Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Avant de partir, Barack Obama fait un dernier "cadeau" à la Russie

Et à Donald Trump en passant

Avant de quitter la Maison Blanche, Barack Obama a décidé de mettre des bâtons dans les roues de la Russie ainsi que d’autres États en ordonnant d’allouer plus d’argent afin de contrer la fameuse « agression russe » et d’exclure toute coopération militaire avec Moscou.

 

Barack Obama vient de promulguer les dernières lois avant de partir pour ses dernières vacances de Noël au poste de président, qu’il compte passer en famille à Hawaï. Il a ainsi signé un projet de loi sur la politique de défense comprenant entre autres le budget du Pentagone pour 2017.

Selon le document, le département américain de la Défense disposera en 2017 de 611 milliards de dollars, dont 3,4 milliards de dollars seront destinés à « contenir la Russie ».

Une démarche qui se veut un pied-de-nez à la déclaration du président américain élu Donald Trump selon lequel la Russie ne figure plus parmi la liste de priorités du Pentagone, qui se focalisera dorénavant sur la lutte contre l’État islamique, la cybersécurité, la réduction de son budget et l’augmentation de son efficacité.

Barack Obama a décidé en outre de limiter la coopération militaire avec la Russie.

« Les fonds alloués pour l’année financière 2017 au Pentagone ne peuvent être utilisés pour aucune coopération bilatérale entre les départements de la défense américain et russe », stipule le document.

Outre ces « nouveautés », la loi sur les dépenses militaires étend la loi Magnitski dans le monde entier, permettant d’imposer des sanctions contre tous ceux qui, toujours selon Washington, sont impliqués dans des violations des droits de l’homme et des affaires de corruption.

Les sanctions comprennent, en particulier, le gel des biens ou des actifs susceptibles de se trouver sous contrôle américain. En outre, les personnes visées par la loi ne seront pas en mesure d’obtenir un visa américain.

Lire la suite de l’article sur fr.sputniknews.com

 


 

Vladimir Poutine a envoyé une lettre à Donald Trump pour les fêtes de fin d’année… et il a répondu

 

 

Donald Trump a semble-t-il apprécié le courrier que lui a adressé Vladimir Poutine en cette fin d’année. En plus de lui souhaiter ses meilleures voeux, il a plaidé pour une amélioration des relations entre les deux pays. Le milliardaire est ravi.

 

Poutine-Trump nouvelle idylle ? Le vainqueur des élections présidentielles américaines n’est pas encore entré en fonction que sa relation avec Vladimir Poutine semble déjà au beau fixe. Le 15 décembre, le locataire du Kremlin a envoyé une lettre à son futur homologue afin de lui adresser ses meilleurs voeux et lui faire part de sa volonté d’améliorer des relations russo-américaines qui se sont particulièrement tendues ces dernières années.

Souhaitant « ses vœux les plus sincères pour Noël et la nouvelle année » à Donald Trump, Vladimir Poutine a rappelé selon une traduction réalisée par l’équipe du milliardaire « que les relations entre la Russie et les Éats-Unis demeurent un facteur important de stabilité et de sécurité pour le monde moderne ».

« J’espère qu’après votre entrée en fonction en tant que président des États-Unis, nous serons en mesure – en agissant de manière constructive et pragmatique – de rétablir un cadre propice à une coopération bilatérale dans différents domaines et d’amener notre niveau de collaboration sur la scène internationale à un nouveau niveau de qualité », pouvait-on encore lire dans la lettre.

Donald Trump et Vladimir Poutine sur la même longueur d’onde

Donald Trump n’a pas hésité à rendre public ce courrier le 23 décembre. Et il a tenu à accompagner cette révélation de quelques commentaires très positifs : « Une très belle lettre de la part de Vladimir Poutine, ses pensées sont si pertinentes. » Avant d’ajouter : « J’espère que des deux côtés nous serons capables d’être à la hauteur de ces pensées et que nous n’aurons pas à choisir un autre chemin. »

Lire la suite de l’article sur linkis.com

Trump peut-il freiner l’ingérence américaine ?

Lire chez Kontre Kulture :

 

Trump, la Russie et le monde, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

12 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Obama qui essaie d’interdire la coopération entre les EUA et la Russie.
    Ca me rappelle un de mes copains quand il cassait les bonshommes de neige des autres pour se dédouaner de ne pas être capable d’en construire un beau. Nous avions 10 ans je crois.


  • Bof, bof, bof ..... Trump n’aura qu’a modifier ladite loi pour aller dans le sens qu’il souhaite ..... Il a une majorité tout à fait suffisante au parlement.
    Finalement, Obama, qui avait été porteur d’immenses espoirs lors de son élection aura fini minable après avoir déçu tout le monde !!!

     

    • En effet, comment penser qu’un pays —voire un nouveau président— va obéir postérieurement à quelqu’un qui n’est plus président.
      Ce serait trop facile. Chacun poserait des pièges avant de s’en aller ou d’être balayé.
      Seulement, 4 ans (et même 5) c’est trop court pour déconstruire le prédécesseur... tout en appliquant son propre programme. Les délais sont trop courts.
      Il faut alors sacrifier ses programmes pour démolir le régime précédent.
      Qui le ferait ?
      Ainsi s’empilent... s’empilent... s’empilent... des programmes de chacun sans que rien ne change.
      Jusqu’au jour où il y a saturation et incompréhension totale d’une législation devenue si disparate et hétéroclite qu’elle asphyxie quasiment tout le monde... et que le pays s’effondre.


  • Ce mec est une m.... intégrale, il restera le plus mauvais président des us de tous les temps.

     

    • #1630456

      Je partagerais volontiers otre opinion, s’il n’y avait pas eu les 2 Bush et Clinton dans ce concours à la palme du plus con élu. J’aurais tendance à leur accorder un prix de groupe, comme il arrive qu’il soit fait pour le Nobel...


  • Yes we can do it pour la Russie. Pathétique...c’est de l’argent jetté par les fenêtres, alors qu’il aurait pu être placé dans quelque chose de lucratif pour les USA ou tout simplement un gèste pour les SDF en fin d’année avec ce froid...


  • Barack Obama ? J’ai entendu dire qu’il faisait du très bon café à la CIA. Mais ils l’ont perdu de vue depuis 8 ans... Si quelqu’un le voit, prévenez-les.


  • Il a aussi fait une action brouillage de cartes en ne mettant pas son veto à une résolution de l onu sur les colonies de la West Bank.
    Du gros cinéma téléphoné pour faire croire que son administration n est pas aux ordres de Netanyahu...il nous avait déjà fait le coup avec l’histoire du micro ouvert avec sarko, pour que les gogos croient que ce n est pas israel qui mène la danse...
    Ils nous prennent vraiment pour des cons...

    Sinon joyeux Noël à tous et toutes !


  • Les USA parlant des droits de l’homme en connaissant Guantanamo
    non mais lol de ptdr sérieux

    Le Obama n’est pas crédible
    Trump peux a partir du 20 Janvier faire une loi a l’encontre
    c’est juste une brindille dans la roue

    ils sont vraiment pathétique :(


  • Dans un film de Quentin Tarantino, le héro aurait dit "que le nègre-de-maison a bien travaillé pour ses maîtres".


  • Ne soyons pas trop durs avec ce type. Franchement, ça vous plairait de redevenir loufiat le 20 janvier après avoir été président des US pendant 8 ans ?


  • Difficile d’accommoder entre l’ours et le grizzly .. Les deux sont féroces et sans pitié .. et pour un saumon bien engraissé .. Les deux sont prêts à renier même leur progéniture .. Heureusement que les meutes de loups sont tjrs là pour entraver leur orgueil ..