Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Trump et Clinton, grands vainqueurs du "Super Tuesday"

Six États gagnés pour le milliardaire dans le camp républicain, qui laisse en revanche le Texas et l’Oklahoma à Ted Cruz. Huit pour l’ex-Secrétaire d’État côté démocrate, doublée toutefois par Sanders dans quatre États. Les deux favoris ont largement dominé leurs rivaux lors des primaires organisées ce mardi.

 

Nuit triomphale pour Donald Trump lors d’un Super Mardi qui voit au moins six États tomber dans son escarcelle. Le milliardaire gagne la Géorgie, le Tennessee, l’Alabama, l’Arkansas, la Virginie et le Massachussetts et pourrait y rajouter le Vermont. Largement victorieuse dans le sud, grâce au vote noir, Hillary remporte haut la main les mêmes états et peut être quelques autres (Texas et Samoa), mais elle se retrouve doublée par Bernie Sanders non seulement dans son État du Vermont, mais aussi dans l’Oklahoma, le Minnesota et le Colorado, victoires qui donnent au sénateur des raisons de rester optimiste sur ses chances de mettre sa rivale en difficulté dans le Nord, le Midwest et l’Ouest, alors qu’elle triomphe dans le sud.
Ted Cruz parvient à gagner dans son État du Texas, et prend aussi l’Oklahoma, un double succès qui lui fournit des arguments pour rester dans la course. Mais le bilan reste décevant, au vu de ses ambitions initiales d’orchestrer un raz de marée en sa faveur. Marco Rubio arrache le Minnesota, son premier état, mais il n’engrange aucune autre victoire, échouant donc à capitaliser sur ses attaques soutenues des derniers jours contre Trump. Une réalité qui rend peu convaincant l’argument selon lequel il doit être l’alternative à Trump. Il semble toutefois avoir marqué des points dans les centres urbains, notamment en Virginie, où il talonne le milliardaire. Sa dernière chance reste de gagner la Floride le 15 mars, s’il veut survivre.

« Il gagne largement mais laisse suffisamment de miettes aux autres pour qu’ils se maintiennent, ce qui l’arrange » Michael Smerconish, analyste

Ni John Kasich, ni Ben Carson ne gagnent aucun état, ce qui va les mettre sous large pression de quitter la course. Kasich, qui semble arriver deuxième dans le Vermont juste derrière Trump et se retrouve en deuxième position dans le Massachussetts, a maintes fois répété qu’il attendrait la primaire de l’Ohio le 15 mars, pour se décider. Le maintien des 4 candidats dans la course, profite évidemment à Trump, qui peut ainsi conforter sa confortable avance. « Il gagne largement mais laisse suffisamment de miettes aux autres pour qu’ils se maintiennent, ce qui l’arrange », note l’analyste Michael Smerconish.

Avec cette nouvelle victoire massive, Trump confirme son extraordinaire domination sur la base républicaine malgré tous les efforts entrepris par l’élite du parti pour l’abattre ces derniers jours. Les critiques qui ont fondu sur lui, après son étrange lenteur à désavouer un ex-leader du Ku Klux Klan sulfureux, David Duke, ne semblent pas avoir eu tellement d’impact sur ses chiffres. Clairement, sa base est solide.

Lire la suite de l’article sur lefigaro.fr

Hillary Clinton contre Donald Trump, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

17 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Le meeting de Trump à l’université Radford de Virginie a tourné au cauchemar lundi, quand Christopher Morris, un photographe renommé du Time Magazine, s’est fait "neutraliser" par les services secrets, alors qu’il s’aventurait au-dela des barrieres pour prendre des photos de manifestants Noirs en train d’etre évacués de la salle.
    http://www.theguardian.com/us-news/...

     

    • Je ne vois pas quelle serait la polémique.

      Il y a des manifestants noirs contre Trump mais il y a aussi des noirs qui votent pour lui. En tout cas ce candidat est mon favori pour ces présidentielles.


  • Pas contre, aucun vainqueur parmi le peuple profond américain et encore moins pour les européens. Quel que soit le candidat aux présidentielles, ce sera bon pour Israel.

     

  • Je note que les plus gros représentants de la complosphère américaine (Jones, Farrakhan, Duke, TUT, etc.) appuient Trump. JMLP lui a récemment apporté son appui. Le site d’ER suit une ligne très proche de celle de Jones, Farrakhan et Duke, sans parler de JMLP qui va de soi. On peut donc poser la question à savoir si ER va examiner le cas Trump.

     

  • @Druide

    "ER suit une ligne très proche de Farrakhan"

    En quoi ? Et puis quelle est la ligne de Farrakhan ? Ce type, comme tant d’autres blacks leaders and black pastors, s’est révélé être ce qu’il a sans doute tjs été : a crook (an arnaqueur). Ce type est ridiculisé par tous les Noirs intellectuels.

     

    • Je ne connais pas bien Farrakhan, mais je sais qu’ER a relayé pas mal de ses vidéos (sur la 2e guerre mondiale, le pouvoir juif, la guerre en Libye, etc.), alors j’en ai déduit (peut-être à tort) qu’il existe un certain accord au niveau de leur pensée. C’est peut-être plutôt Dieudonné qui est proche de la pensée de Farrakhan, en tout cas il s’est fait prendre en photo avec le livre sur le rôle des juifs dans l’esclavage des Noirs, qui a été édité grâce à Nation of Islam (Farrakhan). Comme Farrakha, Dieudo et Soral dénoncent l’instrumentalisation de la cause antiraciste par la juiverie sioniste. Ce que je trouve un peu inquiétant dans la NOI c’est l’influence de la scientologie sur Farrakhan et la NOI.


  • #1409503

    La lecture des mails perso de Hillary Clinton est beaucoup plus flippante que celle du programme de Trump.


  • Trump c’est la démonstration que le pouvoir appartient désormais officiellement aux grands patrons...
    egalement, je ne vois pas pourquoi les journaux français font du Trump bashing, on a pas le droit de voter pour le maître du monde !!


  • #1409582

    GO Trump !
    Comme l’a dit Snowden, en novembre ça sera soit Trump soit Goldman Sachs, mon choix est fait, et les médias "français" le confortent chaque jour un peu plus !

    Et vous ?

     

  • #1409956
    le 02/03/2016 par toto la ciboulette
    Trump et Clinton, grands vainqueurs du "Super Tuesday"

    A propos de Trump "son étrange lenteur à désavouer un ex-leader du Ku Klux Klan sulfureux, David Duke", les médias américains autant que Français toujours menteurs.

    Apparemment il a eu du mal à baisser son pantalon, cela veut dire clairement que ce n’est pas un grand ami de la seule démocratie du moyen orient où vivent les êtres de lumière (Adieu les trois milliards de dollars par an, donnés, cadeau) .

    Pour la première fois depuis Robert Kennedy un homme indépendant financièrement va prendre la tête de ce pays. Tu m’étonnes que l’ensemble de la classe politique stipendiée américaine fait dans ses braies.

    Et pour nos amis de culture musulmane, si il fait seulement 10% de ses intentions comme politique étrangère, malgré ses déclarations tonitruantes, il fera mourir moins de moyen orientaux peut être que ses prédécesseurs.


  • #1409959

    Pendant que les européens singent les américains, ceux-ci commencent à chercher des solutions à l’européenne... Un histrion rigolo à droite, une rombière chiante et un intellectuel pelliculeux à gauche .. finiront ils "socialistes" ?


  • David Duke fait un travail remarquable sur les mafias juives en général et sur leur QG actuel israël.

    Quand à son appartenance au KKK, il la présente comme une fierté blanche et non un quelconque racisme, anti-noir ou autre.
    D’ailleurs, il serait intéressant d’avoir un jour une explication exhaustive sur ce mouvement : fondation, différentes branches, évolutions de celles-ci au cours du temps, état actuel.

    Bon signe que de voir David Duke, défenseur des palestiniens opprimés et des chrétiens, soutenu par Donald Trump.

     

    • #1410565

      Concernant les violences du KKK, ils ont tué environ 3200 noirs et 1000 blancs (les chiffres varient un peu mais reste dans ces eaux-là). A mettre en rapport avec ce chiffre hallucinant : en 35 ans, 324 000 noirs ont été tués aux États-Unis, par d’autres noirs.
      http://americanfreepress.net/in-jus...

      Même une figure noire américaine comme Jesse Jackson avait déclaré que lorsqu’il entendait des pas derrière lui la nuit, il était rassuré s’il constatait que c’était un vanilloderme...ce qui avait bien entendu déclenché un tollé.