Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Vaxxed, un documentaire américain qui interroge les liens entre autisme et vaccination

En 2013, le docteur et biologiste Brian Hooker a reçu un appel d’un scientifique du Centre américain pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) qui a dirigé en 2004 une étude sur le vaccin contre la rougeole-oreillons-rubéole (ROR) et son lien avec l’autisme.

Le scientifique, le Dr William Thompson, a avoué que le CDC avait omis des données cruciales dans son rapport final qui ont révélé une relation de cause à effet entre le vaccin ROR et l’autisme. Pendant plusieurs mois, le Dr Hooker enregistre ses appels téléphoniques avec le Dr Thompson, cet homme qui lui fournit des données confidentielles détruites par ses collègues au CDC.

Le Dr Hooker appel à l’aide le Dr Andrew Wakefield, un gastroentérologue britannique accusé à tort en 1998 d’avoir lancé le mouvement anti-vaccins alors qu’il rapportait que le vaccin ROR pouvait provoquer l’autisme. Dans son effort continu pour plaider en faveur de la santé des enfants, Wakefield dirige ce documentaire en examinant les éléments de preuve camouflés par l’agence gouvernementale chargée de protéger la santé des citoyens américains.

Les entrevues avec des initiés de l’industrie pharmaceutique, des médecins, des politiciens et des parents d’enfants tombés malades suite à des vaccinations révèlent que cette dissimulation pourrait avoir contribué à l’augmentation alarmante et exponentielle de l’autisme.

Un documentaire réalisé par Andrew Wakefield et produit par Del Bigtree.

 

 

S’informer sur la santé avec Kontre Kulture :

En lien, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

27 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Dans l’univers de l’Empire, tout se passe comme s’il existe un ministère de l’insécurité.


  • Le transhumanisme est une fiction dont beaucoup vont tomber de très haut...


  • Absolument affolant !

    "Si les vaccinations continuent, en 2032 80% des garçons seront autistes aux USA !"

    2032 c’est demain, il est urgent d’agir !

     

    • C’est vraiment dommage que cette dame ait fait ce commentaire sur la courbe exponentielle du nombre de cas d’autisme / nombre de patients vaccinés. Vraisemblablement la courbe devrait se stabiliser et faire une sorte de S. En effet la plupart des enfants ont déjà reçu une dose équivalente à celle qui a empoisonné ceux qui ont développé une forme d’autisme, il est donc raisonnable de penser que d’autres facteurs rentre en jeu afin de protéger l’enfant, et que ces mécanismes de défense ont mal fonctionné pour les enfants de ce documentaire. Donc la courbe devrait se stabiliser autour du pourcentage d’enfants ayant des défenses défaillantes. Maintenant évidemment les enfants sont de plus en plus exposés à des polluants, résidus de l’industrie pétrochimique, pillules avortives, pesticides qui sapent leurs defenses, mais ça ne modifierait pas la forme de la courbe. Les labos peuvent aussi sortir un produit plus nocif mais vu que les gosses font déjà une attaque quand tu leur injecte le vaccin actuel c’est peu probable qu’ils essaient de toucher à leur formule, ca attirerait l’attention. Toujours est il que tu ne peux pas considérer que tous les vaccinés seront un jour atteint. Il y a forcément d’autres facteurs sinon ils seraient déjà tous malades, donc la courbe va se stabiliser. Or avec cette exagération, la feuille de route des labos est simple, faire traîner jusqu’en 2032, qui est demain comme tu dis, prendre un air innocent et dire :

      "vous voyez, ces arriérés d’anti-vaccins nous prédisaient l’apocalypse, un homme sur deux atteint. Une société entière d’infirmes... Eh bien j’ai les chiffres dans la main : l’autisme touche un homme sur 20 et le niveau n’a pas changé depuis 2019. Il se sont juste tromper d’un facteur 10, rien du tout donc. C’est bien la preuve que ce ne sont pas des gens sérieux, pas des scientifiques et que ce ne sont que des fanatiques farouchement opposé au progrès de la science. Il n’y a pas de danger à se faire vacciner, c’est la non vaccination qui est dangereuse."

      Et ca sera pliée...


    • Cette femme n’a fait que reprendre les méthodes de charlatans usitées en médecine, et qui consistent à prendre des corrélations pour des relations de cause à effet. Il convient donc de blâmer d’abord les charlatans médecins/professeurs de mes deux, ainsi que leurs tutelles.
      .
      Soyez attentif à la morphologie du père : tout indique qu’il a une ascite + péritonite car il a un gros bide. Ce sont les tissus de soutien qui se sont fait bouffer. Son foie est donc colonisé, percé, le sac péritonéal aussi, ouvrant la voie pour une colonisation des tissus abdominaux, de la vessie, de la prostate, et donc de sa semence. Tout le bas de son abdomen doit baigner dans les bactéries. Les enzymes bactériennes perturbent et augmentent les niveaux de dopamine, et les autres niveaux d’hormones qui en dépendent ( testostérone, etc ...) Voyez comme il est dégarni à 3.13 et notez sa combativité... C’est aussi le signe d’une présence bactérienne, tout comme le goitre qui correspond a une succession de destruction/réparation tissulaire à cause des bactéries. Résultat : gueule de pélican.
      Au niveau du périnée, sa femme doit subir la même colonisation que son mari et son enfant a baigné dedans, tête la première. Voyez la tête du malheureux comme elle est déformée façon Frank and Stein.
      .
      L’autisme, la source est chez les parents. Idem pour les épidémies d’hyper-activité et troubles de l’attention chez les plus jeunes = forme douce de l’autisme qui partagent les mêmes causes. Alzheimer idem.
      .
      Les pistes les plus probables sont des bactéries productrices d’acide gras d’origine digestive, par ex., entérocoques et autres.
      .
      On retrouve ces bactéries dans des bocaux d’olives, des sachets de hareng, des fromages, des "probiotiques", etc ... Des industriels de l’agro-alimentaire en ont employé pour augmenter la DLC de leur produit.
      .
      La promiscuité, la sédentarité, la perte d’indépendance alimentaire, la sodomie, le classement, par les autorités, de ce type bactérien dans les "non pathogènes", les céréales modifiées, sont des facteurs d’augmentation des cas d’autisme. Vaccins ? bof ...
      .
      La médecine est un instrument politique, donc une arme de guerre. La craindre et l’apprendre apparaissent comme des nécessités. Ça n’est pas Flamby ou Jean-marie qui vous tueront. L’ennemi est déjà dans la place. Se connaitre inclus aussi et surtout ses bactéries. En perturbant la physiologie, elles participent à votre caractère, vos compétences, votre durée de vie. La guerre fait rage à ce niveau :.


    • Je ne serais pas aussi catégorique sur l’innocuité des vaccins mais il me semble en effet avoir vu des études montrant un lien possible entre autisme et problèmes digestifs.


    • Oui, mais ils semblent s’orienter vers les clostridiums au lieu de prendre en compte les streptocoques, dont les entérocoques. Les autorités politiques et sanitaires voudraient faire exprès d’implanter et favoriser la colonisation de ces bactéries au sein de la population qu’elles ne s’y prendraient pas autrement. Réfléchissons un peu : lors des contrôles de routine durant la grossesse, s’il y avait des clostridiums, l’alerte serait déclenchée par le médecin, alors qu’avec des strepto, non, car le dogme actuel affirme que la chatte d’une femme normale doit contenir des strepto. et que les strepto., s’ils ne sont pas béta hémolytiques, sont "non pathogènes"...
      .
      Ce qu’il faut comprendre, si l’on exclue les cas d’autisme, c’est que ces bactéries servent des intérêts bien compris. Elles vont fixer la date de fin de vie et transformer la population en individus corvéables. Ça fabrique des castes ...
      .
      Les clostridiums en question métabolisent des corps cétoniques qui à leur tour vont dissoudre la graisse dans laquelle étaient emprisonnés les streptocoques. A ce moment, les strepto passent d’une forme latente à une forme active et se mettent à bouffer et fabriquer de l’acide gras. C’est cet acide et les enzymes des strepto qui en grosse quantité font disjoncter.
      Le cerveau tourne alors sur le cycle des lactates et non au glucose ( ce dernier est capté par les strepto.), tandis que les enzymes bactériennes interfèrent dans le cycle hormonal avec une hausse de la dopamine et de la testostérone. Résultat : quand ils sont en crise, les enfants pètent le feu et collent des coups de pompes à tout ceux qui passent. Sans compter les douleurs qui s’allument, y a de quoi griller des câbles ... Le cycle des lactates est plus efficient que le glucose pour le cerveau, mais s’il y en a trop, tu ne peux plus arrêter de penser, tes idées fusent, parfois sans aucun contrôle, ton corps est comme électrifié... Le seul choix, c’est de t’assommer. C’est là qu’intervient le pétard chez de nombreux jeunes "turbulents" qui cherchent simplement à éteindre le truc qui leurs prend la tête.
      Pour déloger les vermines du cerveau, la mécanique, ça fonctionne : course à pied, en descente, pour que l’érosion tissulaire due aux bactérie, associée aux impact durant la course, favorisent la descente des indésirables. Ça prend du temps, mais ça marche. Associé à un traitement allopathique, cette maladie n’est pas incurable. Il y a de quoi garder espoir.


    • Si tu as des sources pour étudier ton dernier message je suis preneur, ce que tu dis semble intéressant mais j’ai un peu de mal a m’y retrouver.


  • L’AUTISME
    EN
    CHIFFRES
    CLES

    Chaque jour, les chiffres concernant l’autisme s’affichent, de plus en plus alarmants. Beaucoup reste à découvrir… Pourtant, il est déjà certain que l’autisme représente un véritable défi de santé publique, auquel il est urgent de répondre.

    1 naissance sur 100 touchée par les TSA (Troubles du Spectre Autistique)
    650 000 personnes atteintes en France, selon les prévalences reconnues au niveau international.
    Les TSA touchent 3 garçons pour 1 fille.
    Environ la moitié des personnes touchées par des TSA présentent aussi une déficience intellectuelle (Q.I . inférieur à 70).
    Selon de récentes estimations, environ 1% des populations britannique et américaine souffre de TSA. On peut en déduire que, dans les pays de l’Union Européenne, pas moins de 5 millions de personnes sont atteintes.
    En France, une prise en charge partielle et non adaptée revient au minimum à 2 500 euros par enfant et par mois, poids financier essentiellement supporté par sa famille.
    80 % des enfants atteints d’autisme en France ne sont pas scolarisés
    37 % des Français pensent, à tort, que l’autisme est un trouble psychologique (étude Opinion Way, 2012)
    61 % des Français estiment qu’il y a environ 50 000 personnes touchés par l’autisme en France… au lieu de 650 000 !
    Des conséquences sur les vies humaines au coût inestimable


  • Vous voulez plus d’information sur les vaccins obligatoires :

    Lisez ce livre écrit par un médecin :

    "Vaccinations, je ne serais plus complice" du docteur jean Meric. Collection Résurgence.

    Ce livre est une étude sur l’ensemble des vaccins obligatoires Tétanos, Diphtérie ....
    Il est d’un bon niveau scientifique mais très compréhensible.

    Si vous avez des enfant : à lire absolument.


  • Il faut absolument que Marisol Touraine voit ce documentaire !!!

     

    • Marisol Touraine est comme les autres vendues aux lobbys pharmaceutiques. Il ne faut rien attendre de ces gens là et des politiques. Il faut que tout parent voit ce documentaire et boycotte les vaccins. C’est l’arme ultime mais malheureusement je ne crois pas qu’on arrivera à ça.


    • Ces gens sont complices ! Ils savent très bien ce qu’il se passe mais ne disent rien, commerce oblige...
      Les lobby pharmaceutiques ont un pouvoir ahurissant, ils financent les campagnes électorales, il est évident qu’ils investissent pour la sécurité de leur commence...


  • Je vous conseille de sauvegarder la vidéo car le youtubeur en question risque de recevoir un "strike" , comprenne qui pourra.

     

  • Excellent doc, c’est la meilleur façon de combattre les hypocrites par l’information, encore et encore, merci à ER pour son travail de ré-information.

    Actuellement c’est pratiquement tous les sujets qui sont brûlants :
    histoire, politique, finance, agriculture, médecine, éducation, religion...

    Et si le pb venez de notre entêtement à ne pas accepter que Dieu existe et que nous devrions simplement suivre Ses instructions, claires, simples, justes sans interprétations, sans fanatisme mais en toute humilité ?

    Je pense que toute société qui vie sans l’amour de Dieu sombre obligatoirement et cela profite aux gens sans scrupules.


  • Salutations.

    Le syndrome d’Asperger dit "handicap quasi invisble" concernerait 10% des T.E.D, mais on ne connait pas la part des neurotypiques atteints de celui-ci. Il serait intéressant qu’une étude nous révèle cette part et qu’une autre nous renseigne sur le ou les causes de cette pathologie à échelle de la population globale. Il y aurait sûrement des surprises. Merci pour le travail d’information.

    Cordialement.


  • le nombre de morts à cause de la rougeole est passé de plus de 2 millions dans le monde dans les années 70, à 114000 en 2014. (95% en moins !)
    la polio n’existe plus en france
    etc etc
    les vaccins ont considérablement réduit la mortalité.
    certains pensaient que la sclerose en plaque était causé par le vaccin contre l’hepatite B, il est avéré maintenant que c’est completement faux, et la raison de cette croyance a été que la sclerose en plaque apparait entre 20-30 ans, et les jeunes adultes se font vacciner de l’hepatite B aussi vers cette age, alors certains y ont vu une association, mais il n’y a pas de corrélation.
    c’est la meme chose pour l’autisme et le ROR, comme on voit ds ce docu a sensation. il faut raison garder.
    quand en angleterre la rumeur de la correlation entre l’autisme et le ROR a causé le fait que 25% des enfants n’ont plus ete vaccine pendant 2 ans.... et le nombre de morts a cause de la rougeole a augmente enormement (10-15000 morts en plus !)
    ces documentaires sont dangereux pour la santé publique, et on ne devrait pas pouvoir emettre un avis serieux la dessus sans avoir étudié pour de vrai les tenants et aboutissants.
    je ne suis pas médecin (je suis physicien, et qd je lis les conneries sur la physique du genre trou noir au CERN etc, ca me fait le meme effet, j’imagine, qu’à un medecin qui voit ce documentaire et lit les commentaires). notre ignorance ne vaut pas la connaissances des medecins, et on ne devient pas expert en regardant un docu d’1h30 et en lisant 1 bouquin écrit par un des rares medecin qui etre contre toute sa communauté. regardez les chiffres, le nombre de morts en moins pour les maladies pour lesquelles on se vaccine..

     

    • Il y a toujours unTroll de Bigpharma pour débiter le mêmes mensonges
      Dailleurs facile à detecter !


    • En général, les personnes les plus anti-vaccins sont celles qui ont été exposées aux vaccins, soit elles mêmes ou leurs proches. Elles ont, au moins, l’expérience de comparer leurs états avant et après vaccination.
      La sclérose en plaque est une maladie auto-immune, le système immunitaire attaque la Myéline, la vaccination entraîne une (sur)stimulation du système immunitaire, je te laisse voir le rapport.
      Les autorités de santé reconnaissent que la Myofasciite à macrophages est du aux vaccins.
      Tu peux partir sur youtube et t’apercevoir que des grands médecins, dont Joyeux, Montagnier, Even sont très critiques vis à vis de la vaccination.


    • Quelle est la corrélation la plus importante avec la diminution de maladies transmissibles ?

      - L’augmentation du nombre de vaccinations ?

      - Ou bien l’augmentation de l’hygiène général ?

      Deux question pour pousser à la réflexion :

      - Pourquoi les campagnes de vaccinations à leur plus fort depuis 30 ans en Afrique étant maintenant systématiques ne diminuent pas ? La maladie serait-elle toujours une menace malgrès une présence trés forte du vaccin ? Ou bien serait-ce un manque d’hygiène et de "qualité de vie".

      - Au début du XXeme siècle la France à vécu une énorme campagne d’hygiène sur l’ensemble du territoire, des choses qui maintenant nous semblent évidentes. Suivi de près par la généralisation de la vaccination. Comparez sur l’ensemble des pays du monde la corrélation entre la "qualité de vie" et de l’hygiène et la diminution des maladies transmissibles la question peut se poser tout de même.


  • Juste une remarque pour elargie notre champs de questionnement et faire appel a notre discernement qui devient une denree rare de nos jours : basee sur mes observations, le vaccin est un agent declenchant et non la cause primaire. En effet, tous les enfants vaccines par ce vaccin ne deviennent pas autistes. Il a une predisposition au depart et le vaccin (sa toxicite en particulier sur le systeme nerveux) fait apparaitre le symptome qui aurait pu rester silencieux toute la vie durant. Je ne recommende pas la vaccination qui affaiblit le systeme immunitaire et intoxique dangeureusement le corps, mais je me pose la question sur la correlation directe vaccination-autisme. D’autres facteurs sont a considerer si on veut etre objectif.

     

    • Facteur déclenchant ne veut absolument rien dire, d’un point de vue scientifique, ça n’a aucun sens.
      C’est quand même marrant de voir l’évolution de la communication des pouvoirs publiques :
      On est passé de "la vaccination est totalement sûre" à "faire attention avec des personnes immuno-faibles" à "En fait, le vaccin ne fait que précipiter la maladie".
      Ce dernier "argument" est en fait, la parade ultime quand ils ne peuvent plus nier l’évidence.

      Chaque personne est singulière, il existe autant de corps et de systèmes immunitaires que de personnes, par conséquent, il est difficile de prévoir les effets secondaires avec certitude pour tout le monde.
      Je connais personnellement des gens ayant eu des effets secondaires très graves à la suite de vaccinations (SEP, paralysie partielle d’un bras, troubles psy...).


