Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Droits de l’enfant : les portes de l’enfer – Marion Sigaut sur Radio Courtoisie

Note de la rédaction

Nous remettons en avant cette intervention de Marion Sigaut dont la vidéo originelle a été retirée par YouTube à la demande de Radio Courtoisie, au titre des droits d’auteur...

La présentation de Marion Sigaut :

Daniel Habrekorn m’a invitée le 3 octobre 2019 pour parler des attaques contre la famille et les enfants : droits de l’enfant contre protection familiale, affaire Elian Gonzalez, interdiction de la fessée, autorité parentale, avortement, SOS Mamans, affaire Epstein, Trump, Kinsey, Principes de Jogjakarta...

Mère de quatre enfants, Emmanuelle Maurs d’Incamps participe pour raconter l’horreur du formatage des enfants par l’Éducation nationale : parent 1 et parent 2, écriture inclusive, bourrage de crâne féministe et immigrationniste...

 

 

Retrouvez Marion Sigaut, sur E&R :

 






Alerter

56 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • Nous n’empêcherons rien ! Dans un monde où l’argent et le profit on tout colonisé, l’homme devient une marchandise comme une autre.
    Tout ce qui est colonisable par l’Argent le sera , la famille comme le reste ; aussi je ne comprends pas ce genre d’émissions qui fait, certes, un état des lieux utile mais qui leurre ses auditeurs en faisant croire qu’on pourrait revenir en arrière...

     

    Répondre à ce message

    • #2303403

      Au front, les mecs comme toi, ils ne font pas de vieux os...

       
    • #2303407
      Le 21 octobre à 19:09 par ledébutoulafindumonde
      Droits de l’enfant : les portes de l’enfer – Marion Sigaut sur Radio (...)

      Donc c’est l’homme qui se vide de son sens civilisationnel de par son asservissement à l’Argent ; substance vitale pour survivre dans ce monde moderne .... même les milieux naturels ont été pris ou mis sous séquestre " protégés "...Que reste-t-il à tout être humain comme espace ou même marge d’espace pour vivre , survivre ....
      La seule issue ce seront les implosions in situ de ces systèmes ...il faut compter sur le temps ....mais les dégâts se feront sentir lourdement sur les masses en jeu .....jusqu’à la prémonition que le lacunard durable environnemental de la protection des générations futures ne sera au bout du compte qu’une hypothèque en prise de possession sur les richesses du futur . Voyons le monde à l’envers nous comprendrons presque Tout !

       
    • #2303436

      Il n’est pas question de revenir "en arrière", mais d’empêcher le crime de se perpétrer et de se perpétuer.
      J’aimerais bien connaitre l’identité de ce "roi" qui prétend qu’il faut laisser faire le crime.
      Il n’y a pas que les traitres, il y a aussi les ennemis.

       
    • @u roitelet

      Faux ! On peut changer les choses. Le brexit a prouvé que l’on pouvait revenir sur l’UE, Trump a prouvé que l’on pouvait revenir sur les délocalisations ou sur les guerres impérialistes. Tôt ou tard, on reviendra sur ça aussi.

       
    • « Nous n’empêcherons rien »
      Prophétie auto réalisatrice. La seule certitude est que ce type de commentaire dont vous êtes tristement et même obsessionnellement coutumier ne sert à rien et en est même fatiguant.
      J’aime bien également le coup de « l’émission qui leurre ses auditeurs » .... sauf les lumières basse tension comme vous bien évidemment ! Quand est-ce que vous allez enfin comprendre, et surtout tenir compte, du fait qu’ici n’est pas un endroit où venir répandre votre défaitisme stérile de dépressif moyen (toujours bien évidemment qualifié de lucidité par vos propres soins parfaitement objectifs et impartiaux) et qu’il y a des lieux d’aisance pour cela ?! D’autant que cette posture systématique qui relève d’un gimmick immature vous a déjà été signifié par de nombreux intervenants sur divers sujets tant elle est récurrente. Beaucoup ont pourtant essayé de vous donner à boire mais vous ne semblez toujours pas avoir soif, comme le fameux âne.

       
    • « Il n’y a pas que les traitres, il y a aussi les ennemis. »
      En effet, ce à quoi l’on peut aussi ajouter les imbéciles. Les trois pouvant d’ailleurs ne faire qu’un.

       
    • A ceux qui m’ont répondu.,,
      Mon pseudo, je l’ai choisi en une fraction de seconde et il n’a aucune espèce d’importance...
      On n’empêchera rien du tout vu les sommes en jeu ! Ce n’est pas une question de morale mais de logique capitaliste : la PMA et la GPA seront évidemment légalisées et banalisées et ce, dans le monde entier ; personne n’arrêtera quoi que ce soit, et surtout pas avec de bons sentiments...
      La famille étant la dernière forteresse à résister au Capitalisme, il était inévitable que les enfants en devinssent la cible ultime.

       
    • Et ça continue ! Et pis tout est foutu et pis ouin-ouin, et pis gnagnagna. De toute façon tout ce qui lui est opposé est soigneusement évité (comme autant d’obstacles) pour continuer de foncer tout droit et ne surtout pas se remettre en cause (quelle horreur !). Tout ça illustré par une « réponse » générale bâclée et redite. À ce niveau, ça relève du autisme.
      Le coup du pseudo choisi par hasard, très bon ! Là notre ami ne nous parle plus de fatalité mais de hasard, hasard qui ne peut donc être au final ni révélateur ni réversible. Ouf ! Les choses sont décidément bien faites pour arranger les petites affaires. Comme dirait Dieudo, allez ferme-là ! Physiquement !

       
    • Mon Dieu, gardez-moi de mes amis.
      Quand à mes ennemis, je m’en charge

      Antigonos II, roi de Macédoine.

       
    • Il ne s’agit pas d’un leurre ni d’un appel au retour en arrière mais d’une nécessaire et salutaire prise de parole pour diffuser de la conscience auprès des citoyens afin qu’ils protègent leurs enfants. Cela s’appelle la responsabilité mais aussi la désobéissance civile tout à fait obligatoire dans ce genre de circonstances ne serait ce que pour se regarder encore dans la glace !
      Marion avec un immense courage et malgré la censure/les calomnies/les pressions a fait son devoir et beaucoup de Français lui sont reconnaissants de les avoir avertis pour orchestrer la résistance qui s’impose !

       
    • A ceux qui m’ont répondu...
      Sonner le tocsin 15 mn avant la catastrophe est inutile : c’est le signe que vous n’aviez rien vu venir auparavant ! Et encore une fois, c’est bel et bien la politique qui est assujettie à l’économie, non l’inverse...

       
    • @KingCon, quoi qu’il arrive, il est toujours mieux de se bouger plutôt que d’être dans une posture aussi pitoyable que la vôtre. Et donc en regard de ça, peu importe que vos prédictions se réalisent ou pas car s’il fallait être assuré par avance de quoi que ce soit pour se mettre en mouvement, on n’entreprendrait jamais rien. Vous êtes comme le t de chiant, vous ne servez à rien, et ce sont donc les gens qui luttent un minimum qui sont logiquement plus utiles que vous quel que soit le fruit de leurs actions dans l’avenir. Grandissez un peu ou allez soigner votre dépression.

       
    • J’ajoute qu’il n’y a pas en parler ni à en reparler (je passe sur le paradoxe), que ce soit maintenant ou dans dix ans. C’est comme ces gens qui pendant le mouvement des GJ trouvaient à redire tout en n’y participant pas (il y en a même dans « nos rangs »). Passe encore qu’on ne fasse rien, mais qu’on ne vienne pas mettre ses pauvres reproches ou justificatifs de pusillanime, (tout ça présenté sous des prétentions d’objectivité), sous le nez de ceux qui se bougent. Ça paraît être un minimum. J’ajoute qu’il y a des tas d’évènements inattendus qui peuvent survenir et modifier dans un sens ou un autre le cours des évènements. Donc un peu d’humilité serait la bienvenue chez les Nostradamus du pauvre dans votre genre qui n’en secouent pas la rame, humilité qui devrait également vous amener à dire « Je n’empêcherai rien » et pas « Nous n’empêcherons rien ».

       
    • Riton...
      Vous voulez lutter contre le système ? Commencez par éteindre la télé et débrancher votre ordinateur. Vous n’arrêterez rien car vous êtes , à votre insu même, un maillon de la chaîne ; chacune de vos actions alimente le système et le renforce ! Les idées que vous croyez vôtres vous sont soufflées par le système ...
      on ne peut pas vivre dans la modernité et combattre dans le même temps les fruits qu’elle donne ; un peu de conséquence, s’il vous plait...

       
    • « Les idées que vous croyez vôtres vous sont soufflées par le système . »
      Ah d’accord !!! Ben ça alors merde, c’est donc foutu ! :-) Et par quel miracle autre qu’une présomption carabinée vos « pensées » échapperaient-elles à cela ?! :-) C’est parfaitement réversible et l’on pourrait donc dire que ça vaut sûrement plus pour vous en ce sens que le « système » souhaite votre résignation et préfère largement les gens comme vous à ceux qui se bougent. Oups ! A priori ceux qui se prennent des tirs de LBD dans la tronche ni ne tiennent votre genre de discours ni ne sont devant leur écran, quand quelque chose me dit que vous êtes à l’abri d’avoir le moindre ennui de ce point de vue-là. Mais pourquoi pas après tout, simplement quand c’est comme ça faut au moins avoir la décence de faire profil bas et de ne pas justifier en creux sa propre inaction sur le dos des autres, ce qui est tout sauf glorieux. Mais on sait comment fonctionneraient les gens comme vous dans certaines situations s’il fallait réellement se bouger et faire des choix plus ou moins moraux. Ce serait majoritairement le choix du fort contre le faible (ex : l’allemand contre le grec n’est-ce pas !), puisqu’en effet à quoi servirait de défendre celui qui doit fatalement être écrasé (autre exemple : le palestinien contre l’israélien) puisque c’est plié, hein ?
      P.S : Imaginer que je puisse avoir la télé est encore une preuve si besoin était de votre perspicacité, mais on n’est plus à ça près. Comme quoi, vous feriez mieux de vous attacher à saisir le présent avant que de vous projeter dans un quelconque avenir. J’ajoute pour conclure que vous êtes la preuve vivante que ne pas avoir ou ne pas regarder la télé n’est pas pour autant une garantie de quoi que ce soit.

       
    • @Le king
      Même si la raison est difficile à cerner car chacun la sienne, le respect de la vie d’un enfant ne peut être remis en cause que par des cinglés, c’est certain.
      Comment changer ? En parlant autour de soi, en dénonçant, en écrivant etc...Beaucoup de choses ont changé par ces simples gestes anodins mais qui peuvent s’avérer efficaces quand la masse les pratiquent.
      @Mme Sigaut, je vous écoute quasiment depuis vos premières vidéos avec un immense respect, vous êtes toujours pertinente avec des sujets souvent pas très médiatiques mais combien importants dans la vie de tous les jours. C’est juste cette radio que je ne supporte plus, elle porte un sionisme un peu plus chaque jour, couvert par un christianisme parfois tout aussi douteux. En tout cas c’est mon ressenti.

       
    • Dites donc Eric, à part la critique ad hominem, vous avez quoi comme réelles solutions sur le terrain, dans le concret ? Car à part blablater sur Er comme on le fait tous, on aime être entre soi, c’est quoi les actions réelles ? Vous semblez actif, donc dites-nous ce que vous faites pour contrer la chienlit qui arrive, à part des "y a qu’à et il faut qu’on" ( comme tout le monde ). Je vous signale que le merdier dont on parle, il est bien là, il a commencé il y a des années, voire des siècles, et il avance de plus en plus, car de plus en plus de moyens lui sont donnés pour boucler la boucle, d’ailleurs on ne voit pas pourquoi ça s’arrêterait. Mais ok on doit rester positif, vaillant, on y croit ma petite dame, et tout le tintouin, mais dans la vraie vie, vous croyez vraiment que ça les fait reculer nos refus en tout genre, du haut de notre dignité, nos révoltes qui en ont pris un sacré coup dans la gueule, au sens propre comme a figuré. Ca n’est pas plié me direz-vous, OK, alors citez-moi un SEUL exemple où "on" a gagné. Regardez ce que subissent les opposants de tous bords,( AS obligé de fuir, Dieudo obligé de faire des spectacles dans un car, et bien d’autres qui se prennent des coups ou qu’on "suicide" , des censures à tout va, et toute l’artillerie lourde dont ILS disposent ; le rouleau compresseur ne s’arrête pas et il n’est pas près de s’arrêter. L’enfance est le dernier sanctuaire à abattre, et ILS y arriveront, hélas, c’est l’affaire de quelques années. On dénonce depuis des années les vrais dangers dans tout ce qui menace l’enfance et vous avez vu quoi comme résultat ? Que dalle ! La preuve M.Sigaut et d’autres expliquent en long et en large, et quoi ? Constater des faits n’est pas les résoudre. Ici, on constate énormément de choses, c’est bien, ça ouvre les yeux aux abrutis qui veulent ne plus l’être, et ça conforte les abrutis qui crient au monstre qu’il faut détruire, mais à part ça, c’est quoi la vraie solution pour stopper tout ça ? Moi je ne l’ai pas, j’ai encore un peu d’espoir encore que, j’ai assez de km au compteur pour avoir pu apprécier la destruction totale de tout et j’ai de sérieux doutes, ce qui m’attriste. Ne pas baisser les bras, ouais c’est ce qu’on fait, mais on le fait juste quand on écrit nos commentaires, après on ferme l’écran et on retourne à l’esclavage, en sirotant son coca au MAcdo, ça manifeste contre le capitalisme et ça l’alimente, etc, Non,King n’est pas défaitiste ni en dépression, il est juste lucide.

       
    • Domus : Il manque l’Espérance chrétienne. La certitude que Dieu conduit le monde. Nous ne sommes que des serviteurs inutiles. Nous connaissons l’issue : le triomphe de NSJC. Donc occupons nous de faire le bien, de mener les bons combats, mais dans la joie et l’espérance chrétienne. Le monde est là où il en est parce qu’il a évacué Dieu.

       
    • @Domus, si vous pouviez nous éviter le coup du « ad hominem », de même qu’ajouter de la lourdeur aux posts du « king » qui n’ont vraiment pas besoin de ça, ce serait bien. On s’adresse à des pseudos derrière lesquels se trouvent des personnes que l’on ne connaît pas, donc évitons la pleurniche et tenons-nous en aux commentaires en tant que tels. Faut vraiment arrêter avec ça, d’autant qu’ici la chouina n’est pas en odeur de sainteté. Je n’ai jamais dit que les constats étaient chose suffisante, simplement avant de parler d’action on évite déjà de reprocher d’agir à ceux qui le font et qui essayent. Tel était mon propos, ce qui je pense était pourtant assez clair. Ce positionnement me paraît être un pré-requis minimum. Je me « contrains » au moins à ça, ça ne coûte vraiment pas grand chose et je vous invite à en faire autant. Il ne faut pas trop prétendre mais il ne faut pas non plus à l’inverse ne rien prétendre ou tartiner stérilement du tout est foutu et autre aquoibonisme. surtout ici c’est particulièrement malvenu. Je ne vais pas répéter ce que j’ai déjà dis plus haut. Quant à la « lucidité » du « roi », et donc aussi la vôtre par ricochet (vous devriez ajouter l’humilité et l’impartialité aussi, lol), c’est un point de vue largement discutable et à ce titre discuté (lisez les autres comm, je ne suis pas seul). En tout cas, une chose certaine selon moi est que ce genre de commentaire ne sert positivement à rien, voire même est parfaitement déplacé vis-à-vis des nombreux militants qu’il peut y avoir ici, à commencer par ceux qui travaillent pour ce site et tant d’autres. Je vous invite cordialement à y réfléchir.

       
    • Et merci à G. HAUTIER pour son message qui élève le niveau, dans tous les sens du terme ! Il y a en effet des choses de l’ordre du spirituel, de l’immatériel, de l’espérance en effet (etc.), toutes choses qu’il faut intégrer dans sa réflexion. Mais bon, il y en aura toujours pour vous demander encore et toujours ... des preuves ! :-)

       
    • Heureusement que Sainte Jeanne d’Arc n’ a pas raisonné comme vous. Nous avons besoin de guerriers, pas de dépités ! Ressaisissez vous !!

       
    • Eric : 1 -
      Eric : "si vous pouviez nous éviter le coup du « ad hominem », de même qu’ajouter de la lourdeur aux posts du « king » qui n’ont vraiment pas besoin de ça, ce serait bien. » Bah comme dirait notre Dieudo « déjà je fais ce que je veux …."

      "On s’adresse à des pseudos derrière lesquels se trouvent des personnes que l’on ne connaît pas, donc évitons la pleurniche et tenons-nous en aux commentaires en tant que tels. » Mais certainement, et commencez donc le premier à vous l’appliquer, on gagnera du temps !

      "Faut vraiment arrêter avec ça, d’autant qu’ici la chouina n’est pas en odeur de sainteté. » Tiens donc, c’est vous qui corrigez les copies ? Et pour vous, débattre, c’est chouiner ? Donc à part votre fayotage à peine voilé, je me fous de votre avis.

      "Ce positionnement me paraît être un pré-requis minimum. Je me « contrains » au moins à ça, ça ne coûte vraiment pas grand chose et je vous invite à en faire autant. » Ah oui ? Que croyez-vous que je fais depuis la création de ce site ?

      "ou tartiner stérilement du tout est foutu et autre aquoibonisme. » En matière de tartine, vous pourriez ouvrir votre boulangerie ! "surtout ici c’est particulièrement malvenu. » Encore ? c’est pas bien de fayoter.

       
    • Eric -2 -
      "Quant à la « lucidité » du « roi », et donc aussi la vôtre par ricochet (vous devriez ajouter l’humilité et l’impartialité aussi, » Bien monsieur, mais je ne prendrais pas exemple sur vous, vous n’avez pas ça en magasin. Nous au moins, c’est parce qu’on en a, qu’on pose les questions en espérant que ceux qui ont des réponses concrètes nous les donneront.

      " c’est un point de vue largement discutable et à ce titre discuté (lisez les autres comm, je ne suis pas seul). « Bah oui, on discute, c’est bien de cela qu’il s’agit.

      « simplement avant de parler d’action on évite déjà de reprocher d’agir à ceux qui le font et qui essayent. « Ai-je reproché ça ? Non, je demande justement quelles sont les actions réelles ? A part être dans la dissidence intellectuelle, ça ne suffira pas car lorsque ça va péter, dans la pratique sur le terrain , il se passera quoi ? Personne n’est foutu de me répondre. Ou sera l’action et par qui ? De quel côté tapera l’armée ou la police ? Que fera le gouvernement ? Il ira se planquer ou enverra les rambos qui tireront à balle réelle cette fois-ci.

      "En tout cas, une chose certaine selon moi est que ce genre de commentaire ne sert positivement à rien, « Ce que je pense du vôtre car vous n’avez pas répondu à mes questions ».

      « voire même est parfaitement déplacé vis-à-vis des nombreux militants qu’il peut y avoir ici, à commencer par ceux qui travaillent pour ce site et tant d’autres. « C’est bien ce que je dis, à part parler, on fait quoi dans les actes quand l’étincelle va jaillir ? On parlera plus vite, on écrira des textes plus longs ?!

      « Je vous invite cordialement à y réfléchir. » Bah oui, ça fait des années qu’on ne fait que ça et ça donne quoi à part « on continue d’y réfléchir » N

      Voilà, voilà ! Ca me rajeunit tout ça, il y avait longtemps que je n’avais pas fait une étude de texte.Donc, tout ça pour dire que je constate que vous n’avez absolument pas répondu à mon commentaire initial. Donc, à vous lire ….

      Hautier : tout à fait d’accord, c’est déjà ça au moins au niveau spirituel.

      Thom : bah voilà, c’est ça le terrain quand on a fini de parler sauf que ….il ou elle est où la future Jeanne d’Arc ou Zorro ?

      Le Malicieux : mais non, on papote :)

       
    • Je ne ne pensais pas @domus que vous en rajouteriez dans le ridicule, mais si ! Vous qui sous-entendiez avoir « des km au compteur » dans votre comm précèdent, là on est au niveau du gnanana, ça fait peur ! :-)
      Je résume votre premier truc :
      1 ) Je fais ce que je veux. En effet, mais personne ne le nie ! Par contre, pour ce qui est du résultat présent, c’est pas trop ça !
      2 ) Je la fais à l’envers.
      3 ) Donner son avis = corriger des copies ! (quand c’est vous, ça marche aussi ?!). Mais pourquoi pas ! La vôtre est donc particulièrement mauvaise. Et heureusement que vous vous « foutez de mon avis », qu’est-ce que ce serait sinon !
      4 ) Vous aurez au moins dérogé à cette belle règle cette fois-ci. Et désolé de ne pas passer mes journées à vous lire. Mais je n’en doute pas, n’hésitez pas à vous y remettre.
      5 ) Je parle du fond et de défaitisme (je vais encore considérer que vous faites semblant pour ne pas en rajouter). Quant au « fagotage » (original aussi, ça !), il s’agit de faits. Ce site est un site de militants qui relaye d’autres militants. Mais bon, les procès d’intention ça ne mange pas de pain, et quand on n’a que ça sous le coude et qu’on n’est pas étouffé par l’honnêteté !

       
    • Votre deuxième commentaire :
      1 ) Superbe argument d’autorité ! Je n’ai aucune lucidité, contrairement à vous et au « roi ». Ok !!! Vous m’avez convaincu !
      2 ) Nous discutons en effet, même si vous êtes bouché ! Mais je suis en accord avec vous sur le fait que ça ne « bouille pas », comme disait à tort un autre intervenant. Nous ne sommes pas en sucre (d’où ma mention plus haut du ad hominem qu’on nous sert ... ad nauseam).
      3 ) J’ai déjà dis ce que j’en pensais. Que vous considériez qu’il n’y a pas suffisamment de résultats tangibles témoigne peut-être d’un côté excessif de votre part. N’est-ce pas Soral qui cite souvent Mao, « de défaite en défaite jusqu’à la victoire » ! Pardonnez-moi mais je trouve votre approche particulièrement infantile et à courte vue.
      4 ) Les militants ne font pas « que » parler. Donc non, tout le monde ne fait pas « que » parler, même si parler ça peut déjà être très bien, quand ce n’est pas pour raconter n’importe quoi.
      Conclusion : Pas terrible votre « étude de texte ». Permettez-moi de sourir de cette expression venant de la part quelqu’un qui reprochait plus haut de corriger les copies, c’est au minimum amusant. Personnellement je constate que niveau lecture-compréhension vous êtes loin du compte et que de votre coté vous vous répétez et n’apportez pas de réponses satisfaisantes aux objections qui sont faites.
      P.S : Un dernier truc marrant est de valider le post de G.HAUTIER tout en validant le « king » qui est lui un modèle dans le genre bête et terre-à-terre. Ça tangue sérieusement.

       
    • Enfin, j’ajoute qu’il est difficile, et même impossible, d’apporter une réponse précise à une question qui est paradoxalement tout à la fois vague et qui attend une réponse précise. Je vous invite à nouveau à réfléchir et à vous demander une chose simple : s’il n’y avait pas lutte et résistance de certains, et par toutes sortes de manières, pensez-vous que la situation actuelle serait là même ou alors qu’elle serait autre et possiblement pire ? J’espère que vous aurez compris le sens de ma question et surtout sa réponse induite et la conclusion générale à en tirer.

       
    • Le fait est, pour l’avoir pratiqué pendant deux ans, qu’Eric est totalement incapable d’exprimer son désaccord sans mettre en cause la personne même de son interlocuteur au nom d’une légitimité qui vient d’on ne sait où (d’ailleurs le sait-il lui-même ?), qu’il ne manque jamais une occasion de hurler avec les loups tout en fayotant de façon éhontée auprès des grandes figures qui publient sur ce site. "Alain Soral a dit que", oui on sait...
      C’est sa définition du militant, ce mélange de petit prof aigri et de Louis de Funès dégoulinant d’obséquiosité... Il pollue les fils de discussion avec ses corrections à deux balles, bref il nous emmerde.
      C’est plus fort que lui, il faut qu’il vienne chercher sa claque comme d’autres un susucre. Alors soit on l’ignore par charité chrétienne, soit on lui dit : "Couché, Eric !"
      Donc : "Couché, Eric !"
      Retour au sujet.

       
    • Eric : « s’il n’y avait pas lutte et résistance de certains, et par toutes sortes de manières, pensez-vous que la situation actuelle serait là même ou alors qu’elle serait autre et possiblement pire ? Les FAITS, en représailles , me prouvent que ça ne change strictement rien en effet et que ça se dirige vers le pire. Et justement, je demande quelles sont les manières autres que la résistante écrite quand ça va péter ? En face, vous croyez qu’ils vont débarquer avec des pinces à linge ? Non, ça n’est pas vague, ma question est très précise. Parce que réfléchir, ça fait des décennies qu’on le fait, donc je répète et encore et toujours : dans le concret, sur le terrain, la défense de la France viendra de qui, par où et comment ? Si tant est qu’elle existe.. Car lorsque l’on voit les GJ ou autres identitaires qui lorsqu’ils tentent une action, l’état leur envoie des légions de rambos assoiffés de baston. Donc excusez-moi de vouloir savoir si c’est plié et je fais ma valise, ou s’il y a de la réelle résistance prête, armée, organisée, financée et opérationnelle. Bon, je vous concède que ça n’est pas sur internet qu’on va me délivrer la réponse, mais juste un "OUI, on ne laissera pas mourir la France", pourrait rassurer quelque peu les gens. Car sachez que lors de discussions sur le sujet brûlant de quand ça va dégénérer, c’est LA question principale, la philosophie n’a qu’un temps.

      "Pardonnez-moi mais je trouve votre approche particulièrement infantile et à courte vue. « Bah dites-donc, c’est pas gentil pour les millions de gens qui ont grandi et ont justement une vue qui va loin, car la chienlit se précise rapidement, et la vraie vue est que la maison France est presque entièrement brûlée et certains parlent encore de la couleur des rideaux qu’il faudrait mettre dans le salon.

      Pour le reste, je vous laisse à vos élucubrations ad hominem primaires ( j’adore cette expression !! ) car le but n’est pas de polluer cette page qui s’éloignent du sujet principal, par nos joutes verbales qui n’en finiraient pas, car vous me donnez tellement de matière pour vous prouver le ridicule de vos réponses. Mais passons....

      Conclusion : "Ce site est un site de militants qui relaye d’autres militants. » Oh pas possible ! Vous croyez que je suis ER depuis le début pour apprendre le tricot ?

       
    • ladko : merci, je n’ai pas osé être si directe, mais finalement, ça me rassure, j’ai bon :) Donc, en effet, on retourne aux sujets.

       
    • Il est « étrange » @ladko que vous parliez de retour à un sujet dont vous n’avez précisément pas dit un traître mot, en bon champion du faites c’est que je dis mais pas ce que je fais.
      « il « nous » emmerde » dites-vous à mon sujet, toujours pas remis de quelques échanges plus que sporadiques (il en faut peu). Vous vous occupez trop de qui parle et réagissez de manière pavlovienne, pour rebondir sur votre sympathique comparaison homme-chien, tout ça pour quelques lointains échanges un poil virulents (lors desquels vous n’étiez pas en reste, je pourrais vous rafraîchir la mémoire, mais passons). Êtes-vous en train de vous priver vous-même, vous qui avez si bon esprit ? Parler de la charité qui consisterait à m’ignorer tout en parlant de mon obséquiosité, c’est quoi exactement ?! Et de passer allègrement sur tous les inconnus avec lesquels je suis en accord, comme ici même, pour ne focaliser que sur les connus (et qu’est-ce qu’on en a à faire en plus, sérieux !) histoire d’appuyer vos extrapolations. Comme quoi, vous avez une dent tout en n’ayant rien à vous mettre dessous. Je déplore que domus s’en contente, j’aurais espéré mieux. C’est un forum cher ladko, donc si vous avez du mal avec l’altérité, les gens trop présents à votre goût (ce qui est mon cas) et les petites contrariétés, il est très simple d’aller voir ailleurs. Personnellement c’est ce que ferais si je me sentais « emmerdé » pour si peu.
      Retour au sujet, sur lequel vous n’avez pas dit un traitre mot ? Je plaisante, je n’y reviendrai pas pour ma part mais vous pourriez avoir voulu vous prononcer là-dessus et puis oublier, emporté dans votre élan.
      Quant à @domus, le vétéran « à la vue qui va loin », je le laisse continuer à se pommader. Je retiens juste deux composés, pour les gourmets :
      1 ) « Conclusion : "Ce site est un site de militants qui relaye d’autres militants. » Oh pas possible ! Vous croyez que je suis ER depuis le début pour apprendre le tricot ? »
      C’est en effet une bonne question mais ce n’est pas à moi d’y répondre :-) J’attends vos échanges à tous deux, fort intéressants, sur ce sujet.
      2 ) « je vous laisse à vos élucubrations ... vous me donnez tellement de matière pour vous prouver le ridicule de vos réponses. Mais passons. ... »
      Je n’en doute pas une seconde, de même que je ne doute pas qu’une telle rétention ne peut être que le fait de votre grandeur d’âme. Du coup, quel dommage, vraiment !

       
    • ERIC : Quant à @domus, le vétéran « à la vue qui va loin », je le laisse continuer à se pommader."
      Me pommader ? et vous, vous en connaissez un rayon en matière de pommade !! Donc, je précise Juste que ma lucidité du monde me devient de plus en plus effrayante. alors vétéran ou pas, j’observe.

      1 ) « Conclusion : "Ce site est un site de militants qui relaye d’autres militants. » Oh pas possible ! Vous croyez que je suis ER depuis le début pour apprendre le tricot ? »
      C’est en effet une bonne question mais ce n’est pas à moi d’y répondre :-)

      Je vous réponds donc que je suis ici pour m’informer, voire m’instruire grâce au travail formidable fait par des gens qui m’aident à y voir plus clair, à réfléchir, à débattre avec des gens intéressants et qui ont de vraies choses à dire et il y en a, rassurez-vous, - même si je ne dis pas amen à tout - mais j’insiste, si voulez apprendre le tricot, c’est pas ici !!

      2 ) "Je n’en doute pas une seconde, de même que je ne doute pas qu’une telle rétention ne peut être que le fait de votre grandeur d’âme. Du coup, quel dommage, vraiment ! " Tiens donc ? Vous connaissez quelques-uns de mes amis qui me taxent parfois d’avoir une grandeur d’âme parfois quand je la laisse s’exprimer, humilité oblige, donc venant de vous, je vous remercie de l’avoir remarqué !!

      Bon, allez, vous arrêtez quand votre crise d’égo ? des sujets sérieux nous attendent.

       
    • Le jour où je vous dirai que « ma vue va loin », ou que j’évoquerai comme ici ma « grandeur d’âme », vous pourrez essayer à nouveau de retourner encore et encore les choses avec un peu plus de crédit et de parler d’ego. Sinon, je partage avec vous nombre de raisons d’être ici, à ceci près que ce ne serait pas le cas durablement si je pensais que tout est foutu, en tout cas je m’abstiendrais de plomber l’ambiance en venant étaler ici mon pessimisme et mon fatalisme, parce que ça, pour répondre à la question de l’utilité qui vous tient à cœur, pour sûr ça ne sert vraiment à rien. Après, comme vous le disiez plus haut, vous faites ce que vous voulez mais personnellement je trouve ça court et malvenu. Enfin, les crises d’ego ne sont pas mon truc, mais je comprends que quand on n’a pas grand chose sous la main on use de ça. Je vous laisse échanger sur ce sujet sérieux avec votre camarade ci-dessus qui était là pour ça !

       
    • à Eric,

      Vous avez l’air bien touché par quelques mots dans un commentaire pour quelqu’un qui soit disant "y croit" encore. Le fait d’affirmer qu’il n’y ait aucun espoir dans cette voie là ne signifie pas qu’il n’y pas d’espoir tout court. Vous réagissez comme quelqu’un qui n’a absolument aucune autonomie intellectuelle ni émotionnelle. D’ailleurs dans le commentaire originel de cet échange, l’utilité de diffuser l’information est reconnue, il est simplement précisé qu’on ne reviendra pas en arrière, qu’il n’y aura pas de restauration d’un capitalisme moins brutal et plus acceptable si je puis me permettre d’interpréter.

      Pour aller plus loin je vous dirai qu’on ne peut pas se battre de façon sectorielle sur un sujet en particulier sur lequel on ne pourra pas revenir (malheureusement), mais sur la totalité. On ne peut pas détester les conséquences de quelque chose sans remonter aux causes.

      En résumé : c’est tout ou rien, révolte globale ou esclavage intégral.

       
    • @« anonyme », Le « nous n’empêcherons rien » du post initial rend tout le reste incohérent et digne du d’ores et déjà tristement fameux « en même temps ». Et puis faudrait aussi éviter le recours à des non catégories comme le psychologisme de magazines féminins tout en présupposant une émotivité pour les seuls besoins de la « cause » (à coups de « vous avez l’air de », « vous réagissez comme ... » et autres impressions et on dirait que.

       
    • à Eric,

      Je n’ai présupposé aucun excès d’émotivité comme vous semblez le penser, j’ai simplement dit que vous réagissiez comme quelqu’un qui n’a (et je suppose car je ne me permettrait pas de vous enfermer dans cette catégorie à priori, par respect) pas d’autonomie intellectuelle et (par ricochet) émotionnelle. Vous êtes quasiment exclusivement dans l’invective (je vous cite plus bas), plutôt que dans le débat réel.

      Au regard du contenu de vos commentaires, je ne pense que vous ayez de leçon à donner en terme de psychologisme de magazine féminin. Je vous cite : "Quand est-ce que vous allez enfin comprendre, et surtout tenir compte, du fait qu’ici n’est pas un endroit où venir répandre votre défaitisme stérile de dépressif moyen [...] D’autant que cette posture systématique qui relève d’un gimmick immature" etc.

      Tenez vous en donc au débat de fond et expliquez nous pourquoi l’affirmation comme quoi, sur le terrain de l’économie et de la politique, on ne reviendra pas en arrière et on empêchera pas la colonisation marchande sur la vie est fausse ?

       
    • « Je n’ai présupposé ... »
      Mais bien sûr @« anonyme » ! Je ne permettrais pas de parler de fausseté et malhonnêteté, tout comme vous par respect. Piochez dans ce qui a déjà été dit précédemment puisque votre étrange intervention n’est qu’une redite de ce que d’autres ont dit avant vous et à quoi j’ai répondu sans évidement convaincre le ou les intéressés (c’est dramatique car je ne doute pas qu’ils n’attendaient que ça !). Ayant dit ce que j’avais à dire et qui n’a pas convaincu donc, exposez vos arguments à vos autres camarades, d’autant que vous en avez sans doute de solides. En d’autres termes, suivez vos conseils. Sinon, n’y voyez aucune invective mais votre avant dernier paragraphe ne repose sur rien. Enfin, il est inutile d’interroger quelqu’un comme moi puisque précisément je ne dispose d’aucune autonomie (qu’elle soit intellectuelle ou autre). Lol. Malgré votre « autonomie » vous n’y avez pas pensé, comme quoi ça ne doit pas suffire. Avec respect, comme vous dites.

       
    • « Je ne me permettrais pas ... »

       
  • bonne émission avec de bon intervenants, merci !

     

    Répondre à ce message

  • #2304252

    Juste deux remarques suite à cette excellente émission :
    - d’abord sur la fessée. Comme la gifle, la fessée n’a jamais été perçue dans l’histoire – sauf à notre époque – comme un acte violent. D’ailleurs, les historiens qui s’intéressent à la violence sont tous d’accord pour exclure ce genre d’actes des faits de violence, car ils ont toujours été autorisés par la société pour toute personne pouvant exercer une autorité sur un enfant, donc avec une visée éducative. Il s’est toujours agi de remettre l’enfant à sa place, ce n’était donc rien de plus (ni de moins) qu’une mesure de correction.
    - Ensuite sur ce sujet du bac ES de 2014 qui voudrait faire "démontrer" aux élèves que la famille est un frein à la mobilité sociale des enfants (18 min.). D’abord, je suis interloqué d’entendre que les deux interlocuteurs de Marion Sigaut ne sont même pas en mesure de distinguer mobilité sociale et géographique... Mais passons. Ce qui m’intéresse, c’est au-delà de ce sujet idiot la mission première de l’école qui doit être aussi un révélateur des capacités des élèves. Mais elle est tellement soumise à des pressions sociétales mortifères d’une part, qui doivent aboutir à transformer l’école en « lieu de vie », mais aussi aux injonctions modernistes qui visent à transformer le maître en organisateur de tâches éducatives, qu’elle ne peut plus assurer sa mission. Pour ce faire, il faudrait en revenir aux fondamentaux : l’autorité du savoir et de l’intelligence d’un côté, la discipline et le consentement à l’effort de l’autre. Or, la doxa moderne qui vise à retirer tout attribut d’autorité aux parents ou aux profs crée une horizontalisation donc une contractualisation des rapports dont on ne fait qu’entrevoir les méfaits aujourd’hui...

     

    Répondre à ce message

  • Il n’y a plus de video, vous pouvez la remettre ?

     

    Répondre à ce message

  • #2314866

    Bon, eh bien nous revoilà, après la censure imposée par la radio très très discourtoise qui, après avoir refusé de proposer l’émission en replay, m’a interdit de la mettre sur ma chaine.
    Droits d’auteurs, disent-ils.
    C’est qui les auteurs ?
    J’ai mon petit truc à moi pour savoir si un média est sincèrement dans l’information ou dans le système : c’est la façon dont il me traite.
    Là j’ai compris.

     

    Répondre à ce message

  • "la fin de l’autorité parentale" ? Oui quand les parents n’ont pas d’argent . Ou quand ils refusent de donner de l’argent de poche . Non quand ils ont de l’argent : ils "tiennent" les enfants en respect car les enfants attendent l’héritage . Et si ils ne filent pas doux ils risquent d’être en partie (ils sont héritiers réservataires en France) défavorisés au moment du partage de la succession . L’Autorité, c’est l’Argent, parentale ou non .

     

    Répondre à ce message

    • #2314993

      C’est ça : quand le pitchoun obéit à son papa qui lui interdit ceci ou cela, il le fait dans l’espérance de l’héritage.
      Dans quel monde abominable vivez-vous ? C’est ça que vous a légué votre père ?
      J’ai obéi au mien qu’il était mon père, pas parce que je pensais toucher son fric.
      Ce que vous dites est absolument odieux.

       
    • #2315103

      ... seriez pas protestant, par hasard ?

       
    • réponse respectueuse à MS : j’ai répondu sans trop réfléchir et sans nuance . Mais dans les "quartiers" si les ados n’obéissent pas à leurs parents c’est qu’ils n’ont rien de matériel à attendre d’eux . C’est une triste réalité . La fille presque toujours préférée de son papa chéri, sait qu’elle va hériter plus que son frère : elle respecte son papa, en espérant qu’il spoliera son frère . Le frère lésé aura moins de respect pour son père . L’autorité parentale existe dans les foyers où les enfants sont traités d’une façon équitable .

       
    • Dans les quartiers pas "d’autorité parentale" quand les parents sont trop pauvres pour donner de l’argent à leurs enfants, qui préfèrent gagner 10 fois plus qu’eux en "dealant" . Chez les bourges il y a une autorité parentale : quand tel enfant est irrespectueux on ne lui donne pas d’argent de poche, et il vient à résispiscence… Martin n’a pas tout à fait tort .

       
    • « Martin n’a pas tout à fait tort . »
      On pourrait formuler ça autrement : Il a presque totalement tort. Personnellement j’enlève le « presque ». Le coup des pauvres mal élevés et des riches évidemment bien élevés, c’est bon ça ! Une pensée aussi famélique et matérialiste des choses, on a presque envie de donner la pièce. Malheureusement l’argent ne peut tout, donc non !

       
  • Tellement d’enfants souffrent à cause d’un manque de vigilance de la part de leur entourage...

    Ils sont livrés entre les mains de ceux qui sont pour le bourrage de crânes et la destruction des valeurs.

    Mme Sigaut - depuis que je l’ai découvert à travers E&R - a toujours dénoncé les atrocités faites aux enfants.

    Une femme qui laissera sa trace.

     

    Répondre à ce message

  • #2316328

    Et voilà le travail : madame Dominique Paoli vient, pour la deuxième fois, de me censurer.
    Quelles que soient les mauvaises raisons de cette dame, je fais remarquer que c’est ma dénonciation de la pédophilie de réseau qui passe à la trappe.
    Comprenne qui voudra, qui pourra.

     

    Répondre à ce message