Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Attentat de Nice (14 juillet 2016) : "J’ai tellement de peine que je n’ai pas de place pour la haine"

Deux ans après l’attaque meurtrière au camion, Cindy Pellegrini, qui a perdu six membres de sa famille, confie combien son traumatisme reste présent au quotidien.

 

Cindy Pellegrini a 36 ans. Le 14 juillet 2016, sa famille a été décimée par l’attaque au camion. Cette juriste de formation a perdu six proches : son frère Michaël (28 ans), sa maman Véronique (55 ans), ses grands-parents Christiane et François (78 et 82 ans), et les parents de son beau-père Gisèle et Germain (63 et 68 ans). Pendant que sa famille était sur la promenade des Anglais pour assister au feu d’artifice, elle était chez elle en Lorraine.

[...]

Que ressentez-vous envers celui qui a causé la perte de votre famille ?

C’est peut-être banal de dire cela, mais j’ai tellement de peine que je n’ai pas de place pour la haine. Je n’ai pas le temps d’y penser. J’ai perdu tellement de personnes, que je pense sans cesse à elles. Ce qui revient à chaque fois, c’est : « Pourquoi nous ? Pourquoi six personnes de la même famille ? » Je me pose ces questions, mais j’ai une réponse. Nous étions une famille très soudée, on faisait tout ensemble. J’étais avec eux à Nice, la semaine précédente… On dit que le temps apaise les choses mais ce n’est pas vrai. Le manque grandit, il devient de plus en plus important.

[...]

Psychologiquement, pour surmonter le choc, comment avez-vous été accompagnée ?

L’aide médicale n’a pas été nécessaire, elle a été indispensable. J’ai notamment suivi la méthode EMDR (NDLR : en anglais, Eye movement desentization and reprocessing, à savoir une désensibilisation par les mouvements oculaires), une thérapie douce en état de semi-hypnose, qui a très bien fonctionné sur moi. Cela m’a permis de débloquer certaines choses que je ne faisais plus. Je ne pouvais plus conduire, je ne pouvais plus monter dans ma chambre. Je rêve beaucoup d’eux, ce ne sont pas des cauchemars car le cauchemar, lui, reste éveillé, au quotidien.

[...]

Très rapidement après le drame, vous vous êtes engagée au sein de l’association Promenade des Anges, avant de la quitter début 2018 pour en créer une autre, Mémorial des Anges. Pourquoi ?

Dans ce type d’attaque de masse, et c’est là le problème, on ne peut pas être en adéquation avec tout le monde. Entre victimes, nous n’avons pas les mêmes attentes car nous avons des histoires différentes. Avec mon amie Anne Murris (NDLR : qui a perdu sa fille Camille dans l’attentat), nous souhaitons nous investir dans le devoir de mémoire. Notre nouvelle association a pour projet un mémorial-musée. Ce serait un centre de mémoire et de lutte contre la radicalisation inspiré de celui du 11 septembre à New York. Il y aurait plusieurs salles, dont une consacrée aux portraits des victimes. Et surtout il s’agit d’en faire un lieu d’études, pour des colloques internationaux sur le sujet, puisque aucun lieu de ce type n’existe actuellement.

Lire l’article entier sur leparisien.fr

Les zones d’ombres des opérations de terreur,
à découvrir chez Kontre Kulture :

 

Nice, une enquête avec des obstacles « politiques »
qui ne fait que commencer,
voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

50 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • En attendant,
    Les vrais auteurs courent toujours...

     

  • Lors de l’inauguration du Centre de Mémoire, n’oubliez pas d’inviter Emmanuel Valls et Benjamin Netanyahu !


  • leparisien devrait faire des articles sur les victimes des modérés soutenus par la fronce , et les millions d’innocents fauchés par l’Otan depuis le 11/9, au lieu de faire de la récupération émotionnelle de drame afin de justifier d’autres a l’étranger .


  • Cette jeune femme a vécu l’horreur et le manque cruel va l’accompagner toute sa vie.
    Un mémorial et un "devoir de mémoire" ne seront d’aucune utilité pour lutter contre le terrorisme islamique, mais la consultation des sites de réinformation, de l’histoire réelle et des nombreux auteurs qui permettent de comprendre les stratégies multiples et cyniques des maffieux qui nous dominent.


  • Je me suis arrêté au titre : un avis de femme quoi. D’ailleurs bien pratique parce-que, en tant qu’homme je serais plutôt dans la haine lucide et la recherche pragmatique des coupables, loin de toute émotions.

    Bien qu’il y en aurait un peut, ainsi qu’un deuil bien sur.

     

  • Et la Haine serait pour qui au juste ?

    Puisque presque la moitié des victimes étaient des musulmans pourquoi pour beaucoup il serait légitime d’avoir une dent contre les musulmans ou l’Islam ?

    Le mec était un drogué frappant sa femme et un homosexuel multipliant les partenaires... Lorsque les brigades rouges commettaient des assasinats est ce qu’on accusaient les étudiants en sociologies intéressés par les thèses marxistes ? Est ce que l’IRA et ses assasinats de masse devaient nourrir la Haine du protestant anglais envers le catholique anglais et irlandais ?

    La Haine par contre pour les commanditaires est plus que nécessaire.. qu’ils soient au moyen orient ou que ce soient les services secrets des pays de l’OTAN...

    Dire qu’il n’y a pas de Haine... est stupide et hautement manipulatoire... Il s’agit en premier lieu d’identifier l’ennemi.. et non pas d’avoir dans un coin du cerveau l’idéal bouc-émissaire et prétendre ne pas éprouver de Haine.. ou de n’avoir pas le temps d’y réfléchir..

     


    • Et la Haine serait pour qui au juste ?




      Pour les criminels, en premier lieu, et pour les commanditaires en second.


    • @Peter, merci de remettre les choses à plat. Je compatis pour cette jeune femme et pour toutes les victimes des attentats, malheureusement le but rechercher par ce genre d’article c’est de créer les conditions d’un mal-entendu par la voie de l’émotion. Quel être humain normalement constitué peut-il se réjouir de ces tueries de masse ? Il n’y a qu’à voir le profil des marionnettes..... Néanmoins, le début de l’article commence par le sentiment de haine légitime qui devrait ronger les victimes, l’émotion encore l’émotion qui a fait dire à des familles de victimes à d’autres familles de victimes : « rentrez chez vous, on est chez nous, vous n’êtes pas chez vous, on ne veut pas de vous chez nous ». Bien qu’en ce funeste 14 juillet 2016, la mort à fauché indistinctement Français de souche ou de branche, de toutes les confessions ou sans confession, il n’y a pas eu de tri. Je reviens donc aux conditions du mal entendu, celui-ci doit être entretenu, c’est une braise, la haine est aussi entretenue, c’est un vent plus ou moins fort qui souffle sur LA braise. De nombreux souffleurs (exhaustivement) : Valls, Val, Zemmour, Finkie, botul henry, listenoirecohrn, la liste est vraiment longue, la liste des 300 de la pétition contre le nouvel antisémitisme, à l’intérieur..... sans compter à l’extérieur. ER œuvre pour lever les lièvres et baliser les écueils, pas étonnant que cette association soit une cible privilégiée du système oligarchique actuel.


    • Et c’est pas parce que seuls des musulmans sont assez faibles intellectuement pour se laisser endoctriner au point de tuer des Français que tous les musulmans sont faibles intellectuements.


    • "Et c’est pas parce que seuls des musulmans sont assez faibles intellectuement pour se laisser endoctriner au point de tuer des Français que tous les musulmans sont faibles intellectuements"

      Savez-vous le point commun qui existe entre un Kaczynski et le piètre musulman dont vous parlez ? Le modernisme et rien d’autre. Le modernisme en question est l’analyse rationnelle comme unique tissu de cohérence, c’est à dire loin de toute doctrine au sens traditionnel. A cet effet le wahhabisme est le modernisme en action : dénué de toute métaphysique, il est l’application aveugle du règlement exotérique, savoir la technique. La bêtise réside dans la science profane elle-même, qui tire toute sa dégénérescence dans un tel procédé : le protocole.
      L’ignorance vient de la science, qui ne cesse de dévoyer la compréhension du nid de la synthèse vers l’analyse spécifique, dont la finalité est la technique. C’est prendre les choses à l’envers. En somme, c’est de dire : "je vais essayer cela, voyons ce que cela produit."
      La recherche de la science profane est une recherche stérile, dont la finalité est la recherche elle-même. Cela produit donc des sectes, dont Kaczynski, les égarés dont vous parlez, les tripatouilleurs de génétique, et les assassins d’une manière générale.
      L’accumulation, savoir l’addition de multiples facteurs qui sont sensés composer un raisonnement, suit sa course, jusqu’à ce que, devant un résultat qui ne le satisfait pas, le chercheurs décide de supprimer un facteur. PAN !


    • Kaczynski justifie la violence de ses actes :

      « À mon humble avis, l’utilisation de la violence (exemple : contre la réalisation de l’utopie d’une société technologique inhumaine), c’est de l’autodéfense. Certains peuvent en débattre, bien sûr. Si vous pensez que c’est immoral et inadéquat, alors vous devriez éviter TOUTE utilisation de la violence. Mais j’ai une question pour vous dans ce contexte : quel genre de violence a causé le plus de dégâts dans l’histoire de l’humanité ? La violence autorisée par les États (la société, la civilisation, l’idéologie) ou la violence non autorisée, employée par des individus ? »

      Car Kaczynski était justement contre cette science profane qui n’accouche que d’une technologie qui nous tue, un des inspirateurs de Kaczynski étant le méconnu et pourtant immense Jacques Ellul, tout sauf un psychopathe. je trouve donc qu’associer un terroriste takfir à Kaczynski est plutôt tiré par les cheveux


    • Je vous comprends.
      Jacques Ellul a centralisé son étude sur la Technique.
      Kaczynski a appliqué le raisonnement jusqu’au bout. (pan !)

      On peut penser au suicide, ce qui est à proprement parler l’aboutissement contraire à l’esprit traditionnel. Le lien est sous nos yeux.


    • Je vous comprends.

      Jacques Ellul a centralisé son étude sur la Technique. Le couple Ellul/Charbonneau a produit d’ailleurs des réflexions très intéressantes, sans aucun doute.
      Si la Technique est la base du raisonnement analytique (systémique), la technique sera le moyen d’éliminer tout ce qui lui fait front, de manière expéditive ; c’est à dire que celui qui a bien suivi ces recommandations protocolaires, de manière rituelle et exclusivement rituelle, sera tenter d’appliquer la seule solution envisageable : l’application de la technique, et ce, sans notions qui vont au-delà du matériel (métaphysique), notions qui auraient dues être préalablement acquises par un effort, dont la principale qualité est la propre remise en question de soi-même avant tout et pas simplement de son moi martyrisé par la frustration.

      En dehors du rituel, pour ce type de personnes, n’existe que la Mort, qui n’aura de visages qu’en justifications de son propre malaise personnel ou global.

      Kaczynski a appliqué le raisonnement - technique - jusqu’au bout. (pan !)

      On peut penser à l’acte suicide, ce qui est à proprement parler l’aboutissement contraire à l’esprit traditionnel. Le lien est sous nos yeux.

      Attention, je ne dis pas que Jacques Ellul en est la cause, seulement que la cause réside justement dans le protocole choisi,et choisi parce qu’il est quasiment le seul que l’esprit moderne est en mesure de comprendre sans faire d’efforts réels.

      Si l’esprit moderne ne dépasse pas ce seuil-là, celui de la technique, il sera d’ores et déjà perdu sans même le savoir : ça c’est l’orgueil.


    • Titus
      Qui sont les commenditaires au juste ?


    • On peut chercher des causes métaphysiques ou philosophiques et même citer certains auteurs pour tenter d’impressionner le paysan, il n’en demeure pas moins qu’un simple constat additionné d’un peu de bon sens et d’une éducation avec des parents derrière leurs gosses à les surveiller filer droit, donne au moins autant de résultats.
      Je ne connais pas cet homme que vous citez et qui semble parler pour vous et donner une analyse que vous faites votre ou tout du moins qui plaît à votre esprit. Je constate juste que l’écrasante majorité des attentats perpétrés sur notre sol est le fait de musulmans faibles. On peut ensuite dire que ce sont de mauvais musulmans, que ces musulmans là ne sont pas les commanditaires mais de simples exécutant qu’une autre religion à facilement manipulé, le fait est qu’incontestablement ils sont musulmans.
      C’est un constat simple qu’aucun raisonnement tarabiscoté à base d’explications wahabito-parqués dans des ghettos, ou de philosophes aux mains douces comme des gens qui n’ont pas eu besoin d’aller au turbin ne saurait remettre en cause.


    • @Racaille



      Qui sont les commenditaires au juste ?




      On ne sait pas, mais on peut émettre des hypothèses. Ce qui est sûr, c’est que ce ne sont pas des Français de souche catholiques.


    • TOUCO :

      « On peut chercher des causes métaphysiques... »

      Justement non. Si la récolte est mauvaise à cause de la sècheresse, le problème n’est pas la pluie, mais son absence, ce qui, sachez en convenir, est un constat parfaitement opposé. Là est le point crucial !

      « impressionner le paysan »

      Lequel ? celui qui fantasme sur le dernier John Deere ? Ou celui qui reste en retrait patiemment avec ses petits moyens ? Le premier vous dira que sur la forme il sait (la religion pour lui est l’industrie), et le second que, dans le fond (la métaphysique pour lui est l’humilité), il s’en doute.
      Le paysan mental dont vous parlez avec mépris, sans vous en rendre compte peut-être, est l’agriculteur productiviste d’aujourd’hui. Alors tentez d’adapter votre expression en faisant un effort.

      « des attentats perpétrés sur notre sol est le fait de musulmans faibles »

      Un catholique qui partouze, se drogue, trompe sa femme, ne va pas à la messe, ne se confesse pas, et tue son prochain, n’est en rien catholique. Je vous laisse alambiquer votre raisonnement au vitriol ( alcool de mauvaise qualité à la Street Trash, qui est votre pantalon à une jambe à vous).

      « le fait est qu’incontestablement ils sont musulmans »

      Pourtant, tout prouve le contraire. Ceci dit ils l’ont dit à la Télé, je vous comprends, il y a de quoi douter.

      Le national sionisme a de beaux jours devant lui, comme le traditionalisme du reste, qui est la racine de tous les mauvais fruits dont nous devons supporter l’amertume au quotidien. Mais il est vrai que nous rentrerions là dans un chapitre qui dépasserait de loin les simples constats que nous décortiquons de leurs bogues, parce que celles-ci ne doivent pas être mangées !

      Quand vous êtes au coeur d’un labyrinthe complexe, le seul moyen d’en sortir est de revenir en arrière en procédant de la même complexité, mais en sens inverse donc, et non opposé, ce qui signifierait que le labyrinthe n’existe pas : soit, Me Viguier ne se déplacerait même pas !

      Vous êtes en colère, et c’est compréhensible. Personnellement, mon expérience, qui à la base réside d’ailleurs plutôt de l’effet pathétique de celles des autres sur ma personne, m’a montré que la colère s’emparait de l’être et le faisait agir de manière parfaitement démente, s’il est permis de s’exprimer ainsi.

      Il faut sortir de ces putains d’ornières et ne pas croire qu’elles nous aideront à trouver la foi, parce qu’elles nous aideront, en définitive, qu’ à porter au pinacle la frustration de notre déroute.

      Jju


  • Pour le 14 juillet simulation de prise d’otage à la Seine musicale sur l’île Seguin dans le 92 en direct sur TF1.
    En ce jour de fête nationale les terroristes étaient des musulmans avec keffieh palestinien.
    Belle illustration de manipulation !

     

  • Qui aurait pu croire que les Français deviendraient des moutons qui se laissent égorger sans réagir - autrement qu’en pleurnichant, qu’en déposant des petites fleurs des petites bougies et même des nounours ? Nous sommes devenus féminins à en crever .

     

  • J’espère qu’elle avait une bougie, un ourson en peluche, une pancarte Welcome, et tout le bataclan.

     

  • Tout à fait d’accord avec cette dame:la haine,on la laisse à ceux dont la devise est ni pardon,ni oubli,et aux islamistes qui n’ont pas évolué depuis la nuit des temps,.l’avers et l’envers d’une même pièce,loin,très loin de notre philosophie,.jusqu’au jour où...


  • Ça va lui faire drôle quand elle apprendra qu’il n’y avait pas un seul "terroriste musulman" pour le 11-Septembre. Par contre des "radicalisés", ça oui... mais pas sûr que ce soit ceux auxquels elle pense.

     

    • Elle a du follement exciter le gros farceur. Six membres d’une même famille... ça laisse songeur. Ils devaient être les premiers et en file indienne je pense, oui c’est ça. Et la vidéo, qui a t elle rejoint ?
      Grotesque spectacle pour enfant abruti.


    • Hum le problème c’est que le 11 septembre, qui que soit les commanditaires et les exécutants, a provoqué des scènes de liesse populaire avec incinération de drapeau américain dans toutes les capitales arabe du monde. Et le phénomène a été largement rediffusé sur les télés us. Ce faisant les Arabes ont démontré au monde que même si ils n’étaient pas complice, ils approuvaient le truc et qu’ils applaudissaient à 2 mains.
      C’est pour ça que les Américains vous massacrent sans pitié depuis 2001 !


  • Pathétique.. . Sachant que ce discours, " Vous n’aurez pas ma haine" a été savamment construit par des organes de propagande, cette femme n’aura pas mon soutien. Lorsque qu’un être humain digne de ce nom voit se faire massacrer un être qui lui est cher, la seule réaction saine et sincère doit être la colère...et la haine ! oui ce vilain mot : la HAINE !

    Dire " Vous n’aurez pas ma haine" est la négation de notre humanité. Qui ne sait pas haïr ceux qui font du mal à ceux qu’on aime ne sait pas aimer.

     

  • Je m’en fous, Pellegrini, c’est pas de chez moi, et Nice, c’est une ville Africaine.
    Et moi, je ne suis pas un homme. Je ne suis pas une femme non plus.
    Je suis au dessus de ces considérations sur la vie, la mort, le terrorisme, tout ça quoi. Je suis un ange.
    J’attends ma greffe d’ailes remboursée par la sécu. Merci Madame Bouzin.


  • Oui... drame devenu presque ordinaire... les mémoriaux des victimes (par millions, ne l’oublions pas non plus) de guerre sont remplacés en France par la guerre des mémoires... pardon mais je ne peux m’empêcher de me demander quel serait la dimension des monuments mémoriaux pour les millions de palestiniens, de syriens, de lybiens, d’érythréens, de soudanais, de libanais.... massacrés juste parce que les maîtres financiers et industriels du mondialisme occidental ont décidé qu’ils étaient quantité négligeable.

    Que dire de ces familles palestiniennes et autres totalement décimées et ce, depuis plus de 60 ans avec notre indifférence ordinaire ? Que dire à des français qui n’ont jamais connu les guerres et les pertes essentielles ni les vies dévastées au nom de causes impérialistes délirantes que la vie est une succession d’événements qui tombent selon des lois qui nous dépassent tant nous sommes vidés de toute transcendance ?


  • "J’ai tellement de peine... que je suis neutralisée... "

    Toute douleur non accompagnée de la révolte concrète et efficace, en dehors de toute manipulation du système avec son "devoir de mémoire", ces ingénieries visant à amalgamer ses propres projections et turpitudes refoulées avec la masse de goys, le culte talmudique de l’entretien de la haine (la mauvaise, celle du Talmud, inextinguible, "transmissible" ad vitam eternam, un des ciments pour maintenir le sectarisme communautaire victimaire) n’est qu’un cautère sur une jambe de bois...

    Attention : à la sincérité manipulée, à l’extraversion narcissique encouragée par les médias et à l’attraction qui s’exerce plus vite qu’il ne faut pour l’écrire, sur l’individu fragilisé de la sorte, à quelque éxutoire notoriétal (même légitime, mais au combien tant piégeur que vain).

    Certes dans les étapes psychologiques du deuil il n’est pas simple, dans un 1er temps, de distinguer ce qui en est positif pour la personne. Le deuil est un processus actif qui peut prendre jqà toute une vie, selon l’idiosyncrasie, le vécu, le contexte d’évolution de vie de l’individu..

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Deuil

    Dans le cas présent, bien du cheminement psychologique reste à parcourir. Bien sûr que se regrouper autour de personnes touchées, ou non, est un réflexe qui peut s’avérer utile, mais ce n’est en aucun cas une obligation.

    En revanche, s’il en ressort une / des actions de combat et d’opposition concrètes, tangibles et efficaces pour connaître les causes et les dénoncer politiquement, ainsi que les arcanes systémiques, voire les noms (suggérés, suffirait déjà grandement), des potentiels responsables et de leur dessein politique (N.O.M., néo-Gladio, etc), ce serait alors la marque d’une saine maturation, la voie de l’auto-réparation/guérison (’rédemption’ pour un croyant /mystique) et le certificat de garantie publique de la non-récupération, par les loges.

    Sur ce dernier point, voyant que le papier est publié par l’une des officines des plus scélérates et putassières du système, j’émets de sérieux doutes multiples et variés..

    Quand cette charmante personne, au demeurant, aura son premier procès aux trousses de la part de la "Justice à eux", je reverrai ma position.

    Pour l’heure cette médiatisation ne représente à mes yeux qu’une propagande de plus, visant à fabriquer le consentement de masse des moutons pour forcer la célébration du rituel sacrificel lié à la Stratégie de la Tension / Terreur..

     

  • Elle ferait mieux d’enquêter sur ceux qui ont commandité le massacre.... là elle retrouverait la haine !

     

  • "J’ai tellement de peine que je n’ai pas de place pour la haine"

    Ce slogan n’est pas anodin. Nous sommes face à un cas de manipulation mentale élémentaire qui nous suggère le comportement à adopter dans une pareille situation.
    Soyez lâche et soumis, laissez-vous faire sans résistance. Votre famille c’est faite massacrée, se n’est rien.On gère la situation puisque c’est nous qui l’avons imaginé et organisé.
    C’est à vomir
    .


Commentaires suivants