Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
          Contact | Forum | Boutique | Atelier
A A A
imprimer

Situation en Syrie : les médias français ne vous disent pas toute la vérité

Certains d’ entre vous le savent, j’étais en Syrie ces derniers mois. J’ ai donc tenu à vous tenir informés de la situation telle que la voient les syriens "de leurs fenêtres", autant dire très différente de tout ce que j’ai pu lire dans les médias à travers les pages web françaises.

Voilà un peu plus d’une semaine qu’on nous parle de manifestations violemment réprimées dans le sud de la Syrie et surtout d’une révolution en marche à laquelle le gouvernement ne pourra pas résister (voir le discours d’Alain Juppé).

Voilà donc, la situation, telle que je l’ai vécue de l’intérieur durant cette période.

Nature des manifestations

Avant le jeudi 24 mars 2011, nous avions tous entendu parler des incidents dans le sud mais de nos fenêtres, il ne se passait pas grand chose, pour ne pas dire rien du tout.

Mais du coup, à partir de jeudi soir, beaucoup de manifestations ont commencé à Alep en soutien au président. La place principale d’Alep était remplie et ce jusqu’ à 5h du matin. Dans la cité universitaire, de nombreux étudiants défilaient jusqu’à 3h du matin, et entre les deux endroits, certaines rues principales étaient bouchées par les rassemblements de voitures, au son des klaxons, je le répète en soutien au président.

Le lendemain (vendredi 25 mars), au lieu des manifestations de contestations, promises par nos médias, les rues étaient encore plus remplies que la veille. De partout on pouvait voir des regroupements de voitures portant des drapeaux syriens, ou encore des manifestants scandant : « Dieu, Syrie, Bashar (le président), et c’ est tout !!! » ou encore « par nôtre âme, par notre sang, nous nous sacrifierons pour toi !!! »

Jusqu’à samedi soir, j’ ai assisté à ces événements qui n’ont d’égal en France que la ferveur populaire que nous avons connu en 1998, lorsque l’ équipe de France a remporté la coupe du monde. La comparaison est certes ridicule, mais il est difficile d’ imager cette situation autrement car dans notre pays, nous ne connaissons les rassemblements populaires de cette ampleur que pour du football. Il faut croire que c’ est plus intéressant de se rassembler pour soutenir des millionnaires, qui jouent à la baballe (quand ce n’est pas avec des prostituées de 17 ans), que pour un combat politique.

Manière dont la presse et les politiques occidentaux ont relayé l’information

J’ai été très surpris de constater que notre presse ne parlait quasiment que de l’opposition, aussi minuscule soit-elle, alors que l’immense majorité des gens descendus dans la rue criaient avec ferveur leur soutien au président.

Les rares articles qui ont relayé cette information prétendaient tous que ces rassemblements avaient été organisés par le parti Baath comme outil de propagande.

Avant de répondre à cette attaque, il convient de préciser que cette phrase sous-entend que les manifestants pro-gouvernements étaient en fait des éléments liés au parti Baath. Bien entendu, les auteurs de ces articles ne se sont pas donné la peine de savoir si l’opposition était liée à israël ou au wahhabisme (extrémisme islamiste saoudien)… ce qui démontre la subjectivité de leurs écrits.

Mais peu importe, répondons à cette attaque.

D’une part, que le parti Baath ait organisé une parti des rassemblements est fort possible. Ceci ne veut pas dire que les gens qui s’ y sont rendus soient forcément des membres du parti, comme le sous entendait l’article. Les syriens étant tout à fait libres de s’ y rendre ou non, nous ne voyons pas en quoi ils auraient été victimes d’ une quelconque manipulation ou propagande venant du parti Baath.

D’autre part, si c’ était le cas et qu’ effectivement, tous les manifestants étaient des membres du parti Baath (ce qui semble plus qu’improbable vu leur nombre), cela voudrait dire quoiqu’il en soit que les syriens adhèrent massivement aux idées de ce parti. Et s’ ils y adhèrent massivement, nous ne comprenons pas pourquoi les auteurs de ces articles continuent d’ affirmer que le peuple ne suivrait pas son président.

Dans les deux cas, ces articles visent à discréditer le soutien dont à bénéficié le président Bashar Al-Assad pour pouvoir cautionner son éventuel renversement.

Nos journalistes, un peu naïfs ou corrompus, ainsi que des réseaux plus puissants, espéraient faire rentrer en Syrie des idées tendant à renverser le gouvernement. Pour cela, ils tentent d’ établir des parallèles entre les revendications légitimes du noble peuple égyptien, présent par millions dans les rues et celles de quelques centaines de syriens tout au plus alors que les 2 situations diffèrent sur plusieurs points :

1) Les manifestants, en Egypte, n’ont pas attendu Obama, Sarkozy ou leur presse pour activer leur mouvement puisque çà faisait environ 6 mois que l’Egypte connaissait des rassemblements de protestation contre le pouvoir en place (alors même que tous les pays occidentaux vantaient, les mérites de Moubarak, qui selon eux étaient un des intermédiaires les plus respectables de la région). En Syrie, on a jamais vu ou entendu quoi que ce soit avant que la presse occidentale et ses dirigeants ne ramènent leurs soi-disant infos sur la question. Et jusqu’à présent, nous n’ avons rien vu de nos propres yeux concernant les opposants, hormis les quelques images diffusées sur le net, mettant en scène, tout au plus une centaine de contestataires.

2) Une des revendications du peuple égyptien était la lutte contre la pauvreté. Au Caire, plusieurs millions de personnes vivent dans des tombeaux, faute de pouvoir se payer un logement. D’ autre part, on parlait pour l’Egypte d’émeutes de la faim. En ce qui concerne la Syrie, ces habitants n’ont surement pas le niveau de vie de la suisse, mais je n’ai jamais entendu quoi que ce soit à propos de familles vivant dans un tombeau ni à propos de personnes mourant de faim.

3) Un des points les plus importants est que le président égyptien a humilié son peuple et l’Islam en fermant les passages frontaliers vers Ghaza (notamment pendant les bombardements de 2009) et en appuyant le régime sioniste depuis de nombreuses années. J’ai rencontré des Egyptiens cet été qui en pleuraient, rien que d’en parler. D’ avoir sali ainsi l’image de l’Egypte, encore une fois, diffère totalement de la situation des syriens dont la fierté est d’ être depuis 40 ans la nation arabe la plus efficace et déterminée dans la lutte contre le régime sioniste. La Syrie qui accueille sur son sol plusieurs millions de palestiniens, qui leur donne le même droit que les syriens eux-mêmes et qui pour finir accueille et aide le Hamas, représente le fer de lance de la lutte arabe contre le régime sioniste. Ceci constitue la grande fierté de son peuple, contrairement aux égyptiens qui vivaient dans la honte sur ce sujet.

Conséquences des derniers évènements

La politique, çà ne s’analyse pas en 5 minutes ou en quelques jours donc je ne m’aventurerai pas dans des prédictions trop précoces. Je ne sais pas ce que réserve l’ avenir mais pour l’ instant, on peut dire que la situation telle qu’elle était relayée en France est totalement fausse, la majorité de la rue n’ est ABSOLUMENT PAS contre le président Syrien. Et mon avis personnel est qu’ au contraire, il est sorti renforcé des récents événements pour 2 principales raisons :

- la démonstration qu’une grosse partie du peuple est derrière lui.

- le fait que les médias et hommes politiques occidentaux, ainsi que certaines chaînes arabes du golf, aient relayé ces événements avec une mauvaise foi plus qu’évidente.

Ce deuxième point a permis à certaines personnes qui à la base ne s’ étaient pas positionnées ou qui n’ étaient pas très favorables au gouvernement, de constater les intérêts que portaient les états pro-israéliens dans le renversement de Bashar Al-Assad. Et laissez moi vous dire que de servir les intérêts d’ Israël, çà fait tâche dans un pays dont le Golan, territoire du sud, est occupé illégalement depuis 1967 par le régime sioniste (Cette annexion de la région a été condamnée par le conseil de sécurité des nations unies et n’a jamais été reconnue par la communauté internationale).

J’ ai donc pu constater que certaines personnes, sans être des inconditionnels de Bashar Al-Assad, refusent de s’ y opposer, en ayant vu la manière dont l’impérialisme occidental et sioniste tente d’ importer le conflit pour ensuite profiter des divisions internes.

Pour finir, je ne nie pas qu’il y ait eu quelques manifestations en Syrie en opposition au gouvernement (même si je n’ en ai vu aucune), mais pour l’instant, dire ou laisser entendre qu’ils sont une majorité est un énorme mensonge. Pour ce que j’ai vu à Alep, c’est même exactement l’inverse.

A la seconde ou j’ai commencé à écrire cet article, j’entendais depuis ma chambre, la rue crier avec ferveur son soutient au président. J’ai donc ressenti, qu’il était de mon devoir de porter leurs voix jusqu’à vos oreilles. Voilà donc une nouvelle que je vous encourage à relayer autour de vous pour contrer cette infâme propagande qui rêve de voir tomber le seul président arabe qui s’oppose avec force et efficacité au régime sioniste.

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont maintenant désactivés



113 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Merci beaucoup , j’ai eu les mêmes nouvelles que toi , moi qui suis à moitié libanais , de la part d’amis syriens.

    La véritée triomphera-elle du média-mensonge ?

     

  • On pouvait voir la même adhésion et la même ferveur lors des manifestations politique en Corée du Nord et en URSS, RDA, Roumanie…… (à leur époque de gloire). Ceci sans remonter plus loin encore dans l’Histoire. En une semaine passée en Syrie et voilà que l’auteur de l’article a tout compris de ce pays sous dictature depuis 1962.

     

    • Oui et l’auteur a tout compris sur la base de ce qu’il a vu de sa fenêtre !!

      oubliés les prisonniers politiques ou pqs d’ailleurs, la demoiselle de 18 ans en prison pour avoir écris des poèmes sur l’injustice de l’Etat sioniste, les tortures faites, notamment sur les enfants, tous ces syriens qui ne peuvent rentrer dans leur propre patrie etc...

      Il est vrai cependant que les médias n’ont pas montrés les manifestations pro-Bachar, mais bon...


    • 1) on peut au moins constater que c’est très différent de ce qu’on a vu en Tunisie et en Egypte, où les manifestations "pro régime" étaient minoritaires et où on n’a pu établir rapidement qu’elles étaient fabriquées au pourboire

      2) je ne suis pas expert mais il me semble que vous mettez dans le même sac des parades, c’est à dire des formes de propagandes préparées longuement à l’avance sur des dates précises par le pouvoir via les écoles, les entreprises nationalisées, etc. et une manifestation en réaction à un évènement qu’il me semble des régimes autoritaires auraient beaucoup plus de mal à produire.


  • MR SORAL

    La syrie a une frontière avec Israel. Son peuple , comporte vingt cinq millions de personnes soit cinq fois plus que les israéliens.Il suffit au régime syrien de lancer un appel à sa population et organiser une marche sur Israel pour libérer la Palestine et la victoire est assurée grace à Allah.
    Mais ce régime , que vous défendez , ne le fait pas , au contraire il ne réagit meme pas lorsque Gaza est agressée. Pourquoi ? As-t-il des intérets avec Israel ? Objectivement ,son role , n’est-il pas de protéger Israel du peuple syrien et de ses voisins.

    Très cordialement.

     

    • @ Marseille, c’est simpliste comme idée de faire marcher les syriens vers la Palestine occupée juste par rapport aux nombres de syriens ... mais vous oubliez un peu vite qu’Israël est le bras droit des occidentaux donc si la Syrie un jour attaque Israël, c’est contre cette dernière et contre les états unis, la France, l’Angleterre qu’elle aura à faire...et n’oubliez pas que la Syrie est entouré de base états-uniennes en Turquie, en Arabie Saoudite, et même en Egypte où l’armée est financé par les états unis.


    • Je suis moi-même syrien et cet article dit la vérité, nous sommes au moins à 90% pro-Bashar el Assad.. Quant à s’attaquer à Israël de manière directe, on sait tous que c’est impossible. La priorité de la Syrie dans un monde où tout le monde collabore avec Israël est de rester indépendante et de conserver ses frontières. Les moyen de résistance sont indirectes. Je rappelle que le Hezbollah a derrière lui l’Iran mais aussi la Syrie. Le Hamas n’a que la Syrie etc Il ne faut pas non plus raconter des bêtises, dans un conflit armé classique, Israël gagnerait contre 3 pays arabes réunis (et rappelons qu’il y aurait une intervention US).
      Aussi, la Syrie n’est pas un pays de logique "musulmane" ou alors que partiellement, un nombre important de la population n’est pas musulman. C’est un pays nationaliste. Et je pense que ça va s’accentuer dans le futur parce que les Syriens se sentent trahis par leurs voisins arabes qui se mêlent de ce qui ne les concernent pas, veulent faire chuter un régime qui ne les gouverne pas et surtout racontent d’énormes mensonges concernant la situation en Syrie.


    • Dans l’hypothèse d’une marche populaire musulmane sur Israel les USA n’aurons pas les moyens de s’interposer surtout si l’espoir du martyre , comme l’armée de Salah Eddine , anime ces populations et cela est une réalité prouvé par l’adhésion de plus en plus importante à l’Islam (dans le monde entier d’ailleur).
      Les USA ont pour habitude de "lacher" leurs alliées aux moments critiques comme a été laché dernièrement Hosni Moubarak et comme ont été laché certains alliées vietnamiens (qui s’était rassemblé à l’embassade américaine) dans le passé et comme disait Ibn Khaldun "le passé ressemble au présent encore plus que l’eau ressemble à l’eau".De plus , les USA sont dans une situation de quasi-décadence économiquement et militairement et finirons par se replier "loin derrière l’atlantique" par instinct de survie surtout après que l’accés aux gisements de pétrole et de gaz Arabes leur sera rendu impossible par les récentes révoltes et les populations musulmanes en profiterons dès qu’il en aurons fini avec les régimes en place (surtout Jordanien et Syrien) qui ont pour mission de protéger Israel par la répression de leur peuple avec le soutien du "droit de l’Hommisme international" et de l’ONU pro-américain en échange d’un pouvoir fantoche.
      Nier cet état de fait est l’animation d’un profond sentiment pro-israélien (qui n’a d’Israel (sw) que le nom ) et le but de base des révolutions musulmanes actuelles est d’en finir avec "l’entité sioniste" bien que les médias essaient d’en évoquer des raisons économiques ou que sais-je ?


    • La syrie n’est pas en conflit avec les occidentaux sur Israel. La vrai divergence se situe sur le Liban. Les Nousayrites syriens n’ont pas acceptés que les occidentaux se soient servis d’eux pour calmer le jeu au liban pendant la guerre civil puis ont tous faits pour les faire sortir du liban alors qu’un marché parrainage faisait le bonheur des généraux syriens corrompus. Du coup pour embeter les occidentaux la syrie héberge les bureaux du Hamas et aide le Hezbollah ce qu’on salue et approuve d’ailleurs mais la politique intérieur est CATASTROPHIQUE.


  • Les manifestations pro-régime sont organisées par le régime : la police secrète armée, la police et l’armée descendent dans les administrations, les maisons, les écoles, les universités pour que la population aillent manifester ! Et on les enregistre : celui qui ne viendrait pas risquerait d’avoir de graves soucis.
    Renseignez-vous. Des gens se font trouer la peau pour défendre le droit de vivre comme êtres humains libres de paroles, d’actes et de choix de vie.
    Quant à Israël, comme vous le savez peut-être, il y a longtemps que nous savons que Hafez el-Assad a vendu le Golan à cet Etat, pour pouvoir se maintenir au pouvoir grâce à l’appui de l’Etat sioniste.

     

    • Une source fiable ? Ou pure spéculations ?
      Ah...la distance, ça crée de l’’imprudence et de l’audace langagier...
      Je suis contre la destabilisation des pays arabes. On va chasser des ’dictatures’ pour en mettre la pire de toutes !
      Au moins, ’nos’ dictateurs font tomber les miettes, dans pas longtemps, ce sera la disette...
      En politique, il faut voir lui, très loin.
      Le printemp arabe ! Quelle connerie. C’est le printemps du nouvel ordre mondial qui va nous décimer tous, nous, nos familles et nos dictateurs. On y passera tous.
      Les pays ’puissants’ sont en train de se faire tailler en pièce, bradés et vendu avec leur locataires au trusts et banques apatrides.
      Et ça ne vous étonne pas que tout le monde crache (occidentaux j’entend) sur un tel qui est là depuis des décennies sans que cela n’émeuve personne ?
      Cette solidarité du lynchage, qui de plus ne vient que des mêmes criminels, ne vous semble pas étrange, suspecte ?
      Les pays arabes n’on pas besoin de démocratie (dans le sens où on l’entend en occident) car ils ont des ennemis partout.
      La démocratie c’est un cheval de Troie, pour infiltrer les sociétés et les mettre à genoux, avec le concours de leurs belligérants.
      On regrettra dans quelques mois ou années les ’dictateurs’ arabes, non pas pour leur grande mensuétude et douceurs envers leur peuples, mais parce qu’ils garantissaient une certaine stabilité, tant bien que mal.
      Je suis Algérien, et je refuse catégoriquement ce qui se passe dans certains pays musulmans comme en Syrie. En dépis de la pourriture du régime, je sais que l’on peut toujours sombrer un peu plus à chaque fois.
      Alors les donneurs de leçons qui ont le sang de millions de gens, passé, actuel et futur, qu’ils se la ferme une fois pour toute.
      On a pas besoin de vos remontances, vous nous avez escroqué et pillé (ça continue aujourdh’ui) partout. Vous n’avez tellement pas de leçons à donner, que vous saignez à blanc vos propres peuples !
      La seule morale que vous avez, c’est celle du profit et du pouvoir qui asservit.

      "Renseignez-vous. Des gens se font trouer la peau pour défendre le droit de vivre comme êtres humains libres de paroles, d’actes et de choix de vie. "

      On est bien renseigné, ne vous inquiétez pas. Le pétrole arabe coule dans vos veines, et nos malheurs passés et présents sont telles des réjouissances pour vos maîtres.

      On aurez dû tiquer un peu, quand même, quand on a entendu Chavez proposer une solution diplomatique de règlement du conflit et que tout le monde lui crachait à la figure, Al Jazeera en premier !
      La vérité est que le système veut détruire les frontières, aider à l’unité arabe et musulmane pour qu’enfin Israel puisse se lâcher, avec fougue et barbarie. Et d’annexer et de faire correspondre la réalité de son drapeau, à la géographie. Tout en brandissant l’immuable auto-défense-dominatrice.
      Prenez une grande respiration, fermez les yeux et rappelez-vous le drapeau israélien, avec les deux belles bandes bleues...Tigre...Nil...(Irak...Egypte...et entre les deux...Syrie).

      Aller, puisque vous y allez en spéculation, j’en remets une couche :

      Dans quelques moins/années, la donne sera comme suit :
      - Israel puissance impériale mondiale, après que le lobby sioniste apatride ait détruit les nations à travers le système bancaire, la santé, la neo religion du réchauffement... (Jérusalem capitale du nouvel ordre mondial, dixit Attali)
      - Le reste de l’occident croulera sous les crises (monétaires, sociales...)
      - La Chine et la Russie (blessé dans l’âme comme un ours blessé, ou comme l’Allemagne humilié dans la premiere guerre mondiale) se réarmerons, et au bout du compte...la dernière guerre que l’humanité aura à livrer :
      L’Occident VS Russie+Chine - Pays arabo-musulman VS Israël.
      Devinez la suite...
      Dites que je ne l’ai pas dis.


    • @ Salim merci a toi beaucoup parle sans vraiment rien connaitre ce qui est dommage, quand je regarde le journal info c’est pour voir ou en est le nouvel ordre, le F.M.I. c’est lui le joueur c’est lui qui organise les evenements dans le monde que ce soit bien claire. La democratie n’existe pas pour la seule raison que le peuple est ignorant, a la maison c’est pas les enfants qui decident mais pour pas qu ils en fassent a leurs tete on leur raconte des histoires.Je suis Syrien j habite a Damas et je suis pro Bashar, le pays evolue tres bien depuis dix ans,chose pas facile pour un pays en frontiere avec israel car la defence coute enormement au pays, beaucoup de guerre on ete evite grace au regime actuel la securite du peuple syrien etait sure jusqu a ces premieres manif du peuple, pour un autre pouvoir et non pas pour la liberte qui elle n existe pas ni en syrie ni en france et ailleur.


    • Mr Anonyme,

      J’ai le plaisir de vous informer que les manifestions pro-Bachar ont ete organsees a la demande des societes civiles et les invitations ont ete adressees aux organisations gouvernementales et non-gouvernementale d’ y participer. Le role de l’Etat s’etait limite a en donner la permission. Des familles entieres s’y sont rendues, des commercants, des artisans, de toutes les categories et de toutes les confessions, meme des occidentaux vivant en Syrie (j’en ai vu plusieurs portant le drapeau syrien et acclamant le President) !!! Oui, un million de Syriens, rien qu’a Damas, ont repondu "present" ce jour-la !


  • Ceux qui critiquent Bachar el Assad pour son prétendu "manque d’action" face à Israël sont soit profondément ignorants, soit totalement complices avec les fauteurs de trouble à solde de la famille Saoud et de l’entité sioniste.
    En effet, la Syrie joue un très grand rôle dans la résistance face à Israël en favorisant l’arrivée des armes jusqu’aux résistants du Hezbollah et du Hamas. De plus, les factions palestiniennes résistantes ont leur Q.G à Damas. Il est très facile de critiquer derrière son écran et dire que la Syrie n’en fait pas assez, mais de votre coté que faites-vous ?
    Si cette pseudo opposition venait à prendre le pouvoir en Syrie, on assisterait à l’émergence d’un pouvoir à la saoudienne, qui au nom de la religion (secte wahhabite qui n’a jamais rien produit de positif pour l’Islam, lire en ce sens le très bon livre : Arabie saoudite la société dévoilée, de Anouar Thabet) se soumettra aux ordres des Etats-Unis et focalisera toute sa force à lutter contre la résistance au Liban et en Palestine. Certains manifestants payés par les émirats pour protester contre le président Assad devant l’ambassade de Syrie dans ces pays criaient "Israël est meilleure que l’Iran et le Hezbollah".
    On voit déjà le complot se dessiner : il s’agit de diviser la Syrie en jouant sur les tensions confessionnelles, et favoriser un soulèvement qui donnerait naissance à un régime wahhabite qui bien-sûr, malgré son prétendu caractère islamique, n’attaquera jamais les ennemis des musulmans mais s’en prendra aux autres musulmans (chiites etc... ).
    La priorité est donc à l’unité. Les syriens (qu’ils soient musulmans ou chrétiens) doivent rester unis. De même les musulmans dans cette région et dans le monde doivent rester unis et ne pas sombrer dans le fanatisme aveugle qui est un fléau pour la foi.
    Pour finir sur le fanatisme, remarquez une chose très intéressante : qu’ils soient sunnites ou chiites, ils sont toujours soutenus directement ou indirectement par l’Empire. Ainsi, les wahhabites sont soutenus directement, et s’agissant des fanatiques chiites, nous avons pu constater que l’un des soi-disant "cheikh" qui était le plus montré sur youtube et dailymotion pour justifier que les chiites haïraient en secret leurs frères sunnites, était hébergé au Royaume-Unis et protéger par la police. Ces deux fanatismes ne trouvent aucunement leurs sources dans l’Islam, mais sont au service de l’Empire dont parle notre ami Alain Soral.

    Je m’excuse pour la longueur du commentaire mais j’ai jugé utile de faire quelques rappels. En espérant que les musulmans, notamment en France, ne tomberont pas dans le piège du fanatisme made in Empire, et qu’ils pourront ainsi se montrer unis et ouverts aux autres communautés, conduisant par là à une véritable réconciliation nationale avec nos compatriotes français.

    Je finis sur cette citation du fils de l’Imam Hussein (petit-fils du prophète Muhammad mort en martyr à Karballah, dont les mérites sont reconnus à la fois par les chiites et les sunnites), l’Imam Ali Zein el Abidine qui disait que « Le fanatisme qui est péché consiste, pour quelqu’un, dans le fait de considérer les mauvaises personnes parmi les siens comme étant meilleures que les bonnes personnes appartenant à un autre clan »

     

  • Marseille, si tu ouvrais cette marche sur Israël puisque cela te semble être aussi tranquille qu’une petite balade de santé ? Tu pourrais organiser cela avec tes potes d’Arabie Saoudite. L’Arabie Saoudite compte 28 686 633 millions d’habitants, tranquille ! Il y aura juste à traverser la Jordanie petit pays de 6 millions d’habitants seulement...

    Pour en venir à nous sortir des stupidités pareilles il faut vraiment que les islamo-sioniste soient à court d’argument dans leur tentative de discrédit et de justification d’ingérence impérialiste sioniste dans les pays arabes...pitoyable !

     

    • Franck de la Part de Marseille ,

      La marche sur Israel a déjà commencé et quant à la réaction USA, France , Angleterre elle ne fait pas le poids face à la "détermination" des musulmans qui croient en la puissance d’Allah. L’Arabie Saoudite ce régime qui a trahi les musulmans en mettant un couteau dans le dos aux Othomans en échange d’un pouvoir fantoche n’a pas la légitimité de déclencher la marche à partir de cette région sur l’entité sioniste mais dès qu’il sera renversé cela ne saurai tardé malgré votre sentiment pro-sioniste prouvé par votre instinct à discréditer (mais sans résultat) toutes initiatives visant à la défaite de l’entité sioniste.


  • Aussi soit dit en passant pour nos amis salafisto-wahhabites de service qui manifestement ont quelques difficultés de lecture, ce texte n’a pas été écrit par Soral mais est un témoignage de quelqu’un se trouvant en Syrie.


  • Votre article est exagéré voire même partisan...ce qui ne sert pas la cause que vous defendez.

    Quand vous dites "il ne sait pas passé grand chose voire rien du tout" ce n’est pas exact à l’évidence puisque les images témoignent des manifestations et de la répression à balle réelle (voir Aljazeera)... à moins que ces reportages n’étaient que des montages cinématographiques ?

    Par ailleurs, pour avoir une telle vision du pouvoir en place (c’est à dire un partisanat sans critique) il faut soit être un Alaouite fanatique ou un anti-impérialiste aveugle.

    Sans passer dans les extrêmes (entre les médias occidentaux et vos propos), n’existe-t-il pas des nuances qui permettent au pouvoir en place de se remettre en question (notamment sur l’application de l’état d’urgence en vigeur...) afin d’améliorer le sort de ces administrés sans tout boulverser pour autant ?

     

    • Le fait que de façon tétue les émeutes soient circonscrites à une ville et les images à quelques centaines de manifestant est un problème, surtout quand on a eu la mesure des manifestations de soutien - puisque certains ici fonctionnent par analogie tuniso égyptiennes, ils doivent noter que ces manifestations sont une différence massive avec ce qu’avait pu produire les tyrans de ces deux pays. Même en optant (sans autre justification que leur croyance personnelle, il faut le noter) sur l’insincérité de ces manifestations, cette différence témoigne dans tous les cas de la puissance du régime.


  • Mais arrêtez de raconter des idioties vous tous là. Je suis Syrien et je connais mieux le sentiment de mes compatriotes que vous. On est pro-Bashar à 90% en ce moment. Et oui, on l’aime notre président. Et les manifestations pro-Bashar ne sont pas organisées du tout, c’est des millions qui sont descendus, on est pas allé dire à des millions de gens de descendre. Si ça ne vous plait pas, on s’en fiche. C’est au peuple Syrien de faire ses choix pas à vous. Je veux faire remarquer que les chaines ont même modifié des images ou alors utilisé des images de personnes qui n’étaient pas en Syrie.. Et ça ça commence à énerver les Syriens qui depuis sont encore plus pro-Bashar qu’avant. C’est normal il voient bien que le monde voudrait bien que Bashar s’en aille. Quant à la fierté que d’être Syrien c’est bien décrit par l’article, on est vraiment le seul pays qui refuse de pactiser avec Israël. Et pour le Golan on l’a perdu à cause de l’Egypte de Sadate qui a trahi la Syrie lors de la dernière guerre contre Israël. D’ailleurs les Arabes qui continuent à critiquer le régime syrien ne font que s’éloigner des Syriens qui en ont marre de toutes les conneries qu’on raconte.

     

    • Si être syrien est un argument pour toi alors je te réponds de façon symétrique : arrête de raconter des idioties, je suis Syrien et je connais mieux le sentiment de mes compatriotes ! On est anti-Bachar à plus de 90% !

      Maintenant que j’ai montré par l’exemple que l’appartenance à la Syrie ne peut être un argument épistémologique, j’aimerais revenir à des considérations plus probantes que j’ai écrites mais mon commentaire n’apparaît pas.

      1 - les manifestations pro-Bachar sont organisés. On a menacé les fonctionnaires et les étudiants si ces derniers n’y participaient pas. Par ailleurs, les seules images disponibles sont celles de la télévision syrienne. Pourquoi ne pas permettre aux télévisions étrangères de venir et constater cet amour à plus de 90% du peuple pour son président ??
      Donc oui, c’est organisé et le régime syrien est particulièrement efficace pour ce genre d’événements.

      2- comme dit ailleurs, il faut soit être un alaouite qui a tout intérêt à ne pas voir le régime chuter ou un anti-Empire aveugle qui pense que si l’Empire souhaite une chose, alors il faut être contre ; pour ne pas voir la réalité de la Syrie. Les prisonniers politiques, la loi d’urgence, les massacres etc... et résultat ? un peuple qui aime son président à en mourir ! Ce qui me fait particulièrement rire, c’est que les Arabes sont connus pour ne jamais se mettre d’accord ; comme l’a bien dit Ibn al3Arabi ( à l’époque déjà ! ) :
      Les arabes se sont mis d’accord pour ne pas l’être !
      et on veut nous faire croire que les syriens seraient amoureux à 90% de leur président qui les prive de nombreuses libertés et qui peut emprisonner qui il souhaite sans rendre de comptes ?? Et avec un amour identique en plus ! A d’autres !!

      3- Oui la Syrie a une position contre l’Etat hébreu qui fait la fierté des Syriens et même des Arabes, et la Syrie aide le hezbollah grâce à l’Iran. Mais on peut déjà se poser légitiment la question de savoir si cela est suffisant pour faire oublier ce que Bachar fait subir à son peuple. Et surtout, ne serait il pas plus dangereux pour les sionistes de voir une Syrie libre ?? réfléchissez à cela !

      4- Enfin, il faut arrêter avec Bachar ! ce n’est pas (que) lui qui est en cause. Il est même à la limite le moins pire de ce système pourri. C’est tout le régime tenu par les alaouites. Alaouites qui je le signale, se voient plus proches des chiites que des sunnites : ça explique pas mal de choses n’est pas ?


    • 1- l’ampleur de ces manifestation a bien été constaté, images à l’appui, par la presse occidentale puisque je les ai découvert pour ma part sur Libé, ou même l’habituel flux de la doxa humanitaro démocratico interventionniste a du concéder que l’ampleur de ces manifestation dépassait de très loin celle des émeutes rapportées.

      Ce qui me fait penser, au passage, que si n’importe quel journaliste pouvait mettre la main sur un témoignage d’intimidation, il se ruerait dessus. Je trouve donc significatif de ne pas en avoir vu jusque là.

      2 - la manière dont la majorité d’un pays pense qu’il faut traiter la dissidence varie largement d’un pays à l’autre. En Russie, par exemple, les populations ont il me semble toujours considéré qu’il leur fallait une autorité forte ce qui se traduit par la réelle popularité de Poutine - comprendre que ceux qui le détestent ne sont pas dans le courant majoritaire. En France, il faut aussi constater que les "autoritaristes" ont un certain succès en politique - et la même chose est évidemment pire en Israël.

      Maintenant, si vous êtes réellement Syrien (l’êtes vous, ou était-ce juste une forme d’argumentation ?), vous savez mieux que moi, évidemment, comment les syriens jugent les pratiques répressives de leur gouvernement.


    • bonjour,

      oui je suis bien Syrien. Ma présence en France est d’ailleurs lié aux événements des années 80. Ce que je sais des syriens est qu’ils souhaitent plus de libertés. Notez bien que je ne parle pas de démocraties mais de libertés fondamentales.

      Trouvez vous normal qu’une demoiselle de 18 ans soit aujourd’hui en prison car elle a écrit des poèmes non pas sur la Syrie mais sur l’Etat hébreu ??

      Pourquoi le régime syrien se permet d’emprisonner quiconque sans jamais rendre de comptes ? Certaines personnes sont en prison sans que l’on sache pourquoi, ni où et parfois sans que l’on sache si elles sont encore vivante.

      Je ne veux pas m’attarder, la liste est trop longue.

      Mais pour répondre rapidement :

      Pourquoi ne pas laisser des télévisions étrangères filmer en Syrie ? Peut être alors pourrais t on voir des avis contraire à ce que la propagande syrienne montre sur ses chaînes officielles.

      Et plus généralement, vous ne pouvez pas avoir une lecture simpliste du genre : voyons ce que disent les médias et gardons bien en tête qu’ils sont mauvais et que donc la vérité est ailleurs ! Je répète :
      Les médias sont d’autant plus menteurs qu’ils ne le sont pas toujours !

      Revenons à la réalité des faits. Recherchons la réalité du terrain et ENSUITE interprétons le discours des médias et des politiques de l’Empire en comparaison de la réalité.

      Et surtout, l’Empire n’est pas le seul à manipuler. Le régime syrien n’a pas grand chose à leur envier.

      Vraiment, on pourrait résumer l’article à ça :
      Le syrien mécontent du régime et donc potentiellement révolutionnaire se dit, après avoir constaté que les médias occidentaux souhaitent la chute d’un régime injuste : tiens ?! les occidentaux veulent une révolution ? ah non ! je préfère accepter l’injustice pour bien mettre une quenelle à l’Empire et satisfaire la lecture unique de M. Alienza !

      A bon entendeur


    • Notez bien que je me positionne uniquement sur la question de savoir ce que veulent la majorité des syriens - pas du tout en train d’évaluer l’état de la situation démocratique effective en Syrie. La démocratie n’est pas répandue universellement, elle ne se fait jamais ni rapidement, ni facilement ; en conséquence qu’un pays en soit éloigné n’est pas pour moi un facteur de stress mais de normalité. En revanche, savoir si la population est prête pour la démocratie et dans une situation proche de l’insurrection est bien la question posée. J’écarte donc vos points hors sujet (la jeune fille) et me concentre sur les éléments permettant de juger ce qui nous occupe.

      - Votre opinion : vous êtes syrien en exil, merci de le préciser. Vous faites donc parti d’une minorité de syrien qui a eu de tels problèmes avec son pays qu’il en est parti. J’en déduis que votre point de vu est caractérisé par votre aversion du régime - avec éventuellement d’excellente raison dépassant votre cas particulier, mais lorsqu’il s’agit d’évaluer ce que pense la majorité des gens sur place, c’est un point de vue dont on doit reconnaitre le biais (tout comme on reconnaitrait le biais d’un alaouite sur le même sujet bien sûr). J’espère que vous pouvez comprendre que je ne cherche pas ici à vous blesser ou à minimiser votre propre histoire, simplement répondre à la question posée.

      - vous affirmez à nouveau que les journalistes internationaux ne peuvent pas opérer actuellement en Syrie. Je vous ai fait part d’un article de Libération qui associe des images. Le voici :
      http://www.liberation.fr/monde/0101...
      Les photos sont créditées AFP et Reuters. Il me semble donc que vous racontez des bêtises : on peut tout à fait filmer en Syrie, au moins ces jours récents. Pouvez vous sourcer l’affrimation selon laquelle ce serait impossible ?


    • Oui, j’ai bien compris que la question était de savoir si oui ou non la majorité des syriens étaient pour ou contre le régime actuel. Je répète : le mensonge est de dire que 90% des gens sont pro-Bachar et de dire que les manifestations de gens criant : « Par notre âme, par notre sang, nous nous sacrifierons pour toi ô Bachar ! » ne sont pas organisés par le pouvoir en place. Mes points ne sont pas hors sujet ( la jeune fille ) mais sont des exemples des pratiques d’un régime dont on voudrait ensuite nous faire croire qu’il est aimé par son peuple au point que ce dernier soit prêt à se sacrifier pour lui ! Les Syriens ne sont pas masos.
      Je n’ai pas dit que j’étais syrien en exil et ça n’a d’ailleurs pas beaucoup d’importance. Je vous parle de faits. Je vous parle d’injustices monstres dans ce pays et de censure totale. Comment pensez ensuite que Bachar est aimé de son peuple ? Dois-je rappeler les 20 000 morts au moins à Hama ?
      Pour info, je suis en France car mon père quitta le pays dans les années 1980. Je pars souvent en Syrie, parfois plusieurs mois à la suite. Par ailleurs, beaucoup de syriens ont quitté leur pays alors qu’ils n’avaient rien fait ; tous ceux qui connaissent les événements des années là le savent.
      Je reconnais volontiers mon biais, et affirme que beaucoup de gens le partagent : il est difficile aujourd’hui de trouver une famille syrienne dont un membre n’a pas été victime du régime ! Et le résultat est là aujourd’hui, les Syriens sont en majorité contre ce pouvoir corrompu.
      Là est l’essentiel de mon avis sur la question : pour des questions de logique ( un peuple ne peut aimer un pouvoir qui le prive de ses droits les plus fondamentaux ) et d’expérience ( je connais très bien la Syrie), je dis que la majorité des Syriens ne sont pas pro-Bachar. Les manifestations sont trompeuses.
      Maintenant à la question de savoir si tous ces Syriens sont prêts à faire la révolution, je suis plus mitigé.

      Deuxièmement : Aljazira, Al3arabiya, alhiwar sont interdites en Syrie. BBC aussi il me semble. Je ne savais pas pour reuters.


    • Il n y a rien à rajouter après ce qu’a dit "syrieux". Effectivement, le pseudo "Damas" raconte n’importe quoi, au début je pensais même qu’il ironisait. Et les syriens ne sont certainement pas pro-bashar à 90 %, ce serait déjà bien si 10% des syriens l’appréciaient.
      Beaucoup encore ne sont pas sortis manifestés car ils ont peur mais certainement pas par amour pour ce c****


    • Tout ce que vous dites est sensé (et je dois dire, bien exprimé). Je vous remercie en outre d’attirer mon attention sur l’histoire de Hama que j’ignorais (je suis ignorant, de façon générale), qui me permet de découvrir à la fois un fait historique décisif et, il faut bien le dire, une ville particulièrement belle.

      Je suis ignorant, mais je me soigne, cherchant en ce moment à me faire une idée en confrontant les points de vue. J’ai pris soin d’aller au delà des sources "du coté obscure" (ce site, Meyssan...) en lisant aussi les témoignages publiés dans la presse (en particulier un réalisateur dans le journal le monde). J’en conclue à titre provisoire que

      1) les Syriens aspirent, finalement comme tout le monde, à plus de liberté, ce que Bachar al-Assad distille à un compte goutte d’une insupportable lenteur, pendant que la corruption, dont nous savons ici même combien l’exercice est insupportable en période de crise économique, profite toujours aux mêmes. Ils sont choqués de la disproportion entre la répression par rapport aux actes initiaux, ce qui ravive sans nul doute de mauvais souvenirs (Hama, donc)

      2) pour autant, Bachar al-Assad a ceci de particulier qu’il a gardé, à coté de son image de tyran insupportable, une image de héros national (ceci est particulièrement confirmé dans le papier du Monde, pourtant très à charge contre lui). Cette image tiens au fait qu’entre tous les états la Syrie est le seul qui a pris à ce point fait et cause pour les palestiniens, mais aussi à la resistance (courronée, il faut bien le dire, de succès) à Bush et à Israël.

      3) enfin s’il est clair que personne n’est dupe de l’inégalité inhérente à avoir le pouvoir dans les seules mains d’une communauté (les Alaouites, donc), un certain nombre de Syriens y voient néanmoins une condition nécessaire pour que cet état multiconfessionnel maintienne sa cohésion.

      En fait, et surement au risque d’en choquer quelques uns, Bachar al-Assad m’évoque De Gaulle. Car De Gaulle, dont on évoque maintenant le souvenir avec nostalgie, c’était l’époque ou ma famille paternelle, fortement communiste, devait planquer les tracts du parti lors des descentes de police. C’était un sommet de corruption (peut être pas De Gaulle lui même, mais autour de lui...). C’était des médias complètement sous controle et c’était une doctrine profondément nationale. Quand à De Gaulle, lui même, c’était un héros national et le garant d’une cohésion dans une France qui sortait profondément coupée en deux au sortir de la guerre.

      Evidemment, De Gaulle, lui, était élu, et quand il ne l’a plus été, il est parti. Cette vaste différence ne m’a pas échappée - mais enfin, la tradition démocratique était déjà bien installée en France. Je ne crois pas qu’elle ait jamais existé en Syrie, si ?


    • Adresse a Syrieux et pareils :

      En tant que Syrienne vivant en Syrie depuis ma naissance, je REFUSE categoriquement que quelqu’un n’ayant pas mis les pieds en Syrie depuis trente ans prenne la parole pour faire des commentaires stupides et non objectifs de ce qui se passe dans MON pays.

      Messieurs, restes perches sur votre Tour Eiffel ou Burj el 3arab ou la Tour de Londres et foutez-nous la paix. Vous n’en savez rien, vous vivez dans vos illusions d’il y a trente ans, alors, respectez-vous en vous taisant... !!!!


    • Cher Monsieur Anonyme,

      Premier point  : Les evenements de Hama qui ont eu lieu dans les annees 80 avaient pour but d’arreter radicalement les activites criminelles des Freres Musulmans qui prenaient de cette ville du Centre de la Syrie leur quartier general. En effet, ces Freres Musulmans (qui non rien de l’Islam) avaient entrepris d’assassiner les grandes figures intellectuelles de notre pays : medecins, professeurs d’universites, magistrats y sont tous passes. Ils avaient ete egalement a l’origine de plusieurs explosions meurtrieres qui ont fait des centaines de victimes au centre meme de Damas.

      Deuxieme point  : Le President Assad a bel et bien ete elu. Il est vrai qu’il etait le seul candidat, mais le suffrage universel comprenait : "Acceptez-vous Bachar el ASSAD comme President de la R.A.S : OUI ou NON". Les gens avaient le choix de l’accepter ou pas... ! Si les opposants n’avaient pas vote, c’est leur probleme ...


    • @ Randa

      Ma soeur, la famille Assad a tué 30 000 morts à Hama, c’était pas des frères musulmans.


    • Oui, mon frere Darwich, mais si les Freres Musulmans s’etaient caches et avaient cache leur arsenal parmi la population hamouite, c’est eux les premiers responsables de ce drame !!!!!


  • Un grand merci pour votre article ! Effectivement, je me suis posé la question...dans les médias français, on nous parle de manifestations en jouant sur l’ambiguïté.
    Quoiqu’il en soit, j’ai franchement l’impression que l’instrumentalisation vient des deux côtés...
    En fait, nous vivons actuellement une guerre médiatique qui a commencé avec la Lybie et que l’occident et qqs pays arabes viennent de déclarer à la Syrie. Un article dans la presse indienne est super intéressant à ce propos : http://www.tehelka.com/story_main49...

     

    • On sait très bien que les occidentaux ont un plan, mais là on est face à des services secrets des plus sanguinaires. Qui n’a pas perdu un membre de sa famille disparut du jour au lendemain sans laisser de trace ? Pourquoi y a t’il en Syrie une diaspora qui équivaut à plus de 15 Millions de personnes ? Ca peut pas continuer comme ca, il faut que ce régime dégage et laisse la place à la volonté de la majorité Sunnites de ce pays. Les autres ils peuvent toujours aller voir en Iran si ca leurs plait pas.


  • Merci de rétablir la VERITE


  • Bonjour,

    Enfin, quelquan peut dire la vérité... je vous invite tous à regader les véritables avis des syriens sur ce groupe de facebook, réjoinez nous pour savoir vraiment ceque pensent les syriens et ce qui arrive vraiment en Syrie :

    Syrie aux yeux des syriens, Syria in the eyes of the Syrians

    Groupe « ouvert »N’importe qui peut afficher le groupe et ses membres, ainsi que leurs publications. — [email protected]


  • Bashar est peut etre un homme bien mais son regime est cruel...il faut que ce regime s en aille..pour le bien des sunnites de Syrie Inchallah..

     


  • Jusqu’à samedi soir, j’ ai assisté à ces événements qui n’ont d’égal en France que la ferveur populaire que nous avons connu en 1998, lorsque l’ équipe de France a remporté la coupe du monde. La comparaison est certes ridicule, mais il est difficile d’ imager cette situation autrement car dans notre pays, nous ne connaissons les rassemblements populaires de cette ampleur que pour du football. Il faut croire que c’ est plus intéressant de se rassembler pour soutenir des millionnaires, qui jouent à la baballe (quand ce n’est pas avec des prostituées de 17 ans), que pour un combat politique.



    Tout est dit.
    En même temps va vendre des T-shirts lorsque tu ne connais pas d’avance le tracé de la manif’, hein !

     

  • Il faut toutefois préciser qu’Alep est une des villes phares de la communauté alaouite à savoir celle de bashar al assad. Et j’aimerais ajouter un point démographique à votre analyse qui est que la Syrie se compose d’une communauté sunnite qui représente 80% de la population syrienne totale et que sans cesse depuis des années leurs représentants sont bafoués emprisoné ou assasinés. Et en l’occurence je parle de faits puisque j’ai moi même été a Alep tout comme vous..
    Mais si l’on veut parler de sionisme alors allons y franchement..pourquoi tout le monde se dupe concernant les accords en sous main entre syrie et israel ?? pourquoi pas un seul coup de feu n’a t il été tiré entre les 2 pays depuis près de 20 ans ?? pourquoi la syrie ne revendique t elle pas avec ferveur le plateau du golan occupé depuis des années ?? c’est pourtant bien simple, israel a réussi à corompre ce gouvernement syrien..il suffirait d’un claquement de doigt du service secret israelien pour mettre la syrie a feu et a sang..de plus je précise que la syrie est l’un des seul pays a avoir accueilli les palestiniens mais jamais on ne parle des inombrables récompenses d’israel pour cet acceuil..il est clair que pour israel voir des palestiniens s’integrer dans un autre pays arabe et en fin de compte ne plus representer de menace securitaire pour le pays est un avantage de taille..la meme menace securitaire qui donne raison aux inombrables mission commandos (cf liban 2006 ou gaza) de tsahal qui sans cette fantomatique et manigancée menace terroriste n’aurait aucune légitimité sur le plan international..
    Pour résumé Israel a besoin que la syrie finance et arme le hamas et le hezballah pour justifier ces actes militaires "sécuritaire" et le met en oeuvre en soudoyant le gouvernement de al assad c’est pourquoi il ne tombera jamais..
    La tactic est simple : le monde commençait a voir que les manif en syrie et a bahrein nétai pas clairement relayé dans les médias alors ils ont inventé de toute piece des manif contre-gouvernementale pour faire taire le doute...

     

    • Alep ville phares de la communauté alaouite ? très cher vous ne connaissez rien a la Syrie si vous dites cela !
      la Syrie est compose en majorité de sunnites, chrétiens et kurdes !
      tous ayant un prétexte plus ou moins crédible pour ne pas être vraiment pro régime ! mais ils le sont !
      les sunnites d’alep sont en majorité des frères musulmans qui se sont échappé au nord de la Syrie pendant le massacre a Hama, les kurdes n’ayant pas des papiers et les chrétiens se sentent represses....


    • La Syrie a 80% de sunnites et alors 10 de shiites et 1O chretiens,druzes et divers, Dans ce cas la democratie en syrie appartient a la majorite ce qui ne serait pas juste je trouve et puis entre nous faut arreter de parler de democratie c est trop bete ca n existe pas ,logiquement puisque le peuple ne sait pas. Pour ce qui est de la coruption je suis d’accord que l abus de pouvoir en syrie est eleve, mais ca c’est partout et sont bien naifs ceux qui pensent le contraire. Pour L’avis d’un Syrien chretiens vivant actuelment en Belgique je suis pro Bashar je trouve que ces dix dernieres annees le pays evolu tres bien.


    • Réponse au post de 5555

      Alep un au lieu des alaouites ? Certainement pas...
      Ce commentaire met en lumière une méconnaissance total de la nouvelle donne au proche et moyen orient... et de son histoire.
      Comment parler d’Alep en faisant abstraction de Mossoul, d’Al-Qaim, de Tal Afar (nord Ouest) en Irak, et cela depuis plus de 2 millénaires jusqu’à la date fatidique du 20/03/2003...
      Pourquoi ce soutient au président Bachar Al Assad et au partie baas Syrien ?

      Alep est une ville dont l’histoire millénaire est née dans les traditions et dans la culture et des enseignements des mosaïques... Ce faite peut être constaté dans des villes comme Téhéran, Qom, Baghdad, Nadjaf, Kerballa, Alger etc...
      Il y a pas si longtemps dans l’ensemble des villes d’Irak... avant l’invasion US UK ISR...
      La Syrie est redevenue une terre d’exile "apprécié" par les chrétien Assyrien d’Iraq, Par les turcomans d’Irak etc...
      L’aspiration de ses populations dans leur exile était de retrouver la sécurité, la justice et le respect de leur valeur moral et spirituel... Et cela fut le cas en Syrie et en Iran en Turquie principalement...

      Voila pourquoi la mosaïque (avant tout chretiennes) d’Alep manifeste en faveur des dirigeants Syriens... Apres la destruction du partie baas, de l’état Irakien...creusant la tombe des mosaïques... en Irak...


  • 1-Personne n’affirme que la Syrie est le pays des "Droits de l’Homme et du Syrien".
    2-Les manifestations sont très limitées (source France-Info : quelques centaines de manifestants dont on ignore tout) mais la médiatisation est disproportionnée.
    3-Quel que soit le régime en place, cela n’empêche pas de dénoncer la énième manipulation de l’Empire.
    4-La Syrie est de toute façon un pays souverain. L’attention médiatique est le cheval de Troie de l’ingérence.
    5-C’est bien le pire moment pour régler des comptes avec le régime syrien. Les mêmes méthodes se répètent de manière un peu trop rapprochées...C’est comme le Loto : "A qui le tour" ?
    6-Encore le fumeux concept de "liberté". Les Syriens ne sont pas libres ? Et nous ? Où en sommes-nous et où allons-nous ? Mais il vaut mieux regarder ailleurs. Comme on trouve toujours pire ailleurs, dormez braves gens. Le monde est dangereux !

     

    • Merci a toi l’ ami ca fait du bien a lire ;)


    • 1- Il manquerait plus que cela. Je sais que c’est ironique, mais vouloir faire croire que 90% des syriens sont pro-Bachar vu ce que ce dernier ou son régime leur inflige, c’est incensé !

      2- Oui comme elles l’étaient au début en Egypte et au Yémen. La peur est très présente chez les syriens. Il est raisonnable de croire que la majorité des syriens vaincra sa peur une fois une masse critique de manifestants prêt à défier le pouvoir atteinte.
      De plus, pour qui connaît la Syrie, ces quelques centaines de manifestants représentent des événements sans précédents depuis 20 ans au moins !!!

      3- Oui, mais pas en niant la réalité du terrain et en acceptant la nième manipulation du régime syrien !!! L’ennemi est le faux, pas juste l’Empire.

      4- ok. et ?

      5- Pour beaucoup ( ça reste effectivement discutable), c’est le moment ou jamais ! Pour eux il faut profiter de la vague de contestation pour faire ce qui est presque impensable sinon.

      6- notre liberté n’est pas la question ici. Au demeurant, si nous ne sommes pas totalement libres ne rend pas le concept de liberté "fumeux".


    • Merci Randa d’avoir bien exprimer selon ce que j’expliquais a mon entourage qui me demandait sans cesse sur la situation actuelle en Syrie, surtout ici au Liban , on dirait qu’il font du malheur ou del’inquietude d’ un peuple un bonheur pour eux. Vraiment j’etais degoutee de constater combien les meias s’activer a provoquer un conflit que nous avons le devoir de l’avorter en se relayant des mails pareils.

      Merci d’avoir traduit le fond de mes pensees.


  • A l’attention de Syrieux et ses pareils :

    En tant que Syrienne vivant en Syrie depuis ma naissance, je refuse categoriquement qu’un Syrien n’ayant pas mis les pieds en Syrie depuis trente ans fasse des commentaires sur ce qui se passe dans MON pays.

    Restez, Monsieur, perche a votre Tour d’Eiffel et laissez-nous en paix, vous nous rendrez le plus grand service. Vous n’en savez rien, je suis desolee de vous le dire, alors, taisez-vous !!!!

     

    • je suis bien d’accord avec vous Mme Randa...j’y etais en syrie ya quelque mois et j’ai bien vu et senti l’amour du peuple syrien envers notre cher president...il ne fait qu’accroitre son pays....qu’est-ce qu’ils veulent de plus ! et bien entendu...que ce Mr darwish reste perché a sa tour eiffel au lieu de venir raconter des bobards et du n’importe quoi...


    • A l’attention de Randa et ses pareils :

      Relisez mes commentaires avant d’affirmer que je n’ai pas mis les pieds en Syrie depuis trente ans.
      Et je répète, ce qui compte ceux sont les arguments. Vous pouvez les refuser, vous pouvez nier tout ce que ce régime afflige à son peuple et nous affirmer que le Syriens sont pro-Bachar, mais ça ne changera rien à la réalité.

      Je refuse catégoriquement toute propagande à ce propos et j’ai donné mes arguments. Relisez les tranquillement au lieu de venir m’ordonner, sous prétexte que vous êtes Syrienne, de ne pas dire la vérité.

      Les arguments, voilà mon espoir de convaincre ceux qui, honnêtes, cherchent à comprendre au delà de la propagande alaouite et des anti-Empire aveugle et leur lecture unique.

      Non mais franchement, je crois rêver !! Entre ceux qui nous prient de bien croire que 90% des Syriens sont amoureux d’un régime qui se permet d’emprisonner quiconque, de torturer des enfants de 16 ans, qui pratique la censure à l’extrême et les autres pour qui seul importe d’être contre ce que souhaite l’Empire, et tant pis si cela peut représenter un bien, localement, je me demande bien qui me révolte le plus !
      Les premiers affirment que les Syriens sont masos au possible et même un peu stupide et les seconds n’ont que faire des libertés fondamentales de tout un peuple du moment qu’ils peuvent se penser résistants de l’Empire...
      Alors je dis aux premiers : si le peuple est à ce point pro-Bachar, qu’il réponde aux aspirations du peuple, qu’il enlève l’état d’urgence, qu’il permette à chacun de s’exprimer et qu’il organise de vrais élections : si je comprends bien votre mensonge, il sera élu à 90% sans problème. Allez, on va dire 75%, si jamais certains ont pu se faire laver le cerveau et croire qu’il n’est pas si bien que cela...

      Et aux seconds : L’Empire est d’autant plus mensonger qu’il ne l’est pas toujours. Être systématiquement contre est presque aussi stupide qu’être systématiquement pour. Revenez à la réalité du terrain et vous comprendrais que les Syriens vivent sous la domination de deux Empires ! et le premier à détruire est le régime en place.

      A bon entendeur.
      Un Syrien qui aime son pays et surtout qui donne des arguments par respect pour les lecteurs.


    • Ma soeur Randa,
      En tant que syriens nn a pas besoin de votre autorisation pour nous expimer.
      L’opposition syrienne est une réalité avec plus 15 millions de personnes dans la diaspora.


    • Att. Syrieux :

      J’ai relu votre message et rien ne revele que vous etes retourne en Syrie depuis 30 ans. Vous dites meme que votre venue en France est lie aux evenements des annees 80.

      Faites-vous oui ou non partie des Freres Musulmans ? Si c’est le cas, permettez-moi de ne pas engager une discussion avec une personne pragmatique, influencee et aveuglee par une religion qui vous dit : vous ne me representez pas.. !


    • Att. de Darwich :

      Ouiiiiii, 15 millions d’opposants ! Vous en voulez le decompte exact ? Je me ferai le plus grand plaisir de vous le presenter :

      0,5% : vrais opposants
      30% : parties arabes soumises a l’imperialisme international et notamment americain
      40% : opposants fictifs sur Facebook
      10% : israeliens
      19,5% : Forces Libanaises et partis du 14 mars !!!!!


    • Chère Randa :

      - Apprenez à lire ! je disais dans mon commentaire du 31 mars à 15h31 :
      "Pour info, je suis en France car mon père quitta le pays dans les années 1980. Je pars souvent en Syrie, parfois plusieurs mois à la suite. "
      Au demeurant, je répète que cela n’a pas grande importance, seuls comptent les arguments, mais vous n’en démordez pas, ça veut faire la petite gueguerre sur qui connait plus la Syrie et les Syriens sans arguments. Il ne me reste plus qu’à vous croire sur parole ! Et si vous étiez malhonnête ??

      - Ah oui ! votre question sur mon éventuelle appartenance aux frères musulmans me le confirme ! Quoi de mieux pour ne pas répondre aux arguments que de me coller une étiquette et d’en déduire les conclusions avec ! Manquerait plus que je sois antisémite tiens !

      - Bref, je ne jouerais pas votre jeu. Pour ceux qui veulent sincèrement connaître le vrai, lisez les arguments et ne tenez pas compte des manipulations.


    • Att. Syrieux,

      - Permettez-moi d’abord de vous devoir des excuses, franchement, je n’avais pas vu votre commentaire disant que vous alliez souvent en Syrie.

      - Je ne vous ai aucunement colle l’etiquette de Frere Musulman, je vous avais simplement pose une question et vous avais dit que, si c’etait le cas, pour que vous ne vous donniez pas la peine de discuter car je ne repondrai pas.

      - Ensuite, si j’etais malhonnete, je ne m’aurais pas donne la peine de consacrer un temps precieux aux depens de ma famille et de mon travail pour defendre mon pays.

      - Pour en revenir a notre sujet d’origine : supposons que votre estimation du nombre des Syriens anti-Bachar soit vraie (quelques 90%), aujourd’hui, et dans les circonstances actuelles, les Syriens ont pressenti une conspiration internationale enormement dangereuse qui vise a emporter non seulement Bachar mais l’ensemble du pays (preuves a l’appui : les mensonges mediatiques - nombreux etaient mes amis qui avaient essaye de contacter ces chaines mensongeres afin de retablir la verite, on leur a raccroche au nez- des temoins, les memes, etaient presents sur toutes ces chaines, racontant mensonge sur mensonge - des videos et des images par centaines etaient manipulees pour faire croire que tel ou tel incident se passait en Syrie - les gens sur Facebook etaient indignes et faisaient les reporters pour dementir la situation dans leur quartier qu’on montrait en emeute sur les TV, il n’y avait pas d’autres moyens). C’etait long, mais c’etait pour vous en donner les faits et consequences. Donc, je peux vous assurer que maintenant la situation a bien change, la question depasse celle d’un president qu’on souhaiterait voir partir, le probleme est devenu plus complexe et plus profond, et les gens ici en ont bien pris conscience.

      - Dans le paysage des actes criminels : personne ne nie la cruaute de nos services secrets, mais, ordre etait donne par le President lui meme de ne jamais tirer sur les manifestants, et celui qui le ferait serait considere comme traitre, d’ou l’utilisation des bombes lacrymogenes . Des temoins ont confirme la presence de franc-tireurs. Mais ces ceux-ci travaillaient pour l’interet de qui, finalement : le regime n’a aucun interet d’accroitre la violence. Vous me diriez pour intimider les manifestants. Le regime sait tres bien qu’il n’en serait rien. Dites-moi pourquoi bon nombre de manifestations se sont passees sans "la moindre giffle" ?? Donc, il y a bien une tierce partie qui orchestre. Sinon, comment expliqueriez-vous la mort des agents de police, attaques par balle et par coups de couteaux ? Comment sont-ils morts alors qu’ils avaient le pouvoir de se defendre, si ce n’est pour se conformer aux ordres recus. Hier meme a Douma, des 12 martyrs tombes, il y avait 4 agents de police.

      - Malheureusement, notre systeme d’information me rappelle l’histoire du berger qui pretendait qu’un loup attaquait ses brebis en criant "Au Loup" aux gens du villages, et quand le loup s’etait vraiment manifeste, les gens ne le croyaient plus !!! Cette fois-ci, je peux dire qu’il est credible, vous en sourirez peut-etre, mais c’est bien le sentiment de tous. "Allah n’a jamais ete vu, il a ete decouvert par l’esprit".

      - Avez-vous une fois essaye de jeter un coup d’oeil sur la page "revolution syrienne contre Bachar el Assad" sur Facebook ? Je vous invite cordialement a la regarder et vous verrez l’ampleur des invitations a la plus grande violence contre la police et les batiments publics. Ce ne sont plus des demandes de reforme, c’est bel et bien un conflit de pouvoir pour ces emirs de la revolution qui vivent tranquillement dans leurs palais de Londres, Paris ou les iles tropicales. Alors, pour l’imperialisme mondial, n’en parlons pas, il souhaite nous voir "arrieres pire que les Somaliens", pour ne pas citer qui l’avait dit.

      - Quant a la personne du President, tous ceux qui l’ont approche, amis ou ennemis, temoignent de sa bonte, de sa politesse et de sa modestie d’ou sa popularite accrue. Il a des idees qu’il a deja mises en oeuvre pour faire de la Syrie un etat moderne digne de ce nom. Les reformes sont en cours et je peux vous assurer qu’il y a en ce moment des chantiers et des chantiers qui travaillent dur sur les nouvelles lois. Certaines ont deja vu le jour aujourd’hui meme.

      - Enfin, et pour terminer, le peuple syrien, pro ou anti, a l’unanimite, souhaiterait voir partir les corrompus du pouvoir (citez-moi un pays ou il n’y en aurait pas !). Quant aux sunnites qui se considerent "ecrases" (comme il a ete dit sur ces pages), je dis : nous nous ne sommes jamais sentis comme tels, nous participons activement a la vie politique du pays et dans tous les domaines, aucune repression n’est faite sur notre communaute, bien au contraire, nos institutions religieuses ne font que s’accroitre. Je n’aime pas du tout parler de religion (je respecte toutes les croyances mais rejette le fanatisme sous toutes ses formes), moins encore ces jours-ci, mais il fallait bien le preciser pour nos lecteurs francais. Pour les massacres de Hama, nous ne pouvons pas en faire porter la responsabilite a Bachar. Le responsable prend aujourd’hui la peau d’un musulman acharne afin de rejoindre l’opposition, vous le savez mieux que moi.

      Desolee pour avoir ete aussi longue...
      Ta7iyyati


    • Randa,
      Ne soyez pas désolée de la longueur de votre commentaire, ce dernier ne parvient pas à cacher l’absence totale d’arguments convaincants. Vous ne faites qu’affirmer des choses et parler au nom de tout un peuple et de toute une communauté.
      Vous parlez au nom du peuple syrien et affirmez qu’il aime son dictateur à mourir.
      Vous parlez au nom de la communauté Sunnite et affirmez qu’elle ne se sent pas écrasée.
      Vous n’avez répondu à aucune de mes remarques.
      Je répète :
      1 – Si c’est expérience contre expérience, alors je dis qu’il est impossible que les syriens dans leur majorité soient pro-Bachar ! Quoi, je ne serais tombé que sur des personnes qui représentent les 10 % restants ? Ceci malgré mes connaissances dans plus de 10 villes, et de différentes couches sociales et de différentes communautés ??? Mon expérience est que 90% des syriens sont anti Bachars, mais tous ne sont pas pour la chute du régime. Là ça se complique. Mais de là à nous faire avaler qu’il sont tous pro-Bachar, faut arrêter maintenant.
      2 – Répondez à mes remarques. Relisez les et arrêter de répéter partout au complot.
      3 – Le seul point positif que l’on peut trouver à ce régime est qu’il est officiellement anti-israélien. Partons de là, ok (oublions la réalité concrète de cet argument). Est-ce suffisant pour que le peuple oublie les actes ignobles de ce régime ? Les enfants torturés ? les prisonniers politiques ? etc… Je ne pense pas. Et surtout, à votre avis (répondez donc à cette question !!!) qui est le plus dangereux pour Israel ? ce président ( à supposer qu’il est à ce point anti-israelien ) ou un régime libre et donc avec de grandes chances : sunnite ???
      PS : Si le régime ne tombe pas, vous et vos semblables seraient responsables des crimes futures de votre bien aimé. J’espère que sa politique extérieure suffira à apaiser votre conscience.


  • Merci Mr l’auteur pour cet article très (vrai) ..
    Je suis Syrien .. et je sais très bien que’est-ce qui ce passe là-bas , les medias étaint inroyablement pas juste .. pas de question que la majorité de peuple est pro-Bashar , et comme vous étiez la-bas . vous auriez du voir la verité avec vos propres yeux .. pas avec des idées (plantées) il y a 30 ans comme certains personnes sur cette page .. et qui vivent à l’étranger et regarde La syrie du loin et en plus ; jugent ce peuple ! .. le peupe syrien seul _qui est sur le terrain syrien_ peut juger son president ;et il l’a faite .. la r2ponse c’était OUI pour Bashar .. dite par des millions des manifestants qui sont sortis dans les rues ..
    La démocratie pour ceux qui parlent ; ne se fait pas avec les religions..cher messieurs comme on dit .. la religion pour dieu et le pays pour tous le monde) ..
    Il faut pas tout expliquer ou justifier avec (Sunnite et sheiite) ..ça n’a rien a voir avec la democratie .. la démocratie égale la volonté du peuple ..quelque soit sa religion.

    En revanche ,tous les Media ont le droit de filmer et faire des reportages ..mais quoi filmer .. ?? des disaines des gens se manifestent même pas (contre) Bashar !!! mais pour la liberté et l’etat economique.. ils cherchent toujours des anti-Bashar pour élargir l’image et (zooomer) pour dire (des centains) ..et passe à coté des millions des pro- Bashar .. parce que ça fait pas de l’(Action) dans leurs Media .. !!
    Merci bcp Pour votre article très important ;
    LA vérité dans un monde des mensonges ..

     

    • Cher Proud to Be Syrian :

      En appui a ce que vous dites, une page a ete creee sur Facebook par des jeunes activistes syriens pour denoncer les mensonges mediatiques, en plus des videos falsifiees et mises en scene des manifestations anti-Bachar :

      http://www.facebook.com/update_secu...


    • Quelle démocratie avec un parti unique et un président élu de père en fils à 99,7 % des voix ???


    • @darwin ou darwich et Syrieux, d’abord exuser moi le francais n est pas ma langue natal mais je vais faire avec,je remarque que les deux personnes cite ici sont soit pas syriens ou alors syrien mais naif,premierment le probleme n est pas un probleme de "liberte" déjà pour utiliser un mot aussi grand faut le comprendre, ou alors dites liberte d’expression au moins, la Syrie est un pays qui evolue mais cela vas pas ce faire du jour au lendemain avec une manifestations ridicule, Chaque Syrien, ayant ete en syrie ces dix derniere annees, peut constater une net ameliorations dans tous les domaines,le president Bashar El Assad fait un travail magnifique en Syrie, seulment c’est un pays telment speciale par sa diversite de culture,sa position strategique au M-O et ses richesses... Detruire et divise la Syrie est un reve pour Israel questions de defense,un reve pour l amerique car elle dominerais tous les autres pays arabes autour et controlerais le petrole comme elle veut dans la region ce qui est le but principal dans cette guerre, je respecte les manifestant et le droit a la liberte d expression, mais la, ils detruisent un pays , mettent des familles en perile et surtout ils donnent a leurs ennemies ce qu ils veulent. Merci a l auteur de cet article c’est un travail tres important qui donnent de l espoir aux Syriens.


  • La syrie est composé à 90 % de Sunnites. Moi je suis pour que le Bahrein soit dirigés par un Chiites car ils sont la majorités mais on veut pas de Bachar Alassad, on veut un musulman sunnites qui respecte sa population.
    Avec ce genre de prise de position on va tout droit à la guerre Chiites - Sunnites.
    L’opposition de la syrie à Israel n’est que du vent. Il faut être syrien pour savoir que les manifs sont imposés par l’état aux fonctionnaires sans quoi ils perdent leurs emplois. Mais ca un simple visiteur ne peut pas le savoir.
    Mon frère prends au moins le temps d’écouter l’opposition avant de te faire une idée. Nous sommes musulmans, nous haïssons Israël et nous haïssons Bachar Alassad et sa clique de tueurs en Syrie.

     

    • Pardon, Darwich ??!!!!

      AAAHHHHH, voila un sunnite qui parle de confessionalisme... ! Si vous vivez en Syrie, allez-vous-en, nous ne voulons pas de vous !!!! Si vous vivez a l’etranger, restez-y !!! Nous sommes un pays laic et nous le resterons, que vous y consentez ou pas. Vous ne pouvez pas imposer votre loi a 40 communautes syriennes et personne d’autre peut le faire. Nos relations inter-confessionnelles sont faites d’estime et d’acceptance de l’autrui. S’il y a bien un aspect democratique en Syrie, c’est bien celui-ci : chacun croit en ce qu’il veut, chacun s’habille comme il veut.

      Bashar el ASSAD, le President non-sunnite, a donne a la Resistance Palestinienne "sunnite" plus qu’aucun leader musulman dans le monde arabe, selon les propos de Khaled Mishaal aujourd’hui-meme (http://rumonline.net/more.php?this_...).

      Donc, pas besoin d’etre sunnite pour etre patriotique ! Vous voulez connaitre notre confession en Syrie ? : SYRIENS.


    • Le confessionnalisme est une réalité qui a été imposé par Alassad Père et Fils. Vous pouvez pas écraser la majorité sunnite et crier à l’universalisme. De plus si c’est un sunnite qui gouverne ca veut pas dire qu’il va faire ce qu’ont fait les Nousayrites avec les autres.


    • Att. Darwich :

      Vous ne trouvez pas qu’il y a une grande contradiction dans ce que vous dites :

      "Le confessionnalisme est une réalité qui a été imposé par Alassad Père et Fils" et "Vous ne pouvez pas ecraser la majorite sunnite" ????


    • Att. Darwich,

      Qui vous dit qu’il n’y a pas d’Alaouites anti-regime dans les prisons ????!!!! Pouvez-vous le nier ??

      (A propos, le terme que vous employez "noussayrite" est le meme employe par le fanatisme musulman)... !


    • la syrie 90% son des sunnit !!!bravos,et ta oublier plus de 2million de chrétien,et 3million de allawit,et 4million de curde et les turcmane et les durzi sans parles des autre communauté...il faut bien reflechire avent d’écrire et sans mentir !!


  • Bachar el assad est loin d’être le bourreau qu’on s’accorde à dire ici en occident,ce n’est ni une question de chiisme ou de sunnisme, ces derniers ferait la même chose , le président syrien est sous influence de mauvaise personne qui ne veut pas VOIRE ses priviléges remise en cause,il est trés prudent sur l’ouverture économique de son pays,ne pas oublier que la Syrie est menacée depuis des années par l’impéralisme états uniens.

    Il doit faire des efforts pour lâcher du lest,surtout que la syrie est composé de plusieurs minorités et qu’il faudrait pas que ça finisse en guerre ethnico confessionel.

    Un dernier point, assad n’est pas un traitre comme ses émirs qui serrent la main de leur ennemis jurés.

    http://www.youtube.com/watch?v=tY5Z...


  • Bonjour,
    Salam Aleikoum,

    Je vous propose de vous énumérer en quelques points pourquoi on est opposé à Bachar, son père et sa clique de Nousayrites et vous me direz pourquoi vous l’aimez tant :

    Point négatifs :

    1- Parti unique
    2- République Monarchique
    3- Tortures des opposants
    4- Élection démocratique à 99,7 %
    5- Protection de la frontière avec le Gholan à la place d’Israel
    6- Massacre de 20 000 à 40 000 morts dans les bombardements de Hama en 1982
    7- Corruption organisé : Tout a un prix en Syrie, même le meutre c’est 5 Millions de Lires
    8- Mise en place d’une oligarchie qui pillent le pétrole du pays qui ne rentre même pas dans les comptes de l’état
    9- Loi d’urgence depuis plus de 30 ans alors que y a pas une balle qui a été tiré sur le Gholan depuis l’arrivée de Assad Père, curieusement juste après avoir perdu le Gholan alors qu’il était ministre de la défense.
    10- Tout le monde en syrie a un membre de sa famille qui a disparu sans laisser de trace...

    Points positifs car il faut être honnêtes devant Dieu :

    1- Soutient au Hamas et Hezbollah
    2- J’en vois pas d’autres

     

    • @ Mohamed :

      Dans ce cas, je vous conseille de voir un occuliste...


    • si il y a d’autre point positif
      voici quelques un
      la securite ,c’est un pays ou vous pouvez vivre en paix
      le multiconfessionalisme,touts les religions existent et tout le monde les pratiquent en paix.
      l’absence d’integrisme ,de salafiste,d’extremiste ,de parti religieux ,et c’est une tres bonne chose.
      vous pouvez gagner votre vie correctement ,a partir du moment ou vous travaille correctement.
      le regime est stable,et vous n’etes pas vendu a la solde des americains ou des occidentaux.
      les reformes progressent lentement mais surement et une democratie a l’occidentale n’interesse personne.
      chacun dans ce pays ,vit comme il entend le faire avec ou sans burqua,avec des piscines mixtes ou sans mixite.des ecoles mixte ou non.des femmes voiles ou decouverte,des hommes barbus ou non barbus,bref faites ce que vous voulez ,mais ne deranger personne.
      le regime vous laisse tranquille,tant que vous laissre les autres tranquilles
      bref ,il y a une douceur de vivre et on n’a pas besoin des occidentaux pour nous donner des lecons


  • @rosa

    tu racontes n’importe quoi israel et la syrie négocie rien du tout ,israel a agréssé la syrie en 2008 et a bombardé une usine tuant 8 ouvriers syrien,

    bachar el assad n’a jamais voulu négocié avec l’israel tant qu’il occupe le golan.Sarkozy et kouchner ont éssayés de duppé Assad avec le projet pour la méditérranné ,mais assad a prévenu que tant que le golan n’est pas rendu ,il ne fera pas partie de ce projet ;alors qu’ont-il fait ?l’israt el a proposé de faire du golan une zone économique et qu’il pourrait partager les bénéfices,assad dans son honneur a refusé ,et il refusera encore et toujours de reconnaitre l’occupant .Avec l’iran D’hamadinejad Assad a signé des accords politique trés important ,ne jamais reconnaitre l’israT el en échange d’une protection militaire .

    Aprés vos histoire de politique intérieur ,c’est votre probléme ,mais vue les espions en syrie ,il ne faut pas se plaindre de présence policiére.La syrie est le point central au moyen ,comme disait kissinger "on peut faire la guerre au moyen sans la syrie mais on peut pas faire la paix sans la syrie

     

    • Moi en tant qu’opposants syriens je suis pour la politique étrangère de la Syrie : Rien à redire.
      Mais la politique intérieur est catastrophique, après je suis d’accord pour dire que c’est notre problème et on va le régler inchallah.
      Le jour où les impérialistes amércicains et Israéliens vont attaquer l’Iran , tu verras que les premiers à changer de camps seront les Nousayrites syriens s’ils sont encore au pouvoir.


  • tu dis :"Il faut croire que c’ est plus intéressant de se rassembler pour soutenir des millionnaires, qui jouent à la baballe (quand ce n’est pas avec des prostituées de 17 ans), que pour un combat politique." Je prefere me rassembler pour faire la fete que pour soutenir un milliardaire valet d un pays etranger (l Iran) qui pousse sont peuple et celui des autres a se battre pour des raisons stupide. La fin du regime de Bachar tout le moyen orient l attend. Le Liban Israel et la Palestine se porterait mieux si la Syrie n etait pas juste un relais de l Iran. Mais d apres ce que tu dis les syriens sont pire que les francais car au moins notre equipe de foot n est pas infeodé au bon vouloir d un pays etranger.

     

    • votre réponse est misérable : la France qui est alliée des États Unis elle n’est pour autant son valet que je sache !!!la Syrie, depuis la disparition de l’Union Soviétique, avait besoin d’un allié solide face à Israël...un proverbe dit "l’ennemi de mon ennemi est mon ami", quoi de plus logique que la Syrie se cherche une alliance avec l’Iran....


  • Voulez-vous avoir l’amabilité de nous dire TOUT au sujet du racisme en France et de nous révéler quelques petites vérités sur le lobby juif

     

    • Comme la Syrie arme le hezbollah et le hammas il est naturel et je peux dire justifier d’armer quelques
      opposants SYRIENS .notre cher assad aura l’occasion d’apprecier le revers de la medaille.Pour les
      manifestants pro-dictateur ,ils ont recu l’ordre de manisfester car ils appartiennent tous aux syndicats
      controlees par l’Etat celui qui connait l’histoire de ce pays peut faire le lien tout de suite.


    • En reponse a merdeinfrance, je reprends ce qui a ete dit plus loin :

      "Les manifestions pro-Bachar ont ete organsees a la demande des societes civiles et les invitations ont ete adressees aux organisations gouvernementales et non-gouvernementale d’ y participer. Le role de l’Etat s’etait limite a en donner la permission. Des familles entieres s’y sont rendues, des commercants, des artisans, de toutes les categories et de toutes les confessions, meme des occidentaux vivant en Syrie (j’en ai vu plusieurs portant le drapeau syrien et acclamant le President) !!! Oui, un million de Syriens, rien qu’a Damas, ont repondu "present" ce jour-la !"

      Vivant moi meme en Syrie, je suis tout a fait d’accord avec ces propos qui sont tres vrais.


  • Le ton de ce texte ne laisse aucun doute sur le militantisme de son auteur.
    Tous les médias en-dehors de ceux de Syrie mentiraient ! Et dans quel intérêt ?
    Israël lui-même a peur de ces évènements, car le président syrien leur assure la sécurité à sa frontière !
    Je n’ai pas été comme vous en Syrie ; mais il me semble que si rien ne s’y passait :
    1- les médias n’aurait rien à dire
    2- les "pro-président" n’auraient aucun motif de manifester.

     

    • " les pro-présidents n’aurait aucun motif de manifester" ?!? et vous devant le mensonge vous resteriez sans réaction ? croyez vous que le peuple syrien est ignorant de ce qui se passe dans le monde ? Documentez vous sur la Syrie et son peuple ; pour votre information, la grande majorité de foyers syriens est équipée d’antenne parabolique et sont au courant de tout ce qui se passe dans le monde : je vous assure que les syriens sont parmi les citoyens les plus politisés et face à ce qu’ils ont vu sur certaines chaînes ils ne pouvait que réagir pour démentir ces fausses informations


    • Merci pour ce témoignage OBJECTIF qui démontre combien la presse occidentale (prosioniste) dénature sans vergogne la réalité des faits.
      Il est évident que les mouvements sionistes alliés des wahabites seraient heureux d’entraîner (et engluer) les pays occidentaux sur une fausse voie, celle qui consisterait à faire croire que le peuple syrien ne veut plus de Bachar El Assad. Aussi contaminent-ils les journalistes français, dont beaucoup, hélas, on le sait, ont enfoui tout esprit critique pour recevoir compliments et hochets du pouvoir...
      J’ai été consul de France à Alep, pendant une période où en Egypte, en Turquie, en Irak ("libéré par l’occident et "démocratisé") on assassinait chrétiens et prêtres, sans compter les brimades à leur endroit aussi bien en Algérie et au Maroc, ni bien sûr omettre le Pakistan. Or, à aucun moment, un journaliste, un seul, ne mentionnait qu’en Syrie la liberté et le respect de culte, de tous les cultes, étaient garantis dans un véritable esprit oecuménique voulu par le Président.
      Je citerai deux exemples qui illustrent combien la Syrie est exemplaire, au regard de ses voisins : 1-le secrétaire général du grand Mufti de la république est un ...chrétien (M. Kasnasrallah) ; 2-.grâce au Président Bachar, une dérogation a été introduite au droit de succession en faveur des filles de famille chrétiennes. Elles peuvent hériter aux même titres que leurs frères, ce qui n’est pas le cas dans les autres communautés.
      Il est évident que le philosophe va-t-en guerre, M. BHL, qui vilipende la Syrie, sans jamais y avoir mis les pieds, qui souhaitait, suite aux manifestations de Tunisie la naissance d’une dynamique semblable pour la Syrie, omettait de la souhaiter pour l’Egypte ou le Maroc... A la solde de qui tient sa plume M. BHL ?
      Encore merci pour cet article qui, lui, est vraiment conforme à la réalité de la situation syrienne.


    • Je vie a Alep, Nord de la Syrie, et je vous assure que tous ce qui est ecrit est juste 100% et je confirme que les medias n a pas ete transparente. Grand merci a Moricio...


    • @ le neutre : Tu as tout a fait raison.
      Israel n’a aucun avantage a ce que Bachar el assad s’en aille, au contraire. Le Golan est annexé depuis bien des années et la syrie n’a jamais rien fait pour le récuperer !

      Les syrien n’aiment pas Bachar et le futur vous le prouvera ! Seulement la réalité c’est que le régime syrien, les forces de l’ordre syriens et les services secrets syriens ont instaurés la peur ! Le premier qui parle en mal du président ou du régime est directement mit en prison !
      Les services secrets sont partout et certains n’hésitent pas a dénoncé leurs amis et leurs parents si il faut. Ce qui, au fil des années a fait taire toute la population. Personne ne parle, personne ne dit rien et si on nous demande : notre président c’est le meilleur !
      Mais tout ca c’est fini ! Les syriens crient aujourd’hui LIBERTE ! Ils étouffent et n’en peuvent plus ! Trop de sang a déja coulé !
      Il est temps pour eux de reconquérir leur honneur perdu !


    • Voila 1- les médias n’aurait rien à dire
      2- les "pro-président" n’auraient aucun motif de manifester.

      Alors pour le 1- Les medias c’est qui ???? et qui dit quoi ???
      2- Des millions de pro-président,c’est assez pour expliquer ce que les syriens veulent en majorité non ? Biensur vous allez me dire qu ils ont ete obligés, mais vous pouvez guarder cette reflexion stupide pour vous, vos semblables et vos journeaux.


    • Oui, les populations ont été forcé de manifester !
      Ne parler pas de choses que vous ne connaissez pas ! Les étudiants ont été forcé de sortir dans les rues sous peines d’etre renvoyés des écoles et des facultés.
      De meme pour les l’ensemble des fonctionnaires qui risquaient de perdre leurs travails !!
      Ils ont aussi distribuer a Alep des cartes pour avoir de l’essence gratuitement auprès de la population en échange que ces meme personnes aillent manifester !

      Par contre, quand ils s’agit de manifestation pacifique contre le gouverment, là par contre, les forces de l’ordre s’en donnent a coeur joie ! Ils n’hésitent pas a ouvrir le feu sur la population et a emprisonner tout le monde, adultes et même enfants !


    • @Liberté -"Ne parler pas de choses que vous ne connaissez pas" ! Oui c’est vrai je ne connais pas, d’ailleurs jamais j’aurais imaginé qu’a Damas il yavait des centaines de milliers de fonctionnaires , Dite moi d’où tenez vous vos informations ?


  • Enfin un article qui raconte la situation en Syrie avec la plus pure veracite. Je suis syrienne d’Alep , moi aussi , j’etais choquee par la mauvaise propagande des chaines etrangeres et surtout arabes toutes soutenues par des regimes anti syriens. j’ai moi meme defile dans les rassemblements de soutien avec des milliers de femmes d’enfants qui n’ont rien a voir avec le parti baas, mais par leur propre patriotisme voulaient exprimer de tout coeur leur soutien a notre cher president.


  • C’est rare en Europe de lire des choses profondes et actuelle de la syrie. La syrie est maintenant le centre d’une idée : le droit de dire non au project de colonisation israélienne. Enfin, c’est le droit du peuple syrien de choisir, le peuple veut dire la majorité et pas la minorité


  • C’est l’espoir de trouver toujours des personnes pareilles dans le monde, cse personnes qui temoignent la verite ou ils se trouvent..
    Ces personnes donnent l’espoir et encouragent les peuples deprimes..
    Merci de tout coeur a Maurizio de chaque Syrien..


  • Française résidant à Alep en Syrie depuis 1975, je suis heureuse de lire un article comme celui-ci. Moi aussi, j’assiste depuis un mois sur toutes les chaînes d’information en français (syrieux, ici absolument tout le monde a une parabole et peut suivre les chaînes qu’il veut, y compris CNN ou la BBC ! vous ne l’aviez pas remarqué lors de vos « si nombreux voyages » en Syrie ?), en particulier france24, Itélé ou LCI, à de véritables bourrages de crânes. Pendant que nous assistions tranquillement aux spectacles organisés à l’occasion de la Semaine de la Francophonie, du 17 au 27 mars, on nous dépeignait à la télé un pays à feu et à sang, avec des manifestations antibachar qui auraient été réprimées dans le sang… et par contre rien sur les manifestations pro-Bachar, les millions de personnes qui défilaient et manifestaient en sa faveur, et pourtant, je les voyais, moi, de ma fenêtre, et je les entendais aussi ! France24 en particulier, essayait de propager un ramassis de mensonges assez incroyable : en particulier, j’ai été frappée, un jour, de voir leur présentation d’une manifestation d’étudiants syriens devant la tour Eiffel : je voyais, de mes yeux, les panneaux, les drapeaux, les photos du président, j’entendais, de mes oreilles, les slogans pro Bachar, et eux présentaient cela comme une manifestation contre lui ! si, à la rigueur, l’on peut se tromper quand on raconte quelque chose qui se passe à 4000 km, est-il imaginable de mentir ainsi sur ce qui se passe à leurs pieds ? et par contre, l’armée séoudienne qui entre au Bahrein, pas un mot… c’était pour la paix, sans doute !

     

    • Bravo pour cette levée de boucliers en faveur de la vérité. les médias font et défont ceux qu’ils veulent et c’est bien que des Français vivant là-bas puissent rétablir la vérité.
      J’ai moi même voyagé à plusieurs reprises en Syrie et je n’ai jamais vu de personne mourrant de faim, même si la différence entre la pauvres et les riches est forte. Les Syriens sont fiers de leur pays, ils ont une identité nationale très forte, sans aucune agressivité. J’étais furieuse en rentrant à Orly, lorsque nous, voyageurs en provenance de Syrie, devions passer par un guichet particulier, comme si nous étions des terroristes en puissance !
      Alors que je venais de passer un séjour fantastique à visiter le krac, la basilique st Siméon, Aphamée, Indara, Palmyre...


  • Ca me rappelle ce que les pro-moubarak disaient...t après tout le monde l’a lâché.
    C’est le tour de cet imposteur pro-sioniste de Bachar. Son tour est arrivé il faut vous faire une raison il est finit inchallah.

     

  • La Syrie "fer de lance de la lutte arabe contre le régime sioniste." ??? La frontière du Golan est la plus sûre d’Israel, dont le gouvernement ne souhaite en aucun cas le renversement du régime d’Assad, qui lui garantit la stabilité en habillant sa passivité d’un discours de "résistance" qui n’abuse que les naïfs.
    Voir ce qu’en dit un militant propalestinien et rigoureusement antisioniste comme As’ad Abu Khalil sur son blog Angry Arab ; lui ne se laisse pas abuser.

     

    • Etienne, si la Syrie s’attaque à Israel elle sera bien seul face à Israel et les etats unis,la france enfin bref tous les chienschiens à ISrael, donc je ne vois pas pourquoi la Syrie irait se suicider ? d’ailleurs il y aurait même des pays arabes tels que les traitres saoudiens et qataris qui aurait fait parti de la "coalition" des assassins...


  • Vous êtes gentils les amis mais, un tant soi peu qu’il y ait des énormes manifestations pro-Bachar, il y a des dizaines de morts chez les contestataires quand même ! Et c’est cela qui mérite une médiatisation : qu’est ce que les syriens en auraient à foutre de manifestations pro Sarko si celui ci se mettait à massacrer des manifestants par dizaines !!

     

    • allez voir d’abord qui sont ces contestataires=
      au tout debut c’etait effectivement des vrais contestataires qui voulait des reformes,et c’est leur droit.
      mais apres des organisations armes par des integristes et des salafistes se sont meles avec meme des slogans qui vous font froid dans le dos(du genre a mort les chretiens et les allaouites).
      un contestaire qui le fait pacifiquement pourquoi pas .
      mais des casseurs ,des fauteurs de l’ordre publique ,des manifestants qui tirent des balles,des snippers.
      meme sarkozy et juppe ne pourront tolerer ce genre de manifestations.
      d’ailleurs si ces gens (slafiste et integriste)vous interesse tellement en france et que vous voulez les proteger,et bien rien n’empeche de les prendre chez vous .et d’aileeurs pourqoui les defendre en syrie et en meme temps vous leur lancer des bombes en afganistan .
      garder le prix de ces bombes pour loger vos clochards et vos sdf.
      et laisser les syriens se debrouiller entre eux.
      merci d’avance


    • Touzani, et qu’elles sont les preuves que tu as pour dire que c’est l’armée et la police syrienne qui auraient tués ses innocents ?
      c’est bien beau de dire que c’est Bachar le responsable mais comme aucun journaliste étranger n’est présent en Syrie comment ses droits de l’hommiste arrivent à faire le compte des morts ?????


    • #50650

      Ce n’est pas Bashar qui tue sa population mais des groupes armés qui menacent la population ;) Je suis syrienne et je sais mieux ce qui se passe la bas en ce moment que vous ! Je remerci ce site qui dévoile ENFIN la vérité sur la situation syrienne !


  • Nous le peuple syrien, on aime la Syrie, on aime notre président Bashar AL-ASSAD, on fait confiance de lui, parce que l’on sait qu’il a le désir de développer et réformer notre pays. Mais en même temps, on est conscient que le développement et la protection de notre pays est la responsabilité de tous du peuple syrien. Tout le monde, doivent coopérer pour réformer le pays.
    Par ailleurs, on est conscients que, ce qui veut la réforme ne détruit pas les Installations et des biens publics et ne tue jamais les gens, les forces armé et les hommes de sécurité et dommage leurs cadavres, le fait qui cause la sédition. Pour cela, il faut distinguer entre qui veut lض réforme et qui effectue des plans de l’extérieur et qui veut détruit le pays en faveur de notre ennemie


  • je veut juste dire que j’espère que le monde entier voit cet articles, et que les presse du monde entier s’excuse d’avoir crée un tel mensonge ,qui a tuer tous ses "btolt soria"(les héros syriens) .qui se sont fait assassiner par des personne sans coeur qui ont détruits des millier de famille syriennes et qui feront n’importe quoi pour des millier de livres syrien. Et je veut dire un grand merci à morizio qui et la première personne qui met un article avec la Syrie sur internet.


  • Cet article ne refléte que l’avis de son auteur. Mais, il ya une réalité qu’il faut accepter même s’il ya une dizaine de gens qui manifeste, à savoir la dictature est tellement forte en syrie que le peuple qui vit la bas est constipé de peur et on va même à dire que Bechar c’est dieu en obligeant les revolutionnaires torturés à le prononcer.
    Ce que le peuple syrien a demandé c’est la liberté et de la democratie, est ce que c’est trop demander ? Oui pour certains car ils ont peur de leur interet illicite de se dessiper à la lumiére d’une transparence naissante et peur d’être juger par le peuple.
    Pour ceux qui doute qu’il ya des manifestations en syrie, je leur pose une simple question, pourquoi le régime syrien empéche les medias étranger de rentrer en syrie afin de couvrir les evenements ? si ce ne serait qu’il va l’empécher de tuer à huis clos.

    Je termine pour dire à ce régime barbare de laisser le peuple syrien en paix et de le quitter. Arrêtez la repression puis parlez de réformes, sinon l’histoire vous rattrapera.
    Riad G d’Algerie.

     

    • Qu’est ce que tu peux être bête cher "compatriote" ???? Il s’agit pas d’un avis mais de faits vécus et à ces faits tu préfères croire à ce que rapportent les média pro israeliens ect. ?? T’es vraiment bizarre cher compatriote.


    • C’est toi Youcef qui es bizarre et c’est toi la bête, car tu te comporte comme telle. En effet, à lire ton message tu n’es pas différents des medias prosyriens dans la désinformation.
      L’auteur de l’article n’a pas parlé des groupes armés et pourtant à croire les medias syriens ces derniers ont fait beaucoup de dégâts contre les forces de sécurité syriennes. Comment ces événements sont passé inaperçus aux yeux de ceux qui constatent que tout va bien en Syrie.
      A la question, pourquoi on n’accepte pas les medias étranger de couvrir les évènements quelle est votre réponse Monsieur Youcef ?.


    • Bonsoir,

      Juste une précision, demande -t-on la démocratie par les armes, en tuant en égorgeant les civils.

      Non je ne pense pas ????

      Tata


  • Ce type est un paranoia. C e genre de personnage qui defends le mal a tout prix n,est-ce pas grave ?Un peuple qui se fait massacrer, des desrteurs qui sont tués etc. Et qu’un criminel (JE PARLE DE CELUI QUI VIENT DE PUBLIER CET ARTICLE OU RIEN NE SE PASSE EN SYRIE). BREF OU VA SE MONDE ?

     

  • merci zk pour cette lumiere ,
    je t imagine, luttant pour la justice vieux frere
    chacun la sienne, c est ta voie
    elle est noble,elle est saine, prend soin de toi...
    artisans de ver...

     

    • Merci,
      Je ne tolère pas qu’un peuple soit opprimé par une minorité qui ne gère que ses intérêts personnels. Ce que je ne tolère pas aussi en Syrie, c’est que cette même junte d’obscurantistes qui règne actuellement, veut entraîner tout le pays vers un épilogue pourri. En revanche, ce qui me fascine c’est la conscience de ce peuple et son courage.


  • je suis de la cote d’ivoire , et cet problmème n’est pas nouveau pour moi , car je me rapel alors que le president Laurent GBAGBO se battais pour le bien’etre du peuple ivoirien , la france a aussi créer une petite rebellion dans la nord du pays et ensuite fait une propagante afin de fair pas le president democrate pour un tiran , un assassin afin de justifié leurs attaque pour le renversé.
    je souhaite de tout mon coeur que cela n’arrive pas au peuple syrien car c’est trop du a supportté .
    je suis de tout coeur avec le peuple syrien .

     

    • moukhabarat syriens experts en manipulation de groupes islamistes…

      Il est possible, comme les autorités syriennes l’affirment, que quelques organisations terroristes armées tentent de profiter de la situation actuelle pour jouer leur propre jeu. Dans tous les pays de la région, dans lesquels le pouvoir a été monopolisé, les libertés confisquées et l’opposition muselée, des mécontents se sont regroupés, sur une base généralement religieuse mais parfois aussi ethnique, en relation ou non avec une organisation mère, comme Al Qaida ou le PKK, pour exprimer leur insatisfaction, promouvoir leur vision de la société ou tenter de punir le régime en place. Mais, s’agissant de la Syrie, on fera montre d’une grande prudence. D’une part, parce que rien ne ressemble plus de loin à un "terroriste islamique" qu’un chabbiha barbu. D’autre part, parce que les années écoulées ont démontré que, quand de tels groupes existaient, ils étaient souvent infiltrés et manipulés par les services de renseignements. Quelques rappels s’imposent. Au moment de la guerre en Irak, un certain cheykh Abou Al Qaaqaa, de son vrai nom Mahmoud Qoul Aghasi, a acquis une réputation considérable à Alep en appelant dans des discours incendiaires, depuis la chaire de sa mosquée, à la guerre sainte contre les Américains. Il n’a pas tardé à apparaître que l’intéressé, qui procédait au recrutement de moujahidin, qui les entraînait et qui facilitait leur acheminement vers la frontière irakienne, coopérait en fait avec les moukhabarat auxquels il fournissait la liste de ces volontaires. Les services syriens en arrêtaient certains, lorsqu’ils tentaient de passer en Irak, pour démontrer leur vigilance et leur bonne volonté aux Américains. Mais ils en laissaient passer la plupart, en espérant qu’ils parviendraient à assassiner des soldats des forces d’occupation avant de se faire eux-mêmes tuer ou capturer. Ils s’emparaient finalement de ceux qui essayaient de revenir dans leur pays, ils les emprisonnaient, les jugeaient et les condamnaient, pour « atteinte aux bonnes relations de la Syrie avec un Etat voisin »… On pourrait rappeler aussi la manipulation des islamistes syriens lors de l’affaire des caricatures du prophète Mohammed. On pourrait encore s’étonner du fait que les dirigeants du Fatah al Islam, rendus célèbres par leur résistance à l’armée libanaise dans le camp de Nahr al Bared, près de Tripoli, au début de l’été 2007, aient tous séjourné au même moment, fait connaissance et noué des liens d’amitié dans la prison syrienne de Sadnaya. Mais on se contentera d’attirer l’attention sur le fait que, alors que les islamistes font généralement montre d’un certain professionnalisme, comme on l’a vu de New York à Londres en passant par Madrid et Paris, les terroristes syriens se caractérisent par une maladresse insigne. Tous leurs attentats échouent misérablement, soit que leurs auteurs se fassent prendre au moment de passer à l’action, soit que leur véhicule piégé se révèle défectueux, etc. Le fin mot de l’histoire a été donné par le général Ali Mamlouk, directeur général de la Sécurité d’Etat syrienne, qui a un jour expliqué à un haut responsable américain que les moukhabarat, lorsqu’ils repéraient un groupe islamiste, ne le détruisaient pas mais l’infiltraient et l’accompagnaient… jusqu’au moment où ils n’en avaient plus besoin. On peut donc se demander, si terroristes islamiques il y a vraiment dans les événements en cours, qui est leur commanditaire et pour qui ils travaillent. Dans tous les cas, pas pour la révolution qui n’en a que faire et à qui ils portent de facto un tort considérable.


  • Afficher les commentaires suivants