Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Cancer du poumon : il serait possible de se passer de chimiothérapie

Face à un cancer du poumon avancé, la chimiothérapie n’est pas forcément le meilleur traitement. Une immunothérapie allonge la durée de survie de manière notable, ont constaté des médecins américains.

 

Le cancer du poumon est l’un des plus coriaces à toucher l’être humain. Souvent repérées tard, les tumeurs présentent des profils variés qui rendent la prise en charge difficile. Résultat : l’espérance de vie est assez faible, après le diagnostic.

Mais un traitement innovant pourrait changer la donne, d’après une étude présentée au congrès de la Société américaine d’oncologie clinique (ASCO). Menée aux États-Unis, elle porte sur 1 274 personnes atteintes de cancers avancés du poumon.

Une partie de ces volontaires a été traitée par immunothérapie, qui cible un marqueur de la tumeur (PD-L1). Les autres ont reçu le traitement habituel, une chimiothérapie. Chaque groupe a été divisé en fonction du score d’expression de PD-L1. Cette protéine empêche les défenses immunitaires d’attaquer la tumeur.

L’immunothérapie testée ici, le pembrolizumab, semble plus efficace pour améliorer la survie des individus dont le cancer exprime beaucoup la protéine PD-L1 (50 % ou plus). La moitié d’entre eux vivent plus de 20 mois… contre 12.2 mois sous chimiothérapie.

Lire l’article entier sur e-sante.fr

Cancer, maladie du siècle (pour les labos), voir sur E&R :

 

Prendre soin de sa santé avec Kontre Kulture :

 

Les excellents articles de la Section Santé d’E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

23 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Il serait encore mieux de se passer de tabac, Johnny aurait vécu 20 ans de plus s’il n’avait pas clopé . Avec tout ce qu’on sait aujourd’hui fumer est une connerie impardonnable .

     

    • 94 ans quoi, comme tout le monde...

      J’estime, on a le droit de ne pas être d’accord, que lorsqu’on picole et fume toute sa vie, qui sont autant de moments de plaisirs (oui, fumer donne du plaisir) et souvent de convivialité, tout ce qui est « au-dessus » des 70, c’est du rab.

      Belle vie donc, Johnny.
      Paix à son âme Gauloise.


  • Les titres d’articles "scientifiques" deviennent hilarants, ces dernières années :

    Poison : ne pas prendre de poison limiterait les risques d’empoisonnement.

    Alimentation : selon une étude statistique, manger limiterait les risques d’appétit.

    Société : selon une étude révolutionnaire, la connerie rendrait con.

    Secte : une étude révèle que la communauté scientifique arrive à faire gober n’importe quoi à la populace pourvu que la connerie soit suivie du mot magique "scientifique".

    Religions : toutes les religions sont merdiques et arriérées. La Science, Vérité révélée par l’Homme, doit être crue sur parole.

     

  • Une bonne nouvelle pour les malades en espérant que cette maladie puisse un jour être mieux traitée et sans trop d’effets secondaires...


  • "La moitié d’entre eux vivent plus de 20 mois… contre 12.2 mois sous chimiothérapie"
    Waow ! Quel résultat !
    L’oncologie se ridiculise chaque jour un peu plus.
    Alors que la prévention absolue est disponible dans la nature, tout simplement... mon Dieu, que de souffrances et de morts évitables... L’ignorance tue, abondamment.


  • Les sociétés américaines s’occupant du cancer sont des mafias :
    - leur seul but est de vendre des médicaments très chers,souvent inefficaces
    - interdire les médicaments curatifs ayant faire preuve d’efficacité tels : la vitamine C à forte dose IV,les antinéoplastrons du Dr Stanislaw Burzynski, l’amygdaline ou vit B19
    Leur promoteurs sont persécutés ,voire emprisonnés

    Une clause des contrats des employés travaillant pour les labos des drogues anticancéreuses est : ne pas découvrir de traitement curatif !

     

  • Merde ! juste quand j’essaye d’arrêter de fumer !
    Bon, Jeannot, ressers moi un verre de glysophate !


  • #1981742

    Une chose est sûre : il ne faut jamais cesser d’essayer d’arrêter la clope, cette mauvaise habitude n’a rien d’anodin.

    C’est pas seulement une mauvaise habitude : c’est fait, c’est conçu pour faire mourir plus vite.

    Il faut bien se mettre dans la tête des gens qui ont décidé de fabriquer ce poison - et s’il est toujours en vente libre c’est que tout ce petit monde est d’accord sur cet objectif, en plus des bénèfs que çà rapporte.

    Ou alors fumez jusqu’à écoeurement tout en conscientisant au maximum ce que vous êtes en train de faire, seul avec votre clope, de manière à vous fabriquer un souvenir intense, et une fois que vous aurez arrêté ou que vous serez "en manque", vous pourrez vous rappeler ce moment et à quel point c’était dégueulasse (car çà vous a écoeuré) et à quel point vous êtes sûr de ne jamais refumer cette merde, même entouré, car il vaut mieux savourer ce sentiment de liberté et de pleine santé !
    (Ce que les autres encore fumeurs aimeraient bien retrouver sans se l’avouer !)

    Ce qui n’empêche pas éventuellement un bon cigare cubain à l’occaz, on n’est pas maso non plus.


  • On dirait qu’ils ont déjà le remède depuis longtemps, mais qu’ils continuent tranquillement leurs expériences de laboratoire sur nous.


  • 12,2 mois ça équivaut à quoi ? Une précision de montre suisse !
    Ils devraient réserver la précision astronomique au "ciblage chirurgical" de leur chimio, et se l’essayer à titre préventif.
    Déjà !

    Qu’ils arrêtent de nous emmerder, polluer, et on aurait moins de cancers, surtout effectivement en jeûnant davantage et plus régulièrement, activités physiques et sociales, culturelles, etc

     

  • Cela aurait été mieux si ils avaient trouvé le moyen pour éradiquer la maladie.

     

    • La maladie n’est qu’un symptôme, hors ce symptome spécifiquement est dûe à la guerre que l’homme fait au vivant autour de lui et en lui depuis l’invention des anti biotiques et de la "pasteurisation" qui est en fait la stérilisation de notre environnement, qui n’est pas juste tuer les méchants microbes mais tuer aussi nos systèmes de défenses, on bouffe des aliments dénaturés car on a perdu la foi dans le Créateur de ces aliments comme de nous même, à partir de cet absence de foi dans le Vivant, on s’auto détruit. Donc ne pas attendre une éradiquation de la sirène d’alarme et de rappel à la vie et à la foi qu’est en réalité le cancer, le problème trouvant sa source dans les cœurs avant de dégénèrer dans les céllules, le cancer n’est pas le problème mais l’ultime solution qu’a trouvé notre système immunitaire pour nous alerter quand nous vivons comme des morts.


    • Merci à Panoramix qui a exprimé mon point de vue mieux que je ne l’aurais fait !
      On pourrait pasticher le titre de l’article :"santé : il serait possible de se passer de médicaments"


  • vaste foutaise pour espérer gagner quelques mois. En fait les traitements dits d’immunothérapie sont beaucoup plus chers que la chimio car les molécules sont hors de prix ( le Yescarta des laboratoires Gilead est facturé 378 000 US $ pour un traitement) et surtout ce genre de traitement qui est extrèmement agressif peut aussi s’avérer mortel pour un certain nombre de patients qui ne le supporteront pas.

     

  • Je me demande combien de temps survivent ceux qui ne sont pas allé a l’hôpital pour se faire diagnostiquer, peut être plusieurs années ?

     

Commentaires suivants