Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Élections au Royaume-Uni : écrasante majorité pour Boris Johnson selon un sondage à la sortie des urnes

Plus rien ne s’oppose au Brexit. Le Premier ministre britannique Boris Johnson a réuni jeudi une majorité écrasante lui donnant les coudées franches pour sortir son pays de l’Union européenne le 31 janvier, selon les premières estimations.

 

Le pari semblait incertain mais le succès est sans appel pour le dirigeant conservateur, déterminé à mettre fin à trois ans d’une saga qui a déchiré le pays et à 47 ans de mariage tumultueux entre le Royaume-Uni et l’Union européenne.

Les conservateurs décrochent une très confortable majorité de 368 sièges sur 650, contre 317 lors du précédent scrutin en 2017, selon le sondage réalisé à la sortie des bureaux de vote par l’institut Ipsos/MORI pour les médias britanniques.

Les travaillistes de Jeremy Corbyn s’effondrent à 191 sièges (contre 262), selon ces projections généralement proches des résultats.

Si les résultats ne sont attendus que dans la nuit, ces estimations donnent une avance si large, sans précédent pour les conservateurs depuis Margaret Thatcher, qu’un changement de tendance semble impensable.

Le Premier ministre conservateur avait voulu ces législatives, les troisièmes en quatre ans, pour sortir le Royaume-Uni de l’impasse du Brexit, qui divise profondément le pays depuis la victoire du « leave » avec 52 % des voix au référendum de 2016.

Jusqu’ici dépourvu de majorité à la Chambre des communes, le dirigeant de 55 ans arrivé au pouvoir en juillet en se posant comme le sauveur du Brexit n’avait pas réussi à faire adopter par le Parlement l’accord de divorce qu’il avait âprement négocié avec Bruxelles.

Durant la campagne électorale, il a promis de soumettre cet accord aux 650 députés nouvellement élus avant Noël avec l’objectif de mettre le Brexit en œuvre le 31 janvier, date à laquelle il est désormais prévu après trois reports.

Une consécration des travaillistes aurait pu signer l’arrêt de mort du Brexit : ils voulaient renégocier un nouvel accord de divorce, plus social, puis le soumettre à un référendum avec comme alternative le maintien dans l’UE.

 

Nouvelle page de négociations

Outre l’unification du pays, réaliser le Brexit devrait permettre d’enfin pouvoir s’atteler aux « priorités » des Britanniques, comme la santé et la sécurité, avait affirmé le chef de gouvernement durant une campagne sans grand relief, mais marquée par des coups bas, notamment sur les réseaux sociaux, provenant en grande partie des conservateurs.

Les électeurs n’ont pas été séduits par la promesse de Jeremy Corbyn, vétéran de l’aile gauche du Parti travailliste, d’un « vrai changement » après presque une décennie de pouvoir conservateur et presque autant d’austérité, avec des nationalisations à tout-va et des investissements massifs, surtout dans le service public de santé (NHS).

Sur le Brexit, le septuagénaire, régulièrement accusé de fermer les yeux sur des accusations d’antisémitisme dans son parti, prévoyait de rester « neutre » en cas de second référendum.

À gauche, les nationalistes écossais du SNP gagnent 20 sièges à 55 mandats, selon le sondage à la sortie des urnes. Ouvertement europhiles, les libéraux-démocrates grignotent un siège à 13.

L’accord de retrait organise la frontière irlandaise après le Brexit, les droits des citoyens et les engagements financiers britanniques. Il évite aussi une rupture brutale en introduisant une période de transition jusqu’à fin 2020, prolongeable, pendant laquelle les Britanniques continueront d’appliquer les règles européennes.

Une fois le divorce acté, s’ouvrira la phase, technique et complexe, des négociations sur la future relation commerciale entre Londres et Bruxelles. Mais avant même qu’elle ne commence, l’affirmation de Boris Johnson, de pouvoir la boucler en moins d’un an, est jugée irréaliste à Bruxelles.

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

86 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • C’était donc pas une humeur passagère comme l’insinuaient les médias europhiles !
    Les anglais sont aussi pragmatiques en 2019 qu’ils l’étaient en 1972... !!

     

    • Farage n a pas eu un seul député ! Vive le scrutin majoritaire !


    • Victoire en trompe l’oeil, car Johnson a largement bénéficié de nombreux retraits de candidats de Farage, qui n’ayant pas de chances de gagner avec ce système électoral, ont préféré soutenir le brexit.


    • @ René F.

      Les conservateurs (purgés de leurs traîtres) ont presque le double de sièges par rapport aux travaillistes ... c’est une victoire, il faut l’accepter et arrêter de toujours tout minimiser, bord*l !

      Si tu veux une vraie victoire sans retrait d’un allié qui n’avait aucun siège ... t’as qu’à faire aussi bien que Farrage & Bojo en France.


    • Farage est une personne qui a prouvé que pour lui l’avenir de la Grande-Bretagne est plus important que sa propre personne.
      Combien de politiciens accepteraient de se minimiser, minimiser leur propre parti pour l’avenir de leur pays ? très peu.

      En tout cas, bravo aux Britanniques. Un pays qui a commencé à être pourri par tous les criminels d’Europe, et criminels du Tiers-Monde protégés par cette racaille européenne.
      Déjà, Bojo a mis en place un système où toute personne venant de l’Union Européenne devait demander un permis : quels bobards n’a t’on pas entendus de toute la racaille européenne pour
      ne pas dire la vérité sur leur activités. Du comique. Et certains osaient critiquer Bojo !
      Bravo aux Britanniques de montrer l’exemple. Merci à Farage pour sa droiture et son sens du sacrifice.



  • Une fois le divorce acté, s’ouvrira la phase, technique et complexe, des négociations sur la future relation commerciale entre Londres et Bruxelles



    Encore ce bobard sans queue ni tête ! Mais bordel ! pourquoi les relations commerciales entre Londres et Bruxelles devraient être plus compliquées qu’entre Bruxelles et la Chine, la Suisse, l’Islande, la Russie... ? Il n’y a rien de "technique" et encore moins de "complexe" en cette époque de libéralisme et d’ouverture des frontières ! Il faut toujours que ces propagandistes nous dépeignent la sortie de l’UE comme une sorte de chemin de croix ! Le chemin de croix et la ruine c’est de reste dans l’UE !

     

  • Quenelle de 12 , les anglais ont toujours mis une carotte à tout le monde , y compris à notre freluquet …. à quand la France ? dès qu’on aura virer tous ces parasites qui se goinfrent sur notre dos

     

    • Hommage à la cohérence du peuple anglais, et à sa capacité à résisyer à la propagande pro-UE qui deouis Juin 2016, essaie par tous les moyens, de contrecarrer la décision !

      Imaginez la même situation en France, déjà tout le monde à tellement peur, que le "remain" aurait fait genre 80 % voire 90 % !

      différence de mentalité : l’anglais reste aventurier, une décision est prise, ça va peut-être être coton, mais bon on verra bien !

      Le français qui était jadis un battant, un guerrier est droénavant devenu une lope : on va tellement lui expliquer que si la France quitte l’UE, dans 15 jours il faudra bouffer les nourrissons, qu’il croira tous les bobards des médias !

      Attention, point crucial :au UK, il a toujours existé des médias mainstream ANTI UE !

      En France, c’est impossible, tout étant verrouillé : TOUS les mainstreams en France sont PRO UE !
      L’opposition à l’UE en France, n’existe que via l’internet, et encore peut-être pour plus longtemps, et on sait très bien quelle utilisation fait le populo français d’internet, à 90 % : face de bouc, instagram, whatsapp, shopping, lolcats.......donc pour 90 % des internautes, l’opposition à l’UE n’est pas connue !

      Si vous voulez rigoler, vous écoutezen replay la matinale de France Culture de ce matin, ou exactement comme après l’élection de Trump, les journaleux français disent qu’ils se sont trompés, qu’ils ne comprennent pas, ce qui ne les a pas empêché d’insulter Trump depuis 4 ans, et d’insulter Boris Johnson depuis qu’il est arrivé au 10 Downing Street .......

      Le journalisme français asservi et partisan, est vraiment la HONTE MONDIALE d’une profession toute entière !

      M Soral l’a bien expliqué et compris, et il avait encore une fois parfaitement raison !


  • La défaite du traître de gauche ( fausse gauche mais la "gauche " c ’est forcement faux ) Corbyn est un motif de jubilation . Prochaines étapes : Trump , Salvini ! dire qu ’en France le peuple en phase avec l ’évolution des mentalités devenues hostiles à l ’ immense arnaque de UE l avait rejeté le traité de Maastrich , mais le traître fieffé cosmopolite pour ne pas dire plus ,Sarkhozy avait oseé baffouer sa décision souveraine .

     

    • En fait non, Sarkozy a fait passer le traité de Lisbonne, refusé par le referendum de 2005 !
      En ce qui concerne le traité de Maastricht dans les 90s, là, le camarade Tonton a probablement fait bourrer quelques urnes pour que ça passe, car les "oui" étaient en fin de compte très légèrement devant les "non", et comme il fallait que ça passe, il y a certainement eu magouilles !

      Dans l’absolu, je suis certain que c’était déjà non à Maastricht, mais bon, la "démocratie", toussa, toussa.....


  • Corbyn a perdu un peu sur le même modèle que Marine Le Pen, il n’a pas assumé l’antisémitisme dans son parti...
    Il aurait pu perdre et sortir la tête haute...


  • C’est quand que nos souverainistes de pacotille nous parlent de la sortie de cette UERSS ?


  • du coup c’est pas si déchiré que ca...


  • Enfin le Brexit va avancer !!!


  • C’est une victoire sans appel qui démontre que le monde anglo-saxon a définitivement basculé dans l’après-mondialisation. Il reste Trudeau, le petit copain de Macron, qui n’a rien fait de mieux que d’enfoncer son pays dans la crise économique un mois après sa piètre réélection et qui gouverne avec un gouvernement minoritaire. Quant aux USA, la réélection de Trump est dans les bacs.

     

    • J’aime la formule "l’après mondialisation". C’est exactement ça, vous avez totalement raison. Encore une fois, ce sont les anglo-saxons qui nous indiquent le chemin. Pauvre France qui, fut un temps, donnait le La en tout ou presque.


    • @Bayinnaung. Quand la France "donnait le La en tout ou presque", elle a exporté la révolution française, inspirée la révolution bolchevique, provoqué la boucherie de 14/18 et l’intervention américaine pour livrer l’Europe dépecée aux mondialiste américains (Wilson et sa SDN, ancêtre de l’ONU). Et ne parlons pas de la "victoire" de 45 et l’Europe sous occupation américano-soviétique !


    • @ Déclin

      Ce masochisme anti-français fait très "gauche-compatible".

      elle a exporté la révolution française

      Que c’est réducteur, tu oublies qu’elle a aussi inventé la diplomatie moderne avec le traité de Westphallie.

      inspirée la révolution bolchevique

      Et tant mieux, sans Staline : Hitler règnerait encore.

      provoqué la boucherie de 14/18

      Non, ça c’est l’Allemagne ... et je te prierai instamment de ne pas manquer de respect à mon arrière-grand-père mort des suites de ses blessures à Verdun et ayant perdu 2 de ses frères pour défendre le pays qui te paie tes allocations chômage et garantit la gratuité de tes soins ... Oui ! J’emmerde les anti-français.

      et l’intervention américaine pour livrer l’Europe dépecée aux mondialiste américains

      Auquel a résisté vaillamment De Gaulle avant d’être chassé par ... les mêmes gens qui tiennent le même genre de discours anti-patriotique que tu tiens-là.

      (Wilson et sa SDN, ancêtre de l’ONU). Et ne parlons pas de la "victoire" de 45 et l’Europe sous occupation américano-soviétique !

      Si tu détestes tant que ça la France, pourquoi tu ne migres pas ailleurs ? Je commence à en avoir plus que ras-le-bol que mes impôts bénéficient à tous ces geignards qu’ils soient pro-arabie-saoudite, pro-israël ou pro-allemagne.


  • Merde ! Donc un pays pourrait sortir de l’U.E. ?
    Haaan !
    Et l’Écosse du Royaume Uni ?
    Haaaaaan !
    Ah oui, ça sent le nationalisme et peut-être, mieux encore, le patriotisme : plus loin même le renforcement des sentiments d’indépendance et d’émancipation.
    Ooooh !
    Préparons les Zodiacs, ça va chabler...

     

    • #2341766

      @Bayinnaung. Pour un "nationaliste" tu n’as pas l’air bien au courant de l’attaque surprise de Churchill sur la marine française à mers el kebir, le pearl harbor français ! Toute la flotte aneantie et les marins massacrés ! Avec des natios comme toi, mieux vaut surveiller ses arrières !


    • @ Papy

      Pour un "nationaliste" tu n’as pas l’air bien au courant de l’attaque surprise de Churchill sur la marine française à mers el kebir

      Et toi, tu n’as pas l’air bien au courant du fait que Churchill ait garantit l’asile en GB à De Gaulle et à la France Libre et ait empêché Roosevelt de l’écarter (voir pire). Et tu sembles oublier aussi un peu vite que l’Allemagne a tué bien plus de Français au XXème siècle que l’Angleterre (quasiment 2 millions).


  • Bon, j’ai attendu la confirmation par le dépouillement que Bojo l’avait réellement emporté et maintenant, c’est fait !

    Le nouveau Churchill est là ! Maintenant, on va attendre notre Libération de cette organisation euro-germanique qui nous occupe depuis trop longtemps ?

    Le peuple anglais VEUT le Brexit ! Ce n’était pas une erreur, sa volonté ne s’est pas effritée : les Anglais crachent bel et bien à la figure vérolée de dame union-européenne ; celle qui ne peut vivre qu’en affamant des enfants en Grèce pour les remplacer par des dealers issus de je ne sais où dans le tiers-monde.

    Alors ? Ils sont où les roitelets de la géopolitique 2.0 devant cette preuve irréfutable de la défaite du système occidental qui n’arrive plus à conserver ses dominions dans la cage qu’il avait constitué et qui se nomme U.E. ?

    Et ils sont où les surcouf et autres mauvais corsaires de la géopolitique sur internet qui se persuadent que parce qu’ils ont lu un obscur livre d’où ils ont tiré une phrase de Bojo hors de son contexte cela suffisait à faire un argument en matière de connaissance sur la politique intérieure anglaise ?

    Si le Brexit était une chose aussi horriblement ultralibéral, ça aurait été massivement rejeté ... alors ? Réponse ? Excuses ? On attend ! ^^

    _ _

    Gouvernance globale ou révolte des Nations ?
    Pour l’Angleterre en tout cas, c’est révolte !.. et victoire !

    La France suivra l’exemple Trumpien et Anglais ... mais avec 10 ou 15 ans de retard sur les anglo-saxons ... comme d’habitude, hélas. Encore 10 ou 15 ans à ramper et je suis sûr que l’on redeviendra libre malgré tout.

     


    • Le nouveau Churchill est là !



      Vous ne savez donc pas QUI était réellement cet homme ? Un monstre absolu ! Révisez votre Histoire.


    • baylaung : " nous sortir de cette organisation euro-germanique "

      euro - américaine, Jean Monnet était payé par la CIA : l’UE a toujours été fondamentalement un traité de libre-échange à l’anglaise, y compris financier.

      Ce n’est finalement pas le peuple allemand qui aura bénéficié de l’UE et de l’euro.


    • @ Idiocrate

      Il a participé à la libération de la France, tout comme Staline : donc, en tant que nationaliste Français, j’ai de la révérence pour ce bonhomme qui a été un monstre...surtout pour les alliés du nazisme.



      euro - américaine, Jean Monnet



      euro-germano-israélo-américaine, si tu veux, mais j’avais peu d’espace pour écrire.


    • @Bayinnaung. Après la victoire de Churchill sur les "méchants", l’Angleterre a perdu toutes ses colonies et a été envahie par les immigrés de ses anciens dominions et Staline a assujetti tous les peuples de l’Est. Espérons, pour les anglais, d’éviter un "nouveau Churchill " providentiel que tu appelles de tes voeux !


    • @Bayinnaung

      Vous devez être un humoriste qui se lance pour nous dépeindre Churchill autrement que comme l’immonde ordure alcoolique qu’il était. Allez, avouez, c’était du 2ème degré, non ?


    • @ Le con



      Après la victoire de Churchill sur les "méchants"



      Oui, c’est sûr que l’Allemagne hitlérienne, c’était les gentils. Ce n’est pas parce que les exactions commises par le 3ème Reich sont brandies sans arrêt par les associations antiracistes pour diminuer notre liberté d’expression ... qu’elles n’ont pas existé ou qu’elles étaient justifiées.
      Ma grand-mère était aux tickets de rationnement pendant des années (comme ces méchants flemmards Grecs), mon grand-père au STO était traité comme un esclave sur la fin et a subit le typhus exactement comme les déportés et j’ai un grand-oncle mort à Dachau parce que c’était un patriote Français. Donc, ta mentalité de collabo, tu te la gardes.



      l’Angleterre a perdu toutes ses colonies et a été envahie par les immigrés de ses anciens dominions



      Je vois pas où est le rapport. L’Angleterre n’a plus de colonies et était bien plus coupée du monde en restant dans l’UE qu’en en sortant. Quant à la volonté sous-jacente des europésites/pro-allemands (qui vont souvent de paire) d’encourager l’indépendance écossaise pour je-ne-sais-quelle revanchisme anti-anglais (les rosebiffs, aussi détestables soient-ils, ne nous ont jamais arraché des pans de notre territoire, fait monter le séparatisme régionnaliste et n’ont pas tué/mutilé 1 français sur 6 comme en 14, les allemands, en revanche) gare, c’est à double-tranchant.



      et Staline a assujetti tous les peuples de l’Est.



      Et alors, si tu ne viens pas d’un pays de l’est, je ne vois pas ce que tu devrais en avoir à foutre. Les Russes n’ont jamais cherché à nous assujettir et dans l’Histoire, on a plus souvent été alliés aux grandes puissances de l’est (tels que la Russie ou la Turquie) qu’ennemis. Un peu de real-politik serait bien venu.
      Enfin, le joug stalinien, s’il a été rude, a été objectivement moins pire que celui de l’Allemagne (hitlérienne ou impériale) ... et je vais faire mon "leking" : à part être des parasites pour l’URSS ou l’UE, qu’est-ce que ces pays de l’est ont fait d’utile dans l’histoire (exception faite de la Serbie) ?



      Espérons, pour les anglais, d’éviter un "nouveau Churchill " providentiel que tu appelles de tes voeux !



      En effet, Churchill s’est laissé écraser à la fin de son mandat et a laissé les "pro-chamberllain" (européistes de l’époque) revenir au pouvoir : j’espère qu’il fera mieux ... ceci dit, après la comédie du remain : je pense que le peuple anglais va être vacciné de ces gens-là.


    • Gros naïf ! Attend la sortie effective avant de crier victoire et d’encenser ton "bojo" ! La seule certitude pour l’instant c’est que les anglais rejettent l’UE. Pour la suite, je demande à voir... Ça fait 3 ans que ça dure, cette comédie du brexit !


    • @ VIVA



      Vous devez être un humoriste qui se lance pour nous dépeindre Churchill autrement que comme l’immonde ordure alcoolique qu’il était. Allez, avouez, c’était du 2ème degré, non ?



      Alors déjà, je te prierai instemment de rayer Chavez de ton pseudo, il est plus qu’indécent qu’un ___ ne se à ce grand homme.
      Ensuite, l’immonde ordure comme tu l’appelles, a abrité De Gaulle et l’a protégé des américains sachant que Roosevelt, qui pour ce coup-là était une vraie ordure, lui (bien qu’il ait quand-même permis la commission Pecora), voulait assassiner le Grand Charles.

      Le problème avec les dissidents 2.0 qui écrivent sur internet, c’est qu’ils ont une mentalité de gamer qui appliquent les règles du jeu vidéo à la géopolitique internationale. Le monde n’est pas tout blanc ou tout noir (sauf en ce qui concerne l’UE qui intrinsèquement maléfique) : Staline était un dictateur sanguinaire, mais il nous a libéré, Churchill était un alcoolique notoire, mais sans la France serait toujours occupée par les boches. Ce serait bien que vous commenciez à penser de façon moins binaire.

      @ le con



      Gros naïf !



      Petit ignare.



      Attend la sortie effective avant de crier victoire et d’encenser ton "bojo" !



      En fait, vous voulez vous persuader que le brexit ne marchera pas pour cacher le fait qu’en France, vous ne branlez strictement rien pour le frexit ou pour au moins résister au système.

      Les GJ descendent en nombre dans les rues : "Ho ! Ce sont des gauchistes, j’y vais pas, je préfère rester devant mon ordinateur."
      Il y a un grève générale qu’il faut soutenir : "Non, il fait trop froid !"
      Je vous signale que Farrage s’est levé le cul, lui, il a sacrifié sa vie personnelle, il a divorcé à cause de son engagement, il a consenti à ne pas avoir d’avenir politique avec son parti parce que son but est avant que le brexit advienne (sachant qu’il était déjà l’artisan du référendum) ... je comprends que ça rende aigris de voir un mec qui a su sacrifier sa vie pour ses idéaux, rappelant au passage qu’être un e-dissident 2.0 est un gage assuré de rater sa vie tout en étant un perdant de l’histoire ... mais si les ado de 30 ans de ma génération étaient un peu plus matures, ils se bougeraient au lieu de moquer les autres sur internet.



      La seule certitude c’est que les anglais rejettent l’UE.




      Et c’est pas suffisant ? qu’as tu fait ?


    • Le livre n’est obscur que pour les incultes qui ne l’ont pas lu parce qu’ils ne lisent jamais rien qui risque de contredire leur vision fantasmée du monde. De plus, ce livre n’était pas la seule preuve de l’idéologie ultra-libérale des hard Brexiters. Et le livre n’a rien à voir avec Bojo, il a été écrit par une clique qui entoure Bojo ( quand vous me faites l’honneur de me citer , essayez de le faire honnêtement). Vous ne savez rien de la politique anglaise : j’ai dit que Corbyn était inélisible car c’est un anti capitaliste déclaré et il est considéré comme antisémite : le système le démolit depuis des années (taux de popularité de Corbyn : minus 55%). De plus, pendant la campagne les Brexiters n’ont bien sûr pas dit un mot sur leurs ambitions ultra libérales. Enfin, Farage a retiré ses candidats dans les circonscriptions tenues par les Tories : le vote pro Brexit a donc été unifié tandis que le remain a été divisé entre différents partis, et avec le scrutin majoritaire à un tour, ça ne pardonne pas.
      Mais le meilleur c’est la jubilation des Brexiters français. Les pauvres ! Les négociations du Brexit ne commenceront que fin Janvier et les élections ne changent rien à la question : soit la GB et lUE signent un accord de libre échange, soit elles ne le font pas. Un accord de libre échange est par nature une relation commerciale plus libéralisée et plus pro globalisation qu’ une relation sous le régime des règles de l’OMC. Un accord implique aussi un alignement entre les normes de la GB et de l’UE ( pas de libre commerce sans règles du jeu communes). Mais, si la GB souhaite instaurer des normes fiscales, sociales (droit des salarié etc...) et environnementales plus pro Business et libérales qui fausseraient la concurrence, pas d’accord. Dans le premier cas le Brexit est vidé de son contenu par l’accord de libre-échange, dans le deuxième le Brexit est un projet ultra-libéral avec en point de mire un gigantesque accord de libre échange avec les US. Dans les deux cas nos frexiters se seront fait berner : pas de vrai Brexit ou Brexit ultra libéral. Brexit « preuve irréfutable de la défaite du système occidental » !? Pauvre Bay, destiné à se faire flouer toute sa vie.
      A noter : Bojo n’est pas un Brexiter par idéologie mais par opportunisme, et hier il a obtenu ce qu’il voulait : le pouvoir et la neutralisation de la menace Farage/Brexit party sur le parti conservateur. Ça devient intéressant...


    • @ bayaumming je vous est observer le long des mois vous etes le commentateur le plus intelligent et clairyoyant du forum de ER qui pullule de nostalgiques de petain ou pire du troisieme reich tous europeistes bon teint comme toton adoph !! mes amities !!


    • @Bayinnaung. Quelle horreur ! ta grand-mère était aux tickets de rationnement ? Des millions de grand-mère, en Allemagne, ont été violées sous Staline et immolées sous les bombes incendiaires de ton héros aviné Churchill !!! Dresde tu as entendu parler ?


    • @ le con...

      Et combien de grand-mères ont-elles été violées et massacrées en Russie, en Biélorussie ou en Pologne par l’armée allemande ? Combien de femmes françaises se sont retrouvées veuves ou orphelines en 1918 en France ? Et les civils londoniens écrasés sous les bombes, tu en as entendu parler ?


    • @ surcouf

      (merci à E&R de ne pas me censurer d’autant que je n’écris rien d’illégal ou d’injurieux)

      1-Désolé mais le livre que tu brandies reste tendancieux ... car sinon il aurait servi d’argument massue pour les remainers et Bojo aurait perdu.

      2- Corbyn était pour le maintien dans l’UE : donc son anticapitalisme (comme son antisionisme) est le même que celui d’un méluche ou d’un Tsipras : captation du vote musulman, captation du vote populaire, etc.
      Il ne faut pas oublier qu’un politicien gauchiste, ça reste gauchiste, qu’on le veuille ou non. Et si Bojo est opportuniste, que dire de Corbyn qui a dénoncé le sionisme...tout en restant dans l’antifascisme d’opérette.
      3- soit la GB et lUE signent un accord de libre échange, soit elles ne le font pas. Un accord de libre échange est par nature une relation commerciale plus libéralisée et plus pro globalisation qu’ une relation sous le régime des règles de l’OMC.
      Donc, si je suis ta logique : tout accord commercial, toute transaction est forcément ultralibérale ... donc, comme la Corée-du-nord (qui n’est pas si fermée que ce qu’on dit) pratique des échanges avec d’autres pays, le régime de Pyong-Yang est donc ultralibéral, c’est bien ça ?
      Les Anglais n’ont jamais dit qu’ils comptaient se couper du marché international, ils ne veulent juste plus être soumis au lobbying de l’eurocratie qui entend régenter les règles commerciales des pays qui lui sont soumis.
      L’Angleterre est une île, donc elle sera bien forcée de faire du commerce pour continuer à exister, sois logique ... ce que le peuple Anglais ne veut pas, c’est être traité comme des Grecs ou des Français dont on se permet de mépriser les choix démocratiques. Et puis qu’on arrête de faire croire que l’UE est en position de dicter ses exigences à la GB : tous les points non-négociables par l’UE du dernier accord signé par Bojo...ont été renégociés ... parce que l’UE est en train de s’écrouler économiquement et que Berlin désire continuer à vendre des voitures aux anglais.

      Désolé si Bojo a détruit durablement l’européisme en Angleterre, mais il faut que les européistes cessent de geindre et reconnaissent leur défaite.
      Si le brexit devait être si terrible que ce que les ultralibéraux, les gauchistes et la presse pro-UE : les anglais n’auraient pas aussi massivement re-voté pour.

      Enfin, Bojo et Farrage sont alliés puisque Farrage a laissé Bojo l’emporter.


  • "La Commission Européenne impose la mise en concurrence d’EDF… qui doit donc augmenter les tarifs de son électricité, pour que ses concurrents puissent être compétitifs !"

    https://www.businessbourse.com/2019...


  • La monarchie Britannique est donc une véritable démocratie...

     

  • Cela ne va qu’amplifier/accroître la résistance et orienter dans d’autres directions la stratégie d’annulation afin d’outrepasser quand même la volonté des Anglais et les contraindre à abdiquer devant la tyrannie. A moins qu’une nouvelle élection de Trump ne leur apporte l’appui d’USA débarrassés enfin des créatures du marais. Créatures que la France doit aussi annihiler avant complète faillite.


  • Bravo à Alain Soral et au sérieux des analyses de Egalité & Réconciliation. Le travail finit toujours par payer !!!


  • Tout cela est une triste comédie pour ceux qui ne l’ont pas encore compris.
    La reine d’angleterre bien que non juive(pour ceux de ce site qui n’ont pas encore compris)est un membre important de l’oligarchie qui contrôle le monde.Et elle veut éviter à "son peuple" ce que vont subir en 2020 les pays de l’union européenne.

    On peut envisager comme possible que ce qui a été fait en Grèce va être déclenché en 2020 par la mafia oligarchique qui a mis Macron au pouvoir en France,mais l’ampleur sera bien supérieure.Ceux qui ont de l’argent sur leur compte en banque devraient s’inquiéter.Les retraites et autres prestations sociales ,salaires des fonctionnaires,ne pourront plus être versées, la France et les autres pays européens vont plonger dans le chaos,la violence,et toujours plus au final d’esclavage organisé pour rembourser les banques qui font soit disant faillites ou autre malversation économique de grande ampleur couverte par le système politico judiciaire.


  • L’Europe tangue,Les Anglais quittent le navire !

    Merkel usée et Macron qui parle dans le vide,
    se retrouvent esseulés avec leur commission de Bruxelles
    d’irresponsables nommés par les Lobbys .
    Salvini attend son heure et pourrait porter le coup de massue
    définitif à une institution ,faux nez de l’Empire profond .
    Serait peut être temps pour les Français de se donner un Chef !
    Un certain Soral ferait l’affaire .


  • victoire écrasante des partisans de la sortie ! Mais ce que les merdias dissimulent c est la raison profonde de l adhésion des salariés anglais ( du Nord déshérité surtout) c est l opposition à l immigration organisée encouragée planifiée de l ’UE ! ce que n a pas encore compris l immigrationiste honteux Asselineau.

     

    • ASSELINEAU a déjà dit que les grandes questions sociétales comme l’immigration seraient soumises à referendum.


    • Totalement faux, l’immigration au RU n’a rien à voir avec l’UE mais est le fruit d’accords internes au commonwealth. D’ailleurs l’immigration extra européenne a augmenté depuis le 2016.

      https://ichef.bbci.co.uk/news/624/c...


    • Enfin ! Merci Bob de remettre les pendules a l’heure. Bien sur que ce vote est un vote anti-immigration. Bravo à eux, ils n’ont pas lâche le morceau


    • tu sembles ne pas vouloir comprendre.

      Asselineau veut faire une coalition pour sauver de la France du désastre de l’UE, de l’euro, et pour sortir de l’Otan.

      Pour ce faire il évite les questions qui clivent, et l’immigration est justement (et pour de multiples raisons) le sujet qui fait que les français se déchirent lors d’élections, et vote pour qui les medias leur disent de voter, tout en évitant de parler des vrais problèmes.

      Cela ne veut pas dire que l’immigration n’est pas un problème, mais essayer de se faire élire sur un programme anti immigration, face au pouvoir de la presse, et face aux clivages de la société : c-est IMPOSSIBLE

      Asselineau n’évite pourtant pas le sujet.
      Il dit ouvertement qu’une fois au pouvoir il laissera le peuple choisir la direction que le pays veut se donner sur les grandes questions de société, via le suffrage universel.

      Capisci ?


  • le ((( lobbie ))) de la finance qui a son siège à la City va tout faire pour lui mettre des bâtons dans les roues et reporter le brexit à 2040.


  • Le gauchisme est mort, ça se vérifie dans tous les pays.

     

  • Comme quoi les anglais sont toujours massivement pour la sortie de l’UE, contrairement à ce que nous racontent ces putes de media, qui vont toujours nous interwiever un pro UE ou un "repenti" !


  • Qui a dit que la République c’est la démocratie ?.. Ici c’est le "Frexin", les français votent contre le traité de Maastricht qui prévoit l’entrée de la France dans l’’U.E. en 1992 sous Mitterand, Mélanchon, Chirac,Balladur et la meute de traitres qui sévit toujours.. mais le choix du peuple n’est pas respecté, et Sarkozy vient remettre une deuxième couche en 2005 pour faire passer le traité en force sous une nouvelle appellation : le Traité de Lisbonne. Au Royaume uni, il semble que le choix des électeurs soit respecté, mais le Lobby mondialiste n’a pas dit son dernier mot, les Rotschild, Soros, Attali et consorts disposent de tous les moyens de nuisance nécessaires pour influencer les esprits faibles : grands médias, réseaux, banques..

     

    • @ bebertomnibus

      Je suis d’accord avec vous ! Sachant que Bojo est un acteur de premier plan (affaire Skrypal) et un membre de la communauté, au surplus, biographe de Churchill, une autre ordure qui nous a poussé à la guerre pour sauver son Blenheim Palace...

      Comme l’oligarchie l’a vu en Syrie et compris que la Russie pouvait leur mettre une branlée et changer les règles de la gouvernance mondiale, ils* ont décidé d’ajourner le Brexit le temps de reparamétrer une autre calamité. Je considère que la sortie au 1er Février 2020 (7 en nombre satanique) sera l’occasion de la fameuse crise financiaire que tous les spécialistes prédisent depuis quelques mois. Pierre Jovanovic en particulier.

      Préparez-vous, ça va secouer !

      *723 familles de banksters et têtes couronnées, notamment. La Reine d’Angleterre serait à la tête de cette côterie. N’oublions pas que la City, antre de la bête, est à Londres ! Ce serait aussi l’occasion d’une remise à jour du système bancaire et la fin du $ en tant que monopole et fausse monnaie imprimée par la FeD.


  • Le 31/01 ? Ben voyons. En écho à la fameuse date butoir du ?... 31/10 (Halloween millésime 2019) : le Brexit sera donc une autre blague de plus. Quand on sait que le nombre 31 est un code fréquemment utilisé entre les Services de Renseignements (voir les dates et années contenant les chiffres 3 + 1 ou 1 + 3 avec de fameux épisodes historiques) c’est tout vu pour ce faux Brexit.


  • Double ration de quenelle. Confirmation par le peuple du Brexit. On voit bien que le peuple britannique est davantage réveillé que le peuple Français malgré le niveau de propagande des médias anglais à peu près équivalent au nôtre...

     

  • Vous etes bien naifs pour penser que le RU sort du mondialisme, c’est bien le contraire. Tout ca ne change rien au pouvoir des lobbys, ils auront juste besoin de bouger leur centre de gravite. Boris Johnson était maire de Londres, la ville cosmopolite par excellence. Les anglais votent (en partie) pour la sortie de L’EU parcequ’il veulent plus de libéralisme, sachant que le lobby LGBT répand ses tentacules dans les écoles et dans les entreprises. le secteur culturel étant deja complètement entre leurs mains.
    Vous verrez que la Saga du Brexit est loin d’être terminée, ca prendra encore deux ans et le résultat sera des accords avec l’EU qui, en gros, ne changeront rien a la situation actuelle

     

    • @Rusty James
      Enfin quelqu’un qui comprend ce qui se passe. Ceux qui font de Boris Johnson un champion de l’anti-mondialisme et du peuple font une grossière erreur. Bravo pour votre bon sens.


    • Et en quoi est-ce un problème si les anglais veulent plus de libéralisme ? Ca ne peut être que plus bon pour les affaires ( je vis à Londres)


    • @luthor
      On ne dit rien sur les bienfaits du libéralisme pour les affaires, on dit simplement que l’idée selon laquelle le Brexit de Johnson est un projet qui cherche à repousser la mondialisation et le libre-échange (certains sur ce forum parlent du début de l’ère de« l’après mondialisation » avec le Brexit ) est totalement saugrenue. Que les électeurs working-class du Nord de l’Angleterre soient pro Brexit par rejet du modèle libéral et de ses conséquences est un fait, mais que que les hard Brexiters du parti conservateur veuillent modérer le libéralisme économique, c’est faux. Quant à Johnson, c’est un Brexiter par opportunisme qui a obtenu ce qu’il voulait (la neutralisation de la menace du Brexit party et le pouvoir pour cinq ans) et qui, contrairement à May, bénéficie d’une telle majorité qu’il n’a plus besoin du soutien des hard brexiters du DUP ou de l’ERG (pour ma part, je vis à Birmingham).


    • @ surcouf

      On ne dit rien sur...

      1- capitalisme, libéralisme et ultralibéralisme ce n’est pas forcément la même chose, ouvre un livre d’histoire économique pour t’en rendre compte.

      2- Ben si, il va forcément y avoir une ère-post-mondialisation si on entend que la mondialisation est la soumission des peuples au desiderata des grands lobbies transnationaux passant par dessus les votes des peuples (voir le vote anti-austérité en Grèce en 2015) ; par contre, la mondialisation au sens "échange commercial" elle ne prendra pas fin tout de suite et personne n’a dit qu’elle devait terminer à court terme, surtout concernant l’Angleterre qui est une île et qui ne saurait être complètement auto-suffisante.

      Je crois qu’il y a là une sorte de confusionnisme qui permet de mettre sur le même pied accord d’échange commercial et soumission totale de l’état et du peuple à tel ou tel lobby privé. Non, signé vendre ta voiture à ton voisin n’implique pas que celui-ci ait le droit de refaire ta maison selon ses normes esthétiques.

      mais que que les hard Brexiters du parti conservateur veuillent modérer le libéralisme économique, c’est faux.

      Ben si, c’est vrai, de plus en plus on parle de re-nationalistion de certains domaines économiques y compris chez les hard-brexiters et de plus : s’imposer face au lobbying eurocratique qui est un des plus ultralibéraux au monde (il suffit de voir la vente des services publics imposée par les GOPE en Europe du sud) est déjà, en soit, une victoire sur cette pensée anti-étatique que l’on nomme ultralibéralisme.

      Aujourd’hui de cautionner un vote populaire non-tronqué, c’est déjà être anti-ultralibéral ... et Corbyn l’a payé pour ça.

      Quant à Johnson, c’est un Brexiter par opportunisme qui a obtenu ce qu’il voulait (la neutralisation de la menace du Brexit party

      Or, le Brexit party a lui-même cédé la place à Bojo, donc ils sont alliés.

      pour ma part, je vis à Birmingham

      C’est ça la magie de l’anonymat sur internet : moi aussi je peux dire que j’habite à Birmingham ... alors que je vie à Limoges.


    • À aucun moment je ne mélange capitalisme, libéralisme et ultra libéralisme dans mes propos. Décidément, Bay continue de ne pas être d’accord avec ce que je n’ai pas dit. Des fois je me demande si vous n’êtes pas d’accord juste pour le plaisir d’être contrariant-ok, pourquoi pas ?

      Vous inventez une définition étriquée de la mondialisation. Or, mondialisation et libre-échangisme vont bien de pair, ils sont presque synonymes. La mondialisation a eu lieu ces quelque vingt-cinq dernières années sous les auspices de l’OMC ( et avant elle le GATT) dont le travail a été de constamment réduire les barrières douanières et toutes les autres formes de protection, ce qui à conduit aux délocalisations et à la désindustrialisation dans les pays occidentaux.Tout mondialiste ou anti mondialiste le sait, les uns glorifiant l’OMC et les autres la maudissant. De plus, tout accord de libre-échange représente bien une mondialisation et libre-échangisme accrus par rapport au régime de l’OMC, puisque que dans un tel accord les différentes parties s’accordent sur des protections réduites par rapport au plafond que sont les règles de l’OMC. A noter que certains hard brexiters souhaitent un rapport avec l’UE régit par les règles de l’OMC (Farage, etc...) et d’autres préfèrent un accord avec l’UE. Aucune des deux options ne projettent donc de revenir sur le mouvement de mondialisation. A noter encore que tous les brexiters souhaitent un accord de libre-échange avec les US. Ensuite, bien entendu que Brexit ou pas la GB continuera de commercer avec l’UE, jamais personne n’a dit que le rejet de la mondialisation voulait dire l’autarcie. Bien avant l’OMC et le GATT, le commerce international existait déjà. Il existait, mais pas dans les conditions OMC qui ont désindustrialisé l’occident et que , je le répète, les brexiters ont pour projet, au mieux, de conserver. J’ajoute que la mondialisation c’est aussi la libre circulation des capitaux, facteur elle aussi d’appauvrissement des classes populaires et moyennes, or, les brexiters n’ont aucune intention de faire régresser cette mondialisation là non plus. Les Brexiters ne projettent pas de freiner la City de Londres, première place financière d’Europe et parfois du monde, première contributrice au Trésor britannique, etc..
      Par alliance certes, mais l’opportuniste BoJo a neutralisé le Brexit party : sa seule ambition car condition d’obtention du pouvoir.
      Surcouf, from Brum... :-)


    • @ surcouf
      - Relis-toi, tu extrapoles sans preuves fiables que Bojo va valider un traité de libre-échange qui va livrer la GB pieds et poings liés à l’UE. Or, tout traité commercial n’implique pas forcément la totale soumission d’un état envers un autre ou envers une entité.
      - Mêler le vrai et le faux est le propre des anti-brexit : oui, mondialisation et commerces sont liés.
      Mais non, tout commerce n’implique pas une soumission totale d’un état à un autre...de plus, je salue ton manque de connaissances historique : la mondialisation existe depuis le XVIème siècle et le temps des grandes explorations. L’OMC est une entité récente faite pour réguler/régenter le marché mondial plus ou moins au seul profit de quelques élites occidentales.
      - dont le travail a été de constamment réduire les barrières douanières et toutes les autres formes de protection
      Donc nous sommes bien d’accord que la GB a bien fait de partir de l’UE qui pratique une guerre sainte contre le protectionnisme.
      - Tu ne peux pas mettre sous le même chapeaux tous les mondialistes ou anti-mondialistes : la preuve, je suis anti-mondialiste et je viens de t’expliquer en quoi ta définition de la mondialisation était lacunaire.
      De plus, tout accord de libre-échange...
      Faux, tous les accords ne sont pas comme le TAFTA : un accord peut être négocié et ce n’est pas parce qu’on fait baisser les protections sur une denrée ou une matière que toutes doivent suivre le même chemin. Les USA ne laissent pas les produits agricoles européens pénétrer leur marché comme ils veulent, par exemple.
      Aucune des deux options...
      En effet, personne n’a dit que la GB devait être totalement coupée de tout.
      En revanche, si on définit la mondialisation comme la soumission d’un état à des acteurs extérieurs et privés : ben alors la GB vient de sortir de cette mondialisation.
      jamais personne n’a dit que le rejet de la mondialisation voulait dire l’autarcie.
      Ben si, c’est bien ce que tu sous-entends.
      les brexiters ont pour projet, au mieux, de conserver.
      Projet donc que les anti-brexit ont également puisqu’ils veulent rester dans l’UE ultralibérale.
      les brexiters n’ont aucune intention de faire régresser cette mondialisation là non plus.
      Ni les anti-brexiters qui sont pour l’immigration sauvage.
      les brexiters sont pour la city
      Les anti-brexiters aussi : les libdem étant l’équivalent de "en marche"...
      BoJo a neutralisé le Brexit party
      Or, Farrage lui a laissé la place : donc ils sont alliés.

      Bayinnaung de Londres :-)


    • Si, tout accord de libre-échange réduit les protections par rapport aux règles OMC sur les biens ou services listés dans l’accord. La mondialisation ce n’est pas seulement l’obéissance à des organisations supranationales, c’est bien aussi la libéralisation des échanges et des capitaux, cause de la désindustrialisation et de l’appauvrissement des classes populaires et moyennes de l’Occident. Aujourd’hui les échanges internationaux de marchandises représentent en gros 45% de la production mondiale de marchandises, contre environ 15% dans les années 60. C’est la vague de la mondialisation des années 80 et surtout 90 qui nous a amené à ça , et les chiffres d´avant les années 80 montrent qu’on peut très bien avoir du commerce international sans mondialisation et que pas de mondialisation ne signifie pas autarcie.
      Vous vous proclamez anti mondialiste mais vous utilisez les mêmes arguments (je serais pour l’autarcie) que les mondialistes utilisent contre ceux qui critiquent l’OMC. Votre problème est que vu que les Brexiters veulent que le régime OMC régisse les futures relations avec l’UE, vous ne pouvez pas admettre que ce régime ne représente en rien un recul de la mondialisation. De plus ces Brexiters veulent un accord de libre-échange avec les US, poussant plus loin la mondialisation. Enfin et surtout, les brexiters veulent le régime OMC car en quittant le régime UE , ils peuvent déréguler et libéraliser leur économie encore plus (pas besoin de quitter l’UE pour offrir un régime social et environnemental plus généreux car l’UE en la matière fixe un plancher pas un plafond. Par contre si vous voulez un régime inférieur au plancher il faut quitter la quitter). Mais bon, vous êtes un anti mondialiste qui qualifie d’autarciste ceux qui critiquent la mondialisation OMC et les accords de libre-échange, donc vous pouvez bien être un anti ultra libéral proclamé favorable à la dérégulation renforcée de l’économie.
      Les lib-Dem pas anti City, et alors ? Cela n’enlève rien au fait que les Brexiters ne le sont pas non plus et donc n’ont aucune intention de revenir sur la mondialisation financière. Le Brexit n’est donc en rien le début de « l’après mondialisation ». Au total vous ne semblez pas savoir pourquoi vous êtes un anti mondialiste : incohérent.
      En parlant d’incohérence, vous habitez à Londres ou à Limoges !?Décidément, qu’il parle de mondialisation, d’ultra libéralisme ou de son domicile, mon ami Bay ne sait plus où il habite !


    • Je reposte ce commentaire, il n’a pas été publié au bon endroit.

      @ surcouf

      Si, tout accord...moyennes de l’Occident

      Ha ! Ben comme Bojo compte re-nationaliser pas mal de choses et investir pas mal dans le secteur public, je crains qu’il faille que ta définition pour le moins restreinte des accords commerciaux soit à revoir.

      Aujourd’hui les échanges internationaux... pas autarcie.

      Oui, l’Angleterre va donc quitter Ta mondialisation tout en continuant à faire du commerce, on est d’accord.

      Vous vous proclamez...qui critiquent l’OMC.

      Ben si, tu es pour l’autarcie aussi sûrement que tout accord commercial implique qu’un état soit livré pieds et poings liés au marché.

      Votre problème ... recul de la mondialisation.

      Être dans l’UE n’est pas non-plus un recul de la mondialisation, bien au contraire.

      De plus ces Brexiters ... loin la mondialisation.

      Les brexiters ceci, les brexiters cela ... le problème avec vous, les européistes : c’est que vous aimez bien désigner la paille dans l’œil du voisin anglais, mais pas la poutre dans l’œil de l’UE.

      Enfin et surtout ... pas un plafond.

      Faux ! Le plafond qu’offre l’UE, c’est : CETA, glyphosate, viande sud-américaine, immigration de masse, abolition des frontières, délocalisations, etc.

      Par contre ... accords de libre-échange,

      Je n’ai jamais dit que tu critiquais la mondialisation puisque tu es pour l’UE.

      donc vous pouvez bien ... la mondialisation financière.

      Oui mais ça n’enlève rien non-plus au fait que les libdem soient pour la City et pour un macronnisme à l’Anglaise ou que les travaillistes soient pour l’immigration de masse et la soumission de la GB à l’UE, ce qui est une façon de penser très ultralibérale.
      Un peu de cohérence n’aurait pas fait de mal aux travaillistes.

      Le Brexit n’est donc ... incohérent.

      Plus cohérent que le discours de Corbyn qui est pour une renégociation d’un brexit qu’il ne soutiendrait pas au prochain référendum : la paille, la poutre, t’as compris ?

      En parlant ... ou à Limoges !?

      A Londres, puisque tu dis habiter à Liverpool.

      Décidément, qu’il parle ... ne sait plus où il habite !

      Rien de commun entre quelqu’un qui est pour la liberté des peuples et pour le respect des referendum et avec quelqu’un qui est pour l’entité UE qui a jeté à la poubelle les référendum Grecs, Français et Néerlandais.


  • les Anglais ont raison , ils vont enfin sortir de cette prison parce qu’ils ont compris que la seule façon était de reprendre leur indépendance .D’ailleurs , ils n’y sont jamais entré entièrement préférant garder leur monnaie .Peut-être parce que la confiance n’était pas totale ce qu’ils leur ont donné raison .Et pourtant ce n’est pas que l’UE n’a pas tout tenté, et tentera jusqu’au bout de leur mettre des bâtons dans les roues .Seulement Boris Johnson est du côté du Brexit et fait respecter la démocratie .Ce qui n’est pas le cas de "freluquet" mais tout le contraire .


  • La perfide albion se prémuni d’une future chute inéluctable de l’UE.
    Lorsque l’Europe continentale sera exsangue à la suite des crises qui s’annonce et dont les manifestations populaires incessantes que nous vivons n’en sont que les symptômes, elle sera encore là, intacte, prête à reprendre le leadership sur la conduite des nations européennes.
    Pas folle la guêpe !

     

  • La sortie du Royaume-Uni de l’UE est un événement dont la portée est immense pour tous les nationalistes et patriotes.

    En effet, il nous est désormais possible de rappeler que l’Union européenne n’est qu’un projet partisan, qu’elle n’a aucune nécessité historique. Les européistes ont toujours parlé de l’UE comme si elle incarnait le sens de l’Histoire, comme si elle était une expression de l’Évolution, de l’Histoire, de la Nature, des lois naturelles, des lois physiques... et comme s’il était irrationnel de s’y opposer.

    Le Brexit relativise l’Union européenne et la ramène à sa dimension partisane et contingente. L’UE n’a aucune nécessité, on peut s’en passer, c’est une immense ouverture pour tous les euro-sceptiques, une libération.

    À la Commission à Bruxelles, où l’enthousiasme des milliers de fonctionnaires européens s’était peu à peu usé au fil des années, ça va être une vraie dépression... Ils vivaient dans la même foi que les derniers communistes avant la chute du communisme, la même foi dans la nécessité physique et le sens physique de l’Histoire... gueule de bois assurée au moment du retour au réel, à la réalité contingente et partisane...

     

    • @ Robert de Neustrie

      Un résumé juste parfait de la situation actuelle et perspectives à venir ! Bravo, Robert !
      L’UE est une construction idéologique (quasi-religieuse) menée par des fanatiques ... mais contrairement à l’URSS : je ne pense pas qu’elle s’effondrera gentiment comme en 89 en laissant les allemands de l’ouest casser leur mur sans tirer.

      Les eurocrates n’abandonneront pas le moindre mètre carré de terrain sans se battre, sans tout bruler, tout sacrifier avant.

      L’UE qui est dans la panade économique contrairement à ce qu’en disent les médias va être obligée de continuer à commercer avec la GB ... donc pour survivre, elle va être obligée de permettre à l’économie anglaise de bien se porter (ce qui risque d’envoyer un message très "négatif" aux autres pays de l’UE qui aimeraient sortir (notamment l’Italie)).

      Donc, alors qu’elle va nouer tous les partenariats économiques possibles avec la GB, politiquement, elle va tout faire pour lui nuire : déclencher l’indépendance de l’écosse, permettre à des nuées de clandestins de passer vers la GB, voir encourager l’armée française à nuire à l’armée anglaise en Afrique ou au moyen-orient.

      Toutes ces petites tracasseries risquent fort d’entretenir la popularité des courants europhobes en GB et risque donc de forcer celle-ci à refaire ce qu’elle a fait face aux impérialisme continentaux (espagnols, français puis allemands) : financer des coalitions continentales. Pas militaires bien-sûr, mais on peut tout à fait imaginer que Salvini ou consort ne trouvent des fonds inépuisables auprès des Anglais pour financer leurs campagnes contre l’UE (qui finance les partis qui gouvernent à l’heure actuelle).

      Vendre de la marchandise Chinoise aux portes de l’UE est aussi une option tentante.

      L’UE, à cause de son dogmatisme et de son intransigeance toute teutonne, vient de se sécréter un ennemi de taille à ses propres frontières !

      Lorsque la critique de l’UE sera, au même titre que l’antisionisme, interdit : je conseille à pas mal de dissidents et éveilleurs d’aller se réfugier à Londres. Bientôt, Radio-Londres sera écoutable sur youtube !!

      L’avenir s’annonce réellement intéressant, enfin, en Europe : nous venons de renouer avec l’histoire. On comprend enfin pourquoi l’Europe est un continent endémiquement en guerre (au moins économique) : nous venons de renouer avec le politique !

      Les années qui viennent vont être réellement passionnantes à vivre !


    • @ surcouf

      Si, tout accord...moyennes de l’Occident

      Ha ! Ben comme Bojo compte re-nationaliser pas mal de choses et investir pas mal dans le secteur public, je crains qu’il faille que ta définition pour le moins restreinte des accords commerciaux soit à revoir.

      Aujourd’hui les échanges internationaux... pas autarcie.

      Oui, l’Angleterre va donc quitter Ta mondialisation tout en continuant à faire du commerce, on est d’accord.

      Vous vous proclamez...qui critiquent l’OMC.

      Ben si, tu es pour l’autarcie aussi sûrement que tout accord commercial implique qu’un état soit livré pieds et poings liés au marché.

      Votre problème ... recul de la mondialisation.

      Être dans l’UE n’est pas non-plus un recul de la mondialisation, bien au contraire.

      De plus ces Brexiters ... loin la mondialisation.

      Les brexiters ceci, les brexiters cela ... le problème avec vous, les européistes : c’est que vous aimez bien désigner la paille dans l’œil du voisin anglais, mais pas la poutre dans l’œil de l’UE.

      Enfin et surtout ... pas un plafond.

      Faux ! Le plafond qu’offre l’UE, c’est : CETA, glyphosate, viande sud-américaine, immigration de masse, abolition des frontières, délocalisations, etc.

      Par contre ... accords de libre-échange,

      Je n’ai jamais dit que tu critiquais la mondialisation puisque tu es pour l’UE.

      donc vous pouvez bien ... la mondialisation financière.

      Oui mais ça n’enlève rien non-plus au fait que les libdem soient pour la City et pour un macronnisme à l’Anglaise ou que les travaillistes soient pour l’immigration de masse et la soumission de la GB à l’UE, ce qui est une façon de penser très ultralibérale.
      Un peu de cohérence n’aurait pas fait de mal aux travaillistes.

      Le Brexit n’est donc ... incohérent.

      Plus cohérent que le discours de Corbyn qui est pour une renégociation d’un brexit qu’il ne soutiendrait pas au prochain référendum : la paille, la poutre, t’as compris ?

      En parlant ... ou à Limoges !?

      A Londres, puisque tu dis habiter à Liverpool.

      Décidément, qu’il parle ... ne sait plus où il habite !

      Rien de commun entre quelqu’un qui est pour la liberté des peuples et pour le respect des referendum et avec quelqu’un qui est pour l’entité UE qui a jeté à la poubelle les référendum Grecs, Français et Néerlandais.


  • la City voulait le Brexit, elle l’aura. les mondialistes n’ont pas perdu, ils préparent l’après dollar et la Livre sterling est dans le coup.
    je ne pense pas que ce Brexit changera grand chose pour le peuple britannique, ce sera toujours de l’ultra libéralisme et il en sera toujours le cocu..

     

    • @ Paramesh

      1) As-tu des preuves sérieuses de ce que tu avances ?

      2) Tu devrais te suicider, cela résoudrait ton mal-être.

      3) Le peuple a choisi le Brexit, l’UE ultralibéral a tenté de le faire dérailler ... l’UE a perdu...donc l’ultralibéralisme a perdu.

      Fin de l’histoire !


    • @paramesh Je suis à peu près d’accord avec vous sauf que pour moi le problème principal c’est le fait que Boris Johnson va probablement continuer l’importation de l’Afrique, du moyen-orient et du sous-continent indien du coup tout va continuer à empirer dans ce pays !
      Je le dit et le redit, quand on importe le Tiers-Monde, on le devient ! Tout le prouve aujourd’hui !
      Et l’ultra-libéralisme et le marxisme culturel, qui vont de pairs aujourd’hui, ne tiendraient pas à moyen-long terme voir face à des peuples européens homogène et les tenants de ce système le savent d’où l’importation massive du tiers-monde qui est une priorité absolue pour eux bien avant tout le reste !


    • Ah bon l’ue est libérale ?....


    • @ Huguenot

      La vente à la découpe des services publics en France, en Grèce, au Portugal, etc. ... imposés par les GOPE et par l’UE, ce n’est pas de l’ultralibéralisme imposé par l’UE ?


  • Donc le psycho-drame du Brexit va ENFIN se terminer ! Merci les Britanniques (y a pas que les Anglais hein ?). Et bon courage à eux.

    Pendant ce temps, nous Français sommes seuls face à l’Allemagne....

     

  • BoJo ou le caléidoscope ethnique ce qui explique son côté fantasque :
    Si l’on en juge sur ses antécédents parentaux compliqués : turque, russe, anglais, suisse et français, les dérives caractérielles de Boris Johnson ne sont peut-être pas si surprenantes. En référence à ses origines variées, Johnson s’est décrit comme un "un homme creuset" - avec une combinaison de musulmans, de juifs et de chrétiens comme arrière-grands-parents et si l’on regarde bien Johnson on peut effectivement retrouver certains de ses traits ethniques ancestraux.


  • L’accord d’association Maroc royaume-uni est en très bonne voie avec cette victoire.


  • Certes, les anglais refusent d’être dans l’UE, mais faut être un gros naïf pour croire que "bojo" et les anglais vont sauver l’Europe des nations ! C’est n’avoir rien retenu de l’histoire et de la perfide Albion ! Quant "bojo" rien qu’à voir sa gueule et sa dégaine , il est capable de tous les coups tordus ! Depuis 3 ans que cette comédie du brexit dure, il y en a qui y croient encore !!!

     

Commentaires suivants