Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Du bois de chauffage radioactif vendu en Belgique

Se chauffer au bois est la manière la plus économique de se chauffer aujourd’hui. Il y a trois possibilités : faire son bois soi-même (demande du matériel et du temps), acheter à un producteur local ou acheter en grandes surfaces.

 

Les producteurs locaux mettent triplement en garde face aux achats en grandes surfaces et auprès de certains grossistes. Leurs critiques : du bois vendu trop cher, de mauvaise qualité et de gros doutes quant à l’origine des bois (bois contaminés de Tchernobyl).

Nous avons voulu vérifier les trois avertissements.

- 1. Sur le prix, c’est exact. 35 % plus cher en grande surface. Soit 100 euros/stère contre 65 en local.

- 2) Qualité médiocre car bois pas assez sec, séché au four juste superficiellement. Mauvaise combustion, perte rendement du poêle et pollution (eau et sève).

- 3) Bois contaminé ?

Nous avons trouvé dans un Brico des palettes de bois de chauffage. En observant minutieusement la palette, nous trouvons trace d’un sceau IPPC (convention internationale de la sauvegarde des végétaux) avec le code BY signifiant que le produit vient de Biélorussie.

La Biélorussie se situe à la frontière ukrainienne, juste au-dessus de Tchernobyl. L’économie de ce pays est basée à 60 % sur la sylviculture. Son immense forêt d’exploitation se situe en zone de contamination de Tchernobyl. La France, les Pays-Bas et l’Italie ont décelé des bois contaminés provenant de Lituanie et de Biélorussie en 2009 et 2013. Cela n’a jamais été le cas en Belgique malgré les alertes des professionnels locaux et de Greenpeace.

Nous faisons analyser des bûches prélevées par les spécialistes de la détection de radioactivité, la société Scannix. Deux appareils sont utilisés. Nous avons tout filmé !

Le premier appareil, qui ressemble à un radar de vitesse, analyse sur un écran si l’objet est radioactif. Des taches jaunes et rouges apparaissent immédiatement. Test positif pour les 2 bûches.

Restait à déterminer quel isotope provoque la radioactivité. Un second appareil relié à un écran PC est utilisé dans une pièce protégée. Il est étalonné sur des valeurs radioactives.

Immédiatement, la valeur correspondant au Césium 137 s’emballe et une ligne rouge grimpe sur le graphique. À tel point que l’écran défile vers le bas. Le spécialiste est estomaqué. Les bûches contiennent du Césium 137, un isotope provenant uniquement de l’activité nucléaire donc, vu l’origine du bois, de Tchernobyl. La preuve est établie.

Maintenant, en quelle quantité ? Qu’importe, même si les analyses sont en cours. Pour le spécialiste, en présence de Césium 137, on prend des précautions et on s’éloigne. Car le risque est réel puisque le consommateur utilise plusieurs bûches par feu, décuplant la source radioactive dans les cendres. Cendres que beaucoup versent dans les jardins ou potagers. C’est même conseillé sur les paquets de bois !

 

La radioactivité près de chez vous, sur E&R :

Maîtriser son retour à la terre, grâce à E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

38 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2309272

    Merci l’Europe !


  • #2309310

    35% plus cher, cela me semble normal pour du bois qui va vous réchauffer les os jusqu’à la moelle.

     

  • #2309336

    Dormez tranquille brave gens , les parasites de Bruxelles veillent sur vous !!!!


  • #2309344
    le 28/10/2019 par Un ploemeurois
    Du bois de chauffage radioactif vendu en Belgique

    Les étincelles dans le feu ravient les enfants, et cela fait briller les dents : de quoi se plaint le populo ?

     

  • #2309353

    En espérant que ça les rendent un peu moins con ?..


  • #2309357
    le 28/10/2019 par Le Malicieux
    Du bois de chauffage radioactif vendu en Belgique

    Le leg le plus durable du communisme...

     

    • #2309456

      Si l’explosion de Tchernobyl est bien due à un système à bout de souffle gangréné à tous les niveaux, le fait que ce bois contaminé se soit retrouvé en Belgique (et très certainement en France) est lui du à l’heureuse mondialisation capitalistique. Un à un la balle au centre.


    • #2309487

      Et Fukushima c’est le leg de qui ?

      On reparle de l’héritage Hiroshima et Nagasaki ?


    • #2309581

      Bon je vous mets tous d’accord, le type juridique de proprieté ne change rien et en tout cas ne définit pas une formation sociale, dans le cas présent toutes deux industrielles, recherchant le profit et vivant sur la peau du salarié. Et donc la révolution communiste capitaliste (Russie,...) et la révolution capitaliste communiste (Europe ouest, ...) se rejoignent et se confondent dans l’uniformisation et la decerebration des populations visant à en faire de serviles (et enthousiastes


    • #2309644
      le 29/10/2019 par Souvenir de la froide
      Du bois de chauffage radioactif vendu en Belgique

      Et on ne parlera pas de three miles island (peut etre erreur sur le nom) et autres sites americains plutot dangereux qui ont repandu leur merde dans la nature. D’autant qu’il me semble avoir lu un truc disant que les consequences de three miles avaient ete tres sous estimés a l’epoque (annes 50 ou 60, c’est 1956 je crois ou un truc du style)


    • #2309981
      le 29/10/2019 par Le Malicieux
      Du bois de chauffage radioactif vendu en Belgique

      Three miles island, c’est en 80, non ?

      Adam Bomb est de la région... :-)


    • #2309988
      le 29/10/2019 par Le Malicieux
      Du bois de chauffage radioactif vendu en Belgique

      Les amerloques, leurs truc, c’est plus les sous marins nucléaire hasardeux : dans ce domaine encore, la technologie soviétique était plus fiable, il faut bien le dire.


  • #2309359
    le 28/10/2019 par Illuminé-e-s des bavettes
    Du bois de chauffage radioactif vendu en Belgique

    En plus de te chauffer, ce bois éclaire ta maison et te pratique radiothérapie et chimiothérapie par radiation, fait cuire tes aliments comme un micro-onde et recharge la batterie de ta voiture , et pour finir t’as la WiFi un peu partout dans la maison...35% ça les vaut ,non ???

     

    • #2309376

      En plus, vous aurez le cirque directement à la maison sans passer chez Pinder, quand le livreur arrivera de Tchernobil avec ses quatre oreilles et ses cinq jambes.........


    • #2309820

      Heureusement qu’il y a le Lynky, bienfaisant, apaisant grâce à ses ondes disons « négatives » qui contrecarrent les autres influences néfastes. Bon, je déconne, mais je suis étonné qu’ils n’aient pas pensé à un truc comme ça.


    • #2310102
      le 29/10/2019 par Tranxen50 Lexomil Valium en palette de 120
      Du bois de chauffage radioactif vendu en Belgique

      @R Adiation
      Non le linky c’est bon pour la croissance et les tumeurs


  • #2309365

    faire son bois soi-même (demande du matériel et du temps)



    Tout à fait l’état d’esprit de l’homme moderne infantilisé qui par confort et paresse refuse de prendre la responsabilité d’organiser sa propre survie ! Le système esclavagiste de la modernité repose sur l’infantilisation de l’humain. C’est à dire cultiver en lui l’enfant immature qui dépend de ses parents parents pour survivre, qui n’a pas à planifier, gérer sa survie...
    Dans la société moderne l’Etat et le système économique organise tous les aspects de la vie en lieu et place des individus : satisfaire ses besoins énergétiques ? Plus besoin de faire son bois il suffit de payer une facture pour obtenir son bois livré pré-découpé, son gaz, son électricité...Se nourrir ? Plus besoin de cultiver, d’élever sa nourriture...ni même de la cuisiner...trouver un boulot ? Il y a Pôle Emploi, les agences intérim...
    Faire son bois de chauffe cela implique de gérer cette ressource, c’est à dire de non seulement faire travailler ses muscles pour abattre les arbres, les débiter, fendre le bois, le déplacer, l’entreposer...mais aussi de faire travailler sa matière grise pour gérer cette ressource de manière pérenne et productive. Or tout ceci demande du temps et de l’énergie, or ce temps et cette énergie dans la société moderne doit être canaliser vers et au profit du Capital par sa force de travail et la consommation. Toutefois grâce aux "acquis sociaux" les gens ont potentiellement encore suffisamment de temps libre et d’énergie (un job dans le tertiaire n’est pas physiquement éreintant) pour cultiver un potager, entretenir un bois, élever quelques poules et lapins...à temps "perdus"...c’est là qu’intervient la notion moderne des loisirs et du divertissement pour faire en sorte à ce que les gens ne consacrent pas leur temps libres à des activités désaliénantes, autonomisantes... !
    Je connaissais un type qui outre son travail à l’usine trouvait encore le moyen de consacrer 4 ou 5 heures par jour en plus de ses 8 heures de boulot à l’usine pour cultiver un potager, élever des moutons, faire les foins dans ses champs, entretenir ses bois, aller à la chasse...ce genre de types sont les ennemis de la modernité ! Bien qu’aliéner à la société moderne ils subsistent en eux de forts potentiels d’autonomie, d’émancipation. Ils restent encore les deux pieds ancrés dans le réel. Ils échappent en partie à l’endoctrinement car ils n’ont pas le temps de poser leur cul devant une télé...

