Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Austérité : le gouvernement impose 13 milliards d’économies aux collectivités locales

Traduction du jardon gouvernemental et de la novlangue destinée à ne pas faire paniquer les Français : les communes recevront moins d’argent de l’État et du coup la promesse de campagne d’exonérer 80% des foyers des impôts locaux semble déjà à la trappe.

 

 

Et une commune qui reçoit moins d’argent, c’est moins de services de proximité, moins d’investissements et aussi moins d’emplois de la fonction publique territoriale. Aucune rupture avec le sarkozysme ni avec le hollandisme, on continue à réduire la dette en réduisant les services publics, c’est-à-dire la qualité de la vie en France.

Un petit reportage de BFM TV du jour :

C’est la suppression de la taxe d’habitation – qui se ferait progressivement par tranches dès 2018 jusqu’à une exonération totale en 2020 – qui inquiète particulièrement les communes, malgré la promesse d’un remboursement au centime près du manque à gagner par l’État.
Illustration dans la petite ville de Coubron (4.800 habitants) en Seine-St-Denis, où RMC s’est rendue. Dans cette commune, le stade de foot ressemble à un terrain vague... Le coût d’installation de la pelouse, 500.000 euros, est trop cher pour la mairie, qui est passée en 4 ans de 900.000€ de dotation publique annuelle à 430.000€. Et avec l’annonce de la suppression de la taxe d’habitation, Éric le président du club de foot se demande tout simplement comme il va pouvoir continuer. « Si demain on n’a pas de terrain de jeu parce que la mairie a un manque de dotations, les associations ne vont plus pouvoir vivre. Si ces dotations n’arrivent plus, il n’y aura plus de vie associative sur la commune ».

Le maire, Ludovic Toro (UDI), a déjà fait ses calculs. Sans taxe d’habitation, il va perdre 2 millions et demi d’euros, soit presque un quart de son budget annuel. « Symboliquement, on perd tout simplement la gestion de la ville. On nous promet qu’on va me rembourser la taxe d’habitation à l’euro près mais je n’y crois pas. Cela ne s’est jamais fait". Le maire en appelle donc à la responsabilité du gouvernement. "Maintenant il va falloir assumer. Parce que quand les mairies ne pourront plus faire de routes, donner à manger aux enfants, quand on ne pourra pas construire de classes, qui va nous aider ? ». L’élu invite Emmanuel Macron à venir à Coubron lui expliquer comment gérer sa commune sans la taxe d’habitation.

Pendant ce temps, comme l’explique Filoche, le grand patronat bénéficie d’un cadeau inestimable du point de vue de l’embauche/débauche et des prélèvements sociaux, à l’image des très hauts revenus qui échappent à l’austérité fiscale : 3 milliards d’impôts en moins pour les 3 000 foyers les plus riches.

 

 

Il s’agit officiellement de faire revenir les riches en France, de leur offrir des conditions avantageuses, et de relancer l’investissement dans l’entreprise plutôt que dans la pierre. C’est la promesse « libérale », on sait comment ça finit. En vérité, se profile un transfert de l’argent des classes moyennes vers les caisses des grandes entreprises. Le « public » s’appauvrit encore au profit du privé.

Les Français ont voté Macron comme un seul homme ? Ils vont passer à la caisse comme des moutons.

- La rédaction d’E&R -

 


 

Les collectivités locales devront réduire leurs dépenses de 13 milliards d’euros d’ici 2022, a annoncé le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin lundi [17 juillet 2017] au Sénat en marge de la première Conférence nationale des territoires, dans un climat de scepticisme des collectivités locales.

[...]

Première annonce : les collectivités locales devront réduire leurs dépenses de 13 milliards d’euros d’ici 2022, a annoncé lundi le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin. Soit trois milliards de plus que prévu par le programme de campagne d’Emmanuel Macron.

Emmanuel Macron a promis de compenser le manque à gagner « à l’euro près ». Un engagement qui suscite de vives craintes du côté des maires, qui redoutent de ne pas voir la promesse respectée ou poursuivie dans le temps.

La principale discorde concerne la suppression de la taxe d’habitation pour 80% des contribuables, une des mesures phares du programme présidentiel d’Emmanuel Macron, qui doit être mise en place progressivement entre 2018 et 2020. Or, cette même taxe d’habitation est une des principales ressources financières des communes. Sur la vingtaine de milliards d’euros qu’elle rapporte actuellement au « bloc communal » chaque année, 8,5 milliards n’arriveront plus dans les caisses, selon le chiffrage du ministre des Comptes Publics, Gérald Darmanin.

« Je n’ai aucun doute sur le fait que ce sera dur et aucun doute sur le fait que ce sera long. Les collectivités territoriales doivent prendre leur part à cet effort et cet effort sera globalement important », a-t-il ajouté.

Lire l’article entier sur francebleu.fr

Macron ou le libéralisme économique dans toute sa splendeur,
lire sur Kontre Kulture

 

Macron, ou le coup de hache entre les riches et les pauvres, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

16 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • L’exonération de la taxe d’habitation, c’est un cadeau empoisonné ! Le Français "de base" voit ça plutôt favorablement, comme un cadeau du "beau" Macron soucieux des Français, mais c’est une vraie boule puante.
    La réalité dans tout ça c’est la volonté de détruire ce qui fait notre nation, en commençant par ses communes.
    Il s’agit de détricoter de l’intérieur nos territoires qui font l’âme Historique de notre France.
    Ce qui permet par extension de donner plus de place à la pieuvre européenne.
    Et ces plans d’économie vont-ils redresser sur le long terme notre économie ? Non. Qui peut encore croire à ça ?
    Par contre les dégâts occasionnés eux sont définitifs. Le piège est bien là.
    Le redécoupage des régions souvenez-vous, c’était pour gagner des milliards, au final ça coûte de l’argent ... Mais surtout ça défigure notre France pour toujours.
    Puisque le but ultime c’est sa dissolution et la fin des états nations.

     

  • S’ils veulent faire des économies, qu’ils suppriment les 40 milliards de subventions annuelles aux associations communautaristes et les aides inutiles genre allocations familiales, RSA, déjà qu’ils ne donnent qu’une misère aux invalides et handicapés qui sont les seuls à avoir vraiment besoin d’aides. Egalement les cadeaux genre marchés publics surfacturés aux entreprises, aux banques, les politiciens inutiles, les trop-perçus à Bruxelles (9 milliards annuels) etc etc


  • Je vois que notre "grand président " élu ,à des lacunes en termes économiques,comme le reste de sa gouvernance . Quand on n’est pas capable de redresser un pays en le réindustrialisant ,et en mettant tous les atouts de son coté ,on va faire de la layette ,ou on se trouve, une autre destiné .Il ne suffit pas de gagner une élection ,et après demander aux citoyens de se serrer la ceinture pour des prétextes incohérents.Nous allons payer très chère ,l’insouciance de moutons inconscients ,qui vont mener ce pays à l’abattoir


  • A propos de la " réduction des services publics " : je veux pas faire le rabat joie , mais chez moi par exemple , en 1977 il y avait 60 employés communaux ( administratifs et techniques ) ,
    et je peux vous assurer que la ville était propre , et sans crédit .
    ils sont maintenant plus de 300 , un matériel technique qui a décuplé et des dettes . Je suis persuadé que la plupart des francais le constatent chez eux ! ...l
    Je ne parle même pas des communautés de communes : c’est le lupanar ! Des gouffres ! ( voyez leurs conditions d’existences ) .
    Donc forcement , c’est une aubaine pour ce president qui va leur sucrer un bon paquet de blé , les maires commencent à flipper ! Et les banques sont à l’affût ! Le contribuable , de toutes façons continuera de casquer . Barre
    En ce qui concerne la TH , 2020 : encore un attrape nigaud ! ( un de plus ) .


  • Arrêtons l’immigration -invasion ( En réalité , Génocide dissimulé ou pas ? ) et la France disposera d’argent en grande quantité.
    Le coût de l’immigration -invasion coûte à la France la somme de 84 milliards !!!!!
    La somme peut faire l’objet de discussion ,ouvrons donc le débat .
    Et d’ailleurs pour quelle raison les autorités laissent entrer sur le territoire des clandestions alors qu’il y a 9 millions de chomeurs ( FR3 ) et 8,8 millions de Français qui, vivent sous le seuil de la pauvreté ( observatoire de la pauvreté )
    Les élites dirigeantes qui méprisent le peuple voudraient détruire la France qu’ils ne s’y prendraient pas autrement.
    D’ailleurs, c’est leur plan : la destruction de la France.
    Quand je pense à tous ces gens qui soit ont voté Macron ,soit ce sont abstenus ou voté blanc ,je désespère de mes compatriotes .
    Les jours qui se préparent ne vont pas être drôles ,terribles peu-être ???

    https://www.polemia.com/84-milliard...

    https://www.upr.fr/videotheque-upr/...

    https://lesmoutonsenrages.fr/2016/0...


