Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Les fake news du Monde sur la loi Schiappa

Avec son Décodex, Le Monde s’est proclamé organe de référence pour démêler le vrai du faux. C’est une position avantageuse. Mais cela suppose que l’on suive Le Monde aveuglément. Car pour qui ouvre les yeux il apparaîtra clairement que Le Monde n’est qu’un organe de propagande qui passe son temps à travestir la réalité.

 

Un bel exemple : la rédaction du Monde voudrait vous convaincre que la loi Schiappa est une bonne loi, contrairement aux rumeurs, contrairement aux fake news . Mais ce faisant le Monde vous instille de fausses informations sur la position du droit français en matière de pédophilie, que ce soit avant ou depuis la loi Schiappa.

 

Avant la loi Schiappa

Le Monde écrit qu’avant l’arrivée de la loi Schiappa « il fallait prouver qu’il y a eu "violence, contrainte, menace ou surprise", et ce même pour un enfant de moins de 15 ans. Il n’y avait pas, avant la loi Schiappa, de "présomption de non-consentement" qui rendrait automatique la qualification de viol pour un mineur au-dessous d’un certain âge. »

C’est un mensonge doublé d’une erreur. La loi française telle qu’appliquée par les tribunaux a toujours considéré que s’il est avéré que l’acte sexuel a été commis sur un enfant pré-pubère c’est une preuve incontestable que la victime n’a pas pu consentir et qu’au moins matériellement il y a viol ou, s’il n’y a pas pénétration, agression sexuelle. Et il ne s’agit pas de présomption de non-consentement, mais bien de preuve du non-consentement. Celui qui est incapable de consentir ne peut pas avoir consenti. Mais la rédaction du Monde ne peut pas ou peut-être ne veut pas comprendre la nuance. De même que lui échappe sans doute la distinction entre acte illicite et acte invalide : est invalide le consentement du jeune pubère lorsque l’acte lui est interdit.

Le Monde et la grande presse préfèrent continuer de vous berner lorsqu’ils vous parlent du cas de l’acquittement d’un « violeur » en novembre 2017 par la cour d’assises de Seine-et-Marne. Dans ce cas il faut savoir que la « victime » d’origine congolaise est tombée enceinte à la suite de son rapport avec son partenaire cap-verdien : elle était nubile, et donc douée du discernement qui la rendait capable de consentir à l’acte (a-t-elle consenti ? C’est une autre histoire). Ce verdict était donc correct, et ce qui ne l’est pas en revanche, c’est de monter un scandale national pour finir par faire passer au milieu de l’été une loi scabreuse.

 

Depuis la loi Schiappa

Car Le Monde continue de vous mentir en prétendant qu’est en cause « un article très mal compris, relatif à la notion de consentement pour les mineurs ». En vérité la loi Schiappa n’est pas « très mal comprise » par ses détracteurs. Elle est incompréhensible parce qu’elle est très mal rédigée, peut-être à dessein, par des politiciens incompétents ou malintentionnés. Voici : « Lorsque les faits sont commis sur la personne d’un mineur de 15 ans, la contrainte morale ou la surprise sont caractérisées par l’abus de la vulnérabilité de la victime ne disposant pas du discernement nécessaire pour ces actes. »

Ce texte est très dangereux, il fait courir le risque qu’un pédophile prétende que si sa victime impubère de 5 ou 6 ans était certes vulnérable, il n’a pourtant pas abusé de cette vulnérabilité en se livrant sur elle aux actes dont on l’accuse. Les deux autres manières de comprendre cet article sont hasardeuses, car le texte en devient soit anticonstitutionnel, soit complètement inutile.

Il n’est pas permis de soutenir que ce texte établirait une présomption de non-consentement de tout mineur de moins de quinze ans, même dans la seule hypothèse d’un partenaire majeur, car il s’agirait précisément de la disposition promise au départ mais repoussée par le Conseil d’État. Notons au passage que l’idée de fixer à quinze ans plutôt qu’à treize ans l’âge du discernement provenait du président de la République. Cela générait une grave confusion avec l’âge de la majorité sexuelle. Aggraver l’atteinte sexuelle en cas de pénétration était une solution, mais devant la confusion générale plus personne n’était en mesure de comprendre ou d’expliquer quoi que ce soit.

S’il s’agit, autre hypothèse, de soutenir que pour certains mineurs de moins de quinze ans, précisément ceux qui ne disposent pas du discernement nécessaire (les impubères), il n’y a pas de consentement, on en resterait à l’état du droit d’avant la loi, et le texte n’apporterait rien de nouveau. Cette interprétation n’est pas exclue, mais il vaut toujours mieux donner à un texte le sens qui le rend utile.

Reste donc notre première hypothèse, la pire de toutes : le pédophile a usé sans abuser. Si l’on me rétorque que l’abus est constitué par l’acte sexuel lui-même, je demande pourquoi alors le texte parle encore d’abus lorsque l’acte sexuel est déjà posé comme un préalable ? Non. En droit l’abus est une limite, qui renvoie à l’idée d’un droit, d’une possibilité dont il ne faut user qu’avec mesure. Comme dans le cas de la personne qui ne doit pas abuser de l’autorité tirée de ses fonctions pour séduire le mineur de plus de quinze ans.

Quoi qu’il en soit, cette loi jette la confusion dans les esprits, et ce n’est pas ce qui est attendu d’une loi pénale. Aussi, les journalistes du Monde falsifient-ils la réalité lorsqu’ils écrivent que « en aucun cas, le texte actuel ne peut être considéré comme moins protecteur que la situation antérieure ».

Début août le gouvernement a profité des vacances pour faire passer en catimini la loi Schiappa. Fiasco historique dont ce bref article ne suffit pas à rendre compte. Je voulais simplement ici saisir l’occasion de démasquer l’activité de propagande de la grande presse, en prenant l’exemple du Monde sur ce cas.

Damien Viguier

 


Retrouvez Damien Viguier
dans le Cycle de formations E&R saison 2018-2019 :

Damien Viguier – Droit civil

 

Cliquez sur l’affiche pour télécharger le livret pratique des formations

Retrouvez Damien Viguier chez Kontre Kulture :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

48 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2030552
    le 26/08/2018 par Ceslaoui
    Les fake news du Monde sur la loi Schiappa

    Un grand merci à Damien Viguier pour cet éclairage important sur cette "loi" obscure. Il est délicat, dans la vie de tous les jours, d’exprimer ce qui se joue sans faire d’erreurs et de faire comprendre ces détails capitaux que la confusion programmée tente de dissimuler aux petites gens du quotidien. Grâce à vous, ce sera plus clair, pour ceux qui acceptent de l’entendre.
    S. Z.

     

    • #2030863
      le 26/08/2018 par Norbert
      Les fake news du Monde sur la loi Schiappa

      Une fille devient femme quand elle a ses règles, et certaines les ont à 11 ans, d’autres à 16 ans . Dans "Le Pont de Londres" Céline raconte sa passion pour une fillette, Virginia, dont il ne précise pas l’âge . Qui oserait affirmer qu’il aurait mérité la correctionnelle et peut-être plus ?


    • #2030942

      @Norbert

      "Une gamine qui a ses règles à 11 ans est une femme" : NON. Etre une femme, c’est avoir un corps ET un esprit de femme. Avoir tes règles en 6ème ne fait pas de toi une femme. A 11 ans, règles ou pas, on est une gamine. Il est maintenant connu que c’est un des effets des perturbateurs endocriniens. Une anomalie, ce n’est pas la nature.

      Céline dans un de ses romans : on s’en fout.


    • #2031598

      H.M. doit aussi être un adepte du kick dans les parties et des coups au visage. !!


  • #2030564

    Ce genre de débat montre à quel "genre" de société nous appartenons (ou ,pour garder un filet d’espoir, essayons de nous faire appartenir...)


  • #2030573
    le 26/08/2018 par Ifuckcharlie
    Les fake news du Monde sur la loi Schiappa

    Ce serait si simple de décréter qu’en dessous de 16 ans il y a abus , consentement ou pas , ce qui peut être néanmoins pris en compte dans des cas particuliers et peut alléger la sanction , mais il doit y avoir dans tous les cas un châtiment mérité , car si on peut ergoter sur la maturité de l’ enfant il n’y a pas a douter de la perversité criminelle de l’adulte qui d’une façon ou d’une autre est dans un abus de faiblesse et dans une exploitation purement égoïste pour son seul plaisir . En dessous de 14 ans on devrait le pendre

     

    • #2030610
      le 26/08/2018 par VIVACHAVEZ
      Les fake news du Monde sur la loi Schiappa

      "Ce serait si simple de décréter qu’en dessous de 16 ans il y a abus"

      Hors de question !!! Frédo la Mitte a décrété qu’au dessus de 14, c’est dégueulasse.


    • #2032523

      Non malheureusment. Imaginez un garçon de 16 ans qui couche avec sa petite amie de 15 ans (voir 14 ans et 11 mois pourquoi pas), ce garçon à 18 ans (soit 2 ans après) est passible de viol pour un fait qui n’en est pas un. Attention aux présomptions de non consentement... et à la prescription aussi.


  • #2030581
    le 26/08/2018 par poucette
    Les fake news du Monde sur la loi Schiappa

    Je voudrais bien savoir comment on pourra dire que l’enfant n’était pas consentant quand il aura reçu des cours d’éducation sexuelle à partir de 4 ans.
    Il saura donc de quoi il s’agit et s’il n’y a pas eu violence, on pourra toujours dire, qu’il a accepté en connaissance de cause.
    Pour moi cette loi ne peut être dissociée de ces cours qui se préparent et qui changent la donne. Mais ça l’"Immonde" n’en parle pas.

     

    • #2030803

      La fille de 14 ans d’une amie a des relations sexuelles...lorsque sa mère l’a appris, choquée,
      sa fille lui a répondu "c’est ce qu’on nous apprend à l’école"...


  • #2030583
    le 26/08/2018 par Sedetiam
    Les fake news du Monde sur la loi Schiappa

    En plus, tu ne peux même plus la siffler...


  • #2030589
    le 26/08/2018 par On est pas bien là ? Hein ??
    Les fake news du Monde sur la loi Schiappa

    Qu’est-ce qu’ils sont mauvaises Lang au Monde dernièrement ! Magnifique article Damien !

     

    • #2030802

      Pour moi, c’est en effet un exemple très parlant de ce qu’est devenu l’Immonde au cours des 20 ou 30 dernières années. Des chiens de garde et d’attaque du pouvoir et de l’idéologie mondialiste. Un chien de garde, ça aime et ça défend son maître, même si ce dernier est en fait un salaud. Et un chien de garde et d’attaque, ça mordra la main de quelqu’un de bien et d’innofensif si le salaud, son maître, le lui ordonne. Ils ne sont plus que ça.

      Quand Le Pen disait "attention à l’invasion des immigrés", il fallait aboyer "Salaud de raciste ! xénophobe !". Ils faisaient déjà ça très bien.

      Là, l’inquiétude sur la loi vient de la "faschosphère". L’ennemi de leurs maîtres. Or ils aiment leurs maîtres et détestent les ennemis de leurs maîtres. Car ce sont des toutous. Des toutous dangereux, mais des toutous. Avec des cerveaux de toutous. Ami/ennemi. J’aime/j’aime pas. Donc, en bons chiens de garde bien prévisibles, ils attaquent. Peu importe le contenu. L’important pour un chien, c’est que son maître soit content. Une petite caresse sur la tête. "C’est bien ! Bon chien !" et il remue la queue. Voilà, c’est ça, Le Monde.


  • #2030590

    De toute façon, aucune loi écrite sur un bout de papier n’a protégé qui que ce soit de quoi que se soit. Celui qui veut passer à l’acte le fait. Et c’est valable dans tous les domaine. C’est notre morale intérieure qui guide nos actes, pas les lois rédigées par d’autres. Il n’y a que les Français qui sont tellement peureux qu’ils n’osent même pas se dire passons outre les lois républicaines et virons tous ces dégénérés. Des lois républicaines "à la con", il va en y avoir d’autre, tant qu’on y mettra pas un terme mais pour cela, il faut être hors la loi. Il faut que cette idée rentre bien dans le crâne des gens. LEURS lois sont contre nous.

     

  • #2030596
    le 26/08/2018 par Carrefour
    Les fake news du Monde sur la loi Schiappa

    Franchement j ai pas tout compris. Ni la loi, ni ce qu aurait dit le Monde, ni ce que dit l’article ne me semblent clairs. Suis-je seul ?

     

    • #2030613
      le 26/08/2018 par Aiguiseur de guillotines
      Les fake news du Monde sur la loi Schiappa

      C’est un peu compliqué mais dans les grandes lignes ils continuent de nous la mettre profond. Et à nos gosses aussi d’ailleur...

       

    • #2030611
      le 26/08/2018 par espritos
      Les fake news du Monde sur la loi Schiappa

      la loi Schiappa ou le crimepensé .


    • #2030623
      le 26/08/2018 par Combattre l’Empire
      Les fake news du Monde sur la loi Schiappa

      C’est sûr que si on applique la contrainte morale dès l’école maternelle, y’a plus d’effet de surprise. Mais il faut s’attendre à d’autres effets...
      Très bon plaidoyer, Maître Viguier, merci pour nos familles.


    • #2030654

      J’ai parfois du mal avec ces articles brillants sur ER. Et c’est un article du brillant Maitre Viguier.
      Ce que je lui reproche c’est d’aborder avec bonne foi un article de loi qui est expressement ecrit pour permettre un echappatoire legal au pedophile violeur.
      Ce n’est donc pas un risque, c’est le but.
      Si le legislateur avait voulu rendre les choses claires il aurait repris les textes de la majorite des pays, c’est a dire definir un viol statutaire qui definit le crime de part l’age de la victime (et non pas comme abus de potentielle vulnerabilite etc).
      On sait tous ici quelle societe secrete et quel parti politique est derriere la protection de la pedophilie.

       

      • #2030704

        Oui c’est vrai, les lois devraient être faites pour le peuple essentiellement, donc elles devraient être claires, dans un langage clair, et ce n’est pas Me Figuier qui me contredira, ( j’ai fait 5 ans de Droit), le langage juridique est incompréhensible pour tout un chacun, bien-sûr, les juristes comme Me Viguier sont là pour tenter de nous expliquer, et surtout les hommes de loi en général, magistrats, avocats, notaires etc sont là pour nous embrouiller et se perdre et perdre la démocratie finalement dans d’inextricables batailles d’interprétation de la loi ou des batailles d’experts, le plus souvent c’est le justiciable qui en paie le prix et dans tous les sens du terme, surtout pour le sujet délicat, et pénal qui nous concerne, cette loi Schiappa est purement et simplement du foutage de gueule, et les enfants ne sont pas plus protégés, ce serait même le contraire, et c’est ce que tout le monde retiendra.


    • #2030657

      A quand les premiers cas d’adultes violés par des "enfants" ?

      La loi ne fait qu’anticiper le bordel général qui est entrain de se mettre en place.
      Entre l’education et la pornographie...les pertubateurs endocriniens,etc... faut bien s’attendre a quelques changements. (ou a un changement de paradigme en la matière).

      Je ne suis ni pour ni contre, mais a priori les choses evoluent,donc bon.

       

      • #2030968
        le 27/08/2018 par Sedetiam
        Les fake news du Monde sur la loi Schiappa

        À notre (fausse) grande surprise, la plus grande majorité des viols 83% sont commis par des personnes connues de la victime (dont 31% par le (ex-)conjoint) et pour 67% d’entre tous au domicile de la victime ou de l’agresseur. 10,8 % sont des adolescentes et 1.1% des adolescents. Contrairement aux stéréotypes du décolleté et de la jupe courte, il est un grand nombre de femmes âgées de 60 ans et plus qui passent à la casserole.
        Cet ensemble de statistiques croisées ne représentant que la base des plaintes enregistrées lesquelles semblent correspondre à 10% de la réalité, c’est dire si les synthèses sont compliquées en la matière.
        Mais, pour répondre à votre question :



        A quand les premiers cas d’adultes violés par des "enfants" ?




        Là : https://www.20minutes.fr/marseille/...
        http://www.leparisien.fr/faits-dive...
        Vu les paroles proférées des immondices du Rap, vu les « enfants » que l’on nous ramène par delà les mers, vu l’autorité parentale refilée aux bon soins de celles qui ne sont pas couchées, cependant que la société a fait des bonshommes, des fiotes et, pour ceux qui seraient restés vrais, des silencieux en majorité face à la 17ème pour le cas d’assistance à personne en danger de #metoo, il va falloir que les femmes (re)deviennent des Amazones, auquel cas contraire elles vont morfler et leurs moutards qui ne seraient pas du camp des agresseurs, avec.
        Parce que la Bête est lâchée et avec elle les desaxés qui la servent. Déjà qu’ils n’avaient pas besoin d’elle, c’est pour le coup, open bar.


    • #2030658
      le 26/08/2018 par pleinouest35
      Les fake news du Monde sur la loi Schiappa

      «  Lorsque les faits sont commis sur la personne d’un mineur de 15 ans, la contrainte morale ou la surprise sont caractérisées par l’abus de la vulnérabilité de la victime ne disposant pas du discernement nécessaire pour ces actes. »

      Mais, dans les faits, ça veut dire quoi ? Je n’y comprends rien !

      Ce que je pourrais comprendre, c’est : "L’abus de la vulnérabilité de la victime ne disposant pas du discernement nécessaire pour ces actes sont caractérisées la contrainte morale ou la surprise" !!!!


    • #2030665
      le 26/08/2018 par TouchesEtMeurs !
      Les fake news du Monde sur la loi Schiappa

      La virginité jusqu’au mariage, toute une époque (que j’aie connue).Je passe sur, aujourd’hui, la virginité de façade (préservée mais pour le reste...).
      Bref, cas concret :
      Une limite à 15 ou mieux 16 ans, c’est bien je crois. Veuf, 65 ans, j’élève seul ma fille (eue sur le tard) de 15 ans 1/2, depuis ses 3 ans. Elle paraît 18 ans (formes) et commence à devenir raisonnablement coquette si vous voyez. Voulant vivre avec mon temps (et discussion facile Dieu Merci) : Dernièrement je lui ai expliqué que le jour où elle « consentira », (si c’est plus tard avec l’élu qui convolera c’est mieux, mais bon, mes principes sont obsolètes) autant me prévenir pour conseil ( + je prendrais avis en loucedé auprès du Toubib de famille, des Mamans des copines s’il y a lieu...). Après avis et temps voulu, que ça se passe à la maison en mon absence ponctuelle au lieu du fond d’une bagnole ou pire, ce sera bien. Enfin chaque parent voit.
      Dès lors, toute autre type de relation « forcée » (de quelque manière que ce soit) m’amènerait à régler le problème moi-même. Et, éventuellement, si possible, sans oublier le/la Juge.
      Je pense que c’est logique.
      Autrement j’ai des petits-enfants issus d’une autre vie, et pour eux, tant qu’ils l’ont pas l’âge requis selon les parents, pas de dessin...
      Merci Maître Viguier pour vos analyses qui toutefois peuvent ne pas correspondre à mon état d’esprit, Je n’ai plus confiance en la Justice de mon Pays.

       

      • #2030757
        le 26/08/2018 par TuTouchesTuMeurs !
        Les fake news du Monde sur la loi Schiappa

        Ah, autant le préciser, en privilégiant ces rapports à venir au sein de notre communauté, mais celà va sans dire.
        Et sans préjugé vis-à-vis des autres communautés dont je ne me mêle pas des principes, évidemment.


    • #2030853
      le 26/08/2018 par Pitchou
      Les fake news du Monde sur la loi Schiappa

      Merci à Maître Viguier pour cette éclairage sur cette loi. Ce qui est étonnant ce n’est pas tellement la réaction du monde, un canard dévoyé depuis des lustres, mais la non réaction des magistrats (juge, procureur, avocats, etc...) devant le grand public via les mérdias, ils devront utiliser cette loi dans les cas mentionnés par cette dernière, je suis sidéré par cette non réaction des gens de lois, ou alors c’est qu’elle les arrange.


    • #2030875
      le 26/08/2018 par sylvie une française
      Les fake news du Monde sur la loi Schiappa

      Rien n’est clair et ce que je retiens est qu’un pédophile aura une peine de prison avec sursis, au pire.
      C’est un monde décadent dans lequel on nous impose de vivre et nous devons nous taire et accepter.
      Les personnes saines ne doivent pas accepter le mode de vie dans lequel on nous entraîne.


    • #2030946

      Voila une loi qui permet au parquet n’importes quelles accusations/orientations et surtout relaxes !
      Reste à l’avocat de la défense a trouver des interprétations différentes et très argumentées de cette loi .
      Bref, c’est une loi qui change de sens selon les circonstances et les acteurs !
      Cette loi est anticonstitutionnelle !
      _


    • #2030991
      le 27/08/2018 par Francois Desvignes
      Les fake news du Monde sur la loi Schiappa

      Certains ici s’étonnent, trouvent l’article trop compliqué.

      Non c’est très simple, c’est seulement DV qui est scrupuleux (par déformation professionnelle qui est en l’espèce son honneur) :

      - Depuis toujours, un imberbe ne peut pas avoir donné son consentement à son tripotage ou son viol par un majeur : il est imberbe.
      - Maintenant, c’est toujours pareil, mais pas tout à fait quand même : un imberbe n’a pas le droit de se plaindre de s’être fait tripoter ou enculer par un majeur dès lors que celui-ci a agit avec tact et mesure.

      - Avant on posait la question : être vous rentré ? Dorénavant êtes vous rentré doucement ?

      Donc, demain, si le majeur est rentré violemment on lui posera la question subsidiaire : avez-vous payé le juste prix pour ce petit écart ?

      Mais là n’est pas la question ni l’objet de l’article, car la science criminelle n’est pas un exercice de science fiction.

      La question est :

      - Qui nous dirige ?

      L’objet de l’article est :

      - le Monde s’appele-t-il la Pravda ?

      Et la réponse est : nous sommes dirigés par des monstres qui se sont payés un organe de propagande monstrueux : le Monde des satanistes.

      Ceci posé, il y a un ’enseignement au vote sournois de cette loi Hérodienne massacrant les innocents : c’est le précédent de Phocas.

      Rappelons d’abord que par un retour de miséricordieuse justice, Dieu Lui-même permet l’élévation de ces tigres couronnés appelés Macron, le Monde ou Schappia.

      Ainsi, comme les peuples ont toujours le gouvernement qu’ils méritent, une bête cruelle, appelée Phocas, était assise sur le trône impérial de Rome (An 600 ?).

      Par ses ordres le sang coulait à flots. Révolté autant qu’affligé de ce spectacle, un solitaire de la Thébaïde s’adresse à Dieu et lui dit : Pourquoi, mon Dieu, l’avez-vous fait empereur ?

      Et Dieu lui répond : Parce que je n’en ai pas trouvé un plus mauvais.

      (Cité par Gaume pour expliquer pourquoi et comment Dieu permet la Cité du Mal)

      Nous sommes donc tous d’accord au moins sur ce point : nous savons où nous habitons et connaissons le vrai nom de la Cité. : quoiqu’en prétende le Monde.

      Et nous savons surtout que la loi schiapa est autant un crime contre nos fils que notre salaire : car on n’a QUE les lois et les dirigeants que l’on mérite, et s’ils ne sont donc pas pires, c’est seulement que la miséricorde de Dieu ne l’a pas permis.

      On a ainsi brûlé des portiques pour une taxe, mais observons le silence pour cause estivale devant le viol des innocents.

       

      • #2031082

        Auriez-vous la référence exacte du passage de Mgr Gaume que vous citez ?

        Merci !


      • #2031228
        le 27/08/2018 par Francois Desvignes
        Les fake news du Monde sur la loi Schiappa

        @Estoc

        Vous me faites bosser, c’est honteux.

        C’est dans le Traité du Saint Esprit, T1, Ch XVII, en fin de chapitre, (p 165 dans mon édition qui date ...mais ça doit être pareil aux Editions Saint Remi).

        D’ailleurs, je pense que Gaume s’est gourré de capitale : il a confondu Rome et Constantinople, l’Empire d’Occident tombé en 475 et l’Empire d’Orient qui tombera en 1453.

