Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Trump aurait évoqué des attaques antisémites sous faux drapeau

Quelle idée !

C’est en tout cas que qu’affirme le journal israélien Haaretz :

 

Le président américain Donald Trump a indiqué mardi, pour la deuxième fois, qu’il croit qu’il est possible que la vague actuelle d’incidents antisémites soient des attaques sous faux drapeau, perpétrés par la gauche ou par les juifs eux-mêmes dans le but de vilipender son administration ou ses supporteurs. Trump s’est exprimé lors d’un rassemblement de procureurs généraux de tout le pays, y compris le procureur général de Pennsylvanie, Josh Shapiro. Shapiro a déclaré aux journalistes, lors d’une téléconférence après le rassemblement, que Trump a suggéré que les attaques pourraient refléter autre chose que de l’antisémitisme, disant que « l’inverse peut être vrai » et que « quelqu’un essaie d’en vilipender d’autres », d’après Philly.com.

La suggestion que la vague d’attaques seraient des attaques sous faux drapeau, dans le but de perpétuer l’impression qu’elles sont commises par des partisans de Trump, est un thème récurrent des sites de conspiration d’extrême-droite et qui est promu de manière agressive par le suprémaciste blanc David Duke sur son compte Twitter. Le supporter de Trump qui est également son conseiller informel, Anthony Scaramucci, a aussi twitté dans ce sens ce mardi.

Lors d’une conférence de presse, le 16 février dernier, Trump a suggéré qu’une conspiration sous faux drapeau était perpétrée par ses « adversaires » dans le but de soutenir les allégations selon lesquelles sa présidence alimentait le racisme et l’antisémitisme. Vous avez certaines pancartes et une partie de cette colère qui sont causés par l’autre côté » a accusé Trump. « Ils vont faire des pancartes et des dessins qui sont inappropriés. Cela ne viendra pas de mon peuple. Cela viendra du peuple de l’autre côté pour énerver les gens comme vous », a-t-il dit.

Lors de la téléconférence, Shapiro a dit aux journalistes que Trump avait promis de s’expliquer de manière plus détaillée dans son discours au Congrès mardi soir. « J’espère qu’il va clarifier un peu ses propos par rapport à l’inverse qui serait vrai », a dit Shapiro en ajoutant que lui et ses collègues ont trouvé les remarques du président « curieuses ».

D’après un autre site Internet basé à Philadelphie, un journaliste a demandé à Shapiro pendant la conférence si Trump indiquait qu’il croyait que son camp était faussement accusé de perpétrer les crimes. Le procureur général a répondu qu’il n’était pas exactement certain de ce que Trump a voulu dire avec sa réponse mais « il a utilisé le mot “inverse” à au moins deux ou trois reprises dans ses commentaires » et « je ne sais pas pourquoi il a dit ça ».

En réponse à ces informations, le directeur général de l’Anti-Defamation League (ONG fondée par le B’nai B’rith) a dit à Buzzfeed : « Nous sommes abasourdis par ce que le président aurait dit. Il incombe à la Maison Blanche de clarifier immédiatement ces remarques. »

 

Traduction de l’article de Haaretz à partir de l’anglais par Alimuddin Usmani.

 


 

Pour mémoire :

À ne pas manquer, sur E&R :

 

Sur le judaïsme et le sionisme, chez Kontre Kulture :

 

Pendant ce temps :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

14 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • "ca ne vient pas de mon peuple" est une traduction approximative de "it doesn’t come from my people"

    littérallement : "ca ne vient pas de mes personnes/gens"

    en bon francais, je dirais "ca ne vient pas de mon camp" ou ca ne vient pas de mes supporters, mais plutot du camp d’en face

     

  • "Abasourdis..."
    Il y a pourtant des précédents.


  • énorme ce qu’arrive à balancer Trump, ça nous change de l’hypocrite larbin Obama. Ceux qui réduisent Trump à un simple supporter d’Israël et des juifs en seront pour leurs frais, la réalité est beaucoup plus complexe. Je pense que Trump sait parfaitement qui sont les personnages qui cherchent à lui nuire et de quelle idéologie ils se revendiquent (BHL, Soros). Si son apparent soutien à Israël lui permet de balancer des scuds contre le lobby, c’est assez bien joué au niveau tactique...


  • C’est amusant , j’ai eu un signalement facebook avec suppression d’un commentaire qui disait exactement la même chose suite a une réaction sur ces faits !!
    On a le droit de suggérer les choses mais seulement dans un sens .
    Dire que ce sont forcement des américains" non juifs " qui ont commis ces actes , même sans aucune preuve , ne pose par contre aucun probleme.


  • Basta du mensonge et des menteurs !
    Il est temps que les menteurs arrêtent de polluer continuellement la vie publique et celle des patriotes qui ont mieux que d’autres chats à fouetter !
    Merde, quand même de cette mythomanie !

     

    • Non seulement ils polluent la vie publique mais quand tu veux les démasquer, tu te fais pourrir littéralement. C’est toi qui passe pour un sale c...
      Y en a vraiment marre de marre. Tout mes encouragements à Mr Trump. Si seulement il pouvait aller au bout de sa démarche.


  • Le "false flag" est pourtant un procédé très prisé dans "certains milieux autorisés", comme dirait Coluche... donc pas une surprise !


  • " Qui peut tout souffrir peut tout oser " (Vauvenargues) . Si Trump ne se fait pas assassiner comme Kennedy qui avait prétendu résister au lobby israélien, c’est une révolution conservatrice qu’il va opérer, aux USA et dans le reste du monde, car ce sont les USA qui font la pluie et le beau temps . Trump sacrifiera sans doute la cause palestinienne (Jérusalem capitale d’Israël) pour avoir les mains libres aux Etats-Unis .


  • Même le Mossad a reconnu certains de ses attentats sous faux drapeau, quand il y a été contraint ou forcé. En toute logique, il doit y en avoir un certain nombre qu’il n’a pas été obligé d’avouer. C’est du bon sens.

    Les ambiguités de Trump vis-à-vis du "monde juif" sont assez instructives. Le fait qu’il soit copain comme cochon avec Nétanyahou, en tout cas c’est ce que semble croire ce dernier, tout en se faisant cracher à la gueule par tous les sayanim que l’on pouvait croire relais inconditionnels du Likoud, suggère que les choses sont sans doute plus compliquées que ce que l’on croit.

    De la même manière, voir les médias français continuer bien après l’investiture de Trump à lui cracher dessus, alors qu’ils sont depuis belle lurette les relais complaisants de l’atlantisme, nous permet de voir que le coeur du pouvoir impérial américain n’est pas à la Maison-Blanche mais bien ailleurs, n’en déplaise aux chasseurs de complotisme.

    Ce sont des choses que nous subodorions ou savions depuis longtemps, mais ce n’est pas une mauvaise chose que ça devienne aussi éclatant et visible pour ceux qui voudront bien ouvrir les yeux...


  • Trump risque malheureusement de finir comme JFK... J’aime le fait qu’il ai des couilles et qu’il soit patriote, mais je crains que les lobbys lui fassent payer très cher.


  • #1676090

    People peut aussi signifier les gens.

    Ceci dit il apparait que les bases d’une scission entre le peuple LGBT/Sionniste/Atlantiste et les gens dits du commun qui travaillent pour leur pays, sont en train d’être établies.
    Trump joue t’il le rôle du repoussoir depuis le début ? Wait and see.

    Pendant ce temps-là un drame terrible se noue à Oroville CA où des millions de people attendent avec anxiété la fonte des neiges qui se déversera les prochaines semaines dans les retenues et en particulier celle d ’Oroville dont la voie d’évacuation a été pulvérisé ainsi qu’une bonne partie de la roche qui soutient le barage.

    Il paraîtrait que la vallée de Sacramento est peuplée de soutiens à Trump qui s’opposeraient au Calexit, la sortie de la Californie de l’Union prônée par le gouverneur démoncrate Brown, Soros, la Chine, les cartels mexicains et l’ONU. Du très lourd.