Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Algérie : un boycott de l’enseignement de l’arabe paralyse plusieurs collèges et lycées

En Algérie, des centaines d’élèves ont manifesté dans plusieurs villes de Kabylie pour s’opposer à l’enseignement de l’arabe. Le mois dernier, des parents d’élèves avaient à l’inverse protesté contre la généralisation de l’enseignement du berbère.

 

Démarré le 14 octobre dans le lycée de Beni Zmenzer, localité située à 110 km à l’est d’Alger, un mouvement de boycott de l’enseignement de la langue arabe s’est rapidement propagé ces derniers jours à plusieurs dizaines d’autres établissements scolaires de la Kabylie, région historique d’Algérie majoritairement berbérophone. Outre les cours de langue, l’ensemble des cours de l’enseignement primaire et secondaire, en Algérie, sont prodigués en arabe.

Sur les réseaux sociaux, de nombreux collégiens et lycéens ont diffusé des photos sur lesquelles on peut voir les protestataires brandir le drapeau berbère et des banderoles appelant à la suppression de l’enseignement de l’arabe.

 

 

Selon plusieurs médias locaux, le mouvement se veut une réponse à un sit-in organisé en septembre dernier par des parents d’élèves opposés à l’enseignement obligatoire de la langue berbère dans une école de la ville de Jijel, choisie comme établissement pilote pour la généralisation de l’enseignement de la langue berbère.

 

[...]

En février dernier, le ministre algérien de l’Éducation nationale Nouria Benghrebrit avait confirmé la généralisation de l’enseignement facultatif de la langue berbère dans l’ensemble des établissements scolaires publics (écoles primaires, collèges et lycées) du pays, pour la rentrée 2018-2019. Une annonce qui avait suscité un tollé, notamment, parmi les députés d’obédience islamiste.

Lire l’article entier sur francais.rt.com

De l’Algérie et de la France, sur Kontre Kulture

 

Les problèmes intérieurs algériens, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

69 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Les kabyles même en France rejettent l’Algérie. Qu’on leur donne l’indépendance une bonne fois pour toute.

     

    • Les kabyles n’ont jamais voulu l’indépendance, au mieux une certaine autonomie et encore. Juste un peu plus de respect et de démocratie.


    • "Les kabyles même en France rejettent l’Algérie."

      n’importe quoi.

      les kabyles rejettent l’arabisation et en plus une arabisation mediocre - ils ne rejettent pas l’algerie.

      la region kabyle est au centre nord de l’algerie, l’independance nationale de cette region n a aucun sens

      les kabyles veulent la decentralisation du pouvoir et une autonomie culturelle a defaut de la promotion la culture tamazight par le pouvoir central.


    • Il est absurde de dire qu’ils rejettent l’arabisation et ne rejettent pas l’Algérie.
      L’arabe est la langue officielle comme l’est le français en France, le rejeter comme le font une partie des Kabyles c’est rejeter de facto l’unité de l’Algérie.
      Imaginez les Bretons ou les Catalans rejeter le français dans leur région. C’est acter à terme le morcellement de la France, on est dans le même cas en Algérie.
      S’ils veulent se séparer, qu’ils le fassent mais ils seront totalement cernés, ce ne sera qu’un no man’s land car l’Algérie contrôlera les eaux au large de la Kabyle, jamais elle ne permettra que cette région devienne tête de pont pour les occidental-sionistes.


  • Bien agiter le peuple avant de s’en servir


  • A force de vouloir eradiquer un peuple et sa culture, qui plus est, sur ses terres( ce qui n’est pas le cas des arabes), il ne faut pas s’étonner de l’effet inverse !

     

    • On commente quand on pense pouvoir apporter quelque chose, hélas vous n’apportez rien.

      Les kabyles sont des berbères comme 99% des maghrébins.
      Les kabyles, en leur qualité d’algériens, occupent des postes important dans les domaines politiques , militaires et economiques et intellectuels. Ce n’est certainement pas une population opprimée. Alger, la capitale, y est fortement peuplé de kabyle.

      Le berbère est une langue reconnue comme langue nationale et est enseignée.
      Mais la langue structurante et culturellement forte est bien évidemment l’arabe.
      Les plus grands intellectuels du moyen age berbères écrivaient en arabes.

      Le berbere comme des milliers de langues dans le monde est une langue du quotidien qui ne s’est pas imposé à l’instar du breton, l’occitan, l’arpitan, du francique lorrain ou.... le latin.
      L’Algerie ou le Maroc redoublent d’effort pour garder ces tresors culturels vivants, ce n’est malheureusement pas le cas dans notre beau pays la France


    • La grande majorité des « Arabes » sont des kabyles arabisés.

      Alors je veux bien qu’ils ne soient pas légitimes en Algérie, mais quid des Gaulois romanisés en France ? Un Français doit-il parler une langue celtique comme le breton pour être « sur ses terres » ?


    • Un arabe est un habitant d’ ARABIE saoudite,pas d’algerie et Les algeriens sont majoritairement berbères à 90% seulement 4% de gênes arabes dans leur ensemble

      les kabyles et les ikchewen sont juste ceux qui ont gardé l’ancienne langue des Nord-africains, tout comme les egyptiens, les libanais,les syriens sont majoritairement les descendants des coptes, des phéniciens et des assyriens,araméens... et tout cela est prouvé par la génétique.

      Une petite bande de cavaliers arabes au moyen âge n’a pas pu remplacer des millions de personnes de la Perse jusqu’à l’atlantique, c’est impossible démographiquement et temporellement.

      De toute façon berbère ou arabes c’est la même famille ethnico-linguistique : le chamito-sémitique, les berbères étant originaires du proche-orient à la base, se sont répandus dans toute la méditerranée/afrique du nord il y a 40 000 ans

      La seule différence c’est que les berbères et les egyptiens sont des hamitiques-cananéens, et les arabes,les irakiens,syriens sont sémitiques.

      https://3.bp.blogspot.com/-eaRdKkrT...




    • Un arabe est un habitant d’ ARABIE saoudite,pas d’algerie et Les algeriens sont majoritairement berbères à 90% seulement 4% de gênes arabes dans leur ensemble




      Le Latin est la langue liturgique des catholiques.. Ce fut une langue qui a été le véhicule d’une grande culture... la culture latine... Les Latins sont ceux qui ont partagés cette langue et cette culture..

      L’arabe est la langue du Quran et le véhicule de la culture islamique... Alors parfois il arrive qu’on nomme une personne « arabe » alors qu’on parle d’un individus arabophone de culture arabo-islamique... Même si le terme berbèro-islamique serait plus correct historiquement parlant...

      ps : il y a eu un brassage ethnique au Maghreb entre arabes et berbères il me semble.


    • @ZOU-PROPAGANDE BHL :

      Et votre commentaire ne m’apporte guère plus…Est-ce à dire qu’il faut vous…censurer ? Ce qui serait assez ironique sur ce site non ?!
      Mais l’humain est ainsi fait : réclamant des droits lorsque ceux-ci vont dans son intérêt et les interdisant à ceux qu’il estime inférieur à lui ; a fortiori si ces droits ne convergent pas avec les siens.

      Concernant vos statistiques, elles sont à revoir.
      Les Maghrébins ne sont PAS génétiquement Berbères à 99% mais à 88% si l’on en croit une étude menée par le projet « Genographic projet ». C’est une faible différence mais différence tout de même et qui vise à pointer l’authenticité de vos propos sortant de nulle part…
      Nul besoin de grossir un fait déjà criant de vérité.

      Par ailleurs, les postes hautement occupés ne le sont que par l’élite. Et la Kabylie ne fait pas exception à la règle. Or, l’élite n’est qu’une frange de la population et n’a jamais été le reflet de tout un peuple. Évoquer cela est un truisme et pourtant il semblerait qu’il soit nécessaire de vous le rappeler.

      Par conséquent, dire que si l’élite n’est pas opprimée alors le peuple tout entier aussi l’est … est saugrenu !
      C’est l’argent qui dirige le monde…c’est l’élite qui en jouit … et c’est le petit peuple qui trinque…

      Dans une société où tous sombrent dans les abysses du fric, les élites Kabyles ne font malheureusement pas exception à la règle. Et il faut croire que ce fait transcende les races et les cultures.

      Néanmoins, je vous rejoins sur un point.
      Il est vrai qu’Alger est fortement peuplé de Kabyles mais veuillez préciser svp : de Kabyles ARABISES. Ce qui fait toute la différence. Ce simple élément démontre bien qu’un ethnocide, causé par un dangereux phénomène d’arabisation, est en place depuis longtemps déja.


    • @ ZOU-PROPAGANDE BHL ( suite) :

      Et dire que les pays d’Afrique du nord font tout pour préserver le Berbère…laissez moi rire mais vous ne savez vraiment pas de quoi vous parlez !

      Depuis les indépendances d’Afrique du nord, la politique permanente d’arabisation par les gouvernements a toujours eu pour seul objectif de reconquérir une identité nationale exclusivement arabo-musulmane.
      Et cette politique a toujours pris le plus grand soin de jeter aux oubliettes la langue Berbère.
      La langue semble être le terreau de la révolte.

      Veuillez préciser également que la langue Berbère a été reconnue qu’après une longue lutte et suite à de nombreuses émeutes dans le pays pour le droit à parler le Berbère librement !
      A pouvoir donner des prénoms Berbères à sa descendance sans risquer de se retrouver en prison ; voyez-vous le genre ?!

      En gros, elle n’est reconnue que pour calmer l’ardeur combattive des Kabyles dans leur revendication identitaire.

      Finalement, il ne sert à rien de reconnaitre sans reconnaitre.

      Et vous le dites vous-même, l’Arabe est la langue qui structure le pays sur une terre Berbère… il est donc légitime qu’il y ait ces revendications.

      Et ces luttes pour le Berbère ne datent pas d’hier !
      Alors les commentaires mentionnant BHL (qui pourrait effectivement graviter autour de ces revendications pour y faire son pain mais ce n’’est pas lui qui les a initié) sont aussi farfelus que leurs auteurs…
      Les gens ne devraient vraiment pas évoquer des sujets qu’ils ne maîtrisent aucunement.

      En fait, je ne comprends même pas votre intervention si ce n’est pour jeter un semblant de connaissances superficielles et entrer en confrontation gratuite.

      Mais je note que les personnes les plus enclines à parler de sujets qu’elles ont étudiées en théorie et en pratique sont celles étant le plus souvent prises à partie …


    • @ AF :

      Et comment appelez-vous une personne dénaturée de ses origines premières, travestie de sa culture millénaire, altérée de ses traditions ancestrales, polluée par une politique l’enfermant dans une race qui n’est aucunement sienne et qui l’amène même à la défendre corps et âmes contre ce qu’était ses propres aïeux ??

      Je considère ces personnes (ces Kabyles arabisés) comme des chimères déformées et perdues.
      La preuve en est : lorsque l’on évoque l’Afrique du Nord, la plupart des personnes (les Européens notamment) n’y voit que la composante Arabe.

      Mais je vous réponds : un Français qui se respecte, préserve ce que lui a légué ses ascendants. Et la langue est un de ces héritages.

      Les Kabyles veulent être souverains et ne souhaitent pas voir leur idiome, comme ces « langues Celtiques », disparaitre. Car ceci serait gage d’éradication totale d’une culture entière, noble et millénaire.

      J’énoncerais la même phrase que Mohammed Chafik :
      « Au fait, pourquoi le Maghreb arabe n’arrive-t-il pas à se former ? C’est précisément parce qu’il n’est pas Arabe » tiré d’un article titré : « Et si l’on décolonisait l’Afrique du Nord pour de bon ! »…Comprend qui voudra.

      ER est aussi né dans cette optique de reconquête souveraine de la France. Alors soyez honnête et évitez de reprocher à d’autres peuples un combat pourtant similaire au votre !


    • @Mykeninos :

      Votre intervention est exactement l’illustration de ce pour quoi les Kabyles se battent…

      Ces Kabyles ne sont PAS « juste ceux qui ont gardés » ; pas plus qu’ils n’ont « de toute façon » qu’une « seule différence » avec d’autres.
      La déconsidération que vous portez à l’égard de ce peuple n’a d’égal que le degré de votre négligence et pauvreté intellectuelle !

      De plus, dire qu’un Arabe est un habitant d’Arabie Saoudite est FAUX ! Un Arabe authentique habite ou provient de la péninsule arabique.
      Or cette péninsule comprend divers pays DONT l’Arabie Saoudite. Un Arabe peut donc être Yéménite, Bahreïnien, Omani, Saoudien…

      Les mots ont leur importance. Veuillez être minutieux car des aberrations naissent de ce type de négligence ou d’inculture.
      Mais effectivement, il est difficile de croire qu’une « petite bande de cavaliers » (d’environ 250 000 personnes quand même..) ait pu dénaturer à ce point toute une peuplade d’Afrique du Nord. Pourtant, nous le constatons actuellement.
      Alors comment cela s’est-il fait ?

      Cette « petite bande de cavaliers » comme vous dites, faisait partie, entre autre, des benou hilal (pas que) : l’une des tribus Arabes les plus meurtrières de son époque. Et lorsque ces tribus furent envoyées aux alentours du 10ème siècle après J-C, elles avaient pour but de réprimer par le sang les volontés d’indépendance des Berbères s’étant détournés progressivement du commandement Fatimide et donc du chiisme de l’époque pour se rapprocher du califat Abbasside.
      Et puis, pour les Fatimides en charge d’un territoire d’Egypte, cela était un bon prétexte de débarrasser leur terre de ces pillards en les reléguant à l’Ifriqya (Afrique du Nord).

      Cette arabisation progressive, menée d’une part par les conquêtes Arabes, d’autre part par l’Islamisation des populations, a donné le résultat que l’on connait aujourd’hui.

      Je m’abstiendrais d’évoquer les conquêtes et pseudo-indépendances d’Afrique du Nord qui ont suivis et qui ont également eu un rôle dans l’arabisation massive des populations Berbères ( et berbérophones restantes).

      Par conséquent, dire que la simple différence réside dans une affaire d’ordre linguistique est… bah je n’ai pas de mots !

      Bref, on voit que vous aussi, vous ne maîtrisez pas votre sujet.


  • Ces jeunes ne savent pas ce qu’ils font : leur Kabylie sera un confetti à l’échelle du monde. Seront-ils performants comme le sont actuellement les Suisses ? Non, ils salivent d’avance aux subventions de l’UE ou deviendront un paradis fiscal comme un autre , comme les Corses en rêvent aussi...l’encagement Ethnique pour tous.

     

    • Un pays africain recevoir des subventions de l’UE ??


    • Le king, si vous étiez kabyle, vous ne défendriez pas votre gamelle ? Quand on voit 500 millions d’européens et 300 millions d’américains encagés dans le sionisme, ça en fait un confetti de 800 millions d’habitants, mais un confetti quand même.......


    • Bien que je ne sois pas pour une scission de l’Algérie, c’est mal connaître les kabyles et l’Algérie. Si ce n’était pas les Chaouis et les Kabyles l’Algérie serait restée française, bon quand on voit ce pays aujourd’hui on se pose la question de savoir si finalement ça n’aurait pas mieux été ainsi (Avec des autochtones avec exactement les mêmes droits que les autres bien sûr) et que ça serait un "Arabie Saoudite" bis mais avec de la pauvreté en vois-tu en voilà.

      Bref, il ne faut pas jeter la pierre aux kabyles, nonobstant le fait qu’ils se sont bien fait avoir au sortir de l’indépendance, les gouvernements successifs n’ont eu de cesse de les opprimer et de lutter contre leur culture.

      Révisez donc votre commentaire un peu plus objectivement svp.


    • A Vivachavez et les autres...

      Je vous retourne la question : si vous étiez Corse ou Alsacien, ne défendriez vous pas vos intérêts ?
      Serais-je Kabyle je tacherais de garder les idées claires et les yeux grands ouverts : qui a intérêt à fragmenter le Maghreb ?
      Il existe un pouvoir qui milite pour le retour des tribus et du féodalisme. Féodalismes à courte vue, sans transcendance autre que folklorique et bien entendu soumis aux multinationales.

      Ce même pouvoir est à l’œuvre en Afrique du Nord et en Europe. Le but est l’effacement de l’Etat nation et la diffraction du continent Européen. Est ce un bien ou un mal ? Je note que le mondialisme a intérêt à multiplier ces encasernements ethniques et réduits au localisme ; la négation même de la politique...


    • @camarades
      Le MAK parti kabyle sponsorisé par BHL et ses amis.
      Ca me suffit pour comprendre que ces jeunes gens sont aussi manipulables que les nôtres.
      La recherche des points de discordes afin de les utiliser contre la population. Les Algériens seront ils capables de comprendre ce qui se trament ? J’entends certains ici vanter les particularismes régionaux Français , très bien, mais la France c’est UNE langue et UNE religion. Pas un patois et de l’animisme ou autres celtisme divers.
      Ne varietur
      Lavrov.


    • "A Vivachavez et les autres..."

      @le king

      Merci de me citer, "les autres" n’ayant, apparemment, que le droit d’être des suiveurs, ou des gens qui ne sont rien (dixit micron 1er). Je me sens, grâce à vous, le king qui règne sur des sujets. Quel pied !!! Bref, pour en revenir à l’Algérie, oui les arabisants méprisent les kabyles et si vous voulez un pays uni, encore faut-il que ce ne soit pas l’union d’un considéré faible et d’un fort qui n’a rien prouvé de bon depuis l’indépendance (indépendance, mon oeil !!!). Je ne sais pas ce qu’en pensent "les autres", mais grâce à vos lumières, je suppose qu’ils ne pensent pas.....


  • Le gouvernement FLN, qui fait croire aux algériens qu’ils sont arabes depuis 1962, pourra-t-il encore longtemps les tromper ainsi, afin de mieux les dominer, et les cadrer, alors qu’ils sont à 86% berbères ?

    Pas certain du tout.

     

    • Le FLN ne fait pas croire aux Algériens qu’ils sont Arabes depuis 1962.
      Il existe une Arabite présente depuis 13 siècles. La langue arabe a été la langue officielle de tous les états Berbères du Maghreb.
      Vous partez dans des considérations raciales dont vous ne maîtrisez pas les tenants et aboutissants.
      C’est comme si les bretons qui parlent une langue celte pré-latine remettaient en cause la légitimité du français en France en disant qu’ils ne sont pas racialement "latins", ça nous paraîtrait ubuesque.


  • Des biens belles banderoles et tweet écrit en français, que de bouffonnerie dans ce bas monde

     

    • les Berbères Amazigh de Kabylie du Maghreb Algérien sont Arabophobes mais sont Francophiles ! d’où leurs banderoles revendicatives écrites en Français et non en Tamazight et encore moins en Arabe !


    • Oui c’est un peu comme le curry le goût est adapté aux palais européen avec des versions moins pimentées, plus standardisés.. Ou un film maghrébin fait pour une audience occidentale... ou un grand auteur de littérature maghrébine écrivan en français pour essentiellement des lecteurs français... Des revendications faites pour une presse francophones.. Pourquoi n’avoir pas écrit des slogans en langue arabe afin de faire connaître la légitimité de leur combat ?

      Ça n’est malheuresement pas de la communication (amener quelqu’un à comprendre son point de vue) mais de l’agression. Ça me parait totalement stupide... Les revendications régionales n’ont pas du tout mauvaise presse... on a l’impression que la personne valorise ce qu’elle est... le sentiment habituel est celui du respect pour le mérite que représente la célébration de ce que l’on peut être... Mias la la stratégie est celle du rentre dedans et l’opposition pour se démarquer.


  • En Algérie, la campagne anti tamazight, la langue berbère, est actuellement portée par les Islamistes radicaux. Ils sont une fois de plus des facteurs de haine et de division de l’Algérie car leur sectarisme renforce les partisans de l’indépendance de la Kabylie.

    Certains Kabyles, berbéristes vont plus loin ils rêvent d’une union des états berbères qui irait de la Mauritanie à l’oasis de Siwa en Egypte. Leur démarche pourrait déclencher une épuration ethnique à l’encontre des arabophones. La guerre civile syrienne en plus grand.

    Pour qui travaillent ces deux entités fauteuses de trouble ?

    A titre d’information Ferhat Mehenni, président du MAK, Mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie a fait une visite d’allégeance en Israel :

    https://www.algerie1.com/actualite/...

     

  • Quand les anglais ont envahi l’Égypte. Ils ont favorisé les dialectes pour un peu cassé une unité des indigènes.

    La France depuis la Renaissance a toujours travaillé pour imposer le français sur tout le territoire et cela a mis des siècles pour réussir. Les langues régionales restent facultatives. Même quand l’Europe a voulu favoriser encore plus les langues régionales en France, Chirac les avait envoyé paitre sachant le vice qu’il y avait derrière.

    Les Kabyles qui ne veulent absolument pas de l’arabe en Algérie sont des idiots utiles.


  • Les berbères sont les souchiens , leur identité est toujours remise en question ;
    nous sommes dans la même situation , avec entr’autres l’apprentissage de l’arabe à l’école publique ,en cours de réalisation sur le territoire français .

     

    • les algériens sont tous des berbères pas seulement les kabyles, faut pas confondre arabisé et de race "arabe"
      les arabes n’étaient qu’une infime minorité pénétrant en afrique, d’ailleurs le gros des armées musulmanes conquerante de Carthage et de l’ancienne Numidie(l’algerie actuelle) étaient des coptes égyptiens récemment islamisés et non des arabes


    • Non les Arabes ne sont pas des Kabyles .
      Les Kabyles sont les premiers habitants de l’actuelle Algérie. Des tribus sédentaires vivaient en Kabylie avant l’arrivée des Arabes
      Beaucoup étaient Christianisés ,Romanisés et " Gothisés "beaucoup sont des descendants des Goths ,ils en ont les caractéristiques physiques : la blondeur ,la peau blanche , certains les yeux clairs ils ont des traits Européens .
      Les autres , des tribus nomades venus d’Arabie à la peau sombre ont des traits Afro-Méditerranéens dus a différents mixages avec des Africains .
      Sur le web l’Histoire de la pré -civilisation "Algérienne" est décrite et cartographiée .


    • Otthala

      Les arabes de souches n’éxcédaient pas les 10 milles 20 milles dans toute l’afrique , le gêne arabe sémitique est pratiquement absent si tu regardes les cartes de répartion génétique

      L’arabie au VII siècle c’etait à peine 2 millions d’autochtones, je ne vois donc pas comment ils auraient pu éffacer des dizaines de millions de gens allant de la Perse en passant par le proche orient, l’Egypte la libye jusqu’en Espagne

      Enfin Les berbères ne sont pas des indo-européens ils appartiennent au groupe afrasien (chamito-sémitqiue) ce sont d’anciens proche orientaux répandus depuis 40 000 ans et n’ont aucun lien ethnico-linguistique avec les nordiques. ce sont des hamites cananéeens c’est la génétique E Alors que les indo-européens sont R et appartiennet au groupe ethnico-linguistique indo-européen


  • J’aimerais savoir ce que monsieur Bernard Lugan pense de tout ça.


  • Diviser pour mieux régner, ces abrutis au gouvernement n’ont eu de cesse de créer cette situation, alors qu’il ne fallait guère pour contenter tout le monde.

    Les kabyles n’ont jamais été contre l’arabe, à l’école où ailleurs, ils sont tous bilingues voire trilingues avec le français.

    Le problème c’est l’arabisation forcée sans aucune logique et l’interdiction du berbère.

    Bref, le problème c’est qu’on a des idiots utiles d’un côté comme de l’autre et ce gouvernement ferait mieux rapidement de trouver une solution car il sera le seul fautif car cette situation ne date pas d’hier.

    Pour ceux qui commentent sans savoir, il faut aller et vivre quelques jours en grande Kabylie par exemple, mais pas que et là vous comprendrez le pourquoi du comment.

    Juste un exemple, comment on peut concevoir ne pas avoir d’eau pendant plus de trois semaines alors que l’eau qui coule au robinet H24 dans les grandes villes voisines vient..................... de chez toi !

    Sinon je suis bien sûr contre toute scission du pays, maintenant c’est comme ça c’est comme ça, mais franchement les berbères ne demandent vraiment pas grand chose, être traités comme les autres avec le respect de ces spécificités.

    Tu m’étonnes que certains kabyles se détournent de l’islam (Religion acceptée des kabyles, d’où l’appellation kabyle) quand tu vois le manque de tolérance de ces abrutis complets.

    Il ne faut pas oublier qu’ils sont les autochtones d’origine du pays, que la "culture arabe" s’est à peine greffer il y a peu. C’est quand même un comble, mais bon les aborigènes, les indiens d’Amérique, les Inuits ont subi pire, on pas se plaindre plus que ça.

     

    • Il est bon de ramener quelques précisions :
      Il n’y a pas de discrimination contre les Kabyles puisqu’ils occupent le plus souvent des postes à fortes responsabilités bien plus que les autres.
      La langue Berbère est reconnue et enseignée, bien que ce n’était pas le cas avant.
      La langue arabe n’est pas venue en 1962 avec le FLN contrairement à ce qu’on répète trop souvent, elle est présent au Maghreb depuis 13 siècles, elle était la langue officielle de tous les états musulmans berbères du Maghreb.

      Ici il s’agit plutôt de Kabyles qui rejetent la langue arabe, car ils veulent in-fine le remplacement de toutes les langues nationales d’Algérie par le français. C’est ceux dont il s’agit en vérité.


  • Le berbérisme bête et méchant est-il télécommandé par Paris/BHL ?

     

    • Mieux que ça : il sait intuitivement ce que les Occidentaux attendent de lui.


    • les Kabyles de France sont pour les cours d’Arabe en France et les Kabyles d’Algérie sont contre les cours d’Arabe en Algérie ???????


    • "lles Kabyles de France sont pour les cours d’Arabe en France et les Kabyles d’Algérie sont contre les cours d’Arabe en Algérie ???????"

      Bien sûr. Quand on le pense bien, tout cela fait partie d’une seule et unique logique : la destruction du sol et de toutes ses cultures enracinées. Le non-dit du projet mondialiste consiste en ce que, d’une manière idéale, des Auvergnats de souche en Auvergne finissent par recevoir des cours à l’école en japonais, même les cours de mathématiques, et que les Japonais au Japon finissent par recevoir des cours à l’école en kinyarwanda, même les cours de mathématiques. Cet exemple n’est qu’une exagération, mais il illustre bien le propos, il illustre bien la tendance que je cherche à décrire.

      Dans la Catalogne des années 1980 et 1990 j’ai reçu un enseignement bilingue espagnol/catalan parfaitement équilibré. L’Espagne était plus ou moins saine en cette période là. Mais la réalité n’est jamais statique car la logique du réel est une logique dynamique. Donc, forcément en Espagne, dans la dynamique mondialiste entamée avec l’avènement de la démocratie en 1978, il était inévitable qu’à terme cela donne l’imposition du catalan non seulement dans l’administration mais aussi dans tous les domaines de l’enseignement... même dans les cours de mathématiques. Vous voyez le procédé ? À mon avis... même chose en Kabylie.

      Petite note de ma part : les langues prennent une majuscule en anglais mais pas en français. On n’écrit pas "des cours d’Arabe", on écrit "des cours d’arabe".


  • La préparation de la soupe de 2019 nécessite des ingrédients faits à l’avance, dont celui-là. J’espère que les algériens ne seront pas assez cons pour se diviser sur des questions existentielles qui n’avaient aucune raison d’être il y a seulement quelques décennies.
    Tous les pays qui ont emprunté la voie du communautarisme au détriment de l’intérêt général du pays ont fini dans la merde, le dernier exemple en date étant le Liban (qu’ils aillent leur demander ce que la division leur a apporté).
    Les vrais ennemis du peuple algérien sont ceux qui agitent tout cela, avec une grande partie d’entre eux étant au gouvernement même et qui ont commencé cette provocation avec l’histoire de la langue kabyle. (A quoi s’attendaient t-ils en faisant cela ?).
    Aujourd’hui les kabyles, après ce sera les chaouis, ensuite ce sera au tour des mosabites, les touareg et puis je ne sais quel autre groupe se définissant comme communauté. Ça finira avec les casques blancs dans une mosaïque ingérable et soigneusement entretenue pour le plus grand plaisir de ceux qui en profiteront pour saccager le pays.

    Ce n’est vraiment pas le moment de faire les cons, le problème, c’est que l’intellect des gens qui se font manipuler ne vole pas bien haut et ils restent toujours sur des questions émotionnelles. Je suppose que le mur est parfois inévitable.


  • L’arabe est utilisé dans l’enseignement, dans l’administration, dans l’exercice de la religion mais pas pour parler à son voisin.
    Dans la vie de tous les jours la majeure partie des algériens utilisent la darija, qui est un dialecte mélangeant le berbère, l’arabe, le français et même l’espagnol. Et encore il y a des variantes selon les régions.
    Si demain chaque region revendique qu’on officialise sa darija locale, on fait comment ?
    Voilà pourquoi l’arabe est la langue officielle, qui est avant tout la langue d’un pays musulman depuis 14 siècles.
    Ibn Khaldoun, qui est la référence sur l’histoire du Maghreb et de ses habitants, a écrit sa colossale encyclopédie "Le Livre des exemples", en arabe bien qu’il soit berbère comme plus de 95% des nords africains.
    Le gouvernement algérien a voulu faire un geste envers les kabyles concernant leur langue en la généralisant dans d’autres régions du pays, mais il ne peut pas forcer quelqu’un à l’apprendre.
    Et ce concept kabyle / arabe n’existait pas avant 1830, un concept du colonisateur pour diviser et ainsi mieux régner.

     

    • La fin de ton commentaire est totalement fausse ou partiellement, l’antagonisme kabyles/arabes existe et c’est la même chose au Maroc avec les chleuhs ; En Algérie le pouvoir est tribal et les kabyles en sont exclus, voilà le problème.
      Mais ce qui est effarant dans ton commentaire, c’est que même en admettant que le problème de rivalité entre arabes et kabyles soit le fait du colonisateur, l’Algérie avait 60 ans pour le régler.
      N’importe quel problème qui existe dans la société algérienne et vous pouvez sortir le joker "France".
      Vous vous comportez comme des enfants immatures "c’est pas d’ma faute".


    • « La France » ? C’est pas plutôt vous qui auriez un comportement immature ou vous mettant à feindre ne pas être au courant qu’il ne s’agit pas du peuple de France mais de ses soit disant représentants, son oligarchie et ses élites dirigeantes ?

      Bien entendus qu’une ingénierie coloniale peut avoir des consequences sur le long terme c’est choses là sont faites pour durer...

      Est ce que le peuple France lui même victime de cette élite dirigeante bien souvent franc-maçonne doit être dans la repentance pour l’esclavage transatlantique, la colonisation et toutes les autres conneries ? Faut pas deconner. Est ce que je me sens responsable de la guerre en Libye ou en Syrie ? Pas plus !!

      Ce que je sais c’est que l’islamisation du nord de l’Afrique fut pacifique et bien souvent en constituant des villes en dehors des villes existantes, en favorisant les échanges commerciaux. C’est bien pour ça que le berbère reste une langue largement parlé par ces populations !

      En réalité l’arbe était la lingua-franca de la région. La langue pour le commerce et le savoir... En réalité tout comme à l’époque romaine des deux côtés de la Méditerranée, il y avait une partie de la population romanisée, une sorte d’aristocratie.

      L’emir AbdelKader est le meilleur exemple : il suffit de lire ses écrits. Il y avait donc des familles de fins lettrés maîtrisant parfaitement la langue arabe alors que la population était plus ou moins bi-lingue.Tout le monde apprenait la langue arabe dans la mosquée en faisant l’apprentissage du Quran. Uniquement les plus pauvres et ceux dans des localités isolées ne maîtrisaient pas les bases de la langue.

      Je ne ne suis pas un spécialiste mais il me semble que l’ecriture du berbère fut perturbé par les changements culturels fréquents et que la toute dernière façon de l’écrire utilise en partie l’alphabet latin.

      En conclusion l’arabe littéraire est une des racines profondes de ces peuples nord africains.. Il n’y a aucune raison de mettre en concurrence cette langue avec une culture berbère qui cherche à devenir un poids encore plus important dans la vie des populations berbérophones mais aussi chez les arabophones. Malheuresement certains croient qu’ils peuvent mieux exister en se trouvant ou en s’invantant un ennemis ?

      ..en réalité ces pays en concilant leur origines latines à travers l’usage du français en valorisant à la fois l’arabe et le berbère mettent beaucoup d’atouts de leur côtés.. Mais attention à l’instrumentalisation !


    • La darija est d’abord un dialecte, une forme d’arabe, dans sa syntaxe, sa grammaire et son vocabulaire. Le reste ne consiste qu’en des ajouts lacunaires qui ne structure pas cette langues. On appelle aussi la darija : arabe algérien langue maternelle de 80% des Algériens et comprise par 99% d’entre eux.


    • 99% des algériens sont berberes dont 80 % se penssent arabes alors qu’ils ne sont juste qu’arabophones !
      Il n’ya qu’a voir le nombre d’anthropologue algerien pour compendre un tel abrutissement du peuple algerien qui a oublié sa propre histoire et par extension tout le nord de l’afrique .
      Ibn khaldoun est ta réference et non pas celle des musulmans , à moins que ton dire est basé sur une enquête serieuse et rigoureuse suivant une methodologie de l’exactitude comme celle de Mr Faurisson lui même et non pas sur un mythe conditionné par tes semblables sur une pseudo-filiation arabe !


    • Ibn Khaldoun est la référence de l’histoire du Maghreb, il était berbère mais il écrivait en arabe.
      L’arabe est la langue officielle de l’Algérie car elle est musulmane et non arabe. Et l’arabe est une langue écrite et parlée avec un alphabet, une grammaire,...
      Pourquoi l’arabe ne vous a pas dérangé en 14 siècles ?
      Pourquoi on n’imposerait pas également la darija à tout le monde ? Car c’est la langue la plus utilisée dans la vie de tous les jours des berbères algériens ?
      Pourquoi le MAK et les monarchies arabes ont le sionisme comme point commun ?


  • Mouvement organisé par les sionistes ,soros bhl etc

     

    • Du n’importe quoi ces messages, vous avez atteint le fond mais vous continuer quand même à creuser.

      Tous les malheurs de l’Algérie viennent de l’extérieur, c’est tellement simplet et stupide à la fois.

      Ces jeunes qui rejettent l’arabisation ont raison de le faire point barre. Il veulent un enseignement de qualité et ce n’est certainement pas en arabe qu’ils l’auront.

      notre langue est le kabyle et l’arabe est une langue étrangère pour nous. On n’a aucun complexe à vouloir un enseignement en français et en anglais en plus de notre langue maternelle !

      À chaque fois que les kabyles revendiquent leurs droits, on nous sort le fameux disque de l’ennemi intérieur actionné par l’extérieur ! L’unique fois qu’on vous a vu manifester c’était pour un état islamique ou accueillir Macron et Hollande par des youyou et troubadours...

      Alors, oui pour notre langue chez nous et oui pour les autres langues qui nous apportent progrès et savoir, ce que l’arabe ne sait pas faire. 99,9% des livres écrits dans cette langue concerne la religion avec beaucoup moins de spiritualité. On ne vous impose rien, on veut juste faire nos choix conformément à ce que nous sommes et nous n’accepterons aucune tutelle.

      Bien à vous.


    • pourquoi alors ??? les Berbères kabyles ont été les premiers à commettre des attentats meurtriers et à combattre les Français puis ont donné deux choix aux Français d’Algérie la valise ou le cercueil en guise de remigration ? si ! ils aiment tant que cela comme ils le prétendent la langue de Molière et la langue de Shakespeare au détriment de l’Arabe littéraire !


    • @yewen
      Pathétique,
      la kabylie est une région de l’Algérie et donc les habitants de cette région ne sont qu’une partie de ce pays, si les Kabyles veulent étudier cette langue si riche et supérieur à l’arabe, pourquoi pas, mais pourquoi vouloir imposer aux autres non Kabyles cela,
      En France il y a les langues régionales aussi, mais la langue française est parlée de tous.
      Sinon peux tu dire de zéro à dix combien de mot sont d’origine arabe, cette langue si pauvre qu’il faille lui substituer un language primitive.
      Arrêtez de vous prendre pour ce que vous n’êtes pas, amazirtes Kabyles berbères, vous êtes des Algériens et pour ceux qui vous méprise, une mention spéciale de bougnouls, alors ayez au moins un peu de dignité, les temps sont difficiles peut être pour tout ce qui sonne arabe, mais c’est un très bel héritage pour l’Algérie que la langue arabe et plus tard le français.


  • #2068786
    le 23/10/2018 par C’est toujours le même film qui passe...
    Algérie : un boycott de l’enseignement de l’arabe paralyse plusieurs collèges (...)

    Les grandes manoeuvres contre l’Algérie commencent ? Sur le dos des Kabyles avec l’aide des islamistes et des berbèristes manipulé par la même source ?


  • Bon, si ca se dispute sur des histoires de langues,
    c’est que le pays va plutôt bien, non ?

    Avec tout ce qui se passe tout autour et les incertitudes liées a leur gouvernement...je prend ça comme une nouvelle sinon bonne, au moins rassurante ?


  • BHL aime beaucoup ça,


  • Et pendant ce temps là, le ministre de l’Éducation veut développer l’enseignement de la langue arabe en France ...

     

  • Bonjour/Bonsoir

    C’est une réaction en opposition à la manifestation des parents contre l’enseignement de Tamazighth à Jijel.

    Les Kabyles sont tellement en contradiction avec eux même que je n’arrive plus à les comprendre, d’un coté ils ne veulent pas l’arabisation, mais ils s’entremarient avec les Arabophones ce qui va faire disparaitre le Kabyle, langue et héritage culturel.

    Je ne comprends plus rien, un grand chamboulement, les Kabyles n’ont pas encore compris, que le processus de l’arabisation rien ne peut l’arrêter si ce n’est les mariages endogames, mais non, les Kabyles c’est les moins tribale sur ce point.

    La langue Arabe est une langue magnifique qu’on doit préserver par tout les moyens, Allah l’a utilisée pour s’exprimer via le Noble Coran.

    Prenons l’exemple des Rifains qu’Allah les préserve, ils ne se marient qu’entre eux, et sont de ce fais très respecté par tout le monde.

    Prenons l’exemple des Turques également qui encouragent les mariages endogames pour préserver et perpétuer l’héritage ancestrale.

    Les Kabyles suivent le modèle Français, ils ne prêtent aucune attention à l’héritage ancestrale en réalité, c’est la contradiction totale.

    Les Kabyles sont tombé dans le piège tendu par leurs adversaires, Tizi Ouzou est classé depuis une décennie comme la première ville en terme de taux de réussite au Baccalauréat, ils veulent gâcher tout, réveillez vous les Kabyles.

    Une petite correction :

    Les Kabyles ne sont pas islamisé de force comme les ignorants le prétendent à leurs tête zemmour, mais c’est la seule région qui a été islamisé pacifiquement, et je défie n’importe qui de me donner la documentation prouvant que la Kabylie était islamisé par l’épée.

    Les deux villes principales Kabyle sont Bejaia-Tizi Ouzou

    La première est connu par la petite Mecque à l’époque de Hammadides, une ville de savant et de savoir.

    La deuxième, Tizi Ouzou est une ville avec le plus grand centre d’apprentissage du Coran.

    Les Kabyles sont tombé dans le piège, réveillez vous mes frères Kabyle, soyez semblable aux anciens guerriers(vos ancêtres).

     

    • Tu parles comme un type qui débarque d’une secte avec son prosélytisme qui autorise la pédophilie et la maltraitance des femmes.

      Laisse les femmes tranquilles, et de toute façon la jeunesse a parlé et si t’es pas content, c’est pareil.


    • Les kabyles ont été islamisés par la force.

      http://www.amazighworld.org/history...

      Kusila était le chef de la puissante tribu des Awraba qui occupait toute une partie des Aurès. il avait d’ abord combattu les Arabes, mais battu à la bataille d’ Al Alurit, aux sources de Tlemcen, il fit sa soumission et se convertit à l’Islam (675). il réussit à gagner la confiance du chef musulman Abû al Muhadjîr Dinâr et devint même l’un de ses proches collaborateurs.

      Il abjura l’Islam et, s’alliant aux byzantins, il reprit, à la tête d’une grande armée, la guerre contre les Arabes.


  • Quand on sait que tout ça part d’un problème de mauvaise soupe de langues... Autrement dit encore et toujours une histoire de bonnes femmes insatisfaites qui vont voir ailleurs et qui se font laver le cerveau après s’être fait bien "....." le boule.

    C’est vérifiable pour toute personne honnête avec elle même, qu’elle se dise kabyle, algerienne, beurrette... Peu importe. C’est souvent elles qui foutent la merde.


  • Par contre, écrire en français ne pose pas de problème...


  • La jeunesse a parlé, les peuples ne sont pas à traiter comme des animaux pour obtenir des croisements qui conviennent à ceux qui contrôle la propagande médiatique.

    Restons soudés et indépendants face à la bien-pensance qui meurtrit nos coeurs, nos nations, et un jour prochain nous nous occuperons comme il se doit des protagonistes de ces sales histoires nous poussant à manifester notre mécontentement au quotidien.

     

  • Les algériens et l’ensemble du monde musulman marche sur la tête. Que de la fierté mal placée . Ils se consolent de leur médiocrité avec de l’amour propre mal placé car il faut se rendre à l’évidence : aujourd’hui tous les brevets, les publications scientifiques ........sont rédigés en anglais et dans une moindre mesure en français ou en allemand. Désolé pour vous mais il faut se rendre à l’évidence : la langue berbère ne sert à rien, c’est une langue morte et enterrée. L’arabe aussi, mais elle sert néanmoins à lire et comprendre le coran dans sa langue originelle. Au lieu de vous crêper le chignon sur quelle langue étudier , l’amazigh ou l’arabe, étudiez l’anglais, le français, l’allemand, ou même le mandarin ou le russe si vous voulez rattraper le temps perdu et pouvoir vivre au diapason avec le 21è siècle. Vous êtes pathétiques et vraiment au fond de l’abîme de l’ignorance .


  • Les berbères , l’amazigh ?...tiens , ça me fait penser à la situation de nos langues locales historiques en france , insinueusement éradiquées, seul Etat d’europe sur 27 (!) à ne pas officialiser et budgeter un bilinguisme légitime et démocratique !
    Retrouvez vos racines ..chants..cultures..langues..danses..Celles de vos peuples Breton, Alsacien, Corse, Occitan, Flamand Catalan, Basque..savoyard arpitan .. Breizh da viken...à la prochaine..see you soon.

     

Commentaires suivants