  • Il y a des communes qui dépensent sans compter, qui contactent des emprunts toxiques et il y en a qui gèrent les deniers publics au mieux. Les traiter toutes de la
    même manière du haut de l’Etat jupitérien avec des critères technocratiques, est idiot. Qu’on leur donne leur autonomie fiscale, ce qui ne sera possible qu’avec des regroupements, qui là aussi pourraient être laissés à l’initiative locale.


  • Faudra pas oublier de réduire l’aide à la presse...sinon ça va jaser :)


  • Il faut bien PAYER les cadeaux fiscaux faits aux milliardaires : l’ISF ne concernera plus leurs portefeuilles boursiers, seulement leurs patrimoines immobiliers ! Pour Arnault ou pour Bettancourt cela revient à ne plus payer qu’un ISF dérisoire .


  • On sent bien qu’on y est dans la dégringolade sans retour.
    Personne ne proteste plus, ou de moins en moins. Comme pour la démolition programmée des tours aux USA ; le public se tait par ignorance ou par peur et les médias tapent sur tout ce qui bouge.
    Comment tout cela va-t-il se terminer ? Pas très bien puisque le pouvoir est concentré entre les mains inconscientes de quelques uns sous la coupe de quelques autres.
    "Pensez printemps", mes amis ! Ça réchauffe quand il fait froid et qu’il n’y a plus de bois pour le feu ?


  • Tant mieux !Collectivités locales pléthoriques,dépenses à n’en plus finir sur le dos des habitants,facturations surtaxées des travaux publics,taxes foncières et taxes d’habitation ayant doublées en moins de dix ans,rattachement des communes en agglomérations de communes d’où doublement des taxes diverses(ordures)et qui n’apportent que des ennuis(sauf pour les maires qui vont toucher 1500,-e/mois en plus)sur le dos des contribuables,etc,etc..Le char de l’Etat est un gouffre,que l’Etat montre l’exemple est une bonne chose,et croyez-moi,ce n’est qu’une goutte d’eau par rapport à ce qu’il y aurait encore à faire !


  • Ouf, j’ai eu peur. j’ai bien cru qu’on allait tous mourir de faim. Mais non, chaque village aura sa pelouse et son terrain de foot à 500 000, sa salle des fêtes à 3 millions, les hébergements et le pourboire pour les migrants, les subventions aux gauchistes. Tout va bien !


  • Reveillez-moi dans 5 ans.

    Plusieurs millions de connards ont voté pour ça , qu’ils assument.

    Moi, j’ai éteint ma télé...


  • Malheureusement en France , le chien aime bien son maitre parce qu’il lui donne des coups. Les Français ont voté Macron pour qu’il leur glisse des grosses quenelles . Vive la ripoublic vive la France.


  • C’est notre quotidien à tous qui sera impacté, et de manière inédite ! Vive la sinistrose déjà bien présente ... Les gens qui s’en réjouissent devraient penser à l’avenir, à toutes les infrastructures et autres services qui vont disparaître.
    Certains y voient une augmentation de leur pouvoir d’achat, mais pas du tout puisque tout va augmenter, les crèches, les places de piscines, des stades, les centres aérés, les colonies de vacances supprimées et j’en passe tellement.
    Sans parler de l’état de la voirie, et des investissements qui ne pourront plus être financés, etc ... En apparence (et en pleine période estivale ..) ça parait anodin, mais c’est totalement dramatique, c’est la précarisation en Marche ... forcée ...
    Déjà que la baisse des dotations a été dans biens des endroits dévastatrice, cette mesure d’austérité va finir d’achever et de détériorer notre vie quotidienne.


  • C’est astucieux, les collectivités devront emprunter désormais plus d’argent aux banques.

    Faut pas s étonner venant d un président banquier.
    Tout va être fait pour qu’on passe par les banques.

    Videz vos comptes qu on rigole un peu...
    Acheté du franc Suisse si vous devez stocker.

    Des solutions existent pour les niquer.


Commentaires suivants