Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le photographe David Hamilton s’est donné la mort

Justice immanente ?

Le photographe britannique David Hamilton a été retrouvé mort, par un de ses voisins, au soir du 25 novembre dans son appartement du 6 arrondissement de Paris.

Ce dernier a immédiatement prévenu les secours vers 20h30. Les pompiers ont trouvé « une personne en arrêt cardio-respiratoire », a précisé une source des services de secours. Cependant, l’homme n’a pu être ranimé. Son décès a été constaté vers 21h30 et des médicaments ont été découverts à proximité du corps.

Lire la suite de l’article sur rtl.fr

 


 

Avant de se donner la mort, le spécialiste des « nymphes » avait menacé Flavie Flament, ce qui n’avait pas empêché L’Obs de diffuser d’autres témoignages de jeunes filles violées :

« L’instigatrice de ce lynchage médiatique cherche son dernier quart d’heure de gloire. Par la diffamation. Je déposerai plusieurs plaintes dans les jours à venir »

Une menace qu’il n’aura pas pu mettre à exécution. Moralité : l’information, ça peut changer les choses. On a exhumé un article du Monde datant du 5 janvier 2007. Sous le titre David Hamilton toujours vivant, dans la rubrique Culture, le quotidien dressait le portrait suivant (morceaux choisis) :

Il n’y a pas que l’hiver. C’est l’époque qui ne va pas à David Hamilton. Ses photos de fillettes lascives, naguère louangées, sont aujourd’hui taboues. Son explication est simple. Pour lui, la planète se divise entre « bien et mal baisés ». Il ajoute : « Il y a de plus en plus de mal baisés qui circulent. » Hamilton est amer de voir ses photos innocentes jugées comme relevant de la pédophilie. « C’est la chasse aux sorcières depuis l’affaire Dutroux. Ce mec a tout foutu en l’air. » Il affirme ne jamais avoir eu de problème avec la censure, mais que le "climat" n’a jamais été aussi mauvais. Il concède : "En photographiant la très jeune fille nue, je suis sur le fil du rasoir."

Proférer que Dutroux a foutu la pédophilie en l’air, ça rappelle le « Hitler a fait beaucoup de mal à l’antisémitisme » !

C’était l’époque où les parents confiaient leurs filles à un photographe qui les emmenait dans une chambre ou sur une plage des Maldives. « Je n’ai jamais eu un problème. En Scandinavie, on vit à poil. » Il ne les payait pas. « Mais elles ont voyagé autour du monde. » Avait-il des relations sexuelles avec des modèles ? Il ne répond pas mais dit qu’il a vécu vingt ans avec la Danoise Mona et seize avec la Belge Gertrude, qui fut sa femme. « On dit que ma relation aux modèles est dégueulasse. On ne peut pas plaire à tout le monde. Ce qui m’attire chez la très jeune fille ? Demandez au psychiatre. »

Ah, la nostalgie des vierges de 12 ans ! Pas sûr qu’il les retrouve au Ciel...

Antica Namur ne reviendra pas sur l’hommage à l’artiste que la galerie belge rend depuis le 11 novembre 2016. Extrait de la communication de la galerie :

« La contribution de David Hamilton à l’histoire de la photographie et de l’histoire de l’art tout court est loin d’être vaine » et décrit une oeuvre « onirique et empreinte de rêverie, toute en nuances et en transparences »

Le 19 novembre, il y avait vernissage, avec présence de l’artiste :

La conférence retracera la vie et l’œuvre du photographe britannique David et fera écho à l’exposition qu’Antica Namur lui dédie. Parce que la contribution de David Hamilton à l’histoire de la photographie et de l’histoire de l’art tout court est loin d’être vaine, l’espace BNP Paribas Fortis a décidé à suspendre à ses cimaises une sélection triée sur le volet de ses œuvres les plus emblématiques.

Les banques, toujours le nez creux.

- La rédaction d’E&R -

Pédocriminalité d’hier et d’aujourd’hui, chez Kontre Kulture :

Une époque propice aux révélations, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

69 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1609323

    Ben non, pas justice immanente, s’il se l’est donnée lui-même...

     

    • #1609400
      le 26/11/2016 par réGénération
      Le photographe David Hamilton s’est donné la mort

      Çà change rien, les suicidés ne vont pas au Paradis non plus !


    • #1609498

      Quel est le fondement biblique de ce que tu avances, reGénération ?


    • #1609603

      Il me semble que toute vie étant sacré le suicide est un peché très grave qui t’envois directement en enfer, je ne suis pas un expert donc si je me trompe qu’ont me le disent.

      Pour "Henri".


    • #1609613

      @Henri : Matthieu 27,5 puis tu remontes à Matthieu 26,24 "mieux vaudrait pour lui que cet homme là ne fut pas né" , ce qui n’indique pas vraiment la direction du Ciel ...
      La Sainte Eglise a toujours interprété ces mots comme visant le désespoir impénitent =>le suicide, et non pas la culpabilité d’un crime, fut-il celui d’avoir livré le Christ. TOUT péché peut être pardonné, mais évidemment, si on se donne la mort soi-même ... c’est trop tard !


    • #1609703

      @Mouette , alors je cites tes sources :

      Mathieu 26:24 : Le Fils de l’homme s’en va, selon ce qui est écrit de lui. Mais malheur à l’homme par qui le Fils de l’homme est livré ! Mieux vaudrait pour cet homme qu’il ne fût pas né.

      Mathieu 27:5 : Judas jeta les pièces d’argent dans le temple, se retira, et alla se pendre.

      Le rapport avec le suicide et l’enfer ? A aucun moment il n’est question d’enfer. C’est toi qui interprête "Mieux vaudrait pour cet homme qu’il ne fût pas né" avec tes yeux et ton cerveau de simple humain.

      Bordel, combien de bouquins il va falloir écrire pour que vous compreniez QU’IL NE VOUS APPARTIENT PAS DE JUGER. Prie pour ton frère qui est tombé, pleurs pour qu’il trouve la compassion et le pardon de l’eternel, au lieu de te prendre pour le juge et l’interpreteur des ordonnances de Dieu.


    • #1609979

      @ Oui oui oui : effectivement ! D’ailleurs, quand Jésus a dit ça au sujet de Judas, il ne l’avait pas encore livré aux chefs juifs... Dire que ces propos signifient l’enfer parce qu’il s’est suicidé, c’est aller bien plus loin que le texte. Et je pense d’ailleurs que trahir Jésus est un péché encore plus grave que le suicide...et c’est donc sûrement pour ça que Jésus a dit ça au sujet de Judas.


  • A qui le tour ?


  • #1609340

    Dans l’hypothèse du suicide qui arrange certainement beaucoup de monde (réseau).
    Quelle lâcheté !

     

    • Bien sûr justice immanente parce que vous croyez quoi il a fuit croyant berner tout le monde et surtout faire culpabiliser la petite flavie tout en coupant les liens d avec LE réseau et respectant son pacte , mais la il va comprendre que la vie terrestret est justement pas la fin . Pour ma part total soutient a l’enfant qu a endurée la malfaisance de ces suppôts de Satan et j aurai préféré et de près une décapitation public avec un traitement mediatique, qu il brûle dans l enfer de son maître ce fdp , rien a battre de son sort et je peut dire que le pièces a conviction traitant de sacrifices d enfants témoigné de la presence de personnes du show biz et de dirigeants de grandes ecoles françaises et de intellectuels sans que rien ne se fasse jusqua ce jour . Il merite comme chacun de crevé comme il a vécu comme une merde .


  • #1609343

    On ne va pas s’en réjouir non plus, mais constatons juste que le nombre de passe-droits conférés à l’élite "chobiz" est hallucinante...


  • #1609354

    Dommage pour lui, mais il n’a pas accepté la miséricorde de Dieu, comme judas il a préféré l’enfer. Suicide = enfer.

     

    • #1609430

      Pas forcément...

      Entre le moment ou il a pris les médocs et celui ou il est mort il a peut-être eu le temps de regretter sa connerie et de demander pardon pour cette faute ainsi que les autres.

      Donc en ce qui concerne son salut ou sa damnation, seul Dieu peut désormais parler en étant catégorique... De notre côté nous ne pouvons qu’émettre des hypothèses.

      Bon ceci étant dit, il est vrai qu’apparemment la balance en ce qui le concerne semble plus pencher d’un côté que de l’autre... Au minimum je dirais qu’il doit être entrain de se faire un petit séjour au purgatoire.

