Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Covid-19 : test d’(in)efficacité des masques

Rappelons que le SARS-CoV-2 est un virus aérosolisé. D’un diamètre d’environ 0,1 micromètre, il se propage dans l’air en étant transporté par des aérosols, ici de microgouttelettes de salive et d’excrétions pulmonaires, d’un diamètre pouvant faire moins de trente micromètres, voire moins de vingt, dix et même cinq micromètres.

 

Dans ces conditions, il est possible, selon les masques, qu’il traverse le tissu ou le papier qui le compose. Mais quand bien même la matière du masque serait parfaitement imperméable aux virus, il reste les nombreux jours présents entre les dits masques et le visage… Cette vidéo, qui aurait pu être réalisée avec de la fumée de cigarette, montre clairement par grand froid comment l’air expiré s’échappe du masque. Un air contenant bien sûr des virus, dont potentiellement le SARS-CoV-2…

Les masques chirurgicaux ne sont pas faits pour empêcher toute contamination virale, et c’est bien pour cela qu’ils ne le font absolument pas. Surtout quand on sait que cette contamination se fait beaucoup, si ce n’est essentiellement, par les mains ! Les autres masques, même si l’effet est certes moins spectaculaire, ne sont pas beaucoup plus efficaces. Et doubler presque rien, ça fait encore pas grand-chose.

– La Rédaction d’E&R –

 

Bas les masques, sur E&R :

 






Alerter

52 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2662484
    Le 9 février à 07:07 par dav
    Covid-19 : test d’(in)efficacité des masques

    en effet...merci le froid de demontrer l’evidence...quelle bande de connards avec leur double masque on croit rever en voyant ces boeufs

     

    Répondre à ce message

  • #2662522
    Le 9 février à 08:39 par Tom56
    Covid-19 : test d’(in)efficacité des masques

    Ils auront déjà la réponse massue : "Certes, mais si on ne mettait pas les masques, ce serait pire..."

     

    Répondre à ce message

    • #2662847
      Le 9 février à 14:51 par Gopfdami
      Covid-19 : test d’(in)efficacité des masques

      Au quidam aztèque qui commençait à en avoir marre des sacrifices humains pour nourrir le dieu Soleil, le prêtre lui répondait : " Certes, mais sans, ça serait pire !". D’autant que tous les matins, le Soleil réapparaissait, prouvant ainsi que le prêtre avait raison et que les sacrifices servaient à quelque chose.
      Si demain tous les gens en France tombaient le masque, rien ne se passerait ! La preuve ?
      La majorité d’entre nous garde le même masque toute la journée voire plusieurs jours, en le triturant constamment, en passant son temps à l’enlever puis le remettre, en le fourrant dans ses poches, son sac à main ou en le posant n’importe où ; alors que dans le même temps on tripatouille tout autour de nous avec nos mains (poignées et boutons divers, rampes, objets - rien que le courrier ou colis que l’on reçoit tous les jours et qui a été manipulé par des dizaines voire des centaines de personnes !)
      Ces masques ne servent désormais qu’à matérialiser au quotidien la présence du virus "qui tue l’Humanité", sans eux, en une semaine plus personne ne penserait au covid (comme autrefois au moment de la saison grippale).

       
    • #2662899
      Le 9 février à 15:59 par effai
      Covid-19 : test d’(in)efficacité des masques

      Ma tante cloisonnée dans un hospice sans voir personne pour éviter la contamination depuis le début.
      on doit la voir à travers masques, 2 plexis, dans un couloir avec 2 tables longues de 2 mêtres de distance.
      bref, elle a chopé le covid 2 fois !
      les confinements, masques et compagnie vaccins ne servent à rien.
      LA PEUR EST L’ENNEMI DU BIEN !

       
    • #2662920
      Le 9 février à 16:46 par michel amm
      Covid-19 : test d’(in)efficacité des masques

      Les arguments des cons c’est que même si le masque ne sert qu’à 30%, il sert quand même.

      Voici ce qu’il faut répondre aux gens qui disent cela :

      Par exemple si c’est une femme :

      Si je baise tous les jours avec une capote qui marche à 30 %, je ne risque pas d’avoir d’enfant hein ?
      T’es d’accord , je ne risque vraiment rien.

      Si cela choque trop vous pouvez reprendre l’argument avec un ami qui vient chez vous : vous lui proposez de boire un verre d’eau recyclée de votre chiotte passée à travers un filtre à pisse sachant que le filtre à pisse marche à 30 %. Tu bois un coup ? J’ai passé l’eau au filtre à pisse : tu risques rien !

      Un masque qui laisse passer 10%, 5 % ou même 1% des virus ne sert strictement à rien Car il laisse passer 1% de virus, donc on choppe le virus un point c’est tout. Et si on est fragile on est malade. Si on est en bonne santé, on tue le virus sans aucun problème.

      Seuls les arguments analogiques peuvent fonctionner avec des gens hypnotisés avec des mots clé.

      N’hésitez pas à inventer des histoires à base de chose qui marchent à 30 %, genre : mon parachute marche à 30 %, c’est mieux que rien !

       
  • #2662530
    Le 9 février à 08:58 par dixi
    Covid-19 : test d’(in)efficacité des masques

    Le masque, ou cette stupidité généralisée qui n’a aucune efficacité, le nouvel apparat vestimentaire de certains idiots .C’est déjà ridicule et le fait que cela ne serve à rien l’est encore plus .

     

    Répondre à ce message

    • #2665001
      Le 12 février à 14:51 par europa 76
      Covid-19 : test d’(in)efficacité des masques

      Dire que le masque chirurgical jettable ne sert à rien, c’est une chose, mais quand on apprend qu’en plus ce masque est toxique car il contiendrait du formaldéhyde et toluène, qui sont des substances potentiellement cancérigènes, ya de quoi s’inquiéter.

       
  • #2662556
    Le 9 février à 09:53 par Monsieur R
    Covid-19 : test d’(in)efficacité des masques

    Bien convaincu par l’inefficacité des masques, mais pas du tout convaincu par la "démonstration" donnée ici. Quand on expire, l’eau est sous forme de vapeur, c’est un gaz et évidemment elle sort de partout, avec l’air. Ce n’est que lorsqu’elle arrive dans le froid qu’elle se condense en gouttelettes d’eau de qq10 microns de diamètre et c’est ça qui fait le brouillard blanc.

     

    Répondre à ce message

    • #2663316
      Le 10 février à 10:36 par michel amm
      Covid-19 : test d’(in)efficacité des masques

      @R

      La vidéo montre que l’air expiré ne passe pas entièrement à travers le masque mais qu’une grande partie passe entre le masque et la peau sur le coté ce qui fait que le filtre du masque ne filtre pas 100% des expirations d’air. C’est ce que l’on peut constater sur la vidéo.

      C’est tout ce que montre cette vidéo ET cela prouve que le masque ne protège pas des aérosols expirés car une partie de l’air expiré ne passe pas par le masque et vous arrive dans la gueule. Cette vidéo le prouve puisque qu’on voit la circulation de l’air expiré grâce à la vapeur d’eau contenue dans l’air expiré qui se condense.

      Cette vidéo vaut toutes les simulations faites par ordinateur : c’est un cas réel.

      Nous sommes d’accord par contre sur le fait que cela ne démontre pas que le filtre du masque ne marche pas car la vapeur d’eau expirée est un gaz (le principal gaz à effet de serre sur terre, dont vous n’entendrez jamais parler sur les site réchauffistes) et passe donc à travers le filtre sans aucun problème.

      Par contre la même démonstration faite avec de la fumée de cigarette prouve que le masque chirurgical ne filtre pas les particules de fumées qui sont plus grosse que le virus.

       
  • #2662584
    Le 9 février à 10:29 par derf
    Covid-19 : test d’(in)efficacité des masques

    Evidemment que ça ressort de partout sinon on pourrait pas inspirer et expirer. Mais nous mettre un masque sur la face n’a pas pour but de nous protéger du rhume 19. Le masque sert à nous déshumaniser les uns envers les autres, il créer une distance entre chacun et nous enlève la vue du bas du visage, qui est la zone de la convivialité et de l’empathie. Le masque supprime la lecture de langage non verbal et nous enferme avec nous-même, de la même manière que l’écran de PC (qui est un autre masque) nous isole. Le bout du bout de tout ça, "après" le masque, les distanciations, le sans contact, le féminisme pur et dur anti mâles (surtout blancs) et les confinements à répétitions, c’est la procréation artificielle et la suppression de l’autorité parentale. Fini les rapports humains, l’amour et l’empathie, bien venu chez les autistes.

     

    Répondre à ce message

  • #2662596
    Le 9 février à 10:39 par juin
    Covid-19 : test d’(in)efficacité des masques

    De plus je ne crois pas à l’existence des virus se balladant, vivant seuls dans l’air prêt à nous contaminer comme des aliens. Qui à déjà observé un virus dans l’air, donc en dehors d’une matière organique et d’un labo ? Qui a déjà observé un virus passer d’un corps à l’autre par voie aérienne ? personne, juste on suppose cela, c’est théoriquement acceptable et ceci est devenu une vérité absolue indépassable. Les dits virus ne se transmettent pas ils se devellopent, par la peur, les croyances, le mimétisme et par l’état d"esprit des gens. De plus ce sont, comme pour le dit Sida les traite/ments qui infligent le mal.

     

    Répondre à ce message

  • #2662598
    Le 9 février à 10:40 par Manu PPT
    Covid-19 : test d’(in)efficacité des masques

    Le pseudo-virus aurait été vraiment mieux inspiré de se transmettre par les cheveux !
    Un couvre-chef étant autrement bien plus élégant que ces affreux masque !

     

    Répondre à ce message

  • #2662904
    Le 9 février à 16:12 par domus
    Covid-19 : test d’(in)efficacité des masques

    donc pourquoi des Raoult et autres personnes qui sont contre cette mascarade en portent ? Car la seule réalité de ces masques est que cela protège des contraventions, ça au moins on en est sûr par les temps qui courent.

     

    Répondre à ce message

  • #2663222
    Le 10 février à 03:12 par Breeze
    Covid-19 : test d’(in)efficacité des masques

    En mettant 135€ de côté (au fait leçon d’ésotérisme on additionne les nombres inversés donc 135 + 531=...) bref en mettant 135€ de côté on peut se promener partout en respirant. Depuis le mois de juillet, j’attends.

     

    Répondre à ce message

  • #2663959
    Le 11 février à 09:33 par Jimmi
    Covid-19 : test d’(in)efficacité des masques

    Il aurait mieux valu faire la démonstration avec le FFP2 également.
    J’espère que l’on ne nous imposera pas le FFP2 suite a cette video.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents