Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

"Réchauffement climatique" : les prédictions d’Al Gore… et la réalité

Traduction E&R

Al Gore, prétendu gourou du réchauffement climatique, et un groupe de soi-disant « climatologues » sont dans le pétrin, et pas qu’un peu !

En 2007, 2008 et 2009, Gore prévenait [1] publiquement, très hystériquement, qu’ « il n’y aurait plus de glace » au pôle Nord d’ici 2013 environ en raison du présumé « réchauffement climatique d’origine humaine ». En se référant aux experts du « climat », la BBC, financée par le gouvernement, attisa l’hystérie collective avec un article aujourd’hui embarrassant, dont le titre était : « Des étés arctiques sans glace “avant 2013” [2]. » D’autres médias officiels relayèrent la même information.

Eh bien, 2013 est sur sa fin, et à l’inverse des « prédictions » [3] alarmantes d’Al Gore et de ce que les critiques ont appelé « la secte de la fin du monde », les dernières données satellite [4] montrent qu’en Arctique, la glace a en fait augmenté de 50 % par rapport aux niveaux de 2012. Et même, en octobre, les niveaux de glace se sont accrus à une vitesse telle [5] que c’est la plus rapide qu’on ait enregistré depuis les premiers relevés en 1979. Les experts prévoient que cette hausse va se poursuivre dans les années à venir, et laissent les catastrophistes du réchauffement mondial se débattre comme de beaux diables dans des explications pour se sauver la face – et pour ranimer une hystérie climatique qui fond à vue d’œil.

Pendant ce temps, en septembre, le niveau de glace de l’Antarctique a enregistré une hausse record pour la deuxième année de suite [6]. À l’heure actuelle, bien sûr, quasiment tous ceux qui ont suivi les informations au sujet du « réchauffement climatique » – aujourd’hui plus communément appelé « changement climatique » eu égard aux relations avec le public – savent aussi que les températures du globe n’ont pas augmenté depuis environ 17 ans [7]. L’impressionante absence de réchauffement a démoli l’ensemble des 73 « modèles climatiques » dont l’ONU s’est servi pour mettre en avant ses théories controversées.

Cela dit, selon les prédictions et autres théories fumeuses d’Al Gore et du reste des catastrophistes, rien de tout cela n’aurait dû se produire. Il y a cinq ans, devant un public allemand, Al Gore, qu’on surnomme parfois avec ironie « Goracle », soutenait que « la calotte glacière du Nord polarisé (sic) disparaîtra en entier dans cinq ans ». Bien que la vidéo d’origine de cette prédiction, particulièrement ratée, semble avoir été supprimée d’internet, des bloggers du parti conservateur ont réussi à retrouver les mêmes images [8] provenant d’autres sources. « Cinq ans, Al Gore insiste encore, c’est le laps de temps que ça prendra, on pense, avant qu’elle ne disparaisse. »

L’année suivante, Al Gore fit les mêmes déclarations à un sommet de l’ONU sur le climat à Copenhague [9]. « Certains modèles suggèrent qu’il y a 50 % de chances qu’il n’y ait plus de glace, pendant certains mois d’été, sur l’ensemble de la calotte glacière du pôle Nord d’ici les cinq à sept années à venir », affirme Al Gore en 2009. « Nous verrons bien. » En effet, cette prédiction, fausse, semble être à côté de la plaque, et c’est un euphémisme ; mais ni la presse officielle ni Al Gore ne semblent vouloir que le reste du monde ne l’apprenne.

En toute franchise, Al Gore n’était pas, loin s’en faut, le seul militant hystérique catastrophiste à se couvrir de ridicule. En décembre 2007, la BBC signala de prétendues « études de modélisation » qui étaient censées indiquer qu’ « il pourrait ne plus y avoir de glace en été dans les eaux du pôle Nord d’ici cinq à six ans à peine ». De facon incroyable, certains des soi-disant « experts » ont même soutenu que ça pourrait arriver avant ; en se basant sur des calculs effectués par des « superordinateurs » qui, selon la BBC, « participent aux recherches standard en climatologie ces dernières années ».

« Notre prévision de 2013 de la disparition de la glace en été ne tient pas compte des relevés minimums de 2005 et 2007 », a déclaré le Professeur Wieslaw Maslowski, présenté comme chercheur de l’Ecole Navale, qui a travaillé avec des collègues de la NASA à l’invention des prévisions aujourd’hui sérieusement discréditées concernant la glace polaire. « À partir de là, on peut débattre du fait que peut-être (sic) nos prévisions de 2013 sont trop prudentes. » D’autres « experts » cités dans l’article de la BBC partagent le même délire.

Cependant, dans le monde réel, des preuves scientifiques qui anéantissent les théories du réchauffement climatique prônées par Al Gore, l’ONU et les climatologues payés par le gouvernement, continuent à grossir, en même temps que les calottes glacières des deux pôles. En Arctique, par exemple, les données obtenues par le satellite européen Cryosat indiquent environ 9 000 km³ de glace à la fin de la saison de la fonte 2013. En 2012, certes une année basse, le volume total s’élevait à environ 6 000 km³ – quelques 50 % de moins que le total de 2013. Les ours polaires ne se sont jamais aussi bien portés non plus.

Dans tout l’hémisphère Sud, les données se révèlent encore plus dévastatrices à l’encontre des prétendus « climatologues » et de ce qu’ils appelent leur « cause », dans les emails profondément embarassants du ClimateGate [10]. D’abord, les chiffres de 2012 indiquent un niveau record de couverture de glace – plus important à chaque endroit depuis qu’on a commencé à tenir les statistiques en 1978. On a établi un nouveau record cette année : en septembre, la glace couvrait plus de 19,5 millions km² de l’océan Antarctique.

Et pendant ce temps, partout dans le monde, des records de basses températures continuent de ridiculiser les théories du « réchauffement climatique ». Bien que cela soit anecdotique, évidemment, Le Caire, en Égypte, a vu ses premiers flocons de neige depuis plus de 100 ans [11]. Aux États-Unis, il y a eu des centaines de nouveaux records [12] de basses températures et de chutes de neige. Étrange retournement de situation : certains climatologues ont alors commencé à affirmer que les températures glaciales étaient en fait autant de preuves du « réchauffement climatique ».

Pour expliquer l’absence de réchauffement des dix-sept dernières années, universellement reconnue, au mépris des théories climatiques de l’ONU, les « climatologues » subventionnés par le gouvernement et l’ONU ont de plus vendu l’idée de ce que leurs détracteurs nomment la théorie « L’Océan a mangé mon réchauffement climatique ». L’ONU, soumise à une forte pression politique exercée par l’administration Obama et celle d’autres gouvernements [13], a suivi cette théorie, malgré le manque de preuves observables pour signaler que les profondeurs marines absorberaient en fait le réchauffement climatique prédit par elle-même.

L’ONU apparaît de plus en plus déconnectée de la réalité [14] aux yeux des scientifiques indépendants, en affirmant dans son dernier rapport être certaine à 95 % [15] que les émissions de dioxyde de carbone générées par l’humain étaient responsables de la hausse des températures. Ces affirmations, aujourd’hui largement ridiculisées partout dans le monde, ont été lancées bien que l’absence de réchauffement climatique depuis les dix-sept dernières années ait discrédité absolument tous les modèles informatiques. Plusieurs experts prévoient même un refroidissement mondial [16].

Les meilleurs experts et scientifiques du monde – même ceux, nombreux, qui ont collaboré au Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) de l’ONU – ont raillé l’équipe mondiale et ont discrédité leur rapport sur le « climat » [17]. Plusieurs gouvernements et dictateurs, cependant, continuent à jouer le jeu, jeu que certains experts appellent la « comédie » ou le « canular » du climat, principalement à cause de primes qui en dépendent et des fonds publics qui aident à perpétuer ce catastrophisme injustifié.

Pour les dictateurs du tiers monde, le but semble de s’assurer des milliers de milliards de dollars qui viennent des contribuables occidentaux [18] sous le prétexte de réparations « climatiques » et de « justice ». Pour les gouvernements des pays plus riches, le but paraît être celui de la taxe carbone et celui d’une politique « climatique » mondiale avec des pouvoirs sans précédent sur l’humanité [19]. Réunis à Varsovie pour le dernier sommet du climat de l’ONU, alors que la « science » derrière les théories sur le réchauffement climatique implosait [20], les membres de ces régimes se mirent d’accord pour finaliser un traité avant 2015 sur le climat dans le monde [21].

