Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Cédric Herrou et ses migrants montent les marches à Cannes

Pour ceux qui douteraient encore du pouvoir de la LICRA...

Ce n’est pas « réalisé avec trucages », comme disait Karl Zéro. C’est bien une vraie photo d’un vrai moment du réel, à Cannes jeudi 18 mai 2018. Cédric Herrou, le passeur de migrants qui viole allègrement les lois françaises, a été acclamé par les représentants du système médiatico-cinématographique pour son action contre l’injustice.

 

Herrou, qui a été décoré comme « Juste » par la LICRA (il a reçu le « prix de la LICRA » mais c’est tout comme), est désormais intouchable. Le fait de participer à la défiguration de la France est récompensé par le pouvoir profond, au détriment des lois républicaines qui s’appliquent aux Injustes, ces Français qui sont pour le respect des lois. Et qui douillent sévère quand elles leur tombent dessus.

 

 

On sait tous que les lois sont faites par les dominants pour que les dominés leur obéissent. Elles vont dans le sens des intérêts des dominants, et le moindre dominé qui commet une faute sent sa douleur. En revanche, un dominant qui faute sera pardonné car c’est sa caste qui s’occupe aussi de la justice (Cahuzac n’ira pas en taule, par exemple). On ne vous apprend rien mais on rappelle quand même les fondamentaux.

Peut-on aller plus loin que Cédric et sa bande de clandos sur le tapis rouge ? Oui, des djihadistes tueurs de français portés en triomphe par le couple BHL-Fabius à Cannes. Pourquoi pas ? Au point où on en est... On comprend maintenant comment les lois sont tournées par les décideurs invisibles, comment elles pèsent peu selon leurs intérêts. Si l’andouille manipulée Herrou peut monter les marches, alors une chèvre peut gagner la Palme d’or.

C’est d’ailleurs ce qu’il se passe depuis quelques années à Cannes...

Pour être honnêtes, ou complets dans l’information, Herrou et ses potes clandos n’ont pas monté les marches pour rien : ils étaient invités en tant que figurants dans le documentaire Libre projeté jeudi 17 mai 2018 au soir. Condamné l’été dernier à 4 mois de prison avec sursis, Cédric continue à accueillir des migrants chez lui.

« Il y en a eu quinze cette nuit, il y en a une cinquantaine par semaine, venus du Soudan, d’Erythrée, un peu du Tchad... Beaucoup de gens très fatigués. »

Laissons la parole à TV5 Monde :

« Le documentaire "Libre", réalisé par Michel Toesca, suit le trentenaire barbu à lunettes au fil des mois. Il raconte la façon dont il s’est organisé pour accueillir des migrants de plus en plus nombreux. Les actions auxquelles il a participé pour aller chercher des réfugiés en Italie ou squatter un bâtiment désaffecté pour les abriter. Ses nombreux passages devant le juge, dont il fait à chaque fois une tribune médiatique.

JPEG - 66.3 ko
Toesca & Herrou

Ce film d’1h40, en salles le 26 septembre, était présenté hors compétition dans une édition cannoise où les thématiques sociales et politiques ont tenu le haut du pavé, cinquante ans après mai 68. Pour continuer à médiatiser ce "combat pour la vie", Cédric Herrou et Michel Toesca étaient accompagnés de demandeurs d’asile. »

Et si on l’expulsait au Soudan ?

Pour comprendre comment l’antiracisme profite à l’oligarchie,
lire sur Kontre Kulture

 

Cédric Herrou, l’idiot utile de l’oligarchie, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

65 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1968387

    Ces gens sont des malades mentaux a faire interner d’urgence... Ils me font tous gerber...

    Cette fois ci j’en suis certains il est temps d’organiser une purge... Tout ces ennemis du peuple ont assez sévi comme cela


  • #1968390

    Tous ces barbus qui, de Concheeta à Édouard, n’ont même pas l’élégance d’être sinon islamistes du moins Musulmans, me gonflent.
    Humour


  • #1968402

    Honteux.
    Humiliant.
    À gerber (dans le sens à dégager).
    Abject.
    Indigne d’un grand pays.
    Avilissant pour la France ; mortifiant.
    Méprisable République...

    Vexant !
    Festival de cons !

     

    • Ben non, qu’est ce que vous reprochez à la ripoublique, elle fait bien son travail de sape envers le peuple depuis sa création.... C’est plutôt en continuant de croire encore aux bienfaits de ses représentants ou plutôt des traitres à la nation, que cela ne va pas. Il n’y a rien à attendre de la ripoublique qui n’est pas la France, il faut arrêter de l’encenser.


  • #1968420

    Nous sommes en plein dans le culte des inversions ( une fois de plus ) .
    Notre homme est "hors la loi" , il est honoré et l’on glorifie ses actes .
    Génération identitaire sera bientôt "hors la loi" et bannie socialement .
    "selon que vous soyez ..."
    Dans quelques années , les modestes propriétés privées des couches populaires
    seront réquisitionnées pour accueillir les pseudo migrants . Leur grand remplacement oblige : vive la dictature mondialiste ! ... même si on regroupe les voix, tant bien que mal , de tous les courants nationalistes , le Micron, fossoyeur de la nation au service des banques communautaires apatrides , a de beaux jours devant lui !

     


  • C’est bien une vraie photo d’un vrai moment du réel, à Cannes jeudi 18 mai 2018 ....Herrou, qui a été décoré comme « Juste » par la LICRA....



    Vous ne croyez pas si bien dire.
    Ca m’a refait penser que récemment j’étais tombé sur un article "mainstream" parlant des origines du festival de Cannes, grâce à Jean Zay, contre le nazisme, etc ....
    Là j’me suis dis "mince j’aurais du garder la référence ça tombe bien..."
    Pas grave, en fait on en trouve plein avec Google.
    Moi qui croyait à un délire de plus de nos journalopes.... non non du tout ^_^

    Allez le premier qui tombe, et le plus récent ce 8 mai, sur le site d’Europe1 :
    http://www.europe1.fr/culture/pourq...
    (et y a même un lien vidéo sur la page...)

    Quelques extraits :
    - "Face au Festival de Venise, vitrine de la propagande nazie, l’idée d’une festival en France s’est imposée avant la Seconde guerre mondiale..."
    - "Philippe Erlanger, qui dirige l’association française d’action culturelle, rentre de ce festival de 1938, et dit à Jean Zay, ministre de l’Education nationale : ‘c’est pas possible qu’en Europe, le seul festival qu’on ait, de cinéma, digne de ce nom, défende des films de propagande nazis !"
    - "Ce qu’il faut savoir, c’est qu’au départ, c’est Biarritz qui remporte la mise. Finalement, les directeurs de palaces cannois, à l’époque il y a déjà plus d’une centaine de palaces à Cannes et d’hôtels..."
    - etc etc ....


  • #1968439

    Le festival de Cannes c’est un peu la propagandastaffel de l’ordre libéral-libertaire . C’est un concentré chimiquement pur de toute la saloperie mondialiste.

     

  • #1968451

    Cédric HERROU s’organise pour accueillir des migrants, çà doit lui rapporter une blinde, sinon de quoi vit-il ?... Je pense que ce n’est pas un farfelu mais plutôt un opportuniste, d’ailleurs il a dû être rémunéré pour faire de la figuration dans le documentaire ainsi que "ses co-locataires" participants. Remarquez comme ils portent bien le costard...


  • Ça n’est pas faute qu’il y ait quelque soldatesque israélienne à Cannes durant le Festival, mais pour autant, là, pas un coup de feu en direction desdits clandos...
    c’est dire comme c’est voulu : sur ces deux rives de la Méditerrannée et d’autres encore.


  • C’est marrant, il porte mieux le costume que la salopette !
    Si j’étais un paysan de son coin, je lui péterai la gueule pour usurpation d’identité...
    Sac à merde, va !
    Un moment, la violence est la seule solution...


  • A nous , a qui il ne reste plus que la prière, soyons forts et continuions à espérer, pour que tout cela un jour, puisse s’inverser...

     

  • #1968497

    COLLABO. version moderne, et nettement moins digne (aucun risque).

     

  • Le film aura bientôt une suite : "sous les ponts à Paris".


  • il y a les aides au développement prévues pour les pays dont sont originaires ces "migrants" en restant chez eux ils garderont une vie sociale,les liens avec la famille et éventuellement un petit boulot.
    mais grotesque individu préfère les voir s’entasser dans des conditions de vie indignes du 21 ème siècle dans les bidonvilles du nord de Paris.

     

  • Tant que l’on aura un système médiatique, comprenez une machine à propagande pour manipuler les cerveaux de gens fatigués par leur quotidien, des médiats dominés par ceux là même qui ont intérêt aux migrants pour un tas de raison..., ce juste barbu à lunettes pourra toujours se mettre allègrement hors la loi avec la bénédiction de la bien pensante.
    Nous nous ne pourrons que nous lamenter, à moins d’avoir la réaction qu’il faut, s’imposer physiquement et argumenter à tous les braves gens fatigués par leur quotidien, qu’il risque de le voir se transformer en cauchemar, leur quotidien.


  • Il est pas encore ministre celui-là ? Quel pays raciste décidément...


  • Certains plumitifs ont même eu le culot de qualifier ce militant sorossien de "paysan"...


  • je condamne les terroristes au plus haut point mais je chie sur la gueule de tous les Charlie et cortège qui s’ensuit en 1977 quand je portai l’uniforme et le béret rouge toutes ces ordure (esprit Charlie gaucho de l’époque ) me montraient leur mépris et aujourd’hui ils voudraient (les mêmes dégénérés ) que j’approuve leur mascarades et bien non allez tous vous faire en.uler surtout que là aussi vous aimé bien ceux qui use de cette pratique ABOMINABLE contre nature sur ce je vous emmerde bien


  • Les français ont ce qu’ils méritent ni plus ni moins. Le seul événement qui pourrait changer les choses c’est un coup d’Etat militaire, mais là encore on peut rêver.

     

    • #1968860

      Tout à fait. Les FRançais ont leurs gouvernants (plus israéliens que français) sous les ors des palais de la ripoublique et les envahisseurs mahométans que ces mêmes gouvernants leur imposent. Ca a l’air de leur convenir, puisqu’ils ont élu Macron.


  • Je suis dégouté. Je n ai plus envie de lire ce genre d article , je préfère ne pas être au courant de ça, ni voir ces bonnes têtes de gagnants.


  • J’invite les Françaises et Français de souche qui ont été violées et agressés par des immigrés clandestins à aller frapper à la porte de M. Herrou.

     

    • @Eric95
      Puis-je me permettre d’élargir le cercle des invitations ?

      #Je propose à tous ceux qui doivent faire un large détour pour sortir/entrer chez eux à cause de l’occupation des clandestins,
      #A tous ceux qui doivent subir les ordures accumulées, les odeurs d’excréments et d’urine,
      #A tous ceux qui n’ont pas les moyens de renouveler leur téléphone portable, alors que les clandestins économiques en ont des flambants neufs,
      #A tous ceux qui s’habillent au Secours Catholique ou chez Emmaüs, quand des chariots entiers de vêtements sont achetés dans centres commerciaux (j’y ai assisté), toujours pour les clandestins,
      #A tous ceux qui ne peuvent se soigner, quand les clandestins ont des soins gratuits,
      #A tous les parents dont les enfants ont eu la gale, clandestine aussi,
      #A tous ceux qui veulent que leur pays ne soit pas mité par des tribus africaines, forcément non miscibles dans notre société,
      De venir chez Herrou, de lui expliquer ce qu’est la collaboration nuisible. Ce sera une grande fête.

      Que la Pentecôte chrétienne puisse nous éclairer tous !


  • Cédric Herrou en smoking !

    Le (faux)-cul-terreux a osé. [1]

    Ben ouais, car comme dans les bars ou les boites, c’est la norme à Cannes !
    Tout comme on interdit les baskets, casquettes et même les tongs, pas question de venir avec la chemise à col Mao en lin et son bonnet qui lui donne une tête de gland.

    Ah les pauvres migrants, ah le réchauffement climatique, ah ces horreurs de Trump et de Poutine, ah la bienveillance de tous ces gens qui ne peuvent vivre sans prendre régulièrement l’avion, avoir le portable dernier cri, se restaurer finement et au passage se prendre un petit rail de coke ou profiter de l’innocence d’une jeune imbécile qui veut tourner.

    Les migrants stars de la croisette !

    Enfin, quelques uns triés sur le volet.

    Mais qu’est-ce qui a empêché La Grande Famille du Cinéma de les faire venir par camions entiers alors que l’on est a quelques kilomètres de l’Italie pour marcher sur le tapis rouge et ENFIN communier avec eux ?

    Cédric Herrou superstar !

    Mais combien de chanteurs, d’acteurs, de réalisateurs qui pleurnichent sur le sort des migrants en ont réellement accueillis chez eux alors que certains qui ont moins de moyens l’ont fait ?

    Assez de leur prétentions vertueuses qui encombrent inutilement les médias, nous jugeons sur leurs actes qui ne jouent pas en leur faveur.

    Comme le dit Paul Joseph Watson qui parle régulièrement de leurs frasques, les signes vertueux ne sont pas des actes particuliers, qui demandent des efforts ou des sacrifices. C’est un substitut à la véritable pensée. C’est la seule façon pour eux de se sentir bien avec eux-même.

    Ou plus exactement, trouver un Salut pour leur âmes perdues dans un milieux dépravé et corrompu.

    Il est d’ailleurs remarquable de voir la différence de personnalité et des sujets traités avec une réalisatrice chrétienne comme Cheyenne Carron qui ne rejoindra jamais les revendications ces actrices/réalisatrices féministes, ou même la sélection du festival, bien qu’étant une véritable représentante de la censure avec son film l’Apôtre ou ses manques de moyens.

    [1] Attention, je n’ai rien contre les agriculteurs. Mais l’individu ne l’est plus vraiment.

     

  • La vision manichéenne qui scinde le monde en des "dominés" et des "dominants" est fausse. Les choses sont plus complexes que ça. Certains s’épanouissent d’autres non, et cela n’a rien à voir avec le pouvoir d’achat. Soral se trompe lorsqu’il parle ainsi. Bien que je comprenne son point de vue. D’ailleurs ce type de vision est alimenté par des blockbusters (ex : Snowpiercer) et que c’est très certainement une volonté du pouvoir d’alimenter cette vision manichéenne qui infantilise la population.

     

    • « Certains s’épanouissent d’autres non, et cela n’a rien à voir avec le pouvoir d’achat. Soral se trompe lorsqu’il parle ainsi »
      Il y a une différence entre cas particuliers et tendances globales, d’où votre possible confusion.


    • #1968815

      C’est pas clair . A l’évidence il y a une caste de gens qui veulent toujours dominer et qui y parviennent , se jouant toujours de l’avis des peuples , ils exercent leur domination par tous les moyens , par l’argent , la peur, le mensonge, la guerre , la politique et les médias .
      Ce faisant du point de vue des autres (non dominants) il y a bel et bien une oppression, avec privation de liberté, une tyrannie avec obligation de s’aligner sur une seule façon de penser celle qui permet aux dominants d’interdire et d’écraser sous couvert de lois et d’injustices . Donc conscients de l’être ou pas , les dominés sont là . Mais il y a ceux qui au service direct des dominants profitent de l’or et du lucre croyant être reconnus parmi eux en faisant le sale boulot , et qui se retrouvent un jour sacrifiés . Selon les temps et les circonstances cette réalité se traduit par des millions de morts , c’est hors concept , c’est factuel et étayé , c’est du sang et des larmes .


  • #1968681

    Photo Ô combien symbolique : déjà le migrant, savamment casté pour présenter le mieux possible, ils n’ont pas choisi n’importe lequel pour "faire vitrine". Quand on fait de la com’ faut le faire bien.
    Herrou : le bras bien sur les épaules, du genre "t’es un bon gars, toi, on assure, on est trop bons", sentant bon le paternalisme déplacé, la satisfaction de soi en se croyant de pleine certitude du bon côté de l’Histoire. Herrou c’est le gars infatué, débordant de satisfaction de sa propre générosité, de son ouverture, mais dont l’oeuvre n’est pas d’amour de l’étranger, mais de haine viscérale de son pays.

    M. Licra derrière, pas au premier plan donc. Souriant, content de voir l’oeuvre s’accomplir en pleine lumière, photographiée, congratulée, ovationnée.

    Ils chuteront quand ils se croieront autorisés à s’afficher tels qu’ils sont. Leur chute c’est leur orgueil.

     

  • Je ne suis pas certain que vous preniez le probleme dans le bon sens. D’un cote, disons les pro-migrants, comme de l’autre, on les appellera protectionnistes, il y a d’horripilants heros avec d’horripilants sourires benets de heros et des missions qui remplissent toute une vie et une morale a proteger coute-que-coute. Personnellement je ne sens aucune difference.

     

    • La différence est dans le résultat de leurs actions.
      La forme on s’ en fout.


    • La forme c’est tout. Quand on comprend ça on se débarrasse des faux combats guidés par les hormones. Et entre nous, d’un côté comme de l’autre c’est bon pour se faire de la pub mais ça pisse surtout dans des violons...


    • Moi je suis certain d’une chose, c’est que vous n’êtes décidément pas clair !


    • C’est pourtant facile à comprendre : à droite comme à gauche on trouve des types qui se lèvent le matin pour accomplir la mission dont ils se sentent investis et ça les rend insupportables de vanité.


    • Non, ce n’est pas clair du tout et ce n’est pas avec ça que ça va s’arranager.


    • « que ça va s’arranger »


    • @Eric, il semble avoir du mal à « choisir un camp ».

      Je suis un peu dans le même cas, concordance des prénoms, sûrement.

      Plus sérieusement, les clandestins sont des personnes tout comme moi.

      Sauf que la plupart sont bien plus trompés que je ne le suis, et se retrouvent bien plus dans la mouise une fois ici que je ne le suis.

      Là où je vis (22) il y a quelques clandestins, surtout à Saint-Brieuc, c’est pas facile de les comprendre, l’autre soir il y en avait un de type africain qui hésitait entre deux paquets de biscuits ou un paquet et une baguette de pain, il n’avait pas assez d’argent.

      On commençait à y passer une demi-heure en caisse... finalement, une jeune fille lui a payé la baguette et j’ai dû insister pour qu’il l’emporte, il était gêné, il ne la voulait pas.

      Ils sont paumés plus que conquérants, c’est une chose de s’emporter sur le Net mais c’est autre chose d’avoir affaire à eux « en vrai ».

      Que veux-tu faire ? Tu vas pas non plus être désagréable avec eux pour rien, sans motif si ce n’est leur présence illégitime ici. Faut être un peu compréhensif, tolérant.

      Tu peux pas être frontal avec les gens en vrai, ça ne véhicule rien de positif.

      Le souci c’est les réseaux derrières ces paumés, les Herrou & Co.

      Mais eux, tu ne les vois nulle part au quotidien, c’est pas eux qui trainent leurs savates dans les rues.


  • #1968720

    Un idiot utile,
    Un festival inutile,
    Un tapis rouge et des tapins,
    Des parasites main dans la main,
    Des people, des cameras,
    Le nouvel ordre tu applaudiras,
    Juifs d’hier, migrant d’aujourd’hui,
    Le parallèle tu feras,
    Ou la Licra le fera pour toi.

    Cette séquence médiatique est révélatrice de la collusion d’intérêts entre capital, star système, Etat, médias et la Licra. Toute cette clique de collabos vit sur notre dos et nous impose maintenant son armée d’occupation.

    Ils sont.peut être logés au Martinez ? Au regard de ce que fut cet établissement pendant la guerre et de ceux qui furent ses propriétaires ça serait congruent.

     

    • L’autre exploitation de la misère humaine : ledit porteur de Lumière sous les feux des projecteurs d’un cinéma inventé par deux frères du même nom...
      C’est presque trop vrai pour être beau, pour ne pas être invité au dîner de cons : « Vous, le blanc, c’est Juste ? Et bien les autres, c’est doigt dans le fion, cré non de non ». Sur grand écran dès le mois de Mai (fais ce qui te plaît).


  • #1968738

    C’est suspect de vouloir se parer de la vertu du sauveur de l’humanité. Et les anonymes qui s’occupent des SDF, le samu social, le CRIF les oublie, n’en a que faire. Pas d’instrumentation possible


  • Même look que notre premier ministre. Visage un peu rond ainsi que les lunettes, barbe de qcq jours, calvitie naissante et surtout cet air condescendant et arrogant qui vous signifie bien..........Je vous la mets profond !


  • #1968839

    Serait-il possible alors d’envoyer le "juste" Cedric Herou à la frontière de Gaza ? Il est visiblement très efficace. Une petite pétition dans ce sens ?

     

    • ...et puis fin connaisseur en oliveraies ce qui mettrait fin à un autre massacre : appartenant au règne végétal, celui-là...
      De sorte à encenser la main d’oeuvre locale, sur son propre sol, plutôt que de l’importer sous de fallacieux auspices associatifs, tout étant histoire de déracinement.
      Et puis, qu’il vienne à 500m. du palais, jeter un oeil aux africains qui oeuvrent depuis des lustres avec ou sans papier au sein du marché Gambetta ou voir ces autres qui vendent des parapluies à la sauvette dès que tombe la moindre goutte. Tous, assurément en France bien avant ceux qui la doigtent sur tapis rouge, ceux-là sont bien plus « craintifs » qu’ils évitent les vagues (et surtout les remous de l’écume blanche) et plus encore lorsque se pointe le bout de gri-gri du marabout...


  • #1968902

    les 2 font très "gay-friendly". Coïncidence ?


  • #1969025

    Herrou n’est pas agriculteur/paysan,

    C’est un un clodo qui travaille pour le gouvernement.

    Je ne connais pas son pédigré mais c’est peut-etre un sayan.

    Quant à sa fausse charité, qu’a-t’il fait auparavant pour les sdf

    de sa région ???


  • Pendant que Cédric Herrou fait des doigts d’honneur à Cannes, un pauvre SDF pourrait en profiter pour loger chez lui, dans sa ferme.
    Au bout de 48 heures il devient inexpulsable.
    Je dis ça, je dit rien.


  • Cédric Herrou est producteur d’olives.
    C’est donc un entrepreneur du secteur primaire et non un paysan comme les médias se plaisent à le décrire. Or qu’est-ce qu’il y a de plus intensif en travail (manuel) que la cueillette d’olives et autres fruits sur arbres. Il se trouve que dans le département de Monsieur Herrou, la production d’huile d’olive est un secteur sinistré en raison du coût de la main-d’oeuvre. Je sais de source sûre qu’il y a des projets de relance de la filière dans ce département et le travail faussement humaniste de Monsieur Herrou n’est certainement pas désintéressé. Si ils veulent rivaliser avec les producteurs Italiens et d’autres pays du bassin méditerranéen, il leur faudra employer des émigrés certainement en dehors du cadre légal du droit du travail, les autorités locales fermeront les yeux ce qu’elles font assez naturellement la plupart du temps.

