Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

António Guterres et les fakes news du Pacte sur les migrations

La souveraineté en question

Plus de 150 États ont été enregistrés à la conférence d’adoption du Pacte global pour des migrations sûres, ordonnées et régulières de Marrakech [1].

 

En introduction, le secrétaire général des Nations unies, António Guterres, a tenu à dénoncer les « fausses informations » sur le Pacte. Il a notamment souligné que ce texte n’est pas contraignant et ne limitera donc pas la souveraineté des États.

Or, c’est très exactement le problème : le Pacte ne limitera pas la souveraineté des États qui y ont déjà partiellement renoncé en admettant dans leur système juridique la supériorité des textes internationaux sur les textes nationaux.

L’expression « non-contraignant » signifie que les États signataires n’auront pas à réformer leur législation. Mais il sera possible à des plaignants de faire valoir la supériorité d’un texte international sur le droit national et ainsi de contraindre à l’application du Pacte.

C’est ce qui a conduit quinze États (l’Autriche, l’Australie, la Bulgarie, la Croatie, le Danemark, l’Estonie, les États-Unis, Israël, la Hongrie, les Pays-Bas, la Pologne, la République dominicaine, la Serbie, la Slovaquie et la Suisse) à ne pas participer à la conférence.

En Suisse, le Conseil fédéral a participé aux négociations avant de se retirer à la dernière minute.

Le cas de la Belgique atteste de l’importance du Pacte qui n’est pas un simple document déclaratif comme le prétend M. Guterres. À Bruxelles, le Premier ministre, Charles Michel, a contourné les dispositions constitutionnelles pour pouvoir le signer : un parti de la Coalition au pouvoir, le NVA, a refusé le Pacte et a démissionné de ses fonctions. Le gouvernement devenu minoritaire aurait dû tomber. Mais le Premier ministre s’est maintenu au pouvoir et n’a informé le roi qu’après coup de son remaniement ministériel. Il s’est rendu à Marrakech signer le Pacte sans demander la confiance de son Parlement.

Notes

[1] Note : le document de référence en anglais est intitulé Global Pact, ce que l’ONU traduit par Pacte mondial.

À ne pas manquer, sur E&R :

À lire chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

20 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2100242

    Si tu les écoutes c’est un effet placébo . Alors que c’est du lubrifiant anesthésiant a effet retard .


  • Non contraignant comme les GOPÉ fixées par la commission européenne ? Ils disent toujours ça pour mieux nous enfumer ! Si ce n’est pas contraignant à quoi bon signer un pacte ?!


  • Ce traité vise à la destruction de l’Europe de l’ouest déjà bien entamée par l’UE depuis 1973 au moins et quand ces pays seront en faillite ou/et en guerre civile, il n’y aura plus personne pour y venir, ils seront accueilli par du plomb fondu.


  • #2100261

    Ce pacte est un véritable blanc-seing pour des vagues massives migratoires, où toutes les contraintes sont données aux pays d’accueil.

    C’est une vraie folie.

     

  • C’est ce que les français et d’autres peuples dénoncent : le déni de démocratie. S’y ajoutent les escroqueries bancaires et industrielles, les pots-de-vin, les paradis fiscaux, les parachutes dorés, la propagande médiatique, les copinages et lobbies communautaires, les guerres coloniales. Nous sommes entrés dans l’aire de la démocratie ouvertement mafieuse sanglante.


  • La mixité des peuples est un des objectifs des Banksters du New World Order, afin de créer le chaos, créer des conflits sociaux, niveler les identités, casser les nationalismes, abaisser les frontières, réduire le coût de la main d’oeuvre en Europe à 1€ l’heure comme en Allemagne... bref, pour participer d’avantage, avec la dette, à notre mise en esclavage total et au nivellement des états pour la mise en place de la gouvernance mondiale.

    Celui-ci n’a pas reçu l’accueil attendu. Nos maîtres de l’état profond américain ne sont certainement pas satisfaits du résultat. En plus les français déstabilisent leur pion de l’OTAN Macron et méritent une remise à l’ordre.

    Ne peut-on donc voir dans l’attentat de Strasbourg une piqure de rappel à l’Union Européenne faite par un "terroriste" (canaille retournée et formée dans une base de l’OTAN ou en Jordanie ou en Syrie par le général Petraeus et financé par un Kirvin (KKR) ou Soros, ou Rumsfled (Carlyle), Cheney, Bush, Rockefeller, les banksters de l’état profond) ? Le lieu de l’attentat est choisit, car il ne fait aucun doute qu’il l’est.

    Une pression faite sur l’UE (état transnational mis en place par l’état profond américain) par leurs (et nos) maîtres pour que Bruxelles mette au pas les français récalcitrants, et leurs peuples anti-pacte migratoire mondialiste ?

    Une pierre 2 coups ! Voir 3 !

    Car on se rapproche de la prise en main militaire de l’UE par l’OTAN, la France étant le pilier de l’OTAN (par sa frappe nucléaire). Ce qui explique que le général de Villiers (chef de l’OTAN soit proposé comme éventuel remplaçant de Macron en cas de chute du gouvernement par révolte civile, sans omettre qu’une révolution de couleur (orange en Ukraine ou jaune en France) est toujours organisée en sous-main.

    N’oubliez pas que le gouvernement mondial du New World Order (le reste du monde étant partagé avec la Chine et la Russie) sera une dictature ploutocrate (élite financière) représentée au niveau des peuples par des hauts fonctionnaires technocrates non élus (comme des militaires) exercée sur les 5 sœurs (USA, Canada, New Zélande, UK, Australie) et sur l’UE et qu’ils créent le "chaos" destructeur contre les peuples et constructeur pour le NWO afin que les peuples eux-mêmes en viennent à appeler une gouvernance mondiale forte pour rétablir l’ordre.

    Nous sommes arrivés à la fin de la période de transition et suivons l’agenda mondialiste, leur plan, rien n’est fortuit.


  • Hier on nous disait que la France avait besoin d’immigrés pour des raisons économiques .
    Aujourd’hui on nous dit que les migrants ont besoin de la France pour des raisons d’humanisme.
    Et sinon de quoi les Français ont ils besoin au nom de l’ humanisme ?
    Des grenades lacrymogènes, ? des flashballs dans le visage ? de coups de matraque. ?
    Et bien sûr de payer pour tout ce qu’il n’ont pas choisi .


  • Guterez "a notamment souligné que ce texte n’est pas contraignant et ne limitera donc pas la souveraineté des États."

    Or, ce qu’on peut lire en page 3 du pacte :

    "Par le présent Pacte mondial, nous nous engageons collectivement à améliorer
    la coopération en matière de migration internationale."

    Faudrait m’expliquer comment un texte peut "engager" sans être "contraignant", surtout quand le même texte te sort, une page plus tard et sous un joli intertitre en gras "responsabilités partagées" :

    "Aucun pays ne peut seul relever les défis que pose ce phénomène mondial ni saisir les occasions qu’il offre."

    L’ambiguïté du texte se manifeste dans toute sa splendeur en page 5, sous le point 15.
    Première remarque : la primauté à la dimension humaine arrive en a) devant la coopération internationale b) puis la souveraineté nationale figure en c). Or l’ordre dans lequel de normes sont édictées en droit à une importance. Pour les mecs de mauvaise foi : normes droits de l’homme > coopération internationale > souveraineté nationale.

    En second lieu : le paragraphe sur la souveraineté nationale réaffirme le droit souverain des États de définir leurs politiques migratoires nationales et leur droit de gérer les migrations relevant de leur compétence, dans le respect du droit international. Compte tenu de la diversité des situations, des politiques, des priorités et des conditions d’entrée, de séjour et de travail des pays, les États peuvent, dans les limites de leur juridiction souveraine, opérer la distinction entre migrations régulières et irrégulières, notamment lorsqu’ils élaborent des mesures législatives et des politiques aux fins de l’application du Pacte mondial, conformément au droit international (...)

    Le texte dit donc clairement que :si les état peuvent faire la distinction entre migrations régulières et irrégulières, ils sont tenus de le faire en respectant le droit international. Or le pacte du Marrakesh "engage les Etats" à améliorer la coopération en matière de migration en excluant "les expulsions collectives" (points 24 et 35 pages 19 et 35), une obligation insidieusement noyée dans le texte. On peut donc raisonnablement craindre que ce dispositif normatif permette de contraindre les Etat qui l’ont signé à prendre telle ou telle décision.

    Voilà voilà, M’sieu Guterez. Merci d’arrêter de vous ficher de nous.

    http://undocs.org/fr/A/CONF.231/3

     

  • #2100381

    Outch ! Avec cet attentat à Strasbourg, j’avais carrément oublié, merci pour le rappel.

     

    • Oui, l’attentat c’était le chiffon rouge pour nous détourner des GJ, du discours miteux du Coucou et de la signature du Pacte ! Ils sont forts ces spin-doctors employés par l’OTAN, sponsor de Macron pour liquider la France.


  • La Russie, la Chine, et tant d’autres qui comptent sur la scène internationale, qu’en pensent-ils de ce pacte ? Une quarantaine de pays n’a pas approuvé, lesquels ?
    Le monde est vaste quand même !
    Guterrez, ce gnome aux petits yeux malins, il avait créé un groupe politique composé uniquement de gens parlant portugais dans je ne sais quel machin mondialiste...
    Ah je veux y entrer moi aussi ! Et sabrer le champagne avec tous ces gros bureaux bouffis ! Les remplacer ensuite, la place est bonne ! Je n’entrave rien du portugais ? Et alors ? C’est mon droit d’lom ! C’est signé quelque part !
    Par qui ? Où ça ?
    Qu’est-ce ça peut bien t’faire ? C’est signé, voilà, je parle portugais !


  • Pourquoi et comment peut se justifier un bonhomme qui signe des pactes autorisant des flux migratoire à l’encontre de la souveraineté de son pays, des ventes à la découpe de son pays, des augmentations de taxes au profit des banques et des plus riches, et je passe tous les détails, tellement il y en aurait à dire .
    Que veut-il faire des Français et de la France ? Mr macron, est-il un protecteur ? ou un prédateur ? Pour le moment , j’i ma petite idée .Parce qu’il y en a encore pour à peu près un peu plus de 40 mois à souffrir .Ou on abrège la souffrance .


  • #2100559

    ils vont vite et bien pour signer des "pactes pour le medef" .
    mais ils sont absents pour faire cesser les guerres et les ventes d’armes aux tarés de tout bords.
    ils sont de belles crapules mais portent le brushing du mange peigne à 4 pattes.


  • L’Italie n’a pas signé le pacte, mais a-t-elle participé à la conférence ?


  • Un Lobby Populaire spécial contre ce Pacte doit être formé en toute urgence.

    PATRIOTES DE FRANCE UNISSEZ-VOUS ! URGENT !

     

    • Et même patriotes de toute l’Europe continentale, spécialement visée par l’invasion programmée, prise en sandwich entre les US à l’Etat profond malveillant, et la Russie, qui s’en lave les mains.
      L’Europe, comme pour les deux dernières guerres mondiales, menacée de destruction militaire.
      Oui la création d’un lobby de patriotes s’impose. Bruno Gollnisch pourrait s’occuper de certains aspects. La France a encore une certaine force militaire.


  • La Russie a-t-elle approuvé ce pacte ou non ? Rien n’est clair. Le discours du diplomate : le pacte est très bien pour les pays qui ont mis le bazar au Proche-Orient, les autres n’y sont pas tenus. Source Sputnik.
    _ ????!
    On ne sait toujours pas qui est qui, qui a décidé quoi dans cette ville marquée par le crime contre les enfants.
    Et à propos, où est passé Emmanuel Macron ?
    Au dernier sommet où on l’a vu en Argentine, il a dit craindre pour sa vie.
    Des bruits ont couru que, samedi dernier, il serait destitué, supposément par un putsch GJ.
    Il n’est pas allé voir Guterrez à Marrakech, mais a envoyé quelqu’un.
    Il a commis un discours virtuel en lisant un prompteur, dans une attitude contrainte, comme un hologramme. Ce discours peut avoir été préparé à l’avance.
    Il est où, en ce moment, EM ? Sachant qu’il peut très bien devenir un fusible, n’étant pas tout à fait de la bande FM.


Commentaires suivants