        Un peu plus tard donc.

        Mais Phopho a bien existé : il aurait sévi 8 ans dixit Wikipedia

        Une sorte de Benalla sorti du rang ayant piqué la place de Macron et s’étant maintenu au pouvoir en faisant de la brasse coulée dans le sang de ses congénères.

        Eh, retenez bien : ça n’a duré que 8 ans....

        Comme je pense que Macron est plus con et moins couillu que Phopho, et Phopho moins fort que le Bon Dieu, j’ouvre les paris : combien de temps la Miséricorde de Dieu va-t-elle laisser à Macron, attendu que toute Miséricorde envers cette tâche est une punition envers nous ?


    • #2031012
      le 27/08/2018 par Sociétal des magots
      Les fake news du Monde sur la loi Schiappa

      Shiappa l’a pourtant expliqué : elle a fait cette loi pour que les jeunes filles de 15 ans puissent coucher avec leurs petits copains de 20 !
      Vite, tous sour adopte-un-pédo !


    • #2031015
      le 27/08/2018 par sempervirens
      Les fake news du Monde sur la loi Schiappa

      Très subtile étude des termes , une excellente approche pour les gens du peuple des roueries de la pédophile en devenir institutionnel, désirant la toute puissance destructrice d’esclavage sexuel en détruisant la notion de ’’non’’ à la fois chez les victimes potentielles, induisant et libérant de faux désirs obsédants chez la normalité, donnant un apanage supplémentaire aux droits sexuels des suborneurs.
      En fait une dilution en des cas de fausse jurisprudence, l’augmentation des actes souhaités dans les basses couches sociales permettra comme en dilutions homéopathiques de rendre l’innocence perdue aux pédophiles notoires, quitte même de manière rétroactive d’indemniser les victimes des errements précédents de la justice à Papa.
      A quand un monument au pédophile inconnu. Le terme pédéraste était exact pour les déviants, tout comme pédiatre pour les médecins spécialisés dans l’enfance, pédophile signifie aimer les enfants non pas faire l’amour aux mineurs nubiles ou non, comme l’explique Marion pédo-criminel donne la notion exacte.
      Tout cela confirme bien que nous ne devons plus avoir de conseil ou d’avertissements à donner à nos enfants puisque ils sont considérés comme libérés sexuellement d’on ne sait quelles entraves selon le programme mondialiste de l’onu.
      Le but, l’affaiblissement de la disposition de notre propre corps pour un esclavage ’’consenti’’ ; dans le meilleur des mondes chacun appartient à tous le monde et tout le monde à chacun qui montre une fois de plus que Huxley connaissait le programme cabaliste néoplatoniste et son calendrier. La destruction de la famille est un préalable puisque tous doivent plonger dans le stupre et la fornication , la dénatalité par la mère veil aussi pour plus tard le clonage, actuellement comme l’utérus artificiel n’est pas au point des migrants pour remplir l’hôtel européen de jakadi.


    • #2031046

      Légende de la photo : Schiappa s’apprête à lire son roman porno à ses patrons Macron et Philippe. Renonçant au décolleté, faute de spectateurs intéressés, elle vient d’envoyer une ruade à un gamin queconque (pas le sien) qui se trouvait dans son chemin (hors champ). Le blessé a été jeté dans un coin.


    • #2031056
      le 27/08/2018 par Montparnasse
      Les fake news du Monde sur la loi Schiappa

      Ce serait peut être demander beaucoup mais,
      Y aurait il moyen de mettre en place des tracts à imprimer à la fois simples, concis, montrant les faits pour que des gens comme moi ou vous qui n’avons pas forcément les armes intellectuelles ( ici sur la compréhension des lois par exemple ) pour agir ?
      Collés, distribués même dans le plus petit village de France il y aurait peut etre un impact .
      Minime peut être puisqu’en général les tracts ne sont perçus seulement comme de simple slogans de syndicats ( c’est pour cela que je parle de concis avec des faits ) mais impacts quand même .


    • #2031163

      « Lorsque les faits sont commis sur la personne d’un mineur de 15 ans, la contrainte morale ou la surprise sont caractérisées par l’abus de la vulnérabilité de la victime ne disposant pas du discernement nécessaire pour ces actes. »

      Tu devras prouver ta vulnérabilité.
      Tu devras prouver ton discernement.
      Tu devras prouver l’effet de surprise.
      Tu devras prouver le dépassement d’un contrainte morale.

      Tel l’IVG suggérer qu’il est volontaire …. cette loi suggère que toi mineur de 15 ans tu es présumé volontaire pour accepter qu’on te tripote ….voire plus !

      Les Petits Poucet c’est fini, les cailloux blancs. Vous en êtes à l’heure où il vous faudra vous contenter des miettes .... et retrouver votre chemin seul.

      Allez-vous vous faire pénétrer EnMarche Tous Ensemble ! Tous Ensemble ! dans L’Auberge Rouge du monarque, votre ogre et son ogresse dont les servantes Marlène fait le turbin législatif, Jean-Michel Blanquer ministre dit de l’Éducation Nationale et la clique LBGT QI-0 prépare votre initiation sexuelle satanique !

      EnMarche vers L’Auberge Rouge, toi mineur de 15 ans enfant-ado Poucet, tu es désormais « poussé », soumis, voire contraint à te conduire genré/sexy dès l’école car « ton petit cul les intéresse ». pour déChakraliser tes corps physique, mental, éthérique et émotionnel = fermer ton accès à toute spiritualité surtout catholique.


    • #2031215
      le 27/08/2018 par Sandrine de Nîmes
      Les fake news du Monde sur la loi Schiappa

      Voir l’avis des professionnels de l’enfance
      https://www.youtube.com/watch?v=gcL...

       

    • #2031359
      le 27/08/2018 par Mami Wata
      Les fake news du Monde sur la loi Schiappa

      Je ne comprends pas pourquoi ils n’ont pas voulu promulguer un texte assez clair pour tout le monde. Les normes pénales doivent être conçues et rédigées de manière concise et précise ; elles doivent être non équivoques et permettre à quiconque capable de lire, de pouvoir comprendre de quoi il en retourne. Les textes relevant de la législation répressive doivent être à la portée de l’intelligence de tous ; même les gamins du primaire doivent être capables de les comprendre.
      Pourquoi donc les rédiger dans le cas présent de manière aussi ambiguë ?
      Je pense donc comme Docteur Viguier, que les rédacteurs de cette loi sont, soit des abrutis finis qui se croient plus malins que les autres (et c’est mauvais), soit des personnes malintentionnées (mais là c’est pire !).
      En tout cas "Quand c’est flou, c’est qu’il y a un loup"

       

    • #2031410

      Comment un truc pareil peut finir secrétaire d’État ?! J’ai vu que le week-end dernier il y avait eu à Marseille un concours humoristique de Miss Cagole. Ça lui conviendrait mieux selon moi.


    • #2032447

      Je ne vais pas rentrer dans le détail de cette loi qui me semble avoir des elements beaucoup plus graves que ceux cités dans l’article qui en première lecture ne me semblent pas clairs.Cette loi a pour but d’interdire aux hommes blancs de draguer dans la rue ou d’exprimer leur désir y compris de manière poli.On ne peut plus dire,selon cette loi,à une femme qu’elle est belle,ou la regarder de manière soutenue pour lui temoigner son attention.C’est extrêmement grave car ce sont parmis les hommes et même les mammifères des fondements de la séduction.

      Cette loi si elle est adoptée comme telle est puante et l’oligarchie se permet en plus de la faire porter par une"" jeune femme"" habillée et maquillée comme une ...qui parle d’une voix de petite enfant roi qui rêve d’enfermer dans les geôles immondes françaises tout homme qui montre des signes de virilité.

      Concernant les agressions faites aux femmes et le racisme anti blanc il serait bon de relayer cette affaire dont les médias n’ont pas parlé d’une jeune femme violée et torturée pendant des heures à Evry en 2014 au pretexte qu’elle était blanche.
      La il s’agit de véritable agression et pour une fois les peines semblent être à la hauteur des faits.En revanche le traitement médiatique lui ne l’est pas.Les médias ont inondé le peuple de la gifle qu’une fille qui a insulté un passant qui la complimentait de manière un peu vulgaire a reçu.Un fait sans aucune importance ni gravité,elle insulte un cretin elle se prend une claque.Rien de choquant.Et les médias se gardent bien de parler de véritables agressions en particulier quand elles relèvent du racisme anti blanc.
      Il faut parler du racisme anti blanc et des véritables agressions faites aux femmes.
      Remettre les choses à leurs justes places.

      Essayer de séduire une femme,quelques soient les lois votées,ce ne sera jamais un délit ou un crime devant la nature ou Dieu.L’agresser à plusieurs oui.Cette société est totalement dégénérée et cela ne fait que commencer.Comme toutes les sociétés dégénérées elle court à sa perte.


    • #2032707
      le 29/08/2018 par nathan rien
      Les fake news du Monde sur la loi Schiappa

      Merci d’abord à maître Viguier pour son article, car je ne doute pas de sa volonté de nous rendre moins floue cette loi schiapa. Mais je le trouve, lui même, un peu flou. Précisons donc.

      Ce qui est clair :



      La loi française telle qu’appliquée par les tribunaux a toujours considéré que s’il est avéré que l’acte sexuel a été commis sur un enfant pré-pubère c’est une preuve incontestable que la victime n’a pas pu consentir et qu’au moins matériellement il y a viol ou, s’il n’y a pas pénétration, agression sexuelle. Et il ne s’agit pas de présomption de non-consentement, mais bien de preuve du non-consentement.



      Preuve = incontestable ; Présomption = contestable. Ok



      Mais la rédaction du Monde ne peut pas ou peut-être ne veut pas comprendre la nuance. De même que lui échappe sans doute la distinction entre acte illicite et acte invalide : est invalide le consentement du jeune pubère lorsque l’acte lui est interdit.



      ’’Consentir’’ est donc un acte. Et le fait d’être pré-bubère ou jeune pubère invalide cet acte. Ok



      Ce texte est très dangereux, il fait courir le risque qu’un pédophile prétende que si sa victime impubère de 5 ou 6 ans était certes vulnérable, il n’a pourtant pas abusé de cette vulnérabilité en se livrant sur elle aux actes dont on l’accuse (...). En droit l’abus est une limite, qui renvoie à l’idée d’un droit, d’une possibilité dont il ne faut user qu’avec mesure..



      Ce qu’il est important ici de retenir, c’est la notion ’’d’abus de vulnérabilité’’. Quand on est vulnérable, aujourd’hui, les gens peuvent user de cette vulnérabilité mais pas en abuser (aux yeux de la loi). Ok...

      Ce qui est moins clair :



      Il n’est pas permis de soutenir que ce texte établirait une présomption de non-consentement de tout mineur de moins de quinze ans, même dans la seule hypothèse d’un partenaire majeur, car il s’agirait précisément de la disposition promise au départ mais repoussée par le Conseil d’État. Notons au passage que l’idée de fixer à quinze ans plutôt qu’à treize ans l’âge du discernement provenait du président de la République. Cela générait une grave confusion avec l’âge de la majorité sexuelle. Aggraver l’atteinte sexuelle en cas de pénétration était une solution, mais devant la confusion générale plus personne n’était en mesure de comprendre ou d’expliquer quoi que ce soit.



      Maître Viguier (ou autre), pourrait-il m’aider à comprendre ce passage ?


    • #2032748

      Encore cette Chippa... Dans un monde normal une idiote pareille ne pourrait même pas rêver d’être accréditée pour faire le ménage dans une sous-préfecture. Que voulez-vous qu’on vous dise ?


    • #2032978
      le 29/08/2018 par anonyme
      Les fake news du Monde sur la loi Schiappa

      Toujours avec leurs soi disant dossier dans les mains, tous ces ministres et élu nous faisant croire travailler dans l’intérêt général des citoyens....


    • #2038404
      le 08/09/2018 par Arriéré
      Les fake news du Monde sur la loi Schiappa

      Donc si je comprends bien, en France et en Occident (et pas que...puisqu’on vient de dépénaliser l’homosexualité en Inde), on en arrive à :
      Avoir 2 femmes ce n’est pas normal, mais une femme et 10 maitresses c’est normal ?
      Avoir 2 femmes ce n’est pas normal, mais se marier avec un homme c’est normal ?
      Avoir 2 femmes ce n’est pas normal, mais Paul Bocuse avait 3 femmes, pour lui c’était normal ?
      Avoir une femme avec des enfants ce n’est plus normal, quoi...
      Abusé d’un enfant de 6 ans cela devient normal, c’est à lui de prouver qu’il n’en n’avait pas envie ?
      Des lois écrites par des pervers, pédophiles, écrivains de "romans pornographiques", des voleurs de biens sociaux...
      Avoir des présidents et ministres bi, homosexuels, pervers, pédophiles, sataniques, abrutis...c’est normal ?
      Fliquer toute la population, l’écraser d’impôts et taxes de partout, étouffer l’économie française, vendre l’or de la France, retirer les peines pour "haute trahison de l’Etat" au passage, mettre des caméras partout, vendre l’essence 1,50 euros alors qu’ils le prennent gratuitement, contrôler le trafic des stupéfiants et les légaliser tout doucement avec l’aide des dirigeants colombiens, marocains, afghans...C’est normal ?
      Je pense qu’il ne reste plus que Jean Claude Vandamme qui est normal...
      A quand un appel à une vraie révolution, une Islande puissance 10000 ?
      Sinon, on reste comme on est, je pense que ça ne sert à rien de publier, de mettre des "j’aime", de partager, de commenter...Chacun ira lundi comme un veau à l’abattoir engraisser les "zélites", blackrock et compagnie...
      Je ne crois plus à une révolution, même pas à une guerre civile en occident.
      Les zélites ont trop besoin des petites mains pour faire leur ménage, conduire leurs avions, ouvrir leurs salles de cinéma et imprimer leurs livres...
      Avec internet on pensait que ça allait s’améliorer mais au contraire ça se dégrade à vitesse grand V. Vivement Jésus !
      Ah oui dernier truc, je vais parfois dans les "beaux quartiers". Pour eux la crise n’existe pas et ils sont dans une autre réalité : belles maisons, voitures et magasins de luxe, policiers et militaires les protégeant...
      Au fait, messieurs qui nous lisez, vous savez, vous les barbouzes, les tueurs de la République, n’avez vous pas une âme en vieillissant, n’avez vous pas d’enfants, de femme, un peu d’amour dans votre cœur ? Etes vous contents de ce que vous donnent vos maîtres, alors que dans un monde plus "libre" et plus "juste", vous auriez surement plus.


Commentaires suivants