Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

40% des Français estiment qu’il y a "trop d’aides sociales"

Il faut voir qui a fait le sondage...

« Interrogées sur le niveau des aides sociales en France, 40 % des personnes sondées l’estiment "trop élevé". Elles sont revanche 32 % à juger que ce niveau est "juste ce qu’il faut", et 28 % à l’estimer "pas assez élevé". » (Le Figaro)

Ce sondage, réalisé par Elabe pour Les Échos, Radio Classique et l’Institut Montaigne (un des think tanks de l’idéologie ultralibérale), a été publié vendredi 8 juin 2018. Il établit, sur un panel représentatif de 1 000 Français, que :

 

- pour la retraite et la vieillesse, 81% des sondés estiment le niveau d’aides sociales « pas assez élevé »,
- pour la pauvreté, 64 % des sondés le trouvent « pas assez élevé »,
- pour la santé, c’est 63% de « pas assez élevé »,
- pour le chômage, 34 % le trouvent « trop élevé » et 30 % « pas assez élevé ».

Agnès Buzyn, qui est le ministre des Solidarités et non le ministre des Labos, a qualifié le dispositif général d’aides sociales de « maquis injuste et illisible ». Dans le tas, on va donc rayer quelques bénéficiaires, et rechercher ce que nos gouvernants libéraux appellent l’« efficacité ». Autant dire que les pauvres, les malades et les chômeurs ont intérêt à préparer leurs arrières.

Juste avant cette annonce, la Buze démentait le sale buzz selon lequel son ministère préparait 7 milliards de coupe dans les aides sociales :

 

 

Ouf, on peut croire le ministre sur parole, cette femme a prouvé son humanisme et son intérêt pour les petites gens, surtout quand elle a visité un hôpital avec Macron et qu’elle levait les yeux au ciel pendant les revendications des infirmières... Une noble dame, voilà ce qu’Édouard Philippe a trouvé pour gérer le social en France.

Mais ne soyons pas aussi ironiques : comme l’écrit Le Figaro du 6 juin (2018, pas 1944), la Buze ne serait pas pour de telles coupes et serait justement entrée en résistance contre les taupes du Premier ministre qui pousseraient à la roue... antisociale.

« Une opération de déminage sur un sujet brûlant ? Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé a voulu démentir avec force, mercredi matin sur RTL, les informations du Canard enchaîné soutenant l’existence d’un plan d’économie de 7 milliards d’euros imposé par l’exécutif. L’hebdomadaire va plus loin et prétend que la ministre serait en train de perdre “le contrôle de son cabinet au profit des conseillers du premier ministre”, au motif que certains collaborateurs directs de Buzyn seraient trop hostiles aux coupes budgétaires. Des noms sont cités : Anne Beinier, conseillère parlementaire, et Aude Muscattelli, directrice adjointe de cabinet. »

Cependant, ne soyons pas trop buzynistes : Le Canard enchaîné nous a appris à nous méfier de ses informateurs, qui utilisent les colonnes de l’hebdomadaire pour diffuser de la fuite de « com » organisée.

C’est quoi, de la « fuite de “com” organisée » ? C’est par exemple faire croire que la Buze est du côté du peuple que les méchants de Matignon veulent racketter. À l’arrivée, si les milliards de coupes sont appliqués dans les programmes sociaux, la Buze aura les mains propres et ce sont les vilains dircabs précités qui morfleront. On organise ainsi une petite résistance factice, et le peuple se fait quand même enfler de plusieurs milliards, qui iront probablement dans les poches des potes de Macron du CAC40.

La politique, c’est simple comme une « encule » de dealer !

Au peuple de prendre soin de sa santé,
lire sur Kontre Kulture

 

Les Buzyn aux affaires, sur E&R :

 






Alerter

55 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1982159

    Toujours le sondage qui va bien avant de mettre sur la table des réformes.
    C’est à chaque fois pareil.
    Histoire de faire croire que la réforme en question est réclamée par "les Français".
    La gestion de l’opinion publique a remplacé une action politique qui chercherait le bien du peuple.

     

    Répondre à ce message

  • #1982208

    J’ai 4 enfants. Ce que je touche en alloc, je préférai le toucher directement sur ma fiche de paie (moins de charge) ; Ça me donnerait moins le sentiment de me faire assister.

     

    Répondre à ce message

  • #1982215

    C’est voulu. Et trop d’insécurité, tout est fait pour.
    N’oubliez pas : le modèle c’est l’Amérique USA
    nous amener à payer pour nos soins et protection
    aux multinationales qui ont remplacé l’Etat

     

    Répondre à ce message

    • #1982299

      @ Polski

      - En France la cotisation à la Sécu (organisme public) est "OBLIGATOIRE"*.
      - En France la cotisation à une complémentaire santé (société privé) est OBLIGATOIRE.
      - Aux USA, tu n’a aucune obligation de cotisation.

      Trop d’intermédiaires vivent sur nos cotisations OBLIGATOIRES donc non le système de santé à l’Américaine ne sera jamais transposé en France. Les multinationales n’ont pas remplacé l’état, elles ont rajouté une couche de cotisation.

      (*) Claude Reichman (MLPS) a prouvé l’illégalité de la Sécu.

       
    • #1982440

      @jalon
      Comme dit Dieudo, ta salade n’est pas fraiche, tu arrives un peu tard.
      Alain Soral l’a expliqué, notre système social est un système de répartition. Tout le monde paie pour tout le monde. La complémentaire n’est pas obligatoire en France. Depuis 70 ans nous voyons le détricotage du système français par les élites mondialistes "européanisées". Seul un aveugle ou un capo prétendrait le contraire.

       
    • #1982642

      @ Remixx

      La première chose que l’on nous demande quand on est embauché dans une entreprise c’est notre numéro de sécu. Si vous commencez à leur expliquer "depuis la création de l’UE, le système de santé est ouvert à la concurrence, je ne suis plus à la sécu mais chez Amariz, bla,bla,bla..." la DRH en face se dit dans sa tête "celui là, il me fait chier avant même la fin de sa période d’essai ...". La sécu n’est plus obligatoire mais fortement "recommandé".

      De même "on n’a pas le droit" de refuser (sauf exception) la mutuelle obligatoire de l’entreprise et qui dit mutuelle dit cotisation. Même si c’est la boîte qui cotise, indirectement c’est nous.

      Seuls les salariés du privé ont un système par répartition, les zélées serviteurs de la république (les fonctionnaires (tous ?)), eux, ont un système par capitalisation mais ça c’est tabou d’en parler.

       
  • #1982283
    Le 9 juin à 13:40 par Le grand Eckart
    40% des Français estiment qu’il y a "trop d’aides sociales"

    Les "aides sociales " sont un moyen de tenir la "populace" tranquille .
    La peur de les perdre moutonnise les peuples . Les parasites qui gouvernent le
    monde le savent .C’est un leurre ,on vous donne une APL mais on vous augmente
    vos loyers ,on vous file le RSA mais vous fermez votre gueule si votre entreprise
    vous met à la rue . Remerciez les Seigneurs de la Charité comme les mineurs de fond remerciaient leurs patrons de leur filer leurs vieilles fringues à Noèl .

     

    Répondre à ce message

  • #1982313
    Le 9 juin à 14:27 par James Fortitude
    40% des Français estiment qu’il y a "trop d’aides sociales"

    Le problème est le statut des "droits de l’homme" que la France se trimbale à travers le monde, une imposture encrée en France qui génère une pompe à aspirer la misère du monde !!!!

     

    Répondre à ce message

  • #1982599

    La courbe est une escroquerie de plus. Elle s’ajoute donc à l’arnaque socialiste.

    Déjà, elle s’arrête en 2014, donc elle ne tient pas compte du terrorisme migratoire de 2014 à 2018, et elle ne tient pas compte des frais de personnels.

    D’où vient le pognon qui sert ce rouge espagnole, Jean-François Carenco, dans l’édification de son réseau, et grâce auquel il infecte et tue la France avec ses centres herbagements pour migrants ?

    voir : https://dirigeants.bfmtv.com/Jean-f...

     

    Répondre à ce message

  • #1982852

    Ça tombe bien on avait justement prévu de leur serrer le kiki encore un peu plus cette année (comme tout les ans).

     

    Répondre à ce message

  • #1983236

    Il y a bien des chemins qui finissent par aboutir au monde des bêtes féroces,et de se confondre avec elles,par exemple trouver"normal"d’agresser les faibles quand on les sait sans défense. Et si nous nous organisons pas sérieusement,une telle bestialité finirait par nous faire sombrer dans la peur et la famine...

     

    Répondre à ce message

  • #1983615

    Il s’est passé un truc sous Jospin, quand même.

     

    Répondre à ce message

  • #1983976

    32 milliards pour permettre à des gens en grande difficulté de survivre ;
    Et 50 milliards pour les amis banquiers de Macron au titre non pas du remboursement de la dette mais du simple paiement des intérêts de cette dette. Alors qu’avant la loi de 1973 la banque française prêtait à l’Etat à 0%

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents