Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Delon, le dernier géant, cerné par les nains de la bien-pensance

Alain Delon, dit le Guépard, est d’une autre époque. Pas celle des années 60-70, celles de son éclat maximal, celles de ses plus grands films [1], mais celle de l’avant bien-pensance.
Un collectif pétitionne actuellement pour empêcher les autorités du Festival de Cannes de lui attribuer une Palme d’or d’honneur pour son œuvre. La raison invoquée ? Ses propos prétendument homophobes, racistes et sexistes. L’attaque vient de l’association américaine Women & Hollywood, qui s’est notamment associée au mouvement MeToo. Delon homophobe ? Grotesque, mais on peut pardonner aux féministes gauchistes mal renseignées.

« La fondatrice du groupe, Melissa Silverstein, a déclaré à Variety être "très déçue" que Cannes honore celui qui a reconnu avoir giflé des femmes et qualifié l’homosexualité de "contre-nature".
La pétition Care2 rappelle les déclarations controversées d’Alain Delon : le fait que les couples homosexuels ne devaient pas avoir le droit d’avoir ou d’adopter des enfants, que les femmes ne devaient pas se plaindre si un homme les "gifle", et que la France devait arrêter d’accueillir des migrants. » (Source : francetvinfo.fr)

 

Delon est au-dessus de toutes ces polémiques, car il a déjà pris sa retraite du monde : il vit dans sa propriété de 50 hectares. On peut encore le croiser à Paris, entouré de ses amies, mais il préfère désormais ses chiens et ses souvenirs, et la chambre mortuaire qu’il s’est confectionnée dans son antre. Un journaliste de Paris Match a eu le droit d’y pénétrer.

« Il veut tout montrer, encore et encore. Il faut sortir maintenant, malgré le froid. Traverser le jardin, passer devant la maison avec la seconde piscine qu’il a fait construire pour sa fille Anouchka, longer l’étang et sa plage de sable, aménagée jadis pour les gamins, avant d’arriver au cimetière de ses 50 chiens, frères et sœurs d’amitié. Les noms sont gravés sur des pierres plates, les tombes sont regroupées par carrés, les couples reposent ensemble pour l’éternité, les trois derniers chiens ont une place privilégiée de l’autre côté de la chapelle. Elle sera la dernière demeure d’Alain Delon, tout près d’eux, quand la mort viendra. Le visage s’est durci, l’émotion le submerge, la voix se trouble.
“Vous voulez entrer dans la chapelle ?” Un autel et des chaises, des bougies, des dalles, emplacements mortuaires pour six personnes. Le sien est derrière l’autel.

“Voilà, ma tombe sera là. Les autres feront ce qu’ils voudront. Maintenant, venez, je vais vous montrer un endroit où personne n’est jamais venu.”
C’est une petite maison à quelques pas. Très simple. Un salon aux dimensions réduites, une salle de bains, et surtout, une pièce crépie dans laquelle trône un lit de cuir noir qu’il confie avoir acheté avec son premier cachet d’acteur. Sur la table de nuit, une photo avec sa fille Anouchka.
“C’est là que mon corps sera exposé pour qu’une quinzaine de personnes, pas plus, viennent se recueillir.”
Tout est prêt, donc. Il devine le choc que cette découverte occasionne.
Précise :“ J’organise.”
Il ne pleurniche pas sur son sort. Jamais. C’est Delon. Après lui, il ne sait pas ce que deviendra cette propriété chérie depuis plus de quarante-cinq ans, cette maison du bonheur qui a résonné de mille rires. Pour l’instant, donc, il maîtrise. Comme il l’a toujours fait. »

 

Delon a un statut d’intouchable mais on sent bien, du côté de la piétaille bien-pensante, que tous se tiennent prêts à déchiqueter sa dépouille et pisser sur sa tombe. Du côté de la famille, la pression est au maximum avec les révélations de mauvais traitements ou d’une éducation trop « virile » sur l’un de ses fils (Anthony). Les méthodes dures d’un père qui a été placé en famille d’accueil à l’âge de 4 ans. Ne soyons pas illusionnés : il y a Delon et il y a Alain, qui ne sont pas les mêmes, ne jamais confondre le réel et l’imaginaire sinon on va au devant de graves désillusions.

 

Delon porte en lui « tous ceux qui sont partis »

 

On comprend que Delon vit dans son imaginaire, celui des rôles qu’il a tenus, et qui l’ont rendu célèbre dans le monde entier. Les grands films sont éternels, et l’acteur ne peut pas supporter de se voir, de voir qu’il est le dernier géant. Il porte le poids des morts, le poids des grands morts du cinéma. Dans le genre superstar, personne n’a repris le drapeau, il y a un vide générationnel. La figure du héros n’a plus la cote, aujourd’hui c’est l’anti-héros anti-viril qui prédomine. Peut-être faut-il y voir une partie de l’explication de la désaffection populaire pour le cinéma actuel...

Delon n’était (il est vivant mais ne tourne plus) pas un comédien, au sens de Jean Rochefort ou de Jean-Pierre Marielle, mais un acteur, et un acteur magnétique. Et le magnétisme, ça ne s’explique pas. Ce n’est pas une question de plastique, même si ça y contribue : Delon c’est l’image du mec viril, silencieux, intransigeant, dangereux, tout ce que les jeunes hommes veulent être. C’est comme ça, c’est l’instinct viril.
La meilleure illustration, Le Samouraï, où le héros est silencieux comme un flingue :

 

 

Delon a incarné cela, c’est pourquoi sa présence est aussi forte dans les films, dans les esprits, surtout depuis que les temps ont changé : le virilisme est devenue une survivance, et le Système fait tout pour l’éradiquer. Logique, c’est la dernière ligne de résistance au mondialisme (féminisme, homosexualisme, antiracisme et compagnie).

À côté de ces grands souvenirs, de ces incarnations successives, le réel ne peut être que décevant, et le réel ce sont les rapports familiaux, filiaux, les embrouilles professionnelles (et le cinéma est une embrouille permanente), on pense à sa réputation de lâcher en dernière minute des tournages pour lesquels il avait donné son accord. Mais les rois ont tous les droits.

 

Le Clan des Siciliens en musique, le film préféré de Chirac, qui a dû le voir plus de 100 fois [2] :

 

Une interview inédite de Delon par nos amis suisses en 1990 :

« Moi je ne suis pas de nature si vous voulez qui accepte, moi je suis quelqu’un qui combat, je suis quelqu’un qui répond »

 

Delon n’a pas arrangé son cas en appelant Le Pen pour le féliciter :

 

Il est obligé de s’expliquer sur son amitié avec le patron du FN :

 

Mais la vie d’Alain Delon n’est pas que cinéma d’un côté et vie banale de l’autre. Parfois, les deux se mélangent, et cela a donné l’affaire Markovic. Résumé par le meilleur des canards télé, Télé Star, avec en prime une analyse de Monsieur K, toujours à l’affût d’un mystère :

« Le 1er octobre [1968], Monsieur Haro, ferrailleur, découvre un étrange paquet sur une décharge publique de la commune d’Elancourt, dans les Yvelines. L’objet est long, volumineux, constitué d’une housse à matelas qui semble renfermer quelque chose. À l’intérieur, le cadavre décomposé d’un homme. Une découverte sordide mais banale pour les enquêteurs de la PJ de Versailles. Trois jours plus tard, la victime est identifiée. L’homme de 30 ans s’appelle Stefan Markovic, obscure petite frappe yougoslave dont l’employeur porte, lui, un nom nettement plus connu : Alain Delon qui tourne à ce moment-là à Saint-Tropez le thriller de Jacques Deray, La Piscine, qui marquait les retrouvailles de l’acteur avec Romy Schneider, la vedette des Sissi, cinq ans après leur séparation en décembre 1963.

 

 

Sitôt le nom d’Alain Delon publié dans la presse, le banal fait divers se meut en un feuilleton qui enflamme l’opinion. On apprend que Markovic, sorti de prison après une histoire de vol qualifié, avait été recueilli par le comédien qui l’avait installé dans son hôtel particulier de l’avenue de Messine, à Paris. C’est Milos Milosevic, ex doublure et ami de la star, découvert “suicidé” dans un hôtel de Floride après avoir séduit l’épouse d’une vedette hollywoodienne, qui avait présenté Markovic à Delon. Ce dernier, en souvenir de son ami disparu, avait engagé Stefan. Le bad boy yougoslave à gueule d’amour, rentré illégalement en France en 1958, volontiers flambeur et bagarreur, servait de factotum au couple Delon, garde du corps, secrétaire, chauffeur et accessoirement amant de Nathalie, l’épouse d’Alain.

 

 

Très vite, des rumeurs sans fondement désignent Delon comme le commanditaire ou pire, l’auteur du meurtre de Markovic ! Les amateurs d’exégèse au rabais lancent que la vedette aurait été contaminée par ses rôles de méchant. Or, le comédien a un alibi puisqu’il tournait dans le sud de la France. Mais ses relations sentent parfois le soufre, comme son amitié pour François Marcantoni. Ancien résistant devenu figure du Milieu, témoin de mariage des Delon, il est aussi propriétaire d’une maison située non loin de l’endroit où a été retrouvé Markovic. On sait aussi que l’acteur souhaitait licencier son homme à tout faire, furieux de sa complicité un peu trop câline avec Nathalie Delon. Des témoins évoquent une violente dispute entre les deux hommes, avant que Markovic ne claque la porte, avenue de Messine, en proférant un chapelet de menaces à l’adresse du couple. »

Et encore, ça c’est la version officieuse officielle...
La vie d’Alain Delon renferme encore de nombreuses portes fermées. Nous y reviendrons.

Notes

[1] Plein Soleil en 60, Rocco et ses frères en 60, Mélodie en sous-sol en 63, Le Guépard en 63, Les Félins en 64, Les Centurions en 66, Le Samouraï en 67, La Piscine en 68, Le Clan des Siciliens en 69, Borsalino en 70, Le Cercle rouge en 70, La Veuve Couderc en 71, Un flic en 72, Les Seins de glace en 74, Le Gitan en 75, Monsieur Klein en 76, Mort d’un pourri en 77 !

[2] Le président de la République se voyait-il en Manalese ou en Sartet ?

Delon et le cinéma français, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

115 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Alain Delon est l’un de mes acteurs préférés. Pour ceux qui souhaiteraient découvrir ses films, voici mes préférés :

    1) Le samouraï
    2) Le cercle rouge
    3) Le guépard
    4) Borsalino
    5) La piscine
    6) Le clan des siciliens

    Visionnez ces films du numéro 6 au numéro 1, vous commencerez progressivement et terminerez en apothéose.

     

  • Impec ! Merci ER. Alors quelques guignols d’outre-atlantique la ramènent sur Alain Delon ?
    Drôle d’époque, décidément.
    Il tweete ou pas le Donald ?

     


  • La fondatrice du groupe, Melissa Silverstein




    Gagné... à tous les coups.

     

  • A Cannes , on préfère dérouler le tapis rouge pour Polanski ou Woody Allen !
    Violer des enfants , c’est pas disqualifiant bizarrement !
    Quelle misère a nos cervelles de supporter autant de merde !

     

    • Excellente remarque !!!!!

      Donc avoir un avis sur les homos te vaut excommunication mais les mecs qui ont REELLEMENT violer des filles/fillettes, là c’est pas juste un avis quand Polanski insère son pénis dans l’anus de cette jeune fille droguée de 14 ans et là, pas de soucis, venez à Cannes vous êtes les bienvenus.

      Ecoeurant.

      Vive Alain Delon !


    • En réalité c ’est pas Delon que veut honorer le festival de Khan mais Monsieur Klein , une façon d ’instrumentaliser Delon à la Cause ; et ce sera encore une milliardième occasion de gaver le gros public bien lassé de la souffrance incommensurable de la complicité de l ’Etat français et de notre dette éternelle et immense nous les goyim . . . finalement , adorant Delon j ’ai un pincement au coeur de lui voir jouer un (dernier ?) rôle dans cette mascarade frelatée .


    • Oui...

      C’est juste pas supportable le niveau de vice ou on en est rendu. Fatiguant et désespérant. La pourriture est valorisée et mise en avant comme étant le must, les gens ont le cerveau lavé et en redemande pour la plupart, les autres s’en foutent...

      Tous ces procès, ces interdictions de ceci ou de cela, même ces pertes d’emploi parfois, pour avoir dit une phrase « jugée mauvaise » sur un site web ou ailleurs. Une terreur s’installe peu à peu.

      ... époque de merde, le monde est complètement cinglé...


    • Et si les "talents" de Polanski n’étaient qu’ idées reçues... (parmi tant d’autres)... ?
      Tapez vous donc à froid et à la suite "La neuvième porte" et "Pirates"... vous comprendrez peut être ce que je sous-tends...
      "Si l’accusé de réception était de règle, il y aurait beaucoup moins d’idées reçues."
      Louis de Tralepuit
      (Receveur des postes à Châteauneuf-de-Gadagne 84470... le maire est un ami)


  • J’admire vraiment son talent d’acteur, j’ai vu tous ces films et me constitue ma vidéothèque avec les films des plus grands. Bien qu’il n’y ait eu aucun diplôme, ce Grand monsieur s’est construit tout seul ; il eut l’intelligence de prendre ça et là le meilleur de tout (professionnel, culturel, élocution, éducation...) pour le faire sien. Peu importe les mal pensants et les insignifiants sachants diront de lui, je le soutiens. Peu de comédiens peuvent prétendre d’avoir eu la vie qu’il a connue, il a travaillé avec les grands réalisateurs, acteurs et metteurs en scène. Une autre belle période qu’il regrette amèrement, je le comprends. Monsieur DELON, le dernier mythe masculin vivant.


  • J’ai connu l’un des derniers témoins oculaires de l’affaire Markovic....Sans rentrer dans les détails,ce bourricot des Balkans avait l’intention de faire chanter Pompidou,premier ministre, après avoir prit des photos de sa femme Claude dans la villa où Delon jouait le film "La piscine"....et pas n’importe quels photos...Pas celle qu’on a vu,plus tard,circuler et outrageusement truquer ! (un contre-feu signé Alexandre De Marenches)...Cet idiot ne devait pas connaitre la signification du mot "barbouze" quand il rencontrait François Marcantoni...Son futur assassin...qui avait récupérer les négatifs que le yougo avait toujours sur lui.. !!

    Ceci reste une théorie d’après recoupements...Delon reste le dernier protagoniste vivant même si cela s’est passer à son insu et avec des retombées politiques qui lui ont longtemps collées à la peau !

     

    • "qui lui ont longtemps collées à la peau !"

      Pas du tout ! Ça rehaussait son image de bad boy. Certaines stars feraient n’importe quoi pour se faire passer pour un dur ; d’aucuns son quasi obligé d’être mêlé de temps en temps dans une embrouille. Cela fait partie intrinsèque du produit banquable qu’ils sont devenus.C’est désespérant le fait de ne tjs pas avoir compris ça. Tu crois qu’on aurait encore invité Gainsbourg si il s’était arrêté de fumer ses clopes et arrêté d’insulter son petit monde ?


    • @sa majesté

      T’as pas bien saisi mon propos...Delon avait été un temps blacklisté après cette affaire..Mireille Darc,sa nouvelle compagne s’en rendait compte,personne ne lui parlait...L’élection de Pompidou a calmé le jeu et il s’est résolument rangé derrière lui,ce qui l’ sauvé mais marqué politiquement... !!!

      Jouer au bad boy...c’est seulement quand il te manque l’aura nécessaire pour faire le buzz et Gainsbarre a eu sa traversée du désert dans les 70’s avant de jouer sur son aspect débraillé dans les 80’s... !!


  • j’aurai bien aimé avoir une adresse postale pour le féliciter de sa sortie anti-LGBT qui lui vaut les "foudrettes" de Cannes........
    Quelqu’un pourrait-il m’aider svp ?

    Cordialement.

     

    • Si vous n’êtes pas un troll ce que je doute, ce n’est pas compliqué de lui envoyer un courrier : écrire au château de la brûlerie 45220 DOUCHY sinon vous adresser itou votre courrier à Genève.


    • Pas les moindres foudres de Cannes, ville qui l’accueille à bras ouverts et la lui remettra quand même, dixit Thierry Frémaux, délégué général du Festival de Cannes, qui entérine et défend sa décision d’honorer Delon de la Palme d’Or d’honneur. Dans l’os la Margherita : il ne lui reste qu’à s’effeuiller ; à la folie...
      Cependant, comme souligné quelque part par ici, le film 4 fois césarisé et projeté à l’occasion, ce dimanche qui vient, est Mr. Klein : et cela, pour notre époque contrainte et sa propagande perpétuelle, il est sûr que ce n’est pas un hasard !
      « Plein soleil » pour Cannes qui accueille la pluie à chaque Festival, « Plein soleil » lorsqu’il s’agit d’Or et d’éclat, eut été autrement symbolique. Mais non, n’y aurait-il pas eu la deuxième guerre mondiale ?!
      Des fois nous en serions presque à en espérer une troisième afin que cette deuxième ne disparaisse sous la poussière...


  • C’est vrai que quant on a connu le cinéma des années 50, 60, 70, avec les pointures qu’il y avait comme acteurs et actrices, dont Alain Delon est un des derniers, on peut dire sans grossièreté, que le cinéma actuel c’est de la piquette, pour ne pas dire de la m....
    A telle enseigne que l’on n’y met plus du tout les pieds, las de voir des navets Hollywodiens trop bien pensant, manipulateurs et sans saveur.

     

    • Et les navets Français...En dehors des films avec Luchini les quelques films vus ces dernières années m’ont donné envie de me faire rembourser. Même le dernier Blier bof bof ...Bon je ne suis pas fan de Blier (à part Calmos) je le trouve très surfait, un peu du Vargas en homme quoi ....
      C’est sûr le cinoche c’est plus ce que c’était...J’ai regardé la vidéo suisse d’Alain Delon chez Christian delay (je crois ) et celle où l’on découvre sa tanière...Tous ces chiens enterrés , comme il a du pleurer. J’ai découvert un homme intelligent , et touchant , en plus d’être très beau et très honnête, mais l’honnêteté est la chose la plus difficile à porter sans doute.Ah il a du en faire et il doit encore en faire des jaloux. Décidément le prénom Alain est bien porté !! :)


  • Madame Brigitte Bardot
    Madame Claudia Cardinale
    Monsieur Alain Delon
    Monsieur Jean-Paul Belmondo
    Monsieur Gérard Depardieu
    Monsieur Gérard Lanvin.

    Pas touche les Aliens et autres créatures dénaturées... Ils sont sacrés !

     

  • Comme quoi, avoir accepté de tourner sous la direction de BHL (dans ce qui est considéré "le plus mauvais film depuis 1945") ça ne vous protège en rien des lubies du lobby...

    Sinon entre ça, sa nationalité suisse (sûrement pas par amour du chocolat... on s’est compris), son goût pour les affaires pas toujours "avouables", etc etc etc....
    Faudrait donc être "indulgent" envers qui ? Alain ou Delon ?
    Juste pour savoir...

     

  • Mouais. En même temps si on se scandalise, avec justesse, qu’un type comme Polanski, avec tout son talent reçoive des places d’honneurs dans des festivals alors qu’il a quand même fuit la justice et de nombreuses plaintes pour viols sur mineurs,
    je trouve ça rigolo qu’on vienne traiter de "nains" les gens qui trouve pas normal qu’un type comme Delon, qui est connu pour été dégueulasse de maltraitance avec ses gosses et bien d’autres personnes dans l’intimité, reçoive un César d’honneur. Ah oui pardon, c’est un monstre sacré du cinéma français.

     

    • Ils vont nous faire chier longtemps les ricains ; ils peuvent tout voler, violer sans aucune impunité. Certes, ils sont détenteurs de la planche à billets qu’ils peuvent imprimer pour se payer le luxe de tout nous acheter : groupe du CAC 40, culture, cinéma, propriété, œuvres d’art... ; mettre en prison des chefs d’entreprise pour les forcer à la vente, spolier nos entreprises via leur justice qui se permet de condamner à milliards d’euro une banque, un groupe français sous des prétextes fallacieux liés à un mot voire l’utilisation du $, de jouer les intrus avec leurs états profonds pour manœuvrer sur un terrain d’opération... Ils me font chier grave les ricains. Je déteste ces élites autant que celles d’un petit pays moyen oriental pratiquant l’apartheid.


    • #2198688
      le 14/05/2019 par Aiguiseur de guillotines
      Delon, le dernier géant, cerné par les nains de la bien-pensance

      Doit ont juger l’homme ou l’oeuvre.. ??
      Adolf Hitler etait un excellent peintre.
      Peu importe de toutes façon, le problème est que c’est encore ces dégénérés de yankee qui viennent nous dire ce que l’on doit faire.


    • #2198843

      Il faut laisser à Dieu le jugement de l’homme
      Et au Festival le jugement de l’oeuvre.

      Vous êtes Dieu ?
      Vous êtes le festival ?

      Vous ne l’êtes pas et Silverstein encore moins que vous.

      Oui, tout à fait, Silverstein est en dessous de vous :

      - en tant qu’humain, elle est damnée selon le souhait de ses pères au Golgotha. D’ailleurs, regardez la, elle n’est plus moralement et génétiquement que la dégénérescence de sa race.

      - et en tant qu’américaine, le festival de Cannes qui est en France lui est donc étranger.

      Si le festival veut se suicider, il n’a qu’à faire le Kow Tow : il ne sera plus français
      Et dans trois ans, il sera oublié.


    • Et si le "talent" de Polanski n’était qu’une idée reçue... (parmi tant d’autres idées reçues)... ?
      Tapez vous donc à froid et à la suite "La neuvième porte" et "Pirates"... vous comprendrez peut être ce que je sous-tends...
      "Si l’accusé de réception était de règle, il y aurait beaucoup moins d’idées reçues."
      Louis de Tralepuit
      (Receveur des postes à Châteauneuf-de-Gadagne 84470... le maire est un ami)


  • Il a tout connu : la gloire, de très bons films, l’argent, une très belle femme ( Nathalie Delon). Il n’a pas grand-chose à regretter...
    Notre époque le regrettera plus que l’inverse...


  • Et puis faut voir les phrases qu’on lui reproche...
    Que celle sur les femmes ne devant pas se plaindre si un homme les "gifle" puisse choquer hors-contexte, là d’accord.

    Mais les deux autres ?
    Etre contre l’adoption par les homosexuels c’est interdit ? Etre contre l’immigration dérégulée c’est interdit ?
    Pourquoi pas empêcher quelqu’un de recevoir une palme d’or parce qu’il est contre le travail le Dimanche tant qu’on y est ? Doit-on tirer un trait sur notre carrière dans le septième art si on est contre la limitation de vitesse à 80 ou si on est pour la diminution de la CSG ?

    On a encore le droit d’avoir une opinion sur un sujet politique dans ce pays ou plus du tout ?

     

    • Malheureusement on le voit de plus en plus, les gens ayant des opinions étant classées par le système comme « mauvaises » sont de plus en plus martyrisés et pénalisés... perte de poste, procès des associations...

      Si quelqu’un l’ouvre aujourd’hui, se déclare publiquement à écouter Soral par exemple, juste ça, peut vraiment lui valloir de gros ennuis.

      Et on s’auto censure de plus en plus, et le nombre de sujets interdits augmente... avoir une opinion et l’exprimer est vraiment interdit aujourd’hui :/


  • quelle legende, et en plus lepeniste assumé, bravo Zorro tu resteras toujours cette tulipe noire de Narbonne heros de la France veritable !!!


  • Alain Delon n’est plus humain...C’est un tableau, une sculpture, une partition de musique...Ou mieux...C’est un souvenir que tout un chacun possède...


  • Ils n’ont honte de rien. Depuis l’Atlantique, la chutzpah de "Silverstein" donne des ordres aux Français et aux Françaises qui ils doivent sanctionner, qui aimer, qui rejeter…
    C’est insupportable, insupportable ….
    Cela fait longtemps que la moutarde nous a monté au nez ! et le jour J viendra !


  • ha bon, l’ homosexualité n’ est pas une préférence contre nature ? c’ était donc ça le grand complot sioniste contre Dieu : le Droit plus fort que la nature ?
    eh bien qu’ils aillent se faire enculer le plus loin possible de notre patrimoine cinématographique...car leur connerie peut être encore plus dévastatrice que le sida.

     

    • Et non, l’homosexualité n’est pas contre nature, puisque c’est la nature qui engendre des êtres qui entrent dans cette catégorie.

      Je donne une explication scientifique schématique, même si je sais que la science n’a pas de prise sur les certitudes.

      Au départ, tous les fœtus sont féminins. Ce qui transforme le fœtus en mâle c’est la présence des chromosomes XY (pour l’appareil génital) et plus généralement la réaction de l’embryon à la présence de testostérone.

      Mais dans la nature, tout est variable, ce qui lui permet de chercher et trouver des variantes aux chemins que la vie peut prendre.

      Il faut donc savoir que la sécrétion de progestérone se fait plus ou moins tôt dans l’évolution du fœtus.

      Rappels :
      - le cerveau se développe à partir de la 7ème semaine,
      - la production de la testostérone se fait en moyenne autour de la 12e semaine.

      Considérons la courbe gaussienne avec le temps en abscisse (6e à 18e semaine) et la probabilité d’apparition de l’hormone en ordonnée. On a donc 2 cas extrêmes qui arrivent avec une fréquence d’environ 5% des cas :
      - 2.5% chez les futures femelles à gauche de la courbe,
      - 2.5% chez les futurs mâles à droite de la courbe.

      Plus chez une fille cette hormone est générée tôt, plus son cerveau se structurera avec l’influence de la testostérone. Pour schématiser, elle pensera comme un mec, on parle souvent d’un garçon manqué.

      Plus chez un garçon la testostérone arrive tard, plus le cerveau s’est formé en grande partie en mode féminin.

      Ce n’est pas plus compliqué que cela.

      Maintenant si vous reprochez à des gens d’être homos, alors qu’ils sont comme ’Dieu’ les a créé, sachant qu’ils n’ont pas coché de cases avant de naître, alors vous pourrez justifier toutes les discriminations pour lesquelles on n’a pas le choix : sexe, taille, tronche, couleur de peau, nature de cheveux, etc...

      Conclusion : être contre les homos n’a pas de sens, ni le prosélytisme provocateur gay ou lesbien d’ailleurs.

      Si vous êtes hétéro, vous avez le droit de ne pas apprécier de voir deux personnes du même sexe s’embrasser. Et le contraire est aussi vrai. Et on a le droit de le dire sans insulter.

      Alain Delon a eu la chance de naître avec des atouts génétiques en main.
      Il assume ses idées sans s’aplatir à la première désapprobation médiatique.
      Respect pour la carrière de ce grand acteur (sauf pour 2 films : la bouse de BHL et ’Le Passage’ avec Lalanne qui chante, faut pas déconner quand même ...).


    • @NoHope
      Donc vous avez déjà tranché la question de nature/culture ?

      Demain vous allez nous expliquer l’attrait pour les objets du quotidien, ou l’attrait pour les enfants sur des bases physiologiques ?

      Quand à ce qui pourrait être contre nature...par définition "rien" si on accorde à la nature le statut de "tout".
      "Si c’est possible, c’est naturel" est une proposition tout à fait acceptable,en tout cas et en tout lieu ... le sujet n’est pas là.


    • NoHope, très intéressant.

      Cela étant dit, "contre nature" doit être défini au départ et pour cadrer la discussion.
      Par exemple, la femme apportant XX et l’homme apportant XY, existent deux combinaisons résultantes possibles, XX et XY.

      Soit les déterminations sexuelles respectivement de femelle et mâle.

      Et cette détermination sexuelle est assurée lors de l’accouplement de la femelle avec le mâle pour assurer une descendance.
      Sauf erreur de ma part, cette fonction de la pérennité de la détermination sexuelle du genre humain ne peut pas être assumée par deux couples homos, mâles ou femelles.
      Le fait qu’ils puissent adopter une progéniture par voie législative ne résout pas le problème de cette impuissance vis à vis de cette pérennité.

      En ce sens, c’est contre nature.

      Après on bascule dans la philosophie, à savoir que certains réfutent le fait que la nature est consubstantielle à la reproduction et donc à la survie de l’espèce.
      Entendu que la décision, donc le choix assumé d’avoir ou pas de descendance, transcende le fait d’être un couple homo ou hétéro.

      Mais c’est une toute autre discussion.


    • @ NoHope

      "sachant qu’ils n’ont pas coché de cases avant de naître"

      vous reste t-il des souvenirs pour affirmer cela.. ?


    • Not Hoge, jouer sur les mots pour placer votre récitation sur la biologie du foetus est sans intérêt. L’homosexualité est contre nature simplement parce que l’acte sexuel, destiné à procréer se joue à l’endroit et pas à l’envers. Si vous préférez "anormal" pourquoi pas mais n’allez pas sortir une nouvelle digression pour inverser la norme.


    • ce n est pas l homosexualite qui est contre la nature humaine, mais la sodomie homosexuelle et heterosexuelle, car la sodomie s oppose au fonctionnement des chakras qui sont dans un ordre precis pour une raison divine. Desole si c est dure pour certains heteros sodomites a entendre cela. Dominants et dominees...
      Alain Delon est un modele pour moi, je suis sur qu il aime les femmes comme egales a lui, meme si l amour parfoi est un combat.
      Humble contribution au dialogue.
      Desole pour les accents, mon clavier n en a pas.


    • Réponse à NoHope

      Vous vous tromper gravement. L’homosexualité n’a rien à voir avec les hormones féminines et masculines mais découle de la structure psychique au cours des tout premiers mois de vie. La présence importante de testostérone est en effet souvent importante chez les gays (l’on constate cela à la fois du côté de leur pilosité et du comportement plus agressif, plus actif que d’autres homos ou hétéro).

      C’est la construction de l’identité qui est en jeu. La relation d’attachement et la représentation que le tout petit enfant a vis-à-vis de la mère puis du père joue le rôle majeur. Pour l’enfant fille ou garçon, c’est le comportement du Père vis-à-vis de la Mère qui va influencer précocement l’image de référence.

      La défaillance du rôle symbolique du Père comme élément fondamental pour "s’arracher" de la mère est l’élément fondateur d’une impossibilité ultérieure à s’identifier à un homme (le Père) pour le petit garçon, et à aimer un homme (pour la petite fille).

      L’on remarque par ailleurs que le processus d’identification s’inverse progressivement : les filles finissent par s’identifier à ce Père défaillant. Les lesbiennes se donnent souvent des allures de mecs, idem pour les gays qui adorent rien tant que d’avoir des allures de femmes. A la fois on rejette l’altérité et en même temps on s’identifie à l’objet détesté pour mieux le remplacer.

      Cela produit des relations en duo et en miroir. L’absence de l’enfant impossible à fabriquer entre deux sexes identiques maintient les couples homos dans un Même univoque. L’acquisition d’un animal (souvent un petit chien) dans les couples homos est le tiers manquant (l’enfant).

      La guerre des LGBT pour banaliser la PMA ainsi que l’adoption d’enfants n’est rien d’autre qu’une pathétique tentative d’imiter le couple hétéro en transgression toutes les Lois naturelles (un enfant ne peut être conçu que par un homme + une femme). Tout le reste n’est que littérature bidon dans une société en liquidation.

      C’est toute la question de l’altérité qui est en jeu dans l’homosexualité. Notre post modernité est arrivée à une étape de négation de toute différence parce que le but du système est de deux ordre :
      1/ tenter de contenir l’explosion démographique en commençant par la population occidentale plus "avancée" dans la décomposition,
      2/ créer un être nouveau, univoque, neutre, indéfini, proie plus manipulable pour n’être plus qu’un consommateur fragile.

      On ne naît pas homo, on le devient.


    • @NoHope l’homosexualité n’est pas contre nature ?? Non seulement les maths vous font défaut, mais les lois de la physique aussi.
      L’homme et la femme, le positif et le négatif, le bien et le mal, le soleil et la lune et encore... Les exemples dans l’universalité montre qu’il n’y a que deux composantes qui s’opposent et s’assemble et non 3 un chiffre impaire.
      Alors oui @NoHope l’homosexualité est contre nature, mais il cela ne signifie pas pour autant qu’il faut tout rejeter, il faut aussi comprendre qu’il n’y a pas qu’une forme d’homosexualité. On a pu constater qu’il y avait plusieurs types du à l’homosexualité, et que tout le passé d’une personne qui serait homosexuelle ne trouve pas sa source forcément sur les même faits qui en viennent à être ou devenir homo.

      Si l’homosexualité n’était pas contre nature mon cher @NoHope, alors les hommes pourraient porter un enfant, mais à ma connaissance, "de façon NATURELLE" c’est impossible.
      Donc que les mathématiques et la physique vous échappes je veux bien @NoHope, mais la biologie de base, sincèrement, là il y a un problème.
      Ce n’est pas l’homme qui dicte sa loi à la nature, c’est l’inverse.
      J’ai beau penser fortement et objectivement que l’homosexualité est contre nature, cela ne m’empêche pas d’avoir des amis et amies homo pour autant @NoHope.
      Vous mélanger la question naturelle avec la question de confusion mentale chez certains être humain et aussi le passif de certains.
      Vous ne connaissez pas vraiment la question sur l’homosexualité, et je suis certain que vous ne saviez même pas @NoHope que l’homosexualité pouvait être du à différent facteur qui n’était en rien du même ordre.
      Beaucoup d’homo (ou se définissant en tant que tel) le sont devenue du à des attouchements sexuel étant jeune, créant par la suite une désorientation et une confusion mentale dans la dissociation de ce qui nous entoure. C’est loin d’être anodin.
      Je vous invite à réfléchir plus sur la question et vous renseigner.


    • @ goyband :

      Si on appelle contre nature la non conformité au mode de reproduction qui prolonge l’espèce, alors disons simplement que l’approche homosexuelle est stérile. Mais attention : si cela suffit à condamner, que fait-on des gens impuissants, on les tue tout de suite ou on attend encore un peu ?

      Je pousse le bouchon, mais je sais que vous avez compris.

      @ OC :

      Dites, êtes-vous né avec une tache d’encre sur les doigts ?

      @ JEAN MARIE :

      Je n’inverse pas la norme, certainement pas.

      J’explique qu’un jugement moral à l’emporte-pièce, qui plaît au faible d’esprit parce que ça lui permet de haïr quelqu’un en se donnant bonne conscience, n’a pas de sens devant une variabilité naturelle existante dans l’espèce humaine. Sachez qu’il existe des espèces où cette variabilité est quasi nulle, comme chez les crocodiles qui n’ont pas changé depuis le jurassique.

      Peut-être réussirez-vous mieux votre prochaine réincarnation !

      Si vous prenez un arbre fruitier et ses milliers de fleurs, même si toutes sont fécondées, environ 30% minimum ne donneront pas de fruits parce que la sève que peut produire l’arbre ne suffira pas à leur survie. Est-ce que ces fleurs étaient contre nature ? Non. Génétiquement elles étaient parfaitement conforme, mais c’est un facteur externe qui décide du cours des choses.

      @ uritorco :

      Vous élargissez le débat en abordant le pétage de rondelle. Je pense qu’effectivement ce n’est pas bon ni pour les chakras ni, si on pousse un peu plus loin, pour les amygdales !

      @ sev :

      Vous avez raison sur un point : souvent la testostérone est très présente, mais justement parce qu’elle est arrivée tardivement chez le fœtus parce que les glandes surrénales se sont d’abord développées longtemps pour ensuite produire en masse (en plus des gonades à la puberté).

      Je précise que la nature donne des prédispositions, je n’évoque pas l’incidence de l’acquis. Mais ne tenir compte que de ce dernier c’est comme forcer par conformité un gaucher à écrire avec la main droite : on peut y arriver mais à quel prix et avec quel bonheur à la clef ?

      Les histoires LGBTesques, à mon avis, c’est comme SOS Racisme : on peut pas faire pire pour nuire à la tolérance.

      Quant à moi, je pense qu’on ne naît pas con, mais qu’on peut le devenir !

      @ glaber :

      En parlant de 3eme sexe, vous semblez confondre homo et hermaphrodisme.
      Sans problème, il existe plusieurs facteurs autres que simplement biologiques.




      Merci à Alain Delon pour avoir permis cet échange !


    • @NoHope,
      Permettez moi de vous donner la définition d’un terme islamique, la « siyassa » qui résume assez bien je crois en quoi consiste la fabrique de civilisation... Ibn Khaldoun donne une définition concise : « la siyassa est l’art de gouverner conformément aux exigences de la morale et de la sagesse, afin d’inspirer aux masses un comportement favorable à la conservation et à la durée de l’espèce ». Ni plus, ni moins. Ça n’est vraiment pas compliqué...



      Vous élargissez le débat en abordant le pétage de rondelle. Je pense qu’effectivement ce n’est pas bon ni pour les chakras ni, si on pousse un peu plus loin, pour les amygdales !



      Vous concevez le sexe comme sale.. pas étonnant que vous soyez dans une telle confusion.. La bouche est propre... le sexe est propre.. alors que le rectum par contre est sale.

      En conclusion, le sexe ne peut être sale lorsque ça n’est pas un rapport incestueux et que sa respecte le modèle familial de reproduction de l’espèce. Que le rapport aboutisse sur une procréation ou pas.. La reproduction du modèle étant une reproduction/fécondation elle même d’une chose bénéfique et souhaitable !! Un impuissant en couple reste un modèle fertile pour la société... Ainsi comprenez qu’il ne peut y avoir de couples homosexuels.. Il faudra parler de paires homosexuels pour être plus juste...



      Si on appelle contre nature la non conformité au mode de reproduction qui prolonge l’espèce, alors disons simplement que l’approche homosexuelle est stérile. Mais attention : si cela suffit à condamner, que fait-on des gens impuissants, on les tue tout de suite ou on attend encore un peu ?



      Il n’y a pas de volonté de tuer les modèles négatifs mais de les éloigner.

      Vous aurez compris qu’a partir où une personne entre dans l’espace publique pour faire la promotion de l’homosexualité, l’approche n’est plus stérile puisqu’au contraire cette promotion met en danger la préservation de l’espèce.

      Tout comme l’inceste (entre parent enfant, oncle tante /nièce et neveu, frère et sœur : tout ce qui est interdit par le droit !) qui est prouvé comme étant dégénératif pour l’espèce humaine.. ceci est interdit dans toutes les civilisations. L’adultère était lui aussi un danger, condamnable, il n’y a pas si longtemps...

      De plus en plus.. le monde devient incompréhensible.. les choses de bon sens deviennent de plus en plus énigmatiques.. L’explication qui est faites ici fait encore sens.. mais pour combien de temps ?


    • @ Peter :

      En vous lisant je reconnais immédiatement le bon sens du psychopathe.

      Je n’ai jamais entendu parler d’homos qui tuent des hétéros parce qu’ils sont hétéros.
      Dans l’autre sens, par contre, ça arrive qu’il y ait de la violence parfois fatale.



      Il n’y a pas de volonté de tuer les modèles négatifs mais de les éloigner.



      Ah ok ! Vous songez à quoi : La lune ? Des camps ? La fumée de cheminées ?
      Et s’il n’y a pas la volonté, ce serait alors quoi ? En référence à votre pseudo, un "Pan !" à l’insu de votre plein gré ?

      Je pourrais parler des amalgames que vous faites, qui ne servent qu’à justifier tout et n’importe quoi contre ceux qui ne sont pas conformes avec votre modèle.

      Vous parlez de l’homosexualité comme si cela pouvait s’attraper comme une maladie. C’est franchement ahurissant. Êtes-vous dans le doute concernant vos penchants au point que la moindre incitation risque de vous retourner comme une chaussette ? Vous craignez de ne pas arriver à surmonter l’eurovision de la chanson ? (pour Eric -> :-) )

      Pour finir, vous osez faire référence à l’islam ?

      Que penser de ces religions qui condamnent l’homosexualité parce que c’est contre nature selon elles, alors que depuis des siècles elles mutilent génitalement des enfants avec des répercussions psychologiques indélébiles, de la circoncision à l’excision ?
      C’est naturel ça ? Voyons ... Ah mais non au fait !
      Mais je devine les arguments de haut niveau : "C’est la coutume bouffon !", "Respect au Prophète !", "Hé, t’es qui twoua pour remettre en question les savants ?" et la meilleure pour la fin : "Antisémite !"

      La coutume qui justifie l’injustifiable... Give me a break !

      Le christianisme a des dogmes. Heureusement pour les chrétiens, et comme on dit en novlangue "pour le vivre ensemble", la tolérance en fait partie.

      Puisse le meilleur de mondes dont vous faites la promotion ne jamais voir le jour en France, ni en Europe, ni nulle part d’ailleurs, même si à cette échelle je sais que c’est déjà foutu.




      Alain Delon a incarné Gerfaut dans "Trois Hommes à Abattre". Un individu qui découvre l’état de corruption à haut niveau de la société française. Un film à revoir ou à découvrir.


    • Alors que l’homosexualité était punissable de peine de mort enAngleterre Oscar Wilde vantais la tolérance en Égypte, une société musulmane. Une société qui jalousait la vie privée et où les soupçons étaient interdit (les moucharabiés, observer sans être vu).

      Quel est donc la différence ? Il est parfois dit en Islam qu’un péché aux yeux des hommes (l’espace publique) est plus détestable que 1000péchés (en secret) au yeux deDieu.

      En France, il y a l’expression : « pour vivre heureux vivons cachés ». Autrement dit pour préserver son honneur, il faut savoir s’éloigner des attaches sociales, ne pas montrer ses spécificités si elles suscitent une réjection naturelle.

      Bien entendus, il y a de la tolérance en France... mais chassez le naturel et il revient au galop ?

      En Islam, le pire des péchés est l’idolâtrie.. On pourrait penser que la république avec Marianne et ses fausses idoles (liberté, égalité, fraternité) est une religion... et franchement ça n’est pas les arguments qui manquent. Vincent Peillon semble être de cet avis... bref, les gens les mieux informés partage cet avis. Et bien voyez vous à côté l’homosexualité, c’est moins grave que la république usurpatrice ayant détrôné le roi (décapitation) garant de la religion...

      Le problème c’est ce modernisme qui fait croire que demain sera un monde meilleur, plus tolérant.. le progrès garant du bonheur. Je vous ai expliqué pourquoi les pratiques homosexuels sont des modèles négatifs qui seront toujours rejetés... tôt ou tard.. plus ou moins violemment...

      Lorsque je parle d’eloigner les modèles négatifs c’est les sortir de l’espace publique... les exiler.. ou les rentrés dans le placard pour reprendre l’expression consacré.

      Toutes les religions sont destinés à péricliter.. la démocratie est arrivé à bout de course... les gens ne votent déjà plus (son dogme le plus important !)... ils ne croient plus en cette religion et finiront par se retourner les uns contre les autres... Alors croyez moi la tolérance pour ceux qui ne représentent pas la normalité.. ça va être très dur pour eux.

      J’ai vu dans des pays musulmans des hommes efféminés qui n’avaient pas l’air d’être traumatisés... ils sont bien tolérés car ils ne revendiquent pas une orientation sexuelle publiquement, pas de prosélytisme gay.

      Les plus gêné s’en vont.. C’est moi qui vais partir... vers d’autres cieux car je sens le chaos qui vient (ça n’est pas moi le psychopathe ; en manque de comportement humains)... Cdlt


    • @ Peter :

      Le progressisme idéologique amplifié par des intérêts divers n’a pas pour finalité la tolérance, mais l’utilise pour faire taire les masses et imposer ses lois. Exemple : un politicien juif peut donner des leçons de charité chrétienne pour expliquer qu’on ne peut que tolérer, en bon chrétien, l’invasion migratoire !

      D’ailleurs, quand vous observez les associations communautaires, luttent-elles contre ce qu’elles dénoncent ou utilisent-elles l’objet dénoncé pour en faire un levier de pouvoir ?

      Ce que vous dites, que la tolérance n’est possible que si le prosélytisme cesse afin de ne pas susciter la réaction inévitable (parfois clairement recherchée), et très clair. Observez comment Palmade se fait insulter par des associations parce qu’il dit clairement qu’être homo n’implique pas d’en faire du prosélytisme gay, genre plume violette dans le string ... Il en appelle à un peu de tenue, d’honneur comme vous diriez, et on lui tombe sur le paletot comme s’il avait remis en question les fondements de la civilisation !

      Pour généraliser un peu, le malheur du monde actuel c’est que des sociétés ont réussi à rendre rentable la bêtise humaine. Elles surveillent les masses comme on surveille des rats de labo. L’avantage c’est qu’il est facile de donner des envies à cette masse. Et donc de l’anticiper pour y répondre par des produits.

      Dans ce but, la distinction entre politique, religion ou pulsion (sexuelle ou d’achat) n’a pas d’importance en ce qui concerne les leviers. Ce sont juste des domaines spécifiques à tel ou tel intérêt global, des multinationales aux banques en passant par les ’communautés’, voire les mafias.

      Les réseaux sociaux permettent une chose nouvelle dans l’histoire humaine : ce n’est plus l’élite qui donne la voie à suivre par le monopole de la parole publique ou les livres, car longtemps il fallait avoir une valeur ajoutée pour accéder à ses semblables par des moyens amplifiés, mais la masse qui juge et corrige ce qui dépasse du troupeau.

      Les moyens ainsi mis en place garantissent le silence contre ceux qui voudraient remettre en question le système. Vous aurez beau crier, des milliers de "bêêêê" couvriront votre aspérité.

      Soyez rassuré sur un point : tant que vous êtes capable d’analyser et de comprendre, vous restez immunisé. Mais vous resterez aussi malheureux.




      On peut voir dans la carrière d’Alain Delon une inflexion à partir de 1982.

      Il y a des décès dont on ne se remet pas, même sans se l’avouer.


    • Nait-on homo ou le devient-on ?

      "Beaucoup d’homo (ou se définissant en tant que tel) le sont devenue du à des attouchements sexuel étant jeune, créant par la suite une désorientation et une confusion mentale"

      Mais pas tous le sont devenus !
      Car ils étaient prédestinés, c’est l’argument de ceux qui disent qu’on nait homo.
      Cela n’a fait que manifester cette tendance qui serait sortie plus tard avec d’autres circonstances.

      Entre le 6iéme et 8iéme mois de grossesse, les hormones mâles sont lâchées.
      L’hormone mâle possède 4 parts : 1 pour les génitaux et 3 pour le cerveau.
      Si la mère stress, il n’y a plus que 3 parts : 1 pour les génitaux, 2 pour le cerveau plus une part d’hormone femelle. Cela donne un homme avec un caractère féminin.
      Si la mère stress plus, que 2 parts : 1 pour les génitaux et 1 pour le cerveau et 2 parts d’hormone femelle, cela donne un gay.
      Si la mère stress encore plus : 1 pour les génitaux, 0 pour le cerveau et 3 d’hormone femelle. Cela donne un trans.
      Le stress, les médicaments ostrogéne-like, les produits chimiques ... peuvent donner ce problème.
      La femme à un rôle très important à jouer dans la société, car elles influencent le caractère de l’enfant pour la vie.
      La mère nourrit le bébé d’amour, depuis le temps de la conception, elles ont besoin d’être heureuses et paisibles pour faire cela correctement.




    • Les réseaux sociaux permettent une chose nouvelle dans l’histoire humaine : ce n’est plus l’élite qui donne la voie à suivre par le monopole de la parole publique ou les livres, car longtemps il fallait avoir une valeur ajoutée pour accéder à ses semblables par des moyens amplifiés, mais la masse qui juge et corrige ce qui dépasse du troupeau.
      Les moyens ainsi mis en place garantissent le silence contre ceux qui voudraient remettre en question le système. Vous aurez beau crier, des milliers de "bêêêê" couvriront votre aspérité.




      Vous m’avez pris pour une chaussette sale, alors que je vous ai demandé de vous mettre dans nos souliers. Lorsqu’on présente des arguments contre l’homosexualité on se fait accuser d’être un homo refoulé... Et si on démontre au contraire être bienveillant, ça n’arrange pas les choses ?

      J’ai l’expérience d’un hétérosexuel, une relation homosexuel ou une relation incestueuse par exemple me sont tout aussi étrangère. Je ne peux pas éprouver de désir pour ma sœur de la même façon que je n’ai pas de désir pour une personne de même sexe que moi. Ça n’est pourtant pas si difficile à comprendre.

      Ce qu’on remarque de nos jours, c’est surtout la volonté d’imposer aux masses l’homosexualité comme une option, une alternative, un choix de vie sociétal. Alors que ça n’est pas dans l’intérêt du socle de n’importe qu’elle civilisation comme je l’ai démontré. Le mariage apporte des droits (succession et retraite) mais ça n’est pas pour rien.



      Soyez rassuré sur un point : tant que vous êtes capable d’analyser et de comprendre, vous restez immunisé. Mais vous resterez aussi malheureux.




      Si je souhaite éventuellement aller vivre dans un pays pauvres ou une société musulmane, c’est que je trouve les progressistes être un véritable danger ; et je crois en la malédiction de Sodome et Gomore pour tout vous dire..

      Mon but n’est pas de faire du mal à qui que ce soit.. mais prévenir concernant ces changements civilisationnels et vous ne pouvez nier qu’il y a un changement civilisationnel profonds quelque soit vos choix de vie. L’islam prône de cacher les défauts des autres mais en les exposants dans l’espace publique nous sommes bien obligés d’en parler...

      @NoHope,
      le bonheur d’une société tout le monde sait ce que c’est... à moins d’etre amnésique ou vouloir être berné par la propagande. Pour nous, c’est l’Islam.. À chacun de faire ses choix.
      https://m.youtube.com/watch?v=d56-D...


  • Être placé en famille d’accueil à quatre ans, cela peut valoir beaucoup de compréhension et même des circonstances atténuantes, à celui qui finit truand pédophile ou assassin.

    Mais pas si par vos opinions, vous affrontez la bienpensance. Ça, c’est le crime suprême et imprescriptible.

    Qu’ Alain Delon se console. Primé ou pas, j’ai vu tous ses films, quand il y en a des millions, que j’ai boycottés, malgré qu’ils croulaient sous les plus hautes distinctions.


  • On honore Delon, et quoi de plus normal par le festival français de cinéma de référence. Delon n’est pas un bon acteur ou un acteur de reference.. il est un acteur iconique, comme Gabin, Ventura, Belmondo, De Funes ou Depardieu. Ces monstres sacrés méritent tous les honneurs qu’on les aime ou pas, qu’on les trouve bons acteurs ou pas. A leur façon ils ont fait la France, comme un De Gaulle, un Bigeard, un Platini ou un Zidane. Les petites fientes des pigeons ne font que glisser sur la statue de Delon.

     

  • Delon c’était l’homme qui meurt toujours à la fin


  • La France est devenue le pays de l’interdiction, on devient des machines et des marionnettes aux services bien-pensance des lobbys : LGBT, CRIF, etc. Heureusement qu’il y a encore des Hommes comme Delon , comme le pen, comme Soral, comme Dieudonné qui font de temps en temps de picure de rappel afin de réveiller le public perduet peureux.

     

    • Peureux ? La peur ?
      La différence entre courageux et pas courageux ?

      Et donc les tapettes sont naturellement pas peureuses ? Beaucoup d’arguments pour tout compte vouloir justifier la sodomie qui est de toute évidence une pratique abjecte.. et cela partout sur terre.

      Et même sur la station spacial en apesanteur... sans la pesanteur terrestre, la sodomie c’est littéralement de la merde.

      L’homosexualité c’est un problème cosmologique... c’est une question d’ordre des choses.

      Après, tout le monde s’en fout de la vie privée des gens... mais en exposant ça dans l’espace publique, il ne faut pas être surpris du rejet que cela suscite.


    • Oops.. j’ai cru que vous revendiquiez le droit à Delon de révéler son homosexualité...


  • Je pense sincèrement que si l état avait voulu le faire disparaître il se serait vaporisé dans l’atmosphère. L’enrouler dans du film plastique et l’abandonner dans une décharge c’est de l’amateurisme.


  • Delon aura été le plus bel homme du cinéma et peut -être en général ; quel homme mûr n ’a pas toujours rêvé d ’avoir sa beauté fût -ce un heure de sa vie ! le charme absolu toujours parfait sur tous les clichés :ça ça ne trompe pas ! ce regard ravageur sous les sourcils circonflexes ! et bien sûr ses merveilleux rôles ! c ’est notre grand acteur , notre grande star avec BB ! après eux le renom de la France en prendra un sacré coup ! plus que Gégé ! mon Dieu que la France était grande et belle quand les français menaient la France , possédaient leur pays , avant l ’occupation ! revive la France et les français ! ces gens vraiment merveilleux que l ’occupant a sali , rabaissé pendant des décennies et qu ’il veut détruire par dissolution car il veut détruire la beauté , la grandeur , la vérité et y substituer sa nature fanatique , dogmatique et cruelle . Vive la France et vive Alain Delon !

     

    • Il a quand-même tourné pour BHL... l’aurait-il fait pour Soral avant de devenir célèbre ? Désolé mais en tant que mec, mon admiration va plutôt vers des Castro, Guevara, Chavez, Amanidejad, c’est ça des vrais mecs pour moi, d’ailleurs qui donnerait sa vie pour Delon ? Les artistes viennent bien après dans ma hierarchie de l’admirable. Delon n’est qu’un acteur, aussi grand soit-il, il n’est là que pour divertir et non révolutionner quoi que ce soit. Mais j’aime bien Delon, d’ailleurs cet article est en train de me faire passer une commande de quelques-un de ses films.
      Après, je comprend qu’une femme préfère les paillettes au maquis cubain, et c’est pour cette raison que Delon sait de quoi il parle quand il parle de femmes.


  • Le "Cannes" de Delon, c’était celui de Robert Favre le Bret et de Maurice Bessy... de la Malmaison... du Palais... de Fellini, Visconti, Dassin, Coppola, Altman, Scorcese...
    Et puis sont arrivés Gilles Jacob... le bunker... et les tapis pour Polanski et Allen... Almodovar... et Canal plus !
    Ça n’était pas une page qui se tournait, mais un livre qui se fermait... à jamais.


  • "Je hais cette époque ; je la vomis .. il n’y a plus de parole donnée.. "(Dixit Delon).

    C’est parce que le monde, et surtout le monde occidental s’est coupé de ses racines spirituelles et célestes - il s’est coupé du VERBE FONDATEUR la Parole divine ! (BIBLE)


  • Delon est beaucoup trop Français à leur gout , c’est pas comme toutes ces tafioles de pseudos artistes ...

     

  • #2198971

    Cannes n’est-il pas censé juger l’oeuvre artistique d’un acteur et non ses opinions ?
    Delon, Depardieu ne doivent plus rien à personne et peuvent se permettre d’avoir le courage de leurs opinions. Malheureusement, ce n’est pas le cas de tous les acteurs (cf polémique Palmade récemment)


  • Delon, c’est bien plus qu’un acteur, il fait partie de notre vie, de notre époque, celle de ses films .Pour le reste rien à foutre de tous ses connards de la bienpensance dont on n’a que foutre, et qui à cette époque ne nous emmerdez pas parce qu’ils auraient été remis à leur place très rapidement .Cela aurait été même impensable .
    Delon a fait une carrière exceptionnelle avec des films cultes, ou le cinéma Français avait de l’allure et des acteurs exceptionnels .On aime ou on n’aime pas, mais aujourd’hui on ne peut même plus comparer, puisqu’il n’y a plus rien, où presque rien "soyons même indulgent " .
    Oui A. Delon mérite grandement de la part des autorités du festival de Cannes de lui attribuer une Palme d’or d’honneur pour son œuvre. Et après, ils pourront s’en donner à cœur joie , et se vautrer dans leur festival de la médiocrité .


  • #2199099

    On ne donne pas un prix de vertu à Alain Delon (d’ailleurs ces moralisateurs pourraient ajouter à la liste de condamnations qu’il a tué des gens lors de la guerre d’Indochine...) mais un prix pour ce qu’il a créé en jouant au sein des oeuvres des cinéastes (c’est l’un des rares acteurs à créer une oeuvre dans l’oeuvre, d’où sa place qui n’est pas celle d’un acteur de téléfilm) : Alain Delon a dessiné une figure à travers ses rôles, qui n’est peut être pas lui dans la vie mais qui traverse toutes sortes de cinémas et d’univers qu’ont façonné touche après touche, chaque metteur en scène, complétant cet autoportrait physique et moral qu’il tient à laisser, toujours un beau type qui se méprise, hyperfragilisé et paranoïaque, froid et faible, sacrificiel et solitaire, souvent meurtrier cherchant masochistement la déchéance physique et morale, et surtout qui, ravagé par un complexe d’identité, se met suicidairement en quête de son double, afin de rencontrer enfin quelqu’un qu’il pourra remplacer ou qui pourra le remplacer.

    A noter qu’en chinois, Alain Delon, ça fait 阿兰•德龙, A lan . De Long. Et ce « De Long », en chinois, signifie « vertueux dragon ».


  • Moi je serais DELON je ferais comme MARLON BRANDO (qu’il admire), j’enverrais quelqu’un d’autre pour prendre le trophée à ma place, par exemple un gilet jaune qui a perdu un œil ou une main, juste histoire de leurs montrer qui c’est le patron !

    Mets leurs une belle quenelle ALAIN ! Tu es de la race des Grands ! Nous on t’aime !


  • La classe de DELON...
    Tu connais un autre acteur avec cette classe là ?!
    DELON c’est la classe absolue.


  • A mon avis Delon s’en tamponne complètement de cette récompense. Il sait ce qu’il vaut, il sait l’amour que lui portent les français et l’avis de quelques guignols gaucho en mal de bien pensance doit avoir autant d’importance pour lui que sa première chemise.


  • L’étoile brille, elle se fout de l’obscurité !

    Ces tordus ont le mérite de nous faire rire tant leur stupidité n’a aucune limite. S’attaquer à DELON ! Lol ...faut oser surtout quand tu connais le parcours de l’homme depuis l’enfance, tu te dis que ce genre de bassesse ne perturbe même pas un seul de ses magnifiques cheveux !

    DELON est dans le cœur des français et des amoureux du vrai cinéma, Messieurs les tordus, et ça vous ne le changerez jamais !


  • D’abord excellent article,ensuite est il nécessaire de rappeler que Delon lui a fait des films sur son talent,il a tourné avec les plus grands Clément,Visconti,Antonioni Melville,Losey..il n’a jamais eu besoin de tapiner dans le politiquement correct pour le système, comme le font la plupart de ces pseudos artistes d’aujourd’hui .


  • Delon est un Empereur du cinéma français qui peut tout dire. Tout faire.
    Courageusement l’Homme Delon ne s’est jamais caché derrière son petit doigt , a toujours affiche sa couleur politique.
    C’est la grande classe !
    Peu, a part Alain Soral, Dieudo et Chouard, en sont capables.
    D’autres préfèrent les folles et trans a l’Elysee, les Benalla-crase dans les FO !
    Lautner. Audiard, Gabin. Ventura, Constantin, ou êtes-vous ?
    Mais les Gaulois se sont reveilles !
    Samedi l’acte 27, la France toute en jaune fluo !


  • Palme d’or à l’honneur de Cannes au festival un feu de lumière Alain Delon.

    Le comité se rassure à la peine de n’avoir su pendant 50 ans reconnaître son immense talent d’une carrière grandiose le prix du meilleur acteur français à la postérité de chefs d’oeuvres du CINÉMA .

    De son parcours, de ses idées partagées ou non, de ses combats, de sa famille... l’homme Delon n’a rien à vendre ou acheter lui ou quelqu’un d’autre à la lumière d’une vie seul ses proches seront qui il était tout comme vous amoureux du divers.
    Au faite il aime quoi Delon ? les chiens ou les chats ?

    A la joie des amoureux de CINÉMA de vous savoir à la pellicule éternelle le public des anonymes vous remercie d’avoir été un MONSIEUR

    Amen


  • #2199396

    Alain est la grande classe. Ses opinions politiques n’enlèvent en rien son immense talent.
    Il a au moins le courage de dire ce qu’il pense de cette Société décadente.


  • « l’homosexualité de "contre-nature" » , il faut savoir que c’est bien un fait de même le prophète des musulmans va également dans ce sens . La livre sacré des lgtb et du contrôle mondial des populations c’est kinsey .
    Une blague dans les années 80 circulait , qui expliquait comment augmenter le nombre d’homos : en menant de front des la corruption avec des techniques d’escrocs , le tout grace aux médiats .
    Quand un ou plusieurs escrocs veulent plumer un ou plusieurs pigeons , ils s’attaquent toujours point faiblard , une moralité faible ou peu de règles qui tiennent du bon sens et , ou , lui retourner sa moralité contre lui , c’est exactement ce qui c’est passé depuis des années ou les médiats ont et ont toujours continués à détruire les règles des pigeons pour la remplacer par celle des escrocs , L’homophobie fait partie de ces règles d’escrocs , ces escrocs explique aux pigeons que si les gens ricanent c’est parce qu’ils ne vous ament pas et qu’ils vous rejettent donc ils sont contre vous , ce qui est faut puisque ce sont des gens par solidarité essayent avec des moyens dérisoires ( comparer aux rouleaux médiatiques ) , en expliquant qu’ils se sont fait voler l’identité de naissance (les pigeons n’ont jamais été homos ) , donc les héros se sont les gens et des proches de tout les jours .
    Conclusion toutes ces désinformations médiatiques financé par des grosses fortunes sont bien issus du monde des escrocs . Judith Reisman avait raison depuis le début .


  • Par rapport à cette polémique que dit le concerné "himself" :
    Je ne comprends pas ce que c’est que ce truc. J’ai l’impression que son auteur cherche surtout à se mettre en valeur. Qui est-elle ? Et pourquoi maintenant ? Que voulez-vous que je dise. On m’aime ou on ne m’aime pas. Mais on ne peut pas contester ma carrière !
    Sur ses propos sur les homos:Oui, c’est contre-nature, je suis désolé. On est là pour aimer une femme, pour courtiser une femme, pas là pour draguer un mec ou se faire draguer par un mec", "J’avais surtout dit que je me fichais complètement que des gays se marient. Mais qu’il y avait une chose que je ne voulais pas, c’était qu’ils adoptent, car un enfant a besoin selon moi d’une maman et d’un papa",

     

    • Si vous vous en foutez comme d’autres personnes c’est normal , l’explication se trouve aux début des années 90 , les médiats avaient effectués un lavage de crane sur la mémoire collective , grace a la technique d’hameçonnage , un appât qui " la vérité " : le droit civique des noirs aux USA , ce qui explique pourquoi ils font tout pour comparer se qui sont contre le soi-disant mariage à des personnes qui sont contre les droits civiques . Ce sont bien des escrocs qui utilisent l’hameçonnage pour faire du chantage , en arrière font pour votre info , sachez qu’au début août de l’année dernière (pendant que tout le monde se détendait ) Macron a voté une loi sur le droit sexuel ,


  • #2199658

    Alain Delon au dessus du soleil : trop haut pour ces minables, ces nazes broque :
    delon est la dernière star FRANCAISE/ comme le fut Johnny Hallyday.
    Maintenant : le cinema Français est a l’image de notre société pourrave : multiculturelle,un cinema issu des banmlieues : rien qu’a voir la dernière daube : "les misérables" 24 ans apres "la haine" du neuneu Kassovitz : le fils de bourges qui ce la joue extreme gauche..................................comme le fils gavras qui n’aura jamais le talent de son père.
    Delon : pas touche ! comme bardot : pas touche ! et avant Hallyday et aussi le pen père pas touche : CE SONT DES CADORS.

     

  • L’homme Delon doit être difficile, avec un melon stratosphérique.
    Mais l’acteur Delon m’a toujours scotché, surtout dans ses premiers rôles.
    Des pédophiles, des violeurs, des défoncés, des chèvres sans talents ont été récompensés, mais lui n’aura jamais eu la reconnaissance du milieu médiatico-cuculturel qu’il mérite parce qu’il a la pire des tares pour eux.
    Il est de DROITE !!


  • #2200032

    Alain Delon ou la vrai classe française...et c’est tout sauf du cinoche.

    Merci Monsieur, vous sauvez l’honneur des hommes français à vous seul, vous incarnez ce qu’on a perdu au cinéma et ailleurs et qu’on peine de plus en plus à rencontrer dans ce pays. Des burnes, de l’intelligence et de la sincérité.


  • Cette clique lgbt bien pensante est de plus en plus agressive, soutenue qu’elle est par les miliardaires en série et le cloaque médiatique. Nous basculons vers un monde satanique, aux valeurs inversées, à la persécution réelle pour mal pensance car si vous ne pensez pas comme eux, alors vous devez être condamné et jeté en geôle. Le monde des vrais valeurs et de la nature doivent disparaitre pour que leur monde à eux, décadent, homophile, pervers, marchand, pédophile, égoïste, puisse exister !

    Ben désolé messieurs dames, mais ça ne va pas être possible, on appelle ça le karma, et on ne vous laissera pas faire...Soutient total aux alain !


  • Alain Delon est probablement l’un des derniers géants du cinéma français, après lui il ne reste plus grand chose d’intéressant.

     

  • Delon n’a rien contre les homosexuels faut qu’ils arrêtent de déformer les propos de Delon là ils nous gonflent !
    Le meilleur copain de Delon était Jean Claude Brialy lui même homosexuel, alors qu’ils la ferment !

    Delon a dit que l’homosexualité était contre nature et qu’il était contre l’adoption pour les homosexuels. Il a parfaitement le droit de s’exprimer.
    Contre nature c’est parfaitement vrai, désolé de vous l’apprendre mais le corps humain est fait d’un trou du cul et d’une bouche qui n’ont pas été créés à la base pour y mettre une bite ! ce n’est pas leur fonction et détourner cette fonction à des fins de plaisir narcissique est de la perversion.
    Ensuite à la vue de sa propre expérience douloureuse d’enfant où il a manqué cruellement d’affection maternelle et paternelle, Delon est parfaitement placé pour dire qu’un enfant a besoin d’une mère et d’un père pour se construire et s’épanouir.

    Voilà, c’est aussi simple que cela. Alors qu’ils la ferment !


  • #2200352

    Alain Delon est un immense acteur qui n’a jamais craint d’énoncer ses idées.
    Chacun des films dans lesquels il a tourné est tout simplement magnifique grâce évidemment aux acteurs qui l’accompagnait.
    J’ai regardé "Plein Soleil" sur les conseils de mon fils, Alain Delon était très jeune et il jouait déjà admirablement bien. (Superbe film).


  • #2201505

    Ce soir l’impérial Alain Delon marchera sur un tapis cousu à partir de chair de féministe (fraiche). Ces gens qui veulent en faire Adolf Hitler (comme le minuscule Matthieu Delormeau qui pense que ne pas être d’accord avec l’adoption des homosexuels fait de toi un malade psychiatrique) oublient que son meilleur ami était Jean Claude Brialy, et qu’il avait beaucoup d’admiration et d’affection pour Luchino Visconti.
    Je prépare le champagne pour sa montée devant le parterre de rats....

     

  • Bonjour,

    En toute objectivité, je suis né en 1986, donc pas du tout de la génération de Delon. Et honnêtement, je suis certain qu’il était bon acteur et que ses films devaient faire leur effet à l’époque. Mais j’ai regardé les extraits de films, et au regard d’aujourd’hui, du 21 ème siècle, c’est vieilli et ça donne franchement pas envie. Je préfère me matter un bon Game of Throne, c’est un fait. Et 99,99999999% des gens pensent comme ça, mais pour faire plaisir à papi ils vont dire "Ah ouais Delon c’est clair quel géant". Pour ensuite retourner à leurs séries.

    Après, je ne conteste pas le talent. Peut-être que la France s’effondre, mais selon moi les "Anciens" y contribuent, puisqu’ils ne font pas devoir de pédagogie auprès des jeunes. "Delon c’est un géant, si t’aime pas c’est parce que t’es décérébré et atomisé par la modernité". Mouais.

    Désolé pour ce commentaire qui venait du fond du coeur.

    Amicalement,

    Loïc

     

    • Ce n’est pas une question de génération !
      Je ne suis pas de la génération de Buster Keaton et pourtant j’apprécie ses films. Je ne suis pas de la génération de Mozart ou de Michel-Ange et pourtant j’aime leurs œuvres respectives.

      Comparer Games of Thrones et un film de Melville avec Delon, comme le samouraï ou le Cercle Rouge, par exemple, est grotesque. Ils ne jouent pas dans la même catégorie. C’est comme comparer Mc Donald et un restaurant trois étoiles.
      Tu manques de culture et de goût, deux choses qui vont de pair. Il n’y a pas de quoi se vanter.

      Alain Delon est objectivement un géant du cinéma, un acteur inoubliable.


    • @Titus
      Ton commentaire reflète exactement ce que je dénonce dans le mien... c’en est presque risible !


    • @Lowik

      J’avais bien compris que tu revendiquais ton manque de culture et de discernement artistique. Il n’y a pourtant pas de quoi être fier.


    • @lowik

      En matière de culture, il y a un juge impartial et impitoyable qui distingue les chefs d’œuvre des œuvres mineures. Ce juge s’appelle le temps. Qui mettra Games of Thrones au panthéon de l’histoire du cinéma dans cinquante ans ? dans un siècle ?
      Dans cinq ans, tout le monde l’aura oublié, contrairement à Melville et Delon.


    • @Titus
      Non Titus tu ne comprends pas et tu ne me connais pas. Tu peux te hasarder à des déductions, sur l’étendue de qui je suis et de ma culture, mais 1/ ça n’apporte rien et 2/ c’est une conclusion hâtive et trop définitive. C’est comme dire de quelqu’un quil est sale parce que sa chemise est tâchée. Ou encore que ce quelqu’un est stupide parce qu’il fait des fautes d’orthographe. Tu ne fais démontrer ici l’artificialité de ta méthode de raisonnement. A moins que me qualifier d’inculte te permet en fait de te relever et te suffise en tant qu’argument d’autorité ? "Tu es dans l’erreur et moi dans le vrai"..

      Ensuite tu ne m’a pas lu, ou mal. Je ne nie pas que Delon soit un grand cinéaste. Je dis que la génération d’aujourd’hui, et même la précédente (la mienne) s’en détourne et ne le connais pas, sans doute parce que ses films sont un peu passés d’âge et que les bandes annonces (comme le samurai) ne donnent pas envie. Game of Throne fait un carton, True Detective aussi, il y a des tas de séries modernes et très bonnes. Pourquoi les comparer à Mac Donald ?

      Et je dis qu’il serait bon que les plus anciens fasse travail de pédagogie et de transmission sur le pourquoi ils trouvent Delon si génial, au dela du "tu n’aimes pas parce que t’as pas de goût".

      Juste comme ça, tu as la cinquantaine, non ?


    • Il n’est pas possible de comparer une série qui installe des personnages et une dramaturgie sur plusieurs heures avec un film condensé de Melville qui un technicien hors pair, comme un véritable horloger suisse.. Si il y a une mécanique de précision... il y a beaucoup de clair-obscure de chose qui se passent derrière..... l’histoire n’est pas tout à fait dans la clarté.. le personnage de Delon a son côté mystérieux et c’est tout l’intérêt...

      Le samouraï ainsi que le cercle rouge sont des films qui demandent un peu d’effort. C’était déjà le cas avant.... À mon époque à la fin des années 70 lorsqu’il était diffusé sur FR3, le samouraï était déroutant car il y avait un bon moment avant que Delon ne sorte une phrase... Mais tout le monde aimait l’ambience, l’atmosphere du film..

      Il s’agit de la solitude du samouraï.. Un tueur à gage solitaire et donc l’usage du silence est très présent.. C’est tout le film qui est épuré.. Comme mon film préféré « il était une fois l’Amerique » il y a des éllipses.

      Ce à quoi il faut prêter attention en regardant ce film, c’est la qualité des directions d’acteurs et la parfaite maitrise de la mise en scène. Il n’y a aucun usage du pathos pour raconter le récit... Le personnage de Delon illustre ça parfaitement, c’est pour ça qu’il y a quelque chose d’heroique dans ce tueur à gage traqué...

      Le tour de force, c’est installer une telle atmosphère... c’est un film d’ambiance.. une ambiance froide et glaciale. Pour les anciennes générations, les films d’ambiance à mon avis conduisent plus à des sentiments nostalgiques (?) mais le film reste intemporel et une salle obscure pour contempler ces œuvres est bien mieux qu’un salon bruyant...

      Je fais parti d’une génération de cinéphile qui a pu profiter d’une fréquentation des salles obscures ainsi que des vidéothèques... Pour nous regarder une K7 vidéo un après midi ensoleillé dans un salon plongé dans l’obscurité était tout un rituel.... Une série moderne doit utiliser énormément de stimulis pour maintenir l’attention... parfois/souvent en excès.. et avec les séries l’arc narratif se fait sur plusieurs dizaines d’heures...

      Attention également à la propagande des récits de nos jours.. Une bonne illustration avec Game of Thrones c’est même pas subtile... ces inversions des valeurs aux quelles ont nous habituent.
      https://renaissancemusulmane.com/ga...


    • J’ai 21 ans. Je conchie joyeusement la plupart des grandes productions américaines, construites à base de sexe, de violence, et d’effets spéciaux. Des films bruyants, ou les actions à l’image s’enchaînent tellement vite qu’on a pas le temps d’apprécier un plan. Je déteste cela. J’ai arrêté de regarder des films en 6ème, parce que ca me fatiguait. J’avais l’impression d’avoir déjà tout vu.
      Depuis deux ans maintenant je regarde des vieux films. Des années 30, 40, 50, 60, 70, 80, 90.

      Parfois de temps en temps, j’ai la patience d’entamer un film plus récent, mais je finis toujours par quitter ou le noter salement.

      En première je n’aurais pas eu la patience de regarder des films en noir et blanc ; un mois après le bac je regardais La Fille Du Puisatier. Ca m’a fait réaliser qu’on pouvait prendre plaisir à regarder quelque chose d’autre que ce qu’on nous mettait de force dans la gueule.

      J’ai grandi en lisant des livres, c’est peut-être pour ca. Etant d’origine marocaine, il ne faut pas s’imaginer que j’essaie d’être "plus française que les français" comme un de mes camarades me l’a dit une fois, j’estime simplement, et je dis ca sans arrogance aucune, être dotée de plus de sensibilité que les autres, et ca me désole de voir que certains parmi les identitaires font des histoires pour des prénoms et diverses pratiques traditionnelles étrangères, mais délaissent le meilleur de leur propre culture (peu importe qu’il soit vieux, car on ne va pas baser sa culture cinématographique sur Kev Adams) au profit de..Game of Thrones. (Et je ne vous vise pas)


Commentaires suivants