Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Les 12 travaux de Justin Trudeau

Pour mémoire : les promesses phares du futur Premier ministre canadien

Les attentes des électeurs qui voulaient un changement de gouvernement à Ottawa sont grandes envers le Parti libéral nouvellement élu. Les promesses, dont plusieurs sont ambitieuses, demanderont temps et ressources avant d’être mises en place. Justin Trudeau respectera-t-il ses engagements ?

 

Élections et institutions fédérales

Le Parti libéral (PLC) s’est engagé avant la campagne électorale à mettre fin au mode de scrutin uninominal à un tour et à le remplacer par un nouveau système qui serait en place à temps pour les élections de 2019. Le chef libéral ne comptait pas dicter la voie à suivre, mais entendait plutôt confier à un comité parlementaire multipartite l’évaluation des différents modes électoraux : vote préférentiel, représentation proportionnelle, vote obligatoire et scrutin en ligne.

Le Parti libéral s’engageait également à revoir la façon de nommer les juges de la Cour suprême et les sénateurs – ce que les conservateurs s’étaient aussi engagés à faire à 2011, mais sans succès, en raison d’une décision défavorable de la Cour suprême.

 

Les autres promesses libérales touchant les institutions fédérales :

- instaurer la parité hommes-femmes au Conseil des ministres ;
- réformer la Loi sur l’accès à l’information ;
- accroître le nombre de votes libres en Chambre ;
- réglementer le recours aux projets de loi omnibus.

Justin Trudeau disait vouloir plus « d’ouverture et de transparence » au sein du gouvernement.

 

Les familles

Les libéraux entendaient faire passer le taux d’imposition des particuliers dont le revenu imposable se situe entre 44 700 $ et 89 401 $ de 22 % à 20,5 % – une tranche de la population que le parti identifie comme la « classe moyenne ». En même temps, le taux d’imposition de ceux gagnant plus de 200 000 $ devait passer de 29 % à 33 %.

Tout comme les néo-démocrates, les bloquistes et les verts, les libéraux comptaient annuler deux mesures phares mises en place par les conservateurs : la hausse du plafond de cotisation au compte d’épargne libre d’impôt (CELI) et le fractionnement du revenu pour les particuliers (les libéraux laisseront toutefois en place le fractionnement pour les aînés).

Les libéraux voulaient aussi remplacer la Prestation universelle pour la garde d’enfants (PUGE) par une allocation mensuelle pour enfants, non imposable, qui doit bénéficier davantage aux familles à faible revenu. Le chef libéral affirmait qu’il sortirait ainsi environ 315 000 enfants de la pauvreté.

Pour les aînés, une mesure phare des libéraux consistait à ramener l’âge d’admissibilité à la Sécurité de la vieillesse (SV) et au Supplément de revenu garanti (SRG) à 65 ans. Enfin, pour ce qui est de l’assurance emploi, le PLC voulait élargir l’accès au programme et réduire les cotisations en 2017.

 

Investissements dans les infrastructures

Justin Trudeau a promis de faire passer l’investissement fédéral en infrastructures de 65 milliards à 125 milliards de dollars en 10 ans. Le PLC prévoit des investissements massifs dans les infrastructures de transport routier et collectif, dans les logements abordables, les garderies, les aqueducs et les édifices verts, notamment. Afin de financer leurs promesses, les libéraux inscriront des budgets à l’encre rouge pendant trois ans.

 

Postes Canada

Les libéraux disent vouloir arrêter le processus d’installation des boîtes postales communautaires, amorcée sous le gouvernement conservateur sortant, un plan visant à mettre fin à la livraison du courrier à domicile.

Justin Trudeau a affirmé : « Nous nous engageons à rétablir le courrier à domicile, les gens s’attendent à un certain service et nous allons le leur livrer. » Mais comme l’a constaté Radio-Canada pendant la campagne, il est difficile de savoir qui serait concerné parmi ceux qui n’ont pas encore été convertis, ceux qui ont été convertis depuis deux ans ou tous ceux qui reçoivent leur courrier dans une boîte communautaire au pays, même depuis longtemps.

 

Réduction des GES

Même s’il ne prônait pas l’instauration d’une bourse du carbone au pays, comme le NPD, Justin Trudeau soutenait qu’il fallait néanmoins « mettre un prix sur les émissions de carbone ». Il comptait discuter avec les provinces pour « pour établir un cadre visant à réduire l’empreinte de carbone au Canada ».

À quelques semaines de la conférence de Paris sur le climat, la position libérale sur les émissions de GES sera mise à l’épreuve. Les libéraux comptent inviter les premiers ministres des provinces à les accompagner à la conférence.

 

Financement des soins de santé

Justin Trudeau s’était engagé à négocier une nouvelle entente à long terme sur le financement des soins de santé avec les provinces. Il avait notamment promis au premier ministre du Québec, Philippe Couillard, « un vrai partenariat » entre Ottawa et les gouvernements provinciaux.

Les conservateurs avaient prolongé jusqu’en 2016 une entente sur la santé avec les provinces, qui prévoyait une hausse annuelle des paiements de transfert en santé aux provinces de 6 %.

À partir de 2017 toutefois, l’augmentation doit être réduite à la croissance du PIB nominal, ce que dénoncent les provinces, puisque leurs coûts en matière de santé sont en forte croissance, en raison notamment du vieillissement de la population.

Le PLC veut convoquer « une rencontre fédérale-provinciale afin de convenir d’une entente à long terme sur le financement des soins de santé », avait affirmé Justin Trudeau.

 

Partenariat transpacifique

Concernant l’entente sur le Partenariat transpacifique, intervenue en pleine campagne électorale entre le Canada et 11 autres pays et dont les détails n’ont pas été rendus publics, le chef libéral a rappelé que son parti était pour le libre-échange et qu’une entente de la sorte devait en principe être profitable pour le Canada. Le parti avait toutefois refusé de dire ce qu’il adviendra du PTP s’il est porté au pouvoir, tant que son contenu ne sera pas dévoilé.

 

Autres promesses phares :

- Légaliser la marijuana
- Ne pas instaurer de péage sur le nouveau pont Champlain
- Bonifier l’aide à la culture et à Radio-Canada
- Annuler la commande d’avions de chasse F-35 et choisir des aéronefs plus abordables
- Mettre fin à la mission de combat contre l’État islamique en Irak et en Syrie [confirmé le 21 octobre 2015 : « Trudeau a informé Obama de l’arrêt des frappes canadiennes contre Daesh », NDLR]

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

15 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1297758
    le 21/10/2015 par .ilan
    Les 12 travaux de Justin Trudeau

    la defaite du néo conservateur, l’évangéliste- ultra-sioniste Harper (qui faisait l’admiration du fanatique sioniste Guy Milière) est une excellente nouvelle .

     

    • #1297787
      le 21/10/2015 par goy pride
      Les 12 travaux de Justin Trudeau

      Pour sur que c’est une excellente nouvelle que de voir bonnet blanc remplacé par blanc bonnet...


    • #1297813
      le 21/10/2015 par Yannick Fournier
      Les 12 travaux de Justin Trudeau

      ... voilà une opinion banale et limitée qui est exactement la version officielle des merdias de gauche. L’arrivée visiblement programmée par les Loges et les merdias de notre ’’Obama canadien’’, la ’’rockstar’’ nationale et reine de Sodome ’’Justine Trudeau’’, sonne plutôt le retour certain de l’hypocrisie la plus typique et abjecte des loups déguisés en agneaux qu’ont toujours été les ’’Libéraux’’, le triomphe de la jeunesse multiculturelle déracinée et enfermée dans la technopole ambiante, et une avancée prochaine encore plus poussée de l’agenda de la décadence sociétale promulguée. Après le ’’Bush canadien’’ que fut Harper ... nous voilà pris avec la catastrophe ’’obamesque’’ ...


    • #1298598
      le 22/10/2015 par Heureux qui, comme Ulysse...
      Les 12 travaux de Justin Trudeau

      @ goy pride

      Que reprochez-vous au juste au blanc Bonnet ?


  • #1297782
    le 21/10/2015 par dr Mengele
    Les 12 travaux de Justin Trudeau

    En matière de santé le Canada est le pays le plus corrompu du monde, avant les USA


  • #1297812
    le 21/10/2015 par awrassi
    Les 12 travaux de Justin Trudeau

    Bonnet blanc blanc bonnet ... Comme les Républicains et les Démocrates US ou le PS et l’UMP français. Tous aux ordres des loges !


  • #1297818
    le 21/10/2015 par samsonbest
    Les 12 travaux de Justin Trudeau

    Des promesses qui se chiffrent a des milliards de $
    heureusement canadiens,il va tenir quelques uns
    comme tous les premiers ministres et le reste est
    reporte a la prochaine election,il restera un premier
    insignifiant comme tous les premiers ministres du canada.


  • #1297831
    le 21/10/2015 par Jean tigoy
    Les 12 travaux de Justin Trudeau

    Le mot libéral a un sens opposé en Amérique , c’est d’ailleurs pénible d’avoir un mot qui peut vouloir dire une chose et son contraire.
    C’est étonnant de voir l’émergence de candidats socialistes dans les pays anglo saxons , Corbyn en Angleterre , Sanders aux Etats Unis alors qu’en France le socialisme est en voix d’ extinction grâce à la chiffe molle Hollande qui était supposée être l’ennemi du monde de la finance .


  • #1297883
    le 21/10/2015 par Emmanuelle
    Les 12 travaux de Justin Trudeau

    Qu’indique la promotion courante des « youngters » de l’agenda politique mondial ? Tsipras, Trudeau, bientôt Macron ?


  • #1297983
    le 21/10/2015 par Listenchump
    Les 12 travaux de Justin Trudeau

    Cet homme et ce parti sont les pires. Trudeau n,a aucune expérience politique est est encore moins compétent que Hollande. Son parti est le plus corrompu de l’histoire du Canada.
    Son père, premier ministre lui aussi a marqué son mandat, lors de l’enlèvement d’un ministre par un groupe extrêmiste, par la Loi sur les mesures de guerre, qui a donc autorisé des centaines d’arrestations sommaires d’opposants au parti.
    Il dit également admirer Jean Chrétien, qui vient du Québec mais fut une des pires chose que le Québec ait pu avoir. Lorsque Jacques Parizeau a fait un référendum au Québec par rapport à la souveraineté, il perdit 49%-51%. Il fit sa déclaration selon quoi c’était la faute de l’argent et du vote ehtnique. Il n’avait pas tort.
    Jean Chrétien a utilisé des fonds publics pour une campagne de propagande contre la souveraineté du Québec. C’est le Scandale des Commandites.
    Et oui vote ethnique parce que l’énorme majorité des immigrants votent libéral à cause de leur posture multiculturaliste et des accommodements.
    Historiquement les conservateurs ont été moins pires pour le Québec. Ils ont bien fait par exemple en 1991 d’envoyer l’armée à Oka devant l’impuissance de la police provinciale et la mort du policier Lemay.

    Jeune Trudeau ne peut pas dire qu’il est issu d’une tradition démocratique.
    Ce qu’il va arriver :
    - il veut instaurer une taxe carbone (Harper devait savoir lui que le réchauffement est normal)
    - il est pro-féministe et privilèges gays (le seul parti contre était Harper le conservateur)
    - est dans l’idéologie de l’imposition du multiculturalisme et de faire des cultures propres au Canada (oui culture anglais et francaise) des cultures parmi des centaines d’autres, à égalité dans notre propre pays.
    - immigration massive, avec la crise des migrants cela va être fatal
    - cela va entrer en conjoncture avec l’esprit du gouvernement libéral provincial du Québec. Celui ci a promulgué la loi 59, interdisant le discours discriminatoire (donc toute critique des communautés) même dans les conversations privées. On peut dénoncer quelqu’un parce qu’il a fait des propos ’’haineux’’ dans son salon et il peut avoir suite judiciaire.

    Trudeau avait foiré lors des débats télévisés et n’a jamais eu de contenu. Mais au Québec les oligarques tels la famille Desmarais ont tout mis en oeuvre pour qu’il soit élu. Les tentacules libérales sont étendues.

     

    • #1298215
      le 21/10/2015 par Anti-sceptique
      Les 12 travaux de Justin Trudeau

      on ne peut plus éclairant ;)


    • #1298284
      le 21/10/2015 par Marc
      Les 12 travaux de Justin Trudeau

      Merci pour cette information. J’ai lu sa biographie sur wiki vite fait ce matin avant d’aller au travail... et je me suis dit "pauvre Canada"...un si beau pays, qui a des liens avec la France...

      J’aimais bien Harper pour sa politique de mœurs, mais décevant au niveau international... avec Trudeau comme premier ministre la Canada est définitivement fichu....

      Bonus : L’intéressé a avoué avec déjà fumé de la marie jeanne.... bel exemple....


  • #1298268
    le 21/10/2015 par Druide
    Les 12 travaux de Justin Trudeau

    À surveiller : le financier juif du Parti Libéral canadien est Stephen Bronfman, de la fameuse dynastie des milliardaires juifs sionistes Bronfman, ces "Rothschild du Nouveau Monde". Le jeune Trudeau s’est rendu en Israël pour la première fois de sa vie accompagné de Stephen Bronfman.


  • #1298422
    le 22/10/2015 par Métèque
    Les 12 travaux de Justin Trudeau

    Certes on ne regrettera pas Harper, sioniste convaincu qui assimilait toute critique d’Israël à de l’antisémitisme, mais Trudeau-le-petit n’est que le joli cache-sexe d’une bande de corrompus, au service d’énormes intérêts privés. Si on veut nuancer, on mentionnera que Harper a fait adopter une motion de reconnaissance de la nation québécoise par le parlement fédéral (non contraignante constitutionnellement, cependant) et que Trudeau veut retirer les F18 canadiens du ciel syrien et voit d’un bon oeil l’accord sur le nucléaire iranien.