Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Après consultation, seuls 34 % des "Insoumis" prêts à voter Macron

Voter Marine Le Pen ne leur est pas autorisé

Jean-Luc Mélenchon a choisi de consulter ses adhérents plutôt que de donner une consigne de vote. Le résultat du vote en ligne montre que seule une minorité des Insoumis, environ 34 %, envisage de voter pour Emmanuel Macron face à Marine Le Pen.

 

Le mouvement de Jean-Luc Mélenchon, la France insoumise, a dévoilé ce 2 mai le résultat de la consultation de ses militants sur leur choix pour le second tour. 36,12 % des personnes consultées ont voté pour un vote blanc ou nul, 34,8 3%, pour un vote Emmanuel Macron et 29,05 %, en faveur d’une abstention.

Le choix d’un vote pour Marine Le Pen n’était pas proposé au vote. Jean-Luc Mélenchon a lui-même mis en garde le 30 avril sur TF1 contre la « terrible erreur » que représenterait un vote en faveur du parti de Marine Le Pen.

« Il ne s’agissait pas de déterminer une consigne de vote mais d’organiser la prise de parole des insoumis au sujet de leurs choix de second tour » avait expliqué la France insoumise pour justifier le choix de son candidat, Jean-Luc Mélenchon, de ne pas appeler automatiquement à « faire barrage au Front national ». 243 000 personnes ont participé à cette consultation en ligne sur les 430 000 adhérents que compte la France insoumise.

Le résultat de ce vote semble confirmer le relatif effritement du « front républicain », notamment chez les électeurs de gauche, que la perspective d’un Front national victorieux au second tour semble de moins en moins convaincre de faire bloc derrière un candidat différent de celui pour lequel ils ont voté au premier tour. Jean-Luc Mélenchon a fait l’objet de vives critiques après avoir refusé d’appeler à voter pour Emmanuel Macron, dont il a, à de multiples reprises, dénoncé le programme économique au cours de sa campagne.

Voir aussi, sur E&R :

La véritable insoumission est chez Kontre Kulture :

 






Alerter

47 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1717197

    Quelle mascarade. Le citoyen - électeur est de toute façon seul avec sa conscience et son libre-arbitre dans l’isoloir. Alors, qu’il se conduise jusqu’au bout comme un insoumis !

     

    Répondre à ce message

  • Il adore brasser du vent Mélenchon .
    C’est un mec qui reste toujours dans le flou .
    Donner son avis cela équivaux a dire qui on est, ce que Mélenchon ne fait jamais de manière direct devant ses électeurs , mais malgré tout d’une manière qui reste toujours assez claire pour rassurer ses maitres.
    Ne jamais se fier a un Franc Maçon !

     

    Répondre à ce message

  • "Les Insoumis" quelle bonne blague, même pas la liberté de penser !

     

    Répondre à ce message

  • #1717335

    Consulter les « Insoumis », c’est comme voter aux primaires ! Seuls les primitifs s’y adonnent avec conviction tout en pensant qu’il s’agit d’un plaisir voire un devoir. Et certains Français en redemandent. À croire qu’ils ont troqué Sade pour Sacher-Masoch.

    Est-il possible de parler des idées ou des programmes plutôt qu’infantiliser l’électorat ?

    On évacue les idées au profit des opinions. La décomposition finale de l’Occident progresse bien. Les émeutes, les insultes, les actes terroristes meublent notre quotidien, sans parler de la lobotomie systématique que nous infligent les médias.

    Peu importe le résultat de l’élection, l’Histoire est « en marche », n’en déplaise à Fukuyama !

    Je pense toutefois que la France n’est pas mûre pour participer à ce changement profond de paradigme. C’est dommage. Néanmoins, il faut continuer à faire de la pédagogie, c’est-à-dire échanger le plus possible des idées et partager des faits avérés – et non les ragots classiques qu’on nous sert à chaque jour – afin de retrouver la raison.

    J’ai cessé de participer à ces sottises que sont les sondages quand j’ai compris que les agences de marketing qui les organisent découpaient mon cerveau en rondelles pour mieux me manipuler. Comment les citoyens peuvent-ils encore avoir confiance en ces consultations pré-formatées ? Si je ne puis exprimer mes idées de manière articulée dans la langue de mon choix (la langue française dans mon cas), à quoi bon répondre à des questions dont les biais cognitifs sont évidents voire grossiers ?

    Que les « Insoumis » votent en leur âme et conscience, s’ils en ont une, évidemment. Et qu’ils cessent de mépriser l’expression populaire. Voter est un geste intime et l’on constate aujourd’hui, à l’ère où l’opinion est devenue reine de la bêtise, que le caractère personnel du geste ne relève plus que de l’exhibitionnisme le plus débridé.

    Faire parler l’autre à tout prix (sur Internet, dans les réseaux sociaux, à travers les sondages d’opinion) est une torture qui ne dit pas son nom :

    « La torture est le recours à la violence – toujours sous l’espèce de la technique – en vue de faire parler ; la violence, perfectionnée ou camouflée en technique, veut qu’on parle, veut une parole ; quelle parole ? Non pas cette parole de violence – non parlante, fausse de part en part – que logiquement elle peut espérer obtenir, mais une parole vraie, libre et pure de toute violence. », Maurice Blanchot, La parole plurielle in L’entretien infini.

     

    Répondre à ce message

  • Ces resultats me semblent BIZARRE.......y a pas 1 seul petit % qui va voter Marine parmis les insoumis ???

     

    Répondre à ce message

    • #1717489
      Le 3 mai à 10:32 par Francois Desvignes
      Après consultation, seuls 34 % des "Insoumis" prêts à voter Macron

      64 % ?

      En fait, ça dépendra uniquement de la capacité de M.L.P. à venger le petit et l’anonyme de l’arrogance du clan mondialiste lors du débat.

      Une seule chose est sûre : la discipline de parti anti fn ne jouera pas aux législatives et donc de LE PEN ou Macron c’est Macron qui a le plus de soucis à se faire.

       
  • 34 % d’insoumis qui demandent encore plus de soumission..le syndrome de Stockholm ?

     

    Répondre à ce message

  • Ne revenons pas trop sur Mélenchon ? Cela lui fait le buzz pour les législatives et c’est bien ce qu’il vise. Laissons la route se faire sans lui. Si la France mérite une autre perspective que Macron, et bien cela se fera avec ou sans Mélenchon, sinon...

     

    Répondre à ce message

  • #1717617

    34% des mélenchonistes veulent apprendre à lire et écrire, passer leur permis de conduire et gagner de l’argent pour s’acheter des costumes !

     

    Répondre à ce message

  • c’est 34% de trop. 34% de faux-cul qui votent contre au lieu de voter pour.

     

    Répondre à ce message

  • Ce que je peux dire avec certitude,c’est que au moins 75% des vote sur Melenchon le sont contre l’oligarchie financière et banquière représenté par Macron.Beaucoup de ceux qui ont voté Melenchon sont des électeurs qui auraient pu voter fn.

    Tout ces électeurs recherchent une 3eme voie,je ne peux pas croire une seconde que la moitié d’entre eux votera Macron.A cet égard,je connais 4 personnes ayant voté Melenchon,2 voteront fn au second,les 2 autres n’iront pas voter.

    Si les électeurs de la France insoumise sont en accord avec eux-mêmes,ils ne peuvent pas voter Macron qui représente tout ce qu’ils rejettent et je vois dans les 34% d’aveugles prêt à voter Macron,l’effet du bourrage de crâne médiatique.
    C’est un peu la même chose pour les électeurs de Fillon qu’on somme d’aller voter pour Hollande junior.

    Enfin d’après mes calculs,je n’arrive pas à m’expliquer les 60% de Hollande junior qu’avance les médias,avec les reports c’est impossible à moins qu’il n’y ait un bourrage d’urnes en vue ou une manipulation.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents