Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Dossier spécial E&R – Élimination de Thierry Ardisson, le dernier antisioniste de la télé

Ô rage, ô désespoir, ô sionisme ennemi !

C’était le dernier des Mohicans, le dernier antisioniste de la télé (on ne va pas citer les autres afin de ne pas nuire à leur carrière, qui est de toute façon foutue), 30 ans de télé réduits en poussières par le bulldozer sioniste qui écrase tout ce qui dépasse et qui transforme les médias français en un champ de ruines à la Gaza.

 

JPEG - 71.3 ko
Comment Ardisson est devenu un Farrugia...

 

Inutile de résumer la carrière de Thierry, ce grand publicitaire aurait pu tirer son chapeau sur un coup d’éclat – en dénonçant la mortifère pression sioniste qui s’exerce sur tous les personnages publics – mais il a préféré renoncer, et il part la queue entre les jambes, humilié par Drucker, Hanouna et Baffie, par ordre d’importance.
Baffie, son fidèle lieutenant, que Thierry a sauvé de la famine à plusieurs reprises (il lui a fait gagner 4 000 euros par TLMP à l’époque, sans les droits d’auteur.. de vannes), et qui passe aujourd’hui à l’ennemi. Avec de l’humour, mais un humour bien compris de soumission :

 

 

Thierry et son vieux chien-chien, de plus en plus boiteux, étaient sur RTL dans Les Grosses Têtes de Laurent Ruquier le 28 août 2019 :

Baffie  : « Quand Thierry dénonce le plagiat, c’est qu’il est très en forme...
Ardisson  : Je vais te dire, ne m’emmerde pas avec le plagiat, parce que tu es mal barré mon garçon.
Baffie  : Qu’est-ce que j’ai fait ?
Ardisson  : Tu vas travailler dans une émission chez Hanouna...
Baffie  : Non, Rhanoun prononce bien.
Ardisson  : Qui est un plagiat.
Baffie  : Ah bon ? Mais j’savais pas m’sieur, laissez-moi le temps de prendre un avocat moi j’arrive on me dit tu veux bosser je dis oui !
Ardisson  : Ben il a qu’à refuser d’aller travailler dans une émission dont le concept est plagié sur une idée de Thierry Ardisson.
Baffie  : Mais je savais pas moi m’sieur, on m’avait pas dit !
Ardisson  : Ben maintenant tu sais.
Baffie  : Tu veux pas que j’y aille patron, on fait comment ?
Ardisson  : Si, vas-y, vas-y. Vas-y, vas-y, de toute façon ça va pas durer longtemps, je vais vous faire interdire ! »

Mais Baffie n’est pas l’important, l’important c’est le nettoyage ethnique à l’œuvre dans la télé française, qu’elle soit de gauche ou de droite, publique ou privée. Idem à la radio, qui n’échappe pas à l’œil de Sauron et au « rayon paralysant de l’antisémitisme » que dénonçait à juste titre et avec virulence Jean-Luc Mélenchon, expression qui lui vaudra bien des ennuis par la suite.

L’histoire n’aura pas appris aux hommes de télé, qui se sont couchés un à un, que primo, il fallait résister, et deuzio, qu’il fallait résister ensemble. C’est à ce prix qu’on renvoie l’agresseur envahisseur dans les cordes. Mais ils ont préféré cachetonner, chacun dans leur coin, en se soumettant au discours dominant fait de « Shoah », de « réparations », de « pardon », de fausses larmes, d’agenouillement et d’humiliations personnelle et nationale, et ils ont tous fini dans la poubelle dévolue aux affidés, supplétifs, Harkis des médias.

La leçon de Churchill, qu’on a rappelée cent fois sur ce site, car elle est fondamentale (même si Churchill était un sacré bâtard par ailleurs), n’aura pas servi. L’honneur n’est pas une donnée désuète, c’est une forme de résistance personnelle à tout ce qui peut nous rabaisser, et on ne parle pas ici de code d’honneur des voyous, mais bien de la colonne vertébrale des hommes qui se tiennent droit. On a vu ces goyim de télé se rabaisser, se courber, en file indienne, devant le Lobby tout-puissant, une sorte de Dieu catégoriel, nous faisant honte et montrant aux jeunes le mauvais chemin, celui de la collaboration. Ces Faust au petit pied finissent aujourd’hui flingués par ceux qui n’en ont plus besoin.
Que cela serve de leçons à tous les Français !

Cette fin lamentable n’effacera pas les grandes émissions de télé qui ont fait honneur au service public, quand Ardisson osait des Soral, des Dieudonné et des Meyssan jusqu’en 2004. Après, BHL, le porte-parole de la communauté organisée nanti de tous les pouvoirs de décision, reprendra la main car l’esprit de Tout le monde en parle se rapprochait trop de l’esprit frondeur friand de vérités – donc français – du Net.

 

La dernière attaque

Pour revenir dans l’information d’actualité, Thierry va donc attaquer C8 – selon ses dires – pour avoir exploité son prétendu concept devenu, dans les mains griffues d’un autre, La Grande Darka.

« Cyril Hanouna a tout à fait pu avoir la même idée que nous, aucun doute là-dessus. Mais la chaîne aurait dû se souvenir que j’ai proposé la même idée depuis trois ans  ! J’irai au bout pour défendre mon honneur. »

Placer là son honneur, c’est un peu tard, et ça sent la cupidité. Ardisson a, comme Guy Lux avant lui, déposé une centaine d’idées, de concepts et de titres à l’INPI [1] pour pouvoir en jouir si jamais l’idée sortait ailleurs. Un système d’obstruction pas très confraternel, et qui explique pourquoi Thierry se croit détenteur de toutes les idées d’émissions ou presque...
De surcroît, les « idées » de Thierry viennent souvent des autres, et le talent d’intervieweur qu’on lui attribue est en réalité celui de ses auteurs, tous très bien choisis. Car Thierry, sans ses auteurs, qui se sont succédé à ses côtés, parfois jusqu’au bout de leurs forces, n’aurait pas eu la carrière qu’il a eue. Et dont il se rengorge avec son site où figurent ses émissions qu’il tente de faire passer pour des œuvres, histoire de donner l’impression d’une œuvre complète pour la postérité. Toujours ce complexe du génie littéraire, qu’il aura effleuré du doigt, enfin de celui de ses nègres.

 

JPEG - 37.9 ko
Ultime provocation, quand Hanouna a proposé de « sauver » Ardisson en lui jetant un job de chroniqueur dans Touche pas à mon poste...

 

Thierry, qui a une paille dans son œil (et auparavant dans la narine), ne voit que la poutre dans l’œil des autres animateurs. Il y a 15 ans, il accusait déjà Fogiel de plagiat avec son talk-show T’empêches tout le monde de dormir, un format qui ressemblait à Tout le monde en parle, mais quel talk-show ne ressemble pas à un autre talk-show ? Les Américains, dans le domaine, ont tout inventé, plus de 20 ans avant, et les Français n’ont fait que copier et adapter ces formats qui cartonnaient outre-Atlantique. Tous ont été chercher leurs idées là-bas, de Jean Yanne à Jean-Luc Delarue, reprenant la méthode des producteurs du show-biz des années 60 qui créaient des idoles exactement calquées sur leurs modèles américains.

Ardisson qui crie au voleur, c’est d’un comique accompli. Désormais, malgré une fortune amassée grâce à une pingrerie légendaire, Thierry a perdu – selon lui – 90 % de son chiffre d’affaires avec la fin des commandes de C8. Depuis 13 ans qu’il officiait sur la chaîne du couple Hanouna-Bolloré, il se croyait indispensable. Il avait donné pourtant tous les gages possibles, il avait pleuré pour la Shoah (ça fait une belle jambe aux morts), il avait fustigé « Soral & Dieudonné », mais « ni oubli ni pardon », ce slogan sioniste repris par les antifas : Thierry aura été fusillé à un mètre de la retraite, à 70 ans, alors que Drucker en a 7 de plus...
Ô rage ô désespoir, ô sionisme ennemi !

 

Une fois viré de la télé, Thierry redevient un homme du peuple

La victimologie, en dernier recours. Cela ne sauvera pas l’animateur, mais s’il peut faire pleurer dans les chaumières en invoquant le racisme antiblanc et antimasculin de Delphine Ernotte, ce sera toujours ça de pris dans la besace.

 

 

En réalité, Thierry n’ose pas nommer ceux qui l’ont retourné, utilisé et puni. C’est l’occasion, à 70 ans, de dire la vérité sur la télé française mais même ça, il ne peut pas. Le meilleur intervieweur, réputé féroce, de la télé française, est un pétochard accompli. Ceux qui ont courbé l’échine depuis trop longtemps ne peuvent plus se redresser. Que risque-t-il, aujourd’hui, à dénoncer le totalitarisme sioniste des médias de masse, qui ont raison de la qualité de l’information et des contenus diffusés ? Il y a 40 ans, quand la télé n’était pas encore empoisonnée, même les divertissements étaient valables. Pivot pouvait inviter Bardèche ! Ardisson avait tous les livres de Bardèche, plus les autres Infrékentables, dans la bibliothèque de son château de Normandie, mais le courage est toujours resté privé, et la soumission publique. Sa femme de ménage pourra en témoigner...

 

 

Renverser la table, ce serait renier ce pour quoi il s’est renié il y a 15 ans, quand il a reçu Dieudonné qui n’a pas voulu faire ses excuses au lobby sioniste à travers l’animateur, qui était ce soir-là le porte-parole du vrai pouvoir.

 

 

Kapo goy

Revenir sur 15 ans de soumission, après avoir usé avec succès de la liberté de parole que le service public audiovisuel offrait encore à la fin des années 90, semble hors de portée pour l’animateur. Lui, pourtant fasciné par les juifs et la puissance du lobby du même nom, devrait savoir que leurs supplétifs finissent toujours abandonnés après avoir fait le sale travail. Et quel était ce sale travail ? Dérouler le tapis rouge au porte-parole officiel du lobby sioniste français, le faux philosophe Bernard-Henri Lévy, qui occupe depuis plus de 30 ans le poste officieux de ministre occulte des Affaires extérieures françaises, surtout quand ça concerne les intérêts israéliens. À ce prix, Thierry Ardisson a pu conserver son émission, qui était sur la sellette en 2003-2004. Toute cette opération est détaillée dans un dossier datant de l’époque que nous proposons en financement participatif, car il s’agit d’une grosse enquête.

 

PNG - 966.9 ko
Où Thierry a-t-il attrapé ce goût de l’or ?

 

Le cas Ardisson a été exemplaire, et exemplaire au sens littéral du terme : il a servi à montrer la mainmise du lobby sur l’outil de propagande numéro un, et cela a permis d’envoyer le message à tous les autres animateurs – qui seraient tentés de dire la vérité – de bien faire attention à ce qu’ils disent. Ardisson, en ce sens, a été la limite, la ligne rouge à ne pas franchir, et tout le monde a saisi le message : on ne peut profiter des millions de la télé française, publique ou privée, que si l’on ne critique pas le sionisme et surtout, qu’on ne révèle pas la puissance du lobby du même nom. Alors, on peut dire n’importe quoi, on peut dénoncer n’importe qui, surtout les sous-fifres, les politiques du pouvoir visible qui ne sont rien, car ils sont interchangeables. Le pouvoir accordé aux animateurs télé, qui sont devenus aussi puissants que riches, avait cette unique condition.
Que n’ont-ils lu Faust (de Goethe) ! Mais la culture n’est pas ce qui étouffe nos ministres de la Désinformation et du Divertissement... ou de la Diversion.

 

 

Il ne restait alors plus que cette fausse résistance à un faux pouvoir, un leurre pour des millions de Français, et les portes grandes ouvertes à un divertissement sans profondeur, sans risque, sans intérêt. 2004 est une année charnière pour la liberté d’expression française : le pouvoir raciste de Tel-Aviv, après les révoltes palestiniennes et la répression sanglante, a considéré que la parole devait être mieux contrôlée chez nous. Le trio Ardisson, Soral et Dieudonné a été la cible et le pivot de cette campagne ourdie de l’étranger et relayée par les agents d’Israël sur notre territoire, les ordres passant par les attachés « culturels » de l’ambassade. Aujourd’hui, le lobby, ou le pouvoir israélien, ne se cache plus : il pérore, il fanfaronne, oubliant que tous les Français ne sont pas dupes et pas soumis.

Tout cet épisode médiatico-politique montre l’importance cruciale des médias dans le dispositif de prise de pouvoir d’un pays par l’opinion. On ne le répétera jamais assez : tenir l’opinion, via les médias, c’est contraindre le pouvoir politique en pays démocratique (un coup d’État totalitaire mais soft, par la ruse), et c’est ce qui nous est arrivé en France, sournoisement, en à peine deux décennies. Oh, les choses étaient déjà bien préparées, depuis 1789 et la Révolution pour certains, 1905 et la séparation de l’Église et de l’État pour d’autres, sinon 1962, date du concile de Vatican II, ou encore 1968, date de la révolution orange fomentée par les nervis trotskistes, complices du grand capital.

Les loges maçonniques avaient eu le temps en 250 ans de faire leur travail de sape, rongeant les piliers de notre pays, les médias dépendant des agences de presse déjà sous contrôle (Havas, l’agence concurrente des réseaux Rothschild au XIXe siècle, deviendra l’AFP, l’agence France-Presse au XXe), il suffisait de mettre un dernier coup pour le grand remplacement. Il se fera après de Gaulle, en douceur, pour ne pas effrayer les Français. Un demi-siècle plus tard, pour reprendre Marie-France Garaud, nous ne battons plus monnaie, nous faisons la guerre pour l’axe américano-israélien, nous sommes endettés jusqu’à l’os, nous perdons notre industrie, nous n’avons plus de grand projet, mais nos banques sont les plus riches du monde, et les Français se serrent chaque année la ceinture.
Jusqu’où descendrons-nous ?

 

La parodie pas si parodique des Inconnus

 

Ne manquez pas l’apparition d’« Alfred » à 3’09...

 

Une parodie très osée qui ne passerait pas les barrages de la censure aujourd’hui. Elle a été diffusée le 2 novembre 1992 dans le cadre de la 6e Télé des Inconnus sur France 2, qui venait juste de remplacer Antenne 2.

 


Allez au bout du sujet !
Accédez au dossier inédit Thierry Ardisson ou la tentation antisémite
en vous abonnant au financement participatif de la Rédaction d’E&R
à partir de 2 euros/mois !


Notes

[1] L’Institut national de la propriété industrielle, qui permet, pour une somme relativement basse, de déposer et protéger une idée.

À ne pas manquer, sur E&R :

La soumission en direct, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

77 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • "nos banques sont les plus riches du monde"

    Certaines banques "privées" peut-être, mais les autres plus "populaires" ne vont pas tarder à saisir les comptes "à la grec".

     

  • "La boite à images" (accès payant mensuellement via "la box") a remplacé Dieu dans les foyers. Les marchands du temple et leur auxiliaires franc-maçons ont fait du bon boulot. Les stars du petit écran ont remplacé les Anges mais maintenant, elles chutent une à une.

    Évangile selon Saint Marc :
    (13-24 à 13-27) L’avènement du Fils de l’homme :

    (24) Mais en ces jours-là, après cette détresse, le soleil s’obscurcira, la lune perdra son éclat, (25) les étoiles se mettrons à tomber du ciel et les puissances qui sont dans les cieux seront ébranlées. (26) Et alors on verra le Fils de l’homme venir dans des nuées avec grand et puissance et gloire.(27) Et alors il enverra les anges pour rassembler ses élus, des quatre vents, de l’extrémité de la terre à l’extrémité du ciel ;"

     

  • Ci-dessous le lien du libre journal de Serge de Beketch avec Thierry Ardisson en octobre 1993. A entendre absolument, pour la clairvoyance de ce qu’il allait avenir : colonisation, immigration, Maastricht, le monde des médias. Tout l’inverse de ce que serait Thierry Ardisson avec Hanouna.

    https://www.youtube.com/watch?v=_zi...

     

  • Les inconnus prophétiques ou simplement montrant la vérité, car la vérité fait rire, c’est un acte subversif ... Toujours phénoménal cette interview de Dieudonné face à Ardisson.


  • Je le trouvais franchement insupportable déjà dans rock and folk, ensuite quand il a ramené baffie, au secours !


  • Certains sketchs des inconnus, Desproges, etc..... seraient aujourd’hui passibles du tribunal. J’ai aimé cette époque mais n’en ai pas assez profité, pensant qu’elle durerait toujours. Rien ne dure éternellement, je me mords les doigts de l’avoir appris trop tard.

     

  • Sans cirage de pompe, ER chapeau , vous faites un excellent boulot d’investigation bien chiadé et surtout tres,tres proche de la vérite et voir meme : La vérité elle meme.
    Je fais parti de ces gus qui ont suivi Ardisson depuis le debut (ou presque) "bain de minuit " et l’excellent "lunettes noirs pour nuits blanche" avec le générique atomique musicale de l’iguane IGGY/ night clubbing.
    Etant de culture rock et cold wave punk (d’ailleurs tres proche de sœur soral) Ardisson faisait la tv que nous aimions, que nous voulions comme dans un autre trip (musicale) de caunes avec son excellent "chorus" émission live de 78 a 81.
    FINI !!c’est du passé, plus d’émissions rock, plus d’émission ou la liberté d’expréssion etait totale : comme "droit de réponse" oui mort tout cela, c’est du passé et helas, rien n’a remplacé ceci : QUE DE LA MERDE bien pensante.
    il y a eu un petit soubressaut avec "tout le monde en parle" et les debut d’ONPC quand c’etait Zemmour et polac qui tenait le manche de la critique et flinguaient , faisait chialer muriel robin ou autres gugus du show bizz.
    ONPC est devenu une merde immonde, avec un présentateur pleutre ,lache et soumis
    Ardisson etait devenu un traitre a sa pensée.
    J’etais dans le public en 2004, quand Ardisson a fait savoir a Dieudonné qu’il ne l’inviterai plus : et je me rappelle exactement que lorsque Dieudonné faisait une petite blague a sa sauce trip crotte de nez au système : moi et une amie ,nous étions les seul a rire : et Ardisson nous flinguait des yeux : tout etait fais, pour décapité Dieudonné (une émission traquenard)
    alors Ardisson qui se fait viré.......................no comment
    laurent baffi qui va faire le tapin (comme naulleau le pleutre) no comment
    par contre, c’est dommage pour Ardisson qu’il n’ a pu faire d el’équilibrisme pour rester dans ces putains de média : homme de grande culture et de culture rock.
    oui c’est plié...........................................seul espoir, nous pouvons rever : que les temps changent, et que alain soral fasse une émission rock et sociétale a la tv :
    je pense que ca aurait de la GUEULE.

     

  • Magifique portait sans cruauté d ’Ardisson personnage balzacien dans une faune balzacienne de la part d ’un temoin lucide , moraliste aussi intime de son modèle que le serait Alain Soral .


  • Merci pour cette analyse que je partage entièrement :
    "Les choses étaient déjà bien préparées, depuis 1789 et la Révolution pour certains,
    1905 et la séparation de l’Église et de l’État pour d’autres,
    sinon 1962, date du concile de Vatican II,
    ou encore 1968, date de la révolution orange fomentée par les nervis trotskistes, complices du grand capital."
    Merci de citer Marie-France Garaud et De Gaulle, tout est dit !
    Inutile de tourner autour du pot, de se déchirer entre factions stériles, ouvrons les yeux et convergeons vers l’essentiel, le bien commun, au lieu de diverger.


  • C’est Macron qui a fait virer Ardisson car ce dernier, trop sûr de lui, l’a durement attaqué pendant la crise des gilets jaunes .


  • Ignoble cette interview Dieudonné/Ardisson ... la mauvaise foi d’Ardisson a l’état pur, rampant a plat ventre pour le sionisme et plein de venin...

    Une bonne chose qu’il soit dans la poubelle... tous ces collabos, c’est eux plus que nos envahisseurs, qui nous enfoncent.

     

  • S’être fait humilier pour en arriver là (...) même à coup de biffetons ça en valait pas la peine. Sans compter le "pote" de toujours qui enfonce le dernier clou du cercueil, lui aussi j’espère qu’il sautera (baffy-on). Les mecs qui n’ont aucune dignité.

    Ps : Le sketch des inconnus me fait rire à chaque fois, la parodie est à peine exagérée.

    Article drôle et bien écrit comme toujours aussi !


  • si je devais illustrer "le marchand de Venise"
    je prendrai comme modèle sans rien changer du tout "pas un trait pas une ride " à ce faciès mous flasque répugnant que présente Hanouna sur la photo ou il y figure avec Ardisson dans cette article car comment un humain peut avoir l’air plus fourbe , salaud, profiteur, opportuniste et mesquin que cet homme !?!


  • Ardisson est-il vraiment viré ? La peau de ce genre de vieux crocodile est résistante. On peut en cette occasion revoir le film de Jaoui, Place Publique, dans lequel Bacri joue un Ardisson plus vrai que nature et qui résiste à tous les coups de Jarnac


  • " l’important c’est le nettoyage ethnique à l’œuvre dans la télé française, qu’elle soit de gauche ou de droite, publique ou privée "
    Oui et il y a un autre domaine ou le nettoyage ethnique ou plutôt le remplacement ethnique est à l’œuvre. Ce phénomène devient parfaitement insupportable et se manifeste dans la publicité. Il n’y a pour ainsi dire aucune publicité sans blacks au détriment des blancs. Le grand remplacement est évident dans la pub.

     

    • Cette semaine on en a rit avec le pharmacien, dans sa boutique le seul emballage publicitaire avec des blonds, c’est pour le shampoing anti-poux...


    • @ Jospino

      Si vous êtes sensible à la publicité, c’est que vous n’êtes plus un humain mais un consomateur. Ce processus est réversible à condition d’aller voir le grand docteur qui réside à l’église.


    • @ Royaliste.
      Vous n’avez pas compris mon message que je vais compléter par cette remarque, que non seulement il y a de plus en plus de blacks ou pour mieux faire passer la pilule de blacks métissés mais il y aussi plus d’arabes pour compléter le tableau. Les jaunes ne sont pas assez nombreux et sont absents des pubs. par contre les hébreux sont pas mal représentés mais ça les gens ne s’en aperçoivent pas.
      Deuxièmement vous dites "Si vous êtes sensible à la publicité, c’est que vous n’êtes plus un humain mais un consommateur.", pas de chancel Royaliste je vis pour l’instant dans un pays où les produits publicitaires français sont totalement absents, donc pas de consommation possible en ce qui me concerne. Vous savez on voit mieux les choses de loin, en dehors du bourrage de crâne médiatique et je regrette que ce soit une caste de pourris qui n’a pas de noms et qu’il faut combattre qui essayent de nous habituer à un peuplement d’allochtones.


    • Les Blacks sont ciblés par la pub car ce sont des clients plus crédules que les Blancs .


    • @ Paul
      La raison est bien plus profonde que ça, quand vous voyez un couple noir/blanche au lit, et il y en a de nombreux exemples ces temps-ci, croyez-vous vraiment que c’est parce qu’ils sont plus influençables ?, non bien entendu c’est tout simplement de la propagande en faveur du métissage sous couvert de pub. Ne soyez pas naïf, ouvrez les yeux.


    • Addendum : le thème du Point cette semaine et sur le QI et l’un des articles très révélateur s’intitule : Vers le retour d’une science raciste ? et que dit l’article : que les différences de QI entre groupes ethniques font aujourd’hui l’objet de houleuses polémiques dans les pays anglo-saxons. David Reich professeur à Harvard publie une tribune dans le New York Times pour dire qu’il devient scientifiquement de plus en plus intenable de nier des différences « substantielles » entre les populations humaines, y compris cognitives et qu’en tant que généticien, il n’est simplement plus possible d’ignorer des différences moyennes entre “races”."..." Est-ce que le QI, l’intelligence ou le nombre d’années d’études sont influencés par l’éducation ? Bien sûr. Mais est-ce que cela mesure également des caractéristiques cognitives et comportementales ? Presque certainement"
      À bon entendeur salut et bon métissage...le problème et que un QI de 100 + un QI de 80, ça ne donne pas un QI de 180, les QI les plus élevés avoisinent 120, on les trouve chez les asiatiques et chez les Japonais en particulier.


    • Re-addendum : pour ceux qui ne l’aurait pas compris 100+80 ça ne fait pas 180 mais moins de 100 pour les blancs.


  • La TV est depuis longtemps une soupe indigeste ;une perte de temps manifeste ;
    j’ai balancé la mienne,le jour même de la coupe du monde de foot,en 98,et ne l’ai jamais regretté.
    Les sites de ré-information comme E et R sont 100 fois plus intéressants.
    Longue vie à E et R.


  • Si Ardisson veut travailler librement avec tout les moyens , il devra aller en Russie .


  • Ardicon et Bouffi finissent comme "le papier toilette"... dans les chiottes ayant bien servi le système en torche cul qu’ils étaient !!!...


  • Belle rédaction, article très pertinent et d’excellente qualité..
    Merci pour tout.


  • Les Inconnus...en fait ils sont flippants ! Combien de sketches ont-ils fait et qu’aujourd’hui en les regardant on se dit "punaise c’est du hasard, du sketch mais limite c’est de la voyance !"

     

  • Israël étant la ruine des Juifs, si cet homme est antisioniste, il ne peut pas être antisémite.
    CQFD.


  • Dieudo chez Ardisson, à 1:05 : "il a fallut s’y faire" :D Elle était prévue celle la ?


  • Sur le site d’Ardisson, il y a un extrait interressant de Double jeu avec Francis Lalanne lorsqu’il a rencontré Bernard Kouchner au moment du traité de Maastricht. Ce que Kouchner disait des français aurait pu se retrouver dans un livre de Hervé Ryssen. Avec sa chutzpah, ce cosmopolite juif osait prendre Jean-Marie Le Pen a témoin pour lui fourguer le traiter de Maastricht.
    https://www.ina.fr/video/I04276563


  • Finalement, Ardisson n’aura pas le Son Hardi. Il renie son propre nom.
    PS : Très bon article. ;)


  • Le diable n’a ni cœur,ni âme. Il est fait des flammes de l’enfer. Qui ne peut être ami de Dieu,comment il peut l’être pour l’Homme ? Ardisson,et tous ceux qui crachent sur la Sagesse Céleste,portée à la connaissance des hommes,pauvres hommes qui préfèrent le mensonge à la Vérité depuis la nuit des temps,finissent par ouvrir les yeux quand le diable les poignardent et les jette pour périr dans les chaudrons de l’enfer d’où il est sorti.
    Le destin de la quasi totalité des humains est rappelé par la légende de Cassandre.Elle prophétisa la guerre de Troie sans réussir à dissuader son frère, Paris, de se rendre à Sparte. Lorsque celui-ci revint accompagné d’Hélène, elle eut des prémonitions sur l’issue tragique de la guerre, mais aucun des habitants de Troie ne l’écouta tant ils étaient subjugués par la beauté d’Hélène,ou la"générosité"du diable.
    L’aveuglement des hommes,qui les empêche de refuser l’évidente clarté du Salut pour lui préférer la tragédie des chaudrons du diable...


  • Rassurez-moi, Baffie n’a pas été payé 4000 balles par mois juste pour faire la potiche en exhibant sa gueule de six pieds de long sur les plateaux et sortir 2 ou 3 vannes qui ne font rire personne par émission ? De temps en temps il récurait les chiottes, passait un coup de balai... ?

     

  • Virer le très soumis (mais qui n’en pense pas moins) Ardisson est un signe flagrant qu’il y a panique au sein de l’establishment. Un vent ou plutôt un ouragan de panique faisant qu’ils commettent des erreurs stratégiques grotesques qui révèlent de manière flagrante leur domination. BHL est finalement plus malin parce que ce qui compte chez un retourné se sont ses actes et paroles publics et non pas ce qu’il pense et dit en privé. Par exemple personne de sérieux ne peut croire que Moix soit devenu un judéophile inconditionnel d’Israël (cet individu n’aime personne à part lui même), mais ce n’est pas ce qui est important, ce qu’il l’est c’est qu’en public il fasse les louanges d’Israël, fasse la propagande pour laquelle il a été missionné, ensuite si le soir dans l’intimité de sa piaule il a envie de lire du Faurisson, de lancer des fléchettes sur un poster de BHL cela n’a aucune importance tant que cela en reste là...Or en virant ces goyim soumis cela envoie le message qu’il ne sert à rien de ramper et que tôt ou tard on sera évincer comme une merde en guise de remerciement. Cette purification ethnique devient trop visible ! Tout ceci mécaniquement va susciter de plus en plus de défiance et de résistance.

     

    • Malheureusement si vous saviez...

      La plupart des gens s’en foutent...
      Dans leur immense majorité, les gens ne connaissent pas l’appartenance communautaire de toutes ces personnalités dans le monde du showbiz...

      Les gens ne font pas ce genre de lien.. On les a tellement éduqués, en les priant de croire que toute communauté n’était qu’une somme d’individus, qu’elle ’était jamais le produit d’une vision du monde...

      Les langues commencent tout juste à se délier sur le communautarisme arabo-musulman avec au mokns trente années de retard, parce qu’ils y sont confrontés tous les jours, et qu’à la TV, on a le droit d’en parler depuis quelques années...

      Dans leur écrasante majorité les gens ne voient rien.

      Pour preuve, l’élection de Macron à 65% des votants, et sa réélection pour 2022.


    • Pas faux mais 42% des inscrits seulement !

      Pour rappel :

      https://www.interieur.gouv.fr/Elect...)/presidentielle-2017/FE.html

      ++


    • @Xebeche

      Évidemment, ces chiffres sont à nuancer. Mais faut pas croire non plus qu’il y a que des dissidents parmi les abstentionnistes, énormément de gens qui en ont rien à foutre.

      Que ce soit les immigrés dans leurs cités, les ploucs de souche qui passent dans ’’ Tellement Vrai ’’, des jeunes branleurs qui préfèrent passer leur temps à scroller sur Instagram.

      On a pas de chiffres, à vue de nez, je dirais que l’absentionnisme contestataire ne représente même pas un votant sur quatre.


  • "mais quel talk-show ne ressemble pas à un autre talk-show ? » Toutes les émissions de ce genre se ressemblent de toute façon.

    "oubliant que tous les Français ne sont pas dupes et pas soumis. » Pas si sûr quand on voit l’état de la France, et quand on sait que l’émission de Hanouna est la plus regardée, on a la réponse .

    Oui, l’ORTF était autre chose, on avait le sentiment que la culture venait chez soi sans qu’on ait besoin de se déranger surtout quand on habite à la campagne, et avec beaucoup plus de productions françaises quel que soit le sujet ou film, mais hélas une fois ficelé à l’objet, la France disparut de plus en plus au profit de l’américanisme à outrance, même si de bons films existent, et maintenant quand on regarde une émission ou un journal, on se demande si on est en France.

    Terrible constat pour Ardisson, mais avait-il le choix ou était-il naîf ?


  • Je comprends que l’on y soit passé, j’entends que cela fai(sai)t aussi parti des réseaux de promotion obligatoires et l’on ne remerciera jamais assez l’Internet qui a permis à certains vaillants et autres talents de s’émanciper de cela.

    J’ai pu apercevoir quelques émissions de cet homme en noir à l’aube du bug de l’an 2000 et quelques temps après que les Blacks, Blancs, Beurs n’aient gagné leur première coupe du monde. Déjà y frayait le Ruquier et je me demandais ce que mes potes qui se goinfraient de cela, en fin de soirée, pouvaient bien avoir dans la tête. De quoi me rappeler cette autre équipe qui se réunissait chaque premier samedi du mois pour reluquer Canal+, une fois minuit sonné. De cet égout qu’est la télé, par pressentiment, je n’ai jamais aimé ce gus et son comparse tenant les vannes. Trop cynique : l’autre cynisme.
    L’autre car dans mon esprit il est deux types de cynisme : celui qui emprunte à Diogène et vit dans son pithos, emmerde les grands de ce monde tout en se voulant humble et, comme le clébard de référence, pisse partout où ça lui chante, sauf dans un violon : qu’une femelle passe et le voilà qui lui renifle sous la queue sans craindre les foudre de la meute (de petites chattes névrosées). Libre, il aboie fort et clair. Celui que j’affectionne et avec lequel je partage ma gamelle.
    Puis il y a l’autre : de ces chiens qui font les cadors tandis qu’ils sont tenus en laisse, enchaînés qu’ils sont à la niche raccordée au courant du moment : porteuse de lumière qui en fait tout l’éclat ; artificiel. Et les voilà qui tentent d’aboyer avec les loups lorsque passe l’alpha, libre et supérieur. Je n’ai jamais compris qu’autant de bâtards aient pu se croire de pure race sous prétexte que leurs maîtres faisait valoir un certificat bidon.
    Plus loin, la télé étant l’abrutissement des foules, je ne saisis même pas, pour ces chiens de cirque à qui l’on fait faire des tours de plateaux, quelle gloriole ils tirent d’être adulés pas des pseudo-cons. L’autre gamelle, peut-être... auréolée de gloire : en cela, la leçon de Churchill est bien inspirée ; puisqu’il en fut de même pour un certain chien, celui d’Ésope.
    « Ce Chien, voyant sa proie en l’eau représentée,
    La quitta pour l’image, et pensa se noyer ;
    La rivière devint tout d’un coup agitée.
    À toute peine il regagna les bords,
    Et n’eut ni l’ombre ni le corps. »

    Dommage que tes maîtres ne t’aient pas mis un coup de latte dans les flancs bien avant tes soixante-dix piges. Pour la leçon au panel.


  • #2274901

    Je vous recommande d’écouter BHL à 17:15 dans la vidéo d’Apostrophes où il reconnaît implicitement et par anticipation qu’il ne peut pas être un "grand intellectuel".


  • "Où Thierry a-t-il attrapé ce goût de l’or ?"

    En un seul mot : j’adore...


  • Trouvé par hasard sur le site de l INA , une séquence de 1990 de l’émission d’Ardisson "Lunettes noires pour nuits blanches" , ou tous les invités démolissaient systématiquement BHL ( Homme sans talent, mauvais écrivain , imposteur , fait de l’antisémitisme son fond de commerce , etc, etc...... séquence à partir de 1h 58mm 43 sec)
    ça fait plaisir à entendre.
    hhttps://www.ina.fr/video/CPB9000596...


  • Excellent exercice de mauvaise foi - ou de je maintiens mon job - de la part de Ardisson. ( la vidéo avec Dieudo ).


  • #2275270

    "une centaine d’idées, de concepts et de titres" :

    tout ça pour toujours la même merde d’abrutissement
    "ce grand publicitaire"

    de la merde

     

    • Attends, le concept d’inviter des abbés, des politiciens véreux, des starlettes du porno... c’est quand même Thierry...
      Et puis le célèbre "est ce que sucer c’est tromper ? ", demandé entre autre à un ministre, c’est encore lui...

      Baffie c’est déjà moins glorieux. Les clefs de bagnoles ? Ou demander en camera cachée à des passantes de mettre la main dans sa poche ...puis de lui "gratter les couilles"...

      Y a pas à dire ils se sont trouvés les 2 zigotos. Ça doit être bizarre d’être à leur place. Se retourner sur sa carrière et de voir qu’on a tiré la culture francaise à ce point vers le haut...

      Quelle satisfaction...quel vertige...


  • #2275300

    "Mais la culture n’est pas ce qui étouffe nos ministres de la Désinformation et du Divertissement... ou de la Diversion."

    lol, c’est vrai, le ministre de la culture n’est qu’un fonctionnaire
    qui sait à peine écrire son nom sans fautes d’orthographe


  • Eh quésaco une darka ?

     

    • Moi non plus je ne sais pas ce qu’est une "Darka".

      « Darka : ce mot peut se traduire par "rigolade", voire "grosse rigolade" »

      Réponse trouvée en 30 secondes en tapant "Darka" dans un moteur de recherche bien connu. Voilà, maintenant je sais.

      Si vous n’apprenez pas à chercher l’information par vous-même, vous n’avez pas fini de vous faire mener en bateau.


    • @ZÉR0
      merci, je l’ai pas trouvé sur mon Dictionnaire Littré, donc ce que tu me racontes , ça n’a pas de sens, ni de preuves, ni de sérieux, rien
      C’était une pointe de sarcasme, de mépris+, voilà tout
      Darka je m’en secoue la nouille en gros
      Comme wesh-wesh , woulah ,zeubi , zarma, hip-hop, lgbt, gender-fluide, non-binaire-racisé, gangsta, caille-ra, yo, etc... tu saisis cher camarade
      Ton moteur de recherche, il dit ce qu’il veut , je suis pas obligé de le lire ou croire
      Autour de moi, je n’ai jamais entendue ce MAUX, ni avec mes collègues, ni en famille, ni mes amis, ni mes voisins , ni dans mes lectures, pas même mes enfants, (mais ils ne connaissent pas hanouna, on a pas la télé , ils n’ont pas accès a un ordinateur et ils ne fréquentent que des enfants comme eux, j’y veille, et ils sont trop jeunes pour chercher a regarder cette merdasse, trop occupés a grimper dans les arbres, pécher, se baigner dans les ruisseaux, gambader dans les bois, courir après les poules et les canards dans notre petite ferme loin de tout et construire des cabanes après l’école a la maison)
      Et j’ai pas même pris 2 secondes a taper cette absurdité d’abruti hanounesque sur google
      salut camarade ne perds pas de temps avec ces conneries
      Force & Honneur


  • C’est certainement son "antisionisme" et son "antiracisme" qui l’ont contraint à virer Sy sans la moindre considération suite aux insultes de Zemmour ou à associer Franky Vincent à un chimpanzé dans son émission du 24 février 2019... certainement ...

    Bref, Ardisson c’est surtout un agent de l’organe officiel de propagande du gouvernement de votre belle république française, comme bien d’autres officieux, et les chiens ne font pas des chats.

     

  • Bon débarras :)


  • Sur la photo King Kong et la belle Crespo Mara .

     

  • une petite phrase me revient en mémoire on la croirait écrite pour décrire Hanouna
    phrase dite par Jean Gabin dans "pépé le moko "

    avoir une gueule de faux jeton comme la tienne cela en devient de la franchise


     

    • ce n’était pas dans "Pépé le Moko"
      mais dans "la grande illusion"
      film réalisé par Jean Renoir
      et le dialogue que vous citez
      c’est le lieutenant Maréchal (Jean Gabin)
      qui donne la réplique au lieutenant Rosenthal qui est Juif
      et dont le rôle est jouer par Marcel Dalio


  • Que signifie toutes les rides profondes sur le visage d’Ardicon ? tous le vices, toutes les trahisons, tous les mensonges, tous les revirements qui ont émaillés sa carrière .


  • on pourrait en paraphrasant dire comme le professeur F : "vous savez c’est facile d’être courageux, ce qui est difficile c’est d’être héroique !"


  • Ca fait longtemps, très longtemps qu’Ardisson s’est soumis et a sucé avidement tout ce qui se présentait, bref est passé du côté obscur


  • Celui là même qui a organisé la mise en scène de la Liquidation de Dieudonné, aura fini liquidé tout seul avec l’humiliation de voir son petit personnel et ses laquais courir chez Hanouna.
    Ce type a été de ceux qui ont fait semblant de parler au nom du peuple , mais qui s’assurait pour des intérêts étrangers de bien bannir les Soral, Dieudonné et autres Taddei.


  • Ardisson a toujours porté le costume noir... signe annonciateur du deuil de son courage, décédé prématurément sous les coups de sa lâcheté.


  • #2277767

    Et pourtant, vous continuez à défendre mordicus les causes qui ont mené à ces conséquences dont vous vous plaignez.

    Vous n’êtes pas clairs, bien au contraire, et cette narrative ne tient pas la route. Il manque trop de choses pour la gober sans recracher dans la seconde.

    En particulier, il manque toutes les fautes passées qui ont permis la survenue de ce que nous vivons actuellement.

    En conséquence, vous êtes sur la banc des accusés, avec les autres.


  • Qui est l’acteur qui joue Alfred ?
    Ce n’est pas Pascal Légitimus, il n’a pas un tarbouif pareil !

     

Commentaires suivants