses rélles intentions : aider les arabes sans que jamais cette aide puisse permettre aux arabes d’écraser Israël. L’URSS devait également garantir la sécurité d’Israël.


  • #283646
    le 14/12/2012 par Nicolas T.
    La Controverse de Sion

    Je n’ai pas encore terminé ce livre mais c’est d’un intérêt crucial pour comprendre le monde. Un must-have !


  • #283662
    le 14/12/2012 par Cassandre
    La Controverse de Sion

    Du point de vue eschatologique et suivant les enseignements du vénérable Sheikh Imran Hosein ainsi que des écrits bibliques de l’Apocalypse de Jean et des prophéties de Daniel, la fin du temps des Nations doit s’accomplir et laisser place au projet du Grand Israël. Après 300 ans de domination de la Pax Britannica, 100 ans de la Pax Americana, la transition est en train de s’effectuer vers la Pax Judaïca, qui durera 7 ans (les 7 semaines de Daniel), hégémonie du monde juif dont le point d’orgue sera la venue de leur messie, le Dajjal pour les musulmans ou Antéchrist pour les chrétiens, lui-même de confession juive, qui fera de Jerusalem la capitale mondiale et dont tous les peuples subiront le joug dictatorial. Malheur à ceux qui ne le vénéreront pas, ils seront exterminés (martyrs), les autres seront asservis y compris les juifs. C’est lorsque il se proclamera Dieu lui-même (abomination de la désolation) que paraîtra de nouveau Issa/Jésus pour le liquéfier (du souffle de sa bouche). On appelle cette période la "Grande Tribulation". Alors que faire ? Rester fidèle et confier son âme à Dieu et avoir confiance en Jésus, en ces temps d’apostasie générale, ce sera la résistance face à l’impie, mais les vrais rares chrétiens et musulmans auront à beaucoup souffrir. C’est ce plan démoniaque qui est à l’oeuvre depuis des siècles, mis en pratique par des élites oligarchiques vouant un culte à Lucifer dont il est l’oeuvre et qui arrive bientôt à son aboutissement. Pour situer la période, 2 marqueurs temporels seront visibles, la découverte de l’Arche d’Alliance et la reconstruction du 3e Temple de Salomon (projet en cours). Mon commentaire sera peut-être raillé, tant pis, je n’ai fais que retranscrire des textes auxquels la réalité tend de plus en plus à se conforter. Mais rien n’est définitif, seul Dieu à les clefs. Cassandre.

     

    • #284398
      le 16/12/2012 par Popopodi
      La Controverse de Sion

      "2 marqueurs temporels seront visibles, la découverte de l’Arche d’Alliance (...)"

      C’est dans le bouquin de Imran Hosein ça ? Je l’ai qu’une fois (je l’ai déjà prêté) et je ne m"en souviens pas..
      Sinon c’est quoi ta source ?


  • #283707
    le 15/12/2012 par Hyunckel
    La Controverse de Sion

    Merci de diffuser la vraie source, qui est celle-ci :
    http://www.henrymakow.com/210802.html
    Et non pas Rense, qui n’a fait que relayer l’info.
    Autrement, très bon article de Henry Makow, je vous conseillerai assez pour ceux pouvant se targuer de comprendre l’Anglais (ce qui a l’air d’être de plus en plus rare en France) de lire ses autres articles, notamment ceux sur la femme dans la société capitaliste qui sont révélateurs.


  • #283720
    le 15/12/2012 par tasse de the
    La Controverse de Sion

    didons j’ai trouve’ qq chose d’interessant et je me demande’ si Kontre Kulture pourra faire une re-edition : http://archive.org/details/LeRegneD...
    ca demontre vraiment comment les sionistes font cause commune avec les aristocrates britanniques. un processus d’infiltration par l’argent. il n’y a plus de droit d’auteur car l’ecrivain est mort aux alentours de 1921. Il y a aussi "das dritte reich" mais je n’ai pas trouver la version francophone http://archive.org/details/Germanys... bref apres la premiere guerre mondiale il y avait tout un tas de revolution, reflexion et de demi-chaos qui sont completement CENSURES par les media europeens a cause du chaud-abricot plus la generation "play station". Mon but perso en 2013 c’est de lire le maximum possible et meme d’imprimer des livres directe du Net. et m’instruire plus sur l’islam.

     

    • #283813
      le 15/12/2012 par Sly
      La Controverse de Sion

      Alors nous avons tous les deux le même but personnel ^^. Merci pour le lien, en effet il a l’air très intéressant et je ne connaissais pas cet auteur http://fr.wikipedia.org/wiki/Roger_.... Pour ma part je viens de terminer "Jérusalem dans le Coran" du Sheikh Hosein que j’attendais depuis très longtemps en français (merci à M. Soral et à KontreKulture) et je le conseille à tout le monde, croyant ou non, musulman ou non. Et je viens de recevoir "La Controverse de Sion" et le livre de Salim (LLP). Bref j’ai du boulot :)


    • #283828
      le 15/12/2012 par anonyme
      La Controverse de Sion

      ... ca demontre vraiment comment les sionistes font cause commune avec les aristocrates britanniques. un processus d’infiltration par l’argent.



      Le professeur Guido Giacomo Preparata, né 1968 à Boston, a écrit un livre, qui démontre comment les élites anglo-américaines ont fait le Troisième Reich allemand : "Conjuring Hitler. How Britain and America made the Third Reich."

      Malheureusement il n y a pas de traduction française de ce livre qui est genial et d’un revisionnisme fondamental comme les travaux de Douglas Reed, Maurice Bardèche, Vincent Reynouard et Robert Faurisson.

      Preparata laisse même suinter, que le fameux Holocauste n’est qu’une gigantesque ananas.

      Le livre de l’economiste et ancien professeur à l’ université Washington-Tacoma devait être obligatoire comme la lecture de Bardèche, Reed et Faurisson.

      Je suis assez certain, qu’on sera Kontre Kulture très reconnaissant si elle pouvait faire une traduction.


  • #285046
    le 16/12/2012 par seb
    La Controverse de Sion

    Pour info Henry Makow a ecrit : "illuminati, le culte qui a détourné le monde".

     

    • #288196
      le 21/12/2012 par sou
      La Controverse de Sion

      Excellent livre vraiment !! Je suis presque à la fin alors que je ne l’ai que depuis quelques jours. ça parle de tout vraiment : protestantisme —> Sabatai zevi + Jacob Frank —> premières loges maçonniques —> Dynastie Rothschild —> Weishaupt et les Illuminés de Bavière —> les protocoles —> Révolution Française...


  • #285716
    le 17/12/2012 par Leader price
    La Controverse de Sion

    Le site de Henry Makow "Save the males" est effectivement génial et je le recommande vivement.
    C’est l’un des rares, avec "Signs of the times" et la ponérologie politique, à avancer une explication rationnelle convaincante du problème posé par le sionisme, c’est-à-dire par les ashkénazes essentiellement, qui seraient en fait des sociopathes, au sens psychiatrique, atteints d’un autisme léger, dit aussi autisme savant ou syndrome d’Asperger.
    Il s’agit d’un profil psychologique particulier, dénué d’empathie pour autrui, donc capable d’une cruauté infinie, mais aussi plus intelligent que la moyenne car particulièrement doué pour la manipulation des représentations et des symboles, mots, chiffres et images (donc très à l’aise dans le secteur tertiaire). Le Diable en personne !
    A lire absolument :
    http://www.henrymakow.com/aspergers...

    Conclusion : il semble possible de fabriquer synthétiquement un profil sociopathe, par exemple celui du bankster "ashkénaze de Wall-Street" ou "anglais franc-maçon de la City", à partir d’une matrice culturelle pathologique, par exemple le judaïsme lévitique maladif formulé dans le Deutéronome, associé à l’Illuminisme anglo-saxon dont il est le clone.

    En écho à tout cela :
    http://www.egaliteetreconciliation....


Afficher les commentaires suivants