Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Le piège en or du maître d’échecs Poutine

Traduction E&R

Les accusations de l’Occident envers Poutine sont traditionnellement basées sur le fait qu’il est issu du KGB ; il serait donc une personne cruelle et immorale. Poutine est blâmé pour à peu près tout, mais personne ne l’a jamais accusé de manquer d’intelligence. Toutes les accusations portées contre lui ne font que mettre en valeur sa capacité à produire une analyse rapide et à prendre des décisions politiques et économiques claires et mesurées. Les médias occidentaux comparent souvent cette habileté à celle d’un maître d’échecs en pleine démonstration publique ; les récents développements de l’économie étasunienne et de l’Occident en général nous permettent de conclure qu’ils ont totalement raison.

Contrairement à ce qu’affirment les nombreux reportages propagandistes dans le style de FOX News et de CNN, aujourd’hui, l’économie occidentale, menée par les États-Unis, est tombée dans le piège de Poutine, d’une manière que personne à l’Ouest n’est en mesure de voir ou de comprendre. Et plus l’Occident essaye de s’en échapper, plus il se retrouve pris au piège.

Quelle est donc cette situation délicate dans laquelle se retrouvent l’Occident et les États-Unis ? Et pourquoi l’ensemble des médias et des principaux économistes occidentaux sont-ils silencieux à ce sujet, comme pour un secret militaire bien gardé ? Essayons de comprendre l’essence des événements économiques actuels en mettant de côté les considérations morales, éthiques et géopolitiques.

Après avoir réalisé son échec en Ukraine, l’Occident, mené par les États-Unis, s’emploie à détruire l’économie russe en abaissant les prix du pétrole et du gaz, ce qui représente la première ressource de revenu à l’exportation de la Russie et la principale source de réapprovisionnement des réserves d’or.

Il est important de noter que le principal échec de l’Occident en Ukraine n’est pas militaire ou politique. Il réside en réalité dans le refus de Poutine de financer ce projet occidental pour l’Ukraine au détriment du budget de la fédération de Russie. Ce qui rend inévitablement ce projet non-viable dans un futur proche.

La dernière fois, sous le président Reagan, les actions de l’Occident pour baisser les prix du pétrole furent un succès et menèrent à l’effondrement de l’URSS. Mais l’histoire ne repasse pas les plats. La donne est différente cette fois. La réponse de Poutine ressemble à un mélange d’échecs et de judo, quand la force de l’ennemi est retournée contre lui, mais avec un coût minimal en termes de force et de ressources pour celui qui se défend. La véritable politique de Poutine n’est pas publique, ce qui lui permet de se concentrer sur son efficacité plus que ses apparences. Très peu de personne comprennent ce que fait Poutine en ce moment. Et presque personne ne comprend ce qu’il fera dans le futur.

Ainsi, aussi étrange que cela puisse paraître, en ce moment Poutine vend le gaz et le pétrole russes contre de l’or physique.

Poutine ne le crie pas sur tous les toits. Et bien sûr, il accepte les dollars étasuniens comme un intermédiaire de paiement. Cependant, immédiatement, il s’empresse d’échanger ces dollars obtenus de la vente du gaz et du pétrole contre de l’or physique.

Pour comprendre, il suffit de regarder la croissance des réserves d’or russes et de comparer ces données avec les revenus des exportations de la Fédération de Russie issus des ventes d’hydrocarbures sur la même période.

 

 

En outre, au troisième trimestre les achats d’or physique de la Russie sont à des niveaux jamais atteints. En effet, la Russie a acheté, rien que pour ce troisième trimestre, le montant incroyable de 55 tonnes d’or. C’est plus que toutes les banques centrales du monde réunies sur cette période. Au total, les banques centrales de tous les pays du monde ont acheté 93 tonnes du métal précieux au troisième trimestre de 2014. C’est le quinzième trimestre consécutif d’achat net d’or par les banques centrales. Sur ces 93 tonnes, le montant sidérant de 55 tonnes revient à la Russie.

En ce moment, les Occidentaux dépensent tous leurs efforts et leurs ressources via des manipulations des marchés pour abaisser le prix de l’or et des hydrocarbures. Ainsi, ils distordent les réalités économiques existantes au profit du dollar afin d’augmenter son pouvoir d’achat. Et dans le même temps, ils cherchent à détruire l’économie de la Russie, qui refuse de jouer le rôle du vassal obéissant de l’Occident.

La suppression du prix de l’or par le département spécial du gouvernement étasunien appelé ESF (Exchange Stabilization Fund ), avec pour objectif de stabiliser le dollar, a été retranscrite dans la loi des États-Unis.

Ainsi, aujourd’hui, les actifs tels que l’or ou les hydrocarbures paraissent proportionnellement affaiblis et excessivement sous-évalués par rapport au dollar. Cependant, Poutine, en vendant les hydrocarbures russes en échange de dollars artificiellement appréciés, qu’il s’empresse ensuite d’échanger contre de l’or artificiellement déprécié, neutralise les effets négatifs des manipulations occidentales.

Il n’y a pas si longtemps, des scientifiques britanniques ainsi que les principales études géologiques américaines étaient arrivés à la conclusion que l’Europe ne serait pas capable de survivre sans l’approvisionnement énergétique russe. Ainsi, le monde occidental, construit sur l’hégémonie du pétrodollar, est dans une situation catastrophique. Il ne peut survivre sans l’offre russe de gaz et de pétrole, mais la Russie n’est maintenant disposée à vendre ses hydrocarbures à l’Occident uniquement contre de l’or physique.

Le tour de force de ce jeu poutinien est que le mécanisme de vente des hydrocarbures russes à l’Occident contre de l’or fonctionne quoi qu’en pensent les Occidentaux ; de facto, ceux-ci payent leur importation énergétique en bradant leur or. Ainsi, Poutine, grâce à la richesse des réserves naturelles russes et aux manipulations occidentales, soutire progressivement l’essentiel de leur or physique aux pays occidentaux. Cette stratégie économique menée par Poutine met l’Occident, États-Unis en tête, dans la position d’un serpent dévorant avec agressivité et application sa propre queue.

Dans le monde financier il est établi comme donné que l’or est par essence un antidollar.
- En 1971, le président étasunien Richard Nixon ferma la fenêtre de l’or, mettant fin aux échanges de dollars contre de l’or, garantis par les États-Unis depuis 1944 par le traité de Bretton Woods.
- En 2014, le président Russe Vladimir Poutine, à rouvert la fenêtre de convertibilité du dollar en or sans demander la permission de Washington.

L’idée de ce piège économique basé sur l’or provient probablement du conseiller pour les Affaires économiques de Poutine, le docteur Sergey Glazyev. Comment comprendre autrement le fait qu’il soit sur la liste des personnalités russes sous sanctions étasuniennes, bien qu’il ne fasse pas partie de la communauté des hommes d’affaires russes ? Cette idée de l’économiste Glazyev est brillamment exécutée par Poutine, avec le soutien total de son homologue Xi Jinping.

 

 

Très intéressante, dans ce contexte, est la déclaration de novembre dernier du premier adjoint du président de la Banque centrale russe (BCR), Ksenia Yudaeva, soulignant que la BCR pouvait utiliser l’or de ses réserves pour payer ses importations, si besoin était. Il est évident que dans un climat de sanctions de la part de l’Occident, cette déclaration est adressée aux BRICS, et plus particulièrement à la Chine.

Pour la Chine, la volonté russe de payer les biens importés avec de l’or venu d’Occident est très pratique. En voici la raison. La Chine a récemment annoncé qu’elle cesserait d’accroître ses réserves de devises et d’or libellés en dollars. Considérant le déficit croissant entre les États-Unis et la Chine (cinq fois favorable à la Chine), cette déclaration traduite du jargon financier doit se comprendre ainsi : « La Chine arrête de vendre ses marchandises contre des dollars. »

Les médias ont choisi de ne pas relayer cette information capitale de l’histoire monétaire récente. L’enjeu n’est pas que la Chine refuse de vendre ses biens contre des dollars. La Chine, bien sûr, continuera à accepter les dollars comme intermédiaire de paiement pour ses marchandises. Mais une fois les dollars obtenus, la Chine s’empressera de s’en débarrasser pour les remplacer par d’autres supports au sein de ses réserves d’or et de devises. Autrement la déclaration faite par les autorités monétaires Chinoises perd de son sens : « Nous stoppons l’augmentation de nos réserves en or et en devise libellés en dollars. » Cela veut dire que la Chine n’achètera plus de bons du trésor étasuniens à partir des dollars obtenus dans ses échanges commerciaux avec d’autres pays, comme elle le fit par le passé.

Ainsi la Chine va remplacer tous ses dollars qu’elle recevra en échange de ses marchandises, non seulement des États-Unis mais de tout le reste du monde. La question est donc de savoir par quoi la Chine va les remplacer. Quelles devises ou actifs ? Une analyse de la politique monétaire chinoise montre que cet actif semble bien être l’or et que la tendance à déjà commencé.

Sous cet angle, le partenariat sino-russe est extrêmement profitable pour Moscou et Pékin. La Russie achète des marchandises à la Chine avec l’or à son prix actuel, pendant que la Chine achète les hydrocarbures russes avec de l’or, là aussi à son prix actuel. Dans cet échange fructueux, il y a de la place pour tout : les marchandises chinoises, l’énergie russe et l’or comme moyen de paiement. Seul le dollar étasunien n’a pas sa place. Cela n’est pas surprenant. Le dollar n’est ni une marchandise chinoise, ni une ressource énergétique russe. C’est uniquement un intermédiaire financier de paiement pour les règlements – un intermédiaire inutile qui plus est. Et il est de coutume de supprimer les intermédiaires inutiles dans les interactions entre deux partenaires économiques indépendants.

Il est a noter que le marché mondial de l’or physique est extrêmement petit comparativement au marché mondial du pétrole. Plus spécifiquement, le marché de l’or physique est microscopique comparé à ceux des livraisons physiques de gaz, de pétrole, d’uranium et de marchandises.

Par ailleurs, il faut bien distinguer l’or physique de l’or papier ; c’est la raison pour laquelle l’accent est ici mis sur le caractère physique de l’or.

Pour information : le turnover du marché de l’or papier, uniquement des contrats à terme, est estimé à 360 milliards de dollars par mois. Mais les livraisons physiques d’or sont de seulement 280 millions de dollars. Ce qui nous fait un ratio de transaction papier contre transaction physique de 1000 pour 1.

L’Occident espère que la Russie et la Chine vont accepter comme paiement pour leurs énergie et marchandises l’or papier ou d’autres sortes de devises non-tangibles. Mais ces deux pays ne sont intéressés que par des moyens de paiement en or et autres métaux physiques. Ainsi, en échangeant des dollars artificiellement appréciés contre de l’or physique dont le prix est artificiellement dévalué, Poutine a déclenché le compte à rebours de la fin de l’hégémonie mondiale du pétrodollar et met l’Occident dans une impasse.

L’Occident peut dépenser tous ses efforts et ses ressources pour augmenter artificiellement le pouvoir d’achat du dollar, abaisser le prix du pétrole et de l’or ; le problème est que le stock d’or physique en possession de l’Occident n’est pas illimité. Par conséquent, plus il dévalue le prix de l’or et du pétrole contre le dollar, plus rapidement ses réserves d’or se vident.

 

 

Cette stratégie économique de Poutine fait que l’or physique des pays occidentaux est rapidement en train de se déverser vers la Russie, la Chine, le Brésil, le Kazakhstan, l’Inde, en bref, les pays des BRICS. Au taux actuel de réduction des réserves, l’Occident n’a simplement pas le temps de faire quoi que ce soit contre la Russie de Poutine avant l’effondrement du pétrodollar. Au jeu d’échec, la situation dans laquelle Poutine a mis l’Occident s’appelle « zeitnot ».

Le monde occidental n’a jamais fait face à des événements et phénomènes économiques tels que ceux qui se passent en ce moment. L’URSS vendit rapidement son or à l’époque pour faire face à la chute des prix du pétrole ; aujourd’hui la Russie fait l’inverse, elle achète de l’or. Ainsi, la Russie pose une sérieuse menace au modèle américain de domination du monde par le pétrodollar.

Le principe essentiel du modèle du pétrodollar est de permettre aux pays occidentaux menés par les États-Unis de vivre aux dépens du travail et des ressources des autres pays et peuples, grâce aux rôle de la monnaie étasunienne, dominante dans le système monétaire mondial. Le rôle du dollar dans ce système est d’être le moyen de paiement ultime. Cela veut dire que la monnaie nationale étasunienne, dans la structure du système monétaire mondial, est l’ultime actif utilisé comme réserve de valeur et comme moyen d’échange, ce qui par rapport à n’importe quel autre actif n’a aucun sens.

Les pays des BRICS, menés par la Russie et la Chine, sont en train de changer le rôle et le statut du dollar dans le système monétaire mondial. Du moyen ultime de paiement et de réserve de valeur, la monnaie nationale étasunienne, par les actions conjointes de Moscou et de Pékin, est en train d’être réduite à un simple moyen de paiement. Ainsi le dollar perd ses privilèges, les cédant à l’actif dénationalisé et dépolitisé que représente l’or.

Traditionnellement, l’Occident utilise deux méthodes pour éliminer les menaces sur l’hégémonie du pétrodollar et les privilèges qu’il confère à l’Occident. La première est ce que l’on appelle les « révolutions colorées ». La seconde, qui est habituellement appliquée par l’Occident quand la première échoue, est l’agression militaire et les bombardements. Cependant, dans le cas de la Russie, aucune de ces méthodes n’est possible ou acceptable pour l’Occident.

Premièrement, la population Russe, au contraire de beaucoup de pays, n’a pas envie d’échanger sa liberté et le futur de ses enfants contre de simples promesses. Ceci est évident au vu des records de popularité de Poutine, régulièrement publiés par les agences de notations occidentales. L’amitié personnelle du protégé de Washington, Navalny, avec le sénateur McCain joua pour lui et Washington un rôle très négatif. Ayant appris ce lien par les médias, 98 % des Russes perçoivent maintenant Navalny comme un vassal de Washington et comme un traître aux intérêts russes. Par conséquent les professionnels occidentaux de l’agitation ne peuvent encore rêver d’une révolution colorée en Russie.

Quant à la deuxième méthode, l’agression militaire, la Russie n’est certainement pas la Yougoslavie, ni l’Irak ou la Libye. Toute opération militaire non-nucléaire contre la Russie sur son territoire menée par l’OTAN est vouée à l’échec. Les généraux du Pentagone exerçant un vrai pouvoir au sein de l’OTAN sont conscients de cela. Similairement, une guerre nucléaire contre la Russie est sans espoir, même en incluant le concept de frappe préventive de désarmement nucléaire. L’OTAN n’est techniquement pas capable de frapper d’un coup tel qu’il désarmerait le potentiel nucléaire russe dans toutes ses manifestations. Une réponse massive de l’ennemi ou d’un groupe d’ennemis serait inévitable. Un échange de frappes nucléaires avec la Russie n’est donc pas une solution pour le problème imminent de l’effondrement du pétrodollar.

Les principaux économistes occidentaux sont certainement au courant du sérieux et du désespoir de la situation dans laquelle se retrouve aujourd’hui le monde occidental, pris dans le piège doré de Poutine. Après tout, depuis les accords de Bretton Woods, nous connaissons tous la règle d’or : « Qui a le plus d’or définit les règles du jeu. » Cependant tout le monde à l’Ouest est silencieux. Silencieux parce que personne ne sait comment sortir de cette situation.

Si vous expliquez à l’opinion publique occidentale tous les détails de l’imminent désastre économique qui s’annonce, le peuple posera aux supporteurs du pétrodollar les questions suivantes : Combien de temps l’Occident sera-t-il capable d’acheter du pétrole et du gaz à la Russie en échange d’or physique ? Et qu’arrivera-t-il au pétrodollar lorsque l’Occident sera à court d’or physique pour payer le pétrole, le gaz et l’uranium russes ainsi que les marchandises chinoises ?

Personne en Occident ne peut apparemment aujourd’hui répondre à ces simples questions.

Cela s’appelle « échec et mat ». La messe est dite.

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

80 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1037608

    je n’ai pas pu lire tout l’article, mais seulement Poutine sait une chose, c’est bientôt la faillite des US et donc du dollar il sait que cette monnaie court à sa propre perte donc il la transforme immédiatement simple à comprendre, et la transforme pas contre n’importe quoi, mais de l’or une valeur sure, indémodable, Poutine et la Chine sont déjà les maîtres du monde nous l’occident sombrons dans les abysses aie bientôt la fin du dollar et de l’euro
    bientôt la guerre ? ça nous n’avons pas la réponse ...

     

    • #1037705

      le 26 octobre le "global currency reset a commencé. D’apres de nombreux analystes financiers US c’est la fin du QE. Les US ne peuvent plus émettre des dollars. Il y a déja plus de 23 pays qui ont abandonné le US$. Vers la mi-janvier 2015 ce sera la fin du US$ comme monnaie de réserve. il y aura des nouvelles monnaies à travers 200 pays qui seront garanties par l’or. D’apres Jim Willie le gourou US de la finance l’Allemagne va quitter l’EURO, L’UNION EUROPEENNE ET L’OTAN pour rejoindre les BRICS. IL y a d’autres pays qui vont suivre l’Allemagne dans sa démarche. La fin du pétrodollar est proche donc la fin des guerres suivra certainement en 2015.


    • #1037713

      C’est même "mieux" que ca, il est l’une des principales raison du pourquoi le dollar faillit ! Grace a sa stratégie, il précipite le dollar aux oubliettes, et ainsi, tout le système du pétrodollar et ce qui repose dessus avec lui !

      Je vous le jure, il fera mauvais être occidental dans les prochaines décennies..


  • #1037612
    le 23/11/2014 par Christian 4TT4LI
    Le piège en or du maître d’échecs Poutine

    V.Poutine est un patriote Russe et un vrai chef d’état aux intérêts bien compris, il défend le peuple russe et lui même par la même occasion en tant que citoyen de la fédération de Russie.
    Nous, nous avons des serpillières plus préoccupées de baigner le biscuit et d’amasser le magot, des dépravés arrogants aux discours bien rodés, qui nous avilissent en même temps qu’ils nous font les poches. Le retour à la barbarie, c’est maintenant, sous l’oeil concupiscent et jouissif d’une élite oligarchique aussi nomade que riche. Et pour parodier Robespierre : "quand la voyou/pornocratie a fait une conquête comme la France, nulle puissance humaine ne peut l’en chasser".
    Mais, camarades internautes, faisons notre cette autre citation de guillaume d’Orange (1553/1584) qui relativise le triste sort de notre malheureux pays :
    "Point n’est nécessaire de croire pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer". Citation que l’on peut dédier à Monsieur Faurisson.


  • #1037619

    Merci pour ce coup de frais à mon esprit dominical embrumé.
    Or et Argent, les deux mamelles de la survie, cela fait maintenant 5 ans que j’en suis convaincu. Cette analyse ne fait que conforter mon choix.
    Quel maestro de Glazyev... Quel discernement chez Poutine...
    Pendant ce temps chez nous, en Hollandie... :((

     

    • #1037766

      Pas très christique envers l’Occident, ce comportement financier !!


    • #1038101

      @ Nboert

      Pas très christique ? On a à être christique envers des êtres humains, pas envers une machinerie économique qui n’a comme seule objectif que de démolir la paix dans le monde. Ce que fait Poutine est au contraire éminemment chrétien : détruire l’ennemi par avec l’aide de la raison et non par la seule force.


  • #1037626

    Parfois,comme le mois dernier,il m’arrive de croiser un convoi de la banque de France sortant de Paris...avec motards,voitures,GIGN,armes bien en vu.....qui a t-il dans le gros camion blindé ?

    Vu la taille,est ce de l’or ?...Sarkozy nous a délesté de 55 tonnes ou plus,il me semble au plus bas prix..Hollande fait-il pareil ?

    Quand l’or atteindra sa vraie valeur,on verra des gens gratter les couches d’or fin des monuments et les bijoutiers se faire braquer à l’arme lourde...l’argent suivra....Poutine prend les devants...normal,c’est un grand !

     

    • #1037723

      C’est 500 tonnes d’or que l’ignoble nabot-traitre-sioniste a bradé - Dieu sait à qui - quand le lingot était à 10 000 euros, c’est à dire trois fois moins cher qu’aujourd’hui ! Et il y a des Français qui le soutiennent !


    • #1037995

      A Marseille c’était la semaine dernière ; Deux jours durant ,gendarmes mobiles surarmés bloquaient la prefecture ,pendant que des camions entraient et sortaient de la banque de France !!


  • #1037644

    moi qui aime jouer aux échecs, je trouve cet article bien amené, bien écrit !! mais tout de même ce qui nous arrive est terrible (sans qu’on l’ai voulu) !!!

     

  • #1037646

    Le résultat concret de cette stratégie devrait être une prochaine remontée des cours du pétrole libellés en dollar. Il sera alors intéressant de voir si cette remontée peut être entravée pour ne pas accroître les difficultés des économies occidentales et provoquer la chute des planches à billets... car je pense que d’autres étages d’action sont déjà prêts à la façon des poupées russes !
    Les temps vont être durs, mais tout ce qui nuit à Mammon est bon pour nous.


  • #1037671

    bonjour
    Je pense qu’il va y avoir une baisse de l’euro pour le mettre à parité avec le dollar et faire une monnaie commune après avoir fait passer le TAFTA qui va passer dans la douleur, je pense que après 2017 la 5éme république risque de disparaitre, on votera pour un président européen comme au usa. (UMP-PS)
    Je suis convaincu que le niveau de vie des pays occidentaux va baisser drastiquement avec une uniformisation des salaires avec les pays de l’est et de l’ouest sous forme de salaire nette, la nouvelle génération qui va arriver sera trop absorbée par le virtuel pour qu’il y est une prise de conscience, je vois comme solution pour vivre correctement le communautarisme ou l’exile à l’étranger ! australie nouvelle zelande Norvège Canada voir la Russie Chilie, !

     

    • Salut à toi, esprit sensé.


    • #1038103

      Le TAFTA, parlons-en ! Bien l’ALENA sensée faire de toute l’Amérique du nord (du sud du Mexique au Nunavut) un seul continent économiquement (p)uni, ait été instituée, cela n’empêche le Canada de se rapprocher de la Chine pour faire des affaires en Renminbi.

      Je pense de plus en plus que le TAFTA est comme les gaz de schiste : c’est sensé tout changer, mais la part de com est bien plus grande qu’on ne le pense par rapport à la réalité de ce que ça va recouvrir, ce qui ne signifie pas que les conséquences seront catastrophique dans le cas du gaz de shit (bulle spéculative qui pourrait bien nous exploser à la figure) comme pour le TAFTA (chaos généralisé sur une durée plus ou moins courte sur le marché européen pouvant même menacer le marché américain (raison pour laquelle beaucoup d’américains ne sont pas favorables à se traité*)).

      * : les allemands sont déjà de plus en plus réfractaires à l’idée de payer pour la dette des grecs/des bulgares/des chypriotes/des ukrainiens ... que diront les amerloques qui sont pourtant d’habitude si radins ?


  • C’est quoi ce bullshit : " Après avoir réalisé son échec en Ukraine, l’Occident, mené par les États-Unis, s’emploie à détruire l’économie russe en abaissant les prix du pétrole et du gaz, "
    Acheteur dépendants qui controllent les prix now, ?
    je lol ?
    Sur le coup c’est L’Opep qu’il faut regarder.

     

    • #1037757

      Surtout il faut nuancer la baisse des cours et des coûts. La Russie négocie des contrats quinquennaux ou décennaux. Par conséquent si le contrat est noué en 2010 il dure jusqu’en 2020 avec les prix de 2010 et une fluctuation du prix négocié préalablement (donc le prix n’est pas indexé sur le cours actuel mais sur une fourchette auxquels les deux parties s’étaient entendus).

      Aussi le principal problème de la Russie comme des pays producteurs de pétrole c’est le manque de technologies. Technologies détenus par les Européens. Concernant le problème de la Russie ça consiste dans un contrat des années 80 avec l’Allemagne concernant plusieurs milliards de mètres cubes de gaz qui n’a toujours pas été honoré. Résultat Schroder est devenu président de Gazprom Europe pour cette raison et Merkel possède un levier sur le prix du gaz russe encore aujourd’hui.


    • #1037786

      Et qui donne ses instructions à l’OPEP, gros malin ?


  • #1037684

    Il y a une troisième méthode pour l’occident que l’auteur a oublié de mentionner c’est l’assassinat !.....il suffit de trouver le profil de la chèvre comme un extrémiste néonazi par exemple et en Ukraine il y a en a beaucoup......

     

    • #1037733

      Si Poutine est assasssiné vous allez voir toute la presse Y pousser des Alléluias ! les journaputes danser et chanter le Abba Nagila autour de leurs tables de frelons !


    • #1038077
      le 24/11/2014 par MankindFails
      Le piège en or du maître d’échecs Poutine

      Poutine n’est qu’un homme. La Russie suivrait la même politique. Pour qu’un assassinat soit efficasse il faut avoir un gouvernement de coup d’état tout près comme en Ukraine ou même au Vénézuella. Je ne crois pas que ça existe en Russie et que nous serions en position de l’imposer de toute façon. La Russie est tout d’même un gros morceaux qui sait se défendre.


  • #1037690

    Intéressant, mais ça valide presque une version "nouvelle" de celle que nous subissons déjà .
    Er devrait aussi faire un article sur l’ "Eurasisme" tel que le conçoit Douguine (partagé par beaucoup notamment JM Lepen) et la fameuse ligne Brest Vladivostok par exemple (avec tout ce que cela englobe).
    Ce n’est pas négligeable pour approfondir le sujet plutôt que "choisis entre les russes ou les ricains". Parceque avec ce que l’on vis , la , l’on revient encore une fois au Discours De La Servitude.
    Autant je respecte Poutine et ce qu’il fait (fit) pour SON pays autant j’ai l’impression que les gens sont bien content de se cacher derrière.
    La Russie protégera ses intérêts et si nous sommes sur le chemin (ce que via notre position nous sommes de facto) il n’y aura pas de ceci ou cela.
    Pareil pour les autres Bics.
    Arrêtons de regarder le system Brics comme une alternative pour la france.
    C’est un domino certes, mais c’est a la France de saisir l’occasion pour s’émanciper.
    Sinon je ne vois ce que cela changera pour la France (si quelqu’un peut eclairer je suis preneur ).
    Et l’appétit venant en mangeant il vaut mieux se préparer


  • #1037701
    le 23/11/2014 par bernard l’hermite
    Le piège en or du maître d’échecs Poutine

    Et un physique, avec ça.
    Mr Poutine vient de recevoir son 8ème dan de karaté.

    "Docteur en judo" de l’université sud-coréenne Yong In, 9e dan de taekwondo, et avec ça, maître de sambo. La Russie a trouvé en lui un juste et noble représentant. Je prie pour un soulèvement et un retour subit à des valeurs raisonnables chez nous, avec un homme de cette trempe à notre tête. La France le mérite !

     

  • C’est quoi ce bullshit : " Après avoir réalisé son échec en Ukraine, l’Occident, mené par les États-Unis, s’emploie à détruire l’économie russe en abaissant les prix du pétrole et du gaz, "
    Acheteur dépendants qui controllent les prix now, ?
    je lol ?
    Sur le coup c’est L’Opep qu’il faut regarder.
    ---
    "Cette stratégie économique menée par Poutine met l’Occident, États-Unis en tête, dans la position d’un serpent dévorant avec agressivité et application sa propre queue."
    Sérieux vous trouvez çà bizarre dans un système ou l’on écrits " j’ai 1000 dollar " ...
    ---
    ...Et qu’arrivera-t-il
    Il arrivera la guerre,
    Il serait bon de le savoir,
    Le monde Vs les états-unis, sur le plan pratique matériel...
    L’Europe va flipflap en un temps records et passer couleur russe,
    d’application la zone deviendra pertes-et-profits pour l’empire US,
    que de réjouissances...

     

    • #1038248

      Le controle du prix du pétrole par les USA est bien documenté à présent. On peut lire "La Face Caché du Pétrole" de Eric Laurent pour se faire une idée. L’idée que des prix élevés sont nuisibles aux USA est totalement dépassée aujourd’hui, on trouve même des bloggeurs eco mainstream US pour se lamenter que le pétrole cheap nuit en fait à l’économie US (parce que le pétrole est acheté majoritairement en dollars dans le monde, et que donc le monde a moins besoin de dollars).


  • #1037703
    le 23/11/2014 par big boss phantom pain
    Le piège en or du maître d’échecs Poutine

    C’est donc pour cela qu’ils veulent sa peau ,les images commencent à s’éclaircir ...

    Et comme les états -unis cherche à éradiquer l’or de la surface de la terre afin qu’on passent tous par leur monnaie de singe ,il n’est donc pas étonnant de voir à l’œuvre ce complexe militaro-bancaire Américains qui tente d’écraser le monde .


  • #1037718

    Le stock d’Or de la Banque de France a la meme valeur que la capitalisation boursière de Total, 100 milliards d’euros, ou 10 ans de bénéfice de la firme : une misère . L’Or aujourd’hui vaut 400 fois moins qu’au Moyen Age ! Et si Poutine est si sur de lui, c’est qu’il est sur de la puissance et de la technologie de ses missiles qui rendent la Russie invulnérable . Quant à etre renversé par un "Maidan", c’est peu probable, ses polices doivent drôlement veiller au grain .

     

    • #1037855

      ils essayent de l’isoler au niveau mondial, pour le faire craquer et provoquer la rébellion de son peuple, mais manque de bol ça ne fonctionne pas il y a la chine et l’orient, nous ferions bien une chose quitter cette europe que l’on a jamais voulue et rejoindre les BRICS !!!

      pour info LE PEN vient de recevoir 9 millions d’une banque tcheco russe, vous savez ce qu’il vous reste à faire en 2017 ...
      sinon on sera vraiment vraiment foutu et faudra vraiment pas venir pleurer ...


  • #1037719

    Si les Russes peuvent être nuls en tactique, ils sont brillants en stratégie.

    L’"Occident" (et donc les Etats-Unis) sait qu’il n’en a plus pour longtemps. Le Traité transatlantique ne changera pas grand chose au fond.

    C’est une lueur d’espoir, et en même temps de crainte : si l’URSS et l’empire soviétique se sont effondrés à peu près calmement, que dire de l’empire anglo-saxon ? Ces gens sont des protestants qui ne supportent pas la contradiction....


  • #1037727

    Bravo au team SEO du site goldstockbull.com.

    Beau boulo les gars.


  • #1037749

    Cet article oublie quand même que la Russie c’est aussi le pays qui détient les premiers réserves d’or. Et que durant l’U.R.S.S. l’or extrait des mines servaient à acheter des dollars pour combler les déficits posés par l’incurie de la nomenklatura.

    V. Poutine peut effectuer acheter de l’or à l’étranger, mais il sait pertinemment qu’il dispose en Sibérie de :
    1ère réserve en hydrocarbure
    1ère réserve en minérais dont : minérais rares, or, diamants (Mirnyy, Verkhoïansk).
    etc.

    Pour moi le principal problème de la Russie vient avant tout de la Chine. V. Poutine a bien raison de tenter de jouer avec les chinois.... mais les chinois vont racheter la Sibérie à défaut de la conquérir militairement !

     

    • #1037976

      "Racheter" la Sibérie ? La Chine n’a jamais possédé la Sibérie, je ne sais pas d’où vient ce mythe...probablement propagande propagée par les tenants de la théorie du choc des civilisations dans l’espoir de foutre la merde entre la Russie et la Chine. Certes il y a bien eu une présence Han dans les zones méridionales de la Sibérie composée de marchands, négociants... mais les Chinois n’ont jamais pénétré profondément dans la Sibérie qui pour eux et comme pour la plupart des autres leur est inhospitalière. Les Chinois sont avant tout un peuple d’agriculteurs c’est pour cette raison que l’essentiel de leur expansion s’est faite vers le sud. La dynastie "chinoise" qui a pénétré le plus loin dans la Sibérie était celle des Yuan, or pour le rappel cette dynastie est mongole. Les Chinois aussi il est vrai sont de plus en plus présents en Sibérie. Ce sont des commerçants qui ne font que remplir un vide dans une Sibérie qui se développent en raison de l’exploitation grandissante de ses ressources. Ce phénomène n’a pas l’ampleur que certains "analystes" décrivent mais toutefois il est à surveiller de près.
      Ceci étant dit il est vrai que sous l’effet de la pression démographique les Chinois pourraient être tentés d’étendre leur espace vital en direction du grand vide sibérien. Or c’est oublier un "détail" : si la Sibérie est vide c’est parce que les conditions climatiques, géophysique...ne sont pas favorables à de forte densité humaine. En dehors de quelques poches marginales dans les zones méridionales où il est possible d’obtenir de hauts rendements en céréales le reste de la Sibérie n’est pas favorable à la conquête. Pour le rappel plus que l’énergie ce dont ont besoin les Chinois c’est des terres arables pour se nourrir ! L’indépendance alimentaire ! Que mangeront 100 millions de Chinois en Sibérie ? La seule chose qu’ils peuvent convoiter en Sibérie ce sont ses réserves en énergies, minérais...or ces derniers s’achètent, s’échangent...rendant la nécessité d’une conquête guerrière ou pacifique inutile. Ce vers quoi nous nous dirigeons c’est probablement vers une cogestion harmonieuse entre Chinois et Russes de la Sibérie. Les Russes offrent leurs ressources à la Chine quand à cette dernière elle fournit de la main d’oeuvre, des techniciens, des commerçants à la Sibérie russe qui en manque, mais je ne pense pas que la Russie perdra sa souveraineté sur la Sibérie. Et dernier point : la démographie chinoise est vieillissante...


  • #1037775

    Quelqu’un a des infos sur la quantité d’or physique détenu par l’UE, et ce que cela représente en gaz/pétrole/uranium (en année d’importation par exemple) ?
    En gros combien d’année avant que l’UE soit à court d’or physique ?


  • #1037781

    Cette mise en relation de la stratégie économique Russe avec le jeu d’échecs est l’exacte impression de la situation actuelle.

    Mais, pour définir au mieux cette situation, (par rapport aux échecs) et l’objectif recherché par le pouvoir Russe et ces alliances, le terme Zugzwang est le plus approprié.

    Car loin de la visibilité de la situation, rendue distordue par la « grande presse ». On peut avec le parallèle échiquéen, et par le « zugzwang » résumer ainsi la politique etats-unienne :



    La position américaine devenant de plus en plus intenable, et afin de pouvoir continuer à rester dans “la partie”, « leurs coups » sont désormais forcés. Mais aucun d’entre-eux ne sont bons pour leurs intérêts !



    C’est une guerre perdue pour le Dollar américain.

    L’histoire pourra résumer, notre époque de “fin d’hégémonie” des états-unis, (de l’empire de la dette), avec cette célèbre phrase d’un conseiller à la maison blanche :



    « il était trop tard. »


     

  • #1037791

    Article magistral.


  • #1037824
    le 23/11/2014 par Erich Cooper
    Le piège en or du maître d’échecs Poutine

    Les banques françaises financent-elles en prioritée l’extrême droite israélienne ou le Front Nationale français ?


  • #1037842
    le 23/11/2014 par Flying Zone
    Le piège en or du maître d’échecs Poutine

    Il parait que d’ici la fin de l’année, ou début 2015 la Chine et la Russie auront sunbtilisé la totalité du stock d’or disponible sur le marché, ils feront une annonce officielle, en proposant d’acheter l’or restant au prix du plafond haut, c’ets à dire au plus cher du cours historique de l’or, ceci afin de vérifier s’il reste de l’or à vendre sur le marché .... et là ..... la réserve fédérale sera obligé d’avouer l’inavouable ..... que ses cofffres sont vides, et donc que des pays comme l’Allemagne, la Suisse, et d’autres qui ont placé leur or dans les coffres de la réserve fédérale, sont ruinés ..... ainsi le bloc Est deviendra maître du NWO et fera son propre NWO sauce Communiste .... quest-ceque ça changera pour nous ??? et ben rien .... nous serons toujours les cons en bas de la pyramide, seulement au lieu d’avoir des financiers qui nous mettent en esclavages nous auront des cartels mafieux qui le feront ..... bonne continuation.....

     

    • #1037881
      le 23/11/2014 par Erich Cooper
      Le piège en or du maître d’échecs Poutine

      Il paraît que les USA, ne veulent pas rendre l’or qui appartient aux Allemands ?

       

      • #1038489
        le 24/11/2014 par Vanuel Malls
        Le piège en or du maître d’échecs Poutine

        Bonjour,

        D’après l’audit effectué l’an dernier, il apparait surtout que sur les deux sites de stockage de l’or américains, le principal et international, celui de New York, contient 1/16ème de ce qu’il est censé contenir. (voir Die Hard 3 : "Une Journée En Enfer")

        Reste le Fort Knox dont aucun audit n’a été rendu public, mais à l’évidence les USA ne vont pas rendre l’or allemand car ils ne l’ont plus.


    • #1037854

      Le pétrole et la gaz naturel sont donc achetés à la Russie.
      Mais que se passerait t’il si en plus les centrales nucléaires tombaient en carafe, est ce qu’on pourrait aussi commuter le réseau pour leur acheter de l’électricité ?
      Mais se pourrait t’il que les survols de centrales par des drones aient un quelconque rapport avec tout ceci ?

       

      • #1038008
        le 24/11/2014 par Ercih Cooper
        Le piège en or du maître d’échecs Poutine

        Quand tout, tourne en eau de "quenelle", il faut te dire que, "Bibi" le boudin, moitié magie, moitié milicien, a ouvert la bouche... et que ça sent très mauvais. De plus, si meyer habib, le menteur officiel, le "bras armé de la main de fer" à Bibi, l’ouvre aussi, son nez continuera à s’allonger, mais il ne sentira rien lui... puisque c’est l’état qui paye.


    • #1037877
      le 23/11/2014 par Heureux qui, comme Ulysse...
      Le piège en or du maître d’échecs Poutine

      Il ne sert plus à rien de se questionner, monsieur Poutine mène la danse, c’est un fait !

      Le 13 novembre à 22:55 par Heureux qui, comme Ulysse...

      Philippe de Villiers : "J’échange Hollande et Sarkozy contre Poutine (...)

      @ redsniper06

      Voilà ! Cela dit et même s’il est raisonnable de toujours douter, le maître du jeu planétaire c’est lui actuellement. C’est un virtuose, il joue aux échecs avec plusieurs coups d’avance quand les autres font une partie de poker !
      Le coup du Président de Total est stratégiquement génial !


    • #1037879
      le 23/11/2014 par Vercingétorix
      Le piège en or du maître d’échecs Poutine

      M’est avis que les dirigeants de l’Occident vont vouloir riposter en mettant (enfin) le paquet sur le solaire (et peut être dans une moindre mesure le vent et le nucléaire) pour améliorer les technologies existantes et pouvoir éviter la dépendance à l’énergie russe.
      Reste à voir à quel moment ils donneront à ce problème sa juste importance et dans quelle mesure ils pourront limiter les dégâts.
      Par contre pour les marchandises chinoises euh... On va morfler ?

       

      • #1038035

        Sauf que le solaire, c’est au pire, une arnaque, au mieux une erreur grossière  : ça ne marche pas la nuit. Alors, à moins de se passer d’électricité la nuit, il faut que la totalité de la puissance de production électrique reste la même. Au mieux le solaire permet d’économiser un peu de matière première, mais ne permet en aucun cas de s’en passer. Pareil pour l’éolien, qui ne marche que quand il y a du vent. Et ce, sans parler des problèmes environnementaux que cela pose au moins pour les éoliennes.
        Sans oublier le prix très élevé des énergies solaire et éolienne.
        Ce dont on aurait besoin, c’est d’un nouveau Tesla avec un soutien et une reconnaissance mondiale, et qui ne serait pas empêché de travailler, ou au pire, une méthode de stockage de masse de l’énergie d’origine électrique réutilisable, fiable et bon marché… Autant dire qu’avec la puissance ridicule des lobby énergétiques, on est mal barrés.


      • #1038040

        Ou reproduire et consommer des marchandises...... françaises ?


      • #1038220

        La tour Lazare :
        http://mobile.agoravox.fr/tribune-l...

        Du bon sens à l’état pur, à une époque où la France n’avait pas encore entamé sa phase de décadence sous le poids des lobby.


      • #1038911

        Le solaire, les éoliennes, un gros business qui defigure les paysages,sans de réels résultats, payé sur toutes les factures EDF par un taxe...
        En attendant, l’eolien ne produit que si les conditions atmosphériques sont favorables
        mais ennuie tous les jours, les milliers de citoyens qui en subissent des effets nocifs !


    • #1037893
      le 23/11/2014 par gaston phoebus
      Le piège en or du maître d’échecs Poutine

      Ca me rappelle la vente d’or Français par un ex président dans le silence général , on est bon les copains !!!

       

      • #1038044
        le 24/11/2014 par Jacques de FERRIER
        Le piège en or du maître d’échecs Poutine

        Or français et pas Français..... !
        Prière de ne pas dénaturer notre langue et internet permet de vérifier l’usage correct du français.
        C’est aussi un ’autre) combat que de résister à la langue américaine et à la déformation de notre langue.
        Tout a une importance.

        Disponible pour un débat.

        Cordialement.


      • #1038256

        @ jacques
        Dans ce cas là, puisque tu veux être pointilleux sur la forme, il faudrait aussi corriger on est bon par on est bons puisque ce on se réfère à un groupe défini les copains et non pas à un on qui serait générique et indéfini.

        @gaston
        je te conseille vivement le 666 de pierre jovanovic pour prendre la mesure de la guerre faite à l’or et des trahisons de nos dirigeants.
        Ce livre ne peut que te scotcher et te plaire ;-)


      • #1038468

        Le même qui a privatisé EDF, l’annonçant la veille de l’opération, ce qui a fait perdre plusieurs milliards à la France, tiens au fait qui c’est à la tête d’ eDF ?


    • #1037942
      le 23/11/2014 par Flying Zone
      Le piège en or du maître d’échecs Poutine

      ET SI ??? Justement c’était un chaos contôlé de la part des Haut financiers qui dirigent tout ça, ne laissant justement qu’une mince marche de manœuvre à la Chine et à la Russie afin de précipiter le monde vers la fin tant attendu du Dollars et toutes les autres devises qui le soutiennent ??? Dans les 2 cas ..... ça sera fin de quelque chose que nous avons connu et le début du nouvelle ou de la même version 2.0 ....

       

      • #1038034
        le 24/11/2014 par Ercih Cooper
        Le piège en or du maître d’échecs Poutine

        Donc le gel des salaires pendant trois ans, c’est juste pour camoufler et pour ne pas avoir a avouer, le retour d’un avant ou d’un après guerre ? Avec un manque de nourriture, de produits de tous types et des conditions de vie mauvaises.
        Tu l’as vu la Seconde Guerre Mondiale (l’une des deux seules et uniques guerres...) ben il l’ont démonté, puis remonté, facilement encore ! Si tu secoues les bras, ça leur fait du vent...


    • #1037965

      Il ne restera aux Occidentaux qu’à interdire tout commerce ou détention d’or. Finalement les Américains avaient tenté de le faire, non ? Reste à trouver le motif.

       

    • #1037988
      le 23/11/2014 par le trou dans la tête
      Le piège en or du maître d’échecs Poutine

      Au final le caïd de la cour d’école (les états unis) n’est plus aussi fort qu’il prétend depuis qu’on a vu le premier de la classe (la russie) lui tenir tête... Et toute la cour d’école s’inquiète et s’imagine que maintenant c’est le premier de la classe qui va "faire la loi"...

      Alors on s’agite, on s’interroge, on imagine, enfin bref on brasse beaucoup d’air au final la vie suis sont cour. Ce qui est sûr c’est que le caïd en a fini de voler de gouter des autres haha.

       

      • #1040600

        @par le trou dans la tête

        Vous avez oublié le petit cancre arriviste dans son coin (Israël) qui regarde de loin cette lutte et attend que les deux autres se foutent sur la gueule pour venir leur dire de faire la paix et au passage en profiter pour tout raffler...


    • #1038004

      L’or stocké ne peut pas servir de monnaie d’échange internationale car il n’y en a pas assez. Le volume des échanges internationaux dépasse de loin la valeur de l’or terrestre. Il ne peut servir que de garantie par rapport la monnaie en circulation au niveau mondial.

      Je pense que l’on est en train de voir l’avant dernier acte d’une pièce qui va se terminer par la création d’une monnaie mondiale fiat (c’est à dire virtuelle) garantie par un ratio en l’or et la monnaie en circulation.

      La quantité de monnaie virtuelle créée d’un commun accord (USA, URSS, CHINE ..) sera redistribuée au pro-rata de l’or stocké par chacun de ces pays. C’est une jeu de chaise musicale : ceux qui auront beaucoup d’or auront beaucoup de monnaie, les autres n’auront rien.

      En attendant que le système change, les USA créent de la monnaie autant qu’ils peuvent pour acheter tout ce qui a une réelle valeur entreprise, brevet, immobilier. Car ils savent qu’une nouvelle partie va commencer avec une nouvelle monnaie.

      Quand à la nouvelle monnaie il n’est pas sur que les USA y perdent puisqu’il ont volé l’or de beaucoup de pays. Ce passage à la monnaie virtuelle mondiale est l’objectif suprême, le Graal des financiers. L’organisme qui génèrera cette monnaie virtuelle sera tout-puissant.

      Pour arriver à cela il y faudra une crise mondiale pour que les financiers puissent créer cette nouvelle monnaie à la demande des politiques. Cette crise comportera trois étapes : arrêt complet de l’économie -> 3eme guerre -> création du Nouvel Ordre Mondial avec une monnaie virtuelle unique. Et à sa tête les financiers qui ont toujours eu une guerre mondiale d’avance.

      Le fameux "piège" de poutine ne pourrait être en réalité qu’un pas vers la 3eme guerre mondiale.

       

      • #1038075

        hélas, trois fois....(c’est la coutume !)

        je crains cette analyse pertinente, donc dramatique pour nous tous.

        Il est temps d’aller se poser à la campagne et de planter nos choux, eux resteront monnayables !


      • #1038108

        Bravo, belle analyse de la réalité, d’ailleurs Dmitri Medvedev lui même lors du G8 de 2009 en Italie, a proposé une monnaie mondiale qu’il s’est fait lui même offrir par le FMI ! En route ver la monnaie mondiale tant attendu des banksters de la City !


      • #1038258

        Brillante et claire analyse des événements mondiaux à venir ! Merci ! Cela fait plaisir de voir des gens proposer des analyses hyper réalistes et surtout claires pour notre esprit .Je lis beaucoup les évangiles et j’y retrouve pas mal de concordances avec votre vision des évenements futurs à court terme !Salut et Amitié .A bientot dans un monde meilleur sans magouilles ! Mohamed


      • #1038390

        le stock d’or mondial suffirait amplement à garantir tous les échanges internationaux de marchandises et de services si son cours n’était pas manipulé, l’or doit être un étalon sur lequel doivent s’accrocher les monnaies, pas le contraire. de plus la monnaie utilisée dans les échanges internationaux n’ est pas une monnaie d’épargne ou de crédit mais d’échange, elle ne fait que circuler : d’où la nécéssité de différencier monnaies nationales qui peuvent être fondée sur la confiance et monnaies d’échange international, toutes indexées sur l’or. cela implique un contrôle des capitaux par chaque pays et le retour de la création monétaire par les états. ce sera aussi la mort de la finance privée. visiblement on y arrive tout doucement.
        cela explique aussi la récente et apparente concession chinoise aux marchés financiers d’accepter de baisser ses taux d’interêts, les banques internationales vont se ruer pour financer l’économie chinoise qui a besoin de liquidité en pensant refaire le coup du Japon de l’indonésie ou de la Thailande, mais ce coup çi le dollar ne tiendra pas la distance car il perd jour après jour de son incontournabilité. les financiers internationaux n’ont pas de patrie, ils lâcheront le dollar pour le profit à court terme, même si en fin de compte cela les tuera (la fameuse histoire du scorpion : j’y peux rien c’est dans ma nature)


      • #1038512
        le 24/11/2014 par matrix le gaulois
        Le piège en or du maître d’échecs Poutine

        @ paramesh

        Plus que le scorpion. Marx disait que les capitalistes "en viendraient à vendre la corde qui servirait à les pendre". Il n’y a aucune idéologie derrière le marché pur, il n’y a que la course du plus gros profit au plus court terme.


      • #1038572

        a @paramesh

        Faisons ensemble le calcul sur des statistiques officielles accessibles à tous et à toutes :

        Statistiques des échanges internationnaux
        http://www.bis.org/statistics/r_qa1...

        Le volume des échanges est de 32616736 millions de dollars

        Le prix du vrai lingot d’or livrable est disponible ici :
        http://www.gold.fr/lingot-1-kg/
        Prix du lingot réel (livrable) = 30985,75 euros
        Le taux de change euro-dollar est disponible ici
        boursorama.fr
        Euro/Dollar = 1,2415
        Ce qui donne un prix du lingots de 1kg de
        Prix du lingot : 38468,808625 dollars

        Calculons l’équivalent en tonnes or des échanges internationaux :

        ((32616736 * 1.000.000) / 38468,808625) = 847874867,089154 Kilos d’or

        soit 847875 tonnes d’or !presque 1 million de tonnes !!!

        Les réserves mondiales d’or sont de 30500 tonnes environ.
        http://en.wikipedia.org/wiki/Gold_r...

        On est très très loin de la quantité nécessaire.

        Pour pourvoir passer en échange "Or" il faudrait que le prix de l’or augmente de

        847874867 / 30.500 = 28 fois !!

        Soit 860000 euros le kilo d’or !!! 0,86 millions d’euros le kilo d’or.

        Cela n’est pas raisonnable. Il sera donc impossible de faire les échanges en Or. De plus ce n’est pas pratique.


      • #1038988

        Le nouvel ordre mondial c’est les BRICS !


      • #1039770

        @ Michel
        Exactement mon cher !
        C’est bien la raison pour laquelle il vaut mieux avoir du concret en ce moment.
        Oubliez votre compte bancaire, bientot il ne vaudra plus rien.
        Mais rassurez vous, si vous posseder des biens physiques, il s’aprecieront avec l’or.
        De 28 ou meme 30 fois... apres tout, c’est bien ce que vaut la monnaie papier ou numerique : 30 fois moins que des matieres premieres ! Certains pensent meme qu’on pourrait monter a 100. la monnaie de singe que nous utilisons, le dollar, n’a que la valeur qu’on veut bien lui donner aujourd’hui. Cette illusion finira bien par se dissiper. Que croyez vous ?
        Achetez de l’or, de l’argent, des biens immobiliers, du cuivre meme.
        Bienvenu dans le monde reel !


      • #1040202

        Si par exemple l’Arabie Saoudite demandait à être payée en Or pour son pétrole, comme le demande l’Islam, et non pas en titre de dette avec taux d’intérêt (l’argent actuel que nous utilisons), alors le cours de l’Or serait multiplié de plusieurs dizaines de fois = son vrai prix.

        L’or ne vaut pas grand chose actuellement, car il n’a pas de grande utilité dans les échanges. Il a cessé d’être une référence, on réfléchit partout en dollars, malgré les planches à billets. Poutine aura du boulot pour changer les esprits, c’est là que ça se passe.


    • #1038073

      Quenelle d’or (non échangeable en $ ni en €) aux analystes économico/financiers autour de Poutine pour cette fine partie d’échecs qui va, comme le dit si bien cet excellent article, à l’Échec et Mat ... au bénéfice et sous la direction de maître Vlad.


    • #1038090
      le 24/11/2014 par unpassagerdunet
      Le piège en or du maître d’échecs Poutine

      Il existe une solution : celle de l’armement de masse. Sauf que dans cette article soral oublie d’evoquer l’autre pays majeurs qui se cache dans ce jeu d’echec : l’Allemagne. Depuis toujours et particulièrement dans le contexte actuelle, l’Allemagne et la russie sont plus que jamais des alliés. L’Allemagne est un des meilleurs fabricant d’arme au monde. Une guerre se prepare et l’allemagne a deja choisi son camp. Par la meme occasion elle sortira de l’emprise etasunien. En gros les pays qui auront le plus d’arme et de ressources énergétiques auront un avantage majeur car l’effort de guerre sera minime. Bref je ne sais pas vraiment quel est le positionnement de la france et d’israel mais une chose est sur si l’equilibre de force est rompu rien ne sera.bon.pour personne

       

      • #1038507
        le 24/11/2014 par matrix le gaulois
        Le piège en or du maître d’échecs Poutine

        Moi aussi, à un moment, je trouvais que Todd en faisait un peu trop sur l’Allemagne et pourtant, je pense de plus en plus qu’il y a, consciemment ou inconsciemment, une envie dans les élites allemandes de se venger des horreurs subies par ce pays dans les années 40.


    • #1038300
      le 24/11/2014 par Rodolphe Messart
      Le piège en or du maître d’échecs Poutine

      Les américains sont coincés, une seule bombe nucléaire sur New York ou Los Angeles et c’est la fin du rêve américain. Une bombe nucléaire sur Moscou ou Pékin n’ébranlera pas ces pays.

      Les élites talmudo-maçonniques devraient être contentes : Poutine utilise une monnaie a-nationale, universelle et lumineuse. En cas de faillite les USA se retrouveraient dans un chaos qu’ils ne cessent de promouvoir, la guerre civile, les pillages, les viols. Merci qui ? Vive la liberté, vive Poutine. Американцы ослов


    • #1038503

      Obama préfère jouer au golf, un sport de fin de série, fumer des clopes et regarder la télé. Il n’a aucune chance au jeu mis en place par Poutine : beaucoup trop corrompu par son mode de vie douillet et complaisant. Tout au plus un beau parleur, mais un cerveau de nul.

      Ouais, il semblerait que Piero San Giorgio pourrait bien avoir raison et que nous Européens et Occidentaux en général allons nous retrouver dans une belle merde. Cultivez vos jardins, élever vos poules, faites des réserves de nourriture (et d’or si vous en êtes en mesure), et, surtout, essayez de former des associations d’entre-aide avec vos proches et vos voisins. Les choses risquent d’aller fort mal.

       

      • #1038976
        le 24/11/2014 par redsniper06
        Le piège en or du maître d’échecs Poutine

        @ Fulcanelli............Excellente initiative que je préconise depuis longtemps !!! ...organisons nos maquis et soyons prêts à faire face toujours et partout !!!...


    • #1039459

      cadeau de Noel en approche :)
      "...la manipulation des cours de l’or et de l’argent prendra fin en décembre 2014, ce qui débouchera sur l’effondrement économique annoncé..."

      SCOOP : Wall Street et l’attaque finale sur l’euro. Le plan de Noël :
      http://www.lecontrarien.com/scoop-w...


    • #1042309

      Vous me faites tous peur avec vos analyses que je croie malheureusement pertinentes .


    • #1044390

      Pour récupérer leur équilibre financier les États Unis seront obligés de fomenter des guerres dans les régions à ressources comme l’Irak et la Syrie,l’Iran et l’Algérie restant inapprochables.


    • #1059644
      le 15/12/2014 par " les cosaques"
      Le piège en or du maître d’échecs Poutine

      Ce qui est dramatique, ce sont les conséquences possibles d’une telle analyse .
      Une fuite en avant vers un affrontement comme seule alternative possible ?
      Un certain nombre de commentaires et de prises de positions semblent aller en ce sens.
      Apocalypse Now ?
      Le sommet de l’art de la diplomatie russe apparaîta t il peut être alors , mesurant l’effoyable enjeu, de laisser une porte de sortie "honorable" à ses "partenaires"...
      Mais je ne vois pas laquelle ...


  • Afficher les commentaires suivants