Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Damas rend la légion d’honneur d’Assad à la France, "esclave" de Washington

« Je passe mon temps à décorer ! Pour les étrangers, la Légion d’honneur, c’est prestigieux ! C’est un vrai instrument d’influence. Ça fait partie du protocole avec la plupart des pays, à chaque visite d’État en France. » (Un ambassadeur)

La présidence syrienne a annoncé jeudi avoir rendu la Légion d’honneur attribuée par la France en 2001 au président Bachar al-Assad qui ne portera pas une décoration remise par « l’esclave » des États-Unis.

 

L’entourage du président français Emmanuel Macron avait indiqué lundi [16 avril 2018] que la France avait engagé une procédure de retrait de la Légion d’honneur au président Assad, deux jours après la participation de Paris à des frappes contre des sites du régime syrien.

« Le ministère des Affaires étrangères et des Expatriés a officiellement rendu à la République française, par le biais de l’ambassade de Roumanie à Damas, qui parraine les intérêts français en Syrie, la décoration de grand-croix de la Légion d’honneur accordée au président Assad par l’ancien président français Jacques Chirac », indique la présidence dans un communiqué.

[...]

« Il n’est point d’honneur pour le président Assad de porter une décoration attribuée par un régime esclave (...) des États-Unis qui soutient les terroristes », indique encore la présidence.

Lire l’article entier sur lepoint.fr

 

Le 25 juin 2001, Bachar al-Assad était reçu par le président Jacques Chirac :

 

Le 13 novembre 2009, le président Assad était reçu à l’Élysée par le président Nicolas sarkozy :

 

Dans l’album souvenirs des légions d’honneur attribuées par l’Élysée, il y a notamment ces trois dictateurs : l’Italien Benito Mussolini, le général espagnol Franco, et le Roumain Nicolae Ceausescu. Tous sont décorés par la France.

 

 

Plus récemment, l’ex-président tunisien Ben Ali qui a passé 24 ans au pouvoir. Il a été chassé par le Printemps arabe. François Mitterrand le fait Grand-Croix de la légion d’honneur, en 1989. Après le père, Omar Bongo, le fils Ali Bongo, 9 ans à la tête du Gabon à la suite d’une élection contestée... Nicolas Sarkozy lui remet la légion d’honneur en 2010.

Des distinctions remises très discrètement à l’Élysée, mais parfois révélées par la presse étrangère. Vladimir Poutine est décoré par Jacques Chirac en 2006, la télévision russe le dévoile. En France, Reporter sans frontières y voit « une insulte faite à tous ceux qui, en Russie, luttent pour la liberté de la presse et la démocratie dans leurs pays ».

Lire l’article entier sur francetvinfo.fr

La vérité sur la Syrie et la France, chez Kontre Kulture :

 

La victoire d’Assad, sur E&R :

 






Alerter

60 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
Afficher les commentaires précédents