Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Des étudiants qui ont faim, vive la France de Macron !

Le néolibéralisme, c’est beau comme un ventre vide

« Je suis venu en courant parce que voilà... j’ai enfreint les règles du confinement, enfin du couvre-feu mais c’est pas grave, la jeunesse, aujourd’hui, elle a besoin de manger, elle est dans une galère pas possible donc c’est essentiel qu’on ait des choses comme ça. »

 

 

Il y a un an, déjà...

 

Les responsables sont connus

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

70 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2662570
    le 09/02/2021 par toto l’asticot
    Des étudiants qui ont faim, vive la France de Macron !

    "Parce que c’est notre projet"
    .
    Ca y est vous avez compris le projet ? ?
    .
    et "notre" - "nous" dont il parlait ... vous croyez toujours que c’est le peuple ? We the people ?
    .
    Des années que je préviens mes contemporains et que je me fais insulter.


  • Il fut un temps où l’incompétence au pouvoir était considérée comme de la trahison pure et simple

     

    • Sauf que la ce n’est pas de l’incompétence mais un travail de sabotage minutieux de la France.
      Pourquoi pensez vous que le parasite sarkozy a fait retirer la peine de mort pour haute trahison après son coup d’état sur le vote négatif des français pour l’entrée de la France dans l’UE ? et pour le compte de qui ?
      La France n’est plus dirigée par des français pour le bien des français mais par des " mercenaires cosmopolites " pour le compte de puissances ennemies étrangères et de puissants lobbys...en gros à celui qui paie le mieux !


    • #2662657

      Quand, venant du sérail, on file des milliards à ses potes banquiers qui les replacent dans l’instant dans les arcanes spéculatives en négligeant l’économie réelle, tandis qu’on est le chef de la cinquième puissance militaire capable de faire plier des milliers de terroristes, des centaines de milliers de Gilets jaunes, vous pensez bien que l’on n’est pas incompétent, mais à minima complice : corrompu ou compromis restant à déterminer...


    • #2662660

      Oh oui ! Que revienne le temps lorsqu’à chaque changement de roi, ceux qui avaient tapé dans la caisse ou trop ennuyé leurs contemporains finissaient au gibet de Montfaucon histoire de donner à penser à leurs successeurs.


  • #2662602

    Ce pays qu’est la France par complètement en désuétude ... Et tout ça pour une grippette ..


  • oui enfin ayant ete etudiant 5 ans je peux vous dire que tous ces petits gauchistes ont de la thune pour faire n’importe quoi le soir, mais la journee il sont bien content de tout tapper gratos...clopes bouffe bourses evidement...quand on voit comment ils s’habillent et se coiffent ca ne coute pas rien tout ca...un tshirt un jean et le cheveux courts...voila comment on coute pas cher...petites pedales

     

    • #2662724
      le 09/02/2021 par Pauvre mais fier
      Des étudiants qui ont faim, vive la France de Macron !

      Exact !
      J’ai vécu la même situation que Billel pendant mes études supérieures, à savoir 100 balles par mois une fois mon loyer payé par mes parents, pas de bourses (l’échelon 0 une fois de tps en tps qui payait l’inscription), pas d’APL, les revenus de ma famille dépassant les seuils de très peu.

      C’était pas la grande vie mais je ne m’en suis jamais plaint, la bouffe venait de Lidl, du rayon éco+ de Leclerc et du potager famillial, les fringues duraient le plus longtemps possible, et la coiffeuse c’était ma mère et sa tondeuse. Les sorties au bar/boite/ciné on oublie. De temps en temps je pouvais me faire un peu plaisir, quand j’avais le temps de faire un petit boulot par ci par là.

      Le plus rageant dans l’histoire, c’était de voir les "vrais pauvres", les étudiants ultra-boursiers avoir droit à tout (APL, logements sociaux, épicerie sociale, réductions en tout genre, priorité sur le poste de plongeur qui payait bien au RU ... certains arrivaient même à mettre du pognon à gauche), jeter le fric par les fenêtres, ne rien branler (en cours notamment) et continuer de se plaindre.


    • Aujourd’hui avec 30 euros vous pouvez acheter un nouveau jean, un t-shirt et des pull et vous faire coiffer pour 5 euros. Si dans votre entourage, la plupart des étudiants pouvaient se permettre de jeter l’argent par les fenêtres, pour une autre partie (qui gonfle d’autant plus chaque année) ce n’est pas le cas.

      oui enfin ayant ete etudiant 5 ans je peux vous dire que tous ces petits gauchistes ont de la thune pour faire n’importe quoi le soir, mais la journee il sont bien content de tout tapper gratos...clopes bouffe bourses evidement...
      Faudrait nous dire où vous voyez "des petits gauchistes", moi j’arrive à voir des jeunes adultes (parfois encore enfant) qui vont à la soupe populaire et qui nous expliquent qu’ils ont perdu leur principale source de revenu.
      Puisque vous convoquez votre expérience personnelle, moi durant mes études j’ai vu de vrais prolos qui étaient tous obligés de taffer le soir pour se payer le nécessaire et une partie de leur salaire était reversé à leur famille.

      « quand on voit comment ils s’habillent et se coiffent ca ne coute pas rien tout ca...un tshirt un jean et le cheveux courts...voila comment on coute pas cher...petites pedales »

      Faire des études ça necessite -heureusement- plus de matériels qu’un simple jean et t-shirt. Il faut prévoir souvent et de plus en plus fréquemment du matériel informatique (ordinateur, souris, écouteurs, internet), de la papeterie, de la documentation (manuels, livre, magazine spécialisé, matériel propre à chaque discipline) parfois à acheter car introuvable en bibliothèque, et de la bouffe / loyer . Il est vrai que certains se permettent encore -quoi, oserait-ils ????- de se payer un cinéma, une soirée, ou un petit séjour pour changer d’air. Et alors ?
      "petite pédale" bordel , mais surveillez votre langage, 5 années d’étude grassement payé par le contribuable français pour pondre des commentaires de singe sur un site internet.


    • #2663237
      le 10/02/2021 par désolé, mais la vérité de temps à autre
      Des étudiants qui ont faim, vive la France de Macron !

      "Faire des études ça necessite -heureusement- plus de matériels qu’un simple jean et t-shirt. Il faut prévoir souvent et de plus en plus fréquemment du matériel informatique (ordinateur, souris, écouteurs, internet), de la papeterie, de la documentation (manuels, livre, magazine spécialisé, matériel propre à chaque discipline) parfois à acheter car introuvable en bibliothèque, et de la bouffe / loyer . Il est vrai que certains se permettent encore -quoi, oserait-ils ????- de se payer un cinéma, une soirée, ou un petit séjour pour changer d’air. Et alors ?"

      Ouais, enfin, j’ai été étudiant aussi il y a peu donc mollo sur les Misérables, Colette. Le matériel info peut-être prêté par la BU (déjà), et la moitié des trucs que tu cite ou ne serve à rien (des écouteurs ça sert à que dalle et ça vaut 3€ dans n’importe quelle gare, même un clochard peut en acheter). Ensuite, heureusement que tous les étudiants ne doivent pas acheter leurs bouquins ou leurs articles (il y a des sites internet ou des bibliothèques pour ça).

      Sinon, dans la faits, quand ça rince dans les 50balles pour une bouteille en boite de nuit, pas besoin d’être un expert pour voir que les fins de mois sont pas en sueurs. Quand tes potes te proposent de sortir au bar alors que t’as un bouteille de Charrette chez toi, tu te demandes si balancer le pognon par les fenêtres n’est pas une passion au fond.
      Les vraies soirées étudiantes, c’est une beuverie dans un appart à moindre frais. Si tu commences à sortir le ciné, le resto et la pute qui va avec, faut pas s’étonner d’être en galère après.

      Mention spéciale pour cet élève qui doit acheter du matériel informatique et de la papeterie ... Il écrit au stylo sur son écran, c’est ça ? (c’est une blague, j’ai compris que c’était une énumération).


  • #2662622
    le 09/02/2021 par on les aura ces connards !
    Des étudiants qui ont faim, vive la France de Macron !

    C’est la nouvelle "normalité", il faut apprendre à vivre avec lévyrus ! Comme on dit entre frères républicains : "Ensemble, nous vaincrons."


  • Le mot "néolibéralisme " sur la tronche du tas d’abrutis que nous avons accrochée au derrière me gène beaucoup .
    Qui a-t-il de libéral dans leurs idées ratatinées, alors que c’est tout l’inverse ?Je verrais plutôt "néo enfermement","néo dictateur" "néo dingo" mais "néolibéralisme" est un oxymore total .
    Comme le grand "reset" .On fait un reset sur un ordinateur lorsqu’il a eu un "bug" .Mais lorsque nous avons des "néo dingo" qui a le cerveau qui a "bugué" pourquoi voudraient-ils faire un reset aux autres alors que ce sont eux qui devraient le faire ?
    C’est peut-être ce qu’on appelle marcher sur la tête .

     

    • #2662892

      Le Great Reset est de même ressort que toutes les recompositions historiques connues du Kapital : sans la « bombe », ce serait la guerre comme l’on a connu les deux mondiales : on rase tout et on recommence. Depuis, ils ont tout pondu : réévaluation des monnaie, abandon de l’étalon or, crédits, changement de monnaie, fabrication de fausse monnaie et autres astuces. Tout pondu, croyait-on...
      Bienvenue dans l’air de la décroissance... à leur bénéfice.


  • Eh oh les jeunes de Gôche, il faut avoir la dalle pour faire tourner la startup nation, est-ce que vous comprenez ? C’est volontaire, de la volonté politique des maîtres de Macron. Est-ce que vous saisissez ce cynisme, cette hypocrisie, les Chicago Boys vous transforment en chinois hyper diplômés, ultra flexibles voilà pour assumer la sacro-sainte performance exigée par les startup comme Moderna avec Bill Gates derrière pour vider le tiroir-caisse rempli par vos sacrifices à commencer par celui de votre jeunesse que vous ne récupérerez jamais, autant vous le dire. Sincèrement je suis désolé pour vous mais voilà à quoi cela mène la fausse conscience : la lutte contre la haine pour faire les malins devant les filles, avec toutes les autres conneries du sociétal. Pour les diplômés qui sortiront, survivront à cette épreuve des études supérieures, embauchés dans ces startup, vous serez traités à coups de lettres d’avertissement, autant vous le dire encore et je parle de jeunes valeureux hyper motivés, compétents de toutes les couleurs qui viennent me voir : Discours de la servitude volontaire d’Etienne de la Boétie pour votre salut.

     

    • #2662863

      Ils sont pas de gauches, ils ont compris que la politique française c’était hypocrite pour la plupart, donc ils ferment leur gueule et essayentde se faire une place dans ce monde de merde en restant en bonne entente avec leurs familles quand elle sont encore un peu unies. En remontant le masque pour pas être trop identifiables et en serrant les fesses quand ils répondent le plus gentilment aux journaleux dégénerés qui leur pose des questions à la con.
      Ça leur interdit pas de lire ce que tu leurs conseille si vraiment ils sentent qu’on les prend encore plus pour des cons que ce qu’il savent déjà.
      Je vais perso aller me renseigner sur la Boëtie dont je ne connais pas vraiment l’œuvre, histoire de voir si j’ai des euros à mettre dedans.


    • "Stay Hungry"

      Steeve Jobs à Stanford


    • #2662878

      Étienne de La Boétie le premier punk français plus ou moins... Donc j’ai rien lu d’autre que lui que sa fiche Wikipedia mais de ce que j’en comprend c’était un libertaire qui remettait en cause la légitimité du pouvoir d’un roi sur ses sujets, qui d’après lui se transformaient d’eux même en serfs, ou en esclaves de l’autorité. Si les servants perçoivent que l’autorité du Seigneur est nécessaire au bien commun pour que la société fonctionne correctement leur servitude peut devenir volontairement libératrice, mais si ils servent bêtement un système qui fonctionne contre leurs propres intérêts, ils deviennent de vulgaires esclaves de l’immoralité générale. C’est le problème de la mise en esclavage par une autorité illégitime, est ce qu’au 16 ème siècle c’était déjà le cas en France, c’est possible. Mais je crois que le fond du problème c’est une humanité qui refuse la servitude volontaire envers Dieu, Dieu qui les place donc dans une situation de servitude obligatoire envers des tyrans qui ne sont donc pas eux même dans la servitude volontaire envers Dieu, au service du peuple. C’est pour ça que j’aime étudier la servitude volontaire au service de Dieu ou de l’ordre cosmique, comme des exemples existent dans le passé en Occident ou toujours actuellement en Orient. Comme par exemple dans l’œuvre de Julius Evola ou d’un de ses maître René Guénon.


    • #2663067
      le 09/02/2021 par Pauvre mais fier
      Des étudiants qui ont faim, vive la France de Macron !

      La Boetie pour pas un rond :

      https://crm-pour-pme.fr/prepa_HEC/p...


  • #2662633

    Le pire, c’est qu’on ne peut même pas reprocher à ces jeunes, d’avoir eu la stupidité de "faire barrage" à qui l’on sait. Puisque à la lumière des revirements et autres trahisons constatés depuis, on imagine que la situation de ces jeunes, n’aurait pas été beaucoup plus brillante.


  • #2662634

    Déjà qu’il commence par enlevé son masque à la con
    respire normalement au lieu de respiré dans ses masques de merde à inhaler les produits chimique qui constitue les fibres

    c’est pas croyable cette jeunesse de gens soumis à l’autorité qui obéissent comme des robots
    finalement les si les élites vous méprisent c’est peux être car vous êtes méprisable non ?

     

  • #2662643

    En fait, tout çà est une chance.

    Mais il est probable qu’elle ne sera pas saisie.

    En réalité, alors que les mondialistes, Schwab, Attali et consorts, pensent remplacer le peuple par des machines, c’est exactement le contraire qui est le plus réaliste :
    - dans les banques, les décisions sont déjà prises par des algorithmes (scoring) depuis longtemps, et lIA prendra une part toujours plus importante ;
    - dans les administrations, 99% des tâches sont de nature exclusivement logistique et pourraient totalement être effectuées par des ordinateurs et des machines.

    En revanche, pour goûter une sauce en cuisine, il faudra toujours un chef.

    Donc il faut lire ce que dit Schwab, et l’inverser totalement.

    L’élite mondialiste est exclusivement composée d’usurpateurs, qui profitent seulement d’une position dominante, qui leur est donnée de naissance, et qui leurrent les peuples, avec un objectif principal :
    - Empêcher les peuples de comprendre, de réaliser, que les inutiles, les VRAIS INUTILES, ce sont eux, les zélites, et pas du tout le peuple.

    — 

    Les étudiants ont faim ?

    Très bien ! :
    - Mettons en place une organisation logistique (logiciel open-source, bénévolat).
    - Et donnons tous de la nourriture.

    Et cela (producteur <-> [logistique] <-> bénéficiaire), on peut le faire pour tout :
    - L’enseignement
    - L’alimentation
    - Et même pour la police (car vu les derniers événements, LBD sur GJ notamment, il faudra un jour mettre en œuvre l’élection, avec possibilité de révocation, de toute personne intégrant les forces de l’ordre)

    > À un moment, l’État des zélites sera devenu inutile, tout simplement parce que le peuple, avec l’aides des machines, de l’IA, et des informaticiens (qui sont du peuple, ne l’oublions pas), aura construit une administration, conçue dès le départ comme un simple outil du bien commun.

     

    • Olivier, finalement vous exposez et préconisez la grande réinitialisation. Ce qui vous gène c’est seulement que ce soit ce suppôt de Schawb (par exemple) qui soit aux manettes.


    • #2662771

      À FEM

      Aucune étape n’est définitive :
      - Chaque étape n’est que la préparation de la suivante.

      Et essentiellement, le plus important, ce ne sont pas les étapes, mais c’est cet enchaînement même.

      Qui maîtrise l’enchaînement maîtrise l’Histoire.

      Réinitialisation, ménage, on peut lui donner le nom qu’on veut, on s’en fout.

      > Le plus important c’est que ce soit la droite des valeurs et la gauche du travail qui maîtrise l’Histoire, c’est-à-dire qui reprenne la main, et pousse dehors cette caste de cons dégénérés.


    • Evidemment, vu comme ça, c’est disons un peu plus précis. Cordialement


  • Est-ce que ces gens ont compris que ceux qui ont généré ce désastre savent très bien tout ça ?
    Si non, qu’ils lisent le fameux "Great Reset - Covid19" de Schwab et Malleret... tout est écrit dedans !
    Aussi surprenant que cela paraît, les auteurs décrivent exactement ce que l’on voit partout, dont ces files à la soupe populaire façon "hiver 54", et affirment que "c’est inévitable, qu’il le faut pour forcer le basculement" vers leur nouveau monde qu’ils ont décidé d’instaurer pour lancer leur "nouvelle économie" !

    Le livre est téléchargeable en ligne... en version anglaise mais la traduction est disponible aussi, par morceaux selon les sites.


  • J’ai déjà commenté sur le campus d’Orléans proposant tous ces portails pédagogiques destinés à délester les tensions de la région Île-de-France : les étudiants modestes post BAC des "paniers repas" sont traités comme leurs grands-parents au rivotril pour leur bien : les humanités mais ouais c’est ça !


  • #2662689

    Les pauvres gamins (qui ont heureusement l’aide de la gent boomer familiale pour certains) en sont à la soupe populaire. Ne pas s’occuper de la jeunesse c’est comme ne pas s’occuper des vieux. C’est dégueulasse. Mais, hormis ce fait, oserai-je exprimer une réflexion personnelle (pour avoir éventuellement un avis) :
    - Avant propos : Les étudiants sont bien à l’image de la société actuelle. On est dans le « moutonnage » covidien. Il n’y a pas ou peu de « révolte ». Si la jeunesse avait la trempe de ceux de 68 (je parle « couilles », pas politique), par exemple, ça aurait déjà pété, ils boufferaient aux restos de l’AN et du Sénat, entre autres.
    - Réflexion 1 : Je me demande si la France n’a pas perdu définitivement son âme avec le « cosmopolitisme ». En général, - les étudiants comme les autres -, Bilel Inshalla, le jeune Camerounais de la vidéo sont comme leurs aînés venus d’ailleurs. Ils font le gros dos et s’en branlent (du moment que ça tombe ponctuellement). Les 2 souche, à force d’être abreuvés de sosmescouilles font de même...
    - Réflexion 2 : Finalement, n’y a-t-il pas aussi un peu de ma (notre) faute ? J’ai toujours été acerbe avec les « apatrides » et « double-nationaux » (non Latins et Chrétiens, c’est vous dire le pas d’amalgame).
    - Questions : Suis-je à côté de la plaque ? Est-ce sujet de réflexion pour un Sociologue « profond » ? Est-ce le résultat d’une ingénierie ?
    « Combien de divisions ? » avec cette division ?

     

    • La jeunesse de 68 était aussi ignorante et manipulée que celle d’aujourd’hui.


    • Ok je veux bien te donner mon avis : Avant tout, dsl mais tu penses un peu comme un vieux à critiquer la jeunesse et j’ai toujours trouvé ça triste et contre productif. 1. Si une nation perd son âme en 20 ans c’est qu’il n’en restait déjà plus grand chose. En 2 effectivement si tu rejetes quelqu’un il s’en souviendra et se fera une raison : il ne marchera pas à tes côtés. Sinon, ceux qui tiennent les rênes n’ont qu’un seul but dans leur vie, conserver leur pouvoir. Ils y mettent donc les moyens à base de tromperies et d’enfumages, il devient donc difficile pour la France dite « d’en bas » d’y voir tout à fait clair.


    • #2663720

      A Aetius,
      - Je suis vieux,
      - C’est pas faux, finalement
      Salutations


  • #2662694

    Macron l’ultra libéral qui limite au max les libertés publiques, qui nous empêche de travailler, qui augmente les impôts ?

     

  • #2662723

    Ils etaient ou les etudiants quand les gilets jaunes voulaient changer les choses ?
    Maintenants ils pleurent leurs meres...

     

    • #2662767

      T’inquiète, que la situation s’améliore ou pas pour eux, il s’agira toujours de faire barrage au fascisme, au rascisme, à l’antisémitisme... Et finalement, choisir en dépit du bon sens et contre leurs intérêts.


    • Pourquoi cette généralisation, j étais aux manifestations GJ et des jeunes j en ai croisé beaucoup donc arrête de juger.
      Il faut arrêter la division et au contraire se rassembler pour retrouver notre liberté coute que coûte tous ensemble sinon on est mort. La question est : les gens soumis et lobotomises vont ils se réveiller


    • #2662880

      Ils manifestaient en faveur des migrants !!!


    • #2663089

      Tout à fait d’accord avec toi..les étudiants rêvent tous d’être des petits oligarques..des futurs Macron..nourris par papa maman ils ont tout "compris"..ils se sentent supérieurs aux autres ..futurs libéraux mondialistes ou bobos gauchistes bien pensants..ils manifestent manipulés par leurs syndicats gauchistes pour le climat ou contre le vilain fascisme..ce sont des veaux endoctrinés...tous coulés dans le même moule..pseudos révolutionnaires de pacotille..


  • #2662745

    Je ne plaindrais pas les étudiants qui ne se bougent pas leurs fesses de petits enfants gâtés sauf pour "l’urgence climatique" "le féminisme extrémiste" ou pour lutter contre le "fascisme"..où étaient ils lorsque leurs parents manifestaient avec un gilet jaune (pour les enfants de français moyens..pas les progénitures bourgeoises)...nulle part..ils rêvent tous d’appartenir à l’élite.ils ont un ego surdimensionné et se croient supérieurs aux autres..ils deviendront bobos gauchistes ou Macroniens libéraux...ce sont de bons petits veaux dociles façonnés par le système ils sont bien loin des jeunesses rebelles des 70’s ou 80’s..

     

    • La jeunesse rebelle de 70’ et 80’, haha.

      Vous parlez sans doute des boomers, la pire génération de toute l’histoire de France ? Dont vous faites parti probablement.

      La génération la plus gâtée, celle qui vote pour les pires criminels depuis 40 ans (et qui les amène au pouvoir, par son écrasante démographie), celle qui a profité de tout, celle qui a eu tous les bons boulots et les meilleurs salaires (de 1970 à 2021), qui possède la quasi-totalité de l’immobilier et du patrimoine financier français (les jeunes peuvent être locataires me direz-vous, et puis ça vous arrange, vous avez sans doute un petit studio à louer pour compléter votre "petite" retraite - qui au passage ruine les français qui bossent, un petit studio acheté une misère dans les années 90 et dont vous vous ferez un plaisir de le louer à un étudiant - avec de solides garants néanmoins, des bons parents bourgeois sur lesquels vous crachez), celle qui vomi aujourd’hui à la fois sur ses parents - qui lui ont tout donné, le plein-emploi, les innovations technologiques de l’après guerre, la vie facile - et sur ses enfants (qui crèvent la gueule ouverte en attendant des jours meilleurs) ? Quelle triste farce.

      Ne projetez pas sur des gamins prolos vos propres turpitudes, cher boomer... C’est bien vous, et vos amis, qui avez voté antiraciste toute votre vie, qui allez au marché bio tous les samedi, qui êtes égoïstes comme personne, qui avez été façonnés par le système plus que n’importe qui... Et vous n’avez pas l’excuse de la jeunesse, manipulable et manipulée, qui vote à 18 ans ce qu’on lui dit de voter.

      Vous voir critiquer des étudiants fauchés qui attendent 3 heures dehors le soir dans le froid pour un paquet de pâtes en risquant d’avoir une amende, c’est indigne, mais finalement parfaitement logique, quand on connait la réalité sociologique de votre génération pourrie gatée.


  • La jeunesse "gâtée" par un système pourrit fait la queue pour manger ce qui ne laisse pas grand espoir pour le reste, ces images devraient être vues comme une réalité désastreuse de ce qu’est devenue ce système politique corrompu qui semble enfin montrer ses gouffres qui ne peuvent maintenant être invisibles grâce aux langues qui se délient parce que le masque ne l’a pas permis contrairement a ce qu’il est censé faire et c’est une incroyable revanche ! Ce système meurt a ce qu’il est, alors ne soyons pas surpris de sa mort pour que son agonie s’abrège, c’est donc irréversible et j’ai soif de cet après, comme jamais !


  • Espérons que parmi ces étudiants qui galèrent dur et qui auront peut-être un jour des postes de décision et des revenus confortables certains sauront se souvenir de leurs moments difficiles et en tireront des leçons pour construire un avenir meilleur Mais çà , c’est une autre histoire !


  • #2662816
    le 09/02/2021 par Salubrité Publique
    Des étudiants qui ont faim, vive la France de Macron !

    Tiens ? Pas de grèves ou manifestations estudiantines ? Je découvre avec stupeur l’individualisme de cette frange de la population. En général, les étudiants vont en meute pour cracher leur haine et déranger l’année scolaire, bousculer les programmes scolaires. Les syndicats étudiants, où sont-ils ? Où se cachent-ils ? Silence radio ? Les étudiants ne seraient-ils pas en train de réaliser, en station debout dans la file pour la soupe populaire, qu’ils ont joué les idiots utiles de la Gauche qui ne veut pas leur bien ? Les étudiants détestent moins leurs parents, dont certains sont des Gilets Jaunes, maintenant qu’ils leur donnent la becquée en ces temps de famine. Vous avez vu comme ils font profil bas, ils sont moins forts en gueule. Cette engeance ne réclame plus crânement et avec arrogance des choses immatérielles telles que la liberté (laquelle de liberté ? eh bien celle de feu Mandela et des présents Ouïghours. Oui, cela a plus de gueule quand il s’agit de personnages internationalement connus et non-blancs plutôt que de parler de son quotidien morose). Non, cette vermine demande dorénavant fébrilement du solide qui remplit l’estomac et calme la faim.


  • #2662873

    Média "Brut.orignal" ?

    Ingénérie sociale.

    Pure propagande d’état pour nous placer l’urgence du revenu universel pour tous et leur great reset.

    Il y a la famille "inshalla".

    Beurk.


  • #2662874

    Ils sont à fond dans le système, alors qu’ils en subissent les inconvénients et ça leur apprendra à traiter de fachos tous ceux qui se dressent contre ça. Une belle leçon de vie pour ces petits cons.


  • #2662890

    Le libéralisme sauce Union Européenne — la grande cause macronienne à en juger par l’intronisation de Jupiter devant la pyramide du Louvre sur fond d’hymne européen piqué à Beethoven — c’est la liberté pour certains plus que pour d’autres.

    Pour certains liberté de se gaver sur le dos de la propriété publique dépecée et privatisée, liberté de conspuer le « populisme » réfractaire-gauloise-diesel, liberté d’exploiter « ces connards » de Français. Pour les autres liberté de la fermer comme des crève-la-faim, liberté de casquer 135 € et de se faire traiter de derniers de cordée ou de « n’importe qui » de hall de gare, liberté de regarder son pays être détruit par une bande de branquignoles gavés de homard comme des filles entretenues.

    Quoique ces gouvernants entreprennent, comme d’essayer de lancer une campagne pour 2022, ils ne font que mettre des bouts de tissus sur un ulcère purulent. Les médias achetés peuvent bien servir de grandes louchées de la COVID, le réel va revenir exploser à la figure de tous ces vendus. Quand on joue à des jeux idiots, on gagne des prix stupides.


  • #2662927

    Ah bon ils en ont marre ? Pourtant..

    "Chez les 18-24 ans, la cote du chef de l’Etat ne cesse de grimper et frôle les 50 %" dernier sondage en date.

    Après on peut dire que c’est du pipo les sondages.


  • #2662935

    Et voir tous les parasites des médias merde , de la politique et du sow-biz, se gaver d’argent public en crachant tous les jours sur les laborieux de ce pays , est plus qu’indécent cela relève du crime !
    Meme les étudiants ont été muselés par la propagande et la désinformation au service de la peur généralisée !
    La jeunesse est punie de façon " préventive " !
    L’oligarchie lui inflige la précarité avant même qu’elle n’ai commencé à vivre !


  • Billel, un français comme vouzémoi.


  • Ce sont eux (aussi) qui voulaient aider les clandestins et illégaux ? Et bien c’est fait, et il n’y a plus d’argent.


  • #2662983

    @Sedetiam : des arcanes spéculatifs ! arcane est masculin, sauver notre belle langue c’est déjà énorme dans le domaine de la résistance...

     

    • #2663228

      Ahé, vous venez de le faire : par chez nous c’est juste une langue administrative...

      Sogu u cervu, u cervu corsu ♪
      L’animaleddu sbanditu.
      U culombu, la me morti,
      Laca u corvu ammutulitu…

      Non, je vous macagne, par ici aussi c’est masculin : merci du rappel à entrer de force dans le T9.


  • #2662987

    dans les années 90 contre les lois Devaquet , même les collégiens étaient dans la rue, c’est vrai qu’à l’époque, ils n’avaient pas de portable ils devaient donc s’ennuyer ferme !


  • Putain mais elles sont ou les frites ?


  • #2663124

    Beaucoup de commentaires sont absolument abjects.
    Quo qu’on puisse penser de ces étudiants, ils font partie de l’avenir de notre pays.
    Un qui tue ses aînés et qui sacrifie sa jeunesse n’a d’ailleurs aucun avenir, et mérite même de crever, ce qu’il est presque.
    Au-delà de la réalité révélée par le coronacircus, beaucoup d’indicateurs confirment que la république française est devenue ce que les français républicains appellent encore toujours dédaigneusement les "pays émergents".


  • #2663128
    le 09/02/2021 par the gate of bills
    Des étudiants qui ont faim, vive la France de Macron !

    Mais ou sont leurs parents ? Et surtout de quoi ont ils besoin pour enfin realiser ?! La generation Y(club dorote, DBZ, Bioman, etc..) n’est pas loin d’etre une generation de merde, alors les nouvelles et leurs onlyfans, snapchat et "se filmer entrain de baiser c’est naturel !" n’en parlons pas. Il est claire que les fautifs dans tout ca sont les parents : les mecs sont encore dans le logiciel droite gauche.

    Allez, je sais que ca ne correspond pas au genre de musique d’ER, mais, non seulement ca parlera aux jeunes(musique "urbaine"), mais en plus ca devrait les faire realiser au vu de ca date de sorti(1997) —> https://www.youtube.com/watch?v=a9L...


  • #2663291

    Reportage pleurnichard dans le but de convaincre les français d’accepter le RSA pour les - 25 ans.

     

    • #2663388
      le 10/02/2021 par sylvie une française
      Des étudiants qui ont faim, vive la France de Macron !

      Bonjour,
      Pas forcément ces jeunes n’ont pas 25 ans et la CAF n’existera certainement plus dans quelques années. Ces jeunes étudiants ont des parents qui devraient les aider.
      Ils devraient peut-être essayer de trouver un emploi mais ça reste très compliqué à l’heure actuelle grâce à notre cher Macron.
      Cordialement.


  • #2663296
    le 10/02/2021 par François Biroute
    Des étudiants qui ont faim, vive la France de Macron !

    Et avec tout ça, on nous bassine depuis 40 ans avec les zeurléplusombres !


  • #2663470

    Pendant les années 70 la jeunesse avait un idéal voulait un changement cela a donné mai 68..il n’y avait pas non plus que des gauchistes il y avait aussi occident et cela cartonnait dur barres de fer..casques ..boucliers ;dans les années 80’s et 90’s beaucoup de petits rebelles notamment dans les tribus rockn’roll..tout cela n’a changé grand chose mais au moins ils ont eu le mérite de vouloir vivre autrement.de changer de société.En 2021 les étudiants fils à papa enfants gâtés sont devenus soit des moutons en très grande majorité voulant réussir comme leur icône Macron ..soit quand ils se croient rebelles ils sont de braves petits gauchistes rejoignant les rangs féministes ou antifas..quelques rares cas dans le rang nationaliste.. Rien de bien nouveau sauf qu’ils ne veulent rien changer ..ce sont les tapins de demain ...ils gémissent sur les parents qu’ils culpabilisent .."les vilains qui détruisent la terre , que vont ils nous laisser ?" ..quand je vois le degré de soumission au système de cette jeunesse, future élite ,en cotoyant les enfants de mes amis j’ai peur pour eux...ils veulent vivre dans un monde clinquant "bling bling" ou de bisounours.. ils ne se bougent que pour des niaiseries ou contre les vilains fachos...quand le peuple manifestait avec le gilet jaune..la jeunesse ne l’a pas rallié..alors qu’unis un changement radical était possible..quand on est jeune on se bouge ...on veut changer le monde ..là c’est le néant..l’avenir c’est eux ..et bien je leur souhaite bon courage ..


  • #2663502

    La France est un pays où il faut attendre d’avoir franchi les 60 ans pour rouler en 4*4 / SUV.


  • #2663764

    Le krack monétaire mondial arrive. Le compte a rebours est enclenché .Quelques semaines encore, moins peut-être .La faim beaucoup risquent de la connaitre .On regrettera le temps du confinement .


  • espérons qu’ils sachent pour qui voter en 2022 !!!!


Commentaires suivants