Les sondages montrent que malgré les centaines de millions de dollars du contribuable gaspillés en faveur de l’alarmisme pro-réchauffement climatique, le public américain refuse toujours majoritairement ces théories de réchauffement à cause des activités humaines, théories mises en avant par l’ONU et ses alliés, de plus en plus discrédités. Un sondage Rasmussen fait en septembre sur un échantillon d’électeurs éventuels trouve [22], par exemple, que seuls 43 % des votants éventuels croient que le prétendu « réchauffement climatique » est dû aux activités humaines. À peu près le même nombre croit qu’il ne l’est pas.

Malgré des attaques malveillantes et des menaces – certaines furent dévoilées dans le scandale du ClimateGate [23] – les scientifiques quittent de plus en plus le navire du naufrage « climatique » [24]. Et même certains gouvernements, des plus importants, travaillent à contenir ce catastrophisme incontrôlable, comme par exemple les autorités australiennes qui connurent une victoire électorale écrasante un peu plus tôt cette année, en promettant de libérer la nation de la « taxe carbone » [25] tout en supprimant une grande partie de la force de la théorie du « réchauffement climatique » subventionné par le contribuable. Des demandes pour poursuivre en justice « les impostures » des « climatologues » se font aussi entendre.

Jusqu’ici, malgré la surmédiatisation des absurdités d’il y a cinq ans, la presse officielle n’a pas réussi à informer son lectorat en diminution que les affirmations d’Al Gore et de ses compagnons catastrophistes se sont révélées honteusement fausses. De plus, aucune excuse n’est venue de la part d’Al Gore, aucun des « scientifiques » qui ont émis ces prédictions ridicules ne s’est excusé ni n’a perdu son poste, payé par le contribuable. En fait, c’est presque incroyable, les médias officiels répètent comme des perroquets [26] de nouvelles affirmations provenant des mêmes experts déjà discrédités qui indiquent qu’ « il n’y aura plus de glace » en Arctique d’ici 2016.

Alex Newman

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

Notes

[1] http://pjmedia.com/eddriscoll/2013/12/14/yet-another-final-countdown-expires/

[2] http://news.bbc.co.uk/2/hi/science/nature/7139797.stm

[3] http://www.thegatewaypundit.com/2013/12/five-years-ago-today-al-gore-predicted-the-north-pole-will-be-ice-free-in-5-years/

[4] http://www.bbc.co.uk/news/science-environment-25383373

[5] http://www.dailytech.com/Sea+Ice+Growing+at+Fastest+Pace+on+Record/article13385.htm

[6] http://www.washingtonpost.com/blogs/capital-weather-gang/wp/2013/09/23/antarctic-sea-ice-hit-35-year-record-high-saturday/

[7] http://thenewamerican.com/tech/environment/item/13212-global-climate-warming-stopped-15-years-ago-uk-met-office-admits

[8] http://pjmedia.com/eddriscoll/2013/12/14/yet-another-final-countdown-expires/

[9] http://thenewamerican.com/world-news/europe/item/8522-cheers-and-jeers-at-copenhagen%E2%80%99s-climate-conference

[10] http://thenewamerican.com/search?q=climategate

[11] http://www.latimes.com/world/worldnow/la-fg-wn-snow-israel-egypt-20131213,0,1691393.story#axzz2nMzV6vMp

[12] http://wattsupwiththat.com/2013/12/13/over-2000-cold-and-snow-records-set-in-the-usa-this-past-week/

[13] http://thenewamerican.com/tech/environment/item/16599-obama-allies-tell-un-to-cover-for-lack-of-global-warming

[14] http://thenewamerican.com/tech/environment/item/16643-top-scientists-slam-and-ridicule-un-ipcc-climate-report

[15] http://thenewamerican.com/tech/environment/item/16637-despite-lack-of-global-warming-un-sure-humanity-is-to-blame

[16] http://thenewamerican.com/tech/environment/item/16372-climate-theories-crumble-as-data-and-experts-suggest-global-cooling

[17] http://thenewamerican.com/tech/environment/item/16643-top-scientists-slam-and-ridicule-un-ipcc-climate-report

[18] http://thenewamerican.com/tech/environment/item/16987-at-un-summit-poorer-regimes-demand-trillions-in-climate-loot

[19] http://thenewamerican.com/tech/environment/item/16763-un-carbon-regime-would-devastate-humanity

[20] http://thenewamerican.com/tech/environment/item/16372-climate-theories-crumble-as-data-and-experts-suggest-global-cooling

[21] http://thenewamerican.com/tech/environment/item/17026-un-climate-summit-reaches-deal-for-radical-treaty-by-2015

[22] http://news.heartland.org/newspaper-article/2013/09/03/poll-most-people-dont-blame-humans-global-warming

[23] http://thenewamerican.com/search?q=climategate

[24] http://www.forbes.com/sites/jamestaylor/2013/11/20/the-latest-meteorologist-survey-destroys-the-global-warming-climate-consensus/

[25] http://thenewamerican.com/tech/environment/item/16940-australia-rejects-un-socialism-masquerading-as-environmentalism

[26] http://www.theguardian.com/environment/earth-insight/2013/dec/09/us-navy-arctic-sea-ice-2016-melt

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

101 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Peut être que les prédictions d Al Gore ne se sont pas réalisées grâce à la géo ingénierie et notamment aux chemtrails.

    les chemtrails sont des traînées blanches dans le ciel qui réfléchissent les rayons du soleil et les empêchent d atteindre la terre.

    N hésitez pas à rebondir sur mon commentaire avec des illustrations (lien, etc ...) pour en apprendre plus sur ce sujet. Notamment sur la prise en compte de ce sujet par les politiques (pas trop de visibilite sur ce point).

     


    • les chemtrails sont des traînées blanches dans le ciel qui réfléchissent les rayons du soleil et les empêchent d atteindre la terre.



      Nice try Einstein ! Même en faisant vole tous les avions du monde 24/365 leur traînées, chemtrails, ne recouvrerai à peine 0.0000000000000032% de la surface du globe.


    • Peut-être qu’au contraire cette furie de vouloir contre vents et marées promouvoir un réchauffement climatique, permettra de justifier les chemtrails le jour où il pourrait y avoir une grande partie de la population qui se dira :"et mais ces quoi ces traînées chimiques dans le ciel tout les jours, c’est nocif, vous voulez nous tuer ou quoi ?" et l’a on pourra leur dire : "mais non c’est pour vous protéger du réchauffement climatique !" Les chemtrails sont pour ma part un outil du futur (présent ?) contrôle climatique global, de pouvoir également réduire la population et qui permet un contrôle électromagnétique/neurologique des masses à leur insu via diffusion part les airs de nanofibre/nanorobot dans les corps physiques et contrôlées à distance grâce à l’environnement surchargée d’ondes et au réseau HAARP, une société orwellienne parfaite ! Pour ma part qui ne peut que s’effondrer mais quand ?
      en anglais donc à traduire : http://chemtrailsplanet.net/2013/06...
      "Soyez paranoïaque, vous serez toujours en dessous de la vérité"


    • @vinz

      Merci de ton commentaire, on ne le rappelera jamais assez, mais le projet HAARP cherche à prendre le contrôle du climat. Le dérèglement et le réchauffement climatique n’y sont sans doute pas étranger, mais quand on a des hivers sec et doux, il y a de quoi se poser des questions.


    • Tres juste votre commentaire. Merci. Les CHEMTRAILS couvrent notre ciel 5 jours sur 7. Ceux qui ne regardent jamais en l’air vous diront qu’elles n’existe pas.

      Mais il y a plusieurs bon doc sur le sujet tel : What in The Hell are They Spraying et Why the Hell are they Spraying ?

      Geoengineering et Terra-forming. Avec HAARP, CHEMTRAILS etc. ils sont entrain de changer l’atmosphere de notre planete. Deja nous recevons 10% moins de rayons de soleil qu’il y a 20 ans. (d’apres les experts).

      Voir le film Hollywoodien "The Arrivals."

      Merci et courage !

      "Many can hear, but few will listen."


  • Bonjour,j aimerais avoir une explication de l excellente équipe de e&r a propos des fausses déclarations de ce manipulateur. Quel est le but de cette manœuvre ?

     

  • Au dernière infos, les Chinois auraient recousus le trou dans la couche d’ozone ;)

     

  • Haha ils avaient déjà vu le coup venir dans South Park, avec l’épisode sur l’homoursporc !


  • Mon lycée a fait une séance au ciné rien que pour nous avec sont docu...
    encore un écolo qui passe sa vie a voyager en avion et en helico pour nous dire de faire attention c’est votre faute.

    s’auto flageller pour tout et ainsi accepter de payer des taxes a la cons... etc
    le système c’est vu trop puissant sur pas mal de sujets il en deviendra que plus dur.

     

    • Tout à fait d’accord, 98% des pollutions sont produits par les grands groupes industriels USA en tête, mais comme la presse de masse fait l’autruche, on préfère taper sur le petit peuple.

      C’est dommage que le réchauffement qui est ,n’en déplaise aux détracteurs, une réalité à notre ère peu importe ce qui la cause, est récupéré de façon politique et médiatique.

      Ce serait bien que E et R publie les rapports scientifiques de part et d’autres, parce que la science n’a certainement pas besoin des certitudes des uns et des autres pour avancer.

      D’ailleurs, ça m’amène à me poser la question de qu’est-ce qui est réellement à l’origine du réchauffement à certaines périodes de notre nouveau millénaire(hivers plus doux, été indiens, canicules l’été). Je ne parle pas des dérèglements : printemps hivernaux, ou été tout pourris (pluie et 15 °C)

      Il y a vraiment un problème de climat et à mon avis seul le fait de se fier aux études scientifiques des deux côtés les plus constructifs nous permettrait de nous forger notre propre opinion loin des idéaux des uns des autres.


  • Article intéressant, merci.

    Perso j’ai jamais vraiment cru à un réchauffement climatique qui supprimerait les glaces des pôles. Cependant j’ai constaté de mes propres yeux en partant à la montagne l’été, plusieurs années de suite, que la neige dite "éternelle" diminuait sur les glaciers (aux Alpes). Bon c’est juste une anecdote on me dira.

    Cependant le réel danger "climatique", à mon avis qui n’engage que mois, c’est la pollution de l’air. Il y a une réelle augmentation des insuffisances respiratoires et des cancers des poumons. La cigarette n’est pas responsable de tout. Le diesel est nocif, on le sait, les particules fines sont dangereuses pour la santé, on le sait aussi.
    Chercher à réduire le taux de particules émises par les voitures n’est pas une chose idiote.
    N’oublions pas que les animaux que nous mangeons respire le même air que nous.

    Bref, le problème de l’air n’est pas sa température, mais sa composition. (Je ne suis pas scientifique, c’est juste l’avis d’un con qui passe par là ^^)

     

    • Eh bien pour ma part, et perso aussi :
      après m’être renseigné sur Al Gore, j’ai bêtement appris qu’il dirige une des Bourse du carbone, aux Etats Unis. Je ne sais plus si c’est à Chicago ou à New York !
      Bref son documentaire est une publicité déguisée.

      Comme j’ai l’esprit scientifique, impossible une hausse de la température à cause du carbone généré par l’homme et cela est maintenant prouvé. Le principal gaz à effet de serre, et je vous le donne en mille...c’est...l’eau ! 98% dans un smog. Pas mal tout de même.

      Et puis vu qu’il ya eu le nouveau rapport du GIEC et vu qu’on est tous foutus, qu’il faut agir pour être "un peu plus moins foutus", ce serait une bonne chose que les recherches et essais de soupoudrage de l’atmosphère afin d’augmenter l’albedo de la terre,c’est à dire ré-expédier la chaleur du soleil vers l’espace afin que l’on aie un peu plus froid par l’aviation civile sont réels-. Et bien moi qui ne croyait pas aux chemtrails j’en suis tombé sur mon cul !
      Ces pourris s’amusent bien à cela et maintenant c’est officiel.


    • Le climat terrestre suit des cycles de centaines de milliers d’années au cours desquelles se succèdent des périodes de glaciation (glace aux pôles et même bien plus bas en latitude) et des périodes de réchauffement. Toute la question est de savoir si on sort d’une glaciation, ou si on rentre dans une nouvelle glaciation en ce moment.

      Néanmoins, il y a déjà eu des périodes ou il n’y avait pas de glace au(x) pôle(s) (au moins au Nord) : le Groënland signifie "Terre verte", donc pas de neige ! ; )

      Bien à vous !


  • Le problème ce n’est pas le réchauffement climatique mais les bouleversement climatiques, que l’article tends à mettre en évidence sans les nommer.
    Après qu’on se soit foutu de nous c’est une chose, que même une fois la supercherie démasquée on continue de nous faire payer les absurdités subventionnées c’est une autre chose ; mais que ce constat serve à justifier qu’on ne se mobilise pas pour la préservation de l’environnement, ça c’est intolérable.

    Il faut voir le problème dans son intégralité, je me doute que ce n’était pas le but de l’article mais il est toujours important de souligner qu’il existe de réel problème environnementaux du à l’exploitation humaine (et Dieu sait qu’il y en a) et qu’il faut se mobiliser pour qu’il y ait une prise de conscience. (pollution, déforestation, sur-exploitation minière de nombreux types, déchet radioactifs, Monsanto, j’en passe et des meilleurs)


  • Oui, mais ça c’est l’antithèse et pas la conclusion qui n’existe pas d’ailleurs. Il n’y a pas de réchauffement, il y a une perturbation du climat qui s’accélère because les énergies fossiles enfouies lors du déluge ya 13000 ans (quenelle dans le fion de Darwin au passage !) et qui sont évacuées dans l’atmosphère. Actuellement le climat devient instable avec les dérèglements partout, tornades, saisons mal tranchées, fonte des glaciers. Il y a un déplacement des zones de froid ou de chaud. Il ne faut pas oublier non plus une déviation récente de l’axe terrestre annoncée très silencieusement. Et c’est oublier l’importance des grands courants marins qui posent quand même des questions sur leur instabilité récente. Alors bien sûr les gourous comme Zalgore gigotent dans tous les sens ce qui masque bien des choses. Et bien sûr ce sont des TAXES carbones et ECOLOS qui sont crées et remplissent des poches bien intentionnées. Ce qui est relâché dans l’atmosphère a des conséquences importantes sur le climat. Le développement exponentiel des sources d’énergie (pétrole principalement) qui favorise la croissance exagérée de l’humanité nous emmène vers sommets proches de la chute terpienne après le Capitole !! Il ne faut pas faire comme si la planète entière n’était pas contaminée par nos rejets, allons, allons ... Faune décimée, champs et cours d’eau pollués, nappe phréatique inutilisable sauf forage plus profonds ... Bref pas d’angélisme ... Pas de réjouissance rapide, une Quenelle vaut mieux que deux tu l’auras ... Dans le fion de Zalgore !

     

    • @Thunderheart

      Bon commentaire.

      Je crains que de la découverte ce cette supercherie ne fasse qu’encourager l’ homme sciemment parasite et/ou celui qui ne l’est qu’ "à l’insu de leur plein gré", ces hommes émancipés de la Nature divine qui se tamponnent le séant de continuer de se purger le colon dans des latrines plus que bouchées.

      Inutile de faire semblant, ou de narguer sa conscience par un je-m’en-foutisme rabique, tôt ou tard, ne seront TOUS confrontés à des problèmes essentiellement dus à des négligences dont le moteur ne s’alimente que d’orgueil, de cupidité et de concupiscence... et la croissance pour une croissance "quantitative" n’en est qu’un résultat.

      J’en profite pour souhaiter mes meilleurs voeux à tous ceux qui mouillent le maillot en s’opposant, à leur(s) manière(s) respective(s), au système et à l’ennemi mondialiste.


    • Oui bien sûr Thunderheart, le climat se dérègle.
      Et d’ailleurs dans le film « Nanny McFee » il neige au mois d’août.
      Mais c’est un conte pour enfants.


    • @Teddyted

      C’est drôle tous ces pseudo(s) très anglicisés, qui servent même à certains qui s’offusquent des anglicismes qui gangrènent le français, et qui fustigent par la même occasion les dialectes vernaculaires de notre territoire...

      Je reviens au sujet ;

      N’employez pas des contre-arguments déraisonnés et dérisoires complètement absurdes pour décrédibiliser les propos de "Thunderheart".

      - Que la position des astres présentent des cycles qui modifient le climat, soit,

      - Que des "catastrophes naturelles", éruptions solaires, collisions (météorites, astéroïdes), modifient également, soit,

      - De sous-estimer l’activité humaine et les méfaits d’une croissance incontrôlée dans un environnement clos et fini, et de négliger le fait qu’il s’agisse d’un "sans précédent" qui se dresse en opposition à l’équilibre naturel d’instinct et programmé, relève de l’inconscience ou de la bêtise pure et simple.


    • Erratum :

      La position des astres présente...


  • Il est clair que les américains sont souvent très démonstratif et catastrophiste. Les images brutales étant une stimuli puissant pour les masses et la pensé prés-machée passe mieux.

    Il est clair que même si les prévision climatique se trompe, il y a des chances que les modèles climatiques utilisé à l’époque (ou même aujourd’hui) ne tienne en rien compte de l’ensemble des facteurs responsable d’un climat d’une région. Durée d’ensoleillement, humidité de l’air, couverture nuageuse, nature du sol, géologie local, flore, faune etc.
    Un ensemble de facteurs, difficile a modéliser dans une simulation informatique.
    Toutefois, même si ce lobby se trompe ou tente de tromper les peuples pour d’obscure raison, certainement financière et des enjeux de pouvoir, il me semble que le respect de l’environnement, devrait être une priorité et qu’il est temps de dépolitiser l’écologie au sens noble du terme.
    A lire, une piste, entre autre, pour un monde plus vert et peu être moins idiot :
    http://www.wedemain.fr/Ungersheim-l...

     

  • Je croyais qu’Al Gore était un spécialiste du danger de l’homme-ours-porc ! Ok, j’arrête South Park...


  • Attention, bien distinguer les déclarations péremptoires marketing très connes type ’« il n’y aura plus de glace » en Arctique d’ici 2016’, de la réelle théorie de fond, scientifique celle là, établissant que l’activité de l’homme joue un rôle non-négligeable dans le réchauffement climatique actuel.
    A aucun moment un seul scientifique sérieux n’a put dire (en qualité de scientifique) qu’il "y a", avec certitudes, un réchauffement climatique due en majeure partie à l’homme.
    Simplement que c’était l’option la plus probable due à certaines observations.
    Les cycle biogéochimiques (carbone...) sont tellement complexes et en interactions avec tellement de paramètres, qu’ils sont très difficilement ’prévisibles’.

    Ensuite, s’intéresser à l’honnêteté et aux motivations extra-scientifique des "pro-réchauffement climatiques dues à l’homme" est une bonne chose, mais je conseille la symétrique également. Surtout aux Etats-Unis ou les relations entre industriels et scientifiques est trouble.


  • Al Gore était financé par les pétroliers, ce n’est plus un secret.

    Mais on parle désormais de "changement climatique", non plus de "réchauffement". Comme ca, si une ere glaciere arrive, les ecolos/petroliers sont couverts.

     

    • Comme l’hiver prétendu le plus froid depuis 100 ans (le 3 janvier et toujours des températures au dessus de 5 °C quand ce n’est pas 10 ) ? Franchement arretez d’écouter des charlatans et documentez-vous plus objectivement sur le sujet.

      Si je ne croyais pas en Dieu, je dirais que je crois en ce que je vois et non les racontars des uns et des autres


  • Les changements climatiques existent depuis que la terre et terre.

    On se demande comment nos ancêtres vivaient il y a 1000 ans avec 2° de plus en moyenne qu’aujourd’hui. Et bien ils vivaient très bien et ne subissaient pas les Al Gore, le GIEC et autres conneries de ce genre. En tout cas ils n’avaient pas la TV et les bobards qui vont avec. Donc s’il y a réchauffement climatique, et bien vive le réchauffement climatique ! En attendant l’hiver..


  • Edifiant !
    Il est plus que temps de lever de nouvelles taxes et de contracter de nouveaux emprunts afin de lutter contre le refroidissement climatique.
    Il est plus que temps de réaliser un documentaire explicatif à ce sujet pour montrer les effets d’une baisse de température au niveau mondial.
    Ce n’est pas en prenant des attitudes gratinées que les Quenellards aideront à sauver la planète, leurs fours n’ayant pour effet que de produire du carbone qui par les faits d’Auxerre congèle l’atmosphère.


  • Le premier canular du même genre qui a rapporté gros c’est le fameux trou dans la couche d’ozone ! Etrangement ce trou a disparu en deux décennies alors qu’il aurait fallu plus d’un siècle...

     

    • Le trou dans la couche d’ozone est un phénomène naturel, il a toujours été la depuis l’apparition de cette couche dans la stratosphère, c’est le rayonnement solaire qui fait éclater les molécules d’ozone en o2+o, mais la nuit elle se reforment. Au niveau des pôles le jour est perpétuel pendant six mois de l’année durant lesquels l’ozone ne se reforme pas, en observant le phénomène avec un satellite adapté, on voit donc un trou. L’été au pôle nord, l’hiver au pôle sud.
      Le phénomène de "trou dans la couche d’ozone" qu’on nous a popularisé dans les années 80, venait d’une observation factuelle, photo satellite à l’appuie, que le volume du trou augmentait. En fait cela signifiait que l’épaisseur de la couche d’ozone diminuait. Pourquoi ?
      Certains gaz à très fort "effet de serre" (capacité à absorber l’énergie solaire sous forme d’énergie thermique), les CFC, Chloro-fluoro-carbonate montaient jusqu’à la stratosphère (comportement d’un gaz chaud), et arrivés là, sous l’effet du rayonnement solaire, ils mutaient en absorbant un atome d’oxygène solitaires, empêchant ainsi la molécule d’ozone de se reformer et diminuant petit à petit le nombre de molécule d’ozone disponibles.
      A l’époque de ce constat, on utilisait les CFC dans beaucoup de domaine où ils étaient inutiles, comme les spray désodorisant, et dans ces usages, ils ont été totalement remplacé. On continue de les utiliser dans les climatiseurs industriesl, à cause de leur fort différentiel entre température de solidification et de gazification ce sont les meilleurs gaz possible, mais l’usage est aujourd’hui très contrôlé (un technicien passe changer le liquide réchauffé par du liquide froid avant qu’il ne s’échappe des clims). En dehors des pays d’Asie du Sud-Est où le marché est détenu par les Chinois qui font moins gaffent aux fuites, on considère que les émissions de CFC sont aujourd’hui marginales et qu’on peut difficilement les réduire plus.
      Néanmoins le trou dans la couche d’ozone continue de s’agrandir, mais beaucoup plus lentement qu’avant, les gaz en fuite n’ayant pas encore tous atteint la stratosphère. Vous devriez le savoir en venant sur ce site, si les médias n’en parlent, ça n’existe pas pour les populations et vice-versa.


    • Les cancers de la peau sont en augmentation constante parce que la couche d’ozone, dont c’est l’utilité première pour nous, filtre de moins en moins les rayon UV qui sont toxiques comme chacun sait. Du coup on augmente les indices (et le prix) des crèmes solaires et on incite les gens à en mettre le plus souvent possible, mais il y a un vrai besoin, ma dermato de mère est catégorique pour l’augmentation des cancers de la peau.
      Même le soleil est toxique de nos jours !

      Comme certain l’on dit plus haut, le fond du problème c’est le volume des déchets produit par l’activité humaine, quel que soit le type de déchets. C’est un problème qui a démarré avec la révolution industrielle et dont personne n’a jamais trouvé la solution et il empire toujours plus avec les "progrès technologiques" qui font générer des résidus toujours plus toxique, l’augmentation de la population mondiale et l’augmentation du niveau de vie et de consommation des habitants des pays du sud.
      Tout est en train de devenir toxique, il y a de plus en plus de mercure et autres joyeusetés dans le poisson de mer, de nitrate et de pesticide dans l’eau des nappes phréatiques, de tout ce qui est possible d’imaginer dans l’eau de rivières qui finissent par se jeter dans la mer... un visionnaire comme Cousteau en était venu à tenir des propos malthusiens. Autrement il faudrait changer radicalement de paradigme et prendre exemple sur les Amish américains ou sur les tribus primitives ou alors prier pour que la science fasse un bon de géant dans le domaine de l’incinération des molécules nuisibles et le traitement des eaux. Si on continu sur notre lancé, on est très mal barré, vous pouvez le nier en criant au catastrophisme mais pourtant c’est indéniable que la planète sature, la diminution constante des populations animales et végétales est un très bon révélateur.
      Honnêtement j’ai peur de la solution trouvé par les élites pour régler le problème, le plus confortable pour eux, c’est le malthusianisme drastique.


  • A Rayan : le problème de la couche d’ozone n’a rien à voir avec le réchauffement climatique.

     

  • Bonjour,
    Je ne suis en rien ici pour critiquer bêtement mais j’aime prendre du recul avec toutes les informations transmises.
    Aussi, j’aimerais simplement que l’on m’explique cet article :
    http://www.lemonde.fr/planete/artic...
    Merci

     

    • Le Monde est un journal officiel qui relaye les mensonges dictés par l’ONU cités dans cet article sur Al Gore. Remarquez au passage le magnifique petit graphique de la fin !
      Ils essayent d’expliquer pourquoi ça fait 15 ans qu’ils nous disent des bêtises et à la fin, veulent nous faire croire que la banquise fond en fait par le bas, donc dans l’eau. Arrêtez de lire le Monde, voilà en somme la seule explication dont vous avez réellement besoin pour commencer à comprendre ce qui nous entoure.

      Quand la banquise aura-t-elle entièrement disparu ? Le dernier rapport du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC), en 2007, anticipait une disparition complète à la fin de l’été autour de 2080. Mais les nouveaux modèles, utilisés dans le prochain rapport qui paraîtra le 27 septembre, devraient avancer cette date à 2040 ou 2060. Malgré tout, pour certains, les modèles sont trop optimistes. Le glaciologue britannique Peter Wadhams (université de Cambridge), l’un des plus grands spécialistes du sujet, avait déclaré en septembre que la glace de mer arctique pourrait avoir disparu à la fin de l’été d’ici à 2016.


  • Nouvel exemple de manipulation à l’échelle mondiale,et preuve si besoin était,de la terrifiante machine de guerre qu’est l’empire mondialiste dans tous les domaines et sur tous les terrains bien-sûr. Comme s’en vantait avec cynisme l’ignoble edward bernays(je ne mets plus de majuscules aux noms de famille appartenants à des enculés-morts ou vivants-dont l’histoire ne retiendra que la petitesse:c’est-à-dire rien du tout !) : "plus c’est gros plus ça marche !"


  • Cette théorie, n’a qu’un seul et unique but, celui de brouiller l’esprit des gens via l’opposition du discours par rapport a la réalité observé.
    C’est un processus qui en favorise d’autre : "la courbe du chomage s’inverse", "la délinquance baisse", "la reprise est là", "il ne fit plus rire personne", etc etc. Et accessoirement gratter un billet au passage.
    On se demande quel groupe au valeurs inversées peut utiliser ce genre de méthode.
    Enfin quand je dis on se demande...


  • #656487

    Ca me fait penser au sketch de Dieudonné " l’écologiste".


  • ah on avance tout doucement tout doucement mais on avance ..... HAARP les chemtrails et les gouvernements les armées les ingénieurs et les météorologues !!!! tous complices dans ce grand charabia les industries aussi mais beaucoup moins... les vrais responsables sont ceux que j’ai cités !!! renseignez vous vous verrez c’est hallucinant !!!

    sinon autres projets restant à appliquer c’est triste mais regardez !!!
    http://www.dailymotion.com/video/xo...

    http://www.dailymotion.com/video/x3...

    et la dernière et plus importante : http://www.dailymotion.com/video/xg...

    vidéos à diffuser !!!! plus nous serons informés mieux il en sera !!!


  • #656899

    Evoquer le sujet "climatique" est déjà un progrès mais la confusion la plus totale qui naît des manipulations orchestrées par l’Empire vous place dans une détresse propre à vous faire accepter pour certaine la prochaine "vérité" que l’on vous servira.
    Comme toujours en pareil cas, il ne faut pas vous laisser distraire par les explications qui ne reposent sur rien de tangible. Seules les grandeurs physiques ne mentent pas.
    Revenez aux fondamentaux, focalisez votre attention sur ce que vous voyez, pas les interprétations frauduleuses ou les vérités affirmées par les ignorants et les prétentieux (souvent les mêmes d’ailleurs) sinon, vous continuerez dans ce domaine comme tant d’autres à confondre cause et conséquence.
    Placez-vous dans une disposition d’esprit vous permettant de recevoir les messages des bons prophètes, vous n’aurez pas non plus accès à la connaissance profonde si vous envisagez les disciplines les unes indépendamment des autres. Tout est lié, l’Histoire (non frelatée), les Ecritures ou les sciences dures sont autant d’éléments du puzzle qu’il faut rassembler pour espérer obtenir une vision globale et réaliste de la scène, la dissociation ou le rejet infondé d’une seule pièce vous perdra. Libérez-vous de vos certitudes et vous (re)commencerez à penser. A vous de vous hisser par les mains que l’on vous tend, ne demandez pas à ceux qui vous veulent du bien de s’abaisser pour vous les faire saisir, l’effort doit venir de celui qui reçoit pour que cela fonctionne. Si la sinistre modernité a voulu que ce principe pourtant inaliénable soit oublié, la réalité vous le rappellera tôt ou tard.
    Vous détenez le pouvoir de choisir quel sera votre avenir mais il dépend presque uniquement de votre attitude aujourd’hui, songez-y, au moins...


  • Bien le bonjour (-soir pour les noctambules),
    En toute modestie et sans vouloir vous faire peur d’avantage, quelques possibles explications connexes :

    - où en est le Gulf Stream ? il s’est déjà arrêté en 2004... (? !)
    http://www.wikistrike.com/article-g...

    - et au dessus, c’est l’Soleil !
    http://www.wikistrike.com/article-l...

    Allez, y a plus qu’à se mettre au tricot !


  • Je sais pas vous mai moi des hivers à 15°C et des étés qui montent jusqu’à 37 voire plus de 40 °C dans certaines régions c’est pas ce que j’appelle un refroidissement climatique.
    Il est où l’hiver le plus froid depuis 100 ans ? Et Cabrol qui défend le climato-scepticisme le même qui a prédit qu’on allait avoir un été de merde. Hahahaha je me gausse de l’ignorance de ces gens qui ne sont que les valets des lobbys industriels.
    Pour info ici chez moi le thermomètre n’est pas descendu plus bas que -1 °C et encore c’était des pic de fraîcheur. Avant de vouloir balayer d’un revers de main le travail de scientifique bien que récupéré malhonnêtement par les politiques, il faudrait que ceux qui nient les faits se prétendant scientifiques apportent des preuves SCIENTIFIQUES et non des arguments à l’emporte pièces

    Bref comme toujours dans ces débats il y a les bobos écolos qui ont trouvé un moyen de faire du business pour sauver la planète et les politiques de taxer les bonnes gens. Puis en face il y a les réfractaires qui disent tout est normal ma bonne dame le soleil se réchauffe, on est dans un cycle et on aura une période glacière peut être dans 50 peut être dans 1000 ans et ce que ces derniers oublient c’est que ce doute a été voulu par les pétromonarques et autres princes du pétrodollars depuis quelques décennies. (j’ai les sources pour ceux que ça intéresse je les mets demain). Pour moi des deux côtés nous avons des hystériques et des alarmistes.Oh ! Hé ! z avez pas compris que c’est un faux débat ? Pendant ce temps là nos maîtres peuvent toujours polluer, gaspiller, dépouiller la planète de ses ressources et de sa faune et sa flore ... et tout le monde n’a pas compris que le problème est et reste toujours le même : le libéralisme économique sauvage.

    97% des scientifiques ont admis le réchauffement climatique à moins qu’ils aient été hypnotisé par un gourou, puis en face il n’y a pas vraiment d’arguments scientifiques solides.
    Rappelez vous ce qu’a dit Soral il ne faut pas voir de complot partout, et qu’il y a peut être une part de vérité dans ce réchauffement climatique. C’est sous estimer le degré de folie de l’humanité. Erreur fatale

     

    • Vous vivez à Marseille ? C’est -27 °C par chez moi, et des températures globalement sous les moyennes depuis 3 mois. Record de froid hier.

      D’ailleurs savez-vous la dernière ? Une équipe de spécialiste du réchauffement climatique a été prise dans les glaces antarctiques par ce bel été austral. Le brise-glace envoyé à leur rescousse a lui-même été pris dans les glaces... Quenelle climatique ?

      Personnellement je suggérerais à ces scientifiques de lâcher quelques caisses pour faire fondre la glace, histoire de tester leur modèles.. :-)


    • Cher ami, si vous parlez des températures du Sud de la France (15° ces jours-ci)...
      Il ne faut pas oublier le froid de ce moment aux USA, les brises glace coincés en antarctique, etc...
      Pour l’analyse réchauffement ou pas, il faut prendre en compte la température globale annuelle, siècle, etc...
      Dans le Sud, nous avons des températures clémentes mais en novembre, les températures ont été plus froides que d’habitude.
      Il faut considérer les moyennes pas les extrêmes !
      Dans les 97% de scientifiques, beaucoup en sont revenus et se sont battus pour faire rayer leurs noms. (que le GIEC ne voulait pas supprimer.)
      (Beaucoup de vidéos traînent sur le net pour se faire son opinion.)
      Cordialement.


    • Euh non je vis en région parisienne et oui 6 à 14 degrés pour janvier c est pas normal pour notre latitude.
      - 30 ? Bizarre jamais entendu parlé en France.

      Laissez moi deviner c est cabrol qui l à dit ?


    • @@kasiar
      Pour les vidéos et conférence, vous avez, entre autres :
      Vincent Courtillot.
      Quant aux températures Françaises hautes pour la saison, vous avez en ce moment un grand froid aux USA, un brise glace Chinois bloqué en antarctique...
      Et dimanche dernier, il faisait 11° à Lyon et pratiquement zéro à Genève.
      Il faut comparer les températures globales et non pas locales.
      Il est plus que certain, que nous aurons à un moment du froid (ou grand froid) quand d’autres auront des températures clémentes.
      Mais depuis 1999, les températures (mondiales) repartent à la baisse.
      Même si chez-vous, pour l’instant, vous avez des températures clémentes.
      Cordialement.


    • Okay je vais essayer de trouver un créneau pour écouter ce monsieur j’espère au moins qu’il n’y a pas de parti pris.
      Bien évidemment qu’il y a des endroits où le grand froid n’épargne pas les habitants. J’ai un thermomètre de plusieurs villes : à New York on est en dessous de -10°C avec parfois de la neige, tandisque à Varsovie on est à 5 °C environ. C’est vrai que j’avais entendu qu’en Suisse il faisait glacial. Et pourtant on continue à se plaindre du "mauvais" temps et du "froid"^^
      Après évidemment le réchauffement créé une polémique, une taxation et une déculpabilisation croissante des vrais responsables : banquier, les PDG et les multinationales.

      Oui mais je ne crois pas aux prévisions météorologiques. On s’est fait b...é deux fois : un été pourri et l’hiver le plus froid depuis 100 ans. J’ai constaté le résultat de par moi même. Certes l’hiver n’est pas encore terminé mais même si on a des température plus fraîches, je ne crois pas que ce soit pire qu’en 2008 et 2009 où les températures sont descendus à -10 °C même en région parisienne. Puis on a déjà eu un hiver qui a perduré l’année passée.

      Un jour peut être la science arrivera à maîtriser les spécificités du climat.


  • Bonjour,
    Excellent votre article, très documenté.
    Je crois que, vous, vous avez tout compris.
    A propos, quel est votre propre pronostic au sujet de la calotte arctique ? Elle va retrouver sa surface initiale ? Quand ? Elle va disparaître ? Quand ?

    On fait le point dans 10 ans. Chiche ?


  • Pour moi l arnaque est autant dans l alarmisme que dans le scepticisme. Et de toute façon vous savez que ce sont les libéraux les grands gagnants de tout ce merdier.

    Donc les Cassandres qui prévoient des catastrophes majeures ou une glaciation sont plus dans la démarche idéologique que scientifique des idiots utiles ou des branleurs.


  • C’est une glaciation qui commence, mais belle et bien due au réchauffement climatique.
    Après je ne sais pas encore comment le phénomène évoluera, si il est sporadique ou si il est le tout juste un commencement qui marque un tournant majeur du climat. Il faut attendre pour se prononcer.
    En tout cas, le gulf stream a faibli de 30%, ce qui corrobore une "glaciation" temporaire ou voire en phase de s’intaller, à voir donc.

     

    • Je crois, d’après certains scientifiques, que c’est surtout (réchauffement ou refroidissement) dû à l’activité solaire !
      (Il est même question de rayons gamma...) Ce qui est bien plus pointu que le soi-disant CO2 !
      D’après les travaux, il semble qu’entre le haut et le bas des températures, il n’y a que 0.7 degré !
      (Tout ce cirque pour moins de 1° ! )


    • Apparemment, les ricains connaissent cette glaciation avec presque -15 deg. C et de la neige, tandisque en Europe on peut facilement se balader en t shirt parfois en plein mois de janvier. Bref il faut plutôt parler du réchauffement à certains endroits. Pareil pour la sécheresse qui sévit de plus en plus.
      Bref au delà du réchauffement, oui le climat est problématique.


    • @Bossro

      Oui, "et la marmotte elle enveloppe delicatement le chocolat dans un papier d’alu..."

      Et cette vieille blague : "sans doute, parfois, quand ca a la couleur de la merde, l’aspect de la merde, l’odeur de la merde et meme le gout de la merde... et ben, c’est p’tre bien de la merde ! "

      A mediter, ou pas !


    • au 14 eme siècle on faisait pousser du blés au Groenland et la tamise était congelé au 18eme
      le climat bouge sans arrêt les saisons ne sont jamais même c’est pour ça que de la vin il y a de bonne et de mauvaise année
      il se base sur une moyenne qui n’a aucun sens (calculé depuis 100 ans)
      l’évolution climatique n’est pas uniforme sur tout les continents certains sont en hausse d’autres en baisses


    • @qsr

      N’empêche depuis le début du siècle j’ai remarqué qu’à part quelques hivers on a eu quasiment pas d’hiver. C’est possible que le climat change tous les 500 ans, 1000 ans ou 100 000 ans comme je l’ai dit plusieurs fois toutes les hypothèses sont les bienvenues.

      Enfin tout ce que je souhaite c’est que tout rentre dans l’ordre et que l’on ait des saisons, c’est plus drôle à force :S.


  • al gore... il ne sait meme pas ce qu’est une petite averse passagère et il vient parler météorologie... c’est encore combien le nombre de navires qui sont coincés au pole nord, c’est qu’il doit faire horriblement froid pour immobilisé ces colosses prévu pourtant pour fendre la glace... ils s’y sont tous essayé mais sans succès, c’est par hélico qu’ils vont devoir quitté les navires sinon c’est l’homme de néandertal congelé qu’on va retrouvé au printemps prochain !!! elle est où la fonte des glaces al pacino... dans scarface !


  • Al Gore, ce n’est pas un parangon de l’exactitude scientifique. Certes. Mais on ne peut pas être insensible au fait que l’espèce humain aura extrait et brûlé, en moins d’un siècle et demi, la majorité des carburants fossiles qui ont mis des *millénaires* à s’accumuler dans la croûte terrestre (sous forme de charbon ou de pétrole).

    Donc tout ce CO2 émis dans l’atmosphère (ou dissous dans les océans) *aura* nécessairement des conséquences. Reste à savoir exactement lesquelles, en combien de temps et dans quelles amplitudes.

    Il n’y a qu’une seule manière de réabsorber du CO2, c’est grâce à la végétation. Or la déforestation augmente le déséquilibre en notre défaveur. Il n’est donc pas absurde que nous soyons confrontés aux conséquences de ces changements *très* rapidement (— notez que quelque décennies c’est que dalle, compte tenu de l’ordre de grandeur ridicule d’une vie humaine en comparaison aux temps géologiques qui ont été nécessaires pour accumuler tout ce CO2 dans la croûte terrestre).

     

    • Faut arrêter avec ces histoires de CO2 complètement bidonnées, ça permet juste de culpabiliser les gens en instaurant une éthique verte anti-humaniste, d’instaurer une taxe sur la vie et d’imposer une gouvernance globale au nom de la "lutte climatique", du paradigme du mur écologique imminent afin de faire pérenniser une économie de rareté, financière et hautement spéculative qui met l’avenir de l’humanité en gage, contrôlant la démographie globale dans l’intérêt de préserver le parasitisme d’un système volontairement inégalitaire.


    • @Grosbug

      Posez vous la question camarade de savoir qui jette le plus gros du CO2 => les petits lobbys industriels, ça fait depuis que l’on parle intensivement dans les médias du réchauffement climatique que justement c’est le peuple dans son ensemble qui est culpabilisé. Bien sûr il y a des entreprises pour se donner bonne exemple t’incite à faire du développement durable, ce qui déguise un business juteux. Je pense notamment à Total ou EDF qui ont récupéré le développement durable à leur avantage. Le scepticisme de certains face au réchauffement sert justement l’intérêt des grosses multinationales. Pour moi autant le réchauffement que le scepticisme qu’il suscite sont deux éléments qui servent indirectement ou pas les libéraux.


    • on nous bassine avec le co2 on s’en fou du co2

      les PCB, les métaux lourd, les produit chimiques en tout genre et la pollution de l’air avec tout les additif qu’il y a dans l’essence le rejet des usines c’est pas que du co2 et le nucléaire j’en parle même pas

      le C02 c’est un écran de fumer qui permet de mettre en place la taxe carbone donc de faire payer l’air
      merci aux bilderbergers delaborés ce genre de foutaise


    • @qsr

      Bien sûr qu’il y a tout un tas de saloperie dans l’air à cause des géniales inventions humaines. Bien sûr qu’il existe de la déforestation sauvage à certains endroits du globe qui empêchent l’absorption du CO2 ... Eh oui on prend le réchauffement climatique comme le problème qui serait à l’origine de Katrina, des cyclones, des tsunamis ... pour que les gens culpabilisent et mettent la main à la poche. La technique de l’Empire restera quand même classique


  • Ce qui est rigolo dans cette affaire, c’est que le projet Yamal qui a pour but d’exploiter des gisements de gaz au pole nord ( puisque la prétendue fonte des glaces permet leurs exploitations ) a déjà démarché les terminaux méthanier de Dunkerque et Zeebrugge pour la création d’un réservoir de stockage dédier a leurs activités.


  • Pour les dictateurs du tiers monde, le but semble de s’assurer des milliers de milliards de dollars qui viennent des contribuables occidentaux (...)

    Ouais, un peu court cette partie là, ils n’ont jamais touché un centime du carbonGate,
    aussi les auvergnat leader dans le domaine leurs ont bien fait croire qu’il fallait chouiner pour obtenir quelque chose, en fait surtout pour aider la thèse et faire la richesse de l’auvergne.

     

  • La remise en question de la théorie du réchauffement climatique est-elle antisémite ?

     

  • Avant de parler d’un pseudo réchauffement où refroidissement planétaire ne vaudrait il pas mieux s’interroger et même dénoncer la pollution urbaine qui provoque de nombreux troubles respiratoires et cardiovasculaires, les pesticides qui provoquent cancers et autres festivités le lobby de l’industrie pharmaceutique et officine dérivée qui nous empoisonnent petit à petit, liste non exhaustive.


  • regarder l’épisode de south park avec al gore "je suis sérieuxe"


  • Bonjour,

    Je pense que le débat sur le réchauffement climatique (RC) s’égard parfois. En effet, la plupart du temps je vois des pro-RC vanter leurs prédictions, et de l’autre coté des anti-RC ridiculiser les premiers quand les choses n’arrivent pas comme prévues.

    Il me semble cependant que l’importance de la question est autre part.

    Le réchauffement climatique existe-il ?
    Les opinions dans la communauté scientifique semblent partagées ; certains montrent, par exemple, que le réchauffement est un processus naturel, notamment relié à des périodes solaires (dsl je n’ai pas fait la biblio mais plein de choses sont présentes sur internet), et nous nous trouverions sur la pente positive d’une de ces périodes. De l’autre coté, de nombreuses études ont montré et démonté le caractère ’réchauffant’ des gaz comme le CO2 et le NH4. L’activité humaine (surtout industrielle) produit justement en grande quantité de genre de gaz. N’est-il pas possible que les deux effets existent ?
    Mais peu importe toutes les données, pro ou anti, ce qui me semble capital dans ce débat est le fait qu’il amène à se demander si nous devrions mieux gérer l’industrie, afin qu’elle pollue moins par exemple, afin d’arrêter de gaspiller, de consommer à tort et à travers, bref.. toute cette inutilité en contradiction totale avec le bon sens. Cela me paraît être essentiel (qu’il y ait réchauffement ou non) pour améliorer les conditions de vie présentes et futures. Cet article est bien documenté en effet, mais je pense que ce débat a de bon qu’il permet de soulever un problème essentiel.


  • Il faut être sérieux 2 minutes, je n’ai jamais cru que la planète se réchauffait, c’est simplement un exercice pour taxer les gens dans le monde entier, savez vous qu’il y a des taxes sur le réchauffement climatique de partout, l’achat d’un billet d’avion, de l’achat d’un appareil ménager, les ordures ménagers,etc.... Alors soyons pas naïf encore une fois c’est une grosse arnaque et ce n’est pas fini, bientôt taxe sur l’air que l’on respire

     

    • Moi si j’y crois. Ca fait depuis le début du 21ème siècle, excepté l’hiver 2009/2010 et même 2008/2009, on a eu des hivers secs et généralement doux dans le Bassin parisien. Je me fie uniquement à mon ressenti et mon thermomètre, et je peux te dire que le réchauffement se fait de façon continuelle. Par contre c’est ce qui cause ce réchauffement qui est douteux, d’où ce que vous évoquez sur la taxation de CO2, mais ne jetons pas non plus le bébé avec l’eau du bain.
      Le problème c’est que ceux qui polluent le plus ne paient jamais de taxes eux, et l’industrie peut continuer à créer des saloperies tout aussi néfastes les uns les autres aussi bien pour nous que pour l’environnement.

      Voyons cette histoire de réchauffement comme un problème scientifique complexe à résoudre plutôt qu’un business ce qu’il est malheureusement devenu.

      Pour moi le réchauffement fait partie de la prophétie de la fin du monde.


  • plusieurs erreurs et approximations, par exemple dire " les climatologues payés par le gouvernement, continuent à grossir, en même temps que les calottes glacières des deux pôles." est faux, les 2 poles ne grossissent pas, l’antartique a gagné en km2 mais l’arctique diminue en superficie.
    Par ailleurs les sources concernant the new american sont invalides la John birch society n’est pas une référence en climatologie, il aurait été plus interessant de citer leurs propres sources.
    C’est un peu comme si je faisais un article a charge contre dieudonné en prenant comme source jssnews....

     

  • Bon ok d’accord certains spéculent sur le travail des scientifiques et exagèrent énormément ce phénomène du réchauffement climatique. On a le droit de douter de la science, même c’est le moteur de la science, puisque autrement il s’agirait d’un dogme. Mais comme on est sur E et R et l’on a comme devoir de dénoncer toutes les arnaques je me permets moi aussi de glisser quelques quenelles et de voir qu’aussi bien réchauffistes que non réchauffistes nous prennent pour des c..s dans l’histoire :

    http://www.lesaffaires.com/secteurs...

    Comme quoi en science il est mieux de s’interroger que d’avoir des certitudes. Il faut laisser les scientifiques faire leur boulot, aucun d’entre eux n’a la certitude, le réchauffement est je le rappelle qu’une thèse, et non la conclusion.
    Les écolos, les technocrates et grands patrons et les politiques n’y connaissent que dalle en science.

     

  • Et les traînées chimiques dites "chemtrails" dans tout ça, car ce sont bien ces dernières qui nous pourrissent le climat.


  • le climat s’est bel et bien rechauffé, et pas qu’un peu .

     

  • Bonjour.

    Je penche plutôt en faveur de la thèse de l’auteur de cet article, en gros réchauffement climatique = pure invention. C’est fait pour empêcher les pays en développement de construire une industrie correcte (donc polluante), en leur imposant des normes anti-pollution.

    Mais ce qui me dérange c’est l’actuelle ruée vers le Nord et vers ses énormes ressources énergétiques encore inexplorées. Je m’explique : les US, la Russie, le Canada, mais aussi dans une moindre mesure le Dannemark et un autre pays dont je ne me souviens plus se sont soudainement rappelés de leurs prétentions sur les terres arctiques. C’est même d’ores et déjà un sujet de tension et tout le monde dit que ces tensions vont s’accentuer : la Russie ré-ouvre ses bases militaires de la région, les US ne sont pas en reste. Mis à part la question des ressources, il parait qu’une nouvelle route maritime va s’ouvrir et celui qui en aura le contrôle en tirera le max de profits. Une nouvelle route maritime qui, A CAUSE DE LA FONTE DES GLACES, va considérablement réduire les trajets du fret.

    Alours, où est la verité ?

     

    • La réponse est dans ta question, mais le fait que certains se servent de façon malsaine de ce réchauffement climatique à des fins douteuses est une hypothèse qui marche aussi.

      Désolé mais personne ne me fera croire qu’avec des température atteignant 14 °C en hiver au Nord de la France en plein mois de janvier ne sont pas un réchauffement.
      Alors cycle précédent une glaciation ? le soleil qui réchauffe de plus en plus la Terre comme Mars ? Les vapeurs d’eau qui empêche la chaleur de s’échapper dans l’espace ? le rejet de CO2 qui cré le gaz à l’effet de serre ?
      Ces réponses sont traduites par des données scientifiques toutes autant discutables les unes les autres.

      Tout ce que je sais c’est que ce réchauffement nous y sommes aujourd’hui bel et bien confrontés quoiqu’on en pense.


  • Je suis bien conscient que le réchauffement climatique est une vaste blague mais ce n’est pas une raison pour l’homme de ne pas vivre en accord avec la nature. Il est impératif de notre part d’agir face à cette cause. Je me doute bien que toutes ces taxes sont des inepties mais on néglige trop souvent notre belle nature qui se voit détruire de jour en jour...


  • Il est claire que la manipulation catastrophique d’Al Gore sur le réchauffement climatique était assez pénible. Ceci dit un réchauffement a bien lieu et ce au consensus quasi totale des scientifiques(c’est simplement factuel),le débat est de savoir si celui ci est causé par la mauvaise activité humaine ou par des causes naturelles. Ce n’est sûrement pas noir ou blanc la vérité doit être entre les deux...

    Mais malgré tout il y a des causes écologiques noble comme la lutte contre le rejet des déchets dans les océans.L’espace maritime et ses courants peut être assimilable à un système dynamique de dimensions 2 dont les solutions sont bornés(car l’océan n’est pas infini) et depuis le XIX ème siècle grâce à Henri Poincaré en grande partie nous savons grâce au théorème de Bendixon-Poincaré que toute solution bornées est non chaotique donc soit elle finit par converger vers un point soit elle tend à se comporter comme une orbite périodique... pour plus d’info : http://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%...
    A partir de là l’homme a agit comme un imbécile et savait pertinemment qu’une accumulation des déchets se feraient nécessairement dans les océans mais rien n’a été fait et aujourd’hui nos océans sont totalement pourris à certains endroits, les poissons mangent le plastique toxique qui s’accumulent... Poissons mangés par les hommes et les oiseaux au final c’est toute la chaîne alimentaire qui se retrouvent empoisonnés. Le pire étant que maintenant que le mal a été fait aucun retour en arrière n’est possible si ce n’est d’arrêter la production du plastique, la surconsommation,le tourisme crétin et gâté... Triste époque quand même

    Illustration du phénomène : http://www.youtube.com/watch?v=WDS4... (Tout n’est pas forcément pertinent mais l’explication est bien)

     

  • Un mot de plus : CLIMATE-GATE.


  • Meme si les resultats ne sont pas ce qu’ils predisaient, il y a bcp de points positifs a cette demarche !!

    Optimisation des structures et des industries afin de diminuer les rejets en tout genre... Cela force a produire plus en diminuant les rejets ou diminuer la consommation de fuel...sans la pression de ces personnes, on en serait a polluer comme en chine. Depuis qd la climatologie est une science exacte ? un modele represente la realite avec des facteurs input limites tt comme un dessin ne representera jms la realite a 100%. C’est normal qu’il y ait des erreurs.

    Preparons nous au pire au cas ou plutot que de se laisser aller.
    C’est quoi cette histoire de complot ?


  • L’auteur de l’article confond météo et climat. Il y a réchauffement climatique, ça veut pas forcément dire qu’il va faire 35°C en plein hiver ! Réchauffement climatique = "El niño" plus fort = déréglements climatiques plus fréquents et plus violents.

     

  • Le climat est un phénomène hypercomplexe incluant un nombre de variables très important. Plusieurs forces sont en jeu et tendent à trouver un nouvel équilibre, la question est sera t-il vivable ?
    Il faut bien sur s’alarmer d’un dérèglement climatique en cours mais comme toute information elle peut être instrumentalisée... De la à dire que tout va bien...


  • Bonjour à tous,

    En tant que passionné de météo et de climatologie depuis plus de 15 ans, je vais vous apporter mes lumières – même si je n’aime pas trop ce terme depuis que je regarde les vidéos de Marion Sigaut –, en vulgarisant le plus possible.

    Il ne faut pas confondre la météo et le climat. La météo, c’est le temps qu’il fait. Le climat, c’est la moyenne du temps qu’il fait ; et la moyenne sur 30 ans.

    Donc lorsque l’on parle de réchauffement climatique, on parle du réchauffement de la moyenne des températures sur 30 ans et non d’autre chose.

    Autrement dit, dire des trucs du genre « il n’y a pas de réchauffement climatique parce qu’en ce moment il fait très froid », c’est du sophisme.

    Le réchauffement climatique n’est pas une légende.
    Il y a bien une augmentation rapide de la température moyenne depuis les années 1980.
    À l’échelle de la France, la hausse est d’environ + 0,4 °C par décennie. Au niveau mondial, elle est d’environ + 0,2 °C. (Plus on va vers les pôles et plus la hausse est rapide.)

    http://blogs.tv5.org/.a/6a00d834520...

    Et ce ne sont pas les preuves qui manquent (relevés de températures qui montrent une forte augmentation, fonte des glaces, niveau de la mer qui monte, espèces animales des pays chauds qui étendent leur territoire, etc.)

    C’est une quasi-certitude qu’il est essentiellement dû aux activités humaines, et tous les climatologues intègres se rangent derrière cette hypothèse au fur et à mesure des années. L’activité solaire étant assez faiblarde ces dernières années, ce n’est pas elle qui explique cette hausse de la température.

    Au passage, je vous annonce que la rumeur disant que le réchauffement climatique s’est arrêté il y a 17 ans est bidon.
    Je vous annonce aussi que les journalistes ont la mauvaise habitude d’inventer des records de froid.
    Et j’en profite également pour faire remarquer que la quasi-totalité des climato-sceptiques ne sont pas des climatologues (on trouve surtout des géographes, des physiciens, mais aussi des vulcanologues et même des animateurs télé !).
    Al Gore non plus d’ailleurs ; c’est un politicien et homme d’affaires, catégories d’êtres humains particulièrement incultes en matière de météorologie / climatologie.

    En fait, E&R ne devrait pas dire « l’arnaque du réchauffement climatique » mais « l’arnaque de la lutte contre le réchauffement climatique ».
    Parce que faire payer des taxes aux gens...

     

    • Pourquoi c’est du bidon qu’il n’y a pas de rechauffement depuis 17 ans ? Les faits sont tetus. Meme Pachauri a la tete du GIEC, l’ingenieur ferroviaire (ben oui c’est vrai), le reconnait, alors...


    • @Spooky :

      C’est du bidon parce que lorsque tu calcules la moyenne des températures sur 30 ans de cette année (1984-2013), elle est bien plus élevée que celle qu’on avait il y a 17 ans (1967-1996).

      De plus, si on prend les 10 années les plus chaudes jamais enregistrées à la surface du globe, elles se situent toutes entre 1998 et maintenant !

      Petit exemple avec la station météo fiable la plus proche de chez moi :

      Moyenne 1967-1996 : 11,1 °C.
      Moyenne 1984-2013 : 11,8 °C.

      + 0,7 °C en 17 ans, en climatologie, ça s’appelle une forte hausse !

      Le GIEC (ou le Met Office), quand il veut me faire croire que le réchauffement s’est arrêté il y a 17 ans, est à peu près aussi crédible que M. Valls quand il veut me faire croire que Dieudonné est nazi.


  • Personnellement je ne comprends pas cet acharnement à vouloir avoir raison sur les évolutions climatiques. Généralement ce qui en parle ne sont pas climatologues et ne font pas de recherches sur le sujet. Les avis sont bien souvent des brèves de comptoir. Les avis sont ainsi souvent fondés sur des réactions par rapport à l’actualité climatique. Nous avons un hiver froid... nous entrons dans le refroidissement climatique, le soleil va s’éteindre etc... Nous avons un été bouillant... nous entrons dés lors dans le réchauffement climatique. Nous avons besoin d’un discours dépassionné qui prenne en compte l’ensemble des avis. Quoiqu’il en soit il est certain qu’il faut apprendre à consommer autrement en réduisant son empreinte écologique. Ce que je peux dire : j’ai un voisin qui fait un petit feu de bois et je suis obligé de boucher mes aérateurs de fenêtres... et ca cela se passe sur un petit coin de terre sur 300 m2. Etant donné le nombre de cheminées à l’échelle de la planète, calculez le volume de gaz à effet de serre. Vous avez...disons faites ca au plus vite...


  • #678009
    le 12/01/2014 par L’environnement et le climat = de grands marchés .
    "Réchauffement climatique" : les prédictions d’Al Gore… et la réalité

    L’energie totale de la terre se conservera mais l’harmonie climatique se regnera plus à cause de l’intervention de l’homme il y aura dès lors des perturbations de déséquilibre et de réequilibre naturels ou induits .


  • Ce même Al Gore qui durant tout son film sur le réchauffement climatique se déplaçait en …. taxi !
    Ah, le ridicule ne tue pas. Dommage, y aurait moins de chômeurs….


Afficher les commentaires suivants