    • L’autisme :quelques cas avant 1945
      1 sur 15 000 en 70
      1 sur 45 en 2016

      Aucun cas chez les Amishs qui ne vaccinent pas

      Quelle preuve faut il de plus ??


  • La majorité des pédiatres américains sont des criminels.
    70% de leurs revenus provient des vaccinations
    Il doivent pour chaque enfant effectuer un "combo" de vaccinations ;s’il est complété ,ils touchent 450 dollars
    Il ont en moyenne 1400 patients
    Leur association AAP est financée par les Labo
    Ils se sont opposés à la suppression du mercure dans les vaccins en 1999 !

    "L’industrie du vaccin donne des millions à l’Académie de pédiatrie ... Les totaux sont gardés secrets, mais les documents publics révèlent des morceaux. Il n’y a rien d’illégal à des relations financières, mais les critiques, ils présentent un risque grave de conflit d’intérêts. Comme un membre du Congrès l’a dit, l’argent de l’industrie pharmaceutique peut façonner les pratiques de ceux qui se tiennent à être « indépendant ». "

    A $ 342,000 paiement de Wyeth, fabricant du vaccin contre le pneumocoque - qui fait 2 milliards de dollars l’année des ventes.
    " A $ 433,000 contribution de Merck, la même année l’académie a approuvé le vaccin contre le VPH de Merck - qui a fait $ 1,5 milliards un an des ventes.
    Un autre donateur dessus : Sanofi Aventis, le fabricant de 17 vaccins et un ... cinq-en-un combo tir ... ajoutés sur le calendrier de vaccination de l’enfance ...

    La maladie de Crohn est multipliée par 3 par les vaccins


  • Le Dr Rimland est père d’un fils autiste adulte. Il est le fondateur de l’ "Autism Society of America" et de l’"Autism Research Institute" dont il est également le directeur. Il a été conseiller technique pour le film Rain Man

    À l’heure actuelle(’2001), les cas d’autisme sont extrêmement courants. Peu de gens ignorent
    encore de quoi il s’agit et, en fait, la plupart connaissent personnellement un enfant
    autiste. Lorsque j’ai examiné les données sur la prévalence de l’autisme recueillies dans
    le cadre de 12 études, j’ai pu constater qu’en 1989, elle était en moyenne de 4,5 enfants
    autistes pour 10 000 naissances vivantes. Au cours des deux dernières années, plusieurs
    études menées aux É.-U. et au R.-U. ont permis de révéler que la prévalence était passée
    à 45 à 60 enfants autistes pour 10 000 naissances vivantes, soit une augmentation de près
    de 1 000 % en 10 ans !
    L’augmentation du nombre de cas d’autisme ainsi que ses causes suscitent une vive
    controverse. De nombreuses personnes, y compris moi-même, sont à toutes fins pratiques
    convaincues que cette hausse est attribuable, en grande partie, au plus grand nombre de
    vaccins que les enfants reçoivent maintenant. En effet, la prévalence de l’autisme s’est
    accrue lorsque le nombre de vaccins que les enfants doivent recevoir a également
    augmenté.
    Aux É.-U. tout comme au R.-U., la prévalence de l’autisme a en effet connu une
    augmentation lorsque les vaccins contre la rougeole, la rubéole et les oreillons, qui étaient
    auparavant administrés séparément, ont été regroupés en un seul vaccin, soit le vaccin
    ROR.
    Au début des années 1980, le vaccin RRO a commencé à être administré de façon
    régulière aux enfants, et c’est à ce moment, que la prévalence de l’autisme a commencé à
    s’accroître rapidement. Le même phénomène s’est produit au R.-U. lorsque
    l’administration du vaccin RRO est également devenue chose courante, en 1988.
    Aux É.-U., un enfant qui reçoit tous les vaccins recommandés aura ainsi été vacciné 22
    fois dans les deux premières années de sa vie ! Voilà un nombre exagéré de vaccins
    administrés à des enfants dont le système immunitaire n’est pas encore parvenu à
    maturité. De plus, de nombreux vaccins présentent des concentrations élevées de matières
    toxiques, comme le mercure, l’aluminium et le formaldéhyde


  • c’est plutôt les antibiotiques qui semblent être en cause dans l’autisme ; ici on voit un petit traité aux antibios pour les effets secondaires de la vaccination, et il développe les symptomes autistiques juste après. Les antibios deregleraient l’équilibre de la flore intestinale, et favoriseraient ensuite le developpement de bactéries neuro-toxiques (d’ou l’association de l’autisme avec des troubles digestifs)


Commentaires suivants