Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

De Lyon

« Et en dernière instance, je ne suis pas démocrate, je pense qu’il est honteux de prendre le pouvoir par les urnes. » Alain Soral

I

J’étais à Lyon lors du congrès du Front national. Je ne dis pas que j’étais à Lyon pour assister à ce congrès ; en vérité je me trouvais fortuitement dans la Cité des Quenelles pour des affaires n’ayant que peu de rapport avec le front, puisqu’elles se situaient nettement plus bas, dans la cage thoracique (ou dans la cavité pelvienne, selon la hauteur de notre point de vue).
Car au fond je n’ai rien à voir avec ce parti politique bourgeois, les dessous du Front ne me regardent pas.
Comme tous les autres partis politiques, quels qu’ils soient, au demeurant.

Tous sont des latrines publiques, dont le seul horizon est l’Urnoir, qui n’est plus qu’une pissotière d’auberge espagnole pour dames énamourées. La confiscation de la révolte sociale pour le seul bénéfice de la sangsue politicarde, le parasitisme public dans sa plus abjecte manifestation.
Rien de bon, jamais, n’est sorti de l’Urne, la voie électorale ne mène nulle part ailleurs que dans la servitude ratifiée. [1]   [2]

Quant au « Changement », c’est le parti qui voudrait changer quelque chose qui devra au préalable se changer, jusqu’à paraître dans la livrée du domestique, s’il veut accéder enfin aux « affaires ». Telle est l’essence véritable de la « doctrine » Chauprade, qui paraît une légitimation grandiloquente de l’opportunisme.

Certes on peut établir des distinguos dans l’Incurable. Les Verts, par exemple, répugnent davantage que le Front. Au Front il y a quand même le Menhir Jean-Ma, et monsieur Gollnisch, et d’autres qui leur ressemblent. Tandis que chez les vers, n’est-ce pas.....
Mais tout de même, la Cour des Bouffons de la Reine lève le cœur. Aussi, car nous sommes bien élevés, dorénavant nous nous essuierons la bouche avec leurs bulletins.
Voyez ces messieurs, courir se réfugier dans les jupes de la Justice pour faire des procès minables, faute de noblesse, faute de réparties, comme de vulgaires féministes "harcelées" !
Pourtant quand certains de ces gens plastronnent à la Radio, ils se la jouent Vieille Droite et ne jurent que par Léon Daudet ou Maurras ! Qui, pour ce qui est de l’insolence et l’Invective, furent de grands maîtres.
Ce n’est plus un changement tactique quand la tradition même a été changé.
Voilà qui augure bien de ce que serait notre sort avec ce Front new-look au pouvoir. À l’Intérieur Thooris. Au quai Chauprade. Passez-moi la cuvette.

N’oublions pas que la première réaction de la présidente Marine Le Pen à l’annonce du nouveau gouvernement Valls fut de proposer dissolution et cohabitation avec Hollande ! Personne n’a tenu a relever suffisamment cette prise de position. Cohabiter ? Sur quel programme ? Nécessairement appliquer le Pacte de responsabilité et se laver les mains de la loi Taubira ! Forcément ! Sinon on ne peut cohapiner.
C’est cette soumission qu’on appelle la Realpolitik sans doute, parce que ça fait allemand, parce que ça fait viril.
Bon appétit messieurs-dames.

II

Cependant, esseulé en la vieille capitale des Gaules, ayant à tuer quelques heures pesantes, plutôt que d’ajouter de la lourdeur à la pesanteur en allant entendre le fausset du Chauprade, j’ai préféré aller au Spectacle.
Aller admirer l’art de la manœuvre, combinant ordre oblique et formation de ligne, des légions de la Contre-manif antifa, ou de l’Anti-manif contrefa si l’on veut du contrepet. Du contrepet pas du tout rhétorique, car il s’agissait bien de la mise en scène d’une anti-révolte par d’authentiques faux-culs. 

Mais la vérité sort toujours de la bouche des petits truqueurs, et les scansions itératives des sycophantes du Nouveau Parti anticapitaliste trahissaient leur véritable arrière-pensée politique. Ainsi ils allaient, gueulant :
« Le Pen, Soral, Manuel Valls / Et hop tout ça à la poubelle » 
« Finkielcraut, Hollande, Dieudo / Et hop tout ça à la poubelle » 

Était-ce là une variante antifa du jeu « Cherchez l’intrus » ?
En ce cas la réponse est facile : dans la première liste, mademoiselle Le Pen & monsieur Valls ont ceci de commun qu’ils se sont éternellement liés. Conjugalement pour l’un, acoquinement pour l’autre, qu’importe le contrat pourvu qu’on ait l’alliance.
Cependant qu’Alain Soral est si parfaitement délié qu’il en devient d’essence zyclonique.
Dans la seconde liste, Finkelcrot et Hollande ont ceci de semblable qu’ils sont des comiques ratés qui ne font rire qu’à leurs dépens.
Cependant que Dieudonné remplace aisément le gaz hilarant.

L’incongruité de ces inventaires faisait ressortir les intrus, dévoilant qui était vraiment visé par les supplétifs gauchistes : Soral et Dieudonné. 
Les autres n’étaient nommés que pour noyer le poison, et se donner l’air transcendant de ceux qui surplombent les clivages admis. Il s’agissait bien d’une manif contre Soral & Dieudonné au prétexte d’une manif anti-FN.
C’est-à-dire, n’est-ce pas, un soutien indirect à Valls, Hollande, Finkelcrot, etc,. 
Déjà, aller s’insurger contre le seul Front national quand on a du Valls au pouvoir, c’est plus que douteux, mais dénoncer Soral et Dieudo c’est pis que de la collaboration de classe, c’est de la basse police supplétive.

Un observateur attentif aurait aussi remarqué un semblant d’ordre caché sous le désordre manifeste d’une manifestation antifa, car une véritable division du travail était à l’œuvre dans ce pandémonium de drôles, de flics et d’abrutis.
Et cette division des tâches s’effectuait de la manière la plus classique, entre d’une part le travail intellectuel, et de l’autre le travail manuel Valls.
Voici comment.

Après que les Intellectuels NPA ont gueulé « Et hop tout ça à la poubelle », aussitôt, prenant le relais, les éboueurs anarchistes passaient à la pratique, en mettant le feu à toutes les poubelles malencontreusement placées sur leur parcours. « Libérez nos camarades ! »
Cette haine à l’encontre des poubelles s’expliquerait sans doute en partie par une pathétique autant que vaine tentative symbolique de s’extraire momentanément de leur naturelle habitation mentale. Mais cette psychanalyse de dépotoir ne rend pas suffisamment compte du tableau clinique beaucoup plus polymorphe de la pathologie hystérique de ces déchets.

Car nos pyromanes en profitaient également pour saccager consciencieusement tous les abris-bus, et briser les vitrines des fleuristes et des Caisses d’Épargne qu’ils rencontraient. 
Par là les casseurs gauchistes proclamaient : « Nous ne sommes pas là pour attendre patiemment le bus de l’Histoire (qui les mènerait inéluctablement à la Décharge Publique), non plus que pour embellir de fleurs imaginaires la dictature des petits épargnants. »

Félix Niesche

Notes

[1]  « Décider périodiquement, pour un certain nombre d’années, quel membre de la classe dirigeante foulera aux pieds, écrasera le peuple au Parlement, telle est l’essence véritable du parlementarisme bourgeois, non seulement dans les monarchies constitutionnelles parlementaires, mais encore dans les républiques les plus démocratiques. » (Lénine, L’État et la Révolution)

[2] Et qu’on ne vienne pas encore me citer Adolf. Le NSDAP n’est pas arrivé électoralement au pouvoir ! Mais il l’a conquis de haute lutte, après une guerre civile de quinze ans, menée impitoyablement avec une Sanglante Armée privée de scrupules humanitaires. Le suffrage fut le couronnement légal de ce processus révolutionnaire. Ou contre-révolutionnaire si l’on veut. Ce qui compte c’est que le national-socialisme au pouvoir fut la prise de l’appareil d’État démocratique-bourgeois par la violence, et sa transformation en un Etat de prétoriens. On est loin d’un gouvernement d’Avocats.

Prenez un carton avec les œuvres incomplètes de Félix Niesche,
chez Kontre Kulture :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

34 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1074186
    le 04/01/2015 par le corbeau
    De Lyon

    J’aimerais bien savoir ce que pense Soral sur l’anarchie ?

     

    • #1074404
      le 05/01/2015 par crottedenez
      De Lyon

      bah regarde ses vidéos. Faut se bouger un peu, on va pas tout vous mettre dans le bec !


  • #1074206
    le 04/01/2015 par 3888
    De Lyon

    Niesche, de Brague, Mme Sigaut... Le père Noël est passé en retard, mais il a survécu aux attentats dieudonno-poutiniens !

    Vous nous comblez ! Merci à É&R, et bravo à Niesche !

     

    • #1074468
      le 05/01/2015 par Océania
      De Lyon

      très juste.


  • #1074221
    le 04/01/2015 par Soldat du Christ...
    De Lyon

    ils se la jouent Vieille Droite et n’ont que Léon Daudet ou Maurras à la bouche !




    Dommage, cela avait bien commencé, sauf là, je m’arrête, lis Maurras tout n’est pas à jeter et Maurras et le front rien avoir donc stop....

     

    • #1074381
      le 05/01/2015 par matrix le gaulois
      De Lyon

      Tu as mal lu : ils se proclament héritiers de Maurras le soir sur les plateaux TV et de Léon Blum, via leurs avocats, le jour.

      Je pense que Niestche ne faisait pas une critique de Maurras mais de ceux qui se disent ses continuateurs sans l’avoir clairement compris.


    • #1074393
      le 05/01/2015 par Vincent
      De Lyon

      Au temps pour moi si je me trompe, j’avais compris qu’il dénonçait les gens de "drôate" qui se font de la vieille France mais qui se cachent derrière cette république maçonnique pour ce faire un p’tit billet !


    • #1074472
      le 05/01/2015 par Le pion
      De Lyon

      Dommage, que vous n’ayez pas lût plus avans, il aurait été bon pour votre compréhension de lire la phrase suivante.


  • #1074223
    le 04/01/2015 par Soldat du Christ...
    De Lyon

    Pourtant monsieur Félix Niesche je suis grand fan de vous et vos livres...

     

    • #1074231
      le 04/01/2015 par Félix Niesche
      De Lyon

      C’est que tu m’as mal lu ici, ami. Hommage à Maurras et Daudet ! Honte à ceux qui s’en réclament mais intentent de sales petits procès à Soral !


    • #1074314
      le 04/01/2015 par Ali de Montmartre
      De Lyon

      C’était pourtant clair l’ami ! clair comme du cristal. L’ami Niesche, le revigorant marteau en français dans le texte. Bravo.


    • #1075167
      le 06/01/2015 par Soldat du Christ...
      De Lyon

      C’est vrai F.Niesche je vous admire tellement et j’ai lu dans la précipitation merci pour le commentaire (mais j’avais tout de même lu l’article que je trouve très très bien comme vos livres mille mercis)


  • #1074265
    le 04/01/2015 par louis f
    De Lyon

    putain , t’écris bien Félix.


  • #1074299
    le 04/01/2015 par Gerard J. Schaefer
    De Lyon

    lol, c’est la version "propre" du texte !

    Ah, putain ! vous êtes infernaux !
    Du moment que vous vous-y retrouvez, les gars... c’est toujours ça de rigolé !

    Bon "An 01", Félix !


  • #1074313
    le 04/01/2015 par Eric
    De Lyon

    "La confiscation de la révolte sociale pour le seul bénéfice de la sangsue politicarde, le parasitisme public dans sa plus abjecte manifestation. Rien de bon, jamais, n’est sorti de l’Urne, la voie électorale ne mène nulle part ailleurs que dans la servitude ratifiée."

    Tout à fait. A propos, j’ai échangé quelques paroles avec le brillant Charles Robin (dont on peut écouter l’interview par l’équipe de Méridien Zéro sur ce site) et il m’a appris qu’il est un démocrate (Etienne Chouard fait partie de ses amis sur Facebook) et non un républicain.


  • #1074326
    le 04/01/2015 par Heureux qui, comme Ulysse...
    De Lyon

    Il serait intéressant de connaître le point de vue d’un certain capitaine de frégate qui officie aussi au pays de la quenelle...
    Du Paquebot au Radeau de la Méduse, il n’y a qu’un pas -un bras de mer houleux- que la Marine semble vouloir franchir allègrement !
    Que reste-t-il, non pas de nos amours, mais de ces gars qui, "du plus petit jusqu’au plus grand, du moussaillon au commandant" incarnaient au début l’espoir national ? Un pâle ersatz de Jehanne, un succédané de Cauchon pas très franco de port lui non plus ?
    Le Généralissime n’aurait-il pas mieux été inspiré de se choisir un fils ?


  • #1074337
    le 04/01/2015 par Marie59
    De Lyon

    Jolie "commedia dell’arte"... en seulement deux actes !


  • #1074380
    le 04/01/2015 par jakka
    De Lyon

    Quel talent, merci, ça nous manque !


  • #1074391
    le 05/01/2015 par reznor
    De Lyon

    C’est bien écrit pourtant... en tant qu’amoureux des belles lettres, je ne peux qu’applaudir des mains et des pieds ( je suis quadrumane )

    E&R a dévié depuis l’affaire Chauprade vers un dogmatisme aconstructif qui m’afflige. RecNat ne fera rien, ne prendra pas le pouvoir, n’aura dans les zones où il fera un bon score pour seul résultat que de faire croire que les banlieues sont peuplées de nazis antisémites. Miam miam la bonne soupe dont se délectent déjà nos policiers de la pensée....

    J’espère néanmoins sincèrement que RecNat fera un bon score et que cette force servira de levier pour influer sur le seul parti avec lequel un rapprochement est possible, le seul qui propose la sortie de l’euro, le seul qui peut arriver au pouvoir... l’UPR bien évidemment, n’est-ce pas ? Quel gâchis... je croyais que certains avaient compris ce que signifiait le terme "alliés objectifs"...

    C’est dommage, il y avait encore tant de choses à faire... quand je parle de musulmans patriotes autour de moi, malgré une rhétorique que je pense assez rôdée, les gens me regardent comme si j’étais un alien. Et pourtant, il y en a ! On me parle plutôt d’immigrés qui posent problème. Et là encore, il y en a... ils sont simplement plus visibles. Rendez des immigrés insérés visibles, et vous aurez gagné. Sinon... avec un peu de chance et des batailles d’égo, on va bien y arriver, à cette petite guerre civile !

    Tout ça me rend malade...

     

    • #1074424
      le 05/01/2015 par savoyardso
      De Lyon

      @ par Reznor.
      Ton commentaire est bon,de mon point de vue il voltige dans le marasme ambiant.


    • #1074486
      le 05/01/2015 par francky
      De Lyon

      Cher ami je suis "très proche" de l’UPR et je connais parfaitement leur logique.
      Malheureusement - même si ce parti fait et de loin les meilleurs analyses - il ne souhaite (F Asselineau et certain jeunes dirigeants) aucunement faire alliance avec un autre parti et aucunement avec RN. Il suffit d’envoyer un message sur leur site pour leur demander ce qu il pense de Soral, Dieudonné, Chouard et tu comprendras. Jamais Asselineau n’osera dénoncer l’oligarchie qui vit de l’usure depuis des siecles et qui sont responsables de guerres...
      Non, FA dénonce les USA, ainsi il ne risque rien.... Il me fait penser à ce futur gendre qui voulant épouser une fille de bonne famille essai - aux yeux des parents de la promise - de paraitre le petit gendre parfait, alors que la fille (le peuple), elle, rêve d’un vrai mec....
      En fait tout comme le Gini avec l’alcool, il veut ressembler à de Gaulle mais il n’est pas de Gaulle, loin s’en faut....


    • #1074490
      le 05/01/2015 par JL94
      De Lyon

      A mon grand regret, je partage votre analyse et votre conclusion.
      Tout ça me rend malade...aussi.


    • #1074517
      le 05/01/2015 par reznor
      De Lyon

      @ francky

      Oserais-je t’avouer que ma mention de l’UPR était une boutade ?

      Pour moi, l’UPR est un think tank, souvent intéressant, pertinent dans ses analyses... mais ce n’est pas un parti politique !
      Tu le dis toi-même : ils ne souhaitent faire alliance avec aucun parti. C’est compréhensible, mais il faudra dans ce cas attendre que les bisounours descendent sur Terre pour qu’ils aient une petite chance de gagner la moindre bataille électorale.

      Asselineau n’a pas l’étoffe d’un homme politique. Il suffit de regarder sa pitoyable prestation chez Ruquier. Ils lui ont servi toutes les vieilles ficelle de la manipulation, il est arrivé sur le plateau mal préparé et est tombé dans tous les pièges, même les plus grossiers. La TV, ce n’est pas une conférence sur youtube...

      Vous tous qui me lisez, d’accord ou non avec moi, musclez votre culture politique, lisez Machiavel et Tite Live si vous ne l’avez pas encore fait : toutes les bases de la politique sont expliquées dans Machiavel, c’est un petit livre qui se lit facilement. Il existe même en livre audio, lu par Michel Galabru. Quant à Tite Live, son histoire de Rome est longue mais se lit très facilement et est extraordinairement contemporaine.
      Ajoutez à ça "L’art d’avoir toujours raison" de Schopenhauer, 2€, moins de 40 pages, et vous serez armés pour commencer à vous frotter à la jungle politicienne.

      Je préfère avoir des ennemis avec lesquels je peux discuter sincèrement que des amis monomaniaques et dogmatiques.


    • #1074525
      le 05/01/2015 par Florida Sex Beast
      De Lyon

      Une guerre civile en France ?
      Avec quel courage physique ? en surmontant quels ghettos mentaux ?

      Une guerre civile, il faut des objectifs... lesquels, alors ?
      Tout ça ne tient pas debout, n’a aucun sens.

      Il peut y avoir des petites zones de chaos ponctuelles, circonscrites, éruptives qui retombent comme un soufflé.
      Parce qu’il y aura eu une manip’, un fait divers monté en "cause nationale", mais la plupart des gens n’ont pas la tête à ça.
      Le mec qui invective derrière son clavier, dans la rue, il ferme sa gueule.

      Là où ça pourrait remuer, c’est le moment où il n’y a plus d’argent au DAB, où le consommateur, même pauvre, ne peut plus consommer.
      Et même ce scénario-là n’est pas très crédible.

      Au lieu de te rendre malade avec ces paluchages, profite, elle est là, la vie, elle est belle...


    • #1074609
      le 05/01/2015 par reznor
      De Lyon

      Mais oui bien sûr, il faut que l’intégralité de la population soit engagée pour qu’une guerre civile ait lieu, c’est évident. Syrie Lybie, Ukraine, pour ne citer que les dernières en cours... Les minorités agissantes, c’est pour les conspis reptiliens !

      Mais oui bien sûr, il est absolument impossible de faire venir des mercenaires de l’étranger, nos frontières sont bien trop surveillées pour ça. Bien sûr...

      Mais oui bien sûr, il ne suffirait pas d’un petit false flag, qu’on tue un peu quelque part, que les militaires Français soient engagés pour contrer les terroristes musulmans allah akbaresques....

      Mais oui bien sûr, les média sont connus pour leur pondération, leur tempérance et leur objectivité. Ils sauront forcément faire en sorte que l’huile ne soit pas jetée sur le feu. Bien sûr.

      Mais oui bien sûr, dans le cadre d’une guerre de grande ampleur, guerre qui ne suit jamais, c’est bien connu, les crises économiques majeures, les musulmans se seront pas considérés comme les ennemis intérieurs, comme autrefois les juifs, les bolchéviques et j’en passe.

      Mais oui, c’est évident, la communautarisation orchestrée ces dernières années ne mènera pas à un crispation des paroles et des actes des deux côtés.

      Le monde est beau, continuons notre démarche ancillaire. Au fait, E&R, ça sert à quoi ?


    • #1074631
      le 05/01/2015 par le corbeau
      De Lyon

      Très juste Florida !

      La plupart qui parle de guerre civile sont les premiers dans le réel à etre indifférent du clochard qui souffre étaler sur le sol et réclamant une pièce pour manger et les derniers à s’interposer ou venir en aide quand une femme se fait enquiquiner par un chien excité .


    • #1074880
      le 05/01/2015 par frederoc
      De Lyon

      @le corbeau et florida

      Vous avez raison ... rendormons-nous comme les 3/4 des masses ... finalement, il n’y a que des petits problèmes insignifiants ... pratiquons la politique de l’autruche comme nos concitoyens si représentatifs de la belle société actuelle et moderne.


    • #1074941
      le 05/01/2015 par Marcus
      De Lyon

      tout a fait d’accord reznor, j’ai l’impression que le coté obscur l’emporte et que les manoeuvres du système fonctionne, je ne citerai que le succès de Zemmour qui a mon avais en dit gros....
      Le système a toujours une longueur d’avance, toujours !


    • #1075296
      le 06/01/2015 par Georges 4bitbol
      De Lyon

      @reznor
      Je suis d’accord avec vous sur la non-pertinence d’une guerre civile en France. Au plus nous connaîtrons l’insécurité galopante et des émeutes plus ou moins circonscrites en cascade.
      La France est un super-marché sans vigile où toutes les racailles et escrocs peuvent se servir. Racailles politiciennes (édifiantes affaire Cahuzac, Lamblin, Thévenoud...) dernièrement j’ai lu que l’ïle de Ré était dépossédée de tous ses pignons de pin ramassés par camions qui partent vers l’Espagne ainsi que l’intensification des vols de machines agricoles et de remorques qui partent vers la Roumanie, les récoltes et le bétail sont également ciblés (explosion des escroqueries sur internet, aux faux virements..)
      La pays est littéralement livré au pillage, et ce n’est qu’un début. La police et la gendarmerie sont impuissantes( livrées volontairement à l’impuissance), l’armée occupée à faire la guerre pour les USA en Afrique et au moyen-orient. La FrOnce s’effondre économiquement, financièrement et sociétalement.
      L’étude de la chute de l’empire romain en Gaule montre des zones de résistances aux "invasions barbares" qui créeront des points d’ancrage d’un redressement long et incertain, et d’autres zones qui se déliteront totalement. Des territoires entiers seront livrés aux occupants ( ex Nomandie) ce qui ressemble fort à la charte de l’U.E sur les droits des minorités à l’indépendance ( précédant kosovar) généralisé à l’ensemble du pays (regroupement de communautés, déplacements de populations dans le chaos, B.A.D de type San Giorgo, affrontements tribaux et féodalisme).
      Le peuple Français n’existe plus vraiment, constitué d’un ensemble hétéroclite de communautés dominées par la plus nomade et la plus prédatrice, l’état est devenu le pire ennemi du peuple de souche, la prédation fiscale détruit la classe moyenne et la propriété, la banque finit le boulot. Echec et mat mais progressif, sournois et mondial.


  • #1074515
    le 05/01/2015 par Georges 4bitbol
    De Lyon

    La ligue fasciste "anti-fa" fait clairement penser aux chemises brunes ou S.A, service d’ordre d’hitler chargé de faire la chasse aux opposants et qui fut un élément important de la prise de pouvoir d’hiter en 1933, l’une des deux composantes plus particulièrement :
    - Anticapitaliste "apparentée" à la classe ouvrière (ça rappelle quelque chose... NPA)
    - incarnée par Ernst Röhm, 1er chef des S.A ( liquidés lors de la "nuit des longs couteaux) par :
    La seconde section qui "s’apparente moins à un programme idéologique qu’au désir d’individus isolés de faire fortune ou de reprendre place dans la société en dehors de toute idéologie".
    Nous avons là les ingrédients des fascistes "anti-fa" supplétifs, à son plus bas niveau, du pouvoir oligarchique.


  • #1074589
    le 05/01/2015 par Simone Choule
    De Lyon

    Bien écrit, belle plume comme toujours le Félix ! Pour compléter : lire la révolution conservatrice de Robert Steuckers.


  • #1074735
    le 05/01/2015 par Grosbug
    De Lyon

    Les métastases d’un gauchisme rampant ! Dommage de se prêter au jeu du système, je m’attendais à plus d’intelligence et d’objectivité de la part de Niesche.


  • #1078125
    le 07/01/2015 par momo
    De Lyon

    Excellentissime !!!


  • #1084488
    le 11/01/2015 par 3888
    De Lyon

    Sur la page consacrée à M. Vincent Reynouard, un certain Claude33, vraisemblablement troll sioniste, cite un passage qu’il attribue à Félix, précisément à cet article, et qui ne s’y trouve pas et ne me semble pas être de Félix.

    Je n’ai pas la prétention d’être un expert en littérature comparée et laisse le soin au prétendu auteur de démentir cette assertion, s’il le croit utile, à la page où elle se trouve.


Afficher les commentaires suivants