Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Du rififi au G7 : Trump traite Trudeau de personne "malhonnête et faible"

 

(Pour écouter la chronique radio, cliquez ici)

 

Le correspondant de RTL aux États-Unis qualifie Kim de « dictateur ». Nous sommes habitués à ce prisme occidental des journalistes mainstream quand il s’agit de la Corée du Nord. Mais ce qui est plus étonnant, c’est la double qualification de Fox News, la télé républicaine totalement dévolue à Trump :

 

 

- La Rédaction d’E&R -

 


 

L’escalade verbale se poursuit. Les États-Unis ont accusé, dimanche 10 juin, le Canada de « trahison » durant le sommet du G7 qui s’est terminé sur un fiasco après la volte-face du président américain. Après avoir désavoué le communiqué commun, Donald Trump a menacé ses alliés de droits de douane alourdis.

[...]

Cible des virulentes critiques américaines, Justin Trudeau a, pour l’instant, choisi de ne pas répondre. Sur Twitter, il s’est contenté de saluer un accord « historique » qui favorisera, notamment, « la prospérité des citoyens et l’économie ». « C’est ce qui compte », a-t-il conclu.

[...]

« Il nous a doublés »

Alors dans l’avion pour Singapour, Donald Trump a brusquement retiré samedi 9 juin son soutien au communiqué final du G7, malgré le compromis forgé de haute lutte sur les questions commerciales quelques heures auparavant. Une volte-face du président américain, habitué des réactions épidermiques, qui réagissait à des déclarations de Justin Trudeau.

Le Premier ministre canadien avait répété que les nouveaux droits de douane imposés par les États-Unis sur l’acier et l’aluminium étaient « insultants », au regard de l’histoire entre les deux pays. Comme l’Union européenne, il avait confirmé des représailles pour juillet. « C’est une trahison, il nous a doublés, pas seulement le président Trump mais aussi les autres membres du G7 », a tonné Larry Kudlow, principal conseiller économique de Donald Trump.

[...]

Les droits de douane actuels sont effectivement différents entre l’UE et les États-Unis. L’Europe taxe les importations de voitures hors-UE, donc en particulier américaines, de 10%. Aux États-Unis, les Audi, Volkswagen et autres voitures étrangères sont frappées d’une taxe de 2,5%. Un déséquilibre dont Donald Trump s’est souvent plaint.

Lire l’article entier sur rtl.fr

 

Sur le différend commercial américano-canadien :

(Pour voir la vidéo, cliquez ici)

Rions du mondialisme trudeauesque
avec Kontre Kulture

 

Justin ou les malheurs de la vertu, sur E&R :

 






Alerter

39 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Pourtant, la politique de protectionniste de Trump, si elle va à son terme, engendrera une inflation monstre. Inflation qui gangrènera la rente de Wall street. Étonnant que l’Elite laisse faire...à moins que la bourgeoisie consente à perdre un peu aujourd’hui pour gagner beaucoup demain...

    quel est le piège ? Personne n’est élu sans le consentement des Élites, Trump moins qu’un autre...Et si nous étions victimes d’une illusion ? Et si Trump, loin de bosser pour le peuple américain, travaillait en sous-main et peut-être à son insu même, pour l’Elite financière ? Ça se tient car une telle politique protectionniste et limitant l’immigration, ferait augmenter les salaires et du même coup l’inflation ; ce qui irait à l’encontre des lois du capitalisme moderne...

     

    Répondre à ce message

    • #1983803

      Tout le monde travaille pour l’élite financière. La différence c’est soit d’y aller les bras ouverts et le cul nu, soit d’y aller par milles détours en tentant de sauver quelques-un de ses meubles, qui seront précieux pour la suite...

       
    • Il travaille depuis toujours pour l’Élite financière, juive de préférence, et pas du tout à son insu. Premièrement nul ne parvient à ce niveau de fortune personnelle sans opérations de fraude qui se réussissent moyennant connivence avec les pouvoirs mondialistes, surtout si cette fortune ne repose sur aucun talent en particulier à part l’art du deal, aucune invention sinon l’art d’oser l’impitoyable.

      Et surtout le système présidentiel américain a été dès son origine conçu pour être à l’épreuve de toute intrusion de la part d’un non-initié aux plus hauts mystères maçonniques depuis trois générations au moins, il est d’une perfection sans égale à cet égard dans l’histoire. Même Kennedy a prêté, lui et toute sa famille, un serment d’allégeance sans faille au projet anglo-sioniste à la base de l’entreprise US depuis les tout débuts (le fameuse "manifest destiny"), il n’y a pas de risque d’intrusion d’un chevalier blanc dans cette machine infernale ni non plus de conversion subite d’une âme jusque là endormie, l’âme qui se hisse au sommet doit être extrêmement bien éveillée à l’avance par des crimes rituels appropriés et l’acquisition de pouvoirs occultes particuliers, tel était déjà le voeu de Benjamin Franklin.

      Et si Kennedy fut éliminé c’est parce qu’il n’obéissait que trop bien à ses maîtres et qu’il fallait en faire un héros beaucoup plus grand que nature qu’il ne fut jamais en fait, s’il avait terminé son mandat on s’en souviendrait comme d’une sorte de Trudeau : idées généreuses sur papier, multiplication des coups bas pour imposer la démocratie, train de vie à la Casanova, business as usual. Kennedy en tant que catholique mafieux eut surtout pour mission surtout de veiller au bon déroulement du Concile Vatican et d’user de ses services secrets pour éliminer tous les gêneurs, mettre l’Église au service de l’état impérial comme plus tôt l’Église anglicane.

      Trump est de même le représentant et ami personnel de Netanyahu au sein de l’administration US, il est là pour signifier à l’establishment US de la Côte Est, si servilement sioniste que ce dernier soit, qu’il a fini de servir parce qu’il coûte trop cher et que c’est désormais le gouvernement israélien lui-même qui dépêche son gouverneur pour exercer son droit de veto, les US peuvent désormais redevenir un pays du Tiers-Monde sans élite pensante même dans le sens de l’absolue bien-pensance, le rôle des non-juifs même ultra-sionistes est désormais limité aux travaux physiques et mal payés.

       
  • #1983743

    A-t-on des leçons à recevoir d’une personne qui ne respecte pas les accords signés ? (cf. Iran)

     

    Répondre à ce message

  • #1983790

    Un duo. De plus. Mais avec les peuples représentés au travers de ces personnages comme la France. Avec ?
    Emmanuel Macron qui est aussi partie prenante mais laquelle dans le fond car le Canada un état francophone aussi ne serait ce qu’un peu et donc ?
    La langue d’abord ? A défendre ? Pour la Sorbonne au travers de Macron Emmanuel en un soutien pour ?
    A voir.
    Mais aussi ?
    Ces espèces d’escalades. De plus en plus nombreuses dans le langage de ces grands du monde ? Elus tout de même ?
    Puis aussi les espèces de recherches complétement désordonnées depuis quelque temps de ces espèces "de guerres froides" binaires et hyper simplificatrices qui permettent de se positionner. Mais surtout qui ?
    Trump ? Un manque de guerre froide pour exister intellectuellement et donc ?
    La Corée du Nord ? Marche pas si bien pour cela et donc ? Le Canada car ? Aussi une jeunesse en gouvernance comme en France non pas impétueuse mais versatile et donc aussi ? En une escalade ?

     

    Répondre à ce message

  • Que d’enfantillage pour du commerce civil. Les pays de l’UE feraient mieux de répliquer en menaçant de réduire leur participation à l’OTAN.

     

    Répondre à ce message

    • Tu comprends mieux à présent pourquoi on ne les supporte plus, ces clowns ?

       
    • #1984561

      Les pays membres de l OTAN ne sont que des armées d appoint ! Sur le plan militaire les US n ont besoin de personnes c est surtout sur le plan politique que les ricains ont besoin de l OTAN car par son intermédiaire ils imposent d autant plus facilement leurs visions et intérêts ! Si on doit agir dans ce domaine alors il faut quitter cette organisation pourrave dans laquelle le nabot nous a colle ! Vouloir participer à minima ne changera rien à la donne !
      L OTAN c est comme l UE soit tu l’a quitté soit tu te soumets mais imaginer qu il y ait une alternative ou un pseudo juste milieu relève du fantasme !

       
    • Il n’y aurait tout simplement pas d’armée américaine sans les transferts technologiques et de fonds européens.... ça, évidemment, on se garde bien de vous l’expliquer à l’école, à la tv ou ici.

       
  • #1983842

    c’est pas faux non plus.

     

    Répondre à ce message

  • "Et si Kennedy fut éliminé c’est parce qu’il n’obéissait que trop bien à ses maîtres..."
    Et quoi encore ? S’il a été assassiné, c’est pour de nombreuses raisons, certainement pas sa docilité ! Faudrait pas le massacrer deux fois !
    Il s’occupait des intérêts états-uniens, c’est crucial comme motivation. Il était, mis à part les raisons politiques, un espoir et une sorte de roi pour les Américains decendants de pionniers (éminemment bosseurs et entreprenants, oublions les gangsters arrivés dans le lot). C’est peut-être cela l’essentiel, peu importe son train de vie. Il fallait, pour les crapules dans l’ombre, remplacer le roi par le satrape et le fakir, l’Occident par l’Orient et l’Afrique, l’Européen de nature et culture par un quelconque Kalergi, le grand coprs sain par un grand corps malade.
    C’est fait, la politique n’est plus qu’une suite de deals sans honneur ni logique apparente ni bienveillance pour les peuples exploités, la populace un cauchemar de sidération.
    Trump ? Il n’est pas notre ami du tout, mais il a raison sur des points de détail, "sociétaux" : il a raison de mettre en relief la faiblesse (morale) de Trudeau. Macron, probablement mécontent de son traitement photographique lors de son voyage sans résultat aux States où il plaidait pour les entreprises françaises en Iran, a lors du sommet poigné Trump avec force, au point de lui laisser une marque. Non mais, qui c’est qui commande !
    Oignez vilain, il vous poindra, Macron a poigné ! Sera-t-il oint ?

     

    Répondre à ce message

  • #1984143

    C’est quoi cette génération de présidents éféminés : Autriche, Canada, France, .... !
    Pourquoi d’ailleurs portent ils de pantalons, je me le demande ???

     

    Répondre à ce message

    • Que faisaient à leurs prisonniers masculins les trafiquants d’esclaves en d’autres temps ?
      Que faisaient-ils à leurs prisonnières ?
      Nous en sommes là.
      Nous n’avons plus droit pour nous représenter qu’aux eunuques et aux demi-mondaines.
      Comme cela ne saurait durer, attendons la suite.
      Pères et mères, prenez grand soin de vos enfants mâles : ce sont les plus attaqués. Tout est fait pour les féminiser ou les priver de motivation, désir de faire.
      Prenez grand soin de vos petites filles, aussi. Il faut cultiver en elles la force d’âme et la petite fleur. Les filles penchent si facilement du côté du narcissisme et de la facilité.

       
  • j’admire ce bonhomme qui défend son pays avec hargne. Sans arrêt au combat, seul contre tous. Comment ne pas lui donner raison dans ce dossier. ?
    L’OMC et ses règles ont permis aux pays émergents notamment à la Chine de bénéficier d’avantages exorbitants mettant les économies occidentales sur le reculoir.
    On l’a bien cherché. Encore un délire de gaucho français que nous payons cash 30 ans après., par la désindustrialisation, ses ravages dans le monde occidental.et par la dette colossale.
    Merci Delors, merci Pascal Lamy. merci les socialistes français.
    .

     

    Répondre à ce message

  • Quel salopard, il vient de dégager tout le monde de l’Iran et maintenant il continue de nous emmerder avec ses taxes... Il a bien de la chance d’avoir des faibles en face de lui en vérité.

     

    Répondre à ce message

  • #1985194

    Ne le sont-ils pas tous en tant que francs-maçons soumis aux banquiers ? Ils ne font qu’appliquer des directives.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents