Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Tentative de meurtre contre deux policiers : "Antonin B." est-il Antonin Bernanos, agresseur d’Alain Soral ?

Les informations commencent à filtrer sur les auteurs de l’agression contre deux policiers à Paris le 18 mai dernier. Les cinq individus en garde à vue sont suspectés de tentative d’homicide volontaire. Parmi eux figurent deux membres du groupe « Action antifasciste Paris-banlieue ».

Comme nous le rappelions hier, la préfecture de police de Paris connaît de longue date ces miliciens « antifa ». Elle les connaît si bien que certains avaient fait l’objet d’une interdiction de manifester par le préfet. C’est le cas d’Antonin, 21 ans, l’un des auteurs de l’incendie de la voiture de police, présenté par le JDD comme un « fils de bonne famille, domicilié dans le quartier de Montparnasse et travaillant à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine) », qui a pu faire sauter son interdiction en déposant un recours auprès du tribunal administratif.

Ces milices sont-elles donc protégées par le pouvoir ? Oui, et Manuel Valls a pu le rappeler à Yves Calvi sur RTL le 19 mai 2016 : alors qu’il a signé le 12 juillet 2013 en tant que ministre de l’Intérieur le décret de dissolution de « groupements de fait » (Jeunesses nationalistes révolutionnaires et Troisième voie), ainsi que la loi le permet, il prétend maintenant que les groupes d’extrême gauche, tel l’Action antifasciste Paris-banlieue, quoique « organisés », seraient « spontanés » et non « proprement constitués », ce qui permet au pouvoir de les protéger de la dissolution et de garder les « antifa » sous le coude pour les basses besognes de sa stratégie de la tension.

Parmi ces tâches discrètes – les médias leur donnant très peu d’écho – figurent les tentatives de ratonnade contre Alain Soral. Car l’Action antifasciste Paris-banlieue s’est illustrée ces dernières années en agressant l’écrivain au moins à deux reprises.

Dans la nuit du 20 au 21 septembre 2012, la milice attaque un restaurant du 5e arrondissement, pensant y trouver Alain Soral. L’écrivain n’est pas présent et les antifas s’en prennent à des clients, jetant même une bouteille en verre à la tête d’une femme. Plusieurs membres de l’Action antifasciste Paris-banlieue seront arrêtés puis condamnés.
Quelques mois plus tard, le 5 avril 2013, 10 membres de ce groupe armé font irruption dans un restaurant du 6e arrondissement, où Alain Soral est cette fois bien présent. Le personnel du restaurant l’aide à se défendre, et il s’en tire sans blessure. Les miliciens s’engagent ensuite dans le métro à visage découvert mais la police affirmera n’avoir pas été en mesure d’identifier les agresseurs et classera la plainte sans suite...

À cette époque, un certain Antonin Bernanos figurait parmi les leaders de l’Action antifasciste Paris-banlieue...

 

JPEG - 36.6 ko
Antonin Bernanos, l’un des leaders de l’Action antifasciste Paris-banlieue à l’époque où la milice tentait de tabasser Alain Soral (ici à une manifestation de soutien à Clément Méric)

 

N’oublions pas non plus l’agression des membres de la Liste antisioniste en 2009 sur le marché des Pyrénées dans le 20e arrondissement de Paris, où des antifas menés par le « chasseur de skins » Julien Terzics avaient frappé des militants politiques qui distribuaient des tracts et rencontraient pacifiquement la population parisienne. Ces hommes masqués et armés allaient constituer des recrues de choix pour, à partir de 2012, restructurer la mouvance antifa d’Île-de-France autour du groupe Action antifasciste Paris-banlieue.

 

L’agression du marché des Pyrénées a été filmée :

La liste non-exhaustive des dernières agressions « antifascistes » :

Voir aussi, sur E&R :

Soutenir Alain Soral dans les épreuves qui l’attendent
en faisant un don par PayPal :

Vous pouvez aussi effectuer un don par chèque à l'ordre d'Alain Soral, à envoyer à cette adresse :

Alain Soral
Égalité & Réconciliation
3 rue du Fort de la Briche
93200 Saint-Denis

 

Retrouvez Alain Soral chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

27 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Pourquoi cacher son visage ... Il faut donner toutes les infos nom adresse etc..

    Car en le montrant . il pourrait lui aussi savoir ce que sont les attaques sans prevenir.

    Et il rasserait plus les murs car pas tout le temps a dix contre un et par derriere ..

    Tiens cela me rappelle super ducon merde-ric qui attaque dans le dos et qui s en prend une bonne en retour de son courage de traitre


  • Violence et haine viennent toujours du même côté protégé par le gouvernement. On se souvient de tous les élus pleurant la mort de Méric, copain de Antonin Bernanos !
    Le chanteur Goldofaf agressé à coups de marteau par 5 antifas récemment...et comme toujours les medias à la botte n’en parle pas...

     

  • Question technique :

    Comment appeler ce lumpenprolétariat qui n’en est pas un ?

    Font-ils de la simple défense de classe ("je casse le méchant DAB en attendant de reprendre la banque de papa"), ou leur attitude est-elle à ranger dans le comportement classique des gamins pourris-gâtés à qui l’on passe tout et qui n’ont pas une once de réflexion pour freiner leur puérile donc infinie bêtise crasse ?


  • des fils de bourges qui s en prennent a des prolos et qui voudraient faire croire qu ils sont de gauche...bande de guignols...


  • L’arrière grand-père doit se retourner dans sa tombe plusieurs fois par jour...

     

  • « Les fascistes de demain s’appelleront eux-mêmes les antifascistes »

    Winston Churchill


  • À quoi sert cette musique de merd° sur une vidéo qui déjà montre ce qu’elle à montrer.

     

  • C’est étrange on en a pas vu un, le 8 mai 2016 à Paris, ni au défilé de l’AF, ni a celui de Civitas...
    C’est pourtant pas la pluie qui les a dérangè, il faisait beau comme en plein mois d’aout !
    Et nous n’étions pas des milliers au SO, mais par-contre nos ordres n’étaient pas de les laisser s’en trop les offusquer ( ces capricieux, petits bourgeois qui s’encanaillent devant nos CRS ) nous ne les attendions pas, mais s’ils avaient eu ce courage dont ils font preuve devant les forces de l’ordre, nous les aurions bien reçu et avec toute la courtoisie qu’il est du à des fils de bonnes familles tel qu’eux !
    J’en plussoie encore, ils font les terreurs a 10 contre 1 ou devant des CRS aux ordres de leur maitres, pas de ça avec nous !!
    A bon entendeur Salut les terreurs de bac à sable !!


  • ça se dit "antifa"...
    tentatives de meutres , tabassages en meutes.
    beau tableau de la goche "contestataire" .
    violents et demeurés , vicelards et faux culs.
    beaucoup de gens commencent à comprendre ou sont les fachos , et je crains pour ces petits fils de bourges , qu’un de ces quatre ils se retrouve avec une charge de types qui relachent des années de vrais pression , pas une pression de bobos mythos masqués.
    c’est dommage de voir des jeunes travailler pour des vieux salopards du capital , c’est cela le plus triste.
    je ne parlerais pas de "haine" pour ces couillons car on voit bien qu’ils sont dans le camp des "gens bien" , le camp de "goche extrémeuh" , et il est interdit de penser que la "goche extrémeuh" ne soit habitée d’une quelconque haineuh en france libre et socialisteuh.


  • Que le monde est petit...


  • HA ha ha . J’ajouterai que le fait que le pauvre homme victime de tentative de meurtre , (car c’est sous cette qualification qu’ils ont été mis en examen) ; soit noir, fait vraiment mais alors vraiment très mauvais effet.
    Pour des pseudos " anti racistes", c’est énorme quand même !

     

  • Donc on a un nom et un visage pour ce lâche et planqué ....


  • Papy Bernanos, après avoir trahi Maurras et l’AF, faisait déjà la réclame pour l’Espagne moscoutaire, les maquis communistes, l’humanisme bêlant et tout ça courageusement depuis le Brésil... Un des petits-fils (le père de ceux là ?) avait vitupéré contre le FN il y a quelques mois.... Tout cela n’est pas étonnant.

     

    • Faudrait pas abuser, Bernanos écrivain hors-pair est connus pour être un monarchiste et un écrivain catholique. Il n’y a que 30% des catholiques qui votent pour le FN... d’ici là à jeter sa descendance dans l’extrême gauche car elle ne se reconnaîtrait pas dans ce parti, il ne faudrait pas abuser..

      D’ailleurs laissez moi rappeler à votre bon plaisir que lors de la Manif pour tous (mobilisation extraordinaire des catholiques).. le FN à brillé par son absence, alors faudrait pas s’étonner.


    • @Marc
      Avant de répéter sans aucun argument tous les raccourcis qui circulent sur Bernanos (Georges) depuis des décennies au sein de l’extrême droite la plus stupide, tu ferais mieux de lire ses écrits de combat pour comprendre sa cohérence. Il fut en effet camelot du roi et membre du Cercle Proudhon au sein de l’AF révolutionnaire et sociale d’avant 1914. Il soutint ensuite courageusement Maurras et l’AF contre la condamnation pontificale. Avant la guerre civile il avait des sympathies pour la Phalange Espagnole où militait un de ses fils. Mais il condamna le conservatisme de la vieille AF ("Ce n’est pas moi qui ai changé, ce sont eux") et la trahison des idéaux phalangistes par le régime franquiste. Ensuite il soutint la France libre comme beaucoup d’anciens d’AF (du Brésil certes, mais il s’y trouvait déjà avant la guerre et il avait 52 ans en 1940 ! Et d’ailleurs deux de ses fils s’y engagèrent). Après guerre, il s’attaqua au communisme comme à la démocratie chrétienne ("Je n’ai pas changé : j’emmerde la démocratie" - 1948). Il dénonça l’émergence de la civilisation techno-marchande dans la France contre les robots... Bref, que cet Antonin soit un descendant ou non de Georges, il n’y a aucun rapport idéologique. Et je conseille à chacun de lire Bernanos pour toute la pertinence de sa critique de là modernité, plutôt que de relayer des slogans injustes et inexacts.


  • Ces groupuscules "antifas", sont bien une caricature absolue de toute pensée politique, avec la lâcheté en plus !!!

     

  • J’aime Bernanos, j’sais pas qui il a "trahis" ni tout ce quil a faut de "mal" dans sa vie, mais ses livres m’inspirent. On dirait parfois qu’il s’est appliqué à écrire pour notre génération.

    Là jvois ça son engeance... J’ai mal. Bernanos cest comme Peguy, plus quun p’tit nom pour des bahuts de province.

    Enfin bref c’est pas l’heure de chouiner. Dommage c’est tout.


  • Bonjour à tous, hier soir j’ai rencontré par hasard un jeune dans un petit resto du Béarn qui venait justement de cette mouvance. Il m’a raconté comment lui et ses ex-copains s’organisaient et le but de cette violence. Il a vécu cinq années dans cette haine pour se rendre compte par lui même qu’il était un idiot utile au service du système. Lui même disait que le mouvement anti-fa existait que pour pourrir les manifestations, pour détruire la lutte... syndicale et humaine. Ce sont ses propres mots. Il a tout plaqué pour se mettre au vert suite aux violences pendant les manifs à Paris et il est fier d’être sorti de cette "pieuvre puante" même si ses ex-copains le menace. Après trois bonnes heures de dialogue sans langue de bois, je me suis senti rassuré, peut-être même visitera t-il votre site. Je me suis rendu compte en plus, que son discourt était extrêmement proche du mien alors que nous venons tout deux de deux horizons bien différents et que ce dernier avoue, que les anti-fa nuisent à la démocratie. Alors oui, ce petit jeune, qui a participé aux actes de débordements, qui mettait sa cagoule et s’armait de matraque, à enfin retrouvé le désir de mettre en marche son intelligence, ce qui donne un grand espoir pour la suite. Et je le précise, il parle sans tabou de ses erreurs pour expliquer le problème. (personnellement, je l’ai trouvé très sincère mais démoli à l’intérieur, au fond de lui). Cordialement.


  • Toute cette violence, lâche et haineuse, de ces "Antifas" est en train de se retourner contre eux et bientôt, même l’abject pouvoir actuel et ses "juges" complices, ne pourront plus couvrir leurs agissements et leur assurer l’impunité !!!


  • ◾L’UNSA Police demande la dissolution des groupuscules d’extrême-gauche


  • Sicaires de père en fils.


Commentaires suivants