     

  • Vas-y plonge dans le champagne et nage avec tes amis bourges
    Mes songes sont remplis de rats qui rongent vos tapis rouges
    Allez-y sortez le grand jeu, ouais, parlez de banlieue
    Au fond d’un fauteuil en velours c’est sûr ça passe tellement mieux
    J’ai mis les pieds dans un monde étrange où on t’écrase Gentiment avant qu’on t’étrangle avec un long métrage
    Et quand t’es d’dans c’est emmerdant
    T’es d’vant des gens souvent çais-fran et blancs
    Rêvant sûrement d’être dans des enterrements sur grand écran
    Des peoples qui picoleront quand la nuit tombera
    Des ivrognes qui tripoteront des p’tites connes
    Qui pour ne pas faire des sitcoms
    S’inventeront des diplômes
    Se déguiseront en filles bonnes
    Bien frivoles comme leurs idoles
    Et se bricoleront une opinion sur l’art, genre
    "J’kiffe quand c’est subversif
    Tu fais des super films
    Mais bon la beauté c’est subjectif"
    Elles parlent fort, elles disent que Cannes ne dort
    Jamais pendant 15 jours regardent leur garde-robe en pensant à la Palme d’or

     

    • En retouchant légèrement (avec toutes mes excuses) ce petit poème aux accents raciniens, j’ai obtenu ceci :

      Ô plonge dans le champagne avec tes amis bourges
      Mes songes sont pleins de rats qui rongent vos tapis rouges !
      Ô sortez le grand jeu, ô parlez des banlieues
      D’un fauteuil en velours, ça passe tellement mieux !

      Et moi, ce monde étrange
      Qui gentiment m’écrase
      Avant qu’il ne m’étrangle
      Avec un long métrage

      Je suis dedans
      C’est emmerdant
      Céfran tout blanc
      Rêvant
      Très sûrement
      D’enterrement
      Sur grand écran

      De pipoles qui picolent
      Au fond du crépuscule
      De très louches ivrognes
      Tripoteurs de sit-connes
      Qui s’inventent des diplômes
      Harnachées en filles-bonnes

      Leurs opinions frivoles
      Aux idoles qu’elles racolent :
      "J’kiffe quand c’est subversif
      Tu fais des super-films
      Le beau c’est subjectif
      Et mon string n’a qu’un fil
      Et ta palme est en or
      Et Cannes jamais ne dort !"


  • Vu la promotion qu’ils lui font il serait con de ne pas s officialiser passeur


  • #1969348

    La photo d’Herou et ses potes au festival de Cannes est presque aussi significative que celle du camion fou , de la promenade des anglais à Nice , c’est juste à côté .


  • Il raconte avoir dit à la juge à l’époque (en substance) : "vous n’aurez pas ma liberté de penser"... En fait c’est le Florent Pagny de la vallée de la Roya


  • c’est assez intéressant la psycho-morphologie.
    il porte sur son visage et dans son regard, la laideur, l’ignominie de son personnage.
    ce sont de petits diables..des suppôts de Satan.
    et encore, je suis gentil.


  • #1969508

    “Pour continuer à médiatiser ce "combat pour la vie", ”

    Sauf quand il s’agit d’abortion. alors là il n’y a plus personne...


  • #1969907

    Pour commencer,vu la conjoncture,les bobos,les arrivistes,les droit-de-l’hommiste,la
    bien-pensance,etc... ne font pas "d’action" pour rien.Ensuite,je n’ai rien contre les clandestins,mais vu les finances du pays et les difficultés financières rencontrés par les français,qu’ils soient retraités,smicards,jeunes travailleurs ou autres,il serait plus judicieux et logique d’aider d’abord nos compatriotes !!En cas contraire,ceux qui facilitent cette immigration,n’ont qu’a payer avec leur propre argent...Et pour finir,le système et ses associations,payés par nos impôts,envoient un signal de "portes ouvertes" a tous les clandos du monde et aux financiers de ce trafic juteux,en se comportant comme des "parrains" ;au dessus des lois...Pour ceux qui en doutaient encore,la france est bien une république bananière... !!


  • #1969912

    Ces nombreux passages devant le juge ...
    Je comprend pas bien, si il passe devant des juges, c’est que c’est illégal.
    Si c’est illégal, que fait ce type en liberté ? Pourquoi la justice ne fait-elle pas son travail ?
    J’ai la réponse tout comme vous, ne vous fatiguez pas :)
    C’est un traître, désolé, mais c’est vrai. Et c’est d’autant plus vrai en l’état actuel des choses.


Commentaires suivants