     

    • #2309379
      le 29/10/2019 par Un ploemeurois
      Du bois de chauffage radioactif vendu en Belgique

      Oui et non. La question est savoir maîtriser sa source d’énergie. Les dérivés de l’énergie carbonée (bois, charbon, tourbe, pétrole, gaz, ...) à l’avantage de se stocker et de se rendre disponible. Jusqu’à récemment (fin 19ème) le bois à brûler était la ressource première pour se réchauffer, puis produire de l’énergie par les machines à vapeur. Les gens, les familles savaient donc couper du bois, allumer et entretenir un feu car leur survie en dépendait. Aujourd’hui fiat lux : vous appuyez sur un interupteur pour la lumière, à la station pour votre carburant, ... Le rapport des gens à leur ressource énergétique est coupé et est indirect, un service. Seul le prix compte, plus la ressource.
      Il y a un retour à la campagne des poeles à bois, car les gens se rendent compte de leur dépendance (prix, taxe, rendement, ...) et sans avoir disparu, nous retrouvons ce que vous décrivez. Hors énergie carbonée, n’oubliez pas non plus les nombreux moulins d’autrefois, à vent ou à eau, pour la meunerie très souvent.


    • #2309410
      le 29/10/2019 par Gueule de bois
      Du bois de chauffage radioactif vendu en Belgique

      @goy pride
      Salut camarade, j’ai fait cela ,depuis quelques années et je continue de le faire, mais j’ai ralenti la cadence, parce-que j’y ai laissé la santé
      J’ai acheté une ferme et de la terre (bois, friche et prairie) et pour payer tout ça (crédit de 20 ans) j’ai bossé à côté comme un acharné, honnêtement ça m’a mis sur les rotules et ma famille en a pâti (femme et enfants) me reste encore quelques années de crédit
      Mais je prends la vie plus sereinement, bosser comme un bouricot, ça payé pas , tu peux t’ émanciper de cette société autrement et plus tranquillement, les moments de détente, de partage , de repos ,sont trop importants pour l’homme et il ne faut pas les oublier
      Le travail t’ aliéne tout autant que cette société, et faut pas tomber dans l’excès, notre perte de spiritualité, de foi ,nous a fait oublier le recueil, la prière, l’abandon et l’espérance en la providence
      Le manque de partage aussi ,avant les voisins partager certaines tâches et cette course à l’argent ( pour payer impôts, taxes , cotisations, factures ...) nous a fait oublier tout ça
      Or seul on est rien
      Potager, foin, bois élevage, travaux c’est ce que je fais, c’est beaucoup trop pour un homme si il travaille à côté, j’essaye de m’y tenir pour ne pas endetter les miens, mais vu la conjoncture et l’état actuel des charges et de l’économie ça paraît être de plus en plus difficile
      Le modèle d’entraide, de réseaux, de groupe que propose E&R paraît une très bonne chose , c’est de ce côté qu’il faut regarder , les équipes locales sont là pour ça...
      Salutation camarade
      Force et Honneur


    • #2309445

      As-tu déjà fait du bois et t’es-tu déjà chauffé au bois ? Sans parler de gérer la ressource ! La blague...

      Moi j’a fait les 2 et je peux te dire que si tu travailles en même temps, tu deviens vite esclave de ce mode de fonctionnement.

      Ajoute à cela une compagne, des enfants, une maison, des envies de loisirs, rando, vacances, lecture, culture, un potager, des chiottes sèches... et bah en peu de temps tu es cramé ! :D

      Alors c’est bien beau de faire son bois mais quand tu as le temps seulement (genre boulot à mi-temps ou rentier, chômeur) ou alors en mode survie oui.

      Sinon tu chauffes local, et ça demande encore un peu de boulot, parce que le bois il faut parfois le fendre voire le débiter !

      Mais il faut arrêter de croire qu’on est fait que pour être des bourrins qui gèrent tout de A à Z, c’est bien d’avoir chacun ses spécialités et pour le reste d’acheter au max local ! Je fais pas mon fromage non plus, mais je l’achète à la ferme du coin par exemple...

      Le monde tourne pas rond, y’a moyen d’améliorer la situation sans la rendre pire d’une autre manière et on est pas encore en survie complète.


    • #2309583
      le 29/10/2019 par Gueule de bois
      Du bois de chauffage radioactif vendu en Belgique

      @yafabo
      Oui les gens ont parfois une vision idyllique du retour a la terre ,style petite maison dans la prairie, chauffer une ferme, faire de l’élevage, des fruits, légumes, du bois, du foin, de la paille et transformer tout ça, conserves, sec, gras, pain... c’est de l’ordre de l’impossible, si tu dois faire vivre toute une famille, payer crédits , impôts, taxes et cotisations et bosser a coté, les enfants et tout le toutim
      Moi je me suis bouffer la santé en même pas 5 ans j’ai du ralentir par obligation
      Maintenant j’échange boulot contre bois ou légumes ou fioul domestique ou autres suivant les besoin que j’ai et le temps
      Ma famille passe en priorité
      Si non c’est de l’esclavage, idem même pire, que le salariat


    • #2310331

      Au risque de choqué le salariat ne me dérange pas. Mon salaire entre tout les mois, salaire fixe, heures fixes. Je part en vacances tout les ans, randonnée tout les dimanches matin, un potager qui me permet de produire 40% de mes besoins en légumes (grosses économies). Je ne suis ni coupé de la nature ni totalement en ville. J’ai du temps pour la famille je travail le samedi pour avoi mes vendredi de libre ( je suis musulman). Honnêtement il ne faut pas combattre de front vous allez vous retrouvez seul et malade. Trouver un juste milieu. Pour le bois on le fait entre potes (nous sommes 5) on achemine parcelle on s’entraide le Père d’un de mes amis gère tout ça ( son expérience est plus qu’utîle) et nous les jeunes on utilisent nos bras. Alors c’est vrai on est pas à 100% autonome en rien mais on réduit notre dépendance et on profite simplement de la vie. Juste un témoignage pour dire que tout n’est pas blanc ou noir. Et puis surtout je suis un « allogène » comme certains aiment le dire ici, mais sans mes amis blancs francs-comtois pure souche je serai perdu dans ce système de découpe du bois, ces fêtes dû villages ect. E&R m’a vraiment réconcilié avec la France moi petit jeune de cité.


    • #2310673
      le 30/10/2019 par Gueule de bois
      Du bois de chauffage radioactif vendu en Belgique

      lionceau
      On parlait d’autonomie (enfin moi en tout cas) et je travaille en agricole
      Pour essayer de rentabiliser ma ferme, et mes terres
      Pour payer mes charges et cotisations ,faire vivre ma famille et solder mon crédit
      Et c’est pour ça que j’essaye autant que je peux de dépenser le moins possible,de produire et de viser l’autonomie le plus possible, je suis donc obligé de bosser à côté, mes investissements m’épuisent financièrement (j’ai une autonomie fruits légumes viandes œufs, j’ai un puits donc eau rendement plus de 2 mètres cubes heure et j’ai un peu de photovoltaïque et recherche de l’éolien)
      Bravo en tout cas pour ce que tu fais
      Salutation


  • #2309407

    Il y a pire ,l irradiation intentionnelle :la ionisation aussi appelé pasteurisation a froid. Cette technique consiste à passer les fruits et légumes aux rayons gamma d’une source radioactive, (cobalt 60 ou césium 137, ou rayons X ou faisceaux d’électrons à très haute énergie).l’irradiation « explose » pratiquement toutes les vitamines (A, B1, B6, B12, C, E, K, PP et acide folique . Après exposition aux rayons gamma on obtient d’autres composés dits de radiolyse tels que des radicaux libres, du benzène ou du toluène : On sait seulement que l’Allemagne irradie 10 fois moins que la France.Il y a environ 3 000 tonnes d’aliments irradiés chaque année en France. Liste des autorisations d irradiation sur les aliments : https://eur-lex.europa.eu/LexUriSer... . Ne pas confondre aliments « contaminés » et aliments « irradiés » ou « ionisés http://www.criirad.org/actualites/d... .Mais aussi la radioactivité dans les objets du quotidien. Des matières radioactives sont même incorporées à des fibres pour la confection de produits textiles et de vêtements ,( la radioluminescence source radioactive)SOURCE : http://culturesciences.chimie.ens.f... matelas radioactifs source : http://www.criirad.org/objets-radio... et La bible de l irradiation : Application des techniques d’irradiation dans l’industrie source : https://www.iaea.org/sites/default/... la radioactivité est mainteant partout

     

    • #2309510

      "La radioactivité est maintenant partout".
      La radioactivité a toujours été présente partout depuis toujours et fait partie intégrante de la nature. Prenez l’avion où faites une rando à 3000 mètres d’altitude et vous serez plus irradié qu’en restant au niveau de la mer par exemple. Seul l’intensité du rayonnement et la durée d’exposition peuvent poser problème à certains organismes vivants. Ne surtout pas croire que la simple présence de radioactivité dans notre environnement serait automatiquement anormale et mortelle. Tout comme ne pas croire que parce que "c’est chimique" = c’est pas bon ! Et "c’est naturel (bio) = c’est bon ! Mangez une amanite phalloïde 100% bio par exemple. Et certains médicaments 100% chimiques ont sauvé des millions de gens. En fait, comme pour tout
      (l’immigration par exemple), c’est la dose qui fait (ou non) le poison.


  • #2309468

    oujours pareil, vendre du bois de chauffage en grande surface, ce n’est pas leur job .Qu’elles vendent déjà leur merde et pour le reste, elles feraient mieux de laisser ça aux professionnels locaux et en plus elles vendent bien plus cher .Mais c’est plus fort qu’eux, la grande surface en Europe, faut qu’elle rafle tout voulant monopoliser pour rester maitre de la distribution .Il fut un temps elles voulaient même vendre des bagnoles..


  • #2309520

    Ça commence à bien faire !
    Depuis combien de temps on brûle cette saloperie ? Combien de pays sont concernés ?
    Il n’y aurait que les cendres concernées et rien qui passe par la cheminée soyons un peu sérieux : le point de fusion du césium est de 28°c et ses sels ont leur point de fusion les plus bas .


  • #2309533

    Ça rappelle les couvertures chauffantes offertes à une autre époque, aux peaux rouges...


  • #2309547
    le 29/10/2019 par Gérard Mansoif
    Du bois de chauffage radioactif vendu en Belgique

    En voila une bonne nouvelle pour le porte monnaie, tu mets deux buches radioactives dans la cheminée et le feu reste allumé toute l année, merci Tchernobyl !!!!


  • #2309549

    Qu’est-ce que vous pensiez ? Début des "nineties" je bossais à la Fabrique de fer (FAFER à Charleroi) juste avant que cette entreprise initialement wallonne, soit absorbée par le groupe Industeel.

    On venait d’installer des portiques de part et d’autre des rails, qui traversaient la route, juste à l’entrée de l’usine, où le train pénétrait à faible allure, pour décharger sa ferraille, venue notamment, des pays de l’Est. Et c’est précisément, à cause de la catastrophe de Tchernobyl, que ces appareils avaient été installés de fraîche date. Pour éviter que les ferrailles contaminées ne soient déchargées. Auquel cas elles étaient censées être remballées.

    Même pas trois mois après la mise en service de ces bidules, on pouvait constater que les convois ne ralentissaient même plus et que ces machines n’étaient pas actives. Je m’en souviens parfaitement. Vu les circonstances et profitant de mon statut d’intérimaire, j’ai démissionné de mon poste. Les pourritures syndicalistes étaient parfaitement au courant de la situation, mais comme souvent, elles attendaient un drame, pour venir se la jouer indignée.

    Alors étonnez-vous de trouver du bois radioactif. À quand un foutu label, pour rassurer les consommateurs ? Du genre : "Bois faiblement radioactif : SANS DANGER"


  • #2309761
    le 29/10/2019 par Montparnasse
    Du bois de chauffage radioactif vendu en Belgique

    Il y a réellement des gens qui achètent 100€/stère ?


  • #2310255
    le 30/10/2019 par Alexandre-Benoît Bérurier
    Du bois de chauffage radioactif vendu en Belgique

    Article bien étrange mais pas surprenant.
    Ils ont fait un passage à la gamma camera et ont utilisé un spectromètre (pour isoler la raie Cs137) sans donner plus de détails sur l’équipement. Étrange parce qu’ils n’ont pas fait de mesure de débit de dose, ça se fait en quelques secondes avec un dosimètre. Ou alors ils en ont fait une et que la valeur obtenue était infinitésimale.

    Je ne suis pas surpris qu’on trouve des produits de la région sinistrée sur le marché. Il y a des crapauds qui en ont fait un business. L’ex patron de la centrale de Tchernobyl semble avoir été remercié parce qu’il avait des parts dans la société qui démantelait secrètement la ville de Prypiat et revendait les matériaux de construction (essentiellement l’acier sur le marché noir).
    C’est tellement facile en Ukraine de falsifier les sceaux et les approbations.
    C’est plus dur en Biélorussie où la population est bien plus honnête pour ce que j’en ai vu (j’ai travaillé de nombreuses années en Ukraine et allais en Biélorussie une fois par mois environ).

    Conclusion : ce bois à de fortes chances d’être très très faiblement contaminé et de ne pas représenter de risques sanitaires. Il a de fortes chances d’avoir été vendu par une crapule qui a su obtenir les sceaux nécessaires par des voies détournées.

     

    • #2310432

      Pour votre "conclusion", apparemment vous n’avez pas lu jusqu’au bout l’article :

      "Immédiatement, la valeur correspondant au Césium 137 s’emballe et une ligne rouge grimpe sur le graphique. À tel point que l’écran défile vers le bas. Le spécialiste est estomaqué. Les bûches contiennent du Césium 137, un isotope provenant uniquement de l’activité nucléaire donc, vu l’origine du bois, de Tchernobyl. La preuve est établie."


    • #2310802

      Oui mais qu’elle taux exact de radioactivité
      plus que dans le granit ?


    • #2310876
      le 30/10/2019 par Alexandre-Benoît Bérurier
      Du bois de chauffage radioactif vendu en Belgique

      M. Guibus,

      Si, j’ai bien lu l’article mais je jargonne un peu parce que c’est mon métier et que je connais très très bien le sujet de Tchernobyl.

      Je n’ai pas nié qu’il y a du Cs137 dans le bois en question. Il y en a partout suite à l’accident de Tchernobyl. Ce que j’affirme, c’est que l’activité doit sans doute être infinitésimale car, croyez moi, si l’activité avait été juste faible, le débit de dose de rayonnement à proximité du bois aurait été assez haut pour inquiéter (le Cs137 se décompose en Ba137m qui émet une particule gamma, en d’autres termes un photon, d’une énergie importante).
      Dans ce cas, les journalistes n’auraient pas passé sous silence le niveau de rayonnements (débit de dose ou activité). Ils auraient clairement écrits : le débit de dose de rayonnements mesuré est de, par exemple, 20 mSv/h qui est 1000 fois supérieur à la radioactivité naturelle (en faisant un contre sens, dose et radioactivité ne sont pas des grandeurs équivalentes) ou alors, nous avons mesuré une activité de 2000 Bq/g ce qui est énorme etc etc.
      Or cette information ne figure pas alors que c’est la première chose qu’on mesure. Donc si l’information ne figure pas c’est parce qu’elle n’est pas suffisamment impressionnante.
      CQFD

      Note : la radioactivité naturelle du granit n’est pas due au Cs mais à l’uranium et sa chaine de filiation (la radioactivité qui naît de la décomposition de la molécule d’uranium : certains éléments radioactifs donnent naissance, après décomposition, à d’autres particules radioactives).


  • #2310292

    Et oui c’est le drame des catastrophes nucléaires, elles ne cessent jamais... la radioactivité se déplace mais ne disparais pas.


Commentaires suivants