Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Pour Sonia Devillers de France Inter, c’est la propagande ou le complot

Et Trump symboliserait la victoire du "complotisme" sur la raison

Sonia est cette rafraîchissante brunette – par rapport au sombre Patrick Liste Noire Cohen – qui a pris sur France Inter le créneau de l’analyse média-média. Un peu comme la police des polices qui enquête sur les petits accidents de la police. L’analyse médiatico-médiatique reste en de bonnes mains : Sonia pense bien, et à l’image de tous les journalistes bien-pensants, elle a pris sa claque le 9 novembre 2016 au petit matin, lorsque Trump a raflé les 20 grands électeurs de Pennsylvanie. Le 10, elle invitait le petit-fils Mendès France, Tristan, pour parler du poids du complotisme instillé par les réseaux sociaux dans l’opinion des innocents électeurs. L’autocritique, elle repassera !

 

Selon Sonia, ce ne sont pas les journalistes du Système qui sont responsables de la propagande et donc du rejet de la propagande par le peuple, qu’il soit américain ou français, mais les réseaux sociaux, qui sont désormais le premier vecteur d’information pour les gens. Facebook et ses algorithmes prendraient une place déterminante dans la formation et la déformation de l’opinion politique des internautes. En face, le New York Times et ses analyses, ses vérifications et ses enquêtes, pèse peu. En réalité, Sonia oublie que le NYT, cet instrument à la fois de Wall Street et des lobbies (militaire, grand industriel, communautaire) a travaillé sans relâche pour Hillary Clinton, au mépris des tendances que certains journalistes honnêtes relevaient dans la population.

Tendances qui sont, on le rappelle pour les absents : rejet de l’élite, de ses choix, constatation que la multi-crise (économique, monétaire, migratoire, terroriste) n’est peut-être pas tombée du ciel, mais constitue une véritable stratégie de l’élite contre le peuple. Une stratégie de contrôle, de domination, d’écrasement.

Sonia invite Tristan Mendès-France, le petit-fils de Pierre, qui fut président du Conseil en 1954-1955. Tristan enseigne au Celsa (la communication à La Sorbonne), et s’est spécialisé dans « les usages numériques ». Il avance que « 44% des Américains qui se sont intéressés à la campagne se sont informés exclusivement sur les réseaux sociaux ». La démonstration que Trump a été élu par des complotistes tend le bout de son nez. Tristan finira d’ailleurs sur un « Trump est devenu une machine à complots lui-même », peu digne d’un universitaire. Mais laissons parler les spécialistes.

 

Le sujet Trump-complotisme commence à 6’50 :

 

Si Tristan connaît bien la mécanique américaine des réseaux sociaux, et son impact sur la politique, nous ne sommes pas d’accord avec son assertion :

« Lui [Trump] n’arrêtait pas de dire qu’il a un ennemi, c’est les médias, alors que c’est les médias qui l’ont évidemment aidé »

JPEG - 40.9 ko
Pour Tristan Mendès-France Inter, Trump est une machine à complots

 

Les médias n’ont parlé de Trump que pour le démolir, Fox News mise à part. Se mettant ainsi en porte-à-faux avec les internautes, pour qui les médias ne sont que le relais du pouvoir oligarchique. On rappelle que 168 millions d’Américains sont connectés sur Facebook. Alors on accuse les algorithmes. Pour Sonia, ceux qui s’informent par les RS sont « enfermés dans une bulle ». Sonia et Tristan nous expliquent que les nouveaux informés par les RS se font manipuler, et par l’algorithme (qui privilégie une tendance politique ou affective au détriment de ses éventuels contradicteurs), et par l’enfermement idéologique constitué par leur bulle d’amis. Or il n’y a là aucune différence avec le bon père de famille qui était abonné au Figaro, qui en parlait avec son voisin (son semblable sociologique) et qui ne lisait pas Libération. Simple changement formel.

Tristan : « Moi je ne fais pas le procès des médias traditionnels qui ont fait un travail extraordinaire pendant toute la campagne, ils ont débunké [désintoxiqué, NDLR], ils ont décodé, ils ont essayé de désintoxiquer tout le poison qui était diffusé ! »
Sonia : « Chuis archi d’accord avec vous, chuis archi d’accord avec vous ! »

Illustration du fait que Sonia n’a archi rien compris au phénomène en cours :

« On peut peut-être rappeler que le “New York Times” ou CNN ont des audiences colossales sur le Web, colossales à côté du “Monde”, de TF1 ou de France 2 en France et pourtant ça ne fait pas le poids, le problème n’est pas l’audience, le problème est la façon dont l’information circule sur le réseau »

JPEG - 45.7 ko
L’air de rien, Sonia fait le signe du Diable dans le studio de la radio de propagande socialo-sioniste

 

Hélas, non. Tout ce qui est estampillé dominance est disqualifié d’avance par un nombre grandissant de personnes, chère Sonia, et France Inter en fait partie. Cela explique le déni persistant de la chroniqueuse, et sa recherche désespérée de raisons extérieures, recherche qui n’aboutira pas. Le « tunnel cognitif » dont Tristan qualifie les réseaux sociaux, n’est évidemment que l’image de l’enfermement idéologique que produit la propagande.

Pour bien enfoncer le clou de la démonstration claudicante, Sonia envoie un sonore d’Alex Jones, un conspirationniste qui a un succès fou sur les réseaux sociaux (à 13’40). Une entreprise de décrédibilisation du travail informatif de fond que les journalistes non-alignés ont produit sur le Net, que ce soit ou pas au profit de Trump. En tous les cas, ça a desservi Clinton, qui s’est présentée, erreur fatale, comme la candidate des marchés et des lobbies. Un suicide électoral réussi. Soudain, la contre-information devient complotisme et conspirationnisme dans la bouche de Sonia, vecteur de la propagande du socialo-sionisme au pouvoir.

Le plus drôle, dans ce concours d’inversions de la part de cette paire de représentants 2.0 du Système, qui sont les gardiens inconscients du mensonge oligarchique, c’est qu’ils ne comprennent pas pourquoi la vérité buzze mille fois plus que le mensonge. Oyez comment Tristan parle de la vérité et du mensonge :

« C’est ça qui est effectivement assez inquiétant, c’est que le poison est plus fort que l’antidote. Je peux vous dire par exemple lorsque Trump dit que Obama a financé Daech, ça fait un buzz planétaire ! Le contre-argumentaire pour dire non c’est faux, c’est du délire ce genre de propos-là, a moins d’audience, fait moins de buzz ! Donc mécaniquement, tout simplement, les fausses informations spectaculaires ont mécaniquement plus d’information que l’antidote qui peut être diffusé par la suite et qui en plus n’atteindra pas forcément ceux qui ont été touchés par le poison. »

Et un magnifique lapsus pour finir !

Sociologie de la soumission sur Kontre Kulture

Le cimetière des journalistes-système s’agrandit, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

63 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Merci E&R pour le sketch...si ces gens existent vraiment...pouvez-vous me dire sur quelle planète ? C’est drôle car on dirait vraiment des animaux au zoo ou des poissons dans un aquarium...heureusement que la défense des animaux existe !
    Je pense qu’il faudrait envoyer un message aux extraterrestres pour leur demander de ne pas utiliser le nom de marque d’une radio française pour s’immiscer dans les affaires internes du bon peuple de France...juste un petit changement de fréquence me semble nécessaire !
    On dirait vraiment des animaux au zoo ou des poissons dans un aquarium

     

  • Toujours pas compris que c’était eux le poison...désolé mais on veut pas de toilettes transgenres ou de guerres contre le vilain dictateur du mois : on veut du boulot, de la stabilité et des valeurs pour tenir un pays qui part en sucette. Et commencez à bosser pour Daesh, tout le monde les as vu les Toyota...


  • Ouais, très savoureux (et révélateur !) ce lapsus !!

    Mais bon, malgré les leçons de cette élection, la crasse merdiatique, pour la plupart d’entre eux, n’amorcent même pas une once de remise en question...c’est l’incompréhension et le déni les plus complets, comme si les postulats foireux sur lesquels reposent leur idéologie non moins foireuse ne pouvaient pas, jamais, être remis en question.


