Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Dieu et ma Nation

par Galli Mezziane

L’histoire collective du monde musulman et de la France débute avec fracas en 732 pour s’achever piteusement en 1962. Entre ces deux dates : croisades, massacres, batailles... que d’épisodes sanglants !

Mais la France et l’Islam, c’est aussi l’alliance de François Ier et de Soliman le Magnifique, l’expédition de Bonaparte en Égypte, le passé colonial et ses fameux bureaux indigènes en Afrique du Nord, la fraternité d’armes dans les tranchées de la grande guerre, les campagnes de libération de l’Europe entre 1943 et 1945 : un destin commun partagé pendant près de 150 ans. Aujourd’hui, il y a près de huit millions de français de confession ou de tradition musulmane.

Il y a une islamisation de la France, c’est un fait sociologique et démographique incontestable. Beaucoup en dénoncent les dérives. Même si leur approche est anxiogène et par certains aspects réactionnaire, elle est légitime et représentative des craintes d’un nombre croissant de Français. La solution politique proposée par certains consiste à l’arrêt de la construction des mosquées-cathédrales, financées par les deniers publics, et le respect intégral des lois françaises. Cette approche est inadéquate.

Il faut apporter des réponses pour encadrer cette religion, en étant ferme mais juste, pour trouver un modus vivendi compatible avec les valeurs de la Nation française. Mais il convient tout d’abord de faire un diagnostic de la situation, et d’expliquer certaines caractéristiques françaises. Le modèle universaliste français s’accommode mal d’une société multiculturelle, donc différentialiste.

Pour l’illustrer, un musulman me rapportait le propos d’un militant FN à son endroit : « Je mange le couscous, pourquoi ne mangez-vous pas la choucroute ? »

Cette réaction absurde vis-à-vis d’un musulman cache une métaphore de la conception française de l’identité : « Je mange le couscous » signifie l’ouverture et la capacité de s’approprier des éléments de culture et d’origine extra-française, confirmant que la France a une identité ouverte et évolutive.

Pourtant, notre ami y pose une condition sous forme de reproche : « Pourquoi ne mangez-vous pas de choucroute ? » Il y a un besoin de réciprocité.

L’universalisme français est à double tranchant : ouverture d’un côté, et uniformisation violente de l’autre. Deux facettes dont le jeu complexe explique les conflits qui jalonnent l’histoire de France. Nous nous devons de le prendre en compte. La conception tronquée de la laïcité devenue fanatique et intolérante veut que l’on s’interdise d’intervenir dans l’organisation d’un Islam en France. Pourtant, l’État est déjà intervenu dans l’organisation des cultes : il suffit de regarder le concordat alsacien, ou, en 1905, la violente séparation de l’Église et de l’État.

Le rôle du politique est d’anticiper, de gérer la « vie publique ». La laïcité française, la vraie, pas celle des antireligieux faussement laïcs, est un instrument efficace pour gérer la relation du temporel au spirituel dans la vie publique.

De la francisation de l’islam à un islam de France

L’islam (sunnite, majoritaire en France) n’est ni homogène ni centralisé en raison de son absence de clergé hiérarchique et de l’abolition du califat en 1924. Il est inscrit de facto, dans 95 % des cas, dans un fonctionnement national que l’on peut qualifier d’oumma [1]-nation comme au Maghreb, en Indonésie, en Turquie, en Iran, ou minoritaire dite d’oumma-mondial, dans sa forme panislamiste dont le salafisme est l’incarnation parfaite.

En l’absence de référent fort et structuré, l’islam de France ne cessera pas de s’identifier à des pays ou organisations étrangères. L’universalisme français et la laïcité sont en réalité des atouts majeurs à notre disposition, pour proposer une solution.

Soyons acteurs en imposant notre règle du jeu pour accueillir concrètement l’islam dans le giron de la nation française. La francisation de l’islam est donc un préalable absolu pour passer d’un islam en France à l’islam de France ; comment y parvenir ?

Il faut en premier lieu lever la tutelle des États maghrébins, dont nos populations musulmanes sont majoritairement issues, qui maintiennent par des pressions diverses le statut d’une double nationalité pervertie, contraignante, schizophrénique et niant la francité de leurs ressortissants. C’est un levier de pression économique sur la France, qui leur permet d’imposer leur version politique de l’islam. C’est donc à l’État, au nom de l’intérêt supérieur de la Nation, d’être le maître d’œuvre et d’organiser les conditions d’un cadre propice à cet islam de France. L’initiative de Napoléon qui organisa par la réhabilitation du Grand Sanhédrin [2] l’émancipation des juifs de France et leur intégration a la nation française en est un illustre exemple.

Cette francisation, donc, s’articulerait autour de trois axes majeurs et indissociables :

• La création d’un Fonds français islamique (FFI), contrôlé par l’État et géré par une élite de Français de confession islamique, permettant la constitution d’un patrimoine.

Trois solutions de financement existent pour se départir des subventions publiques et étrangères. La première est la taxe halal : l’État organiserait ce monopole, partageant ainsi cette recette entre lui-même et cette institution. Aujourd’hui, le « business halal » est opaque et profite aux sociétés privées [3], or ce sont des dizaines de millions d’euros qui pourraient ainsi être réaffectés pour le bien de la collectivité nationale et du FFI. La seconde source de financement, la finance islamique, pourrait profiter à ce fonds sous forme de taxe sur les investissements et dépôts financiers. Et enfin, la Zakat (l’aumône légale) peut également être centralisée dans ce fonds. Ces revenus draineraient des sommes colossales au profit de tous les français et pas seulement du FFI. Il serait par conséquent possible d’interdire tout financement par des États ou des organismes étrangers.

Il est très important de relever que ce FFI ne s’entend pas comme un moyen pour l’État de financer l’islam de France, ce qui serait une manière de l’acheter (avec les impôts des contribuables non-musulmans !), mais bien comme un moyen pour l’État d’organiser un financement qui sera le fait des musulmans eux-mêmes, qui ne coûtera rien au reste de la collectivité, et qui permettra aux musulmans de s’inscrire en France comme les adeptes d’une religion parmi d’autres. Religion musulmane qui admet la laïcité comme référence obligée dans l’espace public, et s’organise en interne de manière à accompagner spirituellement ses fidèles sans nuire à l’équilibre politique de la Nation. C’est la condition sine qua non pour que l’Islam soit vu par les Français, musulmans et non musulmans, non comme une question politique, mais comme une des réponses religieuses possibles.

• La constitution de pôles d’excellence intellectuelle et l’émergence d’une élite française musulmane financée par le FFI, en collaboration avec les meilleurs centres intellectuels publics et catholiques (ou autres confessions reconnues) de sciences religieuses, humaines, sociales, philosophiques, et littéraires pour les former à la pensée française et européenne. La production intellectuelle permettrait de se détacher progressivement du poids tutélaire des centres intellectuels islamiques mondiaux tels qu’Al-Azhar, La Mecque, Qom, Fès ou Kairouan. Un ijtihâd  [4] par des savants français musulmans pour un islam de France pourrait aisément prendre pied grâce à cet espace libre et dynamique. Ces centres universitaires permettront la création d’une élite française méritante et l’arrivée d’interlocuteurs légitimes. Un haut conseil chapeauterait ces institutions dont les nominations seraient faites par l’État. L’engagement de cette élite par le biais d’un organe représentatif en serait l’aboutissement, mais ce serait aussi la fin de l’islamisation de la France et le début de la francisation de l’islam.

• En échange d’une politique bienveillante et volontariste de l’État français, il conviendra de la mise en place d’un pacte national avec les autorités légitimes et représentatives de l’islam français, un engagement contractuel qui spécifiera les conditions précises de respect des fondements politiques et historiques de la France. Il permettra l’uniformisation des us et coutumes sur le modèle universaliste français. Ce pacte devra être explicite, et il faudra que les Français non-musulmans le voient mis en œuvre, car l’inscription de l’islam dans le paysage religieux français constitue un réel traumatisme pour les populations autochtones, et il faudra longtemps pour que ce traumatisme soit surmonté. Rappelons qu’une population préexistante pense par hypothèse que « son » modèle doit s’imposer aux nouveaux arrivants, et que la France catholique a encore du mal à admettre que « son » modèle politique est la laïcité, et pas le catholicisme (modèle religieux). L’arrivée de l’islam confronte cette France catholique à ses propres incertitudes identitaires, d’où son désarroi.

L’État serait l’architecte en chef de cette armature et l’instigateur d’une élite française musulmane. Une élite qui se chargera de répondre d’un point de vue théologique et pratique aux problématiques de l’islam de France. Elle élira ses représentants en conformité avec le pacte national (décrit plus haut).

Ce système aurait plusieurs avantages : assurer la paix civile, accélérer l’assimilation des Français récents de confession musulmane et les valoriser, car ils seront devenus autonomes et productifs sur le plan financier et des idées. Ces nouveaux Français ont besoin de cette valorisation ; c’est justement parce qu’ils se sentent dévalorisés qu’ils ont tendance à manifester de l’agressivité. Eux aussi subissent un traumatisme : celui du déracinement.

Les choix idéologiques seraient sous l’entière responsabilité de cet organisme musulman français. Est-ce que l’islam peut séparer le spirituel du temporel et peut-il se conformer aux valeurs et règles de vie françaises ? Il appartiendra à cet organisme de répondre à cette question.

Devons-nous utiliser l’islam comme arme contre le mondialisme ? Ce n’est pas souhaitable. L’islam a des valeurs qui s’opposent frontalement au mondialisme dans sa forme actuelle, mais « l’oumma mondiale » ne mène le combat que pour mieux s’y substituer. La place de l’islam de France est à la mosquée ; nous sommes Français, et la Nation ne peut pas se ranger sous quelque bannière religieuse que ce soit pour lutter contre le mondialisme prédateur. La cause qui justifie la Nation, c’est la Nation elle-même, c’est-à-dire le meilleur cadre de la souveraineté populaire. La religion est désormais une question d’ordre privé, qui peut influer la vie publique à travers les individus qu’elle forme, mais pas la structurer directement. L’islam de France pourra faire preuve d’utilité par sa contribution à la formation de citoyens responsables et utiles au bien commun, comme toutes les autres religions.

L’histoire de France nous montre que les guerres de religions et les conflits sanglants ont malheureusement été des moyens ruineux de régler ce type de situation. L’autre danger immédiat vient d’un conflit économique transformé en un conflit ethno-confessionnel par les élites mondialistes, mais il est encore possible de faire un Édit de Nantes avec l’islam, et l’on pourra faire l’économie d’une Saint-Barthélemy si nous sommes vigilants.

Sur l’islam, chez Kontre Kulture :

 

Notes

[1] Oumma : mot arabe qui peut être traduit par nation ou communauté avec ou sans connotation religieuse.

[2] Assemblée législative traditionnelle du peuple juif ainsi que son tribunal suprême, qui siège normalement à Jérusalem, terme repris par Napoléon Ier qui a convoqué un Grand Sanhédrin en 1807 avant de créer le Consistoire israélite de France.

[3] Sur le business du halal, voir l’entretien de mars 2012 d’Alain Soral : http://www.dailymotion.com/video/xpphkl_e-r-alain-soral-mars-2012-partie-2_news

[4] L’ijtihâd (arabe : ijtihād, اِجْتِهاد, effort de réflexion) désigne l’effort de réflexion que les oulemas ou mufits et les juristes musulmans entreprennent pour interpréter les textes fondateurs de l’islam.

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

125 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #131539
    le 07/04/2012 par didier
    Dieu et ma Nation

    Le terme élite est utilisé plusieurs fois, dommage ...
    La mondialisation et l empire ;)
    laissez moi rire, puisque vous mêlez religion et laïcité laissez moi vous remettre en mémoire deux paroles ;
    jésus ; un jour il y aura un seul berger et un seul troupeau
    muhamad ; si dieu avait voulu il aurait fait de vous une seule communauté ...
    et aussi " le jour ou l empire appartiendra entièrement a dieu "...
    Bon enfin je suis quand même d accord pour conclure que ceux qui veulent imposer le nouvel ordre mondial le font pour le coté matériel de la chose et qu ils ont déjà leur récompense en ce monde, en vérité ils font un mauvais travail mais ils vont dans la bonne direction, sont ils les mauvais ouvriers ou les vignerons qui tuent le fils et frappent les serviteurs de celui a qui appartient légitimement la vigne ? pour ma part je sais d ou je viens et ou je vais ;)

    PS ; y a pas d islam de France, mais un islam en France, on est dans un pays laic et on exportera pas la religion, y a déjà bien assez a faire avec l étiquette d exportateur d armes de guerre ...

     

    • #559080
      le 16/10/2013 par Kaddour
      Dieu et ma Nation

      Didier,

      Vous pinaillez.

      Il y a un Islam du Maghreb, de Turquie, Iranien et même Russe, et pourquoi les français musulmans n’auraient pas le droit d’ajouter leurs spécificités ? Un islam pour et par les français, c’est peut être la meilleure solution pour échapper à Chalgoumi ou d’autres influences étrangères.

      En tout cas, c’est un article très dense, et qui ouvre la porte à beaucoup de possibilités.

      Bravo au camarade Mezziane.


    • #559098
      le 16/10/2013 par Sered-dz
      Dieu et ma Nation

      Il y a deux choses qu’il faut bien comprendre :

      Si l’on parle de sociaux-culturels, il y a effectivement une socio-culture musulmane qui progresse puisque l’Etat s’attend à peu près à 20% de sociaux-culturels musulmans en 2020 (ne me demandez pas la source, j’ai eu l’occasion de parler en toute franchise avec quelqu’un de bien placé dans les renseignements généraux il y a de ça quelques années)

      Si l’on parle de musulmans au sens cultuel du terme, il n’y a pas d’Islam en France.
      pas d’unité
      pas d’Oumma
      des sociaux-culturels qui lisent à peine sinon pas du tout l’arabe et qui pratiquent à la carte
      pas d’aûmone d’Etat (et c’est une des condition d’être musulman dans les textes)

      Bref une fausse monté cultuelle pour les uns, un vrai broyage culturel au nom de la sacro-sainte laïcité-maçonnique pour d’autres, et ce peu importe de souche ou pas.

      Paix


    • #559453
      le 17/10/2013 par Beny
      Dieu et ma Nation

      @ petit poney :

      C’est cindy léoni qui a écrit ton texte ?

      C’est fou de lire tant d’inepties et de banalités (fausses, au passage).

      Qui est "on" ?...


  • #559024
    le 16/10/2013 par jojo2k
    Dieu et ma Nation

    La re-migration me semble être la meilleur solution pour tout le monde.

     

    • #559160
      le 16/10/2013 par Tremah
      Dieu et ma Nation

      Pas de problème, vous trouverez les bouquins de François Ozon au rayon "science-fiction".


    • #559222
      le 16/10/2013 par Petit poney
      Dieu et ma Nation

      Et c’est valable dans l’autre sens aussi. ?
      On re-migre Areva, Total, ELf, Vinci, Bouygues y tout y tout ?
      Et les pays d’origines pourront utiliser leurs ressources pour développer leurs pays ?
      Si c’est ça, je suis ok.
      Mais si c’est pour les baiser deux fois, je comprendrais que les immigrés la trouvent mauvaise.
      C’est un peu comme les réfugiés syriens , lybiens etc.. On va foutre la merde chez eux avec notre aviation y touti quanti et après on se pliant qu’ils débarquent. ?
      Voyons restons sérieux.
      Je te suis sur la re-migrations, si celle s’accompagne également de la re-migration de tout l’or de ces pays soigneusement gardé dans nos coffres et, etc...
      On est d’accord ?
      Merci à E&R de valider mon commentaire, cette fois-ci.


    • #559354
      le 17/10/2013 par Volvic
      Dieu et ma Nation

      C’est naïf, irréalisable et non-réfléchie.
      Cette question a été étudié sérieusement, et son application est aussi difficile que complexe.
      Cessons avec ces fantasmes d’adolescents et cherchons de réelles solutions.
      Amicalement.


    • #559572
      le 17/10/2013 par Bl4st
      Dieu et ma Nation

      @jojo2k
      oui vous avez raison.
      Cela semble être la meilleure solution. Il faut que l’Afrique et les pays d’europe de l’est retrouvent leurs forces vives pour développer leur pays.
      je crois que Bernard Lugan disait : "un peuple, une terre, le reste c’est du blabla."
      (citation à vérifier)
      Et quoi qu’on en dise, ce n’est pas moins improbable qu’une 3ème guerre mondiale.


    • #559758
      le 17/10/2013 par jojo2k
      Dieu et ma Nation

      @Petit Poney
      Et oui c’est bien le problème, une certaine élite se croit permis de mettre ses sales pattes partout où elle passe :/


    • #560174
      le 17/10/2013 par alan
      Dieu et ma Nation

      Physiquement ferme là .


    • #560454
      le 18/10/2013 par AnantA
      Dieu et ma Nation

      Bonjour a tous.

      @ jojo2k

      N’oubliez pas que l’Islam n’est pas un obstacle à la re-migration, bien au contraire.

      @ Petit poney



      C’est un peu comme les réfugiés syriens , lybiens etc.. On va foutre la merde chez eux avec notre aviation y touti quanti et après on se pliant qu’ils débarquent. ?



      Curieux que " l’oligarchie sataniquo-atlantiquo-sioniste " se transforme en " on " ou " nous " sur certains sujets.

      @ Volvic, Il fait beau a Bruxelles ?



      C’est naïf, irréalisable et non-réfléchie.
      Cette question a été étudié sérieusement, et son application est aussi difficile que complexe.
      Cessons avec ces fantasmes d’adolescents et cherchons de réelles solutions.
      Amicalement.



      Détrompez-vous c’est tout à fait applicable et réalisable.
      Simplement le processus d’inversion des flux migratoire est interdit par l’UE, ce qui n’a rien d’étonnant.

      Ce qui tient du fantasme c’est bien évidement une re-migration totale.

      Bien à vous.


  • #559033
    le 16/10/2013 par aguellid
    Dieu et ma Nation

    le chiffre de "8 millions de Français de confession ou de tradition musulmane" est faux.

    il y’a 5 millions de personnes originaires de pays musulmans,

    dont la moitié ne sont pas des Français.

    il y’a 2 à 3 millions de Français musulmans (de conviction ou de tradition), pas 8 millions.


  • #559063
    le 16/10/2013 par Bé Hache Elle
    Dieu et ma Nation

    Ce projet est séduisant mais ne verra pas le jour car il a pour effet d’intégrer complètement l’Islam à la nation française ce que l’empire ne veut pas. L’empire, qui n’aime ni les musulmans ni les catholiques, souhaite que ces 2 communautés entrent et restent en conflit pour qu’il puisse continuer son business tranquillement.

     

    • #559197
      le 16/10/2013 par Tremah
      Dieu et ma Nation

      Déjà, vous n’êtes pas prophète. L’avenir n’est pas écrit à l’avance, il faut arrêter le valium... seuls les gens dépressifs connaissent l’avenir. Merde à l’Empire, nous fabriquerons les circonstances.

      Ce "projet" n’intègre pas "l’Islam" à la nation française, il intègre la composante temporelle de l’Islam à la nation française, c’est à la fois une émancipation historique, j’en conviens, par rapport à l’Islam du Maghreb, mais aussi une reconnaissance. De plus, cette position permettrait d’installer un véritable dialogue constructif avec les autres instances de l’Islam (personne ne peut savoir comment l’Islam va évoluer globalement) et de sortir de la confrontation mortelle et stérile du conflit de civilisation dont on connaît par avance le résultat : la défaite des uns et des autres.

      Il faut savoir ce qu’on veut. Je pense que cet article va dans la bonne direction.


  • #559073
    le 16/10/2013 par Alain
    Dieu et ma Nation

    Article certainement le plus visionnaire et le plus construis sur cette question.

    Le niveau ne cesse de grimper.

    Merci E&R.


  • #559074
    le 16/10/2013 par newbreak
    Dieu et ma Nation

    on nous décrit dans cet article la sécularisation de l’islam
    le projet mondialiste en somme
    l’islam est l’islam pas d’islam français ou asiatique, les ethnies et les nationalités sont secondaires.
    combattre le mondialisme par le nationalisme est un combat vouez à l’échec sans les fondements de la religion, celle qui rappelle à la vérité DES prophètes.
    je cite le Coran : " les musulmans réussiront là où les AUTRES échoueront"
    Qu’Allah vous guide pour la lutte de votre terre et vos valeurs, et sur :
    " Quand Allah ( que son nom soit exalte ) veut un bien à une personne, il lui enseigne l’islam.
    courage à tous

     

    • #559320
      le 17/10/2013 par Canardhurleur
      Dieu et ma Nation

      Cher newbreak,

      je t’invite a ecouter le recteur de la mosquee de Bordeaux (en video sur ER ajoutee recemment) sur cette question de l’islam en France, certainement cela t’aidera a eclairer ta pensee. Ta vision actuelle communautariste ne va pas aider a la reconciliation nationale. On a besoin des gens de bonne intelligence pour reussir cela, qu’il viennent de tradition chretienne ou musulmanne. Un etre habite par la foi veut le bien pour son prochain et ses compatriotes, musulman ou chretien. La France est une terre d’accueil pour tous, d’ ou qu’ils viennent et du moment qu’on respecte sa nature. Et qd le Coran dit que les musulmans reussiront la ou les autres echouront, sans doute parle il des vrais vrais croyants, ceux qui respectent et sont fideles a la parole divine, qu’ils soient chretiens, musulmans ou juifs.
      Bien a toi


    • #559358
      le 17/10/2013 par jojo
      Dieu et ma Nation

      L’article a été écrit par une personne qui a compris le concept de la laicité ce qui n’est visiblement pas votre cas :
      en France la religion relève de la vie privé, c’est une activité de loisir et elle ne doit se meler de politique sous aucun prétexte. Chacun dispose de sa liberté de conscience et ne peut etre forcé a adhérer à une doctrine quelqu’elle soit, pour cette raison le prosélytisme est vu d’un mauvais oeil.
      Pour que cela soit compris il serait bon que la communauté religieuse soit encadrée un minimum par une organisation d’élites musulmanes formées à la théologie, au droit et aux relations sociales, afin de gérer les lieux de cultes et de condamner les débordements commis contre les fidèles ou PAR les fidèles.
      Si une partie de la communauté musulmane de France refuse de se plier aux lois de la république qui permettent le "vivre ensemble" dans la société parce qu’elle tient à imposer ses vues d’ordre religieuses aux autres citoyens, il faudra qu’elle quitte le territoire, sinon on risque effectivement une nouvelle Saint-Barthélémy.
      Cet événement est sans doute la principale raison de la dureté actuelle de la laicité à la française, autrement plus violent qu’une simple ratonnade, c’est un vrai génocide pour un motif religieux.
      Je vous suggère de vous reporter à la version cinématographique de la reine Margot d’Alexandre Dumas ou à la page Wikipédia si vous n’avez pas entendu parler de cet événement.

      D’autre part, l’islamisme, ou islam politique est par essence opposé au nationalisme (qui est lui généralement laic car il prone l’amour d’un territoire et pas celui de Dieu) et a une ambition universelle qui ne reconnait pas les frontières donc mondialiste.
      On est donc plus ici dans un projet d’enracinement de l’Islam en France et de désolidarisation d’écoles théologiques étrangères qui pronent souvent le retour au califat et la conquete du monde, ce qui est très bien !


    • #559520
      le 17/10/2013 par Tancrede
      Dieu et ma Nation

      Je me permets de répondre à Jojo.
      Votre commentaire laisse présumer une vision très moderne de la laïcité. La laïcité d’un point de vue religieux est la distinction du pouvoir temporel et du pouvoir spirituel, pas la séparation. Désolé de vous décevoir mais vous trouverez difficilement un vrai croyant(peu importe sa religion) qui considère que sa Foi est un loisir...
      Et si la religion ne doit pas se mêler de la société civile, quel droit à cette dernière de vouloir contrôler les religions ? Par l’enseignement notamment ou encore en reprenant des sacrements religieux pour les séculariser comme le mariage. En imposant que les individus adoptent ces "hauts principes" maçonniques, la laïcité, qui n’a d’autres buts que de tendre à une société athée, ne respecte en aucun cas les croyances personnelles des citoyens.
      Vous partez du principe que la république et la laïcité sont des souverains biens, sortes d’idéaux indépassables. Mais vers quoi tendent-elles ? Pour un homme qui croit en Dieu, cette vision est totalement erronée.
      Aucune société ne peut subsister sans une assise religieuse, notre société moderne s’effondrera, ce n’est qu’une question de temps.
      Bien à vous


  • #559090
    le 16/10/2013 par ...
    Dieu et ma Nation

    "Ces nouveaux Français ont besoin de cette valorisation ; c’est justement parce qu’ils se sentent dévalorisés qu’ils ont tendance à manifester de l’agressivité. Eux aussi subissent un traumatisme : celui du déracinement." Oh ! Les pauvres... Ils ont soufferts...

    L’état Français n’a pas à se faire le prosélyte d’une religion, qui plus est, étrangère... Et les que les Français considèrent, que vous le vouliez ou non, comme une anomalie dans leur pays.

    "Attention, ça commence vraiment à sentir "l’antiracisme""...

     

    • #559224
      le 16/10/2013 par Petit poney
      Dieu et ma Nation

      Une anomalie ?
      Voyons amis, je serais toi je ne parlerais pas à la place des gens. Prends toi en exemple cela est déjà suffisant.


    • #559234
      le 16/10/2013 par chokri
      Dieu et ma Nation

      Je ne suis pas d’accord avec toi. Je suis né ici (en France) donc je ne vois pas en quoi je serais "déraciné", je ne connais aucun pays à part celui là et je me vois pas vivre ailleurs. J’aime ce pays et j’y suis attaché.

      Le déracinement se ferait justement si je devais vivre dans un autre pays.

      Cordialement.


    • #559357
      le 17/10/2013 par Volvic
      Dieu et ma Nation

      Votre réponse n’est pas non plus constructive.
      Je pense modestement qu’il ne faut ni être d’un extrême, ni d’un autre.
      Se fermer n’aidera pas.


    • #559489
      le 17/10/2013 par julio
      Dieu et ma Nation

      L’état Français n’a pas à se faire le prosélyte d’une religion

      pour l’instant il se fait le prosélyte de l’anti-religion (via la maconnerie notamment) donc un rééquilibrage serait le bienvenu


    • #559646
      le 17/10/2013 par 100/100purporc
      Dieu et ma Nation

      @par....
      Tout a fait d’accord avec toi....ca nous fait des vacances de lire des commentaires comme le tien.... Vive la France comme on l’a connue !


    • #559788
      le 17/10/2013 par newbreak
      Dieu et ma Nation

      Pour Canardhurleur
      merci de ton commentaire
      je félicite toutes les bonnes volontés et les personnes qui travaillent sur ce site.
      je suis conscient du combat mené pour ceux qui aiment leur patrie et je combattrais avec eux, ma croyance me demande de vous m’encourager à l’islam sans vous y contraindre et il est honorable pour tous français de s’ être levé en conscience et j’espère que les pays arabes feront de même au nom de l’islam.
      Alain Soral a compris que pour gagner, la France aura besoin de toutes les forces disponibles, mais comme la dit Pillard Hillard sur radio courtoisie, la seule qui a gardé ses valeurs et qui est restée intacte : c’est l’ISLAM
      avec tout mon respect saisissez l’anse la plus solide
      unissons nos force

      cordialement.


  • #559111
    le 16/10/2013 par JUL
    Dieu et ma Nation

    Les musulmans sont restés 800 ans en Espagne avant d’etre chassé, alors pourquoi exclure la possibilité que les musulmans présents en France depuis a peine 60 ans retournent dans le pays de leurs parents ?

    Meme Kemi Seba a compris que l’honneteté nationaliste ne consiste pas a adopter le nationalisme de l’autre.

    Un Islam francais semble une perte de temps pour les deux camps : l’Islam n’ajoute rien a la doctrine chretienne donc n’apporte aucune valeur importante a la France, et l’Islam exclu toute tutelle ou clergé de quiconque.

     

    • #559337
      le 17/10/2013 par Canardhurleur
      Dieu et ma Nation

      Cher JUL,
      certes un retour d’un certain nombre de musulman est possible, mais assurement tous ne repartiront pas. Je trouve d’ailleurs votre point de vue assez peu realiste. PAr ailleurs, tous ne sont pas repartis d’Espagne beaucoup s’y sont installes, combien d’espagnols gardent encore des traits de mahgrebins sur leur physique aujourd’hui. Ensuite, si l’Islam ajoute a la doctrine chretienne, c’est ce a quoi servaient les Templiers a leur epoque, ils echangeaient avec les savant musulmans pour apporter de la vitalite a la tradition chretienne, ils etaient les guarants de la "bonne sante" et donc de la vie de la chretiente. je me permets de vous dire cela en reference aux ecrits de rene Guenon qui a ecrit largement sur ce sujet. Ensuite, il existe des traces notamment la cathedrale de Narbonne ou des preuves existent de la bonne entente entre musulmans et chretiens car les cathedrales etaient literallement mitoyennes des mosquees, elles partageaient donc le meme clocher pour appeler les differents fideles a la priere. Aussi, il existaient des pieces de monnaie qui circulaient dans la region avec une face chretienne et une autre musulmane. Autant vous dire que la bonne entente intelligente etait de mise, et ce aux alentours de l’an 800 ap JC.
      Aussi, je vous invite a regarder si vous pouvez la video du recteur de la mosquee de Bordeaux sur Er ajoutee recemment et vous verrez le point de vue d’un musulman sur l’appartenance a un pays non musulman.
      Comportez vous comme un vrai catholique (ce qui veut dire Universel ). Aimez votre prochain et ne soyez pas dans le dedain systematique de l’etranger. Ecoutez Fils de France et Camel Bechik, moi je peux aller me battre avec eux sans soucis.


    • #559360
      le 17/10/2013 par Volvic
      Dieu et ma Nation

      On ne peut "chasser" un peuple. Des départs spontanées ,comme Kemi Seba, sont effectivement une possibilité, mais pour le reste de la population concernée non conscient de la situation, il est incorrect de désirer leur départ.


    • #559471
      le 17/10/2013 par 100/100purporc
      Dieu et ma Nation

      @volvic.
      "On ne peut chasser un peuple"

      si si on peut. Personne ne s’est pose le probleme de savoir ce que les pieds noirs allaient endurer comme souffrances en se faisant foutre dehors de l’Algerie. J’ai dans ma vie rencontre beaucoup d’entre eux, certains sont devenus fous de douleur.
      alors aujourd’hui je te le dis haut et fort on peut chasser un peuple et inmanquablement on va le faire.


    • #559494
      le 17/10/2013 par julio
      Dieu et ma Nation

      JUL, ton raisonnement/ point de vue est bien anticipé dans l’article :

      Rappelons qu’une population préexistante pense par hypothèse que « son » modèle doit s’imposer aux nouveaux arrivants, et que la France catholique a encore du mal à admettre que « son » modèle politique est la laïcité, et pas le catholicisme (modèle religieux). L’arrivée de l’islam confronte cette France catholique à ses propres incertitudes identitaires, d’où son désarroi.

      tu es dans le fantasme lorsque tu dis "l’Islam n’ajoute rien a la doctrine chretienne donc n’apporte aucune valeur importante a la France" car la doctrine chretienne ait été remplacée depuis longtemps par la maconnique


    • #559547
      le 17/10/2013 par noname
      Dieu et ma Nation

      100% pur porc, bon déjà niveau pseudo ça pue le troll a 100 km mais bon...Suffit pas de dire "je veux le faire, je vais le faire" pour que d’un claquement de doigt des gens qui ont laissés leur pays sombrer se réveillent et vire tout le monde, j’ai un peu de mal avec les chiffres présentés parce que 8 million de musulman ça parait énorme, ça inclus tous les maghrébin sans doute mais dans ce cas là il y a un amalgame de taille parce qu’arabe n’est pas égale à musulman, beaucoup de gens que je connais mangent du porc et ne sont pas religieux.

      De ce que j’ai lu les pauvres pieds noir n’étaient pas des saints et il semblerait que ce qui se faisait était pire que ce que font une poignée de musulman en France car je rappelle que ce ne sont pas les musulmans eux mêmes qui sont venu envahir la France, on les a mis la et le système les aide copieusement a détruire le pays, c’est uniquement parce que des gens comme valls font tout pour avoir des immigrés (il a baissé le niveau pour la régularisation des immigrés) que ça commence a faire beaucoup, j’ai pas souvenir que les colons français aient étés contraint par x et y pour aller coloniser l’Algérie.

      En tout cas troll ou pas troll, quand je lis des commentaires comme le tiens qui prône le retour à la maison, j’aimerais quand même savoir ou tu me situe moi par exemple, né en france, arabe, pas religieux, "bon niveau" sociale (disons ni riche ni pauvre) etc, je dois aller au bled ou pas ? (réponse sincère)

      En tout cas sache que ce n’est pas possible pour plusieurs raisons, la première c’est que la lobotomisation est trop grande, c’est déjà acquis dans les têtes que les arabes ont leurs places en France, certains sont en couples, beaucoup sont qualifiés pour leurs taf (sans doute des gens très bon à leur poste), beaucoup sont amis, certains depuis l longtemps (je connais des gens depuis 10/20 ans, bonne chance pour leur dire que demain on se reverra plus) ensuite tu ne pourras jamais virer tout le monde sans dégât physique même si sur le principe c’est légitime pour le fr de souche...mais plus sérieusement, j’irais jamais au bled sachant que la France à la main mise sur ce pays et qu’a tout moment le pays peut se faire détruire parce que militairement c’est le néant (pas de bombe nucléaire donc soumis a n’importe qui en cas d’attaque de l’empire) et du coup, tu rêves en imaginant que je serais d’accord pour me faire conduire à l’aratoire sagement...

      Y a des solutions plus saines a trouver je pense.


    • #560295
      le 17/10/2013 par cavalierbleu
      Dieu et ma Nation

      Les pieds noirs n’étaient pas des saints ! La plupart étaient d’honnêtes gens et de petites gens aussi, des artisans, des employés, des fonctionnaires... En 1830, quand sont arrivés les premiers colons, l’Algérie n’existait pas ! Rappelez-vous ça surtout. 350 000 habitants, kabyle arabisés, domination ottomane, ça ne vous dit rien. Ensuite en 1870 les colons alsaciens et lorrains qui ont défrichés les terres, les villes, les ports, les routes, les voies de chemin de fer, les écoles, la découverte des matières premières, du gaz et du pétrole dan le désert saharien. 9 Millions d’autochtone en 1962, les populations apparemment avaient prospéré. Alors arrêtez avec votre repentance française continuelle pour vous disculper de vos populations qui posent un problème d’intégration en France et qui se comportent mal. assez nombreux. Plus que la population asiatique qui elle n’est pas dans cette revendication. Si vous avez mauvaise réputation en France, faîtes donc le ménage chez vous. Les français ont le dos large, mais ça va bien aussi.


    • #560514
      le 18/10/2013 par noname
      Dieu et ma Nation

      Donc pour toi, 300 000+ personnes c’est rien ? C’est pas un pays ? Ça mérite d’être envahit ? Les pauvres artisans n’avaient rien à faire dans un pays qui n’était pas le leur...A t’entendre on dirait que les blancs étaient les sauveurs de l’humanité, d’ailleurs, c’est ce que les colons devaient penser, c’est dommage que tu soit contredit un peu partout dans les commentaires notamment celui qui donne le % sur le taux d’analphabète, un de vous ment c’est clair.

      Je me demande bien ce qui a bien pu capoter, quand je te lis j’ai l’impression que les algériens vous doivent tout ! Quel bande d’ingrats quand même, vous leur avez tout donné et ils vous ont jetés dehors ! Sache que la mondialisation est une réalité que personne ne peux stopper, seulement ralentir ou contrôler, même si ils avaient du retard il y a toujours des gens qui ressentent le besoin de voyager, ils voient ce qui se passe ailleurs et rapporte beaucoup de choses dont un savoir faire, des pratiques ou des coutumes etc et la population locale aurait combler son retard d’elle meme. De plus, tu es en train de sous entendre que notre mode de vie est meilleur que le leur, ca pue le complexe de supériorité, l’usure c’est le top en matière de société,

      Et puis il faut mettre un terme a un délire et ça c’est de source sur :Un algérien "normal" c’est quelqu’un qui a culturellement un niveau aussi élevé qu’un français de souche dans son pays (je parle de la catégorie des gens normaux) et ne voit absolument aucun intérêt a aller en France parce qu’il est bien dans son pays. J’en connais certains qui vont dans des pays comme la France, l’Australie, les usa etc mais uniquement parce que c’est "ouvert" autrement ils n’iraient pas. Ces gens là n’ont absolument rien à voir avec les immigrés de masse qui eux dégagent volontiers de leur pays parce qu’ils n’ont rien...aider par "nos maîtres" a tous évidemment.

      Quand je vois l’histoire récente avec l’iraq(bon ça va la France n’a pas participé mais n’a rien fait pour s’y opposer concrètement), le mali, la lybie et la Syrie je suis sur que la France a toujours été bienveillante dans le passé...ça me semble évident d’ailleurs...

      Moi j’ai pas trop regardé l’histoire de l’Algérie mais je lis pas mal de commentaire, c’est 60/40 niveau argument, bon maintenant ça commence plutôt à être 70/30 avec les événements cités plus haut mais avec ta mauvaise fois ce serait plutôt 100/0...

      Je ne fais pas de revendication mais ne modifie pas l’histoire à ta sauce non plus.


    • #560702
      le 18/10/2013 par 100/100purporc
      Dieu et ma Nation

      @cavalierbleu

      j´aime beaucoup ton commentaire et ton analyse tres saine et comme je le disais plus haut : vive la France comme on l’a connue !


    • #560751
      le 18/10/2013 par julien de
      Dieu et ma Nation

      @noname
      Ton message est un tissu d’âneries.
      L’Algérie a été créée par la France par Décret Schneider 31/10/1838, le peuple algérien ne veut donc rien dire actuellement, à moins que les habitants actuels ne se trouvent un nouveau nom pour leur pays.
      Avant l’arrivée des Français, les tribus autochtones étaient sous le joug des Turcs.
      Voir ce lien qui remet les pendules à l’heure.
      http://www.piedsnoirs-aujourdhui.co...
      Tu dis : "j’aimerais quand même savoir ou tu me situe moi par exemple, né en france, arabe, pas religieux, "bon niveau" sociale (disons ni riche ni pauvre) etc, je dois aller au bled ou pas ?"
      Tu te dis arabe non religieux, un arabe non religieux je ne connais pas, déjà tu ne te définis pas toi-même comme Français, mais comme arabe donc effectivement si tu souhaites retourner au bled personne, de te retiens.


    • #561308
      le 18/10/2013 par noname
      Dieu et ma Nation

      @julien de :

      _Sur le chiffre : 8 million de musulmans ou de confession musulmane c’est beaucoup et Wikipédia donne 4.7 million en 2010 et au pire on donne 5/6 million selon le ministère, donc il y a une couille quelque part.

      _Sur les pieds noirs qui ne sont pas des saints : Ton site ne remet aucune pendule à l’heure, c’est exactement dans la continuité des mecs comme toi qui prétendent que les français sont des saints et qu’ils ont tout apportés en Algérie (qui s’appelait autrement avant, ça ne change rien), zéro source de la part du propriétaire du site qui par ailleurs cache ses coordonnées quand on cherche le whois et qui affiche les lois sur la liberté d’expression sur la première page de son site(il a donc été critiqué pour ce qu’il a écrit...)...ça indique que ce monsieur ne souhaite pas discuter, il a raison et c’est a prendre ou a laisser...Bien évidement, ses liens vers le printemps français me laisse plutôt perplexe sur le personnage ou ses informations...

      Je retiendrais surtout que les français se sont fait dégager, remarquez quand même que c’est bizarre de dégager quelqu’un qui vous veux du bien...Mais je note aussi ce que fait la France en ce moment même donc sauf preuve j’aurais tendance a croire ceux qui disent du mal des colons.

      _Retour à la maison impossible : La propagande est trop profonde, il existe des amitiés vieille de 30 ans et +, une séparation sur principe de tout le monde rentre chez soit est impossible sans que le peuple "lobotomisé" ne se révolte.

      _Un algérien = fds : C’est un fait vérifiable et vérifié (moi même) et ils sont bien dans leurs pays comme un bon fds est bien dans son ptit village.

      _L’Algérie susceptible d’être attaqué : c’est juste de la logique pur et simple, déjà en Afrique on a bien vu ce qui se passe pour les états qui ont eus des armes "dangereuse", on l’a vu avec la Syrie...il aurait fallu que l’Algérie ait plusieurs bombes nucléaire pour que ce soit sécurisé et encore...Éventuellement le fait que la France compte beaucoup d’algérien est peut être un atout pour la sécurité de ce pays.

      Faut revenir sur le point évolution, il s’agit de votre point de vue de croire que l’occident est en avance par rapport aux autres pays, on guérit plus de cancer ici ? On en crée surement plus, tout le monde a la tv ? Y a pas plus merdique comme divertissement, l’avancée aurait été plus longue mais elle aurait été là quand même, suffit de voir la chine et la condition des ouvriers.


    • #561329
      le 18/10/2013 par noname
      Dieu et ma Nation

      "suffit de voir la chine et la condition des ouvriers."

      Je précise que c’est suite a un commentaire de chinois (dans un documentaire) qui a dit avoir voyagé et s’est rendu compte du traitement des ouvriers dans le pays qu’il a visité et il a estimé que la jeunesse chinoise n’accepterait plus les mêmes conditions que les vieux et depuis en chine on voit ce qui se passe pour les ouvriers. (pas tous bien sur...)

      Je voulais aussi terminer sur le commentaire ***"un arabe pas religieux ça n’existe pas", bah si gros débile, je suis un arabe et je ne suis pas croyant, autant sur l’histoire de l’Algérie je connais rien et je ne m’appuie que sur des commentaires autant sur ce point là c’est toi qui raconte de la merde. Et au cas ou tu l’aurais pas compris je suis né de parent arabe donc je suis un arabe de sang, c’est logique que je me définisse en tant qu’arabe, ou alors par magie je suis français de souche avec du sang de français de souche...C’est grâce a des gens comme vous qu’on comprends que même en étant le plus poli possible, même en bossant on ne peux pas devenir français car on a du sang arabe, après ca me dérange pas mais j’aimerais bien comprendre ou je dois aller. Je suis trop français pour le bled...

      La question était clair mais tu as fait semblant de ne pas comprendre, alors je la repose : je suis né en France, je ne suis pas religieux, je reste un arabe par la réalité des choses et j’ai un bon niveau sociale et je n’ai pas prévu d’aller au bled que je ne connais que de mes souvenirs de vacances. Ou est ma place ?


      ***Encore un peu et on avait presque l’argument : "c’est dans vos gênes" ...


    • #561739
      le 19/10/2013 par SERVITEUR.F
      Dieu et ma Nation

      Réponse à tous
      La France sous Napoléon (franc-Maçonne) a commencé a détricoté l’empire ottoman
      La France vers 1870 (toujours Franc-maçonne ) s’est allié avec le Royaume unis pour casser le reste de l’empire ottoman jusqu’en 1946

      De toute façon ce qui est fait est fait ,il serait plus judicieux de vous mettre autour d’une table et débattre en bonne intelligence

      À noté :sous la monarchie des Bourbons ,les guerres sont toujours suivie d’alliance intelligente


    • #561891
      le 19/10/2013 par le juste
      Dieu et ma Nation

      Les pieds noirs en algerie n’était ni des saints ni des tyrans, je pense que si il se sont fait virer c’est pas parce qu’ils étaient méchant mais que les algériens ne les considéraient pas comme devant faire partie de leur futur nation qu’ils étaient étrangers es algériens pour la plupart s’abreuvent de récit d’exactions commises par les colons (même si certains sont vrais ) ou par l’armée pour justifier l’ejection des français d’algérie.


  • #559127
    le 16/10/2013 par GregM
    Dieu et ma Nation

    La France devient Musulmane car des musulmans y arrivent en masse et pas autre chose.
    On est très loin de vivre avec des gens qui ont fait la guerre dans les tranchées avec nous, ou plutôt car les même qui ont mis nos arrières grand père dedans les ont balancés avec.

    Alors désolé pour la minorité d’immigré qui on la France dans le cœur et l’âme, mais à ce rythme là, le Français devra revendiquer sont droit d’exister chez lui. Ils seraient temps de s’en rendre conte, car c’est bien lui le Français qui à fait ce pays que vous aimez tant.

    Participer à la mascarade qui a fait le monde dans lequel on vie n’est pas une gloire.

     

    • #559362
      le 17/10/2013 par Volvic
      Dieu et ma Nation

      Le Français n’a pas à revendiquer une telle chose et n’aura pas à le faire. Calmons-nous et soyons sérieux.


    • #559387
      le 17/10/2013 par bonshommes
      Dieu et ma Nation

      Oui oui bien sûr GregM...
      L’islamisation n’a certainement rien à voir avec la déchristianisation de la France dû non seulement à la maçonnerie, mais surtout à la paresse morale et spirituelle du français "de souche", qui ne se sent catholique que lorsqu’il faut maugréer contre les basanés.

      Faut un peu arrêter de mythifier le bon blanc de souche catholique. L’état lamentable de du pays dont il se réclame vient avant tout de l’avilissement de ses moeurs et de son délabrement moral. Que ça ait été provoqué par l’oligarchie ou non.
      Reconquérez déjà votre Eglise et réappropriez vous de sa doctrine. Vos pleurniches concernant l’avancée de l’Islam n’en seront que plus légitimes.


    • #559486
      le 17/10/2013 par GregM
      Dieu et ma Nation

      Volvic, je suis très calme et très sérieux.
      Depuis 1870 les élites on fait venir ce qui constitue aujourd’hui 1/4 de la population Française.
      Et depuis nous avons eu droit à l’éclatement des familles et la perte des terres qui vont avec, pendant l’exode rural. Perdre ses terres, c’est comme perdre une partie de sa liberté. Ne plus vivre avec ses grand parents et ses cousins, c’est comme être amputé d’un bras.
      Puis nous avons eu la division entre les hommes et les femmes, ce qui restait comme base familiale, avec l’émancipation de la femme.
      Après nous avons eu, mai 1968, destruction de l’autorité du père sur ses enfants et sur la jeunesse en général.
      Bien sur entre temps il y a eu des guerres, grande destructrice des vies de nos frères et de leur savoir faire.

      Et aujourd’hui on lit en communiqué de presse sur le site de l’ONU, qu’ils veulent remplacer la population. Avec comme excuse, après avoir envoyé les usines dans des pays ou les gens travail pour une misère, qu’il faudra payer les retraites plus tard. Mais pas de travail, pas de retraite, c’est pourtant logique.
      Ils disent aussi que c’est pour la natalité, car on ne ferais pas assez d’enfants. Mais depuis tout petit nous sommes encouragé à la contraception des femmes, aux capotes voir même à l’avortement. Il est évident que si j’inonde les pays Africains comme la France est inondé de tout ça, alors la natalité en prendra un sérieux coup.

      Enfin dans nombre de publicités, informations, films, ect... Nous voyons homme noir avec femme blanche et un peu moins souvent l’inverse. Bien plus qu’un encouragement, c’est un harcèlement quotidien.

      Nous assistons à un remplacement de population par métissage de masse. C’est sournois et discret, mais permanent. Il y a le présent et il y les générations.

      Quand on est comme moi. C’est à dire pour le partage et non l’intérêt. Et que l’on considère que la diversité c’est le terroir et que dans l’absolue c’est ça qui est beau. Alors on mesure et nuance les propos et l’on ce dit que ce qui est dis ici n’est en rien raciste ou xénophobe. Bien au contraire.

      En espérant mettre fait comprendre.


    • #559568
      le 17/10/2013 par GregM
      Dieu et ma Nation

      @ bonshommes : Ta compréhension n’est pas des plus objectives et je n’ai rien contre ce que tu dis sur le manque de spiritualité des Fr aujourd’hui. Mais tout ça a été travaillé, comme tu le soulignes d’ailleurs.
      En contre partie ne crois pas que l’Islam n’a pas sa dose de mauvaises interprétation et pas que pour les extrêmes.
      Il ne faut pas oublier le contexte et l’époque ou tout ça a commencé.
      Mais force est de constater que si je remplis la Maroc de bouddhistes ça ne rendra pas les Marocains bouddhistes pour autant. Juste je m’amuserai encore et toujours avec les peuples.

      Pour conclure je dirais, qu’il y a des lumières, comme celle du confort qui détourne tout homme, de toute confessions de par le monde. L’homme est prêts à perdre beaucoup pour plus de confort et de facilité. Mais c’est pourtant avec les nôtres, là où la terre nous à façonner un peuple que l’on est le mieux.

      Temps que ce sont les intérêts qui guideront les hommes, nul salut, nul appréciation de ce qu’ils pourraient être ici bah donc nul réel liberté pour tous.


  • #559143
    le 16/10/2013 par Tremah
    Dieu et ma Nation

    Contribution très intéressante et qui sort pour une fois des clichés lus et relus.

    Je suis réservé sur ce postulat :

    Il y a une islamisation de la France, c’est un fait sociologique et démographique incontestable.

    Si on établit à priori et brutalement que démographie arabe = islamisation de la société et qu’il existe donc une corrélation directe et déterminante entre la quantité (démographie) et la qualité (islamisation), ce que démentent avec virulence à la fois la gauche et les musulmans "médiatiques", on ne peut plus reprocher aux identitaires de dire exactement la même chose.

    En revanche, les deux pistes de réflexion me paraissent excellentes et réalistes, compte tenu de l’histoire et de la spécificité politique française. Je m’attends d’avance à ce que certains "desouche" dénoncent un prosélytisme officiel et qu’à l’inverse, certains musulmans y voient une sécularisation de l’Islam, mais il est dans la nature même d’un consensus de frustrer les éléments les plus radicaux de chaque partie. En tout état de cause, si l’on n’admet pas ce principe, il devient parfaitement vain de parler de réconciliation.

    Moins d’accord avec le point suivant :

    Les choix idéologiques seraient sous l’entière responsabilité de cet organisme musulman français. Est-ce que l’islam peut séparer le spirituel du temporel et peut-il se conformer aux valeurs et règles de vie françaises ? Il appartiendra à cet organisme de répondre à cette question.

    Quelle serait l’intérêt d’avoir facilité l’émergence d’une élite musulmane et créé un "pacte national" autour de l’islam français engageant à la fois l’Etat et les français musulmans, si c’est pour poser seulement dans un second temps la question de la conformité de l’Islam avec les "valeurs françaises" ? C’est un peu contradictoire, non ? Et que se produit-il si la réponse apportée par cet organisme est "non" ?
    Ce débat doit être à mon sens mené en amont ou conjointement avec les deux autres pistes évoquées.

    Et le dernier point est plein de sagesse, je partage d’ailleurs la même conception vis à vis du christianisme.

     

    • #559380
      le 17/10/2013 par jojo
      Dieu et ma Nation

      Je m’attends d’avance à ce que certains "desouche" dénoncent un prosélytisme officiel et qu’à l’inverse, certains musulmans y voient une sécularisation de l’Islam, mais il est dans la nature même d’un consensus de frustrer les éléments les plus radicaux de chaque partie.
      Bien vu, 12 interventions et vos deux prévisions ont été exaucé !

      L’islamisation mythologique de la société s’appuie sur 3 facteurs principaux :
      - ouverture de boucherie Halal jusque dans les supermarchés
      - apparition de filles en burqa et de filles voilés qui font le forcing dans les écoles
      - prières de rue
      Est-ce que l’islamisation commence quand on se met à voir les musulmans ou seulement quand ils tentent d’imposer un islam dans la politique et la vie quotidienne.
      A mon avis il ne peut pas vraiment y avoir d’islamisation en France tant que la laicité n’a pas sauté.


    • #559415
      le 17/10/2013 par Pierre7575
      Dieu et ma Nation

      Merci pour cet article stimulant, qui propose une véritable voie pour la réconciliation.
      L’intérêt de cette démarche serait de poser "les questions qui fâchent", de façon à ce que les savants de l’islam français puissent y répondre, en puisant dans le génie propre à leur religion.
      Or l’article, s’il cite Napoléon demandant aux autorités religieuses juives de se prononcer sur des questions difficiles, n’exploite pas assez cette piste. Napoléon a demandé, si j’en crois S. Trigano, aux autorités juives, de définir comment elles hiérarchisaient loi divine et loi humaine, et une dizaine d’autres questions très ardues.
      Trigano suggérait dans un article passionnant "Un islam français est-il possible ?" (paru dans Le Figaro en 2003 et retrouvable sur le net) les questions à poser aux autorités musulmanes.
      On pourrait les interroger sur : le droit, pour un musulman, de changer de religion ou de devenir athée ? Le droit, pour une musulmane, d’épouser un non musulman ?
      Si les autorités musulmanes reconnaissaient ces droits et quelques autres, en trouvant dans leurs propres textes les justifications religieuses à ces libertés, alors on voit mal quels seraient les points de conflits entre l’éthique de cette grande religion et les droits de l’homme.


  • #559243
    le 16/10/2013 par arl
    Dieu et ma Nation

    Ils boivent, ils prommettent, ils rient. Tout est dit. Jules cesar


  • #559305
    le 16/10/2013 par julien de
    Dieu et ma Nation

    Avec ce genre de discours, vous vous confortez dans une France qui devient peut à peut musulmane.
    L’empire que vous critiquez tant les ont fait venir pour les raisons que nous devinons.
    Les musulmans ne sont pas une entité stable, leur texte est très explicite à ce sujet, j’entends déjà l’éternelle idiotie : c’est une mauvaise interprétation des textes qui font dériver certains musulmans.
    Le coran est explicite sur le devenir des non-musulmans, et cela ne s’interprète pas puisque c’est explicité, donc, un musulman modéré est un mauvais musulman, puisqu’il interprète les textes du coran sacré.
    Si les musulmans se plaisent en France, c’est précisément parce la religion chrétienne a été propice à l’élaboration d’une civilisation supérieure, est que de ce fait il fait bon vivre chez nous maintenant, et j’aimerai que cela reste ainsi.
    La France n’a pas à vocation à devenir musulmane.

     

    • #559559
      le 17/10/2013 par Hamza 02
      Dieu et ma Nation

      Bonjour,

      Que vous ayez des craintes et/ou des objections sur le devenir de la France, c’est votre droit et je le comprends parfaitement.

      En revanche, sur l’instabilité de l’entité islamique et l’éternelle idiotie concernant la mauvaise interprétation des textes de certains musulmans, j’aimerais savoir de quels musulmans parlez vous... ???

      Cordialement


  • #559332
    le 17/10/2013 par L
    Dieu et ma Nation

    En prenant connaissance de ce sujet je m’interroge sur son point fondamental :
    L’Islam de France aurait-il de Français que le nom ?
    A vrai dire je ne vois pas vraiment quelle est la part de francité dans ce concept... Car selon moi il y a de trop nombreuses différences profondes entre le génie Français et l’Islam qui empêche une fusion sans paradoxes (des défauts de conception créant des bugs dans la matrice).

    Alors est-ce en raison de la langue maternelle ? Ou peut être de la désignation des citoyens peuplant une région géographique de l’Europe ?
    Ça serait très rédhibitoire pour la culture Française, tel un simple habillage...

    Je crois que dans l’état actuelle de la Société (surtout urbaine) en pleine crise amnésique, il est vrai que ce n’est pas évident de définir ce qu’est un vrai Français...
    Mais tout de même, ça ne se réduit pas à un bout de papier délivré par un État bureaucratique.

    Je voudrais savoir quels sont les apports de la culture Française dans cet Islam de France  ?


  • #559334
    le 17/10/2013 par L
    Dieu et ma Nation

    « Fonds français islamique (FFI), contrôlé par l’État et géré par une élite de Français de confession islamique  »

    Avez-vous bien réfléchi sur ce point ?
    L’État s’est séparé de l’Église en 1905, mais vous voulez que l’État prenne une autre religion sous sa férule, tout en introduisant des religieux dans son corps ?

    Je ne lance pas d’accusation, mais cela peut sembler être une tentative de faire intégrer un nouveau pouvoir religieux dans l’État. Suis-je paranoiaque ?


  • #559336
    le 17/10/2013 par alan
    Dieu et ma Nation

    Salut ,il s’agit simplement d’être démocratique au sens
    premier,de fixer des limites pour le vivre ensemble,
    le patriotisme oui,les respect des français de souche oui,
    contre l’uniformité mondialiste du troupeau qui vas à l’abattoir oui,
    mais au dela de cela faut pas trop se casser la tête et voir trop loin,
    à un moment donné tout vouloir contrôler est stupide et contre productif,
    moi je me fou de savoir si dans un siècle la France sera à majorité,Chrétienne,
    athée,musulmane, justice ,honneur etc etc. les valeurs positives c’est plus que
    suffisant,rien n’est éternel à par Le trés haut ,la planète a une durée de vie,
    chérir,défendre son identité est un combat juste à condition de ne pas ce perdre.


  • #559364
    le 17/10/2013 par SERVITEUR
    Dieu et ma Nation

    À tous Les Musulmans ,Bonne fete Aïd el Kebir

     

    • #559493
      le 17/10/2013 par awrassi
      Dieu et ma Nation

      Merci et que Dieu nous garde tous !


  • #559477
    le 17/10/2013 par arwassi
    Dieu et ma Nation

    Je suis musulman et je pratique mon islam selon le Coran et la sounna. Je n’ai nulle besoin d’une Eglise musulmane française (US, GB ou autre) pour me dire quoi et comment faire. Le nouvel ordre mondial passe-t-il par un nouvel islam mondial ? En France, les musulmans et autres non chrétiens devraient pratiquer leur religion "en silence", dans le "privé". Point barre. Sinon, que nous retournions "chez nous", comme certains nous le recommandent parfois à raison !!!

     

    • #559574
      le 17/10/2013 par françaisconverti
      Dieu et ma Nation

      Encore faut-il être chez soi quelque part ? Ce genre de débat je me l’expose souvent et il mène à rien, c’est tellement trop compliqué, il n’y à qu’à patienter jusqu’à l’arrivé de vrai hommes vertueux capable à eux seul par l’aide de Dieu d’inverser le fonctionnement du monde et de l’histoire (l’imam al Mahdi et Jésus). Puisse Dieu nous faire vivre jusque là sinon je ne vois rien de mieux que laisser la masse gesticuler et de patienter... Je suis très bien placé pour penser que ce débat n’a aucun sens, on me considère souvent mauvais français pour avoir l’islam comme foi et ne pas manger et boire certaines spécialités culinaires françaises sous prétexte qu’elles ne s’allient pas à ma foi. A vivre trop dans le passés on oublie d’adapter sa pensée aux contextes du présent.


    • #560753
      le 18/10/2013 par GregM
      Dieu et ma Nation

      ça fait un petit moment déjà qu’il y a un nouvel islam mondial, le votre est d’ailleurs en grande partie basé dessus, sinon vous ne seriez pas là, derrière un écran d’ordinateur sur le net et le tout alimenté par le nucléaire mais vous auriez hérité de la terre et de la vie qui va avec quand on soumis à l’œuvre de dieu. Mon avis que votre vie ressemble plus à la mienne qu’a celle du prophète.
      Bienvenue au purgatoire, la où la foi ne suffit pas, c’est comme les 5 piliers, il ne sont que la base, c’est tout ce qu’ils supportent qui fait que l’on est au paradis ou pas.
      Mais personne à dit que c’était facile de toute façon. Bonne chance.

      Ps : que ceux qu’y veulent me dire qu’il faut "vivre avec son temps", passent leur chemin, cette phrase ne veut strictement rien dire quand on parle de choses immuables, comme les fondamentaux de la vie sur terre ou le coran.

      Ps² : "vivre avec son temps", quand il veut dire, vivre au présent, alors il est salutaire, mais alors on ce rend conte, par exemple, que ce nouvel islam mondial fait faire tout le contraire aux musulmans. Il occupe plus ces croyants à vivre pour l’autre vie et leur remplis les mains et la vie du confort qui nous pervertie. Car sinon les pays musulmans et les musulmans ressembleraient à tout autre chose de nos jours.


  • #559497
    le 17/10/2013 par awrassi
    Dieu et ma Nation

    Je suis persuadé que les musulmans de France et les Français musulmans ne revendiqueraient rien si la France ne permettait rien ... au judaisme ! Mais il est trop tard, dans ce pays gouverné par des non-chrétiens !

     

    • #561806
      le 19/10/2013 par franbeur
      Dieu et ma Nation

      les chrétiens n’ont pas vocation à "gouverner", vous parlez comme un musulman ! lol


  • #559501
    le 17/10/2013 par Salomé
    Dieu et ma Nation

    Il est une question que personne ne pose, c’est celle des anthropologies respectives fondées d’une part sur l’Islam et, d’autre part, sur le Christianisme. Pour le Christianisme et sa civilisation, l’anthropologie tripartite corps, âme, esprit repose sur l’expérience mystique de la grâce, qui est devenue avec l’incarnation du Christ et Sa résurrection le nouveau principe de la sotériologie ou du salut humain, en remplacement de la loi vétéro-testamentaire. A ce niveau, l’anthropologie qui sous tend un comportement "juridique" de conformité à la loi, n’est pas trinitaire mais à une dimension, comme le suggère l’arcimandrite Cyprien Kern dans son Anthropologie de Saint Grégoire Palamas (en russe, YMCA PRESS 1950), parce que tout simplement l’irrigation du corps et de l’âme par la grâce de l’Esprit Saint n’y fonde pas le salut. Le discours politique de réconciliation entre français (même sécularisés) et musulmans doit-il aborder la réalité intrinséque de ces deux anthropologies religieuses et de leur différence ? Cet examen mènera-t-il à une compréhension meilleure entre les parties ? Et permettra-t-il de mieux comprendre les raisons fondamentales qui clivent aujourd’hui le monde musulman, ainsi que le monde chrétien ?

     

    • #559615
      le 17/10/2013 par Tremah
      Dieu et ma Nation

      Il y en a qui aime vraiment couper les cheveux en 4, 8, 12, et pourquoi pas 10000... on parle de cohabitation nationale et civile, pas d’un obscur exercice d’"anthropologie" comparée.


  • #559503
    le 17/10/2013 par awrassi
    Dieu et ma Nation

    Cet article propose tout simplement de soumettre l’islam au NOM ? Mezziane doit être un de leurs agents certainement ... L’islam, grâce à la foi de ses enfants, est actuellement le seul ennemi véritable de l’Empire.

     

    • #559600
      le 17/10/2013 par Lovyves
      Dieu et ma Nation

      Bonjour
      "…le seul ennemi véritable de l’Empire…"
      _ !!??
      le seul.
      le véritable.
      La "barre" est haute, très haute, au-dessus, c’est le soleil, sans doute !


    • #559622
      le 17/10/2013 par Tremah
      Dieu et ma Nation

      Arrêtez d’assimiler par des biais la nation française au "NOM" ou à l’Empire pour exacerber les tensions et justifier vos propres fantasmes mondialistes. Le cadre de réflexion d’ER est clairement celui de la nation française (peut-être n’êtes vous pas français, probablement même) tout cela est dans la charte, si ça ne vous convient pas, il faut aller vous exprimer ailleurs.

      Votre dialectique est en réalité commune et complémentaire avec celle des néocons et ultrasionistes américains.


    • #563767
      le 21/10/2013 par GregM
      Dieu et ma Nation

      La foi des enfants de l’Islam, l’empire joue avec, comme il a joué avec celle des Chrétiens, des humanistes et toute autre chose qui vie à l’intérieur des hommes.

      C’est pas par la foi que l’on combat un empire comme celui là, mais par le comportement et vu que vous êtes de bons consommateurs comme tous les autres, faudra chercher ailleurs. As ton avis pourquoi l’empire vous fait venir en France et en Europe ? tu le crois stupide à ce points, qu’il ferait venir ses plus dangereux ennemis (selon toi) dans ses terres conquises et soumises ? Tu as pas l’impression qu’il a prévu autre chose ?

      L’Islam c’est un comportement, une posture à adopter pour vivre en HARMONIE sur cette planète et en faire un paradis, désolé mais quand je regard la très grande majorité des musulmans et les pays musulmans je trouve que l’on est très loin de tout ça. Mise à part quelque rares hommes prêts à vivre comme Dieu leur à demandé, le reste est un vaste bordel avec le cul entre 2 chaises.

      La foi n’est rien sans tout le reste car ce n’est pas ce que tu dis, pense ou ressent qui font de toi un bon serviteur de Dieu, mais ta façon de vivre ici bah, comme il nous l’a demandé. Tous nos artifices, comme notre ordinateur et notre voiture ne sont que des murs qui nous cachent et nous éloigne de ce que Dieu à fait pour nous.

      L’étiquette ne suffit pas.


  • #559545
    le 17/10/2013 par Arnaud Tours
    Dieu et ma Nation

    Ceux qui préconisent et favorisent la sur-visibilité de l’Islam en France sont les mêmes qui vomissent publiquement la religion Chrétienne et qui se sont fait un devoir de la stigmatiser à chaque occasion.

    Là où ces sayanims trouvent normal de trouver du halal partout dans la restauration collective scolaire de la république laïque, vont jusqu’à subventionner des boucheries halal sur des fonds publics, ils ne supportent pas la moindre parcelle de culture Française. (essayez donc d’imposer de l’agneau à pâques, ou du poisson le vendredi et ils crieront que ce n’est pas laïc)

    Remplacement de population, remplacement de la religion, remplacement de la culture.

    Le Français, la culture Française, les traditions Françaises, la population Française doivent être détruites, les sayanims nous en ont donné l’ordre ! "Le métissage est obligatoire" (dixit hollande et sarkozy lors de discours publics)

     

    • #559772
      le 17/10/2013 par Tramil
      Dieu et ma Nation

      Cher Arnaud Tours, j’ai une très mauvaise nouvelle (pour vous) à vous annoncer. Nouvelle qui d’ailleurs ne ravira pas non plus certains qui ont pourtant la cote ici !

      la voici :.... Vous dites qu’il y a du halal partout, mais vous n’imaginez pas à quel point.... En effet, figurez vous que même l’eau est halal ! Le pain aussi ! Le fromage aussi ! Les yaourts ! les biscuits ! les salades, les tomates, concombres et toutes sortes de légumes et de fruits ! les pommes, les poires, les pêches, les abricots et même les ananas ! Les pizzas, les mayonnaises, ketchups, épices et autres.
      Le délicieux croissant du boulanger et même le fameux petit pain au chocolat ! Et je ne parle même pas des brioches. Il y a du halal vraiment partout ! Vous ne pouvez vraiment pas l’éviter ! (et là je ne parle que de l’alimentaire)

      Tout simplement parce que le terme halal signifie permis. Et il en est de même pour la viande. Mon ami fermier, qui n’est pourtant pas musulman, utilise l’égorgement comme méthode d’abattage pour toutes ses bêtes. Faites un tour sur youtube, cherchez des vidéos d’abattage d’animaux et, surprise, les bêtes sont égorgées et ce par des non-musulmans en plus...
      Alors quoi ? Vous ne voulez pas de halal dans vos assiettes ? Ne mangez plus !

      Vous ne voulez pas alimenter avec votre argent une filière communautaire (et quelle communauté puisque le business de la viande halal est aujourd’hui entre les mains de la communauté shoatique) et bien dans ce cas, qu’attendez vous pour boycotter les marques sionistes dont vous trouverez assez facilement les noms sur le net, et dont vous mangez les produits tous les jours ? Pourquoi ne vouloir boycotter le financement de la communauté juive que dans la filière de la viande halal ?

      Enfin, je me demande qui est le plus patriote, entre moi qui achète ma viande chez le fermier du coin et vous (ou beaucoup d’autres comme vous) qui achetez sans vérification des viandes qui viennent de l’étranger.
      Cocorico !


    • #560703
      le 18/10/2013 par igor Meiev
      Dieu et ma Nation

      Tramil vous allez un peu vite en besogne, dans le sens ou vous faite croire que déjà à la base le halal c’est l’aliment que l’on consomme librement, celui de tous les jours, celui qui fait pourtant partie de la culture française et qui, sans se douter, est halal.
      Vous faites un glissement abusif car le halal comme vous le savez c’est ce qui est permis en vertu de la loi coranique, pas ce qui est permis tout court. Le terme halal pour la nourriture renvoie à la notion religieuse, ce n’est pas comme une permission en rapport à la coutume, l’habitude, la culture de manger ceci ou cela.

      La viennoiserie le français lambda il s’en fiche de savoir si c’est halal ou pas, il ne réfléchit pas en ces termes ! lui c’est le goût ! à la limite s’il est chrétien il sait que Jésus a dit que ce qui est impur ce n’est pas ce qui entre par la bouche de l’Homme, mais ce qui en sort. Et encore, pour trouver un chrétien qui pense à ça en allant à la boulangerie faut creuser.
      Faire croire que le croissant est à la base halal est une transposition d’une règle religieuse sur la nourriture de tous. Non ! le halal c’est la nourriture du pieux musulman, de personne d’autre !

      Le halal n’est pas dans l’aliment lui-même, il est dans la Foi, dans le cœur de celui qui mange ce qu’il sait être permis par Dieu.

       

      • #560922
        le 18/10/2013 par Tramil
        Dieu et ma Nation

        @ Igor

        je crois que vous m’avez mal compris. Lorsque je dis que halal signifie permis, je parle bien entendu de ce que qui est permis au musulman en vertu de sa religion. Pas de ce qui est permis au non-croyant qui lui n’y accorde pas le moindre intérêt...
        Mais les aliments que j’ai cité-ci dessus sont, justement, halal, en ce sens qu’ils sont autorisé en islam au musulman. Il n’y a donc aucune contradiction dans ce que je dis.

        Vous pointez du doigt vous-même le fait que les chrétiens ou autre ne pensent pas à la pureté religieuse de leurs aliments puisqu’ils peuvent manger de tout, ainsi cela ne leur pose pas le moindre problème de boire de l’eau halal (permise par la loi coranique), de manger du poisson halal, des viennoiseries halal, des fruits et légumes halal, et même de la viande égorgée.
        Mais si un homme a simplement prononcé "au nom d’Allah" au moment d’égorger la bête, alors la nation toute entière s’en trouve secouée des pieds à la tête !

        Est-ce que vous mesurez la bêtise de ce débat ? Je dénonce dans mon message précédent, et dans celui-ci, l’utilisation de cette question par certains pour s’approprier les voix des français en jouant sur leur fibre nationaliste alors qu’un vrai patriote devrait à mon sens davantage se soucier de savoir d’où provient la viande et ce avec quoi elle a été nourrie plutôt que de savoir si quelqu’un a dit, avant de la tuer, "au nom de Dieu".

        Mais employer le mot "halal" fait peur, il fait craindre une islamisation galopante, et la peur entraine le replis sur soi et la soumission. (regardez comment les américains ont consentis, par peur, à sacrifier presque tous leurs droits fondamentaux).

        Au fait, saviez-vous que près de 75% de la viande vendue comme étant prétendument halal ne l’est pas en vérité ?


    • #559599
      le 17/10/2013 par internaute77
      Dieu et ma Nation

      Je ne laisserai jamais "mon islam" entre le main de ceux qui ont voté pour le mariage pour tous.


    • #559661
      le 17/10/2013 par Nourd1
      Dieu et ma Nation

      Déja avant de parler d’islam faudrait savoir ce que c’est et ce que sa dit, il ne suffit pas de venir dire tel ou tel interprête le coran comme sa ou comme sa.
      Ce que l’Islam veut dire c’est se soumettre a la volonté de DIEU, pour ce qui est du coran prennaient le et lisez le de ce fait vous pourrez l’interprêter comme bon vous semble et ne vennaient par résumer l’Islam par un couscous car faudrait vraiment être dingue pour raisonner comme sa. Imaginez-vous maintenant un colombien vous dire je consomme bien votre alcool alors pourquoi vous consommez pas ma drogue, et pourtant il n’est pas musulman.
      J’en revient a ce que certain disent que si les musulmans vivent en France c’est parce qu’ils se sont trouvé a l’aise avec le christiannisme perso j’en sais rien mais je peus dire vice versa si un Francais se converti a l’Islam c’est qu’il se sent a l’aise avec.
      Dernière chose si il y a pas mal de musulmans en France c’est surtout parce qu’ils ont ouvert les frontières a l’immigration car DIVISER POUR MIEUX RÈGNER sa leur en font moins a combattre dans les autres pays (musulmans). OUVREZ LES YEUX AVANT DE PARLER ET FERMER VOS OREILLES LE MONDE EST PLEIN DE MENSONGE.


    • #559668
      le 17/10/2013 par Heureux qui, comme Ulysse...
      Dieu et ma Nation

      Et si chacun tentait simplement de placer sa spiritualité au centre du débat ? L’exprimer au travers d’une religion ou d’une autre est simplement secondaire, en tout cas pour les musulmans ou les catholiques, le message originel étant sensiblement identique.
      Que la religion regagne la sphère privée serait même une vertu de la laïcité, l’important est de vivre dans l’espace public en accord avec les principes moraux portés par les Ecritures.
      J’irai même plus loin en affirmant qu’ils s’appliquent à tous, croyants ou non, s’en inspirer n’est en rien nuisible. Ceux qui doutent de l’origine du bien sont en droit de la contester, ne pas reconnaître le bien lui-même est en revanche destructeur. Ainsi, quand l’Eglise catholique ne reconnaît le mariage qu’entre un homme et une femme, nul besoin d’être croyant pour être du même avis, beaucoup d’arguments non religieux plaident en ce sens...

       

      • #561170
        le 18/10/2013 par karimbaud
        Dieu et ma Nation

        @heureux qui, comme Ulysse.........j’aime bien l’idée, je trouve çà pertinent...sans rentrer dans des " salades " confessionnelles !........l’important sont bien les valeurs communes à tous, croyants ou pas..même si ces valeurs-là sont issues...bref, on m’aura compris je l’espère.......cependant, il faut que chacun sache que la foi catholique est consubstantielle à la naissance de notre France, çà c’est le socle d’une réalité ancienne qui a fondé ce pays...je pense que tout doit concourir à lutter et à refuser (ou à faire reculer) tous les communautarismes et leurs conséquences délétères que sont la repentance et la " pleurniche qui rapporte " (AS) !


    • #559719
      le 17/10/2013 par Juju
      Dieu et ma Nation

      A, titre d’information pour les musulmans soucieux de la pureté de leur religion et de ses rites.
      Parmis les conditions de validité de la prière il faut avoir une tenue correcte et un minimum de pudeur même chez les hommes, en se cachant les épaules qui doivent-être couverte et pareil pour ce qui est au dessus du genou.
      Tel est la zone de pudeur pour les hommes.
      Le frère en photo dans l’article n’observe pas cette préconisation je tenais à le signaler afin de ne pas diffuser de mauvaises manières aux musulmans et rétablir la vérité sur la religion de perfection.

      Paix sur vous.

       

      • #560192
        le 17/10/2013 par izno
        Dieu et ma Nation

        Euh, le mec sur la photo est un sportif, un athlète ... tu voudrais qu’il enfile un fute et un pull over ??? sous pretexte qu’il est musulman ? Ca n’a pas de sens ...


      • #560351
        le 17/10/2013 par Shudjaun
        Dieu et ma Nation

        Il est peut être pas en train de prier aussi


    • #559741
      le 17/10/2013 par Hortons
      Dieu et ma Nation

      Que vont donc devenir toutes ces associations dont le fond de commerce est la « lutte contre l’islamisation de la France ? » (je ne pense pas qu’il soit utile de les désigner).


    • #559915
      le 17/10/2013 par Ahmed
      Dieu et ma Nation

      Non mais j’hallucine, c’est la dhimmisation inversé des français musulmans
      Je veux bien la réconciliation mais pourquoi ce type de procédé vexatoire et humiliant

      Nous sommes en 2013, et l’Etat n’a pas à s’ingérer dans le culte.

      Incroyable.

       

      • #560448
        le 18/10/2013 par Marguerite
        Dieu et ma Nation

        N’importe quoi, non mais l’auteur est très clair, tous les cultes sont passés à la moulinette du gallicanisme d’Etat.

        Pourquoi l’Islam y échapperait ?

        Je trouve qu’il y a beaucoup d’experts pour pinailler sur ce site, et très silencieux quand il s’agit de passer à l’action.

        Bravo à Galli Mezziane qui nous gâtent avec ces articles, qui sont très différents les uns des autres.


      • #560641
        le 18/10/2013 par Tramil
        Dieu et ma Nation

        @ marguerite

        "tous les cultes sont passés à la moulinette du gallicanisme de d’état"

        Oui, justement, et on voit ce que ça donne :
        - un christianisme vide de toute substance (n’en déplaise aux chrétiens, si vous n’êtes pas d’accord, commencez par vous demander pourquoi vos églises sont vides)

        - des lois qui, sous prétexte d’une volonté de s’émanciper d’un esprit religieux s’établissent contre le bon sens même.

        - l’évolution de la laïcité d’une conception du vivre ensemble vers un nouvel ordre religieux.

        - et surtout le mépris et l’insulte quotidienne envers les symboles sacrés de certains (piss christ, caricatures du prophète de l’islam (pbsl) ) parce que, sous prétexte de neutralité de l’état et de liberté d’expression, on en vient à cracher sur une valeur fondamentale, religieuse ou non, qui n’est autre que le respect de nos concitoyens.

        La lutte contre les religions n’est pas émancipatrice mais asservissante. Son objectif est de ne laisser à l’Homme pour maitre que la caste qui le gouverne, lui enlevant toute morale autre que celle que l’on veut bien lui inculquer au travers de ces usines à propagande que sont la télévision et l’école. Et les idées qui ne sont pas admises par une génération le seront par la suivante.
        Et le plus beau, c’est que l’on fait croire à l’Homme que l’on fait cela pour son bien, pour le libérer de toute forme d’autorité restrictive... Et que certains sont encore assez naïfs pour le croire.

        Cela mis à part je suis quand même surpris de voir un article sur ER qui propose la chalghoumisation à grande échelle de l’islam. Et de le voir encensé par certains commentaires m’étonne encore plus. Content de voir cependant que mes compatriotes musulmans ne tombent pas dans le panneau et que la majorité comprennent encore cette imposture incarnée par ce courant (religieux ? Politique ? Social ? Grotesque ? ) du dimanche...


      • #560912
        le 18/10/2013 par Tremah
        Dieu et ma Nation

        @Tramil

        Le cadre de réflexion d’ER est la "nation française" (cf charte) , nation qui intègre certains héritages de l’histoire, comme la prédominance temporelle de l’Etat sur la religion, qui est largement antérieure, en France, à la Révolution, à la Franc-Maçonnerie ou au gallicanisme... il faut arrêter tout ce délire obsessionnel autour de "1789 et la laïcité", comme si tout en France ramenait à une seule et unique date symptomatisée à outrance. Philippe le Bel a affirmé son autorité aussi bien face au pouvoir religieux (pape) que financier (templiers), c’était le XIIIème siècle, donc pas avant-hier.

        Tous ces arguments artificiels (la France, c’est le NOM, l’empire, etc., il faudrait donc opter radicalement pour l’oumma islamique, bref, pour une autre vision du mondialisme) n’effaceront pas cette structuration profonde de la mentalité française.
        Le paradoxe qui révèle la fragilité de votre position, c’est que vous réfuteriez vos propres idées si l’on devait renverser le contexte (une population chrétienne ou athée qui chercherait à imposer sa vision spécifique de l’ordre social dans une société historiquement, culturellement et majoritairement musulmane).

        Pour ma part je m’étonne de plus en plus de la présence de Musulmans (dont tous, évidemment, ne sont pas Français...) qui réfutent en bloc, méprisent et dénigrent les contributions de tous ceux, musulmans ou non, qui cherchent à sortir concrètement de l’ornière du communautarisme et du conflit civilisationnel.

        Non pas qu’il faille tomber d’accord avec Monsieur Mezziane, mais l’attaquer sur sa "dhimmitude inversée" est indigne et parfaitement excessif (donc insignifiant). Quoiqu’il en soit, ce n’est pas tant l’existence de ces musulmans cultivés, structurés et possédant, effectivement, une double-culture qu’ils articulent de plus en plus efficacement, qui vous dérange, que le fait que des non-musulmans commencent à les écouter, dans un rapport "égalitaire" qui implique fatalement qu’il y ait des imprécisions, des tâtonnements, et certains "arrachements féconds" de part et d’autre : mais c’est légitime.

        En gros vous n’acceptez aucun dialogue, aucune idée qui soit à priori différente de vos conceptions, vous posez vos exigences et vous appelez le fait, pour les autres (soi-disant "français de souche" et autres) de les accepter comme la "réconciliation". Désolé, mais c’est un artifice de langage, ça ne peut pas marcher comme ça.

         

        • #561309
          le 18/10/2013 par Tramil
          Dieu et ma Nation

          Votre message est caricatural, ce qui est intéressant parce qu’il reflète ainsi la mesure de votre angoisse...

          PARTIE 1

          - Sur le premier paragraphe et la prédominance temporelle de l’état sur la religion :
          Cette prédominance s’applique déjà, de gré ou de force, pour les musulmans français. Pour preuve, le fait que les musulmans n’ont encore jamais réussi à imposer une loi islamique en France, tandis qu’ils obéissent, pour la très large majorité sans rechigner et malgré ce que cela leur coûte, aux lois de la république. Quand bien même cette république prend-elle le parti de légiférer sur leurs pratiques cultuelles.

          L’exemple de Philippe le bel est inapproprié ; en effet, il était un roi chrétien et la France un royaume chrétien. Il me semble, mais corrigez moi si je me trompe, qu’il était considéré comme un monarque de droit divin, or, qu’un roi considéré par son peuple et par l’église comme de droit divin s’impose comme chef religieux sur ses terres ne me semble pas choquant outre mesure. Cependant nous ne sommes plus dans cette situation aujourd’hui. Et la désertification de l’église par ses adeptes ne date pas de Philippe le Bel mais bien de la mise en place de l’état maçonnique.

          - Votre deuxième paragraphe est quant à lui très parlant :
          Le paradoxe qui révèle la fragilité de notre position serait que : "vous réfuteriez vos propres idées si l’on devait renverser le contexte (une population chrétienne ou athée qui chercherait à imposer sa vision spécifique de l’ordre social dans une société historiquement, culturellement et majoritairement musulmane)."
          Vous prétendez que ce que vous énoncez ici est l’inverse de ce que nous même faisons. Or ça n’est pas le cas. Depuis quand les musulmans cherchent-il à imposer quoi que ce soit à une population chrétienne ou athée ?
          Nous ne réclamons que notre droit, celui de pratiquer notre religion librement dans la mesure où nos pratiques cultuelles ne remettent pas en question les lois nationales, et ce dans une France qui, je vous le rappelle, n’est ni chrétienne ni athée mais laïque (il faudra vous y faire).

          Or ce n’est pas ce que nous obtenons. A la place, chaque mois dans les médias, une nouvelle question surgit sur le fait de savoir quelle pratique islamique l’état sioniste pourrait-il interdire. Et voilà que l’on s’offusque du fait qu’en Arabie Saoudite, la femme voilée n’a pas le droit de conduire une voiture, mais dans le même temps, en France, on veut lui interdire d’étudier.


        • #561775
          le 19/10/2013 par Tramil
          Dieu et ma Nation

          PARTIE 2

          Vous commencez votre troisième paragraphe ainsi :"Pour ma part je m’étonne de plus en plus de la présence de Musulmans (dont tous, évidemment, ne sont pas Français...) qui réfutent...

          Vous pouvez vous étonner de tout ce que vous voulez, mais le passage en parenthèse (pour bien spécifier que les personnes en question sont très susceptibles de n’être pas patriotes), n’était pas nécessaire en ce qui me concerne. Je me sens pleinement français, ou plutôt je le suis. Et en tant que tel, j’estime que je n’ai pas à ramper en soumis vers la réconciliation. Que je n’ai pas à accepter les conditions du vainqueur de souche.

          Je n’irai vers la réconciliation que si je me sens respecté dans cette démarche, or, ce qui est proposé dans cet article et, dans un sens plus large, par des hommes comme tarek oubrou et consorts n’est ni plus ni moins que du pain béni pour le système en place. D’ailleurs, monsieur Oubrou a déjà été décoré de la légion d’honneur par François Hollande, et j’imagine qu’il doit en ressentir une immense fierté. Car Monsieur Oubrou et Monsieur mezziane sont doués pour parler d’islam sans islam. Je suis d’ailleurs assez déçu de constater que E&R s’attache à cette vision que beaucoup considèrent comme hérétique plutôt que de se diriger, dans un objectif de réconciliation, vers des musulmans qui tiennent un discours orthodoxe et authentique. Car c’est avec eux qu’il vous faut vous réconcilier si vous le souhaitez vraiment.

          A la place, en ce moment sur E&R, on se bourre le mou avec du Aldo sterone, du albert Ali, du tarek oubrou et maintenant du mezziane. Or, ce que vous ne comprenez pas, cher Tremah, c’est qu’il est inutile de chercher la réconciliation avec cette catégorie de personne pour cette raison que vous n’avez jamais été en conflit avec elle. La majorité des musulmans, même lorsqu’elle ne pratique pas, est au moins sympathisante d’un islam orthodoxe, et lui demander d’y renoncer serait aussi peu crédible que de demander à des chrétiens orthodoxes de se convertir au catholicisme. Si vous voulez une réconciliation, inutile donc de chercher à nous présenter ce discours, car en réalité, et même s’il vous plait à vous, non-musulmans (car son principe est de vous caresser dans le sens du poil), il ne fait que susciter notre indignation.


        • #561782
          le 19/10/2013 par Tramil
          Dieu et ma Nation

          PARTIE 3

          Votre quatrième paragraphe tombe encore plus profondément dans la caricature...

          Alors selon vous, ces musulmans seraient différents des autres car ils seraient "cultivés, structurés, et possédant une double-culture qu’ils articulent de plus en plus efficacement"
          J’imagine que par opposition, vous m’imaginez en babouche et autre, cherchant à mes heures perdues des miracles sur des photographies de tomates photoshopées. Cette vision caricaturale n’est que le reflet de votre méconnaissance de vos compatriotes de confession musulmane. En effet, on peut être à la fois cultivé, parfaitement civilisé, pratiquant et partisan d’une orthodoxie religieuse. Incroyable n’est-ce pas ?

          Ce qui dérange, dans le fait que certains non-musulmans commencent à écouter ces gens (tels que monsieur mezziane) est que vous le faites sous couvert d’une volonté de réconciliation. Pourtant, systématiquement, vous vous rapprochez des gens que nous rejetons le plus, vous éloignant ainsi de plus en plus de votre prétendu idéal de réconciliation qui s’avère n’être en fait qu’une volonté de nous façonner à votre image. Soit. Comme je l’ai dis précédemment, nous sommes français autant que vous, et si votre démarche n’est pas sincère, nous nous retirerons de l’équation. Point.

          Quant à la "dhimmitude inversée", ce terme n’est pas de moi, et je ne partage pas l’avis de son auteur sur ce point. En effet, le statut de dhimmi est un statut hautement valorisant (dans sa forme originelle) puisqu’il permet à toute personne vivant sous ce statut de pratiquer sa religion dans une liberté complète, lui assurant à la fois protection et respect. C’est un statut qui, même en France, serait plus valorisant pour les musulmans que celui de soumis, pantalon sur les chevilles, tel que proposé dans cet article par monsieur Mezziane, dont je rappel que le postulat de base est, par ailleurs, que l’islamisation de la France est un fait réel. Or, comme vous le souligniez dans un de vos précédent messages, se baser sur l’augmentation de la population arabe pour prétendre à une islamisation est une erreur, une faute, qui biaise considérablement la suite de l’article.

          Merci, malgré nos désaccords, d’avoir pris le temps de me lire.

          Et Dieu sait mieux...


      • #561325
        le 18/10/2013 par amadis
        Dieu et ma Nation

        Au contraire le culte est ce dont l’état doit s’occuper car c’est la pratique qui doit s’inscrire dans un cadre de lois, c’est dans le dogme qu’il ne doit pas s’inserer c’est a dire de juger si la croyance est vrai ou legitime .j crois que c’est ça le principe de laicité.


      • #561797
        le 19/10/2013 par Tremah
        Dieu et ma Nation

        @Tramil

        Parce que votre message, à n’en pas douter, n’était pas caricatural (christianisme sans substance, etc.)

        L’exemple de Philippe le bel est très approprié et ce que vous affirmez est faux ("qu’un roi considéré par son peuple et par l’église comme de droit divin s’impose comme chef religieux sur ses terres ne me semble pas choquant outre mesure"). Il est tard, j’ai écrit trop de messages ici aujourd’hui, je vous incite donc à vous renseigner sur la question, les relations conflictuelles entre le Pape, qui était non seulement chef d’Etat, mais chef spirituel et temporel de l’Eglise (de là, le gallicanisme...), le sacre des rois de France, les papes d’Avignon, les antipapes, etc.

        Et la désertification de l’église par ses adeptes ne date pas de Philippe le Bel mais bien de la mise en place de l’état maçonnique.

        Un de vos coreligionnaires me faisait la même réflexion la semaine dernière, en y rajoutant les "conversions de fdesouche". Pourquoi vous sentir aussi concernés par la "désertification de l’église" ? Cela ne me semble pas faire partie des problèmes que nous devons résoudre, vous, moi, et les athées, afin de cohabiter dans notre pays.

        Nous ne réclamons que notre droit, celui de pratiquer notre religion librement dans la mesure où nos pratiques cultuelles ne remettent pas en question les lois nationales, et ce dans une France qui, je vous le rappelle, n’est ni chrétienne ni athée mais laïque (il faudra vous y faire).

        Ai-je dit le contraire ? Rien à redire à ça. Lisez mes autres messages (si vous avez le temps et la patience).

        Depuis quand les musulmans cherchent-il à imposer quoi que ce soit à une population chrétienne ou athée ?

        Je lis de nombreux messages ici qui laissent entendre que certains de vos coreligionnaires estiment qu’il existe, de fait, une "incompatibilité" entre l’Islam et la "configuration actuelle" de la société française. Les propos sont généralement insinuants, sous-entendus, et reflètent parfois (je dis bien parfois) des conceptions définitives et arrêtées de ce qui devrait être ou ne pas être autorisé dans l’espace public.

        Pour le voile je suis clair, je n’ai aucun problème avec le hijab (sauf guichets administrations, etc.) mais le port du niqab, qui n’est pas une prescription islamique, est incompatible avec les exigences normales de la vie civile (voir le visage, etc.)

         

        • #562532
          le 20/10/2013 par Tramil
          Dieu et ma Nation

          "Pourquoi vous sentir aussi concernés par la désertification de l’église ?"

          je ne me sens pas concerné parce qui arrive à l’église. Je ne veux pas que cela arrive à la communauté musulmane, c’est tout. Cela fait bien longtemps que les chrétiens, prêtres compris, ont cessé de se rebeller contre les pressions qu’ils subissent. Demandez-vous pourquoi les églises sont vides, et pourquoi l’on peut faire des pièces de théâtre dans lesquelles on plonge un crucifix dans un seau de déjections sans souffrir la moindre contestation, ensuite, dites-moi encore que vous souhaitez la même chose pour l’islam, parce que ce système fonctionne déjà "très bien" pour les chrétiens.

          "Je lis de nombreux messages ici qui laissent entendre que certains de vos coreligionnaires estiment qu’il existe, de fait, une incompatibilité entre l’Islam et la "configuration actuelle" de la société française."

          Oui, c’est le cas, par essence, le système islamique n’est pas démocratique mais théocratique (il en est de même du système chrétien je le rappelle). Est-ce que cela veut dire que les musulmans français ne peuvent pas vivre en France en respectant les lois françaises, ou qu’ils ambitionnent d’imposer quelque chose à qui que ce soit ? Non, c’est faux, faux, et faux.

          Car la France n’est pas un régime islamique. Qu’elle ne fonctionne pas en se basant sur les règles de l’islam n’a donc rien d’étonnant ! Donc oui, c’est un constat, la France ne fonctionne pas en conformité avec les règles de l’islam. Et alors ? Les français veulent-ils d’une France islamique ? Non. Les musulmans l’ont depuis longtemps compris, ils veulent simplement le droit de pratiquer librement leur religion dans leur pays, ce qui est possible si le système français actuel cesse d’être parasité à la fois par la bêtise d’un côté, et par le sionisme de l’autre.
          Ensuite, les musulmans veulent-ils imposer une France islamique aux non-musulmans ? Non ! ça, c’est ce que certains veulent vous faire croire pour vous faire peur, car un peuple qui a peur est un peuple docile. Les seuls qui ont réussi à imposer leurs règles ici, ce sont les sionistes et les francmac

          Quant à ce qui devrait être autorisé dans l’espace public, vous prenez le problème à l’envers, les musulmans ne demande l’autorisation de rien, ils militent contre les interdictions que l’on veut systématiquement leur imposer sur des choses qui, au préalable, étaient permises depuis de nombreuses années. Curieux de voir la façon dont vous prenez les choses


      • #562936
        le 20/10/2013 par Tremah
        Dieu et ma Nation

        @Tramil

        Je réfute à mon tour toutes vos caricatures et exacerbations grossières de mes positions. Vous me prêtez, pour la commodité de votre démonstration, des penchants franchouillards, voire racistes (babouche, etc.).

        Notez que le fait que je remarque que M. Oubrou soit fin et cultivé n’implique aucun des sous-entendus que vous me prêtez au sujet des religieux, orthodoxes ou non, l’image contradictoire que j’avais en tête était plutôt celle des "racailles" égarées entre islam, culture française et américanisation, image qui est sans doute un peu caricaturale, cela je veux bien vous le concéder, mais ni vous ni moi ne sommes probablement assez sages pour prétendre échapper absolument à notre milieu et à certains jugements superficiels.

        Je n’ai aucune visée réconciliatrice "perverse", je ne parle jamais de théologie (l’inverse n’est pas vrai), mais je considère que, citoyen français, j’ai le droit de m’exprimer sur des questions telles que le voile, mes positions sur ce sujet (et d’autres, que j’expose régulièrement ici) étant claires et plus ouvertes que vous ne le prétendez. Je considère qu’il existe des "abus de laïcité" sur le port du hijab, en revanche - et cela n’est nullement contradictoire -, je déplore l’obstination des musulmans "orthodoxes" au sujet du voile intégral, qui représente à mes yeux un franchissement intégral des "normes" françaises, étant une coutume, et non pas une prescription, et qui est surtout à mes yeux le révélateur d’une religiosité fébrile et d’un matérialisme culturel.

        Cette critique franche n’implique aucune condescendance ou racisme de ma part.

        Je suis favorable à une gestion "semi-publique" du financement des mosquées, c’est à dire à la construction de lieux de prières décents, et je déplore l’opposition stérile de nombreux musulmans sur ce point (motifs : sécularisation, etc.). Dans ce cas, il faut refuser toute ingérence étatique, à tous niveaux (santé, éducation, chômage, etc). Une nation, ce n’est pas la "bonne pioche".

        Ces positions "sournoises" visant à vous "façonner" me/nous valent d’être régulièrement traités de "babouchôlatres" (et je reste poli) sur certains sites bien connus. Vivant à la campagne, je regrette que la France ne soit apparemment à vos yeux qu’une absurde addition de contraintes et de manipulations à dévoiler (sans mauvais jeu de mots).

         

        • #563842
          le 21/10/2013 par Tramil
          Dieu et ma Nation

          "l’image contradictoire que j’avais en tête était plutôt celle des "racailles" égarées entre islam, culture française et américanisation....

          Et pourtant, me concernant, vous n’y êtes pas du tout, je vous assure. Mais peu importe.

          "je déplore l’obstination des musulmans "orthodoxes" au sujet du voile intégral"

          Laissez-moi vous surprendre : la majorité des musulmans "orthodoxes"(même si je n’aime pas ce terme employé ainsi) considèrent le voile intégral comme un positionnement extrême. Mais ils considèrent aussi, souvent, que le faire interdire par une loi, et présenter la chose comme un des défis majeurs auquel doit faire face la nation ne l’est pas moins. C’est une imposture ! A l’époque des débats, on considérait qu’il n’était pas porté par plus de 300 femmes en France. Qu’en est-il de ce nombre depuis ? Que des français patriotes tombent régulièrement dans les pièges grossiers qui leurs sont tendus par certains qui leur font craindre une islamisation massive et irrépressible de la nation française a de quoi, personnellement, me faire sortir de mes gonds.

          Inutile de vous défendre du fait d’être raciste, je n’ai jamais considéré que vous l’étiez. Ceci dit, je continue de penser que vous ne connaissez pas vos compatriotes musulmans, et que vous vous en faite une image faussée par les différents courants qui, même s’ils se font le plus entendre (aussi bien du coté du salafisme que du coté des gens comme Tarek Oubrou) sont aussi paradoxalement les moins représentatifs de ceux qu’ils prétendent représenter. Ceci bien sûr, sans prendre en compte les manipulations médiatiques et politiques, qui elles, dépassent l’entendement.

          Quand à la construction de lieux de prière décents, nos mosquées se portent très bien, merci. Je prie personnellement dans une vaste mosquée, située dans un quartier dont la majorité de la population est "de souche", polie et respectueuse. De plus, nous n’avons jamais eu nouvelle d’une quelconque plainte déposée contre nous par qui que ce soit. Mais je suppose que si certains vous mettent en garde contre "l’islam des caves", je ne peux rien faire pour vous faire comprendre que c’est encore une énième manipulation pour vous faire peur, ni pour vous faire comprendre que si certains groupes décident, alors qu’aujourd’hui il est facile de construire une mosquée propre spacieuse et ouverte, de construire leur mosquée en secret dans une cave, ce n’est pas ce financement par l’état qui y changera quelque chose.


      • #562953
        le 20/10/2013 par Tremah
        Dieu et ma Nation

        @Tramil

        Certains musulmans n’hésitent pas, de leur côté, à fustiger sournoisement la nation française sous couvert de lutte contre le NOM/Empire/sionisme. Prétextes. D’autres prônent la "laïcité républicaine" de 1905 mais fustigent d’autre part la "laïcité sataniste" de 1789.
        Sur ce point, je pense qu’il règne une profonde confusion malheureusement alimentée par certains identitaires obsessionnels auxquels je me confronte régulièrement sur ce même site.

        Quand j’ai parlé des musulmans "non-français" qui participent aux débats, c’était un simple constat, encore une fois, sans sous-entendus racistes ni préjugés, mais je considère que nos débats nationaux sont déjà assez complexes pour ne pas y rajouter la complication supplémentaire des ingérences extérieures. Ni plus ni moins.


    • #560345
      le 17/10/2013 par Shudjaun
      Dieu et ma Nation

      Il n’y aura jamais "d’Islam de France" comme dit Sarkozy car aucun musulman ne se soumettra à une "élite" musulmane ou non qu’elle soit d’origine Française ou non entre autre parce que toute innovation en matière de religion est pour nous illicite.
      De plus je pense que la grande majorité des musulmans se moquent complètement de la politique et aspirent seulement à pratiquer leur Religion en respéctant la Sunna


    • #560436
      le 17/10/2013 par reponse
      Dieu et ma Nation

      Les musulmans sont en France malheureusement qu’ils le veulent ou non grâce aux sionistes franc maçons.C’est l’armée du grand patronnat des sionistes franc maçons qui veulent détruire la France et exterminer le peuple Français...

      Pour eux une France où il n’y’aura dans un futur proche 80 % de non autochtone donc des africains des arabes des jaunes des roms c’est merveilleux...

      De plus selon l’islam un musulman ne peut être démocratique c’est de l’associanisme les musulmans en France malheureusement n’apportent que médiocrité et névrose dans leur grande majorité la preuve ils ont voté pour le parti socialiste et le mariage sodomite à 93% si il n’’y’aurait pas d’arabe maghrébin ou d’africain pseudo musulman point de mariage sodomite... voilà la réalité...

      J’admire ce monsieur qui essaye de sortir par le haut comme le veut Soral mais j’ai bien peur que la France soit foutue avec une majorité de maghrébins africains qui ont vendus leur religions leur âme et ne seront jamais Français en réalité ça sera franc maçon land sioniste land boug... land beur land négro land sodomite land mais ça sera plus la France...sauf intervention divine genre Jeanne d’Arc.

      Mais je tiens quand même à féliciter ce monsieur qui essaye de sortir par le haut et qui tient quand même un bon discours même si sur la présence de 10 millions maghrébins africains des roms en France qui sont là pour amour des biens de ce monde des euros grâce aux sionistes francs maçons tout en nous saoulant avec l’islam j’ai du mal

      j’ai pas vu les musulmans contre le mariage sodomite à part albert ali et kamel beshik pour qui j’ai le plus grand respect donc l’islam en France c’est un islam d’apparence de forme qui ressemble étrangement aux comportements des pharisiens face à jésus christ vous l’avez d’ailleurs décrit nous nous rejoignons sur ce triste constat. DONc avoir une minorité de Français d’origine non Française quelque soit leur religion pas de problème mais vouloir détruire l’adn morale spirituelle et ethnique Française jamais je ne pourrais accepter ce programme d’extermination de la France et du peuple Français et ça ne donnera si ces sionistes francs maçons arrivent au bout ça donnera que des névrosés esclaves pommés identitaire rien de bon à en tirer.

      Félicitation à ce monsieur Galli Mezianne.ça change du musulman sans cervelle wesh wesh rappeur vendu hypocrite et anti Français anti France ou du pseudo musulman mondialiste à la tariq ramadan qui est également anti France.

       

      • #560729
        le 18/10/2013 par julien de
        Dieu et ma Nation

        Je suis d’accord à 100 pour 100 avec vous. La vérité dans toute sa simplicité.


      • #561793
        le 19/10/2013 par franbeur
        Dieu et ma Nation

        quel imbroglio !
        en vrac ; les immigrés ne sont pas là "grâce" mais à cause de.. ; "les musulmans n’apportent que médiocrité et névrose", vous n’avez pas eu besoin d’eux pour ça et dans l’absolu comparer ce qu’il leur ai fait et qu’ils endurent dignement, pour peser leur attitudes, "j’ai pas vu les musulmans contre le mariage sodomite", vous sautez en l’air pour des repas de cantines, ou des horaires de piscines et vous venez leur reprochez leur manque de consistance politique.. enfin bref, vous vivez surtout je pense le résultat calamiteux de votre complexe à peine voilé de supériorité qui en psychologie ne peut naître que du complexe opposé !.. oh je sais ce que vous allez dire... les juifs, les francs maçons, c’est pas le peuple.. appliquez le donc à TOUT votre raisonnement, défendre votre peuple n’implique pas de dénigrer les autres..


    • #560879
      le 18/10/2013 par amadis
      Dieu et ma Nation

      Le principe de la laicité est un principe juridique qui gère les croyances ou théoriquement l’état ne se mêle pas de la croyance (bien qu’il y soit obligé) des citoyens mais les activités religieuses sont encadrés par la loi on est jugé sur ses actes et ses paroles mais pas sur sa croyance ce qui découle de principe biblique (jugé sur ses fruits) la laicité est la suite logique du christianisme, chaque individu est pris comme un citoyen et jamais comme un croyant le principe de taxe sur l’hallal est une remise en cause de ce principe et donc du fonctionement chrétien de la société beaucoup de musulmans n’arrivent pas à accepter ce principe car l’islam fait la séparation du croyant et du non croyant même juridiquement je crois et la laicité leur apparait souvent comme fanatique.


    • #560951
      le 18/10/2013 par GazBou
      Dieu et ma Nation

      Il me semble urgent que les membres de la communauté musulmane se mettent d’abord d’accord entre eux avant de prétendre à une uniformisation de leur relation avec la Fille Ainée de l’Eglise. Quand on voit certains commentaires ca fait peur !!

       

      • #561799
        le 19/10/2013 par franbeur
        Dieu et ma Nation

        vous prenez vos rêves patriotiques pour la réalité ; "prétendre à une uniformisation de leur relation avec la Fille Ainée de l’Eglise"...cette "ainée" a subi un mariage forcée avec la république qui la condamne à rester à la maison et s’interpose dans ses relations en choisissant soigneusement ses interlocuteurs .. vous vous complaisez (avec d’autres commentaires) dans ce mariage laïque que vous vantez quand il s’agit de s’opposer à l’islam, dans ce cas là de quoi vous plaignez vous (à part l’islam) à longueur d’articles ?


    • #560960
      le 18/10/2013 par GazBou
      Dieu et ma Nation

      L’Islam Idéal, celui des origines (et d’ailleurs le plus répandu) est une théocratie : pas de séparation entre la sphère temporelle (organisation Politique de la société, Droit) et spirituelle (le Religieux). Cette définition me semble difficilement cadrer avec l’idéal Millénaire de la France eternelle


    • #561254
      le 18/10/2013 par jeannot
      Dieu et ma Nation

      j’aime bien cet article, on y sent une volonté de reconciliation ca fait du bien, mais je n’aime pas l’argument les musulmans se sont battus pour la france et maintenant ils souhaitent une reconnaissance, ils ne se sont pas battus en tant que musulmans mais faisant partie de la société française et donc désormais ils ont des droits français et leur famille ainsi que leur descandant ont les même droits que les autres en tant que français et non en tant que musulmans, il faut aussi rappeler qu’ils se sont battus et choisit e la faire pour une société qui avait déja établit le principe de laicité.

       

      • #563158
        le 20/10/2013 par S.B
        Dieu et ma Nation

        Ils ont CHOISIT de se battre ?!! ... Revoyez vos sources, et l’Histoire ça ne ferait pas de mal...


      • #564681
        le 22/10/2013 par jeannot
        Dieu et ma Nation

        Oui d’accord je comprends , mais on est un peu perdu soit on a l’impression qu’ils sont venu se battre pour la France un pistolet sur la tempe ou soit (comme dans le film indigéne ) ils ont été plus patriotes que les français eux mêmes faudrait se mettre d’accord. Mais la n’est pas la question ce que je voulais dire c’est que le fait que des personnes de confession musulmanes se soient battu pour la france ne donne pas de droit particulier pour la religion puisqu’ils se sont battus en tant qu’individu faisant partie de l’empire français, c’est en tant qu’individu qu’ils ont acquis des droits.


    • #561273
      le 18/10/2013 par jean
      Dieu et ma Nation

      Pour moi ceux qui sont contre la laicité sont simplement des personnes qui veulent utiliser la croyance comme moyen de domination et imposer leur vérité aux autres .. catastrophe en perspective.

       

      • #561801
        le 19/10/2013 par franbeur
        Dieu et ma Nation

        Vous croyez encore en cette version de la laïcité et ne voyez une catastrophe qu’en "perspective" !


      • #561994
        le 19/10/2013 par jean
        Dieu et ma Nation

        Bien sur que je crois en cette version de la laicité, comme il l’est expliqué plus haut la laicité est la suite logique du christianisme, les pratiques sont encadrées par la loi et l’état etant le législateur ne s’occupe que de cela il ne doit pas s’occuper du dogme la croyance est quelque chose de personnel et donc laissée aux individus et à leur libre arbitre, la croyance est jugée sur les actes et les paroles et les combats politiques qu’elle produit tout est passé dans la foi et non dans la loi, réaffirmation politique des principes chrétiens, comme le disait marcel gauchet le christianisme est la religion de la sortie des religions. Le fait est que les musulmans veulent absolument qu’on reconnaissent leur religion comme légitime et vrai de fait, mais pourquoi serait ce le cas ? pourquoi l’état qui est sensé me représenter devrait affirmer que l’islam est une religion valide l’histoire et le temps nous dira si c’est le cas, la laicité repond donc selon moi correctement au problème les croyances sont jugés sur leur actes et paroles seule l’histoire nous dira si elle étaient juste et valide. Je pense que c’est problématique pour les musulmans parce que l’islam fait la distinction net entre croyant et non croyant (si je ne me trompe) et inspire une organisation de la société par rapport à la croyance des individus.


      • #562311
        le 19/10/2013 par franbeur
        Dieu et ma Nation

        Je comprends vos arguments, mais c’est une vision idéalisée qui ne correspond en rien à la réalité ; vous devriez avoir suffisamment de recul, notamment en fréquentant ce site, pour reconsidérer votre utopique laïcité ; qui est en charge de cette dernière ? les "croyances" religieuses sont elles considérées, pour pouvoir trouvée une issue politiques, ont elles droits à une représentation et sous quelles conditions ? comment se fait il que la laïcité s’accommode si harmonieusement avec "l’athéisme juif", une autre aberration ? Ne vous offusquez pas que je parle là d’aberration, sur quoi repose la "neutralité" de l’état ?..la protection et revendications des droits des athées face aux religions ? un ordre consensuel de toutes les croyances ? "la neutralité" que vous vantez est tout sauf neutre, elle se heurte à la réalité et finalement s’impose de force, sous couvert de bonnes intentions met tout au même niveau pour réduire à "croyances", comme si l’homme n’à aucune signification ou qu’il appartient à chacun de lui donner la sienne propre et le monde, une page blanche sur laquelle on peut "créer" l’homme nouveau, une nouvelle société ou que sais-je encore ? cette vision des choses, cette "croyance" ne vient pas concurrencer ou se proposer parmi les autres mais s’y oppose absolument et se révèle aussi tyrannique que ce qu’elle condamne et en plus fourbe. Contrairement à ce qui peut paraître, je ne défends pas pour autant l’opposé, la religion et le détournement de son message à des fins de domination existe mais il est in fine, désavouée par les fidèles sincères parce que la contradiction apparaît forcément, le but de celle ci n’étant justement pas celui qui est projeté sur elle..


      • #564668
        le 22/10/2013 par jean
        Dieu et ma Nation

        Je vois dans vos propos une confusion tres repandu et fausse sur la laicité, la laicité n’empêche pas la croyance ni la religion, mais la met à une certaine place, beaucoup de personnes affirment leur croyance tout en étant laique jacques Julliard se dit ouvertement catholique et laique regis debray .. laique ne veut pas dire athée, les individus ayant une relation avec Dieu sont seule apte à savoir quel chemin prendre pourquoi voulez vous que l’état se mêle de ça , je regarde les sociètes dans le monde muilticonfessionnelles pour la plupart certaines affirmant constitutionnellement leur croyance et placant la croyance au centre je n’y vois aucun exemple mais au contraire des conflits que la laicité française permet d’éviter ; La laicité actuelle a deux origines, une du moyen age qui fait primer la volonte du Roi sur l’eglise (decidé aussi par des catholiques ) remplacé la volonté du Roi par celle du peuple représenté par l’état et vous avez comprenez pourquoi l’état gére les croyances . C’est toute l’histoire de france.
        je rappel que l’athéisme juif ne force pas à l’incroyance mais dans la religion juive la croyance en Dieu n’est pas une obligation (pour le non juif et pour le juif je crois), l’idolatrie est une interdiction, nuance importante ce qui n’empêche nullement de croire ou d’être en recherche de vérité .
        Ce système vous apparait comme tyranique pour vous mais pour une grande partie des français dont je fais partie ce n’est pas le cas, je ne suis pas sur que vous ayez compris le mécanisme qui a abouti à la laicité, la france est une construction historique qui prend en compte tout les évenements du passé et les guerres de religions qui ont marqué les esprits , soyez serieux et regardez ce que donne des sociétes non laique vous y voyez un exemple pour la france .


      • #564833
        le 22/10/2013 par franbeur
        Dieu et ma Nation

        Elle n’est pas tyrannique "pour moi" lol nous argumentons seulement, j’admets une confusion volontaire, entre "laïcité", république, athéisme ; là ou vous voyez une alchimie de l’histoire de France religieuse et laïque, j’y vois moi une lutte avec un des protagoniste perdant même si ce n’est pas aussi "tranché" puisque le catholicisme est "politique" depuis le début et certes ça ne pouvait qu’en arriver là mais la violence qui est "évitée", existait et existe de fait avec ou sans la religion et c’est bien le caractère politique de la chrétienté qui explique bien des dérives ; cette tyrannie est en considération de l’histoire de ce kit "république laïque" et de ses aspirations ; voyez comme elle s’est imposée et s’exporte encore aujourd’hui et (maintenant sans ennemi) son souci manifeste du peuple, de l’humain ! Vous allez trouver encore que je mélange tout mais si cette belle façade permet tout cela permettez moi de ne pas me contenter de l’admirer sans ses fondations.

        Je ne suis aucunement pour la violence mais c’est plus facile quand on est du côté du plus fort...


    • #561297
      le 18/10/2013 par le juste
      Dieu et ma Nation

      Le véritable problème est que l’état doit se méler de religion que pour permettre à ces citoyens de pratiquer leur religion (culte) s’inscrivant dans un cadre legale mais il ne doit pas s’occuper du dogme car il ne doit pas juger si une croyance est valide ou pas c’est l’histoire et le temps qui doit légitimiter la croyance beaucoup veulent reconnaitre de fait l’islam comme valide alors que rien ne prouve que ca l’est.


    • #561350
      le 18/10/2013 par karimbaud
      Dieu et ma Nation

      Alain Mimoun (paix à toi), reviens, ils sont devenus fous... ;) ......A tous, la dignité ne s’apprend pas.....à bon entendeur.

       

      • #561826
        le 19/10/2013 par reponse
        Dieu et ma Nation

        un grand homme ce alain mimoun !patriote champion olympique de marathon travailleur infatigable JE SAIS pas où il trouvait toute cette force physique morale et spirituelle peut être dans sa foi au catholicisme.En tout cas c’est un homme remarquable !

        Aîné d’une fratrie de sept enfants et issu d’une famille de modestes agriculteurs, il se destine à une carrière d’instituteur selon les vœux de sa mère Halima. Il obtient le certificat d’études primaires avec mention « Bien », mais on lui refuse malgré tout une bourse5. Il s’engage alors dans l’armée au début de la Seconde Guerre mondiale, alors qu’il n’a pas encore 19 ans, et est envoyé sur la frontière belge. Après la débâcle, en 1940, il se livre à la pratique du sport : football, cyclisme… et enfin à la course à pied6.

        De passage à Bourg-en-Bresse, il vient s’entraîner dans le stade. Là, le président du club d’athlétisme local, Henry Villard, le remarque. Il participe au championnat départemental de l’Ain et remporte l’épreuve du 1 500 mètres. De retour en Algérie à Alger au 19e régiment du génie (caserne Lemercier à Hussein Dey), il est affecté à une compagnie de sapeurs démineurs. Il intègre l’équipe de cross-country de l’unité, puis combat contre l’Afrika korps lors de la campagne de Tunisie (novembre 1942 - mai 1943) sous les ordres du général Giraud. Il participe notamment à la bataille d’El Guettar dans des conditions particulièrement éprouvantes5.

        Dès juillet 1943, il participe à la campagne d’Italie comme caporal dans le 83e bataillon du génie, au sein de la 3e division d’infanterie algérienne du Corps expéditionnaire français commandé par le maréchal Juin. Grièvement blessé au pied par un éclat d’obus lors de la bataille du mont Cassin le 28 janvier 1944, il évite de justesse l’amputation de sa jambe gauche préconisée par les médecins américains et est soigné à l’hôpital français de Naples, qui lui évite cette épreuve, puis participe au débarquement de Provence (15 août 1944). Son bataillon y gagnera la Croix de guerre avec quatre citations. Après le conflit, il devient garçon de café au Racing Club de France, à la Croix-Catelan, et habite un modeste deux pièces au 127, avenue Simon-Bolivar7 à Paris.

        SI vous voulez la suite allez sur wikipédia !

        ça c’est un exemple de vie pour toute personne quelque soit ses origines ! un vrai patriote c’est clair !


    • #561742
      le 19/10/2013 par muslim
      Dieu et ma Nation

      L’etat qui s’occupera de l’organisation de la spiritualité des musulmans ?

      Et pourquoi pas le CRiF tant qu’a faire ?!

      Personnellement je n’ai aucune confiance envers l’état. Tous plus vendu les uns que les autres.
      Que nos dirigeant s’occupent dans un premier temps de récupérer notre souveraineté dans des domaine autrement plus important, à ce moment là, on pourra lui demandé de s’occuper d’une minorité de français.

      En attendant : aucune confiance ne peut leur être accordé.


    • #562199
      le 19/10/2013 par BOUKRANNA Mounire
      Dieu et ma Nation

      Au nom de Dieu , le Clément le Miséricordieux ,

      Certes Charlemagnes a vécu après 732 mais j’estime qu’il est plus représentatif de l’histoire de "l’Islam et de la France" que Charles Martel.

      Cordialement


    • #562435
      le 19/10/2013 par fernand naudin
      Dieu et ma Nation

      je connais très très bien la communauté musulmane (plutôt constituée ici par des maghrébins et des africains subsahariens) ! et je connais l’avis de beaucoup de français de souche sur l’islam en générale (çà fait peur !!!)
      et désolé ; mais çà sent l’impasse même s’il y a quelques idées intéressantes !
      les lignes de fracture sont maintenant abyssales et nous sommes malheureusement plus proche d’une guerre civile que d’une réconciliation... ! j’espère qu’on l’évitera cette vérole de guerre civile !

      la patrie ou la mort !

       

      • #563993
        le 21/10/2013 par GregM
        Dieu et ma Nation

        Sans doute qui si la communauté musulmane de France était constituée de personnes d’origines Française alors le terme d’Islam de France aurait un sens. Mais comme tu le soulignes, c’est surtout l’Islam des autres en réalité.
        Les lignes de fractures n’ont que très rarement été rapproché dans l’histoire des hommes, tout simplement car c’est pas dans l’intérêt des puissants.
        Le plus surprenant à notre époque et dans notre pays, vis à vis de l’histoire des hommes, c’est de voir comment on manipule la population d’un pays et donc son peuple, sans être passer par les armes. Même s’il y a eu 2 guerres mondiales sur les terre Françaises.
        A croire que l’on en a pas encore fini avec nous.

        Vive la France.


      • #564207
        le 21/10/2013 par franbeur
        Dieu et ma Nation

        sauf que c’est un fantasme de croire que les musulmans veulent islamiser la france, si guerre civile il y’à, ça ne sera que par l’agression des "musulmans" ou tout ce qui s’y apparente comme vous le dites (arabes et noirs) et défense de ses derniers (il n’y à pas de califat ou d’autorité religieuses unanimement reconnu à laquelle les musulmans de France prêteraient allégeance "contre" la France, absolument rien de tel, et encore moins leur consentement à cela, faut arrêter l’hypnose médiatique) ; malgré les intentions fantasmagoriques qu’ils leur sont prêtées, ils ne réagissent quasi pas aux innombrables provocations et si malgré tout, elle arrivait, vous seriez encore sous la tutelle de vos VRAIS ennemis que vous renforceriez et qui vous auront manipulés une énième fois..

        Si vous voulez éviter "cette vérole de guerre civile" commencer par ne pas y croire et vous désengager intellectuellement et émotionnellement de ceux qui vous y poussent !


      • #564673
        le 22/10/2013 par GregM
        Dieu et ma Nation

        @ frandeur : Le but n’est pas d’islamiser la France, mais de l’asservir tjrs un peu plus et pour ça il faut passer par de multiples moyens. L’immigration en est une et le choc des cultures et religions va de paire parmi plein d’autre outils. Et entre nous, dans le fond pourquoi ne pas l’islamiser cette France, quand on voit comment ça ce passe dans les pays Arabes, on ce dit que les tours de passe passe pour faire gober des couleuvres aux peuples est très efficaces et demande moins d’efforts avec un coran dans les mains.

        Les musulmans étant invités à venir vivre en France par millions et à y faire des enfants et cela par et pour ceux qui nous asservissent justement, nos VRAI ennemis comme tu le dis si bien. Ils n’en restent, que ces derniers faut pas les prendre pour des imbéciles, ils savent très bien pourquoi ils le font ainsi. Pendant qu’ils nous dressent les uns contre les autres, eux préparent leurs arrières.

        Ensuite en ce qui concerne le fait d’avoir une guerre civile, nul besoin d’avoir une autorité générale sur la totalité des individus représentant d’une communauté X, les bons ingrédients suffisent largement.


      • #564809
        le 22/10/2013 par franbeur
        Dieu et ma Nation

        Vu du côté musulman, crois moi ça fait rire ; il n’y à aucune consistance pour illustrer cette "menace" ;prière de rues ? 2 en tous et pour tout ! repas de cantines ? horaires de piscines ? viande hallal qui est en france une valeur capitaliste ? soyons sérieux ! il n’y à que l’effet d’optique médiatique d’actualité international pour donner un peu de relief ! les musulmans comme tous les immigrés ne font rien d’autres que ce qu’ils leur ai permis, la violence du discours contre l’islam est politique ! Même la bourka, on y croit pas, ça n’existe tout simplement pas dans les cultures d’immigration post coloniale et comme de par hasard, ces filles sont "nouvellement convertis", ce qui est très pratique pour justifier qu’elles ne parlent pas arabe et leur manque cruel de connaissances en la matière en plus d’avoir un discours très frontal pour faire peur !

        Maintenant au lieu de cauchemarder pourquoi ne pas rêver, si les "immigrés", les musulmans et les nationalistes comprenaient qu’ils ont le MÊME intérêt (comme tout les peuples) et s’alliaient, vous ne vous rendez pas compte des bénéfices ; 2 peuples, 2 civilisations, 2 religions qui s’uniraient pour leur bien, bien compris..On pourrait arrêter l’immigration d’un coup, arrêter les naturalisations, coopérer de suite pour une prospérité réciproque et ça faciliterai les relations telles que les musulmans d’ici qui souhaitent vivre dans un environnement culturellement plus adéquate pourrait non seulement y songer sereinement, mais ils seraient encourager par le coran lui même (sans parler des conditions de vie et de status social) ; les descendants d’immigrés se rattachent à la religion, oui, vous ne vous rendez pas compte des dégâts du déracinement pour des structures urbaines sans âme, sans histoire, eux n’ont même pas une patrie à défendre ! Vous pouvez reprocher ce que vous voulez aux musulmans mais ils sont loyaux, ils affirment leurs valeurs et c’est pourquoi je pense ça oblige les fds à réaffirmer les leurs qui in fine, tout fantasmes à part sont identiques dans le fond ! Si les valeurs de la France réelle étaient aux commandes, vous ririez avec nous de cette "menace".... On vous faire croire que la France n’est plus rien, faible et menacée, c’est LA peur du peuple français qui inspire ce discours... Voyez comme la peur est mauvaise conseillère !


      • #565553
        le 23/10/2013 par GregM
        Dieu et ma Nation

        Aucune consistance, tu dis.
        Tu non prends vraiment pour des ânes, il n’y a pas que la tv, on voit notre pays ce transformer et notre peuple, on voit comment on nous manipules et les mensonges que l’on veut nous faire avaler et toi tu restes concentré sur les musulmans et les immigrés.
        On le sait que vous n’êtes qu’un outils, mais réfléchit un peu au conséquences pour un peuple qui n’a que 1 seul pays, vous pensez que tout est naturel, mais l’immigration comme elle ce fait aujourd’hui ne l’est pas.
        C’est du post-colonial et c’est encore le peuple concerné la première cible. On balade les peuples les uns chez les autres pour prendre ce qui leur appartient. Mais dans le fond ça ce partage toujours entre les même.
        Post-colonial pour l’Afrique mais colonial au présent pour la France, même genre de baratin, même enjeux.

        La colonisation est une chose différente des conquêtes militaires. La colonisation c’est quand une minorité veux contrôler une majorité et c’est bien ce qui ce passe en France.

        Mais mathématiquement parlant, aucun peuple n’a eu 25% (depuis 18710) de sa population d’origine étrangère sur ses terres de par l’histoire et si ça ce n’est pas consistant, je ne sais pas ce que c’est.
        On ce moque bien de savoir si ça fait rire ou pas les désinfos des merdias, le problème est que l’on sait bien que un + un + un + un à l’infinie et après on n’existe plus en tant que peuple Français d’origine Française vivant en France, de culture Française et qui n’était pas plus initiateur des colonisations passés que de l’immigration actuelle.

        Qu’il y est des musulmans et des immigrés en France est certes une bonne chose, mais sans mesure comme aujourd’hui et sera une catastrophe pour le peuple de France, ce l’est déjà en fait.

        Maintenant il faut bien faire une différence entre les outils et les d artisans, je fait cette différence car j’aime me dire que la diversité vient du terroir et que comme toi on aurait beaucoup à partager, mais les intérêts sont roi ici bah et lorsque que la terre nous as façonner pour vivre l’un a côté e l’autre, il est toujours dramatique de nous faire vivre l’un sur l’autre comme c’est fait aujourd’hui, encore une fois sans mesure et pour les bénéfices profite au même.


      • #565872
        le 23/10/2013 par franbeur
        Dieu et ma Nation

        pas la peine de t’emporter, personne ne nie ici la CATASTROPHE immigra/sioniste, ce qui n’est pas consistant c’est "la menace islamique" qui était le sujet ; j’essayais juste de dire que l’approche du problème (immigration massive) conditionne les conséquences ; l’hostilité ou le souci universel réel des peuples et leurs enracinements qui peut produire prospérité matérielle, spirituelle etc...et même le retour et donc inversement de la courbe (1-1) mais bon si le moteur est la peur, on verra toujours comme désinvolte et insoucieux celui qui a une approche moins hystérique


    • #562539
      le 20/10/2013 par julien de
      Dieu et ma Nation

      Nous n’allons pas laisser envahir notre pays sous prétexte de réconciliation.

      Cela n’a aucun sens.
      Ou bien alors, après la réconciliation il faudra sérieusement penser au retour à la maison.

      Ne vous inquiètez pas nous vous aiderons au retour au pays, afin que tous se passent pour le mieux.

       

      • #563898
        le 21/10/2013 par Kamika
        Dieu et ma Nation

        C ’est ton message qui n’a aucun sens comme bcp d’autre d’ailleurs ici qui s’enflamme pour pas grand chose !!! Croire que la France est encore Chrétienne est une hérésie car malheureusement elle vendue au capitalisme financier depuis bien longtemps maintenant sans compter la franc maçonnerie qui a sapper toutes les valeurs fondamentale qui était la base du christianisme !!! Même le judaïsme a plus d’influence et de structures qu’en n’a le catholisisme ou qu’en n’aura jamais l’islam,faut arrêter de délirer en plus ce genre d’energumaine qui écrivent de texte en se faisant les portes paroles des musulmans qui n’ont rien demander et qui sont loin mais alors très loin de ce genre de revendications de ceux qui les utilisent pour leur propre intérêt tel que la LDJM,CCI,ect ect,en tous cas ceux que je connais et avec qui je vis sont préoccuper par leur quotidien difficile .Ces minables qui ne peuvent exister que par leur pseudo islamité qui croient ils fait vendre alors que ce fond de commerce est en passe de s’épuiser ils va falloir qu’ils se fassent connaitre par leurs traveaux intellectuelles comme le font si bien les juifs que de se servir systématiquement d’une communauté de gens qui ne leur ont rien demander !! Regarder les juifs continuellement présent dans les merdias dominants sans jamais se servir de leur religion ou de leur communauté,ils ont des avis sur tout sauf sur eux mêmes !!!


      • #565295
        le 23/10/2013 par julien de
        Dieu et ma Nation

        @kamika
        Mon message a un sens, bien au contraire.
        Il n’y a aucune raison de penser que les flux ne peuvent pas s’inverser.Je parle d’une immigration encouragée par nos gouvernements depuis 40 ans (sur l’échelle humaine c’est peu), car depuis notre histoire c’est celle-ci la plus invasive, elle dissout notre pays et par conséquent notre peuple, ces ethnies n’ont absolument rien en commun avec nous et se comporte en colon.
        Les juifs sont bien retournés en Palestine après plus de 18 siècles, alors que ce n’était pas leur terre natale, alors j’imagine très légitimement récupérer notre territoire historique après une quarantaine d’années d’occupation.
        Sinon, je suis entièrement d’accord avec tes autres propos.
        Concernant les francs maçons, effectivement cette société occulte, nous empoisonne la vie depuis plusieurs siècles, parmi leur fait d’armes en France, la révolution qui a décapité la monarchie, la destruction du catholicisme remplacée par une autre religion « la laïcité », tout cela par la suggestion, ils sont vraiment très forts...

        Tu expliques dans ton message : parce que la franc maçonnerie a sapé votre religion, parce que les juifs vous dominent, reviens à me dire : ne faite rien et acceptez votre sort qui consiste à être dissous par d’autres peuples, et à être dirigés par des sionistes. Je ne suis pas d’accord !
        Chacun chez soi.


Commentaires suivants