Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

1996, débat TV sur l’Europe : Chevènement & Garaud face à Veil & Attali

« L’Europe est le bouc émissaire », avance Simone Veil dans ce débat de haute volée sur l’Europe, la monnaie unique et la souveraineté nationale. Il faut dire que les participants ont du poids, à la fois politique et historique : Marie-France Garaud, conseillère de deux présidents de la République (Pompidou et Chirac), Jean-Pierre Chevènement, le socialiste qui virera souverainiste de gauche, Simone Veil, auréolée de son titre de présidente du Parlement européen, et enfin Jacques Attali, ex-conseiller d’un François Mitterrand qui mourra cette année-là, le 8 janvier 1996, après une très longue maladie [1].

 

 

« J’entends dire depuis des années que les problèmes français seront réglés par l’Europe », répond Marie-France Garaud, avec son bon sens et sa lucidité habituels. Face à ces arguments tranchants, Simone Veil n’oppose qu’une ironie méprisante. Jacques Attali vole au secours de la grande dame (panthéonisée en 2017) en louvoyant (à 5’26). Selon lui, on ne peut incriminer le traité de Maastricht car il n’est pas encore appliqué (le vote date de 1992) :

« Lorsqu’il le sera, il est évident qu’il y aura une très forte croissance qui en découlera car nous aurons un grand espace économique avec une monnaie unique »

On sait ce qu’il adviendra de la croissance européenne, réduite à la peau de chagrin après l’avènement de l’euro (2002). Chevènement a raison de clouer la mère de l’Europe (et de l’avortement) au pilori en expliquant que la déflation allemande (une politique de rigueur) toucherait la France de plein fouet. Où l’on comprend que l’Union européenne et son grand marché auront servi d’acide pour diluer les souverainetés européennes, et principalement française, celle qui pouvait faire obstacle à la marche du mondialisme économico-politique germano-américain.

Une émission hautement symbolique, chargée de sens et de menaces. Déjà, Attali parlait du poids écrasant de la « dette », comme une corde au cou des Français, sans préciser qui tirait dessus... Chacun sait désormais le changement de paradigme qui a eu lieu en 1973, avec la loi Pompidou-Rothschild. Tout le mensonge de l’Europe comme « solution » aux problèmes français nous saute au visage. Et ceux qui la défendent apparaissent, avec le décalage de 20 ans, comme des menteurs invétérés ou des optimistes béats, autrement dit des imbéciles heureux. Or qui va croire que Simone Veil et Jacques Attali sont des imbéciles, heureux ou pas ?

Par exemple, l’argument de Veil (à 6’11) que la France est devenue « une puissance industrielle incontestable » grâce à la pression du traité de Rome (1957) se retourne contre elle : c’est bien le traité de Maastricht (1992) qui va achever la désindustrialisation de la France. L’intervention de Chevènement (à 6’44) est d’une acuité étonnante pour l’époque :

« Est-ce que le Général de Gaulle aurait accepté une Europe qui se fait comme aujourd’hui sur le modèle allemand, avec une Banque centrale européenne... Est-ce qu’il ne s’agit pas de faire une monnaie unique aussi forte que le Mark ? »

« Mais non, mais non, mais non », ne trouve qu’à répondre Simone Veil. L’intervention d’Attali est spectaculaire dans le genre inversion accusatoire, paradoxe tordu ou construction amphigourique (à 7’09) :

« La question est la suivante, soit nous aurons une Europe allemande parce que nous n’aurons pas de monnaie unique et la monnaie unique sera le Mark, et la France deviendra irréversiblement une colonie allemande, soit nous faisons une monnaie unique et nous aurons à ce moment-là une monaie qui ne sera pas le Mark... »

À la lumière des événements qui se dérouleront 20 ans après ce débat, se dessinent deux esprits éclairants face à deux esprits obscurcissants. Ainsi, Chevènement assène-t-il aux deux embrouilleurs (à 11’16) :

« La construction européenne qui a été imaginée enchaîne la France à un modèle qui n’est pas du tout celui d’une Europe européenne car l’Allemagne, pour toutes sortes de raisons, économiques, militaires, historiques, est tournée vers les États-Unis ; autrement dit on fait de l’Europe la succursale des États-Unis et on le fait de manière d’autant plus irréversible qu’on asservit la France à un modèle allemand qui est celui d’une Banque centrale indépendante qui ne laisse place à la politique que comme à une sorte d’indice technique... »

Et dans l’intervention de Chevènement, il y a tout le destin funeste de la gauche socialiste qui trahira son peuple (de gauche) pour une Europe économiquement conservatrice, c’est-à-dire libérale. Un grand moment d’intelligence et de contre-intelligence. Toutes les prévisions et promesses de Veil mais surtout d’Attali se sont depuis fracassées sur le mur du réel. Vu de 2017, un double discours embobineur, qui vendra à une France naïve des lendemains européens qui chantent. Les lendemains qui chantent, nous y sommes, avec un chômage massif, une invasion migratoire voulue par l’UE, et les mêmes continuent à nous infliger des directives au présent pour un futur « meilleur »...

 

 

Le mot remarquable à Jacques Attali, qui fera sursauter Marie-France Garaud : la défense est « une dépense de prestige ». Dans cette expression éclate le désir d’extinction de la souveraineté française, puisque c’est la seule qui nous reste 20 ans plus tard... Garaud renverra (à 19’02) la balle dans ce double mixte à Veil avec un terrible :

« Il y a un projet allemand parfaitement cohérent, parfaitement légitime pour l’Allemagne, et nous endossons ce projet en faisant une sorte de Terre promise de l’union monétaire, de la monnaie unique et autres qui nous fait avaler les plaies actuelles, car bien entendu ce sont des plaies ! »

L’Union européenne, sous l’impulsion de ses promoteurs intéressés, aura donc bien servi à dissoudre la France, sous prétexte de la sauver.

 

Le débat, animé par Michèle Cotta :

 

Notes

[1] Jacques Attali n’y est évidemment pour rien.

Pour comprendre quand et comment la finance a soumis les États-nations,
lire sur Kontre Kulture

 

L’esprit tranchant de Marie-France Garaud, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

27 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Ce qui est génial quand on exhume ce genre de vieilles vidéos, c’est qu’on peut les comparer à ce qui s’est passé en réalité au cours des 20 années suivantes. La réalité contre les espoirs, les incantations, etc.

    Eloquent. :-)

     

  • Du côté pro-UE, l’idéologie et les sophismes (qu’Attali assène comme il respire !) et de l’autre les faits et la logique.

    Absolument rien n’a changé, en fait. Et Chevènement avait raison sur toute la ligne.

     

    • A Henri

      "Raison sur toute la ligne"...

      Vous savez sans doute que Chévènement
      se disait de gauche avant tout ,était partisan
      des évolutions sociétales et de l’immigration
      et refusait de négocier avec de Villiers,
      en prétextant des problèmes et des ennuis
      que ses petits camarades lui feraient subir .
      C’est vrai Chevènement a enfin coupé le
      cordon ombilical ...vingt ans après .
      Pendant ce temps ,Philippot rendait un hommage
      "extraordinaire" à Simone Veil .Parcours inverse ?


  • Et bien oui, nous sommes pratiquement dissout quand on voit le chaos qui s’installe à l’Assemblée Nationale. Le Parlement est devenu une vraie bouffonnerie. La France se meurt.
    https://www.youtube.com/watch?v=Sb9...

     

    • Ce n’est pas la France qui se meurt c’est la ripouxclique  ! La macronie va finir le boulot !

      Le Royaume de France est comparable au Royaume du Père tel suggéré par Jésus dans L’Évangile selon Thomas .

      Logion 96
      1 Jésus a dit
      2 Le Royaume du Père est comparable à une femme :
      3 elle prit un peu de ferment,
      4 le cacha dans de la pâte
      5 et en fit de gros pains.
      6 que celui qui a des oreilles entende !

      Lorsqu’une masse dite critique de la population se sera déconditionnée, suffisamment instruite, aura retrouvé l’esprit critique, d’analyse, de synthèse, elle formera une élite cultivée, aristocrate et consciente des enjeux. E&R effectue sa part. D’autres organisations aussi. La dissidence actuelle sera l’élite. Nul ne doit se sentir inutile, trop petit, pour accomplir ce qui peut l’être dans ce contexte totalitaire. Ainsi, bien écrire, lire, prendre des notes, s’exercer à prendre la parole, dépasser ses inhibitions en agissant et retenant l’expérience des erreurs à corriger, écouter vraiment autrui en accueillant intérieurement ce qu’il est y compris s’il raconte "des conneries" en apparence, au-dessus de son ego-moi-je, veiller à ce que la conscience de l’intérêt général en vue du Royaume domine. Soyez le Roy intérieurement puisqu’il EST en chacun. Apprendre à ne pas regarder la paille dans l’oeil d’autrui mais reconnaître la poutre dans la sienne. La conscience du groupe formé doit être constamment présente. La force de leurre communauté est son esprit-de-groupe niant les individualités ce qui sera sa perte puisque Jésus nous rassemble avec la richesse et la créativité de nos personnalités sans les nier pour autant.

      Choisissez le qualificatif qui vous convient le mieux en tant que p’tit français : adroit, astucieux, combinard, débrouillard, dégourdi, déluré, démerdard, futé, habile, industrieux, ingénieux, madré ou malin, mariol, perspicace, resquilleur, à la coule. Et bien c’est tout ça à la fois la Résistance au NOM. Il y faut des intellectuels, des manuels, des manoeuvres comme des spécialistes, des artistes !

      Les champs du Royaume de France que nous avons abandonnés aux pillards des qui-vous-savez, nous pourrons les récupérer avec le trésor encore caché dont ils sont provisoirement les détenteurs, gardiens et gestionnaires par usurpation, les pères du mensonge à savoir des non-francs ...