  • Ils nous prennent vraiment pour de abrutis sur le service publique.. En plus c’est le petit fils Mendes France ancien ministre ds les années 50, un fils de comploteur en somme..


  • Dans Mendès-France, un mot intrus se cache...devinez lequel... ;-)


  • Comment peut-on écouter une radio pareil ?
    J’ai l’impression de perde 30 points de QI après 10 mn !


  • l’elite est en mode panique...parce que "next step" c’est MLP presidente

     

  • Est-ce que ces chers "intellectuels" pourraient essayer de répondre à une question simple : pourquoi, quand on parle du 11 septembre et qu’on n’accepte pas la version officielle, on se fait traiter de "complotiste" ?

    Parce que la version officielle elle-même n’est pas, peut-être, celle d’un complot ? Et même du complot du siècle, voire du millénaire ?

    L’emploi de mots vides de sens en dit long sur certains argumentaires...

     

    • Parceque tu peux perdre ton travail si tu es salarié


    • Pour eux, un complot c’est un Etat qui commet en le dissimulant des méfaits auprès de sa propre population pour en tirer un avantage politique, très souvent pour y acquérir l’adhésion de sa populace en vue d’aller guerroyer contre un pays qui ne vous a rien fait.

      Et donc pour eux il est totalement exclu qu’un pays de leur "axe du bien" puisse perpétrer un complot. Emettre cette hypothèse est à leurs yeux aussi absurde que de remettre en cause un théorème mathématique.
      Seuls les pays de leur "axe du mal " peuvent commettre une telle forfaiture.

      Ils sont totalement enfermés dans leur dogmatisme, le malheur est que leurs préches ont quand même une certaine efficacité auprès de personnes qui pourraient s’effrayer de se voire exclues du troupeau de la bien-pensance.
      Regardez autour de vous, ces personnes là sont encore très très nombreuses, hélas.


  • Ils ont perdu TOUTE crédibilité au regard du peuple.Ils sont finis mais continuent coute que coute à nous jouer du violoncelle et de la mandoline, tel l’orchestre de musique de chambre du Titanic.
    S’ils nous lisent, sachez que nous avons grand pitié de vous et que nous allons vous la glisser par barquette de 250 aux prochaines élections présidentielles ! :-)
    Mais rassurez vous, amis du "progrès" et des "minorités"... Nous allons élire une "FEMME" !! :-D


  • Le New York Times vient de s’excuser pour sa période propagandiste pendant la campagne, et déclare qu’il veut revenir au vrai journalisme. C’est peut-être hypocrite mais ce journal vit grâce (entre autres) à ses lecteurs et son audience.
    Ce qui n’est pas le cas de France Inter. Cette station de radio vit (grassement) grâce à vos impôts, à l’argent public. Peu importe leur audience, peu importe ce que les auditeurs (ou pas) pensent d’eux. Ces gens-là feront "le job" jusqu’au bout, grâce à votre argent. C’est fortiche non ?


  • Dans les prophéties et les textes religieux, il y a un terme qui qualifie ces gens : les faux prophètes, ceux dont le message est mensonger et au service de la bête (la finance spéculative et guerrière)

     

  • France-Inter m’a toujours fait bondir étant donnée sa mutation en machine de propagande. Mais ce matin leur matinale anti-trump... Je n’ai jamais enttendu pareille folie. Toute leur rédaction est en train de dériver dans une ambiance d’hystérie et de violence incroyable. Ils voient des complots et des algorithmes (leur nouveau dada) partout. Ce matin c’était la faute à Facebook en long en large et en travers.
    Tout y est : fiel, mensonges, amalgames, déconstructions foireuses, arrogance... Et tout le temps la panique.

    Il faut absolument que le changement politique soit fort. Ces gens ont besoin de se mettre au vert.


  • Quelle ressemblance du visage avec son grand père ! c’est dingue !


  • Ils n’osent pas encore le dire, mais nous savons bien que Trump est un robot secrètement fabriqué et entretenu par la Russie et que les media de re-information sont financés par Poutine. C’est archi évident !


  • Quel honte de prendre les gents pour des cons à ce point !


  • Tout ce que dit Mendès-France n’est pas faux, en particulier sur les algorithmes qui renvoient des sujets proches de vos centres d’intérêt : c’est les mêmes qu’on retrouve avec les pubs, et qui font que si vous avez le malheur d’acheter des biberons sur internet vous vous retrouvez inondés de pubs pour les couches.

    Le problème c’est qu’il n’a pas compris que c’est globalement neutre puisque ça marche des 2 côtés : si je suis au départ pro-Hillary je vais me retrouver avec des tas de suggestions de vidéos qui vont aller dans ce sens. Ça peut expliquer une radicalisation des deux camps, mais en aucun cas un basculement d’un camp vers l’autre.

    Mais bon, la recherche de véritables explications est visiblement moins leur préoccupation que la recherche d’excuses à leur faillite intellectuelle.

     

  • Tunnel cognitif ! Tunnel cognitif ! Est-ce que j’ai une gueule de tunnel cognitif ?

     

  • Je les trouve pathetiques et malhonnetes a France Inter.

    Selon France Inter, quand tu t’informes que sur les media sociaux, tu t’enfermes dans une bulle, et tu as vite fait d’avoir un parti pris, du a la facon dont est programme le media social. Mais dites moi, en quoi est ce different de France Inter ou Liberation ou autres ? A ma connaissance, quasi tous les medias ont un parti pris. Certains penchent a gauche, d’autres a droite. En se contentant de lire qu’un merdia, on s’enferme aussi dans une bulle. Certains sont la propriete d’une personne, comme Liberation qui est la propriete de patrick drahi. Ce monsieur a un agenda, et son journal ne peut juste ne pas etre neutre. Son journal ne peut que filtrer les informations pour qu’elles aillent dans son sens. De meme que Mr bollore qui a fait virer l’equipe des guignols parce que ca ne lui plaisait pas que les marionnettes le tourne en derision ou que l’equipe d’investigation enquete sur ses activites en Afrique.

    A propos des conspirations d’Alex Jones, pourquoi ne voit on jamais de preuve pour contrer les arguments des gens qualifies de conspirationistes ? bordel de merde ?
    Je n’attends que ca de voir une preuve scientifique que non le fluoride dans l’eau et dans le dentifrice c’est effectivement bon pour les neurones et ca ne cause pas de fluorosis et de fragilisation des os. Je n’attends que ca de voir des (vraies) preuves que l’aluminium et le mercure dans les vaccins est bon pour la sante et que les vaccins font vraiment chuter les deces des maladies qu’ils sont censes parer, que les OGM sont bons pour la sante et ne causent pas de cancer (je pourrais continuer avec la liste des soit-disant complots). Mais je ne trouve aucune information telle. Tout ce que je trouve c’est "ces gens ne sont pas d’accord avec moi, donc ce sont des mechants conspirationsites qui veulent l’extermination de la planete toute entiere".

    Je pense que France Inter, comme beaucoup de media dits main stream, se rend compte que le contexte a change. Les gens s’informent differement. L’information se partage de facon interactive, la veracite de l’information est facile a verifier, car elle est partout, et les medias traditionnels en patissent avec un nombre d’auditeurs qui chute inexorablement. Et ils ne savent pas quoi faire. C’est pourquoi ils font ce genre d’interventions pitoyables ou ils traitent le monde entier de vilains conspirationistes. Ca ne va pas changer la donne pour eux.

     

  • Adeptes de la mauvaise foi et de l’incompétence bonjour !
    L’insipide TMF doit être tout fier maintenant de faire l’objet d’une chronique sur ER...
    Seule opportunité pour lui de faire entendre ce bavardage insupportable à une large audience !


  • #1601497

    Peu chers journalistes..
    "Les réseaux sociaux c’est très mauvais, cela enferre dans des certitudes, les septiques sont dirigés vers des complotistes, malgré eux.. ils sont manipulés par les algorithmes de face book"...
    - Les malheureux, déjà ils étaient septiques, mais maintenant, les voila manipulés !!
    et vous d’où provient votre bien-pensance ?
    Il vous serait bénéfique de faire preuve d’un peu de scepticisme, peu chers journalistes.. vos démonstrations ne font que démontrer votre myopie et votre rigidité neuronale..
    Non, ceux qui ne pensent pas comme vous ne sont pas que des idiots, peut-être en on eut-il mare de boire votre soupe prémâchée et fallacieuse.
    d’ailleurs ( complot) si vous avez tant de facilité à pénétrer les médias préhistoriques, c’est certainement parce que vous êtes bien pistonnés, bien formatés mais certainement pas très érudits..
    Alors S’il vous plait arrêter de commenter ce qui vous dépasse avec si peu d’argument..


  • Que pensent les inquisiteurs de France Inter de MoveOn.org financé par Soros mais qui se réclame indépendant ....le plus grand groupe politique indépendant sur Internet avec des millions de membres se battant pour faire entendre leurs voix dans leur démocratie et gagner le changement....Ha, les réseaux sociaux si bien inspirés par les progressistes.

    MoveOn : America’s largest independent online political group, with millions of members fighting to make our voices heard in our democracy and win progressive change


  • la victoire du truc qui n’existe pas ?
    baltringuisation des medias... et tournage de veste légale et rétribué.
    est ce un "métier " ?


  • Ils font leur (sale) boulot, le même depuis des décennies ... Voir beaucoup plus.

    Moi ça me choque même plus,et du moment où l’information est à peu près libre (via internet) ,que le meilleur gagne.
    On peut pas exiger des relais du pouvoir, des relais idéologiques, au ils fassent la critique de leurs employeurs !

    Ça fait bien longtemps que l objectivité à cédée le pas aux intérêts...il ne reste plus grand monde pour prétendre à la neutralité journalistique.


  • #1601542

    C’est complètement dingue, ils leur faut QUOI à ces gens pour lâcher 5 min. leur "magistère moral" et leur condescendance, sérieusement, il faut qu’il se passe QUOI ?

    Nous, les pauvres glandus englués dans nos complots débiles au fond de nos tunnels cognitifs, et eux… la lumière. Là, on est vraiment en terrasse, on tend dangereusement vers le grand, l’immense Claude Stassinet (Cocorico à Bobino). Voire on l’a dépassé…


  • La journalope commence a sentir l’odeur du chômage qui imprègne ses fringues :)


  • Les médias traditionnels ,n’ont pas compris et ne comprennent toujours pas qu’il y a une alternative de taille avec les réseaux sociaux .Quand les médias font de la propagande ça se voit comme le nez au milieu de la figure ,ils ne peuvent mentir ,c’est trop flagrant .Les temps ont changés avec internet ,les médias n’ont plus la main mise sur l’info ,bien souvent truqué et par la même ne sont plus écouté .

     

    • Les médias traditionnels ont bien compris...Dans la plupart des révolutions de couleur et du printemps arabe on observe au coeur des contestations un mouvement étudiant, une coalition d’ONG, une coalition d’opposition et des médias "indépendants". Tous les acteurs s’appuient sur des réseaux transnationaux tissés avec des fondations, des ONG internationales œuvrant dans le domaine de la promotion de la démocratie.
      On trouve toutes les tendances sur les réseaux sociaux...le problème est de trouver les vrais complotistes...Normalement il suffit de remonter via le prestataire de service au donneur d’ordre, de préférence fomenteur milliardaire et philanthrope comme Soros et Bill Gates.


  • des socialistes qui parlent de tunnel cognitif. Et ils s’y connaissent.


  • le genre de personne que tu met une semaine dans une queschua , histoire qu’elle médite sur les 1% ..
    des fois toucher la réalitée des "mécontents" fait voir la vie sous un angle bien moins "bobo chialeur assisté à la moraline chloroformante inculquée", et bien plus dégueulasse que : "la réaction".


  • On ne peut faire comprendre une chose à une personne dont le travail consiste à ne pas comprendre cette chose . Soyez indulgents c est leur job de ne pas comprendre sinon direction pôle emploi


  • Comme Philippot l’a dit, les peuples en ont marre qu’on leur fasse la leçon, et pourtant ça continue de plus bel !
    Mais cette clique médiatico-politique de bobos corrompus ne comprendra jamais rien à rien... les gens sont de plus en plus instruits, ont la possibilité de voir ailleurs que sur leurs radio ou TV de propagande, et ça, ça les fait bien ch*er...
    L’infos d’internet serait-elle moins fiable que celle des médias officiels ? Absolument pas, on a justement l’opportunité de comparer plusieurs sources pour vérifier l’infos...
    Regardez la vidéo récente d’E&R où maitre Viguier démontre magnifiquement une manipulation grossière des faits par un énième chroniqueur TV propagandiste... Mais c’est juste incroyable, même sur internet(où pourtant il est vrai qu’il y a pas mal de conneries) je n’ai jamais vu des falsifications de réalité pareille... les médias dominants sont bien plus néfastes que les médias indépendants du net !


  • C’est nous qu’on est les gentils et les autres (ceussent qui pensent pas comme nous) sont des vilains méchants.
    C’est nous qu’on est ouvert et qu’on détient la vérité alors que les autres y sont tous enfermés dans leur bulle où y a rien que des mensonges et des trucs insensés qui circulent.
    Eux, c’est du caca complotiste et conspirationiste, alors que nous, sous sommes le bien à l’état pur, les décrypteurs de leurs débilités, mais les débiles ne se donnent même pas la peine de nous écouter, sniff, sniff, c’est trop triste.
    Hier ils ont élit Trump, demain ils vont nous élurent la Marine.
    Sniff, sniff, c’est trop triste d’être si intelligents, mais entourés de tels beaufs attardés, racistes, sexistes, homophobes et pour couronner le tout : COMPLOTISTES


  • De 11:25 à 11:30 :

    Pour facebook, c’est tellement drôle de voir qu’ils ne font pas le rapprochement inverse, quand t’es un bien pensant bisounours, t’iras rarement t’inscrire sur des médias/groupes qui ne partagent pas ton mode vie/tes opinions et de fait tu t’enfermes de la même façon que "ton ennemie" pro trump ou ce que tu veux.

    Mais c’est encore plus dramatique de croire que les gens n’ont qu’internet comme connexion avec le réel, les gars qui sont abonnés ont globalement tous une vie en dehors de leur pc, des activités etc, du coup ben ils n’ont pas QUE facebook comme référence...

    En tout cas je suis pas abonné à France inter et je sais pourquoi...


  • France Inter est agréable à écouter pour les émissions culturelle, mais quand ils invitent leurs spécialistes tout droit sorti d’un bocal de Formol, c’est un supplice pour les oreilles !
    Oui, les algorithmes sont des fonctions statistiques implémentées dans les réseaux sociaux, moteurs de recherches..., c’est pas un info !
    Par contre utiliser une intervention d’Alex Jones, savamment découpée pour étayer une démonstration douteuse sur des prétendus tunnels d’enfermement cognitif ciblant des personnes équilibrées afin de leur implanter des idées délirantes, ce n’est pas du filtrage de l’information peut être ?
    Maintenant on sait qu’un milliards de gueux consanguins suivent ce gourous, Hallelujah !
    Je le jure, je vais arrêter de penser, ne serais-ce qu’une seconde, que le précédent gouvernement US ou l’état profond (what else ?) est impliqué de près ou de loin dans l’émergence de l’Etat Islamique, ISIS, DAESH (enfin on ne sait plus).
    Merci de faire de moi un citoyen éclairé et de m’avoir fait entrevoir le côté sombre de la force conspirationniste !


  • #1601685

    Alex Jones a un milliard de vue sur You tube, personne ne le connaît ici mais il a un milliard de vue




    Je rêve où c’est le même qui nous dit que les adeptes des réseaux sociaux sont enfermés dans une bulle et qui avouent ne pas connaître quelqu’un qui fait un milliard de vue sur Youtube.


  • C’est toujours super cool de pouvoir avoir le dernier mot derrière ton micro de radio quand personne ne peut te contredire en face...


  • encore s’ils faisaient exprès de dire tout ça, on comprendrait qu’ils essaient de se récupérer aux branches, mais non, le pire c’est qu’ils croient tout à fait à ce qu’ils racontent, et c’est triste à pleurer de voir que des gens qui se targuent d’être l’élite pensante, n’a pas plus de Qi qu’une pince à sucre. Aucune analyse politique, juste de la brosse à reluire pour garder leur poste.

     

  • Ces bobos parisiens commencent sérieusement à nous les briser !
    Ces petits bouffons, imbus de leur certitudes conformistes, ne voient que la paille dans l’œil du peuple, et ne voient même pas la poutre qu’on va leur foutre dans le cul !
    On n’a pas besoin d’être un conspirationniste bridé dans un tunnel cognitif pour comprendre que ces journalistes sont vraiment de sacrées putes !
    Jusqu’à présent, c’était leur poison à eux, le poison sioniste du système, qui était plus fort que l’antidote français, populaire et dissident, mais c’est en train de changer, tout le monde le voit, sauf ces gugusses prétentieux qui continuent impunément à radoter leurs leçons de bienpensance et à dénoncer les complots des goyim !
    Comme dirait J.P. Pernaut : qu’ils aillent se faire foutre !


  • Il est temps de réformer le financement de ces chaînes audiovisuelles. Je refuse l’impôt qui m’oblige à alimenter ces officines de propagande que seuls des « sous-prolétaires de l’information » écoutent encore aujourd’hui.


  • Ce soir sur France-Inter, "Le téléphone sonne". Ils n’ont pas pu empêcher un ou deux auditeurs un tout petit peu mal pensants de passer à l’antenne. Quel progrès ! Mais grosso-modo, aucune auto critique, évidemment...


  • Qu’ils continuent comme cela c’est bon pour nous ! nos idées progressent depuis 30 ans malgré ou plutôt grâce a eux .


  • Ils osent parler de tunnel cognitif, alors que absolument tous le medias dominants ne font que dénigrer Trump 24h/24

     

  • Quand les journalistes apprendront-ils à rapporter le monde tel qu’il est et non pas selon leur désirs, leur idéologie ?

    Ce n’est pas les réseaux sociaux ni les complotistes qui ont amené Trump au pouvoir, mais le vrai peuple américain, celui méprisé et traité par Hillary d’homophobe, raciste, sexiste, xénophobe et islamophobe ! Ce que tous ces journalistes n’ont pas compris c’est que la working class américaine humiliée et méprisée était une vraie marée humaine impossible à arrêter... Ils pensaient que parce qu’Hillary était une femme, les femmes auraient voté pour elle ! Mais la femme américaine moyenne n’en a rien à fiche de briser le plafond de verre ! ça c’était l’ambition de Clinton et de ses acolytes féministes, mais ce n’était pas une ambition populaire. Car, la vraie femme américaine, celle qui fait ses courses dans un des 10’000 Walmart du pays, ce qu’elle veut, elle, ce n’est pas d’avoir de nouveaux droits civils, non, elle rêve d’avoir une famille et d’élever dignement ses enfants, elle veut du travail et espère une vraie reprise économique. La vraie Amérique n’est pas à Los Angeles, San Francisco, New York ou dans les concerts de Madonna et Lady Gaga !

    De plus, ce qui a fait perdre Hillary c’est justement les questions éthiques. Les cathos ont voté massivement contre elle ! Sa campagne pour l’avortement jusqu’au 9 mois par "naissance partielle" ne passait vraiment pas !

    Encore une fois vous avez tout faux les journalistes !


  • Ce basculement du métier de journaliste en celui de propagandiste est une constante.
    Ecoutons ce que dit Roberto BUERIA-JULIAN dans son ouvrage sur la guerre civile espagnole : "Le choc des deux Espagne".



    "La répression va continuer longtemps après la fin de la guerre.
    On charge le gouvernement de Franco, voire uniquement Franco, de la responsabilité de cette répression.
    Les choses ne furent pas si simples : dans l’administration, dans la police, des places restaient vacantes alors que dans l’armée on démobilisait. Alors une lutte acharnée allait s’installer soit pour investir les places libres, soit pour conserver ses galons.
    Tous ces braves gens voulaient être agréables au nouveau pouvoir, d’où le climat de délation, de zèle, et de servilité qui s’instaura.
    A cela s’ajouta les vengeances (et il y avait tant à venger !) ainsi que les convoitises matérielles, amoureuses … (p. 285-286)

    Tous ces gens, conscients du pouvoir que leur donnait le régime franquiste, en abusaient. Il n’y avait pas UNE dictature, mais des milliers de petits dictateurs, zélés, imbus d’eux-mêmes, menaçants.
    Cette servilité s’épanouissait surtout chez les journalistes.
    (p.287)



  • Ils ne vont pas se calmer ces loosers ? Cette élection les a rendu complètement hystériques ! Nous cela fait plusieurs décennies que l’on endure la destruction méthodique de notre monde dans le silence ! La destruction de leur monde de bobos n’a pas encore commencé que tu les vois déjà pousser des cris d’orfraie ! Si Trump fait du bon boulot comme il l’a promis il va falloir à acheter des boule Quies !


  • J’adore l’exemple donné du conspirationniste Alex Jones, avec évidemment les petits sourires entendus échangés entre les intervenants. Et moi qui croyais que les perturbateurs endocriniens et autres hormones de synthèse, qu’on retrouve dans l’eau du robinet et dans plein d’aliments, causaient en effet de graves problèmes environnementaux et humains (puberté précoce, organes génitaux malformés ou qui descendent mal, "seins" qui poussent chez les garçons, et autres joyeusetés du même genre). Certaines espèces ont même du mal à se reproduire car les mâles ont des organes si malformés que la reproduction devient difficile (aligators, amphibiens qui sont très sensibles aux produits chimiques que nous déversons dans les cours d’eau, sans compter les problèmes de stérilité qui montent en flèche chez Homo sapiens). C’est du délire conspirationniste, de souligner ça ? Ces gens méritent la prison, car ils savent qu’ils mentent et pire, ils font ça avec notre argent.


  • La projection psychanalytique ou l’inversion transfert poussé à son paroxysme.

    Ces gens sont évidemment bien placés pour nous parler de "bulle" ou de "tunnel cognitif" puisqu’ils en sont les premières victimes.


  • continue sonia , tu donne raison aux "propagandistes" en répétant des trucs faux depuis des années , des trucs démontés en "trois clics" sur le net (pour les nouveaux arrivants..) , continue ..coooonntinuuue !
    quelle blague ... ça devient le "salaire de la peur" dans les medias.


  • Je n’écoute plus FI le matin depuis des années, alors que je l’écoutais depuis ma plus tendre enfance (j’ai la cinquantaine bien tassée). Mais lorsque par hasard, je "tombe" dessus (en voiture ou autre), je pique des fous rires toutes les 30 secondes grâce à leurs mensonges (ou leurs tunnels, heu, non, impasses cognitives, dirais-je) ou, pire, j’ai envie de casser mon poste. Les seules émissions où quelques infos pertinentes transpirent sont celles qui durent au moins une heure (c’est long une heure d’affilée pour mentir, il faut remplir...). Des experts sont invités, ils connaissent les tenants et aboutissants du sujet évoqué et "lâchent" quelques bribes de vérité, bien sûr aussitôt contrecarrées par l’expert du camp opposé.
    Un exemple qui m’a marquée : Matinale de P. Cohen, sujet : les nouveaux programmes d’histoire à l’école. L’invité : "On ne verra plus dans les manuels scolaires, nos ancêtres les Gaulois".
    P. Cohen de répondre : "Ah ! C’est déjà ça !" (traduire "Ouf !").
    Cela dit, une émission n’est pas mal du tout (quoique un peu empreinte d’idéologie bien-pensante, mais ça reste très léger) est celle du dimanche matin à 10h "Remède à la mélancolie". C’est une vraie jolie bulle de poésie quel que soit l’invité. Dimanche prochain : Michaël Lonsdale, personnage éminemment profond.


  • Ils y croient vraiment où ils espèrent qu’on soient assez con pour y croire ?!


Commentaires suivants