Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Allier : 150 salariés de GM&S bloquent une usine et font pression sur PSA

PSA menace de revoir son soutien à l’équipementier GM&S, en liquidation judiciaire, après le blocage mercredi 5 juillet de son site de Sept-Fons, dans l’Allier, par des salariés de son fournisseur, a affirmé un haut responsable du constructeur automobile.

 

« C’est la main tendue qui se retrouve agressée », a dénoncé le directeur des achats de PSA, Yannick Bézard, lors d’une conférence téléphonique, en soulignant que le groupe se pose « de sérieuses questions » quant à ses engagements vis-à-vis de GM&S.

« Depuis 05H30 ce matin, environ 150 salariés de GM&S bloquent un site PSA, le site de Sept-Fons qui comprend plus de 560 salariés (...) on considère en tant que client que c’est une agression », a expliqué M. Bézard.

« C’est une agression qui est de nature à la fois à bloquer des discussions qui sont toujours en cours et qui est de nature à remettre en cause la forme d’accompagnement qui est la nôtre dans le projet de reprise de GM&S La Souterraine par GMD », selon lui.

[...]

 

Sept-Fons : un site stratégique pour PSA

L’usine de Sept-Fons, qui fabrique des blocs de moteurs diesel et des disques de freins, est « essentielle dans le dispositif industriel de PSA », a souligné M. Bézard, en expliquant que le blocage pourrait avoir des répercussions très rapides sur la production automobile du groupe qui travaille en flux tendu.

Le responsable a dit compter « sur les pouvoirs publics pour appliquer la loi républicaine » sur la libre circulation des biens et des personnes.

Lire l’intégralité de l’article sur france3-regions.francetvinfo.fr

En lien, sur E&R :

Découvrir le syndicalisme révolutionnaire français avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

6 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.