Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Les clés du succès de Trump dans l’État de New York

Et la réaction de la radio "publique" France Inter

Donald Trump a remporté, mardi 19 avril, la primaire républicaine de l’Etat de New York, avec 60,5 % des suffrages, contre 25,1 % au gouverneur de l’Ohio John Kasich et 14,5 % au sénateur ultraconservateur du Texas Ted Cruz.

 

Campagne dans les zones défavorisées

Pour l’emporter, M. Trump a misé sur sa célébrité personnelle : tout le monde connaît ses tours luxueuses à Manhattan, ses casinos, ses golfs. Et il a animé pendant dix ans The Apprentice, une émission de téléréalité. Enfin, le candidat n’a pas manqué de rappeler son amour pour les « valeurs de New York  », associées pour lui aux attentats du 11 septembre 2001, dont il a récemment visité le mémorial. M. Cruz avait usé de ces termes pour suggérer que le magnat de l’immobilier était en fait un homme de gauche, et l’attaque lui est revenue comme un boomerang.

Le candidat a pu faire l’impasse sur la Grosse Pomme. Il s’est concentré sur les régions rurales et sur des zones comme Long Island, des villes comme Albany, Buffalo, Plattsburgh et Syracuse, qui ont souffert de la crise économique, où son message populiste promettant de rendre à l’Amérique sa grandeur trouve un réel écho.

 

Profil de l’électorat

Dans le paysage des primaires, les électeurs républicains de l’État de New York dénotent : ils sont beaucoup plus ouverts, montre le sondage de sortie des urnes de CNN. Ils se définissent à 47 % comme « assez conservateurs  » et seulement à 24 % «  très conservateurs  ».

Les chrétiens évangéliques, un des blocs d’électeurs-clés de M. Cruz, ne représentent que 27 % de cet électorat. Les seuls États où ces électeurs sont les moins représentés sont le Massachusetts et le New Hampshire.

Ces électeurs espèrent un renouveau : à 64 %, ils souhaitent que le prochain président ne soit pas issu de l’establishment.

 

Le discours change

Cette victoire a lieu à un moment-clé pour M. Trump. Pour contrer M. Cruz, qui connaît mieux ces règles byzantines, le magnat de l’immobilier a réorganisé son équipe de campagne, avec l’arrivée de Paul Manafort, expert en la matière. La nouvelle équipe contrôle visiblement mieux son message. M. Trump parle désormais avec des notes, il a calmé l’ardeur de ses tweets et il n’appelle plus M. Cruz « lyin’ Ted  » (« Ted le menteur »), mais «  le sénateur Ted Cruz ».

Dans son discours de victoire, M. Trump a appelé les dirigeants du Parti républicain à ne pas lui barrer la route par des jeux d’appareil en incitant ses deux adversaires à ne pas s’effacer alors que, selon lui, il est désormais quasi impossible mathématiquement que M. Cruz le rattrape.

Lire la suite de l’article sur lemonde.fr

 


 

Trump est utile, il énerve les bien-pensants des médias français en général, et de France Inter en particulier.

Daniel Morin, l’humoriste qui fait rire Patrick Liste Noire Cohen, commente ce 20 avril 2016 la victoire de Trump sur Radio Facho (c’est le nom de sa chronique parodique), et il interroge le Maréchal Ganache, qui tente d’imiter péniblement Jean-Marie Le Pen.

 

Comprendre pourquoi Trump énerve l’establishment français, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

28 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Voilà de fameux humoristes et qui font dans l’irrésistible.Sont-ils drôles et intelligents avec ça. On est fier de pouvoir honorer sa feuille d’impôt avec une radio de service public de cette qualité. De fameux fonctionnaires, qui n’ont rien à envier à tous leurs collègues des administrations de ce merveilleux endroit du monde, si utiles, si efficaces, si dévoués. L’espoir ne nous quitera désormais plus un instant, nous sommes entre de bonnes mains. En route vers le succès, la prospérité, la démocratie, la bonne humeur, autrement dit tout simplement le bonheur ; avec les comiques de france inter ! La fine équipe...Encore bravo...merci...et encore bien des choses à venir...

     

    • #1448531

      Reconnaissez que ce sont quand-même les seuls humoristes qui font plus rire quand ils font la tronche en pensant à Trump que lorsqu’ils essaient sciemment d’être drôle.

      Etonnant, non ?


  • Chacun remarquera néanmoins que la couverture média du Trump s’est faite plus discrète ces dernière semaines en France. L’homme est devenu un candidat sérieux, auquel se compare difficilement le choix de nos maîtres, le bien nommé Juppé, l’homme aux balais dans le fondement, et le repris de justice époque Chirac.

    Il ne s’agirait pas, en effet, que Trump fournisse un modèle renouvelé de candidat à la présidentielle….sinon, en France, c’est un Alain Soral qui pourrait être plébiscité.


  • Allez, plus que quelques mois à attendre et avec un peu de chance Trump sera élu et "L’establishment" etazunien va prendre une claque mémorable !!!

     

    • Trump est capable de l’emporter ça serait bien que Bernie Sanders et Louis Farrakan intègrent le nouveau gouvernement. En si en Europe Marine et Wildert et l’AFD le Pov et Casapound pouvaient l’emporter en évitera la catastrophe ou on la reportera à plus tard le temps nous manque le monde multi-polaire a démarré avec l’intervention de l’armée Russe et du Hezbollah en Syrie mais la crise n’est pas fini, il va falloir démantelé l’OTAN . Le temps Manque nos ennemies également aussi puissants soient t’ils financièrement et militairement ils devront revoir leurs plans.


    • Ce n’est pas le messie non plus, Donald Trump. La Fed a un role tellement important dans l’économie américaine et meme jusque dans ses décisions de politique extérieure, que je ne vois pas trop ce qu’il peut faire pour que les Etats-Unis sortent de ce syseme monétaire inique. La puissance du dollar vient de la force de projection militaire et la capacité de ce pays a conquérir. Ecoutez ses discours. Il parle bien de reconstruire la puissance militaire. Il dit s’etre opposé a l’invasion de l’Irak, mais affirme qu’il aurait fallu voler ses ressources pétrolièrs malgré tout.

      C’est avant tout un homme d’affaire. Aujourd’hui il se dit etre du coté des LGBT dans cette sombre histoire de chiottes, parce qu’il y a un bénéfice a en tirer. De meme, il prend position avec le Planning Familial parce qu’il y voit aussi un intérêt financier (on murmure qu’il aurait fait avorté quelques femmes).

      Bref. Faut pas non plus croire que Trump est le pourfendeur de l’establishment. Il en fait partie.


  • Putain de merde , nos impôts partent dans cette merde :(

    je je ne sais plus quoi écrire ; écoeuré.

     

    • #1448752

      Rassure-toi ! Ils servent aussi à d’autres choses (guéguerres, projets nucléaires, migrants, voyages présidentiels multiples, associations, cinéma...).


    • Cela vous étonnes encore ?
      Depuis X années des milliards sont gaspillés dans cette propagande grossière et omniprésente dans les médias aux ordres.
      Les chiens de garde du Pouvoir sont très gourmands, ils font parfois leur taff par conviction (bienpensante), mais leur motivation première est la tune (d’où leur absence de talent).


  • C’est drôle ? Même ceux qui gloussent, il doivent un peu se forcer... Je regrette tellement des talents tels que Pierre Desproges, Thierry Leluron y compris Jacques Martin.


  • C’était comment l’expression à propos d’un célèbre humoriste d’origine africaine :"ce pseudo humoriste, qui ne fait plus rire personne"  ?
    Les pauvres, ils tentent d’imiter Laurent Gerra, qui lui est excellent dans ses sketch sur Jean Marie Le Pen


  • Ceci dit, mon candidat préféré, c’était quand même Bernie Sanders. Un Juif qui ose critiquer Israel, çà ne peut être que quelqu’un de bien .

     

    • oui enfin... les personnes de cette communauté n’en sont pas à ça près si ça leur permet d’être élu. Surtout que CA NE GARANTI ABSOLUMENT RIEN pour la suite !
      Les promesses n’engagent que ceux qui y croient.


    • #1450056

      @agri oui tout a fait raison Senders marche avec la raison tandis que les autres se prennent pour des élus irremplaçable alors que dans un monde saint il auraient à peine une place comme clown . Prenant comme exemple trump (j’avoue qu’il n’est pas le pire) descendent surement de colons parties a la conquête du continent amérindiens au détriment des amérindiens (un peu comme "chasser" les palestiniens de la Palestine) et il se veut aujourd’hui décider qui a le droit de rester ou pas sur la partie nord du continent amérindiens, le comble.
      Et pour finir si il veut voler la capitale des palestiniens qu’est Jérusalem(comme quoi parfois le temps passe mais pas l’idéologie de ces ancetres) et bien il a le droit de faire ce qu’il veut mais ne doit pas s’étonner par la suite car oui les dirigeant de beaucoup de pays sont des vendues mais pas les peuples qui composent ces nations.


    • #1450427

      @ajax : serait-ce un euphémisme, car ne le sont-ils pas, même avant de l’avoir été ?
      À moins qu’un yod, qu’un iota ou qu’une virgule, ne se soit échappé des ré-écritures successives des Textes Anciens et qu’il eut fallu lire : "Être du peuple, élu."
      Ce qui change tout et aurait assurément, tout changé.


  • Qu’on ne se trompe pas sur Trump, il fait bel et bien parti du système.
    Son rôle d’ailleurs, c’est de faire gagner Hilary et la bien-pensance. Il fait exprès de choquer tout le monde en tenant des propos stupides sur ’les femmes’ et les immigrés.
    Non, les US ne construiront jamais de mur entre eux et le Mexique mais les ricains, des deux bords, sont assez cons pour prendre cette idée au sérieux.

    Quant à NYC il l’a défiguré avec ses horribles bâtiments, tout ça de mèche avec la mafia (sinon il n’aurait jamais pu y construire quoi que ce soit).

     

    • C’est ce que je pensais au début. Mais au fil des jours, je me suis aperçu que ce n’était pas aussi simple.... Certes les déclarations du Donald valent leur pesant de cacahuètes, mais il dit aussi des choses censées : la misères des hôpitaux militaires, les infrastructures en locques, des douaniers réduits à l’impuissance, etc

      Quant au lien avec la mafia (laquelle ?), j’attends les preuves.


  • Rien que pour faire chier les bienpensants je souhaite de tout coeur la victoire de Trump !

    Il est temps de changer d’ordre et de morale. Car le désordre et l’immoralité actuels touchent à leur fin.


  • #1448918

    Le gauchisme dans toute sa stupidité : il est honteux, inconcevable qu’on ait pu considérer un seul instant être chez nous en Indochine. Par contre, l’Afrique et l’Orient peuvent être chez eux en France, et francais avec ça...


  • #1448931

    En y réfléchissant sous différents angles, j’ai l’impression que Trump fait peu où prou le jeu d’Hillary Clinton. Connaissant un peu les USA, je vois mal Trump passer face à Hillary Clinton. Il y aura des provocations, des outrances des deux côtés. Ce sera en somme un bon sparring partern. Trump va faire le show, et puis retournera à ses affaires ensuite. H. Clinton élue, celle-ci poursuivra alors la politique des USA dont nous subissons chaque jour l’impérialisme égocentrique.


  • ces pseudo journalistes francais qui ne vivent que de subventions qu’ils ne percoivent qu’a condition de bien respecter tous la meme ligne sont vraiment pathetiques..... leurs humoristes pas drole du tout..... on devrait peux etre reflechir a les payer plus cher en esperant qu’ils soient ainsi moins mediocres ?

     

  • France Inter (la bande à Cohen) soutient indéfectiblement la candidate chouchou du lobby tout puissant qui la finance" sans limitation " :la sorcière Hillary Clinton : étonnant pas vrai ?


  • #1449214

    Pendant que les européens singent péniblement les américains, ceux-ci commencent à chercher des solutions à l’européenne... Un histrion rigolo à droite, une rombière chiante et un intellectuel pelliculeux à gauche .. finiront ils "fachisto-socialistes" (le rêve de tout européen bien constitué) ?


  • #1449324

    C’est ciblé, mais pas si mal (si on se met dans leur contexte). Alors pourquoi Dieudonné se fait-il allumer pour l’équivalent (mais dans un autre sens) ?


  • #1449913
    le 22/04/2016 par horizons.lumineux
    Les clés du succès de Trump dans l’État de New York

    France Inter sur la bande FM, c’est France Médiocrité, deux mots qui finissent par aller bien ensemble


  • #1450562

    France Inter... je n’écoute jamais... là, c’est difficile de faire mieux... c’est pas une caricature de l’extrême-droite mais bien de la gôche. Ils se caricaturent eux-mêmes ! J’espère que Trump va gagner qu’on rigole pendant 4 ans. Marine en France, Poutine à Moscou et Trump à Washington... la révolution sera bel et bien en marche


  • Le scandale de corruption dans la police de New-York prend des proportions dantesques. Ses helicopteres etaient ainsi utilises pour impressionner des relations d’affaires, survolant des bateaux de croisieres de luxe sur l’Hudson.
    En echange, les prevenus, Reichberg et Rechnitz, couvraient les officiers de cadeaux comme des loges au Super Bowl ou des sex-tours au Bresil ou en Chine.
    http://www.nydailynews.com/new-york...


Commentaires suivants