Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Didier Bourdon se lâche : "Les Nuls n’écrivaient pas leurs sketchs"

Comme Gad Elmaleh...

Dans une interview accordée à Paris Match, Didier Bourdon a violemment taclé Les Nuls, qui, selon lui, n’auraient jamais écrit un sketch et n’auraient pas la popularité des Inconnus actuellement.

 

[...]

Il poursuit très incisif :

« Nous, on a fait de la télé, du théâtre, du cinéma, on a eu des Victoires de la musique, un Molière, un César. »

Avant de souligner que les Inconnus, eux, écrivaient leurs sketchs contrairement aux Nuls.

« Ceux des Nuls, c’était beaucoup l’œuvre de Jean-Marie Bigard. »

Ils ne s’en vanteraient d’ailleurs pas, selon l’humoriste.

« Citez-moi un sketch des Nuls ? », enchaîne-t-il. Et quand le journaliste de Paris Match évoque Tonyglandil ou la parodie de L’école des fans avec Valérie Lemercier, Didier Bourdon rétorque :

« Tonyglandil, c’est Bigard ! Jacques Martin, c’est de la parodie ! Alors que les sketchs des Inconnus, tout le monde s’en souvient. »

Avant d’asséner, implacable :

« Ce n’est pas de notre faute si on est plus populaires qu’eux aujourd’hui… »

Lire l’intégralité de l’article sur programme-tv.net

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

78 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2141045

    Mouais.

    J’ai toujours adoré le travail des Nuls, ET celui des Inconnus. C’est simplement pas la même came, mais je les ai toujours trouvé bourrés de talent.
    Les premiers ont mille fois mieux vieillis, les seconds n’ont juste jamais digéré leur post-gloire. Bourdon et Campan ont toujours été bouffis d’orgueil et de mépris pour les autres, Chabat Lauby et Farrugia continuent simplement à faire ce qu’ils aiment et à se marrer comme des baleines. Il faut dire qu’ils se sont pas fait rouler à sec par Lederman, eux.
    Je sais parfaitement avec qui je boirais volontiers une bière, et à qui j’aurais envie de coller une baffe au bout de 5 mins.

     

    Répondre à ce message

    • #2141076

      Tu dis que "les nuls ont milles fois mieux vieillit que les inconnus " ? N’importe quoi et l’orgueil que tu attribue à Campan et Bourdon n’est pas justifié. Les inconnus c’est beaucoup plus drôle, intelligent, généreux, que les "Nuls". Les films des inconnus sont mieux que un "cité de la peur" qui ait à chier faut le dire. Les Nuls c’était de l’humour lâche d’employé de canal plus, pas rebelle du tout, pas de justice, vraiment pas terrible, tout petit déjà je trouvais ça chiant. Mais j’ai rien contre Chabat ou Lauby. Farrugia est plus crapuleux.

       
    • #2141121

      Faux ! Les Inconnus n’ont pas pris une ride ; les Nuls, à part une ou deux parodies ( je te survivrai, de JP François), c’est à chier, tout simplement..,,

       
    • J’ai jamais trouvé les nuls rigolos. Y’a pas grand chose dans leurs sketchs...je pense que c’est vraiment du vite écrit (si écriture il y a).

      Juste "La cité de la peur" m’a fait marrer. C’était assez nouveau pour l’époque.

       
    • #2141969

      J’ai regardé le dvd des nuls , 3h des soit disants meilleurs sketch .
      jai ris deux fois. Et j’ai éteint au bout de 2h30 tellement c’était ...nul.
      les inconnus tu vois que les mecs ont dû talents et ce sont fais chier pour en arriver là.
      contrairement aux privilégiés...

       
    • Brahim,
      Entièrement d’accord avec toi et moi aussi je sais :
      "Je sais parfaitement avec qui je boirais volontiers une bière, et à qui j’aurais envie de coller une baffe au bout de 5 mins"

       
  • Les inconnus....ah punaise regardé étant gamin on rigole de la mise en scène des costume,
    une fois jeune adulte, on rigole des premières nuances
    Puis muri on redécouvre encore des nuances et comment ces nuances se collent tant à la réalité d’aujourd’hui !
    La chanson des impots ! hein ?!
    la secte richenou
    la parodie d’ardisson "double jeu"
    l’heure de la verité vraie...
    les oeils en coulisses

    Après ils ont vieilli ils ont aussi fait leur parcours chacun de leur côté a des vitesses différentes....réunis à nouveau ils ne donneraient plus la même chose, car on s’attendrait à "des inconnus" mais dans le politiquement correct d’aujourd’hui ils ne pourraient se le permettre non plus car chacun a sa carrière cinématographique a finir, et là de fil en aiguille on en déduit beaucoup de choses.

     

    Répondre à ce message

  • À l’époque, les inconnus représentaient l’humour populo et grand public et étaient méprisés par l’intelligentsia qui préférait les Nuls, qui eux représentaient l’humour branché, l’esprit canal...

    Les inconnus avaient une dimension politique et sociale que n’ont jamais eu les nuls, qui restaient pipi-caca, donc humour très juif en somme.

    On mesure le talent de l’humoriste à sa faculté à bien vieillir malgré le temps (AS). Et là il n’y a pas photo.

    La grande majorité des sketchs des inconnus sont non seulement toujours poilant mais en plus, terriblement d’actualité !

     

    Répondre à ce message

  • #2141068

    https://www.youtube.com/watch?v=PbQ...

    les inconnus andersen le viking... du sentier

     

    Répondre à ce message

  • #2141134

    J’ai toujours trouvé les NULS indigeste et d’une platitude consternante, sans contenue profond, en clair du toc, du faux subversif mal élevé hyper marketé à la sauce génération Mitterrand.

    Au vide communautaire sidéral des nuls s’oppose la qualité indéniable et le talent des Inconnus, qui eux ont un véritable contenue et ont la qualité non négligeable de me faire marrer !

    Les premiers sont tombés dans les chiottes de l ’histoire du mauvais gout, les sketchs et les films des seconds sont toujours vivant, drôles et d’actualité !

     

    Répondre à ce message

  • Moi qui suis bon public, cad que je peux me marrer même sur certains sketchs de Gad (Les plus anciens évidemment ) ma limite etant Kev Adams et Marc Jolivet, j ai adoré les 2, vraiment ! Peut être effectivement moins de déchet chez les inconnus mais c etait genial d avoir 2 groupes de comiques aussi imaginatifs et doués à la même époque.
    Cela faisait de la concurrence et permettait que chacun élève son niveau et se renouvele sans cesse. La belle époque ! A ceux qui critiquent sévèrement les nuls, il existe des petits bijoux comme tvn 595 mais surtout objectif nul du temps où le regretté Carrette etait encore vivant.
    Bon je préfère les Inconnus qd même, nottamment leur dernier spectacle sur scène avce le sketch fantastique des radios libres, les 3 freres évidemment et le génial les rois mages où ils comptent leur argent en macdo...

     

    Répondre à ce message

  • #2141147

    Stéphanie de Monacoooo.... Mais vous m’avez de par dire Hardi.... Et surtout après est-ce que tu baises ? ... Qu’est ce que j’ai ri avec ces putins de sketch !

     

    Répondre à ce message

  • bon, les inconnus sont meilleurs.
    mais il y a qd même le sketch des Liaisons Dangereuses des nuls qui me fait tjs rire.
    - pourtant, ils ont zété vos amis.
    - ils ont zété ? mais ils le sont zencore. et le seront zà jamais. :)

     

    Répondre à ce message

  • #2142540

    C’est vrai. Plus de qualité et de créativité côté Inconnus (La mouche qui p...franchement j’en peux plus c’est niveau zéro...) que pourtant je négligeais à l’époque. J’ai découvert plein de sketchs que je ne connaissais pas il y a quelques jours...je conseille l’entraîneur de foot et les chansons anciennes...qui touche au sujet qui fâche...https://youtu.be/2V7RI0aehXQhttps://youtu.be/2V7RI0aehXQ

     

    Répondre à ce message

  • #2142861

    Quand j’étais gosse à l’école, il y avait deux clans : ceux qui aimaient les Inconnus et ceux qui aimaient les Nuls. Les deux groupes se detestaient, sans savoir pourquoi.

    J’étais dans le clan des Inconnus. Plus tard, une sociologie très marquée a séparé les deux groupes : le groupe des Inconnus était en réalité tous des déclassés, un peu nerd/geek et timide, le groupe des Nuls était tous des "parvenus", frimeurs bobos gauchistes à la Canal + qui ont fini dans la pub, dans l’art stérile ou dans les sciences molles.
    L’adhésion à l’un ou l’autre groupe n’était pas qu’une question d’humour...

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents