Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

À quoi ressemblait l’appartement parisien de Jeffrey Epstein ?

"Des nombreuses photos de jeunes filles... Pédophilie ? C’était limite, borderline..."

Que s’est-il passé derrière la façade haussmannienne de l’immeuble du 22, avenue Foch, à Paris ? Jeffrey Epstein, accusé de trafic sexuel aux États-Unis, a-t-il aussi sévi dans son appartement de l’Ouest parisien, avant d’être arrêté et de se donner la mort le 10 août dans une prison fédérale à Manhattan ?

 

Les témoignages recueillis par la cellule investigation de Radio France décrivent un lieu aussi luxueux qu’inquiétant, avec ses espaces de réception, sa salle de sport et sa salle de massage, qui rappelle celle de sa résidence new-yorkaise. D’après les plaignantes américaines, c’est dans une telle pièce qu’à New York, Epstein les aurait agressées sexuellement. Et une des principales plaignantes, affirme avoir été abusée sexuellement dans cet appartement parisien.

(...)

 

Un pied-à-terre parisien de 800 m²

C’est en 1996 que le Boeing 727 de Jeffrey Epstein se pose pour la première fois à Paris. L’examen du registre des vols de 1995 à 2013, que la cellule investigation de Radio France a passé au peigne fin, révèle qu’il y reviendra épisodiquement : trois fois en 1997 et en 2000. Epstein prend alors ses habitudes dans la capitale à l’hôtel Bristol et fait occasionnellement appel à des masseuses. Il fréquente aussi le Sud de la France (son avion atterrit et décolle des aéroports de Nice et Marseille). À cette période, il entretient une relation avec une Française de 26 ans, qu’il emmène partout dans le monde.

À Paris, Epstein veut un très grand appartement. À partir de 2001, Jeffrey Epstein vient plus régulièrement dans la capitale et il embauche un majordome, un franco-brésilien, qui a déjà travaillé auprès de riches personnalités, comme François Dalle, ex-patron de L’Oréal, ou l’actrice Jacqueline Delubac, ex-femme de Sacha Guitry.

À cette période, au tout début des années 2000, le milliardaire loue un appartement au deuxième étage du 22, avenue Foch, à deux pas des Champs-Élysées, propriété des Assurances générales de France (AGF) puis de la société Fochal. En juin 2002, il en devient propriétaire – via sa société JEP – et débourse pour l’acquérir plus de 3,5 millions d’euros. Après quelques travaux, Epstein bénéficie ainsi d’un « pied-à-terre » de 800 m², aujourd’hui estimé dans son testament à 7,8 millions d’euros.

(...)

Que s’est-il passé dans l’appartement du 22, avenue Foch ? Certains faits posent question, comme cette description, faite par un artisan qui y a travaillé entre 2002 et 2005. Il affirme avoir été marqué par « les nombreuses photos de jeunes filles » dans l’appartement. « Elles étaient disposées dans des cadres, un peu comme des photos de famille, se souvient-il. Les filles semblaient très jeunes. Mineures ? Difficile à dire. Pas beaucoup plus que 18 ans, en tout cas… En voyant les photos, on ne pensait pas à la pédophilie, mais c’était limite, borderline… » L’épouse du majordome de Jeffrey Epstein confirme l’existence de ces photos mais préfère évoquer des clichés « artistiques », notamment une « magnifique femme nue et cambrée dans la salle de massage ».

Cette salle de massage est loin d’être anecdotique : d’après les plaignantes américaines, c’est dans la « salle de massage » new-yorkaise qu’Epstein les aurait agressées sexuellement, avant de leur verser plusieurs centaines de dollars. Le majordome parisien confirme qu’Epstein faisait venir des femmes à Paris, qu’il payait, et se faisait masser « parfois trois ou quatre fois par jour ». « On peut parler de relations tarifiées, les massages n’étaient pas tous accompagnés de relations sexuelles », selon lui.

(...)

Dans son luxueux appartement, Jeffrey Epstein reçoit également. L’ancien ministre Jack Lang se souvient y avoir été invité à dîner. C’est aussi le cas de Steve Bannon. L’ex-conseiller de Donald Trump aurait séjourné à Paris, chez Epstein en octobre 2018. C’est durant ce séjour en France qu’il a rencontré Marine Le Pen, le 11 octobre.

Selon la femme du majordome, Steve Bannon est venu chez Epstein, « et pas qu’une seule fois ! » D’après ses souvenirs, « à chaque fois qu’il venait, c’était pour des meetings de Marine Le Pen, relève-t-elle. Je ne connais pas la vie de ce monsieur mais ils doivent être du même parti ou avoir les mêmes idées. Moi, je sais que je l’ai vu là-bas [en octobre 2018] et que mon mari m’a dit qu’il l’avait conduit. Deux jours après, je l’ai vu aux informations. » Contactée, la porte-parole de Steve Bannon dément et assure qu’à Paris, son patron séjourne systématiquement à l’hôtel Bristol.

Bill et Melinda Gates seraient également venus au 22, avenue Foch. Le majordome de Jeffrey Epstein raconte s’être occupé d’eux et leur avoir fait à manger – un soufflé aux œufs pochés précisément. Une des porte-parole du fondateur de Microsoft soutient que « toute allusion à une relation d’affaires ou personnelle entre Jeffrey Epstein et Bill et Melinda Gates serait totalement fausse ». Le nom de Bill Gates est pourtant inscrit à plusieurs reprises dans le registre des vols d’Epstein.

(...)

D’après Bradley Edwards, avocat américain de plusieurs victimes présumées de Jeffrey Epstein, ce dernier « avait dans chacune de ses résidences des employés, des associés, dont le seul travail était de recruter pour lui des lycéennes et des jeunes femmes vulnérables. Les messages pour faire venir les filles étaient : ’Tu peux te faire 200 dollars en faisant un massage à un type riche’, ou bien ’Tu peux devenir mannequin, j’ai des relations dans le milieu’. Mais une fois chez lui, Jeffrey Epstein utilisait la table de massage pour convertir une situation en apparence normale et légitime en agression sexuelle, en manipulation et brutalité. »

Lire l’intégralité de l’article sur francetvinfo.fr

À ne surtout pas manquer, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

27 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Ils réussissent à citer Marine Le Pen dans un article consacré à Epstein. Elle doit être contente. C’est la consécration.

     

  • #2292418
    le 06/10/2019 par Palm Beach Post : "Cult !"
    À quoi ressemblait l’appartement parisien de Jeffrey Epstein ?

    "un lieu aussi luxueux qu’inquiétant"

    du moment que ce n’est pas nauséabond, ou glaçant...

     

  • Ils parlent de cette affaire car ça se verrait trop s’ils ne le faisaient pas... je pense que cette affaire va faire tomber des monstres haut placés, c’est à dire la quasi totalité du monde politique, artistique, intellectuel, points de suspension. et l’état profond sent sa toile enserrant le monde physique et psychique de l’humanité commencer à être agitée de convulsions dues à l’éveil des peuples à une autre réalité : LA Réalité,qui est l’amour, mais sans eux car ils ont terminé le mandat cosmique leur donnant tous les pouvoirs sur la Terre sauf celui de ressentir de la compassion, de la fraternité, de la solidarité pour les autres, c’est réservé aux âmes bonnes, ce qu’ils sont trop jeunes pour être.
    Nous arrivons aux temps du rétablissement des valeurs humaines, où les premiers sont enfin remis à la place qui est vraiment la leur : c’est à dire tout au fond du sac où ils croupiront jusqu’à leur dessèchement et leur retour à la poussière, on pourra même pas en faire de l’engrais à tomates...ils seront oubliés de leur vivant et se violeront entre eux en invoquant molok à Guantánamo.
    bien fait pour eux, et toc...na !

     

    • merci pour votre message publié. Les Archontes de la Destinée ont fait l’expérience du Mal sous toutes ses formes. Leur temps est révolu. Ils doivent disparaître. Les âmes qui ont été pris au piège vont devoir maintenant payer la facture. Les premiers seront les derniers ... eh oui !
      Le réveil de l’humanité fait un saut quantique. Mais la Bête ne se laissera pas mourir facilement par les retardataires fous qui n’ont encore rien compris d’où encore ces attentats polymorphes sous fausse bannière !


    • La prière pieuse et sincère peut aider.
      prions l’archange Saint Michel, celui qui combat les esprits mauvais et Satan.
      Bien à vous !


    • @ Anonyme

      Peut-être faites-vous allusion à la prière de Saint Michel du Pape Léon XIII qui était dite à la fin de la messe basse et qui a été retirée du rite ordinaire suite à Vatican II.

      Saint Michel Archange, défendez-nous dans le combat ! Soyez notre secours contre la malice et les embûches du démon.
      Que Dieu exerce sur lui son empire, nous vous en supplions. Et vous, Prince de la Milice Céleste, repoussez en enfer, par la divine vertu, Satan et les autres esprits mauvais qui errent dans le monde pour la perte des âmes.
      Ainsi soit-il.


    • @6lv1
      Comme j’aimerai que vos souhaits soient à l’ordre du jour, hélas, je n’y crois pas pour deux raisons. La paumière reste avant tout ce fichu pouvoir que nous n’avons pas et je vois mal comment nous l’aurions demain.
      La deuxième, ces chacals ont une faculté de rebondissement car ils sont et maintiennent sous contrôle toutes les institutions, personne d’entre eux n’a envi d’être éclaboussé, du coup une solidarité satanique les unira contre vent et marée venant de la raison.



  • Sont aussi présents Charles Aznavour ou l’ancien ministre de la Culture, Jack Lang. Ce dernier se souvient d’Epstein, toujours entouré de jeunes femmes. "Mais de toute évidence pas des mineures, raconte-t-il. Je suis tombé de l’armoire quand j’ai appris toutes ces affaires qui le concernent."



    Mais que faisait donc Jack Lang sur l’armoire !? Hein !

     

  • Quelles personnalités françaises ont visité cet appartement ?
    C’est ça qui nous intéresse , et il est certain qu’il y en a eu plus d’une, et pas simplement pour manger des œufs.


  • Jack Lang, toujours dans les bons coups.


  • Apparemment ils aiment les salles de massage ... Pour peu que Bruel Benguigui y avait ses entrées ...


  • La police scientifique a-t-elle pensé à détecter des traces de sang, invisibles à l’œil nu, par la fluoresceine, ou cela lui a-t-il été interdit par Castamerde ?

     

  • Nous verrons bientôt que Jeffrey Epstein est un artiste raté et mal compris .
    C’est sur que Koons avait mis la barre assez haut, en élevant une pute au statut d’oeuvre d’art ( par son mariage avec la Cicciolina, une actrice de film porno, et la mise en scène jusqu’à des images en 4mx3m avec sa bite, à la biennale de Venise en 1990 ), c’est plus soft .
    C’est mieux pour le marché !
    Pour l’instant, les oeuvres de Epstein sont encore cachées .


  • #2292502

    En France les merdias ne s’étendent pas trop sur cette affaire, s’ils peuvent ils feront tout pour l’étouffer et endormir la populace . C’est trop explosif pour certains , vous allez voir qu’au final on va nous vendre le "prédateur solitaire", quand au lien avec le mossad, les vidéos et le chantage....Un jour peut-être si les pôles s’inversent .


  • ... la cellule investigation de Radio France ...
    Sans dec, c’est nouveau ce truc ?
    Sinon, rien à propos de Nicole Junkermann ?


  • Je pense que la décadence était à nos portes, elle est entrée très facilement, maintenant elle est à l’intérieur depuis quelques années, et nous sommes en train de relever le tapis pour en voir juste un fragment .Ils ne sont pas trop pressés de le relever complètement par peur de voir grouiller toute cette merde qui va leur sauter à la gueule..


  • #2292912
    le 07/10/2019 par J’déconne trop ça va me perdre
    À quoi ressemblait l’appartement parisien de Jeffrey Epstein ?

    À quoi ressemblait l’appartement parisien de Jeffrey Epstein ?
    A-t-on des nouvelles de Valérie Damidot ?

     

Commentaires suivants