      Mais bon... Ce qu’il faut retenir de tout ça, c’est que la miséricorde de Dieu est infinie. Tout homme peut être sauvé dès lors qu’au moment de mourir il regrette ses fautes...
      D’ailleurs si ça se trouve, même Hitler est peut-être au ciel... Aucun d’entre nous ne peut affirmer qu’il n’a pas été pardonné à la fin. Il suffirait pour cela qu’il ait demandé pardon.


    • #1609502

      Je serais très curieux de savoir où tu trouves dans la Bible le versets appuyant que suicide = enfer, déjà que la doctrine d’un enfer de feu où vont les humains mauvais est clairement non-biblique...


    • #1609565

      "Cet homme, ayant acquis un champ avec le salaire du crime, est tombé, s’est rompu par le milieu du corps, et toutes ses entrailles se sont répandues ». in "actes des Apotres"....un couteau de sicaire parvient facilement à répandre des entrailles !!!!....


    • #1609587

      "...déjà que la doctrine d’un enfer de feu où vont les humains mauvais est clairement non-biblique..."

      La parabole sur le bon grain et l’ivraie est pourtant assez claire en ce qui concerne ce sujet et affirme exactement le contraire...

      Il y a aussi la parabole sur les noces du fils du roi, ainsi que l’apocalypse qui parle très clairement d’un "étang de feu" réservé à ceux qui n’auront pas la vie éternelle.

      Quant aux suicidés, Mathieu, Marc et Luc nous rapportent la déclaration du christ en ce qui concerne "les péchés contre le saint esprit" en nous expliquant que ces derniers ne seront pardonnés ni dans ce monde ni dans l’autre.

      Pour information les péchés contre le saint esprit sont au nombre de six :
      - Désespérer de son salut,
      - Avoir la présomption de penser que l’on peut être sauvé sans mérite,
      - La persistance dans le pécher,
      - Envier les grâces accordées à autrui,
      - Combattre la vérité connue,
      - L’impénitence finale.

      Donc si tu meurs avec ces péchés suspendus au dessus de ta tête, tu es cuit.

      ...Et en ce qui concerne les suicidés, la plupart rentrent dans au moins l’une de ces catégories en plus du fait que ce sont par définition des homicides (ben oui... Ils ont détruit une vie qu’il ne leur appartenait pas de prendre : la leur !).

      Donc à priori ils sont plutôt mal barrés... La majorité d’entre eux est ainsi clairement en bas même si l’on ne peut nommer individuellement aucun d’entre eux (la règle générale n’empêche en effet pas les exceptions).


    • #1609589

      Je crois que les évangiles font référence près de 80 fois à l’enfer. Alors si, l’enfer est biblique
      De plus, s’il est mort sans repentance de ses crimes (ce qui, à lire l’article semble le cas), je ne vois pas comment il pourrait éviter l’enfer, à moins d’avoir une contrition parfaite au moment de sa mort par une grâce exceptionnelle offert par Dieu. Au final, Dieu le jugera et son jugement sera juste


    • #1609990

      @ Talion : tu dis :

      Pour information les péchés contre le saint esprit sont au nombre de six :
      - Désespérer de son salut,
      - Avoir la présomption de penser que l’on peut être sauvé sans mérite,
      - La persistance dans le pécher,
      - Envier les grâces accordées à autrui,
      - Combattre la vérité connue,
      - L’impénitence finale.

      Là aussi même question : c’est où dans la Bible, ça ?? Je ne l’ai jamais vu nulle part !! J’en conclus que c’est une tradition catholique. Bref, des paroles d’hommes, pas de Dieu. Jésus lui-même fustigeait cette tendance dans le judaïsme de son époque. Et pourtant l’église catholique est tombée dans exactement le même travers.

      Quant au terme "enfer", vu que d’autres ici en parlent, ce n’est pas parce qu’il est traduit ainsi en français que le texte original fait nécessairement référence à un enfer de feu où les pécheurs brûlent éternellement. D’ailleurs, quelle serait la "justice" d’un dieu qui rétribuerait une vie de 70,80 ans de péchés par une éternité de punitions ?? Ce serait une sanction absolument disproportionnée et cruelle. Y avez-vous jamais réfléchi ??

      D’ailleurs la Bible dit clairement que celui qui est mort est acquitté de ses péchés, car le salaire que paie le péché, c’est la mort, justement. Alors quelle punition reste-t-il pour ceux qui sont ainsi acquittés de leurs péchés ? Aucune...


    • #1610008

      @Henri

      La religion chrétienne n’est pas une religion du livre, mais une religion de la parole et de la chair. Jésus Christ n’a rien écrit.


    • #1610314

      @ Titus : elle est bien bonne celle-là ! :-D C’est tellement pas une religion du livre que Jésus et ses disciples se référaient constamment au livre, justement, et l’ancien testament, même ! Et si Jésus n’a rien écrit lui-même, c’est parce que sa mission, comme il l’a dit lui-même, était de prêcher et d’enseigner, vu le peu de temps qu’il avait à disposition. On ne peut pas être au four et au moulin...

      Ceci dit, écrire son enseignement avait "tellement peu" d’importance que Dieu a inspiré non pas 1, non pas 2, mais bel et bien 4 de ses disciples pour le faire ! Et on ne parle là que des Évangiles, car il ne faut pas oublier que le nouveau testament est bien plus volumineux que ça...

      Donc dire que le christianisme n’est pas une religion du livre, faut arrêter un peu le délire quand même... ;-)


  • #1609372

    Suicide ou "suicide"... saurons-nous jamais ?

     

    • #1609407

      Effectivement, la question peut se posée.
      A son procès il aurait pu faire des révélations concernant le milieu dans lequel il nageait. A son âge il n’avait plus grand chose à perdre...

      A qui donc profite sa mort ?
      Aux victimes de ses abus ? A lui même ? Autres ?
      Comme vous dites, "saurons-nous jamais ? "


  • #1609384

    Il aurait été trouvé mort, un téléobjectif de 300 mm fiché dans le fondement...
    double justice immanente... ?

     

    • C’est une blague ? Parce qu’en effet, il gênait beaucoup de monde. Et puis ses photos ont beaucoup rapporté. Il devait bien avoir des agents intermédiaires, susceptibles de toucher des droits. Ou des relations haut placées.
      Les suicides de personnalités, de nos jours... On pense tout de suite à autre chose, surtout si personne ne témoigne d’antécédents dépressifs, et si la personne était absolument seule aux derniers moments.


    • #1609435

      Il devait bien avoir des agents intermédiaires



      Eh bien non, justement... ce que certains se refusent à comprendre c’est qu’à l’époque où il avait beaucoup de succès il recrutait directement ses modèles et que leurs parents les lui confiaient sans crainte, en ayant même le sentiment d’avoir beaucoup de chance... chose que Flavie Flament raconte très bien d’ailleurs.

      Un peu de recul historico-sociologique ferait le plus grand bien à certains pour comprendre le phénomène Hamilton... tout n’est pas affaire de réseaux pédophiles occultes et oligarchiques intouchables.


    • @rectificateur,
      On peut concevoir que les deux soient possible il me semble, et que donc il y ait eu d’autres aspects en lien avec les actes de ce seul personnage. La théorie d’une sorte de violeur solitaire et isolé s’agissant d’un personnage aussi public peut d’ailleurs paraître extrêmement fragile pour ne pas dire farfelue.


    • #1609627

      @ Eric :



      La théorie d’une sorte de violeur solitaire et isolé s’agissant d’un personnage aussi public peut d’ailleurs paraître extrêmement fragile pour ne pas dire farfelue.



      Vous semblez très mal connaître l’époque où Hamilton fit sa célébrité, voire ne pas avoir écouté certaines de ses victimes comme Flavie Flament, dont la propre mère refuse toujours de voir la réalité en face et conseille à sa fille de se faire soigner...

      Encore une fois, les jeunes filles ne se faisaient pas plus prier que leurs parents pour être devant son objectif, tout le monde en concevait une grande fierté. De plus résumer Hamilton à un violeur est certainement expéditif, c’est comme réduire Woody Allen à un père incestueux en niant le fait qu’il ait réalisé de très bons films.

      S’il paraît clair que celles qui s’expriment aujourd’hui n’ont pas inventé leur viol, ça ne signifie pas pour autant que tous ses modèles subissaient le même sort. Et je pense même, ce qui n’excuse évidemment rien, qu’elles devaient être dans leur grande majorité bien traitées pour qu’il ait exercé son activité avec une si grande longévité car, je me répète, tout ceci se faisait au grand jour et n’avait rien à voir avec des réseaux occultes. C’était l’époque où on trouvait des cartes postales David Hamilton sur les présentoirs de toutes les maisons de la presse, et pas dans le coin des Playboy, Lui ou Newlook mais dans celui des souvenirs pour touristes...


    • Je ne saisis pas le rapport de votre commentaire avec le mien. Il me semble que je sais, comme tout le monde, l’essentiel, à savoir que cette personne était célèbre et qu’il est tout à fait concevable que beaucoup d’autres personnes connaissaient ses agissements. Après, nul ne peut bien entendu savoir avec certitude, sinon les personnes directement impliquées, quel pouvait être le niveau de complicité. Je ne dis rien d’autre.


  • #1609386

    A 83 ans à quoi bon vivre quand on ne bande plus ?

     

  • #1609393

    il est venu et a sali tout ce qu’il a touché . En tout lieu et en tout temps . . .


  • #1609408

    En désignant des dizaines de ses modèles allongées sur des transats, Hamilton disait : " Voilà du bois pour l’hiver..."


  • #1609490
    le 26/11/2016 par yann arthus bertrand
    Le photographe David Hamilton s’est donné la mort

    C’est sa femme de ménage qui l’a découvert dans son appartement du boulevard Montparnasse (VIe arrondissement) un sac plastique sur la tête.

     

    • #1609590

      Et selon une autre source proche de l’enquête, "le photographe aurait ingurgité de l’alcool et des médicaments ont été retrouvés dans sa salle de bains".

      Un suicide plutôt original... apéro-médoc et ensuite sac plastoc sur la tête. Faut dire qu’il était créatif c’t’homme là !

      Manquerai plus, comme le dit plus haut un camarade, que l’on retrouve son appareil photo encastré dans le fondement et là ce serait quasi-imbattable au niveau de l’originalité.


    • #1609592

      Heu... Je ne suis pas expert, mais je ne crois pas qu’un sac plastique sur la tête soit un scénario habituel pour un suicide...

      Remarquez, ils y en a d’autres qui se sont noyés dans 50 cm d’eau, ou qui se sont suicidés avec deux balles dans la tête... Donc à partir de là...


    • #1609700
      le 26/11/2016 par Palm Beach Post : "Cult !"
      Le photographe David Hamilton s’est donné la mort

      "je ne crois pas qu’un sac plastique sur la tête soit un scénario habituel pour un suicide..."

      Bernard Buffet, pourtant...


    • #1609752

      Ne connaissant pas ce Bernard, en tapant Bernard Buffet sur google les recherches associées sont :
      1/ Annabel Buffet (Épouse)
      2/ Pierre Bergé

      "En mai 1958, le peintre Xavier Zevaco lui présente Annabel Schwob à Saint-Tropez, alors qu’il était déjà installé dans le succès. C’est le coup de foudre. Elle avait alors de nombreux amants. Bernard venait de quitter Pierre Bergé, avec lequel il vivait depuis plusieurs années et qui gérait sa carrière"
      source wikipedia

      Sacrée femme et sacré ex !
      Quand on fait sa vie autour de ce style de personnages "clintonesque", les suicides arrivent fréquemment, apparement...

      Ne pas douter, dans cette époque de dingue, des paroles venant de médias ouvertement partiaux et corrompus, c’est être grandement naïf.
      Possible que ce soit des suicides mais pour le dernier en date dans cet article, avant même autopsie, difficile de se prononcer... Pourtant les médias, eux, le font ( et pour tout )


  • #1609511

    C’est pratique les suicides, pas de procès, peu de chance d’enquête journalistique minutieuse ...


  • #1609521
    le 26/11/2016 par pour le retour de l’art
    Le photographe David Hamilton s’est donné la mort

    pour ne pas mourrir bete, je suis alé voir sur internet "l’oeuvre" de D H : le message implicite est clair, c’est érotico pédo je ne sais quoi !!
    toute l’hypocrisie du monde actuelle, tout ça a circulé pendant des années sans "que l’on voit" ce qui était dessous.... c’est stupide

    comme on dit, dans une société normale, ce type n’aurait jamais pu accrocher ses clichés sur des murs


  • #1609542
    le 26/11/2016 par jacquedechante
    Le photographe David Hamilton s’est donné la mort

    On retrouve toujours cette naïveté propre aux médias : on leur agite le foulard plein de sang devant les yeux et eux n’y voient qu’allégories libertaires. La mauvaise foi est omniprésente.


  • #1609570
    le 26/11/2016 par Rosseur de poulardes
    Le photographe David Hamilton s’est donné la mort

    ça ne change rien, la grande faute des parents - d’avoir emmené leur gamine de 13 ans dans cet endroit débile d’obsédés sexuels du cap d’agde - reste entière.

    Je n’aime pas le comportement de Flavie Flament qui dénonce, à juste titre, un violeur, mais qui ne dit pas un mot de la connerie de ses parents attardés de l’avoir emmené au cap d’agde, en la laissant seule, en plus, avec un mec visiblement obsédé sexuel. ok c’est dur de critiquer ses parents, mais alors, on la ferme sur tout le sujet, qui est d’ailleurs prescrit.

     

    • #1609626

      Replay son interview dans " salut les terriens " et tu verras qu’elle n’est pas tendre avec sa mère qui l’a laissée seule dans les bras de ce pervers .


    • #1609645

      Vous êtes un peu dur là, regarder en face sa réalité de victime de viol est tellement énorme qu’elle n’a pas pu, en même temps, affronter la négligence de ses parents. Elle le fera sûrement en deuxième temps, tout personne ayant fait une thérapie sait comme il est difficile de voir ses parents sous leur mauvais jour Quant à la prescription, elle n’y peut rien si le système est mal fait.


    • #1609680

      « ok c’est dur de critiquer ses parents, mais alors, on la ferme sur tout le sujet, qui est d’ailleurs prescrit. »

      Non Rosseur ! Lisez Debord et Cousin et vous comprendrez ...
      La pédophilie est un sujet qui fait vendre...comme tout ce qui évoque “le dessous de la ceinture” .

      A société de merde, mœurs de merde !


    • #1609768
      le 26/11/2016 par Rosseur de poulardes
      Le photographe David Hamilton s’est donné la mort

      Darwini,

      Merci, je n’étais pas au courant, n’ayant pas la télé.

      Giustizia,

      Vous avez parfaitement raison, mais je voulais beaucoup plus dénoncer la sottise des parents, qu’accabler Flavie Flament, qui n’est qu’une victime de tous ces imbéciles.
      Il ne devrait pas y avoir de prescription, c’est très clair.

      Verner,

      100% d’accord.


  • #1609604

    C’est simple , un enfant , une jeune fille , ne devrait jamais se retrouver seule avec un adulte autre que son père ou sa mère , jamais et ce quelque soit le contexte ! Cela n’est pas une garanti absolu car parfois il y a des pères , rarement des mères , qui abusent et exploitent sexuellement leur propre enfant mais j’imagine , j’espère , que cela soit une rareté . Pour moi ces actes sont un véritable crime contre l’humanité !

     

    • #1609625

      Il me semble que Mme Flament n’était pas seule avec ce photographe mais que ses parents ou l’un d’eux était présent, dixit la famille elle même. D’où leur étonnement dans la déclaration de la victime présumée.

      Mais bon, je fais la différence entre des accusations et leur véracité basée sur des preuves irréfragables. Un procès aurait permis de prendre partie sur cette affaire.


    • #1609636

      Bon, et alors pour les nounous vous faites comment ? Parce que même si ce sont des femmes, limiter les comportements sexuels déviants aux seuls hommes est certainement de la misandrie primaire ! On est bien obligé de faire confiance parfois... mais évidemment dans le cas de DH la confiance allait un peu loin vu le sujet.


  • #1609623

    La première fois que j’ai entendu l’info, M. Hamilton se serait peut être suicidé avec un sac qui lui recouvrait la tête et une boite de médicaments à côté de lui (France Inter).

    Déjà je me suis dit, qu’il aurait pu trouver un autre moyen que de se donner la mort en s’auto-étouffant avec un sac et des médicaments, mais chacun ses lubies.

    La seconde fois que j’entends parler de cette affaire, il n’est plus question de sac sur la tête mais d’un voisin étonné de voir la porte d’appartement du suicidé entre-ouverte, ce qui l’aurait conduit à appeler les secours qui n’ont pu ranimer Hamilton.

    Donc, à ce jour, selon dernières informations disponibles, M. Hamilton se serait suicidé, mais on ne sait comment (plus sac comme arme du suicide) et nous avons une porte d’appartement entre-ouverte qui aurait permis de découvrir le cadre.

    Ma question est s’agit-il d’un suicide ou d’un crime habillé en suicide ?

    J’espère que le professeur.. euh, le procureur François Molins va pouvoir m’apporter son éclairage expresse, car sur ce genre de dossiers à rebondissement, il semble toujours avoir quelque chose dire !

     

  • #1609643
    le 26/11/2016 par sylvie une française
    Le photographe David Hamilton s’est donné la mort

    Je ne crois pas du tout au suicide. David Hamilton avait certainement beaucoup de choses à se reprocher mais les parents qui laissaient leurs filles se faire photographier nues auraient pu se poser quelques questions plutôt qu’être fiers de voir leur progéniture s’exhiber. Il est vrai que ce n’est pas une excuse mais où sont les preuves et pourquoi laisser passer tant d’années ? Une femme violée en parle tout de suite ou jamais. David Hamilton n’aurait pas poussé le ridicule avant sa mort en se mettant un sac plastique sur la tête.

     

    • #1609670

      Une femme violée en parle tout de suite ou jamais.



      Ça c’est faux, écoutez des victimes de viols pour savoir ce qu’elles en pensent... De plus, ce n’étaient pas des femmes mais de très jeunes filles, extrêmement fragiles et encore sous l’autorité d’adultes.


    • #1609682

      La mère de flavie Flament était effectivement complice dans cette affaire, cette dernière l’a dit très clairement ; et c’est sans doute le pire dans cette histoire.


  • #1609681

    Intéressant de voir quels sont ceux qui assisteront aux funérailles de ce pharisien !

     

  • #1609696
    le 26/11/2016 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Le photographe David Hamilton s’est donné la mort

    "toute en nuances et en transparences"

    Camouflage.


  • Photo, pédophilie, modèles underage, dérivation vers le satanisme.
    A voir "Neon Demon" de Nicolas Winding Refn. Ce gars semble vouloir dénoncer subtilement les choses. Un nouveau Kubrik ?
    Sans trop spoiler, une scène avec "un mannequin" dans la même position que la statue de Podesta en position bizarre est en début de film. Un choc quand je l’ai vue.


  • #1609760
    le 26/11/2016 par sylvie une française
    Le photographe David Hamilton s’est donné la mort

    @rectificateur

    Malheureusement, je sais de quoi je parle


  • #1609843

    Le sac sur la tête ça ressemble un peu a une humiliation
    Finir comme ça pour quelqu’un qui se prétend artiste c’est un non sens...
    Soit un règlement de compte
    Soit une tentative de suicide qui a mal tourné, il aurait voulu se faire passer pour une victime et puis personne n’est venu le sauver.
    Si il a fait ça c’est vraiment une fin peu glorieuse.
    Au niveau au dessus il y a juste la tête dans la cuvette des toilettes, par noyade.
    Triste fin pour une triste vie de débauche et d’égarrements.
    Puisse un jour son âme trouver le chemin de la rédemption

     

  • #1609855

    Même son suicide est " flou " ... chapeau l’artiste. On se comprend.

     

  • #1609881

    "Suicidez vous plus vite, merci." signé : les gens normaux.


  • #1609916

    qui sait si ce vieux con pédomane, à l’ article de la mort, ne risquait pas de l’ ouvrir pour se racheter sentant les flammes proches ?


  • #1610277
    le 27/11/2016 par Heureux qui, comme Ulysse...
    Le photographe David Hamilton s’est donné la mort

    Il a donc été suicidé à Paris, ressort du Temple, bon, tout va bien, l’affaire est sous contrôle, ouf !
    Puisqu’on vous dit qu’il n’y a que des loups solitaires, merde, quand même !


  • #1610368

    J’ai lu sur Voici ( ou je sais .... ) que son comptable et ami de 40 ans ne raccroche pas du tout son suicide à l’affaire Flavie Flament, qu’il n’était pas du tout perturbé pas ces accusations ( d’autant plus qu’elles sont prescrites ), qu’il avait encore des projets e que ce suicide est un mystère.


  • #1611970
    le 29/11/2016 par La porte en bois
    Le photographe David Hamilton s’est donné la mort

    Il commençait à être trop bavard...


  • Il aurait pu rendre l’âme au Hilton non ?


Commentaires suivants