      Ce sera alors à notre tour de leur prêter notre argent de France à usure. (logion 109).

      Le logion 109 indique


    • @noel
      L’évangile selon St Thomas est un apocryphe de tendance très nettement gnostique donc au bout du compte une référence maçonnique. Renseignez-vous vous êtes sur la mauvaise voie.
      Quand je dis la France se meurt, c’est qu’on voit bien que le principe de cette assemblée est en train d’être détruit. Elle s’oriente vers la même fonction que celle du "parlement" européen qui n’est qu’une chambre d’enregistrement de lois faites ailleurs. L’Europe s’installe clairement et va nous démolir (république ou pas) si nous ne faisons rien..


  • coïncidence, deux personnes en dessous du soleil, opposées a deux personnes au dessus du soleil .

     

  • Et Chevènement qui a soutenu Macron....


  • Marie France Garaud,

    C’est le seul Homme du groupe !

    Chévènement n’est qu’un velléitaire
    Au fait,n’est-il pas compatible avec Attali
    et Simone Veil ?
    MF Garaud n’ est-elle pas bien la seule Goy du groupe ?


  • Marie-France Garaud la seule femme couillue (qui a soutenu Marine aux dernières élections) face à cet merdasse crapuleuse sioniste !!!...


  • Marie-France Garraud, une femme politique que j’apprécie. Tout ce qu’elle dit est vrai.


  • Marie France Garaud qui en glisse une petite a Madame Chutzpah 4.47 min
    "l’europe c’est aussi la terre promise"
    un grand moment :)


  • A l’épreuve des coups, on est devenu moins naïfs en 20 ans.

    Hier, on les prenait encore au sérieux peut-être autant qu’ils s’y prenaient eux-mêmes.

    Mais aujourd’hui, c’est la broncha à tous les étages : on n’avale plus leur logorrhée.

    La société s’est "soralisée".
    Ou Soral s’est dérepublicanisé.
    C’est le retour de notre France : la vraie, celle de toujours.

    C’est tellement caricatural leur show, c’est le théatre des incompétences et des hypocrisies : en caractère gras.

    La Fontaine aurait pu en faire une fable.

    Les goyim ont une meilleure approche, plus lucide
    Un sale pressentiment : les restes de leur éducation française.
    Leur inconscient se méfie des arguties et sophismes du "juif" : le sournois.

    En face, les sionistes sont moins pires et caricaturaux que leur pères.
    Ils sont devenus plus propres sur eux.
    Ils ont une toute aussi bonne vision que les goyim de la situation, mais en plus machiavélique.
    Pourtant, je ne pense que l’oie Veil fut cynique : seulement grasse.
    Ni qu’Attali était à cette époque aussi "illuminé" qu’aujourd’hui (on a la carrière qu’on peut et on mange tous les jours...)
    En fait, ils sont cons : c’est leur prétention qui nous le fait oublier.

    Donc, il reste un halo d’imprécision et d’incompétence
    Un exercice de fumiste pas très loin du cancre de Prévert, le génie en moins.
    De la grosse démagogie de foire en habit du dimanche.

    C’est pour cela qu’après 20 ans de cette soupe, on n’achète plus rien.
    On sature.(d’autant que c’est nous qui prenons les coups)
    Un jour, il faudra que ça cesse.
    On fera comme Dieu : on prendra notre dextre et on renversera la table.

    Il sera d’accord : lui ne s’est jamais foutu de notre gueule.

     

  • C’est ce sujet qui aurait dû être l’objet principal du débat lors de la dernière présidentielle ! Marine j’espère que tu seras prête la prochaine fois !

     

  • La France aurait tellement besoin de nouvelles générations de Marie-France Garaud pour se redresser.
    Je pense que Marie-France Garaud aurait due être Présidente de la République !


  • Déjà à l’époque, ils étaient sûrs d’eux-mêmes et dominateurs. Attali savait que son projet allait aboutir, et Simone n’était là que pour appuyer ses dires, sachant que l’avancée de l’Union Européenne (appelée "Europe", à l’époque) était bon pour eux. Merci du partage.


  • Madame Garaud est une grande dame, contrairement à une autre invitée. Jacadi ne s’est pas bonifié avec le temps.


  • Une question tout de même : Pourquoi Marie-France Garaud ne s’est belle jamais présentée (ca prend un "e" ?) aux élections présidentielles ?
    Ca aurait eu plus de gueule que Marinne tout de même...

     

  • Pour moi, Marine, c’est fini. Elle n’est pas à la hauteur, n’a pas la carrure. Elle n’a non plus de ligne droite, on sent bien que pour y arriver elle est prête aux pires concessions. Ses discours sonnent faux, elle ne touche plus le coeur des patriotes. J’attends notre Jeanne d’Arc....


  • 2 juifs, versus 2 goys, j’dis ca, j’dis rien


  • oui, et madame M-F Garaud l’a confirmé plusieurs fois dont une il y a quelques années chez Taddeï dans CSOJ !...une une grande dame et une patriote sincère .


Commentaires suivants