Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Les grands patrons rejoignent Hamon sur le revenu universel

Si les tauliers sont d’accord, il va falloir se méfier

Défendu par Benoit Hamon, le revenu universel, idée la plus novatrice (et destructrice pour son initiateur) de la campagne électorale en cours, l’est aussi par Richard Bielle, patron de CFAO, qui réalise 3,4 milliards d’euros de chiffre d’affaires en Afrique et Bernard Bourigeaud, le fondateur d’Atos (12 milliards d’euros de chiffre d’affaires).

 

Sans être candidats à rien, ces deux personnalités du business dans un petit livre décapant (Le projet qu’aucun candidat ne proposera, éd. France Up !) défendent un « revenu de base de 500 euros par mois pour tous » qu’ils chiffrent à 295 milliards d’euros, alors que la nouvelle copie édulcorée de Benoit Hamon a ramené le coût du dispositif à 35 milliards. Le désastre de la campagne du candidat PS et la façon dont il a dévitalisé son idée ont décrédibilisé le revenu universel.

 

« Pas idiot » selon Henri de Castries

Et ce au moment même où cette proposition, sur lequel les économistes débattent depuis des siècles, est en train de faire une percée dans le « cercle de la raison », celui des grands patrons. Henri de Castries, ex-patron d’Axa et soutien du candidat François Fillon a basculé fin janvier dernier lors d’une conférence Coface en déclarant :

« Beaucoup de gens ricanent devant l’idée du revenu universel. Il ne faut pas jeter le bébé avec l’eau du bain. Cette idée n’est pas idiote d’instaurer des systèmes où les droits vont avec les individus et pas avec les statuts des personnes elles-mêmes. Dans cette société qui se transforme, il faut diminuer l’inquiétude des concitoyens, et imaginer de nouveaux systèmes de protection pour l’individu et pas pour leurs statuts. »

Lire la suite de l’article sur challenges.fr

Le Système veut-il détruire la valeur travail
comme il a détruit les valeurs de droite ?
Lire sur Kontre Kulture

 

Revenu universel, armée de pauvres subventionnée ou coup de pouce social ? Lire sur E&R :

 






Alerter

34 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1693261
    Le 31 mars à 18:38 par Patriote syndiqué
    Les grands patrons rejoignent Hamon sur le revenu universel

    Le RU est une arnaque, ou plutôt de la vaseline. Peu ou prou ce sera les minima sociaux déjà existant et surtout cela servira à faire balancier (médiatiquement parlant, car dans les faits...) avec la vraie dérégulation et les licenciements facilités.
    Ce sera brodé sur le thème du donnant-donnant... piège à cons comme le primes au mérite, à l’intéressement, etc...

     

    Répondre à ce message

  • #1693263

    Le revenu universel ou "comment donner les moyens à l’état de vous mettre à la rue en 2 secondes le jour où vous regardez un DVD de Dieudonné de trop" (la Marque de la Bête, la monnaie virtuelle, tout ça, tout ça.)

     

    Répondre à ce message

  • #1693291
    Le 31 mars à 19:32 par Louis Delga
    Les grands patrons rejoignent Hamon sur le revenu universel

    De toute façon, il faudra bien changer les mentalités et notre système de vie. Ce revenu universel n’est pas la solution, mais il y aura de moins en moins de travail à cause de l’automatisation et de la robotisation, et à cause de la démographie galopante sur la planète. C’est un fait...Certains n’en ont pas encore conscience mais c’est inéluctable... et il faudra bien nous en sortir d’une manière ou d’une autre. La socialisation des bénéfices ? Le partage du travail ? Je suis ouvert à toutes les idées.

     

    Répondre à ce message

  • #1693295
    Le 31 mars à 19:39 par decroissant
    Les grands patrons rejoignent Hamon sur le revenu universel

    C est surement loin d être la vision de tous les grands patrons. Votre généralisation est décevante. Le système actuel ne fait que surproduire. C’est écologiquement une aberration. Le plein-emploi est une utopie et n’est pas souhaitable. Protéger la nature et continuer de produire autant ne vont pas ensemble. Le revenu universel est une bonne mesure.

     

    Répondre à ce message

  • #1693306

    Les détracteurs du revenu universel méconnaissent la nature humaine car leur principal objection consiste à dire que ce revenu universel va rémunérer des fainéants. Rien n’est plus faux : des millions de Français souhaitent travailler mais ne le peuvent pas car les activités qu’ils souhaitent exercer ne sont actuellement pas rémunérées. Le RU les rémunéreraient. En revanche, le montant d’un revenu universel digne de ce nom ne doit pas être inférieur à 800 €.

     

    Répondre à ce message

  • #1693318
    Le 31 mars à 20:21 par georges 4bitbol
    Les grands patrons rejoignent Hamon sur le revenu universel

    Et le droit universel au travail ?

     

    Répondre à ce message

  • #1693372

    Revenu Universel = Revenu pour chacun.

    Pourquoi est-ce que l’on nous gonfle sans arrêt avec les chômeurs qui percevraient le RU alors qu’ils ne sont que 10 % de ceux qui percevraient le RU.

    Le RU des chômeurs remplacerait les autres formes d’aides.
    Le RU des travailleurs et rentiers va-t-il remplacer les exonérations de cotisations sociales et les niches fiscales ou la prime pour l’emploi ?
    Le RU verra-t-il la fin de l’assurance chômage obligatoire ?
    Etc.. etc..
    Tant que l’on ne sortira pas du conflit entre "couillus/travailleurs" et "chômeurs/branleurs", le système nous maintiendra esclaves.

     

    Répondre à ce message

  • #1693418

    J’ai pas lu mais j’ai mon avis.
    Évidemment chez ces gens-là rien n’est gratuit il y a une idée derrière la tête.
    Mais ne croyait pas que leur intention est l’habituel la routine de la rapine de l’extorsion de la plus-value.
    Il est possible que le système soit si rapace qu’il soit menacé et menaçant pour les tenneurs et que cela exige des miettes plus conséquentes pour les autres. Afin que le système soit soutenu et ne pète pas en n’importe quoi mais en truc plus oligarchiquement plaisant.

     

    Répondre à ce message

  • #1693626

    Programme des mondialistes. D’ailleurs, Brzezinski prévoit dans le futur 20% de la population active et le reste 80% dans l’assistanat.

     

    Répondre à ce message

  • #1693750
    Le 2 avril à 10:12 par Théophile
    Les grands patrons rejoignent Hamon sur le revenu universel

    Le RU n’est pas une mesure de gauche. C’est d’abord une réforme fiscale simplificatrice fondée sur l’individualisation du système socialo-fiscal (on traite un individu de zéro à 150 ans vivant légalement en France indépendamment de son appartenance à une famille et indépendamment de sa situation vis à vis du travail) et sur la continuité entre allocation et impôt (l’allocation est un impôt négatif, toucher moins d’allocation est identique à payer plus d’impôt, quand le revenu croît l’impôt de croît pas plus vite que l’allocation ne décroît). Cette modalité est donc compatible avec